L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Ven 6 Nov 2009 - 23:59

Les anciens du forum on dû jouer à ça plusieurs fois, mais pour moi c'est une première.
Je commence l'histoire, à vous de poursuivre si l'envie vous prend.

"9h32. L'Alarme sonnait depuis la dixième fois ce matin. Jade tendit le bras vers l'antiquité qui lui servait de réveil pour lui donner une bonne taloche. Le réveil valdingua au pied du lit pour rejoindre une pile de revues et de vêtements en vrac.

Elle ne souvenait plus de rien, ce qui était plutôt rare. Elle avait dû prendre un de ces petits cachets zébrés la veille.
On en trouvait maintenant assez facilement dans toute la ville.

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Lun 9 Nov 2009 - 2:30

À l’origine, la molécule QI+ visait à répondre à ce besoin irraisonné des hommes de dominer la nature en n’étant plus soumis à ses caprices et ses lois, à cette course folle à la performance, au toujours plus. La promesse d’améliorer radicalement ses performances intellectuelles par la simple prise d’un comprimé, quoi de plus juteux comme marché pour l’industrie pharmaceutique ? Surtout quand ledit cachet n’offre qu’un effet temporaire, nécessitant une prise régulière pour rester dans la course.

Mais, dès les premiers essais cliniques, les effets secondaires étaient apparus comme rédhibitoires, faisant voler en éclat les rêves de puissance.

La QI+ était cependant réapparue quelques années plus tard dans un tout autre domaine : celui d’une nouvelle drogue récréative à la mode. Car avec elle, non seulement votre cerveau semblait fonctionner en surrégime, mais tous vos sens étaient assaillis, vos émotions décuplées. Et, dans la surenchère à la recherche de sensations fortes, où il ne semblait plus possible d’en rajouter en terme de simulations, d’effets spéciaux, agir directement sur la sensibilité du spectateur avait relancé une industrie à bout de souffle.

Jade s’étira pour essayer de détendre ses muscles, douloureusement crispés malgré la nuit de sommeil.

Pourquoi diable ce vide dans sa mémoire, cette sensation d’inconsistance, comme un rêve qui s’efface déjà ? S’agissait-il d’un effet commun de la QI+, peut-être même voulu afin d’inciter l’usager à renouveler plus vite un expérience dont le souvenir lui échappe trop vite ? Ou bien était-elle la seule à réagir ainsi, et pourquoi ?

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Mar 10 Nov 2009 - 1:11

Prenant appui sur son coude, Jade se redressa péniblement. La position assise généra immédiatement un malaise âcre, mélange de nausée et de perte de l’équilibre. Il fallut plusieurs minutes pour que le haut et le bas reprennent leur place, et que la morsure du froid sur ses pieds nus à même le sol ne la force à se mettre debout. Elle superposa une polaire et sa vieille robe de chambre élimée, espérant chasser la raideur qui l’enserrait. Elle allait se faire un thé très chaud. De toute façon, son estomac refusait totalement l’idée de nourriture.

Enserrant la tasse chaude de ses mains, elle revint s’asseoir sur le canapé, face à la baie vitrée. Elle aimait la façon dont, entre les montants en métal, les vitres à la planéité imparfaite déformaient légèrement la vue sur les toits de Paris. Elle s’enfonça dans le canapé pour ne plus voir que le ciel. C’était un de ces jours où les avions quadrillent le ciel de lignes blanches qui s’évaporent doucement.

Elle pourrait rester là, à regarder le ciel, emmitouflée. Ne pas sortir de la journée, oublier le monde. Si elle avait mis son réveil, c’était pour essayer de se motiver à bouger, à ne pas « perdre son dimanche », mais rien ne l’obligeait à sortir…

Non. Elle avait envie d'aller profiter des maigres rayons du soleil d’automne, de sentir les feuilles mortes. Pourquoi pas s’installer à la terrasse d’un café, et s'adonner à observer les passants, imaginer leur histoire. Ou monter dans le bus, s’asseoir côté fenêtre et rester jusqu’au terminus, à regarder défiler Paris. Oui, elle allait sortir un peu.

Elle resta plusieurs minutes sous le jet brûlant de la douche, remit sa polaire par-dessus son pull, hésita sur les livres à emporter parmi la pile de ceux qu’elle avait entamés. Quand elle finit par quitter l’appartement, il était 11 heures passées. La prise de la pilule zébrée s'était effacée de son esprit.


Dernière édition par Gigi le Mar 10 Nov 2009 - 23:25, édité 1 fois (Raison : Amélioration de tournure (perfectionnisme, quand tu nous tiens...))

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Mar 10 Nov 2009 - 19:30

Depuis que Paris était passée aux mains des ultra-verts, la ville avait changé de visage.
Le tout électrique avait aussi modifié le bruit ambiant.
Jade essayais de se concentrer sur le bruit des corneilles qui jouaient les mégères du haut des abris-bus qui leur servaient de perchoirs.

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Mar 10 Nov 2009 - 23:27

Elle voulait éviter de penser à sa rencontre avec la concierge dans le hall de l’immeuble. À la façon dont elle l’avait coupée fermement lorsque celle-ci avait commencé à se plaindre, comme à chaque fois, du mal de dos que lui causait la sortie journalière des quatre poubelles de tri sélectif. Elle d’habitude si prompte à revêtir son sourire de circonstance et à acquiescer poliment, avait soudain considéré l’enquiquineuse pour ce qu’elle était vraiment et l’avait balayée d’un revers de main.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Zacha le Mer 11 Nov 2009 - 18:03

Mais pourtant, elle se sentait terriblement coupable de lui avoir répondu ainsi, peut-être cette pauvre femme était elle seule elle aussi tout comme Jade se sentait parfois dans sa tête ou dans une foule tel un personnage invisible ou horripilant aux yeux de tous. Le sentiment de culpabilité envahit Jade sans pour autant lui faire oublier qu'elle était sortie, sortie de son appartement, cette bulle, cette bulle à sonnette qu'elle pouvait ignorer lorsque pendant la journée et même le samedi ces jeunes prospecteurs passaient, faisant du porte à porte pour vendre un quelconque aspirateur intelligent et qu'elle Jade de l'autre côté semblait sortir de son corps pour laisser son esprit vagabonder tout en ressentant l'espace et en l'emplissant sauvagement de toutes ses pensées. L'air effleurant son visage et ses mains elle se demandait dans quelle direction aller en ce dimanche d'automne.

Zacha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 30
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Jeu 12 Nov 2009 - 0:43

Car, après tout, cette journée lui appartenait totalement. Elle pouvant en faire ce qu’elle désirait, sans compte à rendre à personne.

Et c’est peut-être parce qu’elle avait commencé à ressentir cela qu’elle avait ainsi écarté la concierge, avait refusé de la laisser accaparer son temps et son esprit avec ses éternelles jérémiades. Sans préméditation, suivant un instinct aussi fort que soudain, elle avait choisi de se donner la priorité à elle, Jade. Et elle n’avait pas à se sentir coupable de cela, car elle méritait autant que chacun de s’accorder de l’importance !

À la fois étonnée et réjouie d’avoir, pour une fois, réussi à surmonter son sentiment de culpabilité, Jade se tourna vers l’afficheur de l’abribus. Le réseau de bus atteignait maintenant une telle densité que faire son choix pouvait demander une analyse savante.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Ven 13 Nov 2009 - 23:35

Et si justement, pour une fois, elle faisait son choix au feeling ? Monter dans le premier bus qui lui plairait, à l'aveugle, et découvrir la destination au fil du trajet...

Elle sentit le léger picotement annonçant que son téléphone allait sonner. Paul, son ami journaliste.

« Jade ? Tu sais que je n’ai pas l’habitude de t’emmerder avec mon boulot, mais mon boss me demande un article en urgence. Un dimanche, difficile trouver des infos, surtout que cela sort de mon domaine habituel. Alors j’ai pensé que tu pourrais m’aider avec tes contacts à l’hôpital. C’est au sujet de la molécule QI+… »



(Tentative à peine masquée de faire participer les hommes à ce topic : le chapitre 2 peut débuter du côté de Paul...
si vous voulez changer son nom ou autre, je modifierai ce post en conséquence...)

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Dim 22 Nov 2009 - 22:46

… Il semblerait qu'elle soit liée à des accidents et des morts suspectes. »

-+-

Paul raccrocha le téléphone.



Allez les garçons, c'est à vous ! bounce
Et je vous donne un truc pour vous encourager : pas la peine d'inventer des choses compliquées, il suffit d'exprimer à travers le personnage vos propres ressentis. Pour ceux qui ont du mal à se livrer sur le forum, ça peut être une façon détournée et donc plus facile de le faire ! Smile
Paul, il pense quoi de Jade, de son patron, de son boulot, de la QI+, de bosser le dimanche, de l'enquête qui s'annonce... ? A moins que ce ne soit un homme d'action pure : il va faire quoi tout de suite ? Foncer retrouver Jade à l'hôpital, appeler quelqu'un d'autre, ils vont d'abord enquêter chacun de leur côté... ?

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Mer 25 Nov 2009 - 22:55

Merde ! Elle qui pensait pouvoir décrocher sa machine à penser pour une fois.
Elle savait très bien ce que Paul voulait dire. Elle aussi avait des soupçons depuis quelques temps.

Depuis quelques mois, le nombre de personnes décédées suite à ce qui s'apparentait à fulgurant karoshi avait considérablement augmenté.
Il y en arrivait de toutes parts aux urgences. Une fois sur deux la crise cardiaque les emportait dans ses griffes.

Le lien avec une quelconque molécule n'avait pas été identifié. On suspectait plutôt la nouvelle forme d'organisation du travail "loisirs & travail". Les entreprises étaient devenues très friandes de ce type de contrat de travail qui fonctionnait sur 24h alternant de courts cycles de travail et de repos. Les employés L&T pouvaient travailler de chez eux, reliés par i_visu, le bracelet de communication et de surveillance.


Des chercheurs s'étaient rendu compte que l'alternance rapide de phase travail /sommeil augmentaient considérablement les performances.
Cependant dans la pratique, beaucoup de personnes n'arrivaient pas à récupérer à long terme. La durée de sommeil en 24h diminuait progressivement pour parfois passer sous le cap dangereux des 4h de sommeil. S'engageait alors une danse frénétique entre somnifères express et excitants maxi-dose.

Le gouvernement ne paraissait pas s'en inquiéter le moins du monde. Il misait plutôt sur des campagnes de prévention pour inciter les citoyens à mener une vie saine, c'est à dire équilibrée entre le monde réel et le monde virtuel. Le mode était à "tous responsable de notre quota de points de vies". Ce qui dédouanait les pouvoirs publics de toute responsabilité collective.

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Mer 25 Nov 2009 - 22:59

Chapitre II : L'arrestation

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Zacha le Mer 2 Déc 2009 - 15:53

Plusieurs bus étaient passés sans que Jade, après le coup de téléphone de Paul ne parvienne à se déshypnotiser de ses non choix. Puis, alors qu'un énième bus passait, et que le conducteur lui lançait un regard de reproche pour avoir laissé la porte ouverte, Jade revint à la réalité. Alors que le bus s'arrêtait au feu rouge, elle se mit à courir à en perdre haleine comme si sa vie en dépendait. Haletante, elle arriva devant la porte du bus et les joues rosies par le froid et la honte de ne pas être monté à l'arrêt, un brin ébahie lorsque la porte s'ouvrit. Elle composta son ticket tout en réfléchissant à l'hypothétique envie d'arrêter de fumer qui lui venait à l'esprit.

Le coup de téléphone de Paul... Le bus tanguait, les voyageurs mécontents se lançaient des regards de mépris, ses pensées tourbillonnaient dans sa tête sans que Jade ne parvienne à les arrêter ou à en diminuer le flot permanent.

Zacha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 30
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Super PY est rive le Mar 20 Avr 2010 - 21:20

Après deux arrêts, elle pu finalement s'asseoir à coté de la vitre. Absorbée dans ses pensées, elle laissait le monde défiler devant ses yeux, tout en se demandant si il pouvait vraiment exister un lien entre les pillules QI+, et tous ces décès. Cela parraissait absurde, et en même temps, cela faisait sens. Le regain rapide de l'économie, la prospérité nouvelle... Mais d'où pouvait venir toute cette production surtout de quelque chose, dont les premiers essais avaient été jugés rédhibitoires...

Jade fut soudain sortie de sa rêverie, par l'arrêt soudain du bus à un endroit inhabituel.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Luc le Mer 21 Avr 2010 - 0:54

Elle prit simultanément conscience de la voiture de police qui avait bloqué le bus, des deux flics lourds semi-blindés qui venaient de monter à l'avant du bus, et du personnage étrange, en robe de moine, qui était assis depuis un moment au même niveau qu'elle de l'autre côté du bus. Elle ne pouvait voir son visage, la capuche étant relevée, mais elle sut, d'instinct, que c'était lui que les flics venaient arrêter.

Le moine décroisa lentement les bras, un faisceau d'énergie lumineuse jaillit de sa manche droite, et découpa en diagonale le siège qui était devant lui, le quidam qui était assis sur le siège, les deux flics et une partie du toit du bus, qui s'affaissa légèrement. Un vent de folie s'empara des passagers.

Elle vit du coin de l'oeil, comme au ralenti, le canon d'un laser de police se lever en direction du dos du moine. Le troisième flic avait dû monter par l'arrière. Avant qu'il puisse tirer, il y eut un claquement sec, et la robe de bure s'effondra sur elle-même comme un tas de chiffon vide. Elle sentit un objet heurter sa chaussure. Le flic arrêta son mouvement, ayant compris, comme elle, que l'occupant de la robe de moine s'était téléporté ailleurs.

Le quidam découpé en deux essaya de se lever, agitant spasmodiquement ce qui restait son bras droit. Un rob-fonctionnaire, probablement. Le flic hésita à tirer pour l'achever. L'intérieur métallique du robot pouvait refléter le faisceau n'importe où. Au moment où le flic passait devant elle pour maitriser le rob, Jade se pencha sans réfléchir, ramassa la boîte tombée à côté de sa chaussure, se leva d'un mouvement fluide et sortit par l'arrière du bus. Elle fit un effort désespéré pour se retenir de courir, pour ne pas hurler, pour s'éloigner de ce chaos sans se faire remarquer.


Dernière édition par Luc le Dim 25 Avr 2010 - 2:50, édité 1 fois

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3958
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Zacha le Mer 21 Avr 2010 - 10:23

Le sang martelant ses tempes, son coeur battant la chamade, elle se forçait à marcher, sans courir pour ne pas attirer l'attention. S'interrogeant sur son air à chaque fois qu'elle croisait quelqu'un venant en sens inverse sur le trottoir. Ses joues rougies par le geste qu'elle venait de commettre elle se demandait si ce n'était pas absurde, tant cela pouvait la mettre dans l'embarras à présent, mais ce fut plus fort qu'elle.

Jade sentait la boite rebondir à chaque pas à l'intérieur de sa poche. Elle était allée droit devant elle en sortant du bus sans se retourner.

Se demandant si elle pouvait et si elle devait se retourner elle continuait droit devant elle sans savoir à présent vers quel endroit elle se dirigeait.

Zacha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 562
Date d'inscription : 06/10/2009
Age : 30
Localisation : Derrière toi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Luc le Dim 25 Avr 2010 - 2:46

Elle pris conscience du martellement de ses talons sur le sol, de sa démarche saccadée, de son maintien crispé, dénué d'expression. Se déplacer comme un robot risquait de la faire repérer. Et puis, elle avait bien marché dix minutes, et avait tourné plusieurs fois. Elle n'entendait presque plus le bruit des sirènes.

Elle ralentit le pas, repris conscience de ses sensations, de son coeur qui battait vite, de sa poitrine qui se soulevait, de l'air frais sur son visage, du frôlement du tissu sur sa cuisse.

Jade s'arrêta, et s'appuya au mur. C'était une belle journée. Elle laissa errer son regard sur la rue, et se surpris à se demander combien de temps il lui restait à vivre. Il fallait qu'elle se reprenne.

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3958
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Gigi le Dim 25 Avr 2010 - 8:08

Reprenant conscience de son environnement, elle réalisa que ses pas l'avaient menée près de l'hôpital. Le rendez-vous prévu avec Paul lui revint en mémoire et elle consulta sa montre. Elle avait encore une demi-heure.

Toujours secouée, elle franchit le premier porche de l'hôpital. Le patio arboré formait un sas de vie avant de pénétrer dans les couloirs plastifiés et les vapeurs de désinfectant du bâtiment principal. Elle s'écroula sur un banc et concentra son attention sur la sensation du bois brut sous ses mains, cherchant à sentir chaque aspérité et à reprendre ainsi contact avec le réel. Sa respiration devient plus ample. L'odeur discrète des feuilles mortes et de la terre l'emplit.

Sortant la boîte de sa poche, elle la posa sur ses genoux. C'était une boite d'aspect ancien, en bois, avec des incrustations en métal format des dessins complexes. Pas de mécanisme d'ouverture apparent. Parcourant la surface de ses doigts, elle sentit que certaines portions étaient mobiles. Serait-ce un de ces casse-tête dont seule la manipulation correcte permettait de déclencher l'ouverture ?

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Lun 3 Mai 2010 - 22:07

Cette boite aurait pu aussi être un jouet comme ceux qu ‘elle aimait offrir à son Etal . Jade était rattrapée par le souvenir lancinant d’ Etal son « enfant adoptif » En réalité l’un des 12233 Etals , des embryons humanoïdes découverts sur un vaisseau spatial d’origine inconnue abandonné en orbite autour de Saturne. Ce fut pour l ‘humanité la révélation d’une existence autre dans l’univers . S’en était suivi 3 ans de débats sur le sort à réserver à ces entités extra terrestre . Les uns agitant le spectre d’une colonisation , les autres appelant à l ‘hospitalité humaine Le débat tourna court lorsque le vaisseau donna des signes de désagrégation rapide . Les partisans de l’accueil l’emportèrent devant la cours Suprème confédérale aidés en cela par la découverte du scandale des expériences menées clandestinement sur les Etals par quelques scientifiques militaires .

Les Etals encore à l ‘état d’embryon furent accueillis dans les pays disposants des meilleurs équipements médicaux . Leur développement fut étonnamment simple révélant cependant deux caractéristiques biologiques . Les Etals ne peuvent se reproduire mais surtout arrivés à l’age de 17 ans ne semblent plus subir le moindre vieillissement. cellulaire Cette impossibilité de procréer rassura les plus anxieux quant à leur « éternité » présumée elle posa immédiatement des questions éthiques Globalement leur statut fut rapproché du droit des étrangers les rendants de fait apatrides sur la Terre . Pendant leur enfance ils furent placés en établissement spécialisés ou dans des familles d’accueil . C’est comme ça que Veny fut placé chez Jade . Jade ne s’était jamais pardonné d’avoir signé le protocole du Planning s’interdisant de fait de devenir mère . En adhérant à ce programme malthusien elle espérait conquérir un autre statut de femme Elle réalisa trop tard qu’elle signait pour une plus grande solitude L’adoption de Veny fut donc une chance d’influer sur le destin d’un autre être fusse t il extraterrestre Jade n’avait pas vu passé les 10 années de garde La séparation obligatoire après 10 ans et l’interdiction de tout contacts ultérieurs la plongea dans une profonde déprime Elle n en était plus à une drogue prêt Alors le Q.I …et cette boite , signe du destin ? Vulgaire bibelot dérobé par un trafiquant quelconque ? Peut être que Paul l’aiderait à y voir plus clair

(cette partie est d'un ami que j'ai incité à écrire un petit bout)

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Plume de Chat le Lun 20 Jan 2014 - 20:31

Mmmmmh ! Belle histoire, bel univers !  Shocked Ce serait dommage qu'elle disparaisse !  Surprised 
Là encore, si j'ai de l'inspiration pour la suite, je continuerai volontiers...

Plume de Chat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 43
Localisation : Là où les cigognes se disent bonsoir

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Lun 20 Jan 2014 - 21:02

Jade caressa la boite. La secoua. Aucun bruit. Rien de solide à l'intérieur.
Elle la respira alors avec un dernier espoir. La boite contenait-elle un message auditif codé ?

Oui ça devait être ça ! Une odeur impossible à identifier. Un mélange entre ce qui lui rappelait une fleur disparue il y a longtemps et dont elle avait oublié le nom. Du cuir, non des gants en cuir, de plastique qui avait dû être exposé au chaud...Hmm un des premiers mac sans doute, de la terre sèche avec une réminiscence de cyprès : la provence, l'Italie ?

C'était un début. Son e-visu vibra. "Allo Jade ?"

Chapitre III : A la recherche de Pandore

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par zebravalia le Sam 22 Fév 2014 - 1:22

"Oui ?

C'est moi, Paul, tu me rejoins quand ?

Ecoute, je suis à l'hôpital, je ne veux pas d'un journaliste connu dans les pattes. Laisse-moi opérer seule, je te rejoins chez toi dès que je peux, ok ?

Ok ! Jade, j't'adore."

A nouveau seule, elle tenta de se concentrer et y parvint avec une rapidité étonnante. Presque immédiatement, malgré ce qu'elle venait de vivre, la scène violente du bus, la course folle et l'intrusion sonore de l'e-visu, elle amena sa conscience au point précis de ses déductions olfactives. On disait donc marmonnait-elle, une personne assise sous un cyprès un mac sur les genoux avec de très fortes odeurs de...de...de oui ! de jasmin.
Concentrons-nous sur cela. Il ou elle a creusé la terre avec ses gants de conduite avant de s'asseoir.
D'où venait cette certitude ? continuons sans pensée parasite, ok? Ok.
Si je pousse l'image, je vois du jaune, jasmin jaune d'Italie, tournesol, Toscane, voiture garée non loin et hop, dans un flop doux et presque langoureux, une boule pareille à ces boules à neige du XXeme siècle qu'on trouvait encore parfois chez les brocanteurs les plus pointus se matérialisa devant elle.
A l'intérieur se trouvait l'image en 3D d'un jeune homme avec son ordi portable sur les genoux dans le paysage qu'elle venait de décrire à partir d'une simple empreinte olfactive.
Sans savoir pourquoi ni comment, elle sut qu'elle pouvait diriger cette boule à volonté et s'amusa à la faire avancer et reculer pour s'entraîner un peu. Elle pensait "un peu plus à droite" et l'objet obéissait.  Tout en la maintenant en l'air du coin de l'oeil, elle reconsidéra le couvercle de la boîte et s'aperçut qu'il était concave en son centre. En une milliseconde, son esprit ordonna à la boule de se positionner sur le couvercle.
Une douce mélodie en jaillit.
Trouble de la mémoire immédiate, rapidité de pensée et d'exécution hors norme, intuitions étonnantes et maintenant la télékinésie ! ce QI+ devenait redoutable ! comment savoir à partir de combien de pilules elle avait atteint cet état ?
Cependant qu'elle analysait les données lui permettant de se souvenir combien de fois elle en avait pris, le jeune homme dans la boule sembla entendre la mélodie. Il leva la tête, écouta jusqu'au bout, puis sourit et tapa quelque chose sur son ordi. Ensuite il montra l'écran. Ne sachant pas où se trouvait le "génie" qui le réveillait, il le tournait dans tous les sens. Sur l'écran, en lettres énormes, se trouvait écrit PAN DORE DE LA DROITE VERS LA GAUCHE DOUCEMENT PRESSERA.
Jade médita un très court instant "Pan dore, tout ce qui est doré". Ouvrira la boîte de Pandore. Je n'appuierai sur ces motifs en métal doré qu'en présence de Paul. Si c'est vraiment la boîte de Pandore, il vaut mieux être cachés, équipés, et terriblement réactifs.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Hyperyon le Lun 17 Mar 2014 - 0:07

Jade, toujours intriguée par cette mystérieuse boîte, finit par se lever de son banc. Elle devait rejoindre Paul, pour lui faire part de sa trouvaille...

Cependant elle fut prise de violents maux de tête, sa vision s'assombrissant de plus en plus. Elle sentait le sol se dérober sous ses pieds, tandis que la réalité s’effaçait encore davantage à ses yeux.

Lorsqu'elle reprit pleinement possession de ses capacités, elle n'était plus à l'hôpital. Elle était au milieu de nulle part. Ou peut-être à l'intérieur d'un vaste édifice. Il n'y avait aucune source de lumière, seuls les vitraux aux formes complexes et inconnues fournissaient le peu de lumière dans le bâtiment.

Elle cria à plein poumon, à la fois pour contrer l'effet de sa peur grandissante, mais aussi dans l'espoir qu'elle puisse trouver quelqu'un. En vain. Seul l'écho de sa voix lui répondit.

Impossible pour Jade de rester là, cet endroit ne lui inspirait guère confiance. Elle tenta de trouver une sortie rapidement. Elle ne fit que quelques pas, avant de trébucher sur une boîte. C'était la sienne, elle la ramassa. Mais elle se rendit compte que le sol était recouvert de ces boîtes, toutes similaires.

Hyperyon
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 01/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par lilipop le Ven 19 Déc 2014 - 18:17

Merde ! il va falloir choisir. Et choisir n'a jamais été simple pour elle. Par laquelle commencer ? Les ouvrir toutes prendrait trop de temps.

lilipop
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'histoire d'un zèbre... à plusieurs mains

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum