Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Mykeul le Mer 4 Jan 2017 - 17:46

Bonjour à tous,

C'est mon premier post, je vous remercie par avance pour votre indulgence.
J'ai lu quelques messages du forum, souvent bien trop longs pour que je reste concentré jusqu'au dernier mot, et globalement je n'ai pas trouvé ce que je cherchais. Ma seule question pour l'instant est : Mais pourquoi semble-t-il si libérateur de se savoir surdoué (/zèbre/HPI et autres surnoms débiles dont aucun ne reflète l'aspect négatif) ?
Personnellement, je l'ai appris il y a quelques mois, j'ai passé un bon moment dans la colère, ça commence à se calmer et j'accepte gentiment, mais après cela ? Oui bon bah OK, ça cogite plus vite que la moyenne et ça amène un décalage avec autrui, oui l'hypersensibilité explique un tas de problème rencontrés ... et ? donc ? L'impression d'avoir une analyse sur des causes mais un désert absolu sur la suite et qu'en faire ...

Voilà, juste une question simple, si vous avez une réponse claire je suis preneur.

Merci de votre aide

Mykeul
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 08/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Invité le Mer 4 Jan 2017 - 18:03

Bah il y a aucun consensus sur le coté libérateur du truc, certains vont passer tout le restant de leur vie à se mesurer le cerveau sous tout les angles, d'autres s'en foutent royalement, et il y a toutes les attitudes intermédiaires.

C'était une réponse spéciale "et avec ça, on est bien avancé" Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par tieutieu le Mer 4 Jan 2017 - 18:18

Je vais parler de mon cas parce que c’est celui que je connais le mieux et le seul qui m’intéresse.
Libérateur, c’est quand même un peu fort.

1/ Quand tu as senti un décalage de fonctionnement depuis un moment (ou toujours), d’entendre que t’es HP et normal mais autrement (pas fou en tout cas), ça fait plaiz’.
Rien que le terme surdoué, c'est plus valorisant que bipolaire par exemple.

2/ Par ailleurs (j'écris 'Par ailleurs' parce que je ne sais plus comment faire une cédille sur le C majuscule), ça donne des perspectives parce que jusqu’à maintenant c’est comme si tu ne connaissais ni le modèle de la bagnole que tu conduis, ni comment elle s’entretient.
Le parallèle est pourri, mais je me refuse à supprimer cette phrase par pure fainéantise. Si tu es ici c’est que tu as le potentiel pour donner un sens profond à celle-ci même si elle n'en a aucun.
Ca fait du bien de penser que tu as plein de nouvelles voies d’accès au bonheur qui s’ouvrent à toi.

Dans mon cas, c'est encore un peu tôt pour te dire s'il est libérateur de se savoir surdoué, mais de l'apprendre, c'était cool. Smile
C'est à moi de demander ton indulgence parce que le style parenthèsophile et polypolice peut en rendre dingues certains donc si ça t'incommode ne lis pas ce qui précède.


Dernière édition par tieutieu le Mer 4 Jan 2017 - 21:44, édité 2 fois (Raison : ortho)
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 505
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Maxim le Mer 4 Jan 2017 - 18:21

Salut,
Juste une réponse comme ca d un non "zebrotesté": Peut être simplement d arreter de chercher dans le vide. Je sais que moi je suis très sensible à cette question à savoir que j aimerais mettre un/des mots sur un sentiment de différence/un mal-être. Je dois avouer qu avant de tomber par hasard sur un article sur les surdoués, je ne me serais jamais posé la question. Puis bon ca peut permettre une prise de conscience des stratégies, des mécanismes comme le fameux faux-self et donc envisager une autre attitude.

Ensuite pour ce que tu vas en faire, j ai bien envie de te dire d acheter un costard cravate et de monter ta propre entreprise mais tu comprendra bien que seul toi peux en décider. Je pense que le diagnostic peut être salvateur pour certains lorsqu il permet de renouer avec nos besoins et désirs afin de ce libérer de chemins que d autres auraient tracé pour nous.
avatar
Maxim
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 116
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 34
Localisation : Dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Cyrielle le Mer 4 Jan 2017 - 21:13

Mykeul a écrit: mais après cela ? Oui bon bah OK, ça cogite plus vite que la moyenne et ça amène un décalage avec autrui, oui l'hypersensibilité explique un tas de problème rencontrés ... et ? donc ? L'impression d'avoir une analyse sur des causes mais un désert absolu sur la suite et qu'en faire ...
Beh, dans l'idéal, une fois fois que tu connais les causes, il est plus facile d'être indulgent envers son décalage et de gérer l'hypersensibilité. Y'a des pros pour aider à ça, il parait...
J'ai pas (encore) complètement réussi l'exercice, j'avoue^^.
avatar
Cyrielle
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 44
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par tieutieu le Jeu 5 Jan 2017 - 10:16

Ha oui, j'avais oublié le préambule à mon message précédent. Tu en as certainement conscience, mais je préfère l'écrire quand même.

Ta question 'Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?' est biaisée.
Elle implique que seules les personnes qui sont d'accord avec ça te répondent, ce qui peut confirmer l'opinion que c'est la norme d'être (délivré,) libéré par la connaissance de sa douance.
C'est un peu comme si tu faisais un fil intitulé 'Pourquoi le rouge est-il vert?'. Ne le fais pas parce que j'imagine que ça a déjà été fait 20 fois et que ça s'est terminé 20 fois en pugilat parce qu'il y a un péquin qui s'est pointé en disant qu'il y a peut-être une probabilité que le rouge ne soit pas si vert que ça.

Cela dit, j'espère néanmoins que tu vas trouver quelques éléments de réponse à tes interrogations. Smile


Dernière édition par tieutieu le Jeu 5 Jan 2017 - 11:56, édité 2 fois (Raison : Ortho : trouvé en trouver)
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 505
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par L'Homme qui Sait le Jeu 5 Jan 2017 - 11:09

À mon avis, c'est surtout libérateur pour les faux-surdoués ou les presque-surdoués frustrés qui se reconnaissent, par effet Barnum, dans certaines descriptions de zèbre. Ce qui leur permet de trouver des excuses/pseudo-explications à certaines de leurs lacunes (EDIT : sociales, amoureuses ou professionnelles).

La grande majorité des THQI et des vraiment surdoués que je connais (je dirais 13 sur 14) savent depuis quasiment toujours qu'ils sont surdoués et n'ont jamais considéré ça comme une révélation bouleversante libératrice... On ne voit que ça dans les groupes restreints et fermés.
Il n'y a que dans les groupes ouverts comme ZC où on voit une multitude de 114,5 de QI qui vivent dans un environnement d'abrutis donc ils se sentent différents et rejetés et viennent se reconnaître ici et parler de libération et de révélation parce que ça les console


Dernière édition par L'Homme qui Sait le Jeu 5 Jan 2017 - 16:24, édité 1 fois
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 221
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Maxim le Jeu 5 Jan 2017 - 16:14

eh ben tu y vas pas avec le dos de la cuillère "L'Homme qui Sait". Dent pétée Personnellement j apprécie ta franchise.
tieutieu a dit: "Elle implique que seules les personnes qui sont d'accord avec ça te répondent". C est amusant que tu dises ca, j ai plutot l impression que seul ceux qui sont sceptiques répondent.
avatar
Maxim
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 116
Date d'inscription : 20/04/2016
Age : 34
Localisation : Dans la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par danslesétoiles le Jeu 5 Jan 2017 - 16:38

personnellement j'ai vraiment trouvé cela libérateur.
Et cela a changé ma vie car je me suis acceptée.
Rien n'a fondamentalement changé dans ma vie : toujours le même boulot, maison, mari, enfants...
et pourtant tout a changé. Il y a vraiment eu un avant et un après.
j'appréhende les changements à venir (boulot par ex) de manière différente. rien de concret encore mais ce sera différent de ce que cela aurait été.

le sentiment de libération est peut-être en lien avec le cumul de difficultés et d'efforts déployés au cours des années pour trouver l'élément manquant, nécessaire à la compréhension de soi ?

J'ai une amie, diagnostiquée enfant qui avait toujours mis toutes ses difficultés sur le fait d'être HP, car c'est ce qui lui avait toujours été rabâché par sa famille et les psys. Lorsqu'elle comprit que son histoire familiale était cause de bien de ses maux, cela fut pour elle une vraie libération également Wink


et pour répondre à l'argument de @l'Homme qui sait, je connais des THP, si conscients de leurs propres limites qu'ils se croient inférieurs aux autres, stupides, incapables. Ils ne peuvent admettre faire partie des individus les plus intelligents, cela leur semble à la fois impossible et effrayant. D'ailleurs il fallut plusieurs années à l'un d'eux pour oser passer le test.
d'autre part je pense que les intellectuels et/ou ceux issus d'un milieu cultivé, vont peut-être plus facilement être conscients de leurs capacités que ceux issus de familles peu cultivées ou aux profils techniques, manuels...
personne n'a jamais vanté le génie d'un maçon, aussi bon soit-il.
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 441
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Ryuzaki L le Jeu 5 Jan 2017 - 17:59

Lol HQS, comme tu le sais sans doute (sinon pourquoi ce pseudo?) certains surdoués ont grandi dans un environnement peu propice à leur épanouissement intellectuel, d'autres ont toute leur vie été rabaissés (et je ne parle pas de moi) et n'ont pas forcément la confiance en soi suffisante pour oser se considérer comme surdoué sans avoir passé de test. Même si au fond d'eux, ils savent qu'ils cogitent beaucoup plus vite que la moyenne, une situation professionnelle peu reluisante et des résultats scolaires moyens vont peut-être les faire douter de leurs capacités.
Ce serait bien de faire un peu preuve d'empathie et d'éviter les généralités.

Sinon, ce que ça m'apporte, c'est que je vais rentrer à MENSA et ,j'espère, faire de belles rencontres! bounce
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 382
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Hakaan le Jeu 5 Jan 2017 - 18:15

ça permet de comprendre que si on fait chier le monde avec nos interets particuliers, notre désintéret des discussions ordinaires, notre incapacité à nous conformer à des principes stupides, notre désintérêt pour l'apprentissage classique, etc c'est pas juste parce qu'on est un boulet que tout le monde doit se traîner, ça légitimise nos particularités, et par la ça permet de les accepter, de vivre bien avec, voir de les revendiquer et d'en faire quelque chose,
il y a aussi tout les penchants "négatifs" de ces forces quand elles vont trop loin, orgueil, fermeture, dénigrement de l'autre, etc
un déséquilibre entraîne souvent sont inverse
avatar
Hakaan
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 244
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 32
Localisation : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Invité le Jeu 5 Jan 2017 - 20:22

Découvert il y a trois ans, à 55000. Découvert uniquement après le test passé  pour lever un doute suite à la découverte de ce forum. Le test m'a aussi permis de faire l'inventaire des pièces perdues lors d'un AVC.

Depuis, je relativise le regard des autres. Je suis plus sûr de moi, car je sais que mes doutes sont légitimes.  Wink
Ce qui a changé n'est pas mesurable, c'est la construction d'un moi plus affirmée, car rassuré . je n'ai pas de pathologie, car ce n'est pas une pathologie.

Ce qui est intéressant, c'est de chercher ce qui fait la différence en amont d'une possible intelligence.
Quelques membres de ce forum m'ont bien aidé à trouver des différences qui me conviennent, sans tout ramener à une sur-intelligence.



PS: Çà me sert toujours à faire des scores d'enfer quand je joue sur mon smartphone.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par -Benoit- le Ven 6 Jan 2017 - 7:21

L'Homme qui Sait a écrit:
La grande majorité des THQI et des vraiment surdoués que je connais (je dirais 13 sur 14) savent depuis quasiment toujours qu'ils sont surdoués et n'ont jamais considéré ça comme une révélation bouleversante libératrice... On ne voit que ça dans les groupes restreints et fermés.
Il n'y a que dans les groupes ouverts comme ZC où on voit une multitude de 114,5 de QI qui vivent dans un environnement d'abrutis donc ils se sentent différents et rejetés et viennent se reconnaître ici et parler de libération et de révélation parce que ça les console

J'en sais rien, j'ai pas passé le test. Mais si ça se trouve je fais partit de ces 114,5 de QI... Mais j'imagine que c'est avant tout, un mode de fonctionnement, un état d'esprit.
Certaines personnes vivent sans jamais savoir. D'autres le savent. Et parmi ceux qui savent, il y en a qui vivent dans un déni inconscient. C'était mon cas

A mon sens, savoir qu'on est surdoué, c'est la 1ere porte.
Mais il y a d'autres facteurs, d'autres portes à ouvrir, pour être définitivement libéré .
Pour moi ça a été "fulgurant", instantané, donc j'ai du mal à mettre des mots , mais je vais tenter de répondre :
-La curiosité et la volonté de chercher des informations, de se chercher soi même, etc.
-La prise de conscience de nos peurs, de notre place parmis les autres, tout ça tout ça.
-La connaissance (parfois fortuite) de notre mode de fonctionnement : Nous vivons dans notre intellect, pour beaucoup d'entre nous.
Il est grand temps de se sortir de notre zone de confort et de mieux connaitre son corps, et ses émotions. (merci à Fabien pour sa chaine "hypersensible et heureux" sur youtube. ). Je suis sûr que beaucoup de zèbres méconnaissent cette transition et n'ont même pas envie d'essayer. Pourtant, la vie peut changer en travaillant ses émotions et en pratiquant des arts martiaux ou du yoga par exemple !
Après, ça s'arrête pas là
-Avant tout, nous sommes des êtres humains, avec notre unité, notre personnalité
-Nous avons notre passé, nos acquis et nos lacunes, nos souffrances... Les mécanismes de défense inconscients qui se développent depuis l'enfance sont encrés et invisibles. Il faut avoir la clairvoyance de les identifier pour s'en affranchir.
-Tout le monde nous rend la vie impossible, il faut prendre conscience qu'on a raison d'être comme on est, peu importe ce que les gens disent. Cf 1er point : la volonté et la curiosité.
-Et avant tout celà, nous avons été des enfants.
Les adultes nous ont obligés à suivre leur voie.
On s'est tous plus ou moins rebellé contre cette voie toute tracée, contre cette société malsaine, tout ça tout ça...
Mais finalement, on avance dans l'âge, et notre vie ne nous correspond pas vraiment.

Dites vous que le monde est dans le noir, et que beaucoup d'entre vous possèdent la lumière.
Seulement, l'effet de groupe, les autres , vous poussent à vous retrancher. Certains souffrent tellement , qu'ils préfèrent le suicide.
Dites vous que vous êtes responsable de votre vie. Par respect pour ceux qui souffrent plus que nous, ayons la bienveillance de rester en vie et d'éclairer ce monde pour qu'il devienne plus juste et plus beau.   I love you
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 528
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Mark Larx le Ven 6 Jan 2017 - 8:36

Pour répondre à ta question, pour moi, cela n'a pas été libérateur mais m'a permis de mettre un autre mot que fou ou décalé sur ma façon de vivre, de penser, de ressentir... Cela m'a aussi permis de découvrir que je n'étais pas seul...


Dernière édition par Mark Larx le Mer 11 Jan 2017 - 12:12, édité 1 fois
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 153
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 36
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 10:04

Et ben... Beaucoup trop de réponses intelligentes Smile ça me fait chaud au cœur, je n'ai pas grand chose à contredire, c'est limite frustrant  bounce

danslesétoiles a écrit:et pour répondre à l'argument de @l'Homme qui sait, je connais des THP, si conscients de leurs propres limites qu'ils se croient inférieurs aux autres, stupides, incapables. Ils ne peuvent admettre faire partie des individus les plus intelligents, cela leur semble à la fois impossible et effrayant. D'ailleurs il fallut plusieurs années à l'un d'eux pour oser passer le test.
Lawliet Ryuzaki a écrit:certains surdoués ont grandi dans un environnement peu propice à leur épanouissement intellectuel, d'autres ont toute leur vie été rabaissés (et je ne parle pas de moi) et n'ont pas forcément la confiance en soi suffisante pour oser se considérer comme surdoué sans avoir passé de test. Même si au fond d'eux, ils savent qu'ils cogitent beaucoup plus vite que la moyenne, une situation professionnelle peu reluisante et des résultats scolaires moyens vont peut-être les faire douter de leurs capacités.
Ok. Je n'ai pas trop réfléchi à ça. Et je ne connais pas trop de gens comme-ça (du moins, parmi les vrais surdoués), malgré que je sois issu d'un milieu plutôt [très] défavorisé. Mais vous avez raison, je comprends. Merci pour ces indications.

Lawliet Ryuzaki a écrit:Ce serait bien de faire un peu preuve d'empathie et d'éviter les généralités.
Ça va !! J'ai bien pris le soin d'écrire À mon avis, La grande majorité et une multitude de ; je suis conscient que mon opinion ne concerne pas tout le monde Smile
Mon argumentaire était surtout là pour faire un équilibre face à la généralisation inverse Wink


Dernière édition par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 11:35, édité 1 fois
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 221
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par danslesétoiles le Ven 6 Jan 2017 - 10:13

L'Homme qui Sait a écrit:
danslesetoiles a écrit:ce serait bien de faire un peu preuve d'empathie et d'éviter les généralités.)

erreur dans les citations l'HQS, je n'ai pas écrit cela. c'est lawliet Wink
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 441
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Parisette le Ven 6 Jan 2017 - 10:22

L'Homme qui sait, ça signifie quoi "un vrai surdoué" pour toi ?
avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1450
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 11:58

danslesétoiles a écrit:erreur dans les citations l'HQS, je n'ai pas écrit cela. c'est lawliet  Wink
Excuse moi ! Mauvais copié-collé !

Parisette a écrit:L'Homme qui sait, ça signifie quoi "un vrai surdoué" pour toi ?
On est tous exceptionnels. On a tous des différences et particularités (si tu veux mon opinion détaillée sur ce sujet, avec tout plein de jolis schémas en couleur, c'est par ici Very Happy ) donc il est vrai qu'on ne peut pas identifier la frontière entre une différence et une autre. Par conséquent, la frontière entre qui est surdoué et qui ne l'est pas.

(/!\ Ce qui suit n'est que mon opinion personnelle actuelle) En revanche, ce que je vois clairement, c'est des gens qui, sous prétexte qu'ils soient plus sensibles que la moyenne, sous prétexte qu'ils se sentent plus intelligents que la moyenne (n'oublions pas que la moyenne de réaction cognitive en France est quand même 103 de QI : ce que je trouve être un niveau abruti). Donc lorsqu'ils se sentent un peu différents de ceux qui les entourent, ils se reconnaissent un peu trop vite dans des descriptifs de surdoués. Mais ça ne les rend pas surdoués pour autant.

Personnellement, ceux que, moi, je qualifie de vrai surdoués : ce sont les gens pour qui il n'y a aucun doute. Ce sont des gens qui ont plus de 135 de QI et qui on une réelle conscience et capacités de réflexion et analyse au-dessus. Comme je dis, j'en ai rencontrés et côtoyés 13 ou 14 dans ma vie (certains très très proches, pas juste "croisé brièvement"). 2 de mes proches sont THQI : une fille de près de 145 et un gars qui n'a jamais voulu me dire combien, mais il est au-dessus des 160. Et tous les autres entre 135 et 150. Pour le fait de les fréquenter depuis des années (certains depuis l'enfance) : eux-mêmes n'ont aucun doutes. Qu'ils soient modestes, prétentieux, timides, confiants... Ils sont tous différents les uns des autres. Et, pourtant, ils ont toujours su qu'ils sont plus doués que la grande majorité. C'est juste une évidence pour eux et une évidence pour ceux qui les côtoient. Il ne peut même pas y avoir de notion de diagnostique ou révélation libératrice.
J'aurais dû ajouter l'adjectif avéré. Vrais surdoués avérés.

Après, c'est vrai qu'il y a une catégorie de personnes (dans laquelle, personnellement, je me place moi-même d'ailleurs) pour qui on a des doutes. Certains doutent d'eux-même, certains se supposent surdoués mais personne n'y croit, certains ont une image pitoyable d'eux-mêmes et ils n'ont jamais su voir les capacités intellectuelles comme une qualité donc ils ne se sont pas vraiment posé la question... Tous ceux-là je ne souhaitais pas les mentionner dans mon argumentaire.
Je ne dis pas que, parmi eux, aucun n'est un vrai surdoué, je dis juste que j'ai préféré utiliser la notion de vrai surdoué pour ne parler que de ceux pour qui c'est avéré voire évident.


Un vrai surdoué, en fait, c'est quelqu'un qui, lorsqu'il se présente : 100% de ses interlocuteurs, sans aucune exception, se disent "ok, lui c'est un surdoué". Et il le sait intrinsèquement.
Et non quelqu'un qui s'imagine surdoué, le soir, quand il s'endort, se dit "non mais j'suis pas aussi con que ce que les gens croient. Je me pose quand même tout plein de questions. Je suis même bien plus intelligent que ce que les gens croient."...


Dernière édition par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 12:23, édité 4 fois
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 221
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Parisette le Ven 6 Jan 2017 - 12:20

Chacun semble avoir sa définition propre du "vrai" surdoué.
Je cherche à comprendre c'est tout.

Je suis avérée par un test, mais ni moi ni les autres ni croivent (oui j'utilise bien le verbe "croiver" et même les guillemets, t'as vu ?).
Enfin quand je dis les autres, ceux qui me le disent quoi.

Dans ma promo, y'a un type brillant, il aime montrer son savoir. Il affiche son savoir, moi ca m'agace à force. Je me demande si un mec vraiment intelligent aurait autant besoin de montrer ce qu'il sait (oui c'est peut-être la jalouse qui me fait dire ca Wink).

Pour ne pas être totalement hors sujet, et afin de répondre à la question de départ, je ne me suis pas sentie libérée après le test, étonnée plutôt. Faut dire qu'il s'est écoulé très peu de temps entre le moment de mon questionnement et la réponse (3 mois exactement). Mon fils avait été testé et la psy m'avait conseillé des lectures. J'y ai vu la petite fille que j'étais et j'ai eu envie de savoir. Si je l'étais, ca me permettait de savoir que contrairement à ce que raconte les bouquins, mon fils pourrait être heureux.
La réflexion qui m'est venue après le résultat du test a été: "mais comment je peux avoir ce score et ne pas avoir eu plus de facilités à apprendre pendant mes études?" parce que j'ai dû bosser dur pour réussir mes examens et ensuite au taf pour être performante.
Enfin je me sens pas comme vous en fait. Aucune facilité chez moi.


Dernière édition par Parisette le Ven 6 Jan 2017 - 12:49, édité 3 fois (Raison : Parce que)
avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1450
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par danslesétoiles le Ven 6 Jan 2017 - 12:25

L'Homme qui Sait a écrit:

Un vrai surdoué, en fait, c'est quelqu'un qui, lorsqu'il se présente : 100% de ses interlocuteurs, sans aucune exception, se disent "ok, lui c'est un surdoué". Et il le sait intrinsèquement.
"...

je trouve ta définition limitante car n'incluant pas les différences d'intelligence et de comportement.
Tu exclues afin de recentrer ta proposition ceux qui doutent, etc...

mais certains individus ne doutent pas ; car testés (et approuvés) et n'ont pourtant pas un profil "type". Ils semblent tout à fait normaux aux yeux du monde car ils ne se concentrent pas particulièrement sur les apprentissages, ont un comportement globalement adapté à la société , ont une intelligence peut-être plus intuitive, manuelle, relationnelle, technique, concentrée sur la performance physique ou sportive... qui ne sera donc pas forcément perceptible et quantifiable par autrui et/ou par eux-mêmes.

c'est d'ailleurs une problématique souvent évoquée par les psys spécialisés pour de nombreuses petites filles, qui optimisent leurs capacités de caméléon, sans développer d'autres dons ou qualités et qui donc ne sont pas ou (trop) tardivement identifiées comme HP.
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 441
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 12:50

danslesétoiles a écrit:je trouve ta définition limitante car n'incluant pas les différences d'intelligence et de comportement.
Tu exclues afin de recentrer ta proposition ceux qui doutent, etc...

mais certains individus ne doutent pas ; car testés (et approuvés) et n'ont pourtant pas un profil "type". Ils semblent tout à fait normaux aux yeux du monde car ils ne se concentrent pas particulièrement sur les apprentissages, ont un comportement globalement adapté à la société , ont une intelligence peut-être plus intuitive, manuelle, relationnelle, technique, concentrée sur la performance physique ou sportive... qui ne sera donc pas forcément perceptible et quantifiable par autrui et/ou par eux-mêmes.

c'est d'ailleurs une problématique souvent évoquée par les psys spécialisés pour de nombreuses petites filles, qui optimisent leurs capacités de caméléon, sans développer d'autres dons ou qualités et qui donc ne sont pas ou (trop) tardivement identifiées comme HP.
C'est pas que je les exclue, c'est juste que je trouve que ces cas-là sont bien moins nombreux que les cas des wannabe-surdoués.

Sans même compter les cas où les résultats des tests sont erronés.
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 221
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Vivelavie le Ven 6 Jan 2017 - 13:08

Ca m'a juste permis de savoir que j'étais pas dingue. C'est pas si mal! Ah et comprendre mes attirances sexuelles improbables pour certain(e)s.

Sinon, je suis/me sens toujours aussi nulle malgré un THQI.

Signé : La Femme qui Sait (qu'elle est nulle)
avatar
Vivelavie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1127
Date d'inscription : 11/08/2016

http://helioscrossing.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Invité le Ven 6 Jan 2017 - 13:57

L'Homme qui Sait a écrit:


Un vrai surdoué, en fait, c'est quelqu'un qui, lorsqu'il se présente : 100% de ses interlocuteurs, sans aucune exception, se disent "ok, lui c'est un surdoué". Et il le sait intrinsèquement.
Et non quelqu'un qui s'imagine surdoué, le soir, quand il s'endort, se dit "non mais j'suis pas aussi con que ce que les gens croient. Je me pose quand même tout plein de questions. Je suis même bien plus intelligent que ce que les gens croient."...


oui il y a des tas de gens qui se reconnaissent comme surdoués mais non testés, du coup le doute demeure

mais en effet le vrai test est davantage le regard des autres, au moins sur certains points

l'intelligence est parfois galvaudée par les foules qui par définition ne sait pas toujours apprécier en quoi c'est intelligent

genre le groupe de rock à trois accords que tout le monde trouvera génial..

mystère parfois

l'objectivité est complexe et par devers soi on doute , le doute est un signe d'intelligence aussi

ce qu'apporte la connaissance du surdon ?

oui une confirmation qu'on fonctionne autrement, pas qu'on est meilleur ou spécialement génial

mais que dans un groupe de 100 personnes on sera surement considéré comme pas comme les autres

sans qu'on ne fasse de son point de vue des choses pas comme les autres


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par L'Homme qui Sait le Ven 6 Jan 2017 - 14:39

Eauvive a écrit:Ca m'a juste permis de savoir que j'étais pas dingue. C'est pas si mal! Ah et comprendre mes attirances sexuelles improbables pour certain(e)s.
A mon avis, tu t'égares Laughing on a tous des attirances sexuelles plus particulières que celles de son voisin : aléatoirement ; peu importe son niveau intellectuel.
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 221
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par danslesétoiles le Ven 6 Jan 2017 - 14:45

D'après les ouvrages lus, Eauvive aurait raison
même si je ne suis pas personnellement concernée Wink
le HP engendrait un équilibre différent des parts masculin/féminin de l'individu et pourrait donc avoir une incidence directe sur sa sexualité. la sensibilité du HP masculin a son pendant de volonté au féminin

ex grossier : c'est le petit garçon qui joue avec les barbie de sa soeur pendant que cette dernière tire sur les papillons du jardin à coups de pistolets pétards


Dernière édition par danslesétoiles le Ven 6 Jan 2017 - 14:49, édité 1 fois
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 441
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est ce qui est si libérateur à se savoir surdoué ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum