L'amour raison vs l'amour passion

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 12:08

Bonjour,

J'aimerais avoir votre avis sur un sujet qui n'est pas lié à une quelconque zébritude, mais qui doit en être influencé, celui de l'amour raison contre l'amour passion.

L'amour raison représente pour moi un amour sûr, confortable, sans prise de risques, un amour où l'on sait que l'on ne souffrira pas ou très peu, où l'avenir est clair net et précis. Un amour que beaucoup rechercheront car il est vu comme quasiment parfait dans notre société, c'est la représentation de la zone de confort parfaite. Cependant cet amour ne nous permettra pas de folie, quelles soient physiques (sports, sexe, activités) intellectuelles ou psychologiques, on se limite à osciller entre un 10 et un 12/20, on sait que cela nous permettra de passer à l'étape suivante sans soucis, sans trop d'efforts. Et puis c'est un amour qui a le don de nous canaliser, de tempérer nos émotions, mais ne risque-t-il pas de nous éteindre ?

A côté de cela on va retrouver l'amour passion, un amour quasi opposé à l'amour raison, où il n'y a aucune certitude sur l'avenir, beaucoup de questionnement, de doutes et une zone de confort peut être plus instable (ou faut il apprendre à la maîtriser ?), loin de la perfection sociétale que l'on peut avoir avec l'amour raison. Mais cet amour passion se nourrit des folies de notre quotidien, avec lui toute activité est décuplée en terme de sensations, on fuit la monotonie continuellement, on vit à 200 à l'heure libre de tout. C'est beaucoup plus difficile à définir car il doit dépendre énormément des centres d'intérêts des personnes, mais il est unique dans le sens où c'est dans ces moments que l'on se sent vivant, contrairement à l'amour raison où l'on n'a que l'impression d'exister. Il ne ravive pas seulement notre flamme, ça devient un véritable incendie.

Beaucoup de personnes rechercheront l'amour raison par sécurité, mais est ce qu'un zèbre peut s'adapter à cet environnement, à s'épanouir dans ce confort, lui qui est hyper tout, qui recherche le risque ?

Ensuite on peut aussi se poser la question d'un amour raison accompagné d'une vie passionnante, doit on obligatoirement partager notre vie avec une personne passionnante si on arrive à trouver des échappatoires à côté.

Personnellement je ne pense pas, si l'on côtoie cette personne tous les jours, ce manque de passion peut nous frustrer et nous diriger vers une dépression bien connue par manque d'excentrisme.

Vos avis ? Smile

Alpaga

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par chuna56 le Sam 14 Jan 2017 - 12:37

Bah mon avis, c'est un peu compliqué... de la part de qq1 qui ne sait pas s'attacher normalement lol

Q'est-ce qu'on aime dans l'amour passion ? L'autre ou les montées d'adrénaline ?
Jusqu'à ce qu'elles diminuent par habituation, puis disparaissent, alors on cherche quelqu'un d'autre pour recommencer les montagnes russes...
C'est vraiment de l'amour, ça ?

Je me questionne vraiment, puisque c'est ce vers quoi je suis allée toute ma vie, d'hommes en hommes...

L'amour non passionnel, pas forcément raisonnable (même si on peut choisir l'autre par raison), c'est plus calme, mais plus durable, et ça n'empêche pas de temps en temps de faire monter la pression et la fantaisie, si?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 12:45

Ce qu'on aime dans l'amour passion c'est de partager des choses qui nous font vibrer avec l'autre, une activité physique, un défi, un jeu.

Le danger de l'habitude est une bonne remarque, je pense que la flamme a plus de chance de brûler vivement lorsque l'on reste actif avec l'autre, que passif, sans chercher à forcément atteindre des sommets.

Faut il vraiment chercher le durable ? Qu'est ce qui pourrait monter la pression et la fantaisie ?

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par chuna56 le Sam 14 Jan 2017 - 12:51

Je pense que je n'ai vraiment pas la même vision de l'amour passion et l'amour raison que toi Wink

Je vois pas en quoi partager des choses qui font vibrer rend l'amour passionnel.
ce genre de partage, on peut le faire avec des amis...

quand à chercher le durable, je dirais que ça dépend vraiment de la vision de la vie qu'on a...
L'amour à fin programmée, c'est pas de l'amour à mes yeux.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Portez des lunettes roses le Sam 14 Jan 2017 - 12:58

L'amour raison ? Les deux mots ont quelque chose d'antinomique. Je parlerais plutôt de tendresse, voire de mariage de raison.
Il y a je pense toujours un petit grain de délire dans l'amour, qui meurt dès qu'on cherche à trop le rationnaliser.
Aussi laid soit-il, aux yeux de l'amour, l'autre est beau. L'amour voit des choses que la raison ne perçoit pas. "Là où la raison reste à la porte, l'amour peut entrer." Djallal Oddin Rumi
Il y a probablement un étage intermédiaire entre l'amour raison et la passion, qui est souvent destructrice. Un amour qui s'inflore en profondeur, qui repose sur mille petits riens observés chez l'autre qui pourraient passer pour des manies ou des défauts, mais qui aux yeux de l'amoureux ont un charme irrésistible.
avatar
Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18946
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 13:02

Justement, donnes moi ta vision de ces amours, ça pourrait me permettre d'ouvrir les yeux peut être.

chuna56 a écrit:Je vois pas en quoi partager des choses qui font vibrer rend l'amour passionnel.
ce genre de partage, on peut le faire avec des amis...

Il permet de cultiver la flamme, ce qui n'est pas possible lorsque l'on partage peu de choses avec l'autre. Justement l'autre n'est il pas un ami avant d'évoluer ?

Tout à fait, faut il croire à l'amour idéal ? Celui qui va durer tout une vie, sans trop de concessions.
Ce n'est pas de l'amour à fin programmée, c'est un amour intemporel, un amour qui durera le temps qu'il doit durer, 1 an comme tout une vie, sans limites fixées dès le départ.

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Invité le Sam 14 Jan 2017 - 13:04

Avis ? Il faut vivre ce qu'on vit, ce sont des étapes, des moments de vie qui ont un sens particulier, pas des préférences dans l'absolu, des idéaux à atteindre sinon on a raté sa vie, ce qui fait qu'on ne vit pas vraiment, du coup. Ca se présente au moment opportun, inattendu, il faut juste un peu de flair pour distinguer le truc réellement important des éternelles illusions d'idéal, peut-être qu'un des signes est justement que ça n'a pas l'apparence de l'amour-passion, ou de l'amour-ceci-cela, un attachement un peu indéfinissable mais qu'on aime à suivre, on se laisse faire sans demander quoi que ce soit de particulier et ça vit sa petite vie, passionnante dans ses subtilités, ses contradictions, ses moments de flous et d'incertitude, ses petites frustrations qui obligent à sortir de soi-même pour comprendre, ses approfondissements malgré tout et l'air de rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Invité le Sam 14 Jan 2017 - 13:05

Il y a une étiquette qui indique "amour passion" ou "amour raison" dans le dos des gens ??? C'est fou ça Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Bimbang le Sam 14 Jan 2017 - 13:20

Je me souviens d'une prof de français (et française, je précise pour la suite ^^) que j'avais rencontrée dans une de mes formations. Elle était assez âgée, et venait d'une famille de la "haute". Sa famille lui avait imposé son mariage. Et oui, ça existait encore à l'époque dans certains milieux.

Elle nous avait expliqué sa grande peur le jour de son mariage, puis qu'avec le temps, elle avait réussi à aimer cet homme qu'on lui avait imposé. Elle nous disait qu'en fait, n'ayant pas le choix, elle s'était concentrée sur ce qui était beau dans cet homme, et qu'elle avait trouvé du bonheur auprès de lui. Elle se disait heureuse, même si elle avait dû faire le forcing pour pouvoir exercer un métier. Il avait fini par consentir, voyant que ça avait de l'importance pour elle, et qu'ils avaient beaucoup de respect l'un pour l'autre.

Je crois qu'on oublie trop vite que l'amour, ce sentiment qui nous étreint, est éphémère. Une sorte de cheminée qu'il faut sans cesse approvisionner, relancer. Que ce soit la passion ou la raison qui l'a généré, il faut des points communs pour que tout ça puisse perdurer.
Si l'origine est la passion, on aura peut être fait l'impasse sur des choses primordiales.
Si c'est la raison, peut être qu'on aura mal posé ses priorités.

Peu importe comment ça démarre en fait, l'important est ce qu'on fait ensuite, ce qu'on est prêt à investir dans la relation.
Ça ne peut pas être gagnant/gagnant tout le temps. Sur la durée, ça devient du "perd/gagne", chacun de son coté faisant son petit bilan personnel, un équilibre sans cesse à retrouver.

Les utilitaires pour vivre ensemble : la bienveillance, la communication, l'humour, le respect.
Avec ça dans le cartable, je pense qu'on peut aimer tout le monde. Razz
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2055
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 14:16

@Fata Morgana : Merci pour l'analyse, effectivement l'amour raison est mal nommé, j'aurais du dire l'amour confort, un amour plus platonique. Si la passion peut être brutalement destructrice, la raison ne le serait elle pas plus lentement ?

@PolkaChachacha : Tu résumes un peu le problème des zèbres dans les relations, arrêter de réfléchir et profiter ^^

@Godzilla : Chacun aura l'étiquette que l'autre lui colle, un amour raison pour moi sera l'amour passion d'un autre. Mais je te rejoins sur l'utilité des étiquettes, mais c'était beaucoup plus facile pour expliquer ^^

@Bimbang : Belle leçon de relation, ça montre bien qu'une relation durable doit être basée sur des compromis. Après je ne suis pas convaincu que cela puisse marcher avec des personnes qui n'ont que très peu de points communs..

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par chuna56 le Sam 14 Jan 2017 - 15:46

Garçon ou fille, Alpaga ? (ça n'a pas vraiment d'importance, hein, c'est pour mes stats perso Razz

Alpaga a écrit:Justement, donnes moi ta vision de ces amours, ça pourrait me permettre d'ouvrir les yeux peut être.

chuna56 a écrit:Je vois pas en quoi partager des choses qui font vibrer rend l'amour passionnel.
ce genre de partage, on peut le faire avec des amis...

Il permet de cultiver la flamme, ce qui n'est pas possible lorsque l'on partage peu de choses avec l'autre. Justement l'autre n'est il pas un ami avant d'évoluer ?

Tout à fait, faut il croire à l'amour idéal ? Celui qui va durer tout une vie, sans trop de concessions.
Ce n'est pas de l'amour à fin programmée, c'est un amour intemporel, un amour qui durera le temps qu'il doit durer, 1 an comme tout une vie, sans limites fixées dès le départ.

Bon alors pour résumer les choses, dans ma définition, sachant que l'on peut faire 2 grands pôles concernant ces 2 notions, avec toute une palette de nuances entre les 2...
et que l'équilibre entre les 2 est probablement ce vers quoi il vaut mieux tendre.

L'amour passion, je vois ça comme les sentiments forts, une envie plus forte d'être avec l'autre, de faire des choses avec l'autre, de faire monter l'adrénaline (pas besoin de sport extrême justement). Des couples qui vont avoir tendance à se déchirer et se remettre ensemble 15 fois... éventuellement de la jalousie, mais pas de la sérénité en tout cas.

L'amour non passionnel (je vais pas dire de raison, puisqu'à cette notion j'y vois le côté non amoureux pour le coup, mais je comprends pourquoi tu as utilisé ce terme), c'est moins fort, plus calme, plus serein peut-être. Plus pépère dans les émotions.

Pourquoi j'en suis arrivée à cette définition : car je suis accro des relations du premier cas et que je m'ennuie dans le 2ième pas.
Et qu'au final, je n'ai pas su, jusqu'à présent, à fuir l'amour non passionnel, à rester suffisamment longtemps avec qq1 pour m'engager réellement et faire des gosses (et que c'est important pour moi, sinon ça ne poserait pas souci bien entendu).

A courir après qq1, pasqu'au final c'est ça, je me sens vivre, même si je ne suis pas vraiment heureuse. Ou que je suis carrément malheureuse.
J'aime sans être aimée, dans mon cas. Ou bien je suis aimée mais sans que l'autre s'engage.
Ya un souci derrière. En l’occurrence un schéma comportemental non approprié. Dans mon cas, c'est plutôt un défit de réussir à changer l'autre pour le faire m'aimer, en me comportant comme qq1 de parfait et attentionné (dixit la psy). C'est inconscient bien entendu, même si j'arrive désormais à le répérer.
Forcément ça marche pas.
Du coup, relations houleuses, et destinées à échouer.

On en arrive à ton idée de relation à durée limitée.

Est-on réellement stable dans sa vie, dans sa tête et dans son coeur en changeant régulièrement de partenaire ?
Pas certain...
J'ai pas d'étude qui le montre, sous la main, mais j'ai cru comprendre que le fait de s'attacher durablement dans le temps était plutôt une bonne chose, et que ça répond à un besoin humain de sécurité émotionnelle. Vrai pas vrai, j'en sais rien, j'ai pas de réponse... En dehors de la mienne, de mes envies.

Je sais juste qu'aujourd'hui je veux tendre vers une relation stable et durable. Et que je dois éviter ceux qui me font vivre des yoyos émotionnels, parce que ça ne me rend pas heureuse, même si ça m'occupe.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 16:08

@Chuna56 : Pour les stats, garçon Wink

Je comprends ton point de vue, et je le partage presque entièrement. Je trouve ta description du couple passion très bonne, excepté pour les séparations, je pense qu'un couple passion souffrira bien plus qu'un couple non-passion (merci pour le terme Wink ) car bien plus "chaud" sans forcément se défaire, ou du moins une bonne fois pour toute si cela ne marche pas.

chuna56 a écrit: je me sens vivre, même si je ne suis pas vraiment heureuse. Ou que je suis carrément malheureuse.
Je ne m'y attendais pas du tout, alors que moi c'est typiquement l'inverse, si on revient sur la définition d'heureux Smile
Peut-être que c'est parce que tu n'as pas trouver la personne qui te fait vibrer sans pour autant ne pas te correspondre ? Ou peut être que c'est moi qui me forge un idéal qui n'existe pas, aucune idée.

chuna56 a écrit:Est-on réellement stable dans sa vie, dans sa tête et dans son coeur en changeant régulièrement de partenaire ?
Stable je ne pense pas, peu de monde peut enchaîner les partenaires en étant heureux je pense. Mais justement, ce n'est pas ma définition d'un amour passionnel, bien au contraire, je pense que c'est tout à fait possible d'avoir une relation durable, c'est simplement qu'au lieu d'être régulièrement peu excessive, elle le sera. Ca signifie bien sûr que c'est plus risqué de tenir sur du long terme, car plus de bas.

Je pense à ça car il me semble avoir lu que les zèbres ne sont pas satisfaits dans la monotonie (relation, travail, ...) et qu'ils sont potentiellement plus aptes à prendre des risques, qu'ils ont besoin d'être épanouis pour vivre sans quoi ils sombrent plus rapidement dans la dépression.

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Portez des lunettes roses le Sam 14 Jan 2017 - 16:11


J'ai aussi lu que certains zebres ont besoin de calme, de régularité et de routine.
Je ne sais pas...Quelqu'un qui accumule les relations, que cherche t-il exactement au juste ?
avatar
Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18946
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 16:27

@Fata Morgana : "Quelqu'un qui accumule les relations" C'est pas comme si je n'avais pas précisé non plus que rechercher l'amour passion ne signifiait pas accumuler les relations Wink

Pour le besoin de calme, de régularité et de routine, c'était dans un bouquin ou un article ? Au final même si une chose nous rassemble, on reste tous différent, j'imagine que stigmatiser notre différence n'est pas une bonne chose, chacun aura besoin de quelque chose de différent.

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Invité le Sam 14 Jan 2017 - 18:17

besoin de calme, de régularité et de routine

Pour les Asperger, c'est ça, le plus souvent (j'en sais quelque chose ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Invité le Sam 14 Jan 2017 - 18:27

Je ne sais pas si je résume un problème de zèbres, je ne connais rien à ces bêtes-là Smile

En fait, je ne voulais pas dire qu'il faut arrêter de réfléchir, ou qu'il faut faire ceci ou faire cela. Un jour, après avoir bien couru inutilement, voulu forcer des choses, cherché à faire coller la réalité à des illusions pour éviter de tomber dans le vide, ben, on se dit tant pis, et merde, mais tant pis, j'arrête tout et je me consacre à autre chose de plus intéressant que moi, moi et moi. C'est ce que je voulais dire sur un autre post par "ouvrir". Regarder différemment, par un autre biais, pour ce qui me concerne, une passion pour la littérature et un apprentissage du dessin. C'est une autre façon d'être au monde qui fait que peut-être, tout se simplifie et qu'on donne sans y prendre garde plus d'espace pour autre chose que d'éternelles questions sans réponse. Car il faut aussi accepter ce qu'on est, et arrêter de chercher des raisons à tout. En tout cas, c'est ce que je défends maintenant, le pourquoi du pourquoi n'est pas toujours le plus intéressant, d'ailleurs, il est n'est souvent qu'une interprétation convenue et fausse, tandis que le comment peut-être instructif. Tant une façon de faire légèrement différente peut amener un point de vue différent. Ou une façon de ne plus faire, de ne pas bouger, de ne pas suivre l'impulsion qui pousse à s'agiter, à vouloir agir.

Donc, on sort un peu de soi-même, et là, la vision change, on devient bêtement heureux de vivre et il n'y a même plus besoin de réfléchir, ou alors pas trop longtemps. Et quelque chose se passe, on fait encore quelques erreurs, mais la différence est qu'elles ne sont que des petits faits qui ne changent pas grand-chose. Sans projection, sans projet, sans volonté de quoi que ce soit d'autre que de vivre ce qui se passe. Et bizarrement, ça marche, avec des hauts, des creux, des zones de calme plat, des doutes et des envies de rentrer chez soi, mais ça tient, contre toute attente, de façon totalement improbable.

On dit souvent que si quelqu'un n'arrive pas à avoir de relation stable, c'est parce qu'il ou elle est trop ceci, pas assez cela, on cherche une raison objective dans son caractère ou son attitude qui fait que raisonnablement, logiquement, ça ne peut fonctionner avec personne tant que l'attitude ou le caractère ne change pas. Et qu'il suffirait de s'adapter aux autres pour que cela change, en gros. Il me semble que c'est un peu rapide, et que la logique relationnelle, qui serait si rassurante, n'a rien à voir avec tout ça. Sans compter que ça voudrait dire qu'il faudrait être quelqu'un d'autre que soi-même pour être en relation, ce que je trouve totalement insensé et illogique.

Non, c'est une question de rencontre, tout simplement, et fort heureusement, le mystère reste entier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par chuna56 le Sam 14 Jan 2017 - 18:29

Peut-être que c'est parce que tu n'as pas trouver la personne qui te fait vibrer sans pour autant ne pas te correspondre ? Ou peut être que c'est moi qui me forge un idéal qui n'existe pas, aucune idée.

Bah non, je pense que je suis dans un mauvais fonctionnement psychologique, c'est tout. De fausses croyances qui me font réagir de travers...
ça se change, ça.

Je veux dire, ce que je te raconte, c'est une observation, mais je sais bien que c'est déconnecté de la réalité.
Aujourd'hui.

être amoureux à tout prix, quand on ne se sent amoureux que quand on souffre, c'est juste un mauvais calcul.
Tout comme croire à l'amour absolu, l'âme soeur, et autres croyances erronées.

Ya autre chose que j'ai fini par comprendre, c'est qu'en choisissant des personnes non disponibles, je me mettais en sécurité vis à vis de plein de choses (la vie de couple, l'insertion du conjoint dans ma famille de neuneus...)

C'est pour ça, non pas que je ne crois plus à l'amour, mais je suis désormais plus rationnelle vis à vis de ça.
Je tends vers l'amour "de raison" lol
Il me semble au final plus juste, plus vrai, si on le choisit bien, et si on sait travailler pour le faire durer (écoute, compréhension, toussa...)

Je pense à ça car il me semble avoir lu que les zèbres ne sont pas satisfaits dans la monotonie (relation, travail, ...) et qu'ils sont potentiellement plus aptes à prendre des risques, qu'ils ont besoin d'être épanouis pour vivre sans quoi ils sombrent plus rapidement dans la dépression.

Là, j'en sais rien, peut-être...
Il est certain que qq1 de plan plan, ça me gonflerait vite. Mais j'ai pas l'impression que ça soit l'amour qui soit plan plan, c'est juste la personne qui ne convient pas. c'est pas une histoire de passion amoureuse, si ?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 19:42

@Godzilla : Je ne connaissais pas, effectivement je me sens à l'opposé des descriptions que j'ai pu lire, on est bien tous différent ^^

@PolkaChachacha : La découverte de soi est apparemment très importante pour se laisser aller, tu as sans doute raison, trop chercher à comprendre m'enferme dans mes problèmes.

@Chuna56 : C'est bien que tu en ai conscience, c'est certain que ton ressenti est conditionné par ton expérience, comme le mien.

c'est juste la personne qui ne convient pas. c'est pas une histoire de passion amoureuse, si ?

Je pense que tu as totalement raison, je me trompe de débat, avec la bonne personne j'aurais mon lot d'amour passion et mon lot d'amour raison.


Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par chuna56 le Sam 14 Jan 2017 - 19:46

Je pense que tu as totalement raison, je me trompe de débat, avec la bonne personne j'aurais mon lot d'amour passion et mon lot d'amour raison.

C'est tout ce que je te souhaite en tout cas.

Tu sors d'une relation difficile pour poster ce genre d'interrogation? (oui, je sais, je suis une vilaine curieuse Embarassed )
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Sam 14 Jan 2017 - 20:39

Merci, j'y suis en plein dedans.. Smile

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Invité le Sam 14 Jan 2017 - 20:46

(hmpf, petit HS juste pour dire, j'aime bien comment tu "mènes" ton fil Alpaga, calmement et en répondant aux intervenants, c'est très agréable. Du coup bah j'te souhaite tout pareil que Chuna ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Paradoxa le Sam 14 Jan 2017 - 22:14

C'est très intéressant comme sujet et je trouve d'autant plus intéressant la manière dont tu emmènes le sujet. Amour passion, amour raison, il est vrai que l'amour est difficilement "ettiquetable" mais il faut bien mettre des mots sur les choses pour réussir à dire ce que l'on souhaite exprimer Smile .

Ne pensez-vous pas qu'il puisse exister un mix des deux ? c'est bête peut-être mais un amour raison ne peut-il pas exister avec passion ? L'amour raison comme tu l'expliques est pour moi enfin, la vision que j'en ai est qqch de fade. Cette vision me parait fade. Un confort, un confort AMOUREUX certes mais qqch de fade, du moins, moins vivant.. Selon moi l'amour raison est un amour passion dénué de folies, de mystères et d'émotions FORTES.

L'amour passion est comme bercé d'evidences qui n'ont pas besoin forcement d'être exprimée.. Ou alors, qui s'exprime avec des gestes... Je sais pas si vous voyez ce que je veux dire... Dans " amour raison " il y a comme une logique, un ordre, je sais pas comment expliquer...

Est-ce que qqn ici pense qu'un MIX des deux est possible ? Une relation ou l'amour passion est là, mais qui ne s'exprime pas forcement, pas LOGIQUEMENT.. pas, raisonnablement... tout en étant raisonnable quand même ? ( fidélité, but commun..... )





Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 160
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Alpaga le Dim 15 Jan 2017 - 11:06

@Godzilla : J'apprécie la remarque, j'ai bien compris qu'on n'améliore pas sa vie en suivant éternellement sa propre vision, alors autant s'ouvrir à celle des autres. Pour la réponse c'est la moindre des choses, vous prenez la peine de me répondre, je me dois de faire de même. Mais c'est un plaisir d'échanger avec vous Wink

@Paradoxa : J'aime le fait que tu amènes cette idée avec ce pseudo ahah ! Effectivement, il me semble (et j'ai bien compris que c'était tout à fait dépendant de qui on est) que ce mélange est une sorte d'idéal, même si je n'aime pas ce mot car comme à dit notre ami PolkaChachacha (je crois ?) dès que l'on vise un idéal on perd tout ce que l'on peut avoir à côté, mais dans l'idée c'est bien ça Smile

La fidélité est de toute façon primordiale pour moi, je ne me vois pas du tout aller voir ailleurs alors que je suis en couple. De la même façon que je ne conçois pas l'amour passion comme une succession d'amourette mais bien comme une relation véritable et durable, mais si par les choix de la vie elle doit se terminer pour continuer à vivre, elle se terminera, comme toute relation qui soit.

Alpaga
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Kodiak le Dim 15 Jan 2017 - 18:44

Merci à Alpaga d'avoir lancé ce sujet, que je trouve fort intéressant. Merci également aux autres participants, chacun d'entre vous l'ayant enrichi de son point de vue.

Le dernier post de Paradoxa élargit la réflexion, en postulant que différentes formes d'amour peuvent être juxtaposées dans une relation, et ne sont donc pas exclusives l'une de l'autre.

Je poursuis dans cette voie, en soumettant à votre sagacité le "triangle de l'amour de Strenberg", qui a mon sens donne une grille de lecture assez exhaustive des relations amoureuses, et dans lequel chacun d'entre nous peut se repérer sans peine, que ce soit pour débriefer les mécanismes ayant conduit à l'échec d'une relation passée, ou pour y voir plus clair sur l'état et l'évolution possible d'une relation présente.



Les trois pointes du triangle, les trois composants de l'amour, sont ici :

- la passion (désir sexuel) née d'une part d'envoi de signaux chimiques (phéromones), et d'autre part de jeux de séduction (regards, gestes, mots, attitudes) entrant en phase avec les constructions (esthétiques, culturelles) de chacun d'entre nous,

- l'intimité
(désir de proximité) qui s'installe lorsque deux personnes aiment à partager du temps ensemble, à se confier l'une à l'autre, à échanger à cœur ouvert, lorsqu'une confiance importante s'est nouée entre elles. Cet aspect de l'amour plonge à la fois ses racines dans l'intellect, dans le culturel, et dans la stimulation d'affexts positifs,

- l'engagement
(désir de pérennité, de cohabitation) : celui qui traduit la volonté d'inscire une relation dans la durée, de colinéariser le plus possible cette relation à ses projets de vie. C'est à mon avis le volet le plus "raisonnable" des trois, peut être celui le plus proche de '"amour raison" évoqué jusque là dans le topic.


La combinaison de ces trois ingrédients donne donc 7 formes d'"amour" possibles (plus un non amour en l'absence simultanée des 3).

En gardant à l'esprit le fait qu'une relation humaine est évolutive, donc que les trois ingrédients peuvent croître ou s'estomper au fil du temps, et en n'oubliant pas que cette même relation est réciproque (ce qui veut dire qu'il ne suffit pas de cartographier ses sentiments pour le sujet de son amour, mais également tenter d'y localiser aussi ceux de son partenaire pour soi), je crois que cette carte du tendre version psy peut constituer un bon repère.

Quelques exemples illustratifs des différents types relationnels :

- passion seule - aventure sexuelle pulsionnelle, sans aucune suite.

- intimité seule - amitié entre proches confidents l'un de l'autre / autre possibilité - lien thérapeutique psy-patient.

- engagement seul - mariage arrangé (forcé, fortement incité) / autre possibilité : vieux couple installé depuis très longtemps.

- passion + intimité - amour romantique (partenaires se plaisant, se séduisant, aimant communiquer et se confier, mais n'ayant pas (encore) projeté leur relation dans la durée.

- passion + engagement - coup de foudre, amour fou et passionnel, dans lequel le désir sensuel exacerbé pousse à la projection pérenne sans connaître la personnalité du partenaire.

- intimité + engagement = tendre amitié complice et profonde.

- intimité + engagement + passion - amour accompli dans sa plénitude.

En gardant à l'esprit le fait que les différents sentiments sont évolutifs, que le contenu d'une relation entre deux personnes varie dans le temps, il est possible de replacer de nombreuses observations faites sur ce topic dans la "mécanique" du triangle.

Par exemple, la femme âgée autrefois mariée contre son gré (engagement seul) a pu, par autosuggestion, apprendre à apprécier les propos et la personnalité de son mari afin de rendre sa vie plus supportable (acquisition de l'intimité).

Autre cas de figure : deux confidents proches finissant par se séduire alors que le désir physique n'était pas présent intuitivement, naturellement, au début de leur relation, la confiance, l"estime, le respect, qu'ils éprouvent l'un envers l'autre finissant par les "embellir" à leur yeux.

Vous pouvez ainsi jouer à interpréter toutes sortes d’éventements pouvant amener à faire évoluer, positivement comme négativement, une relation.

-
avatar
Kodiak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1892
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 54
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Pieyre le Dim 15 Jan 2017 - 19:04

Oui, moi aussi je voulais citer le triangle de Sternberg (que je connais d'après une intervention antérieure de toi je crois), comme je l'avais déjà fait dans un sujet de Chuna.

Il n'empêche qu'il me semble que ce modèle souffre d'un certain défaut, celui de ne pas prendre en compte la tendance à faire des enfants, sans doute parce qu'elle ne correspond pas toujours à une volonté consciente, et que les conceptions modernes répugnent à envisager ce qui est ancré dans notre identité naturelle.

Alors, en dehors de cela, ce modèle me semble très éclairant. Il n'empêche que l'opposition entre amour-passion et amour-raison reste pertinent (ainsi, comme je l'avais rappelé aussi, c'est le thème du roman Mémoires de deux jeunes mariées de Balzac). C'est que l'amour-passion me semble correspondre à la fois au désir conscient et à une tendance naturelle à faire des enfants, donc entre libido et engagement conséquent, alors que l'amour-raison correspondrait à la fois aux trois, mais surtout au désir d'intimité et à la volonté d'engagement. Enfin, c'est mon interprétation.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18313
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'amour raison vs l'amour passion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum