C'est quoi être un Zèbre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est quoi être un Zèbre ?

Message par juliettelareinette le Mar 17 Jan 2017 - 14:50

Je m’appelle Juliette, j’ai 19 ans et comme vous pouvez vous en douter de ma visite sur ce site, je suis une surdoué (même si c’est un site qui n’est pas réservé uniquement à cette classe). J’ai longtemps vécu sans me douter de cela. Je ne sais pas comment le nommer. A vrai dire je n’y connais pas grand-chose. Que peut bien dire être surdoué ? C’est mon psychiatre qui m’a « diagnostiquer ». J’avais toujours senti au fond de moi que j’étais différente des autres élèves, que je ne pensais pas pareille et qu’eux ne me comprenais pas. Alors, j’essayais de faire comme tout le monde, j’endossais un rôle qui ne me correspondait pas. Faire comme tout le monde. Mes parents mon inscrites en école de musique et mon talent est apparu. Je peux jouer de n’importe quel instrument qui passe entre mes mains, j’apprends vite. Mais à l’école c’est une autre histoire. Je n’y arrive pas. A vrai dire, je dirais plutôt que je m’ennuis vite. Cela me paraît d’une futilité extrême, une perte de temps inimaginable. Alors je ne travaillais jamais. Moi j’apprends dans les livres et dans la vie qui se trace. Mon mal être ces tassé, j’ai fait semblant. Puis mes parents ont divorcé. C’est à ce moment-là que de la fissure est née la fracture. J’ai développé de mon hypersensibilité, une phobie qui hanta et hante toujours ma vie : Celle de l’autre. J’avais peur des regards, des sourires. Tout me prêtait à croire que j’étais une moins que rien. Je me cachais dans les coins sombres. Rentrais à l’école par une autre entrée pour ne pas être aperçu. Les autres ne me comprenaient pas. Ils aimaient l’apparence que je leurs donnait voir, mais ne voyait en moi qu’un être étrange, secret, mystérieux. Je n’arrivais pas à leur parler, alors pour eux je n’étais qu’un fantôme, j’étais invisible. Je ressentais chaque regard sur moi, comme si je comprenais tout de leur penser. Je savais tout, avant tout le monde. Quand je rentrais à la maison, d’un seul regard je savais que mon père n’allait pas bien, je comprenais du premier coup. Là où mon hypersensibilité se manifestait le mieux était dans la musique. La musique que mes camarades désignaient comme ennuyeux, moi je la comprenais. Le classique, la musique celtique, tout ce qui était embruns de poésie me transportait. La lecture est venue plus tardivement. J’ai toujours lu, pour assouvir un manque que je ne saurais dire. J’ai changé trois fois de lycée, en pensant que dans l’un d’entre eux, j’aurais ma place. Puis j’ai quitté l’école à dix-sept ans et fait des cours par correspondance. J’ai redoublé deux fois. Je pensais simplement que j’étais une moins que rien. J’étais loin de m’imaginer ce qui se cachait véritablement au fond de moi. Alors, mes venu une véritable boulimie de livre. Victor Hugo, Céline, Dickens, Conrad, Paul Emile Victor, je lisais de tout. J’avais besoin que chaque jour que je vivais, soit emprise d’un apprentissage de connaissance gigantesque. Je ne m’arrêtais jamais. Je suis devenu une véritable Bovary, ne faisant de véritable heureux que mon libraire. Dans tout ça, mes parents ne mon jamais compris. Il ne mon jamais aidé. Comment aider quelqu’un qu’on ne comprend pas ? Il mon fait sentir différente, de mes difficultés à l’école mon fais devenir une mauvaise élève. Mais ils n’ont jamais cessé de m’aimer et ça je le sais. Et moi je lisais toujours plus, abandonnant l’école. Au bac de Français, je me suis rétamé, il n’y a pas d’autres mots. Les TPE ont été ma seule réussite, peut-être parce que cet exercice était dans mon libre arbitre. Que je pouvais choisir ce qui me plaisait vraiment. Je sais profondément que j’aurais pu faire mieux en Français, mais je n’ai pas travaillé. J’ai mentis à mes parents, je ne leurs est pas dit mes véritables notes, de peur qu’il me méprise, que je devienne une raté. Me voici maintenant, dix-neuf ans, toujours pas de bac. Je suis chez mes Grands-parents. J’ai un petit travail, qui me permet de payer mes livres et le voyage à Oxford d’un peu plus d’un mois, pour découvrir cette ville universitaire qui me fait tant rêver. Je souhaite devenir Médecin Urgentiste. Je le désire profondément. J’ai lu et relu tout à ce sujet et possède déjà dans ma bibliothèque de nombreuses revues médicales et livres d’Anatomies. Le vivant est si passionnant, m’anime à chaque page. J’aime tout ce qui touche à l’Homme. L’Anthropologie avec Lévi-Strauss et son Triste Tropique, l’Ethnologie, la philosophie et la formidable Anna Arendt. Je suis un humaniste non convaincu à vrai dire. Je regarde le monde de ma chambre et je ne connais de lui, que ce que j’ai appris dans les livres, car je suis incapable d’échanger avec le monde dans ma vraie carapace. J’écris beaucoup, il n’y a que dans mes récits que je vis. Je vis un peu par procuration. Je rêve de tout et je ne fais rien. Je fais mille choses et au finalement je ne fais rien. Et puis j’ai su. 140 de Qi. La première chose qui m’est venu en tête est, « suis-je un monstre ? » « Un spécimen sans futur ? » « Une bête noire ». Je ne sais toujours pas quoi répondre à cela. Mes parents ont ouvert enfin les yeux, je suis devenu le petit surdoué de la famille, alors qu’avant je n’étais qu’une raté. Vous voyez ce que je veux dire par là. Pourtant, je n’ai toujours pas mon bac. Je me sens comme sous l’emprise d’une éducation qui ne me correspond pas et qui ne m’a jamais correspondu. C’est pourquoi je suis ici. J’aimerais ne plus me sentir seul. Me dire que je ne suis pas seul dans cette situation. Comprendre ce que je suis véritablement. S’il y a des solutions à ma scolarité. Il ne me reste plus que cinq mois avant le baccalauréat. Mes amis me manquent, elles sont déjà toutes à l’université. J’aimerais vivre avec cette bête noire et surtout avoir mon bac. Passe ton bac d’abord, mes parents ils n’ont pas besoin de me le dire. J’attends et j’espère pouvoir échanger avec quiconque le souhaite et me comprennent. Et peut-être en apprendre à d’autre, qui se découvre dans la même situation que moi. J’espère ne pas en avoir trop dit ou pas assez. C’est la première fois que j’écris sur un forum. Voilà les questions que je me pose vraiment. Que suis-je finalement ? Qu’est-ce être surdoué ? Et comment réussir dans la vie, atteindre ses objectifs avec ce handicap ? Car pour moi ceci en est un, pour d’autre ça doit relever de la chance. J’aimerais le penser. Very Happy

juliettelareinette
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 1
Date d'inscription : 17/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par boule-d-ombre le Mar 17 Jan 2017 - 16:11

hum Perplexe . comment dire ? deja une chose enleves toi de l idee la superiorite ecrasante du surdoue elle est tres ecrasante. non treve de blagues disons que qu on peut atteindre des sommets si on arrive a bien gerer ses apprentissages et tout. es tu un monstre ? non enfin pas que je sache je n ai jamais mange de bebe au petit dej. ou quoi que ce soit de similaire (je n ai meme jamais arrache de tete, ou de membre sous le coup de la colere malgre mon cote nounours garou  Dent pétée) . tu es humaine sauf que tu penses, apprends, vois les choses de maniere differente. est ce un handicap? non ca peut meme etre un gros avantage quand on sait s en servir. le plus dur etant justement d apprendre a vivre avec apres chacun sa vie. ah vi bonjour bienvenue et bonne annee


Dernière édition par boule-d-ombre le Mar 17 Jan 2017 - 16:12, édité 1 fois (Raison : ajouts divers)
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1084
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mar 17 Jan 2017 - 19:40

Hello!

Par où commencer.... Wink
Déjà une phrase m'a marquée :
Et comment réussir dans la vie, atteindre ses objectifs avec ce handicap ?

Je suis d'accord avec
boule-d-ombre a écrit:non ca peut meme etre un gros avantage quand on sait s en servir.
Je dirais que la Précocité est à la fois un atout et un handicap. Et que c'est à toi de choisir entre les deux. Et pour cela, il faut que tu te connaisses, sans peur, sans honte, avec l'envie de faire rayonner ce que tu es. Une chose est importante: Pars, sans aucun préjugé sur ce qu'impliquerait le mot "Précocité/douance/sur efficience". Tu sais, être précoce veut à la fois tout et rien dire. Rien, parce qu'avoir des facilités ou des dispositions lorsqu'on ne sait pas s'en servir c'est 0. On peut en avoir moins, et être capable de les utiliser et de nous mettre en avant bien mieux que le petit génie du coin. En effet, ce n'est pas une histoire d'intelligence "cristalisée", c'est à dire, que tu as acquise intellectuellement, par tes expériences passées ou dans tes cahier de maths, mais d'"intelligence fluide", qui te permet sans apprentissage de t'adapter à une situation en variant les différents types d"'intelligence". Voilà pourquoi je préfère parler de "comportements intelligents" plutôt que "d'intelligence"...terme à manier avec précaution !! Et tout, parce qu'être précoce, c'est un profil, une manière de se reconnaître et de raisonner. Et tant qu'on n'aura pas accepté cette part de nous, on ne pourra pas avancer quelque soit la carotte qu'on nous met devant le nez Wink (si tu me passes l'image!!) Very Happy

Alors un conseil : cultive ta différence, elle sera ce que tu es et ce que tu deviendras. Ton parcours a été ton parcours mais ce n'est pas une fatalité. Si tu penses avoir trouvé ta voie alors fonce ! Cool Et puis, je partage ton goût pour la musique et la lecture, et en plus j'ai eu un parcours assez...sympa Very Happy alors si tu souhaites bavarder, n'hésite pas. Je ne suis qu'une petite étudiante zèbresque de 18 ans en première année de licence "Neurosciences et Sciences Cognitives"...partie en Angleterre après une orientation chaotique et blablabla alien ....bienvenue et à beintôt !
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Invité le Mar 17 Jan 2017 - 20:59

C'est long de savoir qui on est, et encore plus de savoir choisir qui on est. De se dégager des influences et des comparaisons plombantes, sans pour autant tomber dans l'amertume ou le mépris.

Je comprends très bien la boulimie de livres, je lisais beaucoup aussi étant adolescente, et j'étais très mal à l'aise au collège, et dans la vie tout court. Les livres étaient et sont toujours non pas une échappatoire ou une fuite, mais une fenêtre qui s'agrandit au fil des lectures.

Je crois toujours que ce que j'ai appris, je l'ai appris principalement en dehors de l'école, que je considérais comme quelque chose à passer, mais que ça a été long ! Je crois que je n'aurais pas pu supporter une année de plus, alors j'ai eu mon Bac au plus juste, et j'en ai été ravie. La fac a été une grande découverte, un souffle d'air, et même si je n'ai jamais été brillante, j'ai adoré certains cours qui m'ont marquée dans la construction de ma pensée, et dans ma curiosité pour le monde dans la diversité de ses aspects. Et ça me sert toujours, d'une certaine façon, même si j'ai oublié depuis beaucoup de ce que j'étais censée étudier.

Bref, je ne vais pas répondre à la question du titre. Parce que je n'en sais rien.

En revanche, je crois qu'on passe très insensiblement mais sûrement au fil des années de "monstre" ou "bête noire" à quelqu'un avec lequel on devient en accord, quels que soient les désaccords avec les autres et les difficultés souvent à se faire comprendre. Parce qu'il y a toujours quelqu'un pour comprendre, et même pour apprécier, qui on est, et c'est même comme ça qu'on se rend compte que ce n'est pas si mal d'être soi. Vers 25 ans, je me suis dit que je choisissais d'être moi-même, et je pense que je n'ai jamais dévié de ce chemin, parfois périlleux, parfois désespérant, mais ô combien libérateur et même joyeux, finalement.

La carapace finira par se dissoudre, il faut être patiente, et ne pas se laisser malmener. L'entêtement à être soi-même peut être une vertu, s'il s'accompagne de l'ouverture et de la volonté de comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par JT le Mar 17 Jan 2017 - 21:31

Slt
C'est quoi un Zèbre....avant le test "diagnostiqué à 42 ans", je pensais être différents des autres car mal dans ma peau.
Manque de confiance, tendance à me dévaloriser, Anxieux, Imaginaire souvent négatif, Exigeant envers moi et les autres, rigide, dépressions en fonction des nouvelles du jour, Echec scolaire et déscolarisé en 3 ème et j'en passe....
Pour moi, c'est quoi un zèbre car j'en ai que le coté négatif pour le + je cherche mais je ne vois pas.
J'imagine une bonne couche de peinture pour arriver à l'originale, voilà tout.
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Vinchenzo le Mar 17 Jan 2017 - 21:43

avatar
Vinchenzo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par -Benoit- le Mar 17 Jan 2017 - 23:03

Salut et bienvenu à la maison !!!! cat

Bon, tu vas voir, tout va se faire assez vite, sans même que tu n'ai eu le temps de dire ouf.

T'as découvert que tu étais zèbre ?Attends, c'est que le début !! Smile

Vu que tu sais déjà dans quelle branche t'orienter, c'est déjà que tu es loin d'être paumée. Je sais que tu sera indémontable !
Tout ce qui tourne autour de la confiance en soi , t'as du taf, mais tu vas pas mettre longtemps à passer au delà de ça.
T'as vu a quelle vitesse tu dévore les livres ?
Bien, alors attention, les livres sur les surdoués tournent en rond : ils ne font que décrire aux "adultes" comment fonctionnent leur enfant.
Au début c'est salvateur : tu comprends qui tu es.
Mais surdoué n'est pas une étiquette ni une excuse.
A côté de ça, tu as d'autres particularités.
Peut être que tu es aussi hypersensible (je t'invite à googler) , peut être que tu es aussi dys... (dyspraxie,etc...) peut être que tu es aussi asperger.
Enfin bref, ce que je veux dire, c'est qu'il y a plein de particularité à chaque zèbre, et il existe des outils pour chacune d'entre elles.
Au delà de ça, il est évident que tu es toi, tu as ta personnalité, rien de ce que je ne pourrais lire dans un bouquin, ne pourras te décrire !
Quand on a la volonté et la curiosité, on passe beaucoup de temps à se chercher, à essayer de se comprendre. Puis tu finis par t'accepter et t'aimer.
Prends le temps de t'observer, hors contexte.
Car c'est le contexte qui est responsable de tes doutes (la société, les parents, les autres élèves) .
Mais une fois que tu as ouvert certaines portes, tu finis par chercher la paix , et tu comprends que personne ne t'as mentit, c'est juste que les gens sont ignorants, ce ne sont que des enfants inconscients qui jugent sans savoir.
Le forum est une mine d'or.
Tu risque de passer des mois à lire le forum et à lire des livres, ou à regarder des vidéos qui parlent des surdoués ou des autistes, des hypersensibles, etc etc (histoire de faire le tour de la question), mais si un jour tu "tourne en rond" et que tu veux aller plus loin, fais signe Wink
Au fait, tu dis que tu écris, y a moyen d'en savoir plus ?
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 896
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mar 17 Jan 2017 - 23:22

Hey ! Club Dyspraxie? Je signe où? :p

Bon après un conseil: Ne pas aller farfouiller trop loin non plus car de toute façon désolée, mais l'être humain pense peut-être avoir été créé par un quelconque Dieu, et bien je peux vous dire qu'il n'a pas été sympa...car nous sommes des éternels imparfaits! Par conséquent, tu vas toujours finir par trouver quelque chose de plus et qui ne te sembleras pas net. Aussi, il faut que tu saches faire la différence entre ne pas être doué en quelque chose ou avoir des soucis à effectuer une tâche, et être en déficit.

Encore une fois, fais-toi confiance et connais-toi du mieux que tu peux pour cerner ce dont tu as besoin Very Happy
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par JT le Mar 17 Jan 2017 - 23:35

Si on reste sur son étude, il est à contre courant sur ce qui peut être dit sur les forums.
Or, l'effet Barnum, dévoilé par le psychologue Bertram Forer, est que, quel que soit le portrait lu, il produira le même effet s'il est tant soit peu gratifiant et général, et si le lecteur est persuadé qu'il lui est spécifique.
Pour ma part je reste persuadé que la psychologue s'est trompée à mon sujet.
avatar
JT
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par RoyJade le Mar 17 Jan 2017 - 23:47

D'un autre côté Lena, si on était parfait, que nous resterai t'il à faire ? C'est bien l'amélioration perpétuelle et la recherche du parfait qui nous fait vivre le plus souvent :p


Sinon, ben…bienvenu déjà ^^
Soyons direct, pas de bavardages inutiles (de l'agréable sans être indispensable reste utile, je précise) : je ne sais pas. Voilà, c'est dit xD
Plus précisément, je cherche, comme beaucoup ici. J'ai l'énorme chance de savoir qui je suis, et d'être en accord avec ce que je suis. La douance à mes yeux n'est pas un cadeau ou un poids, c'est un outil : encombrant dans certains cas, on peut l'utiliser pour faire des choses qu'on aurait jamais pu faire sans. Je cherche toujours comment l'utiliser et l'avoir en permanence malgré les obstacles, mais j'avance, lentement.
Sinon, à défaut de réponses, je peux comme tout le monde ici offrir de l'écoute. Ça, c'est faisable, et ça aide bien souvent. tant qu'on ne tombe pas dans le cercle vicieux du "on est tous malheureux, c'est fatal et faut le subir", l'écoute permet d'avancer .

Pour ton questionnement d'en avoir trop ou pas assez dit, moi ça me parait bien. C'est clair, complet, sans en avoir trop. Si j'aurai changé une chose, c'est l'aération du texte via des sauts à la lignes, afin d'inviter l'œil à virevolter sur ces lignes, à les savourer. Vu ce que tu lit, je pense que tu comprend pourquoi Smile
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par -Benoit- le Mar 17 Jan 2017 - 23:51

Board, ce n'est pas la faute de dieu si le monde est comme ça.
Ici, c'est l'école. On apprends par essai/erreur.
Si on s'observe soi même correctement, on s'apperçoit qu'on a un gros travail a faire sur soi pour devenir un meilleur être humain, quelqu'un d'ouvert et de profondément libre et altruiste. C'est en observant nos imperfections propres, qu'on peut essayer de comprendre les autres. Ainsi, on remarque assez rapidement que l'homme est con, mais qu'il peut changer. Car chaque être humain est ici pour apprendre. Je ne sais rien sur dieu, mais j'en sais bien assez pour me dire qu'il ne faut pas s'égarer à rejeter la faute sur les autres ! cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 896
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mer 18 Jan 2017 - 0:03

La douance à mes yeux n'est pas un cadeau ou un poids, c'est un outil : encombrant dans certains cas, on peut l'utiliser pour faire des choses qu'on aurait jamais pu faire sans.

Je souhaite juste dire que je trouve cette description vraiment adaptée et qu'elle rend bien compte de ce qu'est la "douance", merci Wink

Et en effet, on le nie trop souvent, mais le travail sur soi est essentiel à chaque fois que l'on souhaite avancer, ou faire avancer les choses extérieures...
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par RoyJade le Mer 18 Jan 2017 - 0:15

Un plaisir Smile

Je suis d'accord. Donne un fauteuil roulant pour aider quelqu'un qui a perdu ses jambes, s'il n'arrive pas à se convaincre d'utiliser ses bras pour avancer, il n'avancera pas. Il faut travailler sur soi, pour presque tout.
(oui, j'aime bien les images)
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par -Benoit- le Mer 18 Jan 2017 - 0:22

D'ailleurs, rien à voir, mais vous m'avez relevé une idée : j'hésite à ouvrir un sujet, car je cherche à résoudre l'équation de l'humanité :
Laughing

Quand une personne est coincée dans ses idées reçues, qu'elle est dans le déni (de sa surdouance par exemple ? ) , on ne peut pas la convaincre de quoi que ce soit. Alors comment lui donner envie d'ouvrir les yeux ?
(Pour ceux qui ont eu à ouvrir cette porte, qu'est ce qui vous a ouvert les yeux, à vous !? )
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 896
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par boule-d-ombre le Mer 18 Jan 2017 - 5:32

la serenite l envie d arreter la torture de devoir concillier des informations qui ne collaient pas. l envie de savoir pourquoi ma vie etait comme ca, pourquoi je souffrais tant et n arrivais a rien alors que j avais des capacites. quand on ignore certains mythes urbains ainsi que certains prejuges, trouver en quoi consiste la douance et comment la vivre devient nettement plus simple.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1084
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mer 18 Jan 2017 - 8:38

Ce qui m'a ouvert les yeux? Les personnes que j'ai eu la chance de rencontrer tout au long de ma vie. Les échanges ouvrent bien plus que les yeux : ils ouvrent l'esprit et vous prouvent qu'il y a tout à gagner à prendre et à donner ce qu'il y a de meilleur.
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par RoyJade le Mer 18 Jan 2017 - 11:00

En grande partie mon entourage pour mon cas aussi. Des personnes qui ont profité d'une légère ouverture que je jugeais obligatoire pour du travail en équipe pour me montrer que beaucoup de monde pouvaient être intéressants même quand ils étaient "normaux". D'autres qui m'ont montré qu'un zèbre n'était pas seul dans un océan, qu'il y avait pas mal d'autres zèbres à côté. Et qu'en combinant les deux, l'ouverture même partielle et maitrisée était quasiment toujours bénéfique.

Sur d'autres points, ce qui m'a aidé à avancer est une logique froide : si je ne fais rien, ça ne bouge pas. Bouger me coûte X choses, mais le non-changement va m'en coûter bien plus à moyen terme (voir à court terme). Donc je dois bouger, donc j'étudie la façon de bouger la plus rentable tout en me posant une deadline (généralement très courte) pour commencer.
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mer 18 Jan 2017 - 11:22

Et ce que je trouve vraiment important c'est de ne pas s'enfermer dans un monde Zèbresque, qu'on considère comme trop différent ou supérieur comme je l'entends trop souvent dire (et le plus fréquemment, de la bouche de non-Zèbres), mais savoir qu'avant tout nous sommes une personne, avec des qualités, des difficultés, des passions, des défaites et des envies...comme tout le monde ! Sortir un peu de sa bulle, quitte à être déçu, quitte à préférer la compagnie des Zèbres, mais rester ouvert et ne pas prendre sa Précocité comme excuse à tout. Smile Very Happy
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Mabac le Ven 20 Jan 2017 - 12:12

A mon sens, il n'y a pas un zèbre mais des zèbres comme il n'y a pas un humain mais des humains. Smile

Concernant le sentiment de handicap, il s'agit aujourd'hui de regagner confiance pour te saisir des capacités de ton cerveau. Il peut être ton meilleur ami ou ton pire ennemi, et pourra changer de statut d'une minute à l'autre. Comme le souligne @Doc-pisto-colle, tu vas passer du temps à lire des ouvrages, visionner des reportages pour tâcher de comprendre davantage. Certains témoignages te colleront à la peau quand d'autres n'évoqueront rien en toi.

Finalement, un zèbre, ce n'est rien de plus qu'un équidé avec des rayures : un standard particulier Wink
avatar
Mabac
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 30
Localisation : Dijon / Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par jozy2311 le Mer 8 Fév 2017 - 12:04

salut juliette,

je suis un peu dans la même situation que toi, nouvelle sur le forum moi aussi j'avoue que j'y cherche un peu un refuge où je pourrais parler avec des personnes "comme moi", j'ai été diagnostiquée il y a moins d'un ans mais je ne l'admet toujours pas.
Ma mère et ma psy ( soit les deux seul personnes au courant que je suis zèbre) veulent me faire passer le test pour d'après elles "m'aider à l'accepter" ... je suis totalement perdu et j'ai peur du résultat .
enfin bref Smile je te comprend
et au fait bienvenue

Joséphine
avatar
jozy2311
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 07/02/2017
Age : 16
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Lena46 le Mer 8 Fév 2017 - 18:24

Hello Joséphine!

J'ai 18 ans mais 15 ce n'est pas si loin (je t'épargne la soustraction ^^) Tu as donc été diagnostiquée? Quel est ce test dont tu attends les résultats? Tu sais, être Zèbre veut tout et rien dire. Cela n'"implique rien", et c'est une manière de se reconnaitre. C'est une part de toi que tu découvres mais qui ne change en rien ce que tu es. Alors, oui, l'accepter n'est facile. En ce qui me concerne, même si le diagnostique a été un soulagement, il n'a pas bien été accepté par mon entourage proche...donc je l'ai au final, mal accepté à travers eux. alien Etre Zèbre enfin, n'est ni un handicap, ni un don, mais une caractéristique, un profile qui t'obligera à choisir ce que tu veux en faire...C'est toi qui choisis, rien te t'empêche d'être toi, et rien ne t'oblige à changer ce que tu es à cause d'un nombre plaqué sur une feuille qui n'est pas toi, mais seulement des résultats interprétés.Smile  Et puis, si tu as envie d'échanger des expériences, des émotions et impressions même infimes, n'hésite surtout pas! Very Happy C'est la raison pour laquelle je me suis inscrite sur ce Forum quand j'ai été diagnostiquée à 16 ans. Wink  A bientôt!
avatar
Lena46
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 19
Localisation : Lot (France)/Brighton (Angleterre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est quoi être un Zèbre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum