Gérer l'hypersensibilité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par -Benoit- le Mer 12 Avr 2017 - 9:21

Elle t'effraies car elle te domine, et tu ne la controle pas.
(du moins, je suppose ! )

Le but sera donc de connaitre son fonctionnement, et de l'apprivoiser. Mais il ne faut surtout pas chercher à controler quoi que soit cat

Comme je le dis toujours, c'est votre curiosité qui vous sauvera la vie.
Si vous passez une heure par jour à chercher, à creuser (en tapant "hypersensible" dans google ou youtube par exemple) vous en apprendrez énormément.
Du coup, laissez tomber netflix et les jeux vidéos Wink

De fil en aiguille, vous tomberez sur des sujets qui portent sur la philosophie, la relation a soi, la gestion des émotions, la psychologie, etc.
Au final, il s'agit de s'observer sans se juger, et d'accueillir les émotions, au lieu de se crisper en se disant "putain je flippe" alien

Une émotion positive , elle travaille normalement, donc elle dure une minute et elle s'en va.
Une émotion négative , souvent elle est jugée, on cherche a la controler, on la refoule, et elle ne nous traverse pas comme une émotion positive.
Elle bloque, elle stagne, et elle s'imprime. Et elle ne dure pas une minute, elle tourne en boucle.
Laissez vous traverser. N'ayez pas peur cat

-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par ISIS75 le Mer 12 Avr 2017 - 14:04

" presque "trop en vie"" : nous restons des animaux malgré tout... je crois que les gens ont tendance à l'oublier, des fois :p

sinon, entièrement d'accord avec benoît Wink
ISIS75
ISIS75

Messages : 2822
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Pouniapod le Mer 12 Avr 2017 - 15:10

Prendre connaissance de la (ou des) sensation(s) que l'émotion produit dans le corps, et l'observer sans penser ni juger.

ça m'est arrivé hier dans le métro en rentrant du travail : ce Monsieur qui demandait de l'aide pour pouvoir prendre un repas, et soudain une une profonde envie de pleurer.
Pouniapod
Pouniapod

Messages : 213
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 28
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par PJ le Mer 12 Avr 2017 - 22:23

+1 Pouniapod, même si plutôt que "+1" ( comme + 1 euro pour la personne ne change en rien l'étiquette qu'elle porte en elle devant les autres - comme nue - ces mots qui décrivent plutôt que d'empathir et d'aimer que sont "mendiants" et toutes les autres étiquettes qui viendraient à l'esprit ), plutôt - donc - que ce +1, j'aimerais dire que je pleure avec toi.
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 28
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par ISIS75 le Jeu 13 Avr 2017 - 0:38

@pouniapod : pour avoir été bénévole un peu partout et aussi, confidente, souvent ceux qui ont le plus besoin d'aide ne sont pas ceux qui vont le montrer ou le dire... si ça peut te permettre d'être moins triste dans le métro...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2822
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Pouniapod le Jeu 13 Avr 2017 - 14:01

oui, c'est peut-être lié à un coup de mou général, ce qui me fait partir plus vite pour tout Sad
Pouniapod
Pouniapod

Messages : 213
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 28
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Tana le Jeu 13 Avr 2017 - 18:10

Je me suis jamais considérée comme hypersensible (juste sensible) mais vous lire en tout cas m'apaise, je dois me reconnaître un peu quelque part.

Je ressens souvent de la culpabilité à ne pas aider un peu plus les sans-abris. Je crois qu'une partie de moi estime que je devrais pouvoir donner une pièce à tout le monde, après tout je mange plusieurs fois par jour, je dors tous les jours au chaud etc.  et l'autre partie sait bien que je ne peux pas. J'essaie d'aider dès que je peux, mais je trouve souvent que ce n'est assez, et parfois je ressens de la culpabilité.

Enfin, je sais que j'ai toujours eu du mal à voir les gens souffrir, que ce soit dehors, à l'hôpital ... ça me pique violemment le cœur. J'ai tendance à éviter, et donc, couplé au fait que je ne sois pas très expressive en public, je passe parfois pour une personne froide, ce que (je pense) ne pas être.

Comment savoir si on ressent les choses plus fortement ? J'ai toujours pensé que les autres devaient ressentir autant que moi, mais qu'ils savaient gérer. Plus le temps passe et plus je me sens envahie, à défaut de pleurer, je somatise un peu plus à chaque événement :/

J'ai essayé la sophrologie, mais je n'avais pas trouvé de réconfort. Peut-être que je devrais recommencer à m'y intéresser.


Dernière édition par Tana le Jeu 13 Avr 2017 - 18:14, édité 1 fois
Tana
Tana

Messages : 32
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par PJ le Jeu 13 Avr 2017 - 18:11

.


Dernière édition par PJ le Jeu 25 Mai 2017 - 14:21, édité 1 fois
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 28
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par ISIS75 le Jeu 13 Avr 2017 - 21:41

pour info il existe plusieurs groupes qui organisent des maraudes :
- des véganes
- des non véganes
cela correspond pour moi plus à une façon de penser séquentielle SI il n'y a pas de prise en charge psychologique derrière et une remise en cause globale de la société (on guérit plus qu'on ne prévient, on donne un poisson au lieu d'enseigner comment pêcher)...

on a aussi eu lors d'un pique-nique végane récent pu discuter... Toutes mes connaissances véganes (y'a beaucoup d'hypersensibles parmi les végé) vont voter Mélenchon. Pour ma part, j'hésite entre lui et blanc. Un non végane que j'ai rencontré dimanche soir m'a aussi dit qu'il allait voter Mélenchon (le concernant, j'en suis moins sûre mais ça reste possible)...
On a aussi pu aborder le sujet de l'immigration... Perso, je me dis depuis longtemps que si les salaires étaient partout pareils (pour le même métier exercé) et que le coût de vie était partout pareil, il y aurait très peu d'immigration/émigration et aussi, moins de guerres, pollution, maladies, morts...

si vous voulez vraiment aider un SDF, il faut se demander surtout comment on le devient. Dans énormément de cas, c'est suite à une rupture avec la famille (qui a souvent des choses à se reprocher).
ISIS75
ISIS75

Messages : 2822
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par PJ le Ven 14 Avr 2017 - 10:51




Dernière édition par PJ le Jeu 25 Mai 2017 - 14:22, édité 1 fois
PJ
PJ

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 28
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par ISIS75 le Ven 14 Avr 2017 - 12:19

il y en aurait apparemment beaucoup à (re)dire sur le sujet de l'exclusion et de la "marginalisation". Je dirais pour ma part que mon vécu (et mon fonctionnement cognitif) m'a obligée à choisir entre ma famille et "le dehors", mes origines et "le reste du Monde" (du moins, là où je suis en ce moment, aka la France). Ma souffrance n'a commencé réellement à se calmer qu'en 2015, quand j'ai littéralement et par hasard (si tant soit peu qu'on croit au hasard) changé mes fréquentations pour des gens me correspondant plus sur un point de vue intellectuel. Je trouve qu'il semble que nous ayons aussi des valeurs et éducation similaires, bien que je sois moins douée qu'eux dans l'ensemble (car si tu veux, en vrai, cela dépend du sujet). J'ai essayé d'autres groupes avant et après cette "rencontre" mais ça n'a jamais aussi bien fonctionné... Ma difficulté actuelle est que je manque encore cruellement de confiance en moi malgré leur chaleur et encouragements. Je dois limite me forcer pour aller les voir (me mettre des coups de pieds au cul), alors qu'ils me contactent plus que mes amis. Je me dis encore très souvent que je ne mérite pas ce sur quoi je suis tombée, même si, si je suis avec eux, c'est aussi grâce à tout le travail que j'ai fait pendant des années...
Je suis aussi souvent tentée de retourner vers certaines personnes toxiques, par loyauté, en qq sorte...

Oh et puis, j'ai aussi fait du théâtre corporel cette année... ça a été une sorte de révélation (bien que j'avais déjà fait du théâtre avant et aussi de la danse)... notre prof a une méthode extraordinaire (en tout cas, elle nous a réussi à tous).
En y repensant hier, j'avais aussi fait qq rencontres intéressantes/sympa au Marlusse... mais je n'ai jamais revu ces personnes...
y'a aussi une ou 2 personnes sympa que j'avais croisé en vrai avant de les recroiser sur zc...

Oui, Harry Potter c'est à moitié américain, non ? Ton résumé me fait penser à la série de Superman (Smallville).
Enfin, si tu ne connais pas le manga Coq de combat, je pense que ça pourrait te plaire...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2822
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par LoVal le Sam 2 Sep 2017 - 0:27

Mabac a écrit:Bonjour à tous,

Comment faîtes-vous pour gérer cela ? Quelles solutions avez-vous mis en place pour ne pas vous sentir heurter par toute la misère du monde ? La solution est-elle interne (médiation, sport etc.) ou externe (investissement dans des associations, participation à la sphère publique etc.) ?

Je dirai solution interne et externe. En se nourrissant de spiritualité car on ne peut effectivement pas en un seul être humain porter tout le monde sur notre dos. Dans les diverses sources de spiritualité qui apportent des réponses, une réponse peut vous nourrir qui je crois...vient du bouddhisme. Que nous devons apprendre à ne pas nous encombrer mentalement des situations auxquelles nous ne pouvons rien, où notre capacité ne peut faire face, influer de quelconque façon. Pour continuer sur les solutions externes, c'est clair que si une cause ou un type de situation vous touche, vous êtes complètement libre de vous intéresser au milieu du bénévolat. J'en ai déjà fait justement en choisissant de m'adresser à des publics les plus difficiles que j'avais trouvés. Des correspondances avec des détenus. C'est une gymnastique psychologique que de travailler à répondre à la détresse d'autrui (criminalisée dans mon cas) parce qu'on sait que derrière on travaille vers l'humain pour résoudre des difficultés humaines (victimes éventuelles aussi). Donc de toute façon on a cette lumière empathique qui nous éclaire. Et travailler forcément à la limite de cet investissement si on veut conserver le cap d'être capable, d'avoir la vaillance. Comprenez-vous l'équilibre nécessaire, ne pas basculer non plus. Sinon...

Dernière petite piste, je reviens sur la solution interne. Pour répondre à l'équilibre nécessaire. Donc, oui, la spiritualité. Tout ce qui touche au développement personnel, les apprentissages alternatifs au domaine de santé. Tout, littéralement toutes les disciplines de bien-être. Me concernant j'adore prendre exemple des chakras et de l'aromathérapie. Dans ces rayons, comme dans les plantes, la phytothérapie, y'a des tas de petites choses qui font du bien et redonne du souffle, un élan, donc la force de faire un peu, d'avoir l'idée. La luminothérapie aussi j'adore, c'est top. La cannelle ça vous réchauffe le coeur, l'huile essentielle de tea-tree donne du courage, la lavande c'est la détente, et le benjoin en huile essentielle ? Waouh, c'est juste chaud, vanillé et en synergie avec d'autres huiles comme la cardamome l'odeur apaise formidablement le coeur comme dans un cocon. J'en ai fait une recette. Wink

Oups, j'ai failli oublier. La musicothérapie, la relaxation et méditation forcément, et bien sûr, le mantra spécial pour l'amour divin et apaisement du coeur. OM GATE GATE PARASAMGATE BODHI SVAHA (ces petites phrases magiques des Eveillés, à vertu chacune spécifiques)

LoVal
LoVal

Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2014
Age : 38
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Bimbang le Sam 2 Sep 2017 - 0:41

Le ptit grain bigarade aussi !!!!!
Ça sent le shamallow ^^

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=petit_grain_bigarade_ps
Bimbang
Bimbang

Messages : 4575
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Bird le Jeu 26 Oct 2017 - 0:10

"Et c'est comme ça tous les jours Pat'on" dit John Coffey dans "La ligne verte" (de Stephen King), ce personnage-médium qui perçoit toute la noirceur du monde, sans aucune sorte de filtre ni protection.

Et bien oui, c'est comme ça tous les jours !!!

Alors je m'abstiens d'infos télé ou radio, préférant la distance plus apaisante des journaux, ou encore mieux, des livres.

Travail spirituel : oui. Avoir des moments pour s'absenter, chaque jour. Des moments pour cultiver le joie, par petites goulées.
Art, contemplation, méditation, nature. Choper la moindre parcelle de beauté.
Partage d'amour - au sens large...

Travail et soin pour le corps : oui, souvent.

Il n'en demeure pas moins : c'est comme ça tous les jours !

Pat'on. Neutral
Bird
Bird

Messages : 1345
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par -Benoit- le Jeu 26 Oct 2017 - 1:19

C'est important de s'autoriser à regarder les belles choses, à s'accorder le droit de vivre.
Personnellement, je voyais le monde souffrir, et je ne m'autorisais pas à être heureux . Une forme de masochisme malsain qui ne fait plus partit de ma vie de puis quelques années , heureusement !

Mais quoi que l'on fasse, "c'est comme ça tous les jours", et j'ai personnellement choisit de consolider ma muraille, quitte à être ignorant des mauvaises choses qui se passent.
Je ne sais pas comment faire autrement. Je ne sais que je ne peux pas agir directement, pour empêcher les mauvaises choses de se produire, mais j'agis quand même d'une autre façon. En attendant , je ne lis pas les journaux, je ne regarde pas la télé. J'essaie de me tenir au courant des nouveautés intéressantes via youtube ou certaines pages facebook, mais bon... Pas de méthode miracle , me concernant Wink
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 27
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Mélanie6.6 le Lun 18 Déc 2017 - 21:51

Je suis comme toi aussi je n'arrive jamais a géré l'hypersensibilité et c'est vraiment énervant. A chaque fois que l'on me dit des choses méchantes, que l'on me dit que j'ai une mauvaise ou une musique que l'on écoute je me met a pleurer. Les autres se ficher de moi parce que tout me fesais pleurer mais c'est parce que charque objet ou charque musique a son histoire et a chaque fois je le ressent tellement fort que je pleur sans aucune réson.
Mélanie6.6
Mélanie6.6

Messages : 42
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 17
Localisation : La Turbie

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Lujan le Mer 20 Déc 2017 - 8:44

C'est une chance d'être hypersensible parce que les joies sont proportionnelles aux peines. Ok, je suis dans un bon jour.
Notre capacité d'émerveillement et de gratitude est un cadeau. Le reste, il faut apprendre à vivre avec...

Lujan

Messages : 125
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Nuanceleste le Mer 20 Déc 2017 - 9:25

Pleurer est une bonne chose en réalité, ça permet d'extérioriser. Le truc c'est qu'effectivement pleurer en public peut être mal considéré. Avec le temps, on apprend à moins pleurer devant les autres et à se réserver ces moments là pour soi.
C'est une très belle qualité d'être sensible. En contrepartie, tu te sens en vie.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Monomane le Mer 20 Déc 2017 - 10:34

Mélanie6.6 a écrit:Je suis comme toi aussi je n'arrive jamais a géré l'hypersensibilité et c'est vraiment énervant. A chaque fois que l'on me dit des choses méchantes, que l'on me dit que j'ai une mauvaise ou une musique que l'on écoute je me met a pleurer. Les autres se ficher de moi parce que tout me fesais pleurer mais c'est parce que charque objet ou charque musique a son histoire et a chaque fois je le ressent tellement fort que je pleur sans aucune réson.

J'ai pleuré même pas la semaine dernière car je me suis fait engueuler par une parfaite inconnue parce que j'étais "froide" et "agressive" avec elle. Pourquoi l'étais-je ? Tout simplement car je n'ai pas voulu montrer mes émotions et que je me protégeais, j'ai donc eu une attitude distante avec elle juste en la croisant à la cafeteria ! (Enfin je ne vais pas développer tout ça mais bon...) ! C'est toujours tellement dur de devoir se protéger de toutes les émotions qu'on ressent et après se faire traiter de personne froide, arrogante, agressive... Et même si on essayait de leur expliquer ce qui se passe dans notre cerveau constamment, ils trouveraient pour sûr une excuse ridicule pour dire que c'est de notre faute (Ma réponse préféré : Il faut dormir plus !)
Monomane
Monomane

Messages : 53
Date d'inscription : 18/12/2017
Localisation : Geneva

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par -Benoit- le Jeu 21 Déc 2017 - 19:42

Salut les amis.
Vous savez, toute ma vie j'ai refoulé mes émotions. Parce que je n'avais pas envie qu'on me pose des question ou qu'on me juge. Mais la plaisanterie a duré tellement longtemps, que j'ai failli oublié qui j'étais. J'ai failli oublié que je pouvais ressentir des émotions...

Peu importe, que les autres se moquent de vous lorsque vous pleurez.
Peu importe, que les autres vous jugent lorsque vous êtes distants ou impassibles.

Ce qui compte, c'est d'être d'accord avec soi . En cherchant à se protéger, parfois on n'est pas d'accord avec notre comportement. Cela a un prix. Finalement, la solution , c'est de lâcher prise.

De quoi avez vous peur ? Que les autres vous jugent ?
Essayez d'abord de ne pas vous jugez vous mêmes. Essayez de ne pas interpréter ce que pensent les autres. Vous n'en savez rien. Vous n'êtes pas dans leur tête.
"Moi je, moi je, moi je" . ça suffit. Wink

Si ça se trouve, "les autres" vous jugent. Si ça se trouve, c'est vous qui l'interprétez de cette façon. Après tout, quelle différence ça fait ?
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 971
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 27
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Invité le Mar 22 Mai 2018 - 14:35

Monomane a écrit:J'ai pleuré même pas la semaine dernière car je me suis fait engueuler par une parfaite inconnue parce que j'étais "froide" et "agressive" avec elle. Pourquoi l'étais-je ? Tout simplement car je n'ai pas voulu montrer mes émotions et que je me protégeais, j'ai donc eu une attitude distante avec elle juste en la croisant à la cafeteria ! (Enfin je ne vais pas développer tout ça mais bon...) ! C'est toujours tellement dur de devoir se protéger de toutes les émotions qu'on ressent et après se faire traiter de personne froide, arrogante, agressive... Et même si on essayait de leur expliquer ce qui se passe dans notre cerveau constamment, ils trouveraient pour sûr une excuse ridicule pour dire que c'est de notre faute (Ma réponse préféré : Il faut dormir plus !)
Je suis en train de vivre cette expérience...sauf que c'est loin d'être une inconnue, ce sont des amies...je me prends à rêver l'absence totale de sensibilité, la liberté de ne plus rien ressentir...ça semble tellement plus simple de gérer les relations inter-personnelles sans affect...plat, sans intérêt mais sans souffrance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Invité le Ven 25 Mai 2018 - 17:14

/


Dernière édition par Emoz le Lun 28 Mai 2018 - 3:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Bimbang le Sam 26 Mai 2018 - 1:16

Non non. Elles ne "passent pas". Il faut les gérer et comprendre comment ça passe. Comment ça se passe.
C'est important de comprendre le processus. Qu'est ce qui fait mal dans le corps. Où ça se passe. Là, ça passe par cet endroit, et là, tiens, ça passe par un autre.
Et si je faisais ça ? Et si je tentais de faire en sorte que ça passe par là plutôt ? Par ce biais là ?

Il ne faut pas brimer, non, mais comprendre.
C'est ça la gestion.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4575
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Ms Quagga le Mar 26 Juin 2018 - 2:30

Ce que je me dis quand je ressens la tristesse d'une personne qui me vient dessus comme un camion dans un mur à 100km/h, c'est que si j'ai l'occasion de pleurer toute les larmes de mon corps pour lui, peut-être que ca le libèrera d'un blocage. Echange de bons procédés. Quelqu'un peut-être me tendra un mouchoir à l'arrêt de bus voisin, quand je m’apercevrai que j'ai oublié mes mouchoirs!

C'est beau de réaliser qu'on est tous là pour s'aider mutuellement. Il ne faut pas questionner ce que tu ressens, mais l'accepter, et pleurer pour cet homme. Smile
Ms Quagga
Ms Quagga

Messages : 16
Date d'inscription : 26/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Lac-Thé-Rose le Mar 26 Juin 2018 - 10:58

L'hypersensibilité est résolue dans ma famille : nous ne parlons jamais de sentiments, ni de ressentis, ni d'impressions, seulement d'administratif, d'argent, de procédure.
Lac-Thé-Rose
Lac-Thé-Rose

Messages : 723
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Peipous le Ven 24 Aoû 2018 - 23:00

Mabac a écrit:
Comment faîtes-vous pour gérer cela ? Quelles solutions avez-vous mis en place pour ne pas vous sentir heurter par toute la misère du monde ? La solution est-elle interne (médiation, sport etc.) ou externe (investissement dans des associations, participation à la sphère publique etc.) ?
Cela me torturait gamin, j'avais ce sentiment d'impuissance. Mais aujourd'hui, je suis grand. Meme si ca me contrarie encore, j'ai appris que je ne pouvais pas sauver le monde a moi tout seul donc je fais ma part comme le petit colibris...
Peipous
Peipous

Messages : 796
Date d'inscription : 07/08/2018
Age : 42
Localisation : Somain

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par Crocs Odile le Sam 22 Sep 2018 - 10:21

Bonjour Mabac,

Tu parles ici d’hypersensibilité au sens psychologique n’est-ce pas? Donc non pas de l’hypersensibilité sensorielle mais d’un trait de caractère, tout comme l’est l’empathie. La bonne nouvelle c’est qu’un trait de caractère est modulable grâce à un travail sur soi. C’est plus difficile par exemple, de moins entendre, de moins voir ou ressentir au toucher quelque chose si on a une hypersensibilité sensorielle. Bien qu’on puisse apprendre une meilleure manière de gérer l’impact de ces perceptions sur nous également.

Le travail sur soi est immanquablement important pour apprendre à gérer son hypersensibilité psychologique. Il n’existe pas de traitement puisque ce n’est pas considéré comme une pathologie ou une anormalité. Tu peux par contre faire un suivi psy, par exemple. L’avantage d’un suivi psy, c’est qu’une personne tierce t’amène à te poser les questions qui sont souvent les bonnes. La méditation a son avantage aussi, car elle permet de se « désensibiliser ». À toi de voir: veux-tu trouver des solutions actives, ou passives? Actives, dans le sens: cogiter, faire des réflexions, etc. Passives, dans le sens: apprendre à se détacher des choses, revenir à une réalité intérieure, trouver un équilibre sans se poser de questions. Si tu cherches un entre-deux, il y a par exemple l’art thérapie qui est très bien.

Parlons à présent d’empathie. L’empathie et l’hypersensibilité psychologique ne sont pas identiques, et peuvent être particulièrement développées chez une personne de manière combinée ou solitaire. Perso, je suis hypersensible sensoriellement et psychologiquement, mais modérément empathique. Autrement dit, ce n’est pas parce que je perçois les choses de manière amplifiée que moralement je me sens le devoir de compatir -avec moi comme avec les autres, d’ailleurs. C’est dur à expliquer… Pour finir, si tu veux faire quelque chose pour cet homme, veille néanmoins à ne pas te mettre en danger. Tu peux aussi faire un travail de bénévole et rejoindre des associations caritatives, participer à la sphère publique comme tu dis. En parlant encore de moi: je fais du bénévolat et fait partie d’associations. Mais je dois dire qu'avant de t'investir, il t'es nécessaire d'apprendre à te protéger (tant physiquement que psychiquement). Sinon tu risque d'y laisser des plumes.

Bon courage à toi en tout cas, et n'oublie pas que l'essentiel est d'abord de se sentir bien soi-même avant d'aider les autres. Car tu risque de te retrouver dans la situation où tu tentes d'aider quelqu'un, mais cette personne voyant ta difficulté va essayer de t'aider. La situation s'en trouvant inversée. C'est cocasse mais ça arrive!
Crocs Odile
Crocs Odile

Messages : 5
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Gérer l'hypersensibilité - Page 2 Empty Re: Gérer l'hypersensibilité

Message par HPX le Dim 23 Sep 2018 - 18:13

Je pense que c'est en acceptant entièrement notre hypersensibilité de zèbre et en l'exprimant librement que nous sommes  vrais et que nous devenons plus confiant. Ce n'est pas facile d'oser être soi, néanmoins une psychothérapie effectuée avec un thérapeute compétent et à l'écoute nous y aide beaucoup. C'est ce que je suis en train de faire et je sens réellement la différence.

Conseil :Choisissez un thérapeute avec qui le courant passe super bien et avec qui vous vous sentez vraiment à l'aise et en confiance. Tant que ce n'est pas le cas n'hésitez pas à en changer car sinon vous ne progresserez pas.
HPX
HPX

Messages : 16
Date d'inscription : 22/09/2018
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum