Il faut se présenter, présentons nous donc.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par MegaHz le Ven 10 Juin 2011 - 19:30

nans a écrit:
C'est vrai qu'il faudrait que j'alimente ce fil. Mais je manque un poil de cohérence pour choisir quoi conter. Un poil plus inhibé sur le forum que sur le chat, le nansounet.

Ici c'est >ton< fil, alors tu peux conter tout ce qui te passe par la tête, cohérent ou incohérent cela sera le reflet de ce que tu es à un moment donné, tes peurs, tes joies, tes angoisses... après je comprend et respecte ta pudeur (c'est une qualité la pudeur, pas un défaut).
En résumé, fait comme il te plait Smile


MegaHz
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 09/05/2011
Age : 38
Localisation : Dans le Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Sam 11 Juin 2011 - 23:59

MegaHz a écrit:
nans a écrit:
C'est vrai qu'il faudrait que j'alimente ce fil. Mais je manque un poil de cohérence pour choisir quoi conter. Un poil plus inhibé sur le forum que sur le chat, le nansounet.

Ici c'est >ton< fil, alors tu peux conter tout ce qui te passe par la tête, cohérent ou incohérent cela sera le reflet de ce que tu es à un moment donné, tes peurs, tes joies, tes angoisses... après je comprend et respecte ta pudeur (c'est une qualité la pudeur, pas un défaut).
En résumé, fait comme il te plait Smile


C'est intéressant comme ton message me trotte dans la tête:"c'est ton fil"
J'aimerais "l'alimenter", je sens qu'il faudrait, j'en ai même envie. Je commence cent phrases que j'efface et j'abandonne, je ne sais plus quoi dire et pourtant j'ai envie de raconter tellement de choses. Je suis coincé, bloqué, fermé, ce forum est bienveillant, mais je me contente d'y reproduire la même attitude que dans la vie. Souriant, décontracté, un gentil garçon, un type bien qui finit toujours par partir se cacher ailleurs loin, et qui met de la distance.

Je suis un zèbre donc. Au final ça ne change pas grand chose. On m'a décrit ce que je savais déjà être, c'était juste moi, maintenant ça a un nom. Alors oui c'est en quelque sorte rassurant de voir qu'on est pas seul, mais je m'en doutais un peu tout de même, je ne pensais juste pas que ça correspondait à la douance.
Je lis ici certains, cette découverte les a révolutionné. Elle a "relancé" leurs vies, ils se sont remis en question, je suis heureux pour eux, mais je les envie. A peine 15 jours depuis que je l'ai appris et ça ne me fait ni chaud, ni froid. Mon intelligence supposé ? Je n'en suis pas plus convaincu, ni moins d'ailleurs... J'ai de toute façon toujours eu l'impression de ne pas savoir m'en servir, comme un outil merveilleux qui le serait bien trop pour moi.

Je voudrais m'apitoyer un peu, mais je lis les parcours de certains zèbres et j'ai un peu honte, oh, je n'ai pas eu la vie facile et il n'y a pas d'échelle à la douleur, mais quand je vois le courage de ces hommes et femmes, je me désole de ne pas pouvoir les "imiter". De toute façon, l'apitoiement sur soi-même n'apporte rien.
Tout est flou, je ne saurais plus décrire cette angoisse qui m'habite à chaque instant, ces tripes qui se nouent, cette impression d'une fatigue intense, la douleur de chaque mouvement. Je me sens usé et vieilli, et pourtant lancer une balle devant moi, j'ai les jambes d'un enfant.

Je suis fatigué d'être depuis toujours le Nans triste, celui dont on craint les colères, celui qui a tout pour lui mais qui ne semble pas réussir à en faire quoique ce soit. Je ne veux plus être ténébreux, taciturne et dépressif. Je voudrais être rayonnant, lumineux et empli de gaieté.

Bah, je finirais bien par y arriver.

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Elijah Kvar le Dim 12 Juin 2011 - 0:09

L'apitoiement t'apporte certainement une forme de repos et de réconfort... Si tu en as besoin, use en un peu - pas trop, juste ce qu'il faut - puis repars à l'aventure...

Fatigué d'un paraître...


Quel est ton objectif ?

Elijah Kvar
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 580
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 1:06

Eleu a écrit:L'apitoiement t'apporte certainement une forme de repos et de réconfort... Si tu en as besoin, use en un peu - pas trop, juste ce qu'il faut - puis repars à l'aventure...

Fatigué d'un paraître...


Quel est ton objectif ?

Non Eleu, l'apitoiement ça emmerde le monde et ça ne m'apportera rien, j'ai déjà essayé et je ne suis pas à plaindre. Du repos et du réconfort, ça je prends bien volontiers.

Mon objectif ?
Être heureux, c'est aussi simple que ça, et rendre les gens heureux autour de moi par la même occasion.

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Le Breton Furieux le Dim 12 Juin 2011 - 2:08

.


Dernière édition par A7 le Ven 3 Fév 2012 - 22:16, édité 1 fois

Le Breton Furieux
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 54
Localisation : J'sais pas trop, elle est bien là la question

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par sophietoutsimplement le Dim 12 Juin 2011 - 7:00

Bonjour Nans,
Je viens de lire avec grand plaisir ta présentation et il y a des trucs qui résonnent en moi. Je ne sais forcément pas te donner de conseils pour ce forum (et les forums en général), je suis nouvelle ici. Ce que je constate c'est que nous sommes tous différents (et parfois je me dis que je n'ai rien à fiche ici) et pourtant, chaque fois que je lis l'un d'entre nous, il y a toujours une phrase (ou 2, 3, 50) qui viennent percuter mon corps, mon cœur et mon âme et là, c'est sûr, j'ai envie de rester, de vous connaître... C'est curieux comme sentiment.

J'ai juste envie de te mettre ci-dessous, qq commentaires sur tes mots
nans a écrit:

Quand elle est partie, je l'ai mal vécu et c'est peu dire, (....)Crises d'angoisse permanentes, quelques crises de panique effrayante pour moi, j'ai perdu une dizaine de kilos en moins d'un mois.
Une de mes ruptures a eu le même effet et puis, je me retrouve ici : parfois je me réveille en complète panique et je ne sais même plus où je suis. Je sais juste que la mort gagnera et c'est l'horreur

j'ai souhaité me faire hospitalisé en HP excellent ... en HP Laughing

Je trouvais et trouve toujours ridicule d'aller aussi mal quand on voit ce que la vie réserve à certains Mon psy a répondu à cette remarque par "mais Madame c'est évident, vous n'avez pas le cancer, vous ne crevez pas de faim et vous avez un job, une vie "normale" mais est-ce pour autant que vous n'avez pas le droit de souffrir ? Votre souffrance est réelle. Je le vois moi." ça ma fait du bien qu'il me dise cela. Reconnaître qu'on a droit à souffrir même si dans la pyramide de Maslow, le premier et le 2nd niveaux sont ok

Les cours se passaient toujours formidablement bien, j'ai adoré le temps passé avec ses mômes incroyables, mais j'avais le sentiment d'une imposture. Je ressens cela aussi dans mes jobs : ça se passe bien, les gens me trouvent chouette et compétente et moi PAS du TOUT, j'ai l'impression de leur mentir sur la marchandise et comme j'ai horreur du mensonge ...

J'aurais eu besoin de me ressourcer, d'être cajolé par les miens, j'ai été déçu et j'en ai souffert. tout le temps, j'ai l'impression qu'à la fois je veux être seule et me ressourcer et en même temps, qu'on me prenne 3 minutes dans des bras bienveillants mais réellement. Tiens, pour toi, du "cajolage" Long hug


Je vais avoir 33 ans cette année, je suis au chômage sans indemnité, je ne vois aucun projet professionnel se dessiner dans mon cerveau. Je me sens incapable de toute façon de me lancer dans un quelconque projet Oui le tableau n'est pas rose... Par contre, j'ai l'impression que même si ça prend du temps, cet endroit sera bon pour toi, pour nous tous. J'ai l'impression qu'il y a enfin un endroit où on peut se raconter, partager, écouter sans tomber dans des trucs gnangnans et des conseils de bonnes femmes.






sophietoutsimplement
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 42
Localisation : Belgique-Liège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Lanza le Dim 12 Juin 2011 - 13:04

sophietoutsimplement a écrit:Les cours se passaient toujours formidablement bien, j'ai adoré le temps passé avec ses mômes incroyables, mais j'avais le sentiment d'une imposture. Je ressens cela aussi dans mes jobs : ça se passe bien, les gens me trouvent chouette et compétente et moi PAS du TOUT, j'ai l'impression de leur mentir sur la marchandise et comme j'ai horreur du mensonge ...
Petit aiguillage en passant :
http://www.zebrascrossing.net/t1213-the-imposter-phenomenon-in-high-achieving-women-syndrome-de-l-imposteur-et-gestion-de-l-image
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_l'imposteur (ça vaut p'tet le coup de lire la page anglaise, la française est un peu vide)

C'est un syndrome courant par ici ^^

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 13:16

Lanza a écrit:
sophietoutsimplement a écrit:Les cours se passaient toujours formidablement bien, j'ai adoré le temps passé avec ses mômes incroyables, mais j'avais le sentiment d'une imposture. Je ressens cela aussi dans mes jobs : ça se passe bien, les gens me trouvent chouette et compétente et moi PAS du TOUT, j'ai l'impression de leur mentir sur la marchandise et comme j'ai horreur du mensonge ...
Petit aiguillage en passant :
http://www.zebrascrossing.net/t1213-the-imposter-phenomenon-in-high-achieving-women-syndrome-de-l-imposteur-et-gestion-de-l-image
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_l'imposteur (ça vaut p'tet le coup de lire la page anglaise, la française est un peu vide)

C'est un syndrome courant par ici ^^

Syndrome, syndrome... Un professeur qui ne prépare pas ses cours, qui n'a pas lu les textes et qui ne corrige pas les copies de ces élèves est un enseignant qui ne fait pas bien son travail, que ce soit moi ou un autre, un branleur quoi Razz, et je n'aimais pas du tout les autres profs faisant cela.
Après j'ai conscience de ce que j'ai pu partager avec eux sur un plan humain, de la liberté de s'exprimer dont ils ont pu bénéficier et de l'ouverture dont j'ai pu leur faire profiter. Et je sais qu'à Mayotte, ce n'est ni courant, ni anodin.

Quant à être démasqué, je crois que c'est fait, en tout cas dans le reste de ma vie pirat

Merci pour votre soutien, sophie et le breton enthousiaste cheers

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 14:37



Syndrome, syndrome... Un professeur qui ne prépare pas ses cours, qui n'a pas lu les textes et qui ne corrige pas les copies de ces élèves est un enseignant qui ne fait pas bien son travail, que ce soit moi ou un autre, un branleur quoi Razz, et je n'aimais pas du tout les autres profs faisant cela.
Après j'ai conscience de ce que j'ai pu partager avec eux sur un plan humain, de la liberté de s'exprimer dont ils ont pu bénéficier et de l'ouverture dont j'ai pu leur faire profiter. Et je sais qu'à Mayotte, ce n'est ni courant, ni anodin.

Tout est une vue de l'esprit : j'ai connu de très mauvais profs qui préparaient pourtant leurs cours et faisaient tout "bien comme il faut" mais ne transmettaient rien, aucun enthousiasme, aucune envie d'apprendre ou de découvrir, rien que le morne ennui de pseudo vérités annonées ; d'autres comme toi qui arrivaient en classe sans savoir de quoi ils allaient parler, oubliaient sans cesse de corriger les copies, mais insufflaient un plaisir quasi orgasmique de déployer son esprit pour avancer dans la réflexion et la compréhension de la vie. Ceux-là trouvaient toujours dans l'atmosphère de la classe dans laquelle ils débarquaient ou un événement immédiat quelconque, un tremplin sur lequel sauter pour développer une thématique liée au cours et en phase avec le vécu direct des élèves. Quant aux copies, ils n'en avaient pas besoin pour connaître les élèves et estimer leur niveau de compréhension ou de connaissances : le dialogue et les débats étaient pour eux de bien meilleurs indicateurs... A mon avis, ce que tu décris de ton travail est une bien meilleure définition du "bon prof" que tu ne crois. Wink

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 17:28

Oui Nat tu as raison en partie. Il est évident que correspondait au second stéréotype d'enseignant, mais tu sais mieux que moi qu'il est rarement aussi tranché, il n'y a pas d'un côté Keating et de l'autre Monsieur Dubois, professeur de Maths blasé, qui passe les mêmes fiches de prép d'année en année sans avoir aucune "foi" en ce qu'il fait.
De plus et là encore je ne t'apprendrais rien, un enseignement vivant c'est formidable, mais sans travail de fond, on se retrouve vite désemparé et improductif et peu importe nos talents ou pas d'improvisateur.
Il y'a aussi des impératifs pour les minots (examens, notes sur le bulletin, appréciations) dont ils ont besoin, et aussi passionné par les cours soit il, j'ai entendu plus d'une fois "Monsieur, on aimerait bien nos notes pour voir si on a bien fait".

Moi j'aurais voulu être capable de cumuler les 2, garder la même attitude et le même relationnel, mais fournir le travail que JE jugeais nécessaire, selon mes propres critères.
Je n'ai enseigné qu'un an, mais je peux étendre ce "non-remplissage" de MES critères, je n'ai pas été le compagnon que j'aurais voulu être, ni l'ami que j’espérais. Pour ma mère, je suis le fils idéal, et parfait, si les autres ne me comprennent pas (elle inclus) elle considère que les cons se sont eux (elle inclus) et pourtant de mon point de vue, je ne suis pas le fils que je devrais être.

Il y'a comme une fine tranche de papier à cigarette, entre ce que je voudrais être comme humain, et ce que je suis. A chaque fois que j'ai tenté de franchir cette limite, j'ai terriblement souffert, j'ai angoissé, paniqué et souvent finit par fuir.
Je ne crois pas que mes auto-exigences soient trop élevées, mais je sens par contre que tous les moyens de les atteindre ont été néfastes jusqu'ici.
Je voudrais juste franchir cette feuille, alors j'aurais l'impression de pouvoir commencer vraiment, sans angoisses, ni paniques.

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 17:58

Bien sûr, je reprenais les exemples caricaturaux du bon et mauvais prof, au milieu il y a toutes les nuances de gris... N'empêche que si tu considères ta dynamique et ta façon de fonctionner comme mauvaise en soi, tu ne peux que fournir un "projet" incomplet et bourré de failles que tu crées toi-même parce que c'est l'image négative que tu te fais de toi. Pose-toi la question de ce qui fait un bon prof, à tous niveaux, sans tenir compte de ce qui est attendu par les uns et les autres en termes de règles, mais en termes de sens : bien sûr les élèves ont besoin d'un retour et la tendance est à chiffrer ce retour (pas partout, certaines écoles refusent la cotation chiffrée) mais il existe d'autres façons de le fournir ce retour, de façon bien plus enrichissante pour l'élève qu'un simple chiffre. Ce que je veux dire c'est que si tu réfléchis à ce que tu veux donner à tes élèves, pcq leurs besoins ont un sens, tu feras ce qu'il faut, à tous niveaux. Quitte à fournir un chiffre en temps voulu si c'est nécessaire. Mais sans culpabiliser et s'angoisser pcq tu aurais laissé un vide dans leurs attentes en ne fournissant pas de retour sur leurs compétences acquises.

Et la question des auto-exigeances ça correspond pour moi à un idéal de soi qui s'ancre dans l'autre au lieu de s'ancrer en soi. Vouloir être "quelqu'un" pour l'autre ne peut pas être une fin en soi. C'est une conséquence.

Désolée si j'ai un ton un peu tranché mais pas bcp dormi cette nuit et je sens que je manque de nuances mais je voulais juste t'encourager à être toi-même, maladroitement je crois...

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Lanza le Dim 12 Juin 2011 - 18:29

nans a écrit:Moi j'aurais voulu être capable de cumuler les 2, garder la même attitude et le même relationnel, mais fournir le travail que JE jugeais nécessaire, selon mes propres critères.
Et si cumuler les deux, c'était trop par rapport à ce que tu es capable de faire ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 18:39

Of courze, après qu'est-ce que je veux, il y a qu'est-ce que je peux faire...

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 18:42

Nat a écrit:Bien sûr, je reprenais les exemples caricaturaux du bon et mauvais prof, au milieu il y a toutes les nuances de gris... N'empêche que si tu considères ta dynamique et ta façon de fonctionner comme mauvaise en soi, tu ne peux que fournir un "projet" incomplet et bourré de failles que tu crées toi-même parce que c'est l'image négative que tu te fais de toi. Pose-toi la question de ce qui fait un bon prof, à tous niveaux, sans tenir compte de ce qui est attendu par les uns et les autres en termes de règles, mais en termes de sens : bien sûr les élèves ont besoin d'un retour et la tendance est à chiffrer ce retour (pas partout, certaines écoles refusent la cotation chiffrée) mais il existe d'autres façons de le fournir ce retour, de façon bien plus enrichissante pour l'élève qu'un simple chiffre. Ce que je veux dire c'est que si tu réfléchis à ce que tu veux donner à tes élèves, pcq leurs besoins ont un sens, tu feras ce qu'il faut, à tous niveaux. Quitte à fournir un chiffre en temps voulu si c'est nécessaire. Mais sans culpabiliser et s'angoisser pcq tu aurais laissé un vide dans leurs attentes en ne fournissant pas de retour sur leurs compétences acquises.

Et la question des auto-exigeances ça correspond pour moi à un idéal de soi qui s'ancre dans l'autre au lieu de s'ancrer en soi. Vouloir être "quelqu'un" pour l'autre ne peut pas être une fin en soi. C'est une conséquence.

Désolée si j'ai un ton un peu tranché mais pas bcp dormi cette nuit et je sens que je manque de nuances mais je voulais juste t'encourager à être toi-même, maladroitement je crois...

Ne sois pas désolé, tu me pousses à la réflexion, tu m'empêches de me contenter de l'état des choses. C'est exactement ce que je cherche.
Je précise que je ne suis plus prof et que je ne l'ai guère été qu'une petite année, mon recul est donc probablement insuffisant.
Pour l'idéal de soi, et bien je suis complètement d'accord mais sans certitudes, il est bien probable que je n'arrive plus à discerner ce qui me correspond à MOI et ce qui est trop ancré "dans l'autre".

Lanza a écrit:
nans a écrit:Moi j'aurais voulu être capable de cumuler les 2, garder la même attitude et le même relationnel, mais fournir le travail que JE jugeais nécessaire, selon mes propres critères.
Et si cumuler les deux, c'était trop par rapport à ce que tu es capable de faire ?

C'est LA question que je me pose, effectivement à trop se demander quelque chose d'inaccessible on finit par ne plus rien faire, c'est peut être aussi une façon de s'écarter de tout possibilité d'échecs où de réussites.

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 19:05

En général pour qu'un truc devienne inaccessible c'est simple, prenons l'exemple du "bon prof":

1. tu te dis, un bon prof prépare ses cours, se documente, corrige les copies + tous les ingrédients qui sont censés atteindre cet "objectif"
2. tu ajoutes tes propres critères : ouvrir le débat, etc.
Tu mixes le tout et tu obtiens... un pataquès. Un truc innommable qui correspond à tout sauf à un "bon prof". Parce que tu as cherché à correspondre à une image. Tu es le sujet de l'action.

Prenons les choses sous un autre angle : le sujet n'est plus toi mais l'élève. Tu te mets à sa place (tu es empathe, c'est facile.) Quels sont ses besoins ? Apprendre, découvrir et se découvrir, savoir où il en est dans son apprentissage, etc. Que peux-tu mettre en place pour arriver à ces objectifs qui ne visent plus à être un bon prof mais à répondre aux besoins de l'élève? Favoriser le débat, mettre en place l'acquisition de savoirs théoriques et pratiques, assurer un retour ou une évaluation... Mais il y a des tas de façons d'arriver à ces résultats. Et en raisonnant ainsi tu es "obligé" par la démarche elle-même de tenir compte de tes propres ressources et forces pour déterminer ce dont tu es capable ou pas. En pensant dans ce sens-là, tu n'es plus sujet, mais objet de ta propre action. Et tu atteins ton objectif premier (si tant est qu'il garde de l'importance ce qui m'étonnerait Wink) sans même y avoir penser.

Ca vaut dans tous les domaines et avec tout le monde : tes élèves, tes collègues, ta femme, ta mère...

Oublier l'image idéale et revenir aux fondamentaux : la recherche du sens.


Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Lanza le Dim 12 Juin 2011 - 19:47

Reste un paramètre chiant : l'évaluation du temps.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 19:59

Tu veux dire pouvoir estimer le temps nécessaire et la façon d'articuler les éléments les uns par rapport aux autres? Question d'expérience... Mais pour ce que j'en sais, même quand c'est une première fois, si tu découpes chaque étape en petites unités, tu peux arriver à chiffrer une durée de réalisation correcte. Mais dans tous les cas, il faut pouvoir réévaluer les actions à mettre en oeuvre en fonction des moyens, notamment le temps, dont on dispose pour atteindre le résultat. Sans culpabiliser puisqu'il n'est plus question d'être ceci ou cela, mais de répondre à des besoins, dont on accepte de prendre la responsabilité.

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Lanza le Dim 12 Juin 2011 - 20:08

Hmmmmm...

Je me suis planté comme ça aussi, en essayant de répondre à un besoin. L'erreur que j'ai faite, a été de ne pas me rendre compte que si personne d'autre n'y répondait, il devait y avoir une raison. Razz

Faut que je réfléchisse là dessus.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 20:08

Mais, Nat j'ai l'impression (je peux me tromper) d'avoir toujours placé l'autre au centre de ma réflexion.
Mes élèves étaient mahorais ou comoriens, le français est souvent leur seconde voire troisième langue, et pour nombre d'entre eux, ils n'ont guère de contact avec cette langue en dehors du milieu scolaire.
Le vice-rectorat de Mayotte veut appliquer exactement les mêmes programmes qu'en métropole. Ce n'était pas comme cela que je voulais enseigner... Le centre de l'apprentissage est l'élève, forcément. Mon problème n'était pas de ne pas correspondre à une image préconçue dans mon esprit, mais bien de coller au plus près des nécessités de CHACUN de mes élèves tout en se débrouillant pour que le groupe avance.
C'est ça que je considère ne pas avoir réussi, répondre à leurs besoins, leurs attentes, les motivations.

Je t'assure que je partais du sens. Dans une jeunesse perturbée entre son identité française, comorienne, mahoraise, africaine et/ou autre, essayer de donner du sens à leurs apprentissages. Je voulais les aider à se construire leurs repères.

Pour ce qui est de ma vie personnelle, de la même façon j'ai toujours tenté de sentir les besoins, les doutes, les envies, les angoisses de l'autre, et j'ai toujours eu comme objectif d'adapter mon attitude, mes réponses, mes gestes et le reste à ce que j'avais pu deviner où à ce que l'autre avait pu exprimer.
Et franchement, je ne suis pas certain (pour le relationnel en tout cas) que ce soit la bonne solution.
A titre d'exemple, quand ma compagne est partie, je lui ai benoitement demandé "Mais est-ce que je me suis mal occupé de toi", ce à quoi elle a répondu: "oh non tu as toujours été là pour moi, mais quand est-ce que tu t'es occupé de toi ??"
....


nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 20:24

Oui mais il me semble que si tu considères un besoin, quel qu'il soit, (et je parle bien de besoin, pas d'attentes), qu'après analyse tu considères comme légitime et que tu établis comment répondre à ce besoin en prenant en compte ce que tu es toi, le temps dont tu disposes, tes envies, tes capacités, etc., donc tes propres besoins, tu arrives à un projet qui visera à réaliser l'objectif que tu t'es fixé mais qui sera réaliste. Ca ne veut pas dire que tu arriveras à l'atteindre l'objectif. Mais que tu auras fait tout ce qui était possible en fonction des paramètres en jeu. Et en agissant de cette façon, la plus honnête et sincère possible, la plus "juste" à mon sens, tu sors de l'idée d'excellence, tu met à néant les velléités perfectionnistes et tu flingues l'angoisse et la culpabilité. Tout en arrivant la plupart du temps à des résultats satisfaisants.

Dans ce que tu décris il y avait forcément des paramètres extérieurs : le programme de l'école, les attentes de ta femme. L'analyse nécessite de considérer ceux-ci en regard de ton projet : ça colle ou pas. Si ça ne colle pas il y a moyen de faire qq chose pour que oui ou non? Et si la répons est non, il faut pouvoir renoncer, mais de façon réfléchie et en connaissance de cause.

Quand tu dis que ta femme avait besoin que tu t'occupes de toi, ça semble logique et sain... y avais-tu songé ou en avais-tu conscience avant qu'elle ne te le dise?


Dernière édition par Nat le Dim 12 Juin 2011 - 20:28, édité 1 fois

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 20:27

Et je crois qu'il ne faut pas surtout pas confondre besoins, doutes, envies, angoisses... et encore moins essayer de les deviner. Wink

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 20:56

nans a écrit:Mais, Nat j'ai l'impression (je peux me tromper) d'avoir toujours placé l'autre au centre de ma réflexion. J'en suis certaine.

Mon problème n'était pas de ne pas correspondre à une image préconçue dans mon esprit, mais bien de coller au plus près des nécessités de CHACUN de mes élèves tout en se débrouillant pour que le groupe avance.
J'ai répondu à la notion de "bon prof" "mauvais prof" dont tu parlais plus haut mais même si j'imagine bien que c'est plus complexe que ça, j'ai le sentiment que c'est fondamentalement à cette question-là (bon-mauvais ci ou ça) que se ramènent la plupart des difficultés rencontrées par la plupart des zèbres sur ce forum.

C'est ça que je considère ne pas avoir réussi, répondre à leurs besoins, leurs attentes, les motivations.
Ca arrive. Personne n'est tenu à l'excellence et même un zèbre a droit à l'erreur Wink.

Je t'assure que je partais du sens. Dans une jeunesse perturbée entre son identité française, comorienne, mahoraise, africaine et/ou autre, essayer de donner du sens à leurs apprentissages. Je voulais les aider à se construire leurs repères.
C'est très louable, et tu es certainement arrivé à des résultats que tu ne soupçonnes même pas.

Pour ce qui est de ma vie personnelle, de la même façon j'ai toujours tenté de sentir les besoins, les doutes, les envies, les angoisses de l'autre, et j'ai toujours eu comme objectif d'adapter mon attitude, mes réponses, mes gestes et le reste à ce que j'avais pu deviner où à ce que l'autre avait pu exprimer.
Et franchement, je ne suis pas certain (pour le relationnel en tout cas) que ce soit la bonne solution.
Là je suis totalement d'accord avec toi! C'est à mon sens le pire écueil dans lequel tomber

A titre d'exemple, quand ma compagne est partie, je lui ai benoitement demandé "Mais est-ce que je me suis mal occupé de toi", ce à quoi elle a répondu: "oh non tu as toujours été là pour moi, mais quand est-ce que tu t'es occupé de toi ??"
Se perdre dans l'autre, une spécialité zèbre? Wink....


Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Dim 12 Juin 2011 - 22:31

Nat a écrit:Oui mais il me semble que si tu considères un besoin, quel qu'il soit, (et je parle bien de besoin, pas d'attentes), qu'après analyse tu considères comme légitime et que tu établis comment répondre à ce besoin en prenant en compte ce que tu es toi, le temps dont tu disposes, tes envies, tes capacités, etc., donc tes propres besoins, tu arrives à un projet qui visera à réaliser l'objectif que tu t'es fixé mais qui sera réaliste. Ca ne veut pas dire que tu arriveras à l'atteindre l'objectif. Mais que tu auras fait tout ce qui était possible en fonction des paramètres en jeu.Je crois que c'est là que mon bât blesse et ce que tu décris par la suite me devenait inaccessible. Et en agissant de cette façon, la plus honnête et sincère possible, la plus "juste" à mon sens, tu sors de l'idée d'excellence, tu met à néant les velléités perfectionnistes et tu flingues l'angoisse et la culpabilité. Tout en arrivant la plupart du temps à des résultats satisfaisants.

Dans ce que tu décris il y avait forcément des paramètres extérieurs : le programme de l'école, les attentes de ta femme. L'analyse nécessite de considérer ceux-ci en regard de ton projet : ça colle ou pas. Si ça ne colle pas il y a moyen de faire qq chose pour que oui ou non? Et si la répons est non, il faut pouvoir renoncer, mais de façon réfléchie et en connaissance de cause.

Quand tu dis que ta femme avait besoin que tu t'occupes de toi, ça semble logique et sain... y avais-tu songé ou en avais-tu conscience avant qu'elle ne te le dise?Oui, j'en avais conscience Embarassed j'ai longtemps vécu guidé par mon éducation, en gros, MOI n'existe pas, nous devons nous sacrifier pour l'autre afin d'obtenir un bénéfice pour l'ensemble

Merci te t'être creuser les méninges pour m'aider à réfléchir, on est bien sur ce forum Smile

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Nanana le Dim 12 Juin 2011 - 22:49

Bah tu vas vite découvrir que c'est la problématique de base chez les hp de ce forum... et qu'il y a moyen de se sortir de cette ornière. Se reconnaître pour ce qu'on est, est un premier pas indispensable et tu l'as fait, puisque tu arrives ici. Tu es donc sur la bonne route Wink

Spoiler:
Mon grand dada c'est l'éducation... la base de tout à mon avis, à laquelle personne ou peu de gens s'intéressent. Du coup quand je vois "prof" tous mes clignotants s'allument. Merci à toi de me faire prendre conscience de ça. J'ai envie de réorienter ma vie professionnelle et je me dis de plus en plus que c'est dans cette direction que je devrais aller...

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par nans le Mer 15 Juin 2011 - 5:06

Les gens me font avancer sur ce forum.
Une inscription récente, peu de messages mais certains pourront témoigner, je suis omniprésent presque envahissant sur le chat.

Et les gens m'aident à avancer.
Depuis 6 mois je ne sors quasiment pas de chez moi, je m’apprête à partir me taper 800 kilomètres, juste pour découvrir un drôle d'animal.

Je découvre ici, que finalement je ne suis pas si loin d'y être. Je ne suis pas si loin que ça du début, j'avais compris plus de chose que je ne voulais bien le croire. Je sentais que j'allais y arriver, maintenant j'en suis presque certain.

Bien sûr tout reste à faire, tout reste flou et la sérénité n'est pas encore au-rendez vous, mais en attendant, merci.

Merci dans le désordre, à tout ceux qui ont posté ici, merci à ceux du chat, Eleu pour sa luminosité, Tramber pour son énergie, mimosas pour sa douceur.
Merci aussi aux plus jeunes, pour leur présence, PtiSatan (avec les majuscules), SpaceMonkey, Tatoon et tout ceux qui me rappellent que je suis un minot moi aussi. Merci à Mégahertz pour sa gentillesse rafraîchissante qui me rappelle que OUI, c'est une force que d'être gentil. Merci aux anciens du forum et de la vie dont le chemin est un exemple.Merci à ceux qui me ressemblent et sont pourtant si différents.
Merci aux "mamans" Clemelle, Cats, Nat et toutes les autres merci à l’Élu dont la sérénité trouvée est inspirante, merci aussi aux plus sombres qui se reconnaîtront et qui m'auront énormément éclairés.

Oh, je sais que c'est facile, qu'un mot est insuffisant pour décrire une âme, je sais que j'en oublie et que je suis proche de l'étiquetage, mais je m'en fous (presque), parce que MERCI.

Je suis en route.

nans
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 67
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 38
Localisation : La Seyne sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faut se présenter, présentons nous donc.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum