Les forums et moi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 5:11

Bonjour tout le monde,

il est 4h43 mais ça fait trois quarts d'heure que je n'arrive pas à dormir.
Je suis arrivée sur ce forum après avoir été bannie deux semaines d'un autre. Si je résume : c'était un forum sur un concours et je stressais les autres candidats. Je n'en savais rien mais un beau jour, la modératrice m'a écrit que suite à des mp qu'elle avait reçus se plaignant de moi, et de mon stress, elle me bannissait deux semaines. Je lui ai répondu de me bannir tout court, n'ayant pas l'intention d'y retourner deux semaines plus tard. C'était en 2015 et j'ai eu mon concours.
Il ya un mois environ, j'ai eu des soucis sur un autre forum. J'y étais très bien, depuis longtemps, mais j'y avais mon topic sur mes aventures éditoriales et mes livres. Un beau soir (le 17 décembre, de mémoire), voilà qu'un autre membre écrit dans ce topic "si c'est un topic sur les aventures éditoriales, je vais écrire les miennes..." Ce à quoi je réponds qu'il est bien gentil, mais que ça a toujours été mon topic et que dans ce cas, il faut le renommer "Les aventures éditoriales des membres du forum" et supprimer les trois premières pages, qui ne concernent que les miennes. Je demande donc à la modération de faire du ménage mais la modération, quand elle est arrivée, a écrit : "Il est interdit d'avoir son propre topic et il est interdit de supprimer ses messages." Neutral Bon, je réponds que s'il est interdit d'avoir son propre topic, vu que ça fait deux ans 1/2 que j'ai mon propre topic sur leur forum, ils auraient dû s'en rendre compte avant et me rappeler à l'ordre, mais peu importe, dans tous les cas, les trois premières pages ne sont pas conformes à leur charte et doivent être supprimées comme je le leur demande poliment. Là, refus de leur part, et des messages comme quoi ils ne comprennent pas, qu'il est interdit de critiquer la charte et la modération, que j'ai toujours été gentille, qu'ils ne me reconnaissent pas, que ça devrait me faire plaisir de partager mes expériences éditoriales avec d'autres membres...oui, bien sûr, à condition de supprimer les trois premières pages du topic que je n'avais pas écrites dans cet esprit. Je n'ai pas vu ce que ma requête avait d'étrange mais impossible d'obtenir la suppression de ces trois pages. De guerre lasse, au bout de deux heures de dialogue de sourds, j'ai supprimé mon compte. Je l'avais fait sur ce forum-ci, un jour : quand je suis à bout sur un forum, c'est souvent ce que je fais. Mais quand je suis revenue le lendemain matin, avec un autre pseudo, sur ce topic pour leur dire que je tenais toujours à ce qu'ils suppriment ces trois pages, ils m'ont reproché d'avoir supprimé mon compte, ont verrouillé, se sont mis dans tous leurs états en me disant qu'ils étaient bien gentils de ne pas me bannir vu que la mention "Invité" rend illisible plusieurs topics et qu'il est interdit de supprimer son compte...C'est vrai mais encore maintenant, je ne vois pas ce que ma requête avait d'idiot : s'ils avaient supprimé les trois pages qui n'avaient pas lieu d'être, parce qu'elles n'avaient pas lieu d'être, je ne me serais pas entêtée sur cette contradiction. confused Pour moi, s'il est interdit d'avoir son propre topic sur leur forum, alors ils auraient dû me modérer bien avant et ne pas me laisser avoir mon topic, donc ce topic n'a pas lieu d'être, du moins dans sa forme initiale, et il doit être supprimé. Ceci étant, vu que j'appréciais beaucoup de personnes sur ce forum, j'ai trouvé toute cette histoire pénible (bien pour ça que j'y suis retournée le lendemain matin). Mais je reste campée sur ma position.
Hier soir, j'étais sur un forum d'écrivains où chacun a son topic sur ses aventures éditoriales.  Rolling Eyes Autre forum, autres moeurs.  Laughing Et là, une modératrice me reproche de parler de mes expériences éditoriales dans le topic des autres membres. Ce n'est pas tout à fait ça : je lis les livres que les autres membres publient, je m'intéresse, je vais leur parler dans leurs topics et des fois, ça dévie sur mes livres, forcément, dans le fil de la conversation. Mais si cette modératrice m'avait envoyé un mp pour me dire qu'il faut rester dans ma boîte à camembert, j'y serais restée. Là elle surgit d'un coup, d'un seul, et affiche publiquement le problème. Je le lui ai reproché par mp. Elle a verrouillé le topic  de peur qu'il parte en vrille, m'a dit de ne pas tenir le forum otage de mes états d'âme (comme si j'avais ce pouvoir...) et m'a écrit qu'elle sait bien que je n'aime pas les suggestions de la modération, donc n'a pas voulu m'envoyer de mp.  Laughing (Je dois faire peur aux modérateurs  Laughing ) Bref.

Du coup, je me demande pourquoi, alors que tout va bien sur mon Facebook et généralement, à mon arrivée sur un forum, je suscite toujours un sentiment de rejet à un moment donné, souvent de la part des modérateurs. Je dois peut-être arrêter les forums ?  Laughing Mais je suis polie, je ne trolle pas, j'essaye de respecter les règlements divers et variés.
Dans tous les cas, ça commence à me poser problème...  Neutral En un sens, c'est amusant, mais c'est également plutôt triste : je ne comprends pas pourquoi à un moment donné, il y a toujours des modérateurs qui me tombent dessus (parce que les gens différents, ça les dérange ?). Je suis sûrement juste chiante.  Laughing Il n'empêche que ça me contrarie sinon, à cette heure-ci, je dormirais.
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par petit-mouton-noir le Mer 11 Jan 2017 - 9:11

Bonjour,
Je comprend ta logique en ce qui concerne la suppression de"ton" topic ...c'est aberrant la réaction qu'ils ont eu.
Sur la sensation du rejet c'est tout à fait légitime ce que tu ressens puisque "rejetée". En revanche, je ne peux prendre parti, peut-être que certaines discussions sont allées trop loin...
avatar
petit-mouton-noir
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 23
Localisation : dans la bergerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 10:10

En fait, le plus souvent, je ne comprends pas.
Hier, j'avais écrit (j'ai eu un oui d'un éditeur pour mon roman, qui a déjà été accepté par un autre éditeur, et je voulais préciser sur ce forum d'écrivains que oui, mon manuscrit a retenu l'attention de plusieurs éditeurs mais que j'ai aussi eu des refus afin que ceux qui n'ont eu que des refus puissent relativiser) :
Je me demande si, quand j'en aurai le temps, ça ne vaudrait pas le coup de faire un récapitulatif des réponses que j'ai eues. Je trouve qu'elle sont vraiment différentes, d'un éditeur à l'autre.
Bon, ça n'intéressera peut-être personne...mais ça signifie en tout cas qu'on peut obtenir un non rapide, ou des remarques négatives d'un éditeur et quand même en convaincre d'autres.
Mais en ce moment, IRL, je suis fatiguée + stressée, donc ce sera pour plus tard, si du moins ça intéresse quelqu'un.

Réponse de la modératrice :
C'est à cela que servent les itinéraires éditoriaux...

Tu as tendance à disperser ton expérience éditoriale sur beaucoup de topics, Maddy... Merci de garder cela pour tes journaux exclusivement afin d'éviter les hors-sujets.

Je pense qu'elle aurait pu m'envoyer un mp plutôt que de l'écrire sur le forum d'autant plus que ce n'était pas un hors-sujet : c'est le topic de la maison d'édition qui a accepté mon manuscrit (et comme j'ai deux albums jeunesse, quatre nouvelles et un roman à paraître rien que cette année, j'ai forcément tendance à avoir plusieurs éditeurs, plusieurs expériences éditoriales, beaucoup de choses à dire là où un écrivain qui n'a qu'un seul éditeur, ce qui est son cas, n'écrira que dans le topic de sa maison d'édition).

M'enfin bref, j'ai répondu :
Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "je suis fatiguée et stressée en ce moment" ?
Merci de ne pas en rajouter.

Je refaisais une tentative après mon message d'il y a deux jours qui disait que j'allais prendre des vacances par rapport au forum. Oui, je sais, je me disperse : je m'intéresse un peu à tous les topics, je donne les noms des ME nouvellement créées, j'essaie de renseigner les gens.

Et là, elle m'a répondu :
Que tu sois stressée et fatiguée, c'est une chose, et tu m'en vois navrée. Ça ne signifie pas qu'il faut rendre le forum otage de tes états d'âme.

Je verrouille un moment pour éviter que ça parte en vrille.

Shocked

Et bien une fois encore, je ne comprends pas. Je n'avais aucun état d'âme et je ne vois pas pourquoi ça serait parti en vrille. De toute façon, verrouiller un topic n'empêche jamais que ça puisse partir en vrille puisque la personne censurée ira s'exprimer dans un autre topic...mais je suis raisonnable, polie, et je voulais simplement qu'elle me laisse tranquille.. Qu'est-ce qui, dans mes réponses, fait craindre un dérapage ? Pour le coup, c'est la modératrice qui, modérant n'importe comment, provoque ce qu'elle craint et verrouille un topic sous un prétexte qui me ridiculise : "rendre un forum otage de mes états d'âme" (???). Tout dans sa réaction, jusqu'au verrouillage d'un topic où des gens auront peut-être quelque chose à dire aujourd'hui (si la maison d'édition leur répond, par exemple...) montre qu'elle ne sait pas modérer correctement. Il n'existe aucun diplôme pour être modérateur, mais objectivement, elle modère n'importe comment.
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par petit-mouton-noir le Mer 11 Jan 2017 - 11:23

Humm...
Effectivement!
La première idée qui me viens c'est JALOUSIE. Sans doute est elle frustrée de son côté et peureuse.
Je ne vois pas en quoi la discussion aurai pu vriller... N'est ce pas l'intérêt d'un forum que de pouvoir exprimer des avis contraires (tout en respectant autrui bien sûr, mais de ce que je lis tu n'as manqué de respect à personne).

Enfin, je ne vois pas bien comment rendre un forum "otage" de ses états d'âmes, ZC ferai mieux de fermer si on écoute cette "modératrice" .
Moderer n'est pas censurer
avatar
petit-mouton-noir
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 23
Localisation : dans la bergerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par petit-mouton-noir le Mer 11 Jan 2017 - 11:24

Enfin pas que censurer^^
avatar
petit-mouton-noir
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 27/12/2016
Age : 23
Localisation : dans la bergerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par chuna56 le Mer 11 Jan 2017 - 11:28

Tu sais, ya des gens qui n'ont pas la même logique que toi, et ne sont pas capable de voir les incohérences dans leur comportement. Je pense qu'il ne faut pas chercher plus loin.

Ta réponse : "Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "je suis fatiguée et stressée en ce moment" ?
Merci de ne pas en rajouter."
est un peu sèche (même si justifiée hein), elle a dû mal le prendre, et vu qu'elle a le plein pouvoir d'être suprême de modérateur, elle a coupé court à la conversation.

Je suppose que tu dois prendre beaucoup de place sans t'en rendre compte. être pertinente sur plein de sujet, yen a qui se sentent écrasés, il en faut pas plus pour devenir injuste.
Du coup, la jalousie comme dit petit-mouton-noir est tout à fait probable.
avatar
chuna56
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2952
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 11:33

J'espère que c'est ça. Je vais moins y aller, voire ne plus y aller, d'autant que la plupart des membres avec qui je discute sur ce forum sont dans mes contacts Facebook, et bizarrement, sur FB, je touche du bois, mais je n'ai jamais aucun souci. Pourtant j'ai presque 3000 contacts mais jusqu'alors ça ne dégénère pas.
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Mildiou le Mer 11 Jan 2017 - 12:28

La dame elle a été méchante avec toi ? Tiens. Une bouteille d'essence et un briquet. Fais pas n'importe quoi !
avatar
Mildiou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 471
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 36
Localisation : Rouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par ortolan le Mer 11 Jan 2017 - 13:11

Bonjour Marion,

Pour le deuxième forum (17 décembre), avant de supprimer le compte, j'aurais édité tous les posts en mettant un "x" à la place ou un "." comme ça se fait ici. En prenant bien sûr le soin de sauvegarder le contenu dans un fichier texte. C'est incroyable quand même qu'ils ne te laissent pas la liberté de faire comme tu l'entends dans la mesure où tu ne contreviens pas aux règles et que tu ne nuis à personne.

Avant de te bannir 2 semaines (1er forum), ils auraient pu te prévenir avant que ça posait souci à certains membres (ou même les membres te le signifier directement, mais ça demande du courage).

Et puis partager ses expériences, avis, ressentis n'a jamais été un crime.

Dans tous les cas, ça ne doit pas t'empêcher de dormir sur tes deux oreilles...
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3158
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 15:19

Laughing Mildiou ! À défaut, je pourrai utiliser le briquet sur son roman. Je l'ai acheté mais pas encore lu (et là, ça m'a refroidie donc si quelqu'un ici veut un roman contre frais de port ?). C'est ça, le pire : elle reproche de trop m'exprimer sur mon expérience éditoriale...en refusant de voir que je m'intéresse aussi à celles des autres. J'achète, je lis, je commente ce que les autres écrivains du forum publient, puisque c'est un forum d'écrivains, j'essaie de trouver des maisons d'édition correspondant à ce que les auteurs qui ne parviennent pas à se faire publier écrivent, je passe du temps à encourager les uns et les autres, et là, depuis 2-3 jours, je n'ai pas trop la forme et ça me retombe dessus. ("Fais du bien à un baudet, il te répond par des coups de pied !")

Bonjour Ortolan,
pour le deuxième forum (17 décembre), j'ai envoyé un mp très poli à la modération pour lui demander de supprimer le début de mon topic qui ne concernait que mes aventures éditoriales puisqu'un membre voulait y poster ses aventures éditoriales et que ça ne me dérangeait pas, sauf que du coup, ça devenait un topic collectif avec 3 pages de topic individuel avant. Je voulais seulement la suppression, ou la mise à l'écart, de ces trois premières pages...
Or, j'ai eu la surprise de voir la réponse de la modération dans le topic, pas par mp, une heure plus tard en gras et en vert :
Il n'est pas question que nous supprimions ce fil.
Tout topic est un espace public, il est hors de question que chacun se crée son petit fil à lui tout seul. Il existe en effet les blogs pour cela.
DR Raynal a bien fait de poster ici car c'est le topic dédié.
A tout hasard, je rappelle aussi que le blanchiment de messages est interdit par la charte...


J'ai aussitôt répondu :
Dans ce cas, ça fait longtemps que le titre ce ce topic aurait dû être modéré et qu'une remarque aurait dû m'être faite.
(Le titre était "mes aventures éditoriales").

Et eux de me répondre :
Absolument pas. Il correspond tout à fait aux aventures éditoriales de chacun. Nous ne modérons que lorsque cela est nécessaire.

C'est de mauvaise foi puisque ça faisait 2 ans 1/2 que j'étais la seule à y poster mes aventures éditoriales (on peut jouer sur le "mes", mais quand quelqu'un met un possessif dans l'intitulé du topic qu'il crée...logiquement...sinon, je l'aurais intitulé "nos aventures éditoriales"...)

De là je me suis un peu emportée :


Je suis tout à fait d'accord pour que ce topic devienne le fil des aventures éditoriales des membres en général. Mais dans ce cas, il faut faire du ménage sur les trois premières pages qui n'ont concerné que mes aventures éditoriales. En plus, c'est du passé, des albums jeunesse qui n'existent même plus. Il vaut mieux repartir sur du neuf, considérer qu'il y a eu une erreur, de ma part et de celle de la modération, puisque la modération m'a laissée me construire un petit fil à moi toute seule et l'alimenter pendant des mois, voire des années.
L'erreur une fois constatée, je souhaite qu'elle soit réparée et que ce petit fil à moi toute seule soit supprimé. On me répond que le blanchiment des messages est interdit par la Charte. Qu'est-ce qu'on fait alors ? On crée un topic sur les aventures éditoriales de tous les membres sur les ruines de mon petit fil à moi ? À quoi ça sert de conserver ces ruines ? Je signale moi-même une anomalie à la modération : "Regardez ! J'ai créé un fil qui n'aurait jamais dû exister !" Et la modération me répond qu'on le garde. On le garde mais j'ai raison : c'est une anomalie mais on le garde quand même. On bâtit l'immeuble sur les ruines de la maison.
Je suis contre. Ça n'a rien d'un blanchiment. C'est une question de bon sens : si c'était une erreur, elle doit être réparée.
Je demande mon bannissement de ce forum. Puisqu'on me rappelle en vert et en gras que je contreviens à la charte, je vais tout naturellement au bout de la logique de la charte en demandant la radiation du membre qui ne s'y soumet pas, à savoir moi.
Ça va me manquer de ne plus pouvoir vous dire bonjour tous les matins. On prend ses habitudes avec le temps mais chaque chose a une fin.
Je n'ai pas le droit de revenir sur ce que j'écris sur un espace public. Je me fais humilier sur un espace public bien que virtuel. Je n'ai que le droit de me taire. Je cours au bannissement donc autant prendre les devants.

Au bout de deux heures j'ai moi-même supprimé mon compte vu qu'ils ne voulaient ni me bannir ni supprimer le début du topic. Je ne nuisais à personne. Je voulais la suppression du début d'un topic dans lequel j'avais posté 90% des posts (c'est un droit, me semble-t-il, de pouvoir supprimer ses messages), je la leur ai demandée et non seulement, ils n'ont pas voulu supprimer ces trois pages mais ils ont refusé que je le fasse moi-même... (et je suis têtue. Ça me semblait absurde, humiliant, et je n'aurais pas lâché prise.)

Pour le bannissement de 2 semaines, là, je ne les ai pas regrettés. Very Happy je ne sais pas quels lâches s'étaient plaints à la modération mais ça ne donnait pas envie d'y retourner.

Bonne après-midi !
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Asperzebre le Mer 11 Jan 2017 - 15:41

L'important c'est les relations positives.
Il y avait des gens que tu appréciais sur ces forums? Tu les as en contact sur facebook? Tout se passe bien?
Parfait, garde contact, continue d'échanger avec eux.
Je ne vais pas faire dans le politiquement correct: les modérateurs de tes derniers forums c'est des cons, tout simplement.
A partir du moment où tu ne te sentais plus à ta place sur ces forums, tu as eu parfaitement raison d'en partir, tu n'as pas à t'en justifier, pas à te sentir humiliée.
avatar
Asperzebre
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 971
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 16:08

Oui, j'ai gardé des contacts sur Facebook mais pas tout le monde. J'ai aussi recréé un nouveau compte pour les mp. En fait, sur le forum que j'ai quitté le 17 décembre, j'étais très appréciée et ça faisait plusieurs années que tout se passait bien. Raison de plus pour que ce message en vert et en gras m'ait vraiment surprise, parce que je ne leur demandais pas la lune.
Pour le forum où ça n'a pas été hier soir, c'est un peu différent. C'est un forum d'écrivains donc chacun a un ego un peu surdimensionné, tire la couverture à lui, mais justement, je suis une des rares à m'intéresser à ce qu'écrivent mes confrères, à être au point sur toutes les aventures éditoriales du topic, et pas seulement la mienne. Je suis incollable sur les maisons d'édition, très douée pour en trouver de derrière les fagots, un vraie mine de renseignements, et j'ai toujours rendu service. Donc qu'une modératrice vienne me reprendre parce que ces derniers jours, j'ai un peu plus parlé de mon roman que d'habitude, tu as raison, c'st un c... dont j'ai acheté le roman Laughing (Je respecte trop les livres pour en faire des confettis Laughing )
Sur Facebook, ça se passe très bien. J'ai reçu des centaines de messages pour mon anniversaire, j'ai beaucoup  de likes, de gens qui viennent discuter. Sur les forums, il y a toujours un moment où la modération me tombe dessus. J'espère que ça ne sera pas le cas ici. Wink
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Pieyre le Mer 11 Jan 2017 - 16:17

Normalement, un forum, c'est plus exigeant que Facebook. Sinon, à quoi est-ce que cela servirait ? Sur Facebook, tout est fait pour qu'on reste dans l'immédiateté d'un ressenti ou d'une appréciation positive de ce que dit l'autre. Certes il peut y avoir des oppositions, et des discussions constructives, mais c'est transitoire, dans un flux où tout est emporté rapidement.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 16839
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 16:30

Il y a parfois aussi des tensions ou des difficultés sur Facebook. Je vois ça ici et là. Peut-être aussi que je ne donne pas la même image sur Facebook. Une personne m'avait écrit sur Facebook que quelqu'un se faisait passer pour moi sur un forum, car elle avait reconnu la couverture d'un de mes livres. Or c'était moi aussi sur le forum mais elle avait trouvé que je n'avais pas le même style sur les deux. Je ne sais pas à quoi c'est dû parce que je ne cherche pas à tricher.
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Pieyre le Mer 11 Jan 2017 - 16:38

Ce n'est pas qu'on cherche à tricher; mais, quand on exploite pleinement les possibilités d'un lieu, on adopte un style et un ton particuliers. Ainsi je ne suis pas le même sur Internet et en présence réelle, sans le vouloir. Ainsi, même entre deux forums : on m'a accusé une fois de plagiat alors que je ne faisais que reprendre un texte que j'avais écrit ailleurs. C'est sans doute que j'étais nouveau sur le second forum, et qu'on attend d'un nouveau qu'il se comporte comme un nouveau...

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 16839
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par boule-d-ombre le Mer 11 Jan 2017 - 16:49

hum pour le forum ou tu as demande de supprimer tes 3 premieres pages pourquoi ne pas avoir juste demande de faire un 'sous-groupe' ou tout ce qui te concernait etait regroupe dans l un et tout ce qui concernait chaque auteur avait son propre sous-groupe rendant plus simple a trouver les informations.

c est vrai qu etant celle qui avait ecrit les 3 pages je ne vois pas en quoi c etait de la censure. apres tout tu as un droit dessus non ?

pour les problemes dans les forum, je me demande si tu n as pas la particularite: "logique jusqu auboutiste" genre de logique, ou, quand les gens changent d idee ou ne sont pas logiques, un drapeau rouge s agite sous notre nez (meuh non nous ne sommes pas des boeufs ou des taureaux).
avatar
boule-d-ombre
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 965
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 16:59

Je dois sembler extravertie sur Internet et introvertie dans la vraie vie. Smile je n'ai jamais fait attention, d'un forum à l'autre.

Pour les 3 pages, justement, j'ai appris ce jour-là que je n'avais aucun droit dessus (j'ai demandé leur suppression aux modérateurs et j'ai appris que je ne pouvais même pas les supprimer moi-même : "A tout hasard, je rappelle aussi que le blanchiment de messages est interdit par la charte..."). Pour eux, ce qu'on écrit sur leur forum leur appartient.
Et ils ne veulent pas que chaque auteur ait son sous-groupe ou son topic. Je leur ai dit que les créateurs de bijoux, ceux qui ont un vide-dressing ont tous leur topic à eux sur leur forum. J'ai eu une réponse comme quoi je me dépréciais en considérant mes aventures éditoriales comme un vide-dressing (bref, ils n'ont rien compris ! Ce que je voulais dire, c'est "Ils ont leur petit fil à eux tout seul alors que vous me dites que je ne peux pas avoir le mien").

Je ne sais pas si j'ai une logique jusqu'au boutiste ? Ce qui est sûr, c'est que quand je constate un détail illogique et peu rationnel, le truc absurde, je m'arrête dessus et je ne lâche pas le morceau. Laughing
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par ortolan le Mer 11 Jan 2017 - 17:14

Pour bien faire, il faudrait permuter les modos des différents forums Dent pétée
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3158
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par boule-d-ombre le Mer 11 Jan 2017 - 17:14

quand je dis jusqu auboutiste, c est quand tu pars dans un raisonnement tout doit se tenir, la logique doit etre la meme du debut jusqu a la fin.

pour la non suppression des 3 pages on pourrait dire que c est illegal en europe vu que le droit a l oubli est dans les tables des lois. et s approprier les oeuvres des autres meme chose ca ne se fait pas.

pour la difference introvertie et extravertie l ecran d ordi doit jouer les filtres. j avais fait parti d un forum d auteur et je leur avait demande de l aide pour une oeuvre les modo ne sont pas intervenus mais mon exclusion a ete immediate. ca ainsi que quelques evenements font que je reste dans mon coin pour mes moments de creations. au moins ca rejoint tes experiences.
avatar
boule-d-ombre
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 965
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Pieyre le Mer 11 Jan 2017 - 17:26

Marion, si j'étais un jour administrateur d'un forum – ce qu'à Dieu ne plaise – je ferais en sorte que personne ne puisse rien supprimer. Ce qui a existé un jour doit toujours exister; c'est mon principe (sinon ce qui est trop indiscret, ou ce qui est horrifique au point qu'on encoure pour cela la peine capitale, que seuls leurs auteurs pourraient encore lire sur le site). Mais cela ne signifierais pas que je m'approprierais les textes des membres, dans la mesure où je m'abstiendrais de les utiliser de façon exclusive.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 16839
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 18:22

Pieyre a écrit:Marion, si j'étais un jour administrateur d'un forum – ce qu'à Dieu ne plaise – je ferais en sorte que personne ne puisse rien supprimer.

Shocked

Bah ceci étant, je n'avais rien écrit de répréhensible, ni d'horrifique, mais à imaginer qu'une personne ait bu, par exemple, et écrive n'importe quoi un soir, il est logique qu'elle puisse supprimer ce qu'elle a écrit le lendemain quand elle se relit. Simple exemple vu que je ne bois pas.
Je trouve que le retour en arrière doit toujours être possible. Comme l'écrit boule-d'ombre, c'est le droit à l'oubli.

J'ai déjà été modératrice sur un forum, et même deux fois. Rolling Eyes Ça avait été une très mauvaise idée de la part des administrateurs. Je ne me souviens plus trop mais il me semble qu'au bout d'un moment, j'ai laissé la section en plan (c'était une section-poubelle, avec seulement des trolls, donc ce n'était pas bien grave), et puis plusieurs mois plus tard, je suis devenue modératrice d'une section beaucoup plus sérieuse, mais là aussi, j'avais tendance à m'en désintéresser.

Je n'ai jamais été exclue immédiatement d'un forum. Généralement je reste assez longtemps. Et puis un jour...patatras !
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Pieyre le Mer 11 Jan 2017 - 18:36

J'exagère un peu, comme toujours. Mais, ce que je veux dire, c'est que l'on devrait masquer certaines interventions plutôt que les supprimer, de sorte que la personne qui les a écrit en dispose toujours. Mais je serais partisan qu'une personne qui lance un sujet puisse contrôler ce qui y est écrit par les autres.

C'est-à-dire que la modération devrait avoir des pouvoirs moindres, la responsabilité devant revenir avant tout aux membres eux-mêmes.

Maintenant je viens d'une tradition, sur Usenet, où, dès lors qu'on était inscrit à un forum, on recevait toutes les contributions sur son ordinateur immédiatement, de sorte qu'une suppression dans l'archive n'était pas si déterminante. C'est ce qu'on devrait toujours supposer quand on intervient : si l'on écrit, quelqu'un peut avoir sauvegardé; ce n'est jamais innocent.


Dernière édition par Pieyre le Mer 11 Jan 2017 - 19:03, édité 1 fois (Raison : un mot en trop)

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 16839
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Kalthu le Mer 11 Jan 2017 - 18:59

En général ici aussi on est assez froid quand on nous demande de supprimer un fil ou des messages S'IL y a eu des réponses, par respect pour l'ensemble des personnes qui ont construit la conversation. Elle perd son sens et si ça fait plaisir à un, ça dénature la participation des autres.
Après dans le cas de zone "personnelle" et de témoignage, on ne va pas jouer les rigides sur le réglement.
Ce que je en comprends pas c'est pourquoi vouloir absolument (au départ je ne parle pas depuis ton départ) vouloir qu'il supprime tes 3 premières pages ? Pourquoi 2h intenses de débat (si j'ai bien compris) plutôt que d'attendre le lendemain à froid ? Je pose ces questions de manière absolument intéressé, car ici aussi ça arrive des fois qu'on nous demande quelque chose, des fois on dit non, mais on a rien contre en reparlé et certain membres donnent l'impression de jouer leur vie sur une demande, plutôt que de laisser la modération et lui même 1 nuit ou 2 jours pour à froid prendre la solution la plus adequat.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Kalthu
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 17600
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Mer 11 Jan 2017 - 20:31

En fait, je considérais ce topic comme le mien, une sorte de cabane au sein du forum où pas grand monde ne passait. Mon coin aménagé. Apparemment, j'étais lue mais le plus souvent, personne ne commentait, donc au bout de deux ans 1/2, c'était pour moi mon topic. Quand j'ai lu un autre membre, qui s'est excusé d'ailleurs car il ne savait pas le tsunami qu'il allait déclencher écrire "Puisque c'est un topic sur les aventures éditoriales, je vais écrire les miennes...", j'ai vu ça comme si on me délogeait de mon coin, non que je ne veuille pas discuter de mes aventures éditoriales avec d'autres ou que je ne veuille pas conseiller / partager, mais ce n'était plus la même chose. C'était autre chose qui s'implantait, donc j'aurais voulu que ce soit scindé, ou qu'on mette mes trois pages ailleurs, ou qu'on les supprime parce que ça me faisait bizarre, comme si je n'étais plus chez moi, donc autant déménager et quitter mon espace complètement. J'ai donc demandé leur suppression
La réponse de la modération, en vert et en gras, m'a porté le dernier coup. En gros, je n'aurais jamais dû avoir mon espace à moi mais il était là, et bien là, dans les faits. Raison de plus, puisque c'était une anomalie et que la modération en convenait, pour demander encore plus sa suppression. Le lendemain à froid, je n'avais pas changé d'avis et je n'ai toujours pas changé d'avis. En un sens, je regrette d'avoir supprimé mon compte mais pas tant que ça : on a mis la pagaille, d'un coup, dans mon espace, et on a eu beau me dire que créer son petit fil à soi tout seul est interdit, c'était mon petit fil à moi toute seule depuis 2 ans 1/2 et il y a des tas de fils que les gens ont pour eux tout seuls sur ce forum (je doute que "Mary Bijoux" (faux nom inventé pour l'occasion) qui vend des bijoux et met des liens vers sa boutique Etsy depuis des mois sur le forum dans son fil "Mary Bijoux" voit d'un bon oeil "Lola Bijoux" mettre des liens vers sa boutique LittleMarket dans son fil...elle mettrait l'intruse dehors ou irait voir la modération. Et si la modération lui disait qu'on n'a pas le droit d'avoir son fil, ça serait logique que Mary demande la suppression du fil "Mary Bijoux" et veuille que ce soit un fil "Vente de bijoux" en général, ce qui serait cohérent. Tout ça, je l'ai expliqué aux modérateurs, mais il me semble qu'ils ont supprimé mes messages à partir de ce moment-là, alors même qu'ils disent que le blanchiment des messages est interdit...Comment veut-on que j'y comprenne quelque chose ?)
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Marion.Henderson le Jeu 12 Jan 2017 - 13:28

Asperzebre a écrit:L'important c'est les relations positives.

Je pense que c'est l'essentiel de mon problème : ne jamais réussir à l'appliquer, même si c'est pertinent, et me focaliser malgré moi sur les relations négatives, jusqu'à tourner en boucle.

edit : et je me remets aussi très souvent en question alors que ce sont peut-être les autres qui ont un problème. Mais même dans la vie réelle, si quelqu'un me hurle dessus, et même si plusieurs personnes m'assurent ensuite que cette personne a eu une réaction disproportionnée, je risque de pleurer, d'aller m'excuser, d'écrire une lettre à la personne en question...surtout si je la connais parce que j'ai l'impression d'avoir fait quelque chose de mal puisque je l'ai énervée. Ça s'arrange un peu en vieillissant, mais pas tant que ça.
avatar
Marion.Henderson
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 164
Date d'inscription : 03/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les forums et moi...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum