Intelligence fluide / cristallisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intelligence fluide / cristallisée

Message par Yet Another Crazy Koala le Mar 31 Mai 2011 - 13:27

Bonjour,

J'espère ne pas créer de doublon, et ne pas raconter trop de bêtises non plus.

Les test WAIS et WISC mesurent l'intelligence fluide (QI Performance) et l'intelligence cristallisée (QI Verbal).

Ces deux "intelligences" interagissent ensemble, mais l'intelligence fluide est innée, indépendante de l'environnement contrairement à l'intelligence cristallisée.

Si le QI performance d'une personne est faible, et si son QI verbal est élevé, pourrait-on dire de cette personne qu'elle est cultivée, qu'elle possède beaucoup de connaissances, mais que ses raisonnements sont "limités", en gros que cette personne est érudite, mais pas "brillante" ? (je parle de moi en fait)

J'attends vos avis Smile

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Assez de soupe! le Mar 31 Mai 2011 - 14:49

Bienvenue dans le club des QI verbal élevé par rapport au QI performance!

Avant de te répondre, puis-je savoir de quel génération du WAIS et WISC tu parles et si c'est de la version anglais ou française et surtout si tu as eu les subtest facultatifs dans ton test.

Car mon avis dépendra de cela.

Sinon, le sujet fut un rien abordé ici :

http://www.zebrascrossing.net/t2901-tests-ou-bilan

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Yet Another Crazy Koala le Mar 31 Mai 2011 - 16:48

merci pour la réponse Smile

Alors j'ai passé le test WISC III version française en 1994.
Quant aux subtest facultatif, est-ce que le test de mémoire des chiffres en fait partie ?

Il faudrait que je retrouve ma fiche de résultat du test.

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Assez de soupe! le Mar 31 Mai 2011 - 18:08

Les subtest de la version III du WISC française ne contient pas de subtest facultatif.

Avec le WISC, c'est un problème souvent présent car il est pour des enfants entre 6 et 16 ans et que c'est le moment de la vie ou les enfants évolue le plus. Et malgré les méthodes statistique employé dans le WISC, plus on s'éloigne de l'âge des 6 ans, plus les chances pour que le QI verbal soit élevé et le QI performance soit plus normal sont grandes.

Les psychologues que j'ai rencontrer pendant mon travail sur les tests de QI, ont tous admis que le QI verbal étaient le moins influençable des deux par le stress, la peur, l’inhibition intellectuel.
L'écart entre les deux parties sont importantes chez les enfants, car c'est un moyen d'expliqué les dyssynchronie, les différents dys et les problèmes de motricité.

Si le QI performance d'une personne est faible, et si son QI verbal est élevé, pourrait-on dire de cette personne qu'elle est cultivée, qu'elle possède beaucoup de connaissances, mais que ses raisonnements sont "limités", en gros que cette personne est érudite, mais pas "brillante" ? (je parle de moi en fait)
Le QI verbal ne mesure pas que l'acquis, cela dépend des subtest, des 5 substest du WISC, seul celui sur le vocabulaire et la compréhension ont un liens avec l'acquis. Tandis que les autres Similitudes, Connaissances, Raisonnement de mots se base sur la logique/raisonnement verbal.
Pour moi une personne cultivé est qqun qui réussit très bien les subtest vocabulaire et compréhension et pas les autres, donc pas de rapport avec le QI verbal.

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Invité le Dim 14 Juin 2015 - 23:55

Merci d'avoir ouvert ce sujet Evil Yack! Je m'interroge également sur cette "dyssynchronie" entre intelligences fluide et cristallisée.

Evil Jack a écrit:Ces deux "intelligences" interagissent ensemble, mais l'intelligence fluide est innée, indépendante de l'environnement contrairement à l'intelligence cristallisée.

Si le QI performance d'une personne est faible, et si son QI verbal est élevé, pourrait-on dire de cette personne qu'elle est cultivée, qu'elle possède beaucoup de connaissances, mais que ses raisonnements sont "limités", en gros que cette personne est érudite, mais pas "brillante" ? (je parle de moi en fait)
Je me pose la même question. Entre un ICV proche du THQI (enfin je ne sais s'il est approprié de parler de THQI pour un indice isolé) et un IRP dans la norme (de même que le subtest Matrices, donc pas d'explication annexe d'ordre neuro-visuelle possible), impossible de ne pas être perturbée, d'autant plus que ce sont les deux indices les plus déterminants de la douance.
Résultat : une intelligence fluide inférieure à l'intelligence cristallisée. A partir de là viennent les questions comme : suis-je vraiment intelligente, étant donné que l'intelligence fluide mesure les aptitudes innées", "le fait que les autres me considèrent comme plus intelligente n'est-il que causé par une plus vaste culture?".
L'environnement également joue un rôle : mon entourage (ma famille et les lycéens) m'ont toujours fait sentir que j'étais plus intelligente, que j'avais de plus grandes facultés de compréhension et de mémoire, jusqu'à me qualifier de "précoce". Or, quand je m'adresse à d'autres HP, je ressens un fossé entre leur psychisme et le mien.
Et depuis que je connais cette "dyssynchronie", je peux expliquer les choses ainsi : j'ai effectivement une grande faculté à avaler beaucoup de connaissances, mais en revanche bien du mal à développer un esprit critique, à soutenir une argumentation en dehors des thèses déjà défendues, à résoudre un problème qui ne requière que ses facultés innées, en dehors de ce que l'on a appris à l'école...

Le QI verbal ne mesure pas que l'acquis, cela dépend des subtest, des 5 substest du WISC, seul celui sur le vocabulaire et la compréhension ont un liens avec l'acquis. Tandis que les autres Similitudes, Connaissances, Raisonnement de mots se base sur la logique/raisonnement verbal.
Pour moi une personne cultivé est qqun qui réussit très bien les subtest vocabulaire et compréhension et pas les autres, donc pas de rapport avec le QI verbal
C'est là que mon raisonnement rencontre une faille. Mon intelligence fluide n'est pas aussi faible que je le pense, parce que le score à Similitudes est à un niveau très élevé chez moi. Surprenant que seul le support puisse changer à ce point le niveau...

Tout ça pour dire que, au-delà des idées que je me fais sur cette "dyssynchronie" entre les deux intelligences, j'aimerais savoir ce qu'elle implique dans le raisonnement d'un individu. Saura-t-on réellement moins futé que quelqu'un pour qui l'intelligence fluide se porte bien? Ne sommes-nous bons qu'à être des machines à avaler et recracher des connaissances?
Je me permets de poser ces questions qui ne volent peut-être pas très haut car je ne trouve pas sur le Net de réponse assez complète et satisfaisante. Au plus, il y a une définition des deux intelligences, un graphique de leur évolution dans le temps, et des exercices pour booster l'intelligence fluide...

Voilà ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Bibo le Lun 15 Juin 2015 - 10:08

La capacité à s'approprier des connaissances dépend a priori non pas seulement de son milieu de vie, mais de ce qu'on pourrait appelé une curiosité exacerbée. Toute situation devient alors utile pour comprendre plus et mieux, ordonner ce qui ne semble pas l'être.
Ainsi - sauf à être coupé de toute forme de civilisation - il devient assez facile d'acquérir de grandes connaissances sans forcément provenir d'un milieu aisé.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par nanaille le Mar 23 Juin 2015 - 0:04

Tel que je vois les choses, c'est plus un mode préférentiel de la pensée qui se développe dès les premiers âges de la vie. Une intelligence verbale significativement plus développée peut être le signe que la pensée s'est positionnée très tôt au coeur d'un réseau de métaconcepts, où il est très facile par la suite d'élaborer des liens et d'intégrer de nouveaux concepts à ce réseau sémantique. Si la personne s'est mise à fonctionner très tôt sur ce mode, il est possible qu'elle développe une sorte de répugnance à raisonner sur du matériel arbitraire, et à exercer sa penser au coeur de clusters plus ou moins étanches (ie difficile à relier avec l'expérience acquise et les connaissances).
J'en veux pour base de mon raisonnement ce décalage entre IRP et ICV chez les dyslexiques, où le haut potentiel s'exprime toujours (par définition) par le biais du raisonnement perceptif, et on peut interpréter cet état de fait en imaginant bien que les difficultés langagières ont toujours mises à mal la constitution d'un réseau sémantique solide et performant comme outil de pensée.
Dans l'enfance se joue toujours énormément de conflits affectifs et émotionnels qui peuvent encourager très tôt un mode de traitement préférentiel (ou un bon équilibre des deux).
De plus, le raisonnement verbal est encouragé et validé socialement dès le plus jeune âge, car bien plus visible que les performances "purement" fluides, qui en dehors de certains cadres (échecs par ex - et encore, les bons joueurs se sont constitués un réseau sémantique propre et indépendant concernant cette discipline), sont assez peu sollicités en sommes.

nanaille
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 116
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par nikko76 le Ven 28 Aoû 2015 - 15:40

Je sais pas si un "clivage" aussi radicale est si pertinent que cela.... Je prends l'exemple des tests de dominos, typiques des tests d'intelligence fluide : ben, faut savoir compter ! Cela dépend donc aussi d'acquis scolaire.... idem pour les matrices : dans quelle mesure l'habitude à la "manipulation" de figure géométriques est elle justement "innée", alors qu'elle est entrainée depuis le primaire en cours de maths ?
Idem pour le verbal : c'est pas que de l'acquis !!! Si tel était le cas, tous les étudiants en lettre/philo/langues, arrivé à un certain niveau d'études, cartonneraient en ICV, avec des scores proches du plafond de la wais.... ce n'est pas le cas. On observera juste qu'ils ont des résultats en moyenne plus élevés que des individus moins familiarisés avec la manipulation de la langue. Pour moi, il y a du cristallisé dans le fluide (IRP) et du fluide dans le cristallisé (ICV). On a plutôt affaire à deux formes d'intelligence : esprit de géométrie vs esprit de finesse, pour reprendre la catégorisation de pascal. JE rejoins donc nanaille.

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Bibo le Ven 28 Aoû 2015 - 16:23

nikko76 a écrit:Je sais pas si un  "clivage" aussi radicale est si pertinent que cela.... Je prends l'exemple des tests de dominos, typiques des tests d'intelligence fluide : ben, faut savoir compter !
Il a des a priori quand on se présente chez un psy qui fait passer un test : on a été à l'école, on possède le minimum en terme de connaissances, on sait lire et écrire.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par nikko76 le Ven 28 Aoû 2015 - 17:04

Je sais pas si j'ai été très clair dans mon explication, bibo ? Ce que je veux dire, en dernière analyse, c'est que toute mesure de l'intelligence, tout test, dit d'intelligence cristallisé ou fluide, suppose de facto une part "cristallisée" pour être simplement passé.... Je me demande donc dans quelle mesure le concept même de free-cultur test a du sens !Plus y pense plus je trouve ce concept absurde. De toutes les façons, on baigne dans la culture depuis notre naissance !

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Bibo le Ven 28 Aoû 2015 - 19:27

nikko76 a écrit: De toutes les façons, on baigne dans la culture depuis notre naissance  !
Tout à fait.
Les matrices de ravens sont les moins impactées par la culture par exemple.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par nikko76 le Ven 28 Aoû 2015 - 20:38

Un excellent test, au demeurant. Encore valable 70 ans après sa création.

nikko76
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intelligence fluide / cristallisée

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum