tests ou bilan

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tests ou bilan

Message par mappemonde le Ven 27 Mai 2011 - 17:09

Bonjour à chacune et chacun...

Un petit mot au passage pour demander des avis...
En gros j'ai 26 ans, suite à un parcours cahotique post bac et des problèmes d'hypersensibilité, d'ingérence émotionnelle, des difficultés pour aimer la vie, vivre avec les autres et trouver un sens à tout ça; après avoir vu plusieurs psychologues et des psychiatres Rolling Eyes ...voilà que je tombe sur une psy avec qui je m'entends très bien et qui me parle du livre de JSFacchin "L'enfant surdoué". A la lecture, j'ai eu l'impression que l'on parlait de moi mais...juste en ce qui concerne la personnalité! Parce que non, vraiment je ne me sens pas dotée d'un QI supérieur à la moyenne. J'ai été plutôt moyenne puis bonne élève pour plaire à mes parents et mes profs mais après un bac plutôt brillant, plus rien, impossible d'ouvrir même un cahier, cerveau prêt à exploser. Shocked rejet complet. Du coup je n'ai aucun diplôme, je galère, j'ai juste essayé 36 domaines d'études sans jamais tenir plus d'un ou deux mois (par manque d'intérêt et déception de tout). Je suis curieuse de découvertes mais je fuis un peu tout, les infos, la politique, les trucs intellectuels, je me sens nullissime et bêtissime.

A cause de ma psy, quand même, j'ai passé un bilan complet auprès d'un spécialiste (j'ai pas eu l'air ridicule Embarassed ). Je n'ai pas encore les résultats mais je peux vous dire que j'ai bien foiré tout ça. Intérieurement j'étais morte de peur. Je suis hors circuit depuis si longtemps.
J'ai fait beaucoup beaucoup de fautes toutes bêtes. Bien sur, seuls les résultats pourront répondre à mon interrogation mais devant attendre un mois, j'aimerais connaître vos avis.
certains zèbres parmi vous ont-ils répondu à côté plein de fois aux tests? Pour ma part, j'ai même demandé à la psy d'arrêter un exercice de mémoire de chiffre parce que je ne pouvais plus.

Qu'en pensez vous?
Chers Zèbres éclairés, pourriez vous me partager s'il vous plaît vos avis et expériences de tests?

Merci

Mappemonde en déroute

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Yet Another Crazy Koala le Ven 27 Mai 2011 - 19:22

Salut mappemonde !

J'ai passé le test il y a 16 ans. Ca remonte à loin mais j'en ai encore quelques souvenirs.

La psy a commencée par des questions sur mon comportement quotidien, sur mon sommeil aussi, ma santé en général Je ne me souviens plus très bien de cette partie.

Pour le test en lui-même, j'étais très stressé, tendu, comme si j'avais à passer un examen ou un concours. Pendant une épreuve du test, où je devais tourner brièvement le dos à la psy, j'ai senti les larmes qui montaient, parce que je pensais avoir raté le test, et finalement je n'ai pas pleuré. Non parce que j'en avais marre,mais par peur d'échouer tout simplement.


J'étais déjà anxieux à la base, et les examens m'ont toujours stressé.
Il faut savoir que le stress et la fatigue joue beaucoup sur les performances.

Pour ma part, j'ai même demandé à la psy d'arrêter un exercice de mémoire de chiffre parce que je ne pouvais plus.

C'est un des exercices que j'ai probablement le mieux réussi. Pourquoi ne pouvais tu pas continuer ?
Je pense que je me suis planté aux codes par contre. Le résultat n'est pas homogène.

Si je refaisais le test aujourd'hui, je ne suis pas sûr d'être diagnostiqué zèbre.

Bienvenue en tout cas sur le forum Smile

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Yet Another Crazy Koala le Ven 27 Mai 2011 - 19:41

Et même si tu ne fais pas partie de ces 2%, dis toi que le test ne conditionnne ni la réussite scolaire, ni la réussite professionnelle ou sociale.

Tu vois, je réponds à côté aussi Smile

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Ven 27 Mai 2011 - 20:03

mappemonde a écrit:bonne élève pour plaire à mes parents et mes profs mais après un bac plutôt brillant, plus rien, impossible d'ouvrir même un cahier, cerveau prêt à exploser. Shocked rejet complet. Du coup je n'ai aucun diplôme, je galère, j'ai juste essayé 36 domaines d'études sans jamais tenir plus d'un ou deux mois (par manque d'intérêt et déception de tout). Je suis curieuse de découvertes mais je fuis un peu tout, les infos, la politique, les trucs intellectuels, je me sens nullissime et bêtissime.
J'aurais pu écrire cela moi-même!


certains zèbres parmi vous ont-ils répondu à côté plein de fois aux tests?

A chaque nouvelle école, j'ai du passé des bilans/ ou test de QI... donc je les connais bien (j'ai même fait mon TFE sur les test de QI).
Et j'en aie fait des bêtes fautes avec ce temps chronométré,... et j'ai même réussit à avoir soit disant un QI de 80...

Et en ce qui concerne les test de QI, si tu es tombé sur un bon psy, il a du t'observer et analyser ta manière de répondre et à ton comportement de tous les jours, tes motivations pour faire le bilan,... et se fieras autant à cela qu'au résultat que tu as eu pour faire son bilan. Car le stress, la peur du résultat et la saturation sont des éléments qui modifie grandement les résultats.





Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Ven 27 Mai 2011 - 20:17

Merci de vos réponses!
Merci de votre accueil aussi...ca fait plaisir Very Happy

Yack, j'ai demandé à arrêter parce que mon esprit commencait à penser à autre chose et je n'écoutais plus les chiffres...impossibilité de les restituer (je crois que je me suis arrêtée à 7 chiffres dans l'ordre et à rebourg à 6 chiffres...no comments). En fait c'est la fatigue Sleep , la lassitude Rolling Eyes et la trouille No qui m'ont distraite...alors je lui ai dit stop, j'en peux plus là, j'y arrive plus!
C'est drôle, j'étais pas capable de faire trop d'efforts... Suspect

Pour "assez de soupe!" (j'ai ri en lisant ton pseudo!!!) : j'ai passé le bilan auprès d'une psy spécialisée dans ces bilans pour adultes mais ce n'est pas ma psy habituelle parce qu'elle préférait que j'aille à l'extérieur pour ne pas l'accuser ensuite d'avoir traffiqué mes résultats.
Donc oui la psy était spécialisée mais non, elle ne me connait guère
et je cache vraiment bien mon stress (je crois du moins!!)


En tout cas ça a l'air sympa par ici...je vais venir bavarder de temps en temps?

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Yet Another Crazy Koala le Ven 27 Mai 2011 - 20:23

Mappemonde, mon esprit vagabonde beaucoup, je "rêve" en plein jour, on m'a souvent dit que je vivais dans un autre monde.
Pour faire des efforts, ça m'arrive mais faut que je sois très motivé.

Et tu peux venir bavarder autant que tu le souhaites Very Happy


Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Sam 28 Mai 2011 - 8:32

Bienvenue pour bavarder mappemonde Smile

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Memento le Sam 28 Mai 2011 - 9:57

Bienvenue Very Happy

Pour bavarder, ici c'est le bon endroit. On est asse bavard Razz


Memento
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Sam 28 Mai 2011 - 13:21

Merci à chacun!

J'ai une question qui trotte entre mes deux neurones fatigués : vous qui êtes zèbres, vous sentez vous intelligents? C'est à dire, au fond de vous même, y a t il cette certitude que vous êtes qqun avec de grandes capacités?

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Sam 28 Mai 2011 - 13:38

vous qui êtes zèbres, vous sentez vous intelligents?
Ca dépend ce que tu entends par intelligent. Si c'est du point de vue scolaire non (trois années de suite que je suis en 1er et rate).
Par contre, je trouve certains sens plus développer : la logique, l'émotion, ma manie a comprendre les gens ou sentir leurs problèmes, tjs savoir les aliments composant un produit grâce aux gouts,...
Et surtout, je me qualifie j'aime d'intelligentes car je ne trouve pas intelligente dans le sens des stéréotypes du surtout de la croyance populaire et surtout que mon enfance fut catastrophique à cause de ma soit disant intelligence.

y a t il cette certitude que vous êtes qqun avec de grandes capacités?
Oh oui !!! des grandes capacités à être hyperémotive pour un rien, à me prendre la tête en permanence, à de pas savoir arrêter de penser, rêver, logiquer,....

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Invité le Sam 28 Mai 2011 - 16:02

Cher Mappemonde, très, très cher Mappemonde....

J'ai rencontré Jeanne Sciaud-Fachin brièvement pour un entretien et elle n'était pas chaude pour que je passe un test de QI alors que je reconnaissais dans son ouvrage à 95%. Son motif ? Ce test ne me servirait à rien car a peine l'aurais je passé que je me mettrais a douter du résultat quel qu'il soit. Douter de moi, douter de l’examinateur, douter de la validité du test...

N'ayant pas du tout bien vécu mon entretien avec elle pour diverses raison j'ai quand même pris mon courage à deux mains après quelques mois et passé le test chez une psy indépendante compétente en la matière.

Comme toi je me suis senti bête, j'étais hyper-nerveux, qui étais je pour me croire "surdoué" et surtout en quoi ? Rien dans mon parcours scolaire ne ressortait en dehors d'un facilité déconcertante au collège pour mémoriser les poésie en vers. J'ai eu mon bac au rattrapage à l'oral et je partais avec de grosses pénalités du fait d'un bac français foiré, je n'ai pas redoublé ma première simplement parce que le responsable de niveau pensait que c'était inutile il m'a simplement imposé des cours de français en plus en terminal (j'ai toujours eu des difficultés avec la grammaire et les conjugaisons).

Donc je passe le test (WEIS III) : résultat : impossible à fournir. Ecart entre QI verbal (135/150) et QI performance (106/150) trop important, avec à l'intérieur de chaque domaine des résultats incohérents (mes notes vont de 4 à 19/20 selon les épreuves !). La psy ne peut se prononcer, elle écrit que le stress a très certainement minoré certains résultats. Sur certains points précis je suis très au dessus de la moyenne, sur d'autre très au dessous.

Est ce que je me sens "plus intelligents", parfois oui, parfois non, est ce que le test de QI tel qu'il est pratiqué actuellement est fiable ? Très certainement pas car les spécialistes eux mêmes ne s'accordent pas sur la nature même de l'intelligence, certains disent que l'écart QI verbal/QI performance est révélateur de surdouance, d'autre disent qu'il faut un écart minimal pour parler de surdouance...

Rappelle toi ce que dit JSF : les surdoués ne sont pas plus intelligents, ce n'est pas une question de quantité, mais ils pensent différemment, c'est donc la qualité de leur réflexion dans certains domaines qui est à la fois différente et peut être supérieure. Parfois cela peut apparaître selon le contexte comme une supériorité, comme ceux d'entre nous aux sens sur développés, parfois comme une faiblesse, comme l'hypersensibilité qui engendre beaucoup de souffrance.

Comme le dit Ben Kenobi à Luke Skywalker, tout est une question de point de vue Smile Et j'ajouterais de contexte.

Mais il est certain que ce que nous sommes soulève des questions nombreuses tant d'un point de vue biologique, génétique, que philosophique...

La dernière fois que j'ai vu ma psy, je lui ai demandé par provocation : est ce que vous pensez que nous faisons peur aux gens, est ce que je vous fais peur parce que nous sommes différents ? Comme à chaque fois qu'il est face à une minorité différente, l'homme la persécute par peur et ignorance ou au mieux l'ignore ?

Comme toujours elle m'a répondu : qu'en pensez vous vous ?

Au cours de toutes les séances que j'ai eu avec elle jamais je n'ai pu obtenir d'elle une opinion personnelle.


Dernière édition par HariSeldon le Sam 28 Mai 2011 - 16:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Sam 28 Mai 2011 - 16:38

Spoiler:
Donc je passe le test (WEIS III) : résultat : impossible a fournir. Ecart entre QI verbal (135/150) et QI performance (106/150) trop important, avec à l'intérieur de chaque domaine des résultats incohérents (mes notes vont de 4 à 19/20 selon les épreuves !). La psy ne peut se prononcer, elle écrit que le stress a très certainement minoré certains résultats. Sur certains points précis je suis très au dessus de la moyenne, sur d'autre très au dessous.

J'ai également eu une grande différences entre le QI verbal (160) et le QI performance (100) et des variantes énorme dans les sous-test (entre 2 et 20) et l'interprétation du psy fut l'inibution intellectuel..

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Sam 28 Mai 2011 - 18:21

Thanks!
Ca me fait plaisir de vous lire!

HariSeldon, merci pour ton témoignage qui me rassure. Tes résultats de QI sont quand même carrémment élevés (malgré l'hétérogénéité). Et puis c'est vrai, comment mesurer la personnalité, l'intelligence et tout ça? Disons que les tests sont une bonne piste de travail sur soi non?
Assez de soupe!, quand je disais "intelligent" je pensais en effet à cette logique ou à ce raisonnement différent, plus vif, plus intuitif, plus...plus quoi! Et surtout pas à la capacité de réussir en classe ou à la fac. Réussir à la fac ou en classe relève plus selon moi d'une capacité d'adaptation à un moule (mais c'est aussi de l'intelligence après tout).
C'est difficile aussi de mon côté d'être si émotive, tout me pèse, je suis très susceptible même pour une banale remarque, je pressens si bien les conflits que vivant dans une famille conflictuelle, j'ai un noeud à l'estomac quasi perpétuellement, dès fois je fais tout péter rapide pour que ça passe, d'autre fois j'arrondis les angles...et puis cette incapacité de trouver du sens, je me pose toujours des milliards de questions, je m'ennuie grave dans tout, avec les autres, pendant que je parle, il y a toujours ce fond de non sens qui s'insinue partout tout le temps...suis je folle pour de vrai?
A cause de mon caractère imprévisible, pouvant virer d'un coup, à cause d'émotions tourbillonnantes et de crises de larmes incontrôlables, j'ai été très vite qualifiée depuis toute petite de "mauvaise petite fille" de "vilain caractère", de "capricieuse"...maintenant encore je peine à me débarasser de certaines étiquettes très lourdes. Je suis seule, désespéremment seule dans mon coeur, parce que je n'arrive pas à créer de vrais liens. Tout m'ennuie. J'entame des conversations, j'aborde les gens même inconnus avec une grande facilité mais je ne peux aller plus loin parce que très vite...ça me barbe. je me sens étrangère, différente, j'ai du mal à m'intéresser...argh mais qu'est ce que j'ai?
Quand ma nouvelle psy m'a fait lire ce livre sur la douance et m'en a parlé, je crois que je me suis dit que j'allais peut être enfin trouver le pourquoi de tout ça! Non je ne serais pas folle mais simplement différente. Et puis ces tests que j'ai raté...non ça n'est donc pas ça! et je vais devoir chercher encore et encore d'où vient ce mal être assommant qui me pourrit la vie et me laisse un goût amer d'incompréhension et d'injustice...
En fait oui j'aimerais qu'on me dise clairement ce que j'ai, qu'on me comprenne...pourquoi je suis comme ça?

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Invité le Sam 28 Mai 2011 - 19:51

mappemonde a écrit:Thanks!
Ca me fait plaisir de vous lire!

HariSeldon, merci pour ton témoignage qui me rassure. Tes résultats de QI sont quand même carrémment élevés (malgré l'hétérogénéité).

eheh, apparemment Assez de soupe ! me bat d'après ce que l'on a échangé sur nos résultats en mp alors...
Mais bon c'est pas une compétition. De plus en refaisant le test mettons 2 ou 3 ans plus tard qui sait, les résultats peuvent peut être être plus cohérents, le facteur stress moins pénalisant. Je peux te donner le détail de mes scores en mp si tu veux, certains sont élevés d'autre ridiculement bas. Nous avons tous des points communs mais nous sommes aussi assez différents selon nos aptitudes.



mappemonde a écrit: Et puis c'est vrai, comment mesurer la personnalité, l'intelligence et tout ça? Disons que les tests sont une bonne piste de travail sur soi non?

On peut dire cela en effet, certains chercheurs proposent aussi d'intégrer aussi le QE : quotient émotionnel , au tout, encore faut-il le mesurer avec une échelle acceptée par tous. Gardner parle aussi des intelligences multiples dans ses théories, il y aurait donc DES formes d'intelligence et non pas une définition unique de l'intelligence.

mappemonde a écrit:C'est difficile aussi de mon côté d'être si émotive, tout me pèse, je suis très susceptible même pour une banale remarque,

Bienvenue au club Smile Moi je suis depuis plusieurs mois sous Dépamide, un médicament en principe réservé aux bipolaire, ça aide... un peu.

mappemonde a écrit:je pressens si bien les conflits que vivant dans une famille conflictuelle, j'ai un noeud à l'estomac quasi perpétuellement, dès fois je fais tout péter rapide pour que ça passe, d'autre fois j'arrondis les angles...et puis cette incapacité de trouver du sens, je me pose toujours des milliards de questions, je m'ennuie grave dans tout, avec les autres, pendant que je parle, il y a toujours ce fond de non sens qui s'insinue partout tout le temps...suis je folle pour de vrai?

Aahhh vouloir trouver un sens a tout ! Une obsession aussi chez moi. N'est ce pas plutôt le monde qui est fou et nous qui sommes lucides ? Moi je me lasse vite mais beaucoup de choses m’intéressent.


[quote="mappemonde"]A cause de mon caractère imprévisible, pouvant virer d'un coup, à cause d'émotions tourbillonnantes et de crises de larmes incontrôlables, j'ai été très vite qualifiée depuis toute petite de "mauvaise petite fille" de "vilain caractère", de "capricieuse"...maintenant encore je peine à me débarasser de certaines étiquettes très lourdes. Je suis seule, désespéremment seule dans mon coeur, parce que je n'arrive pas à créer de vrais liens. Tout m'ennuie. J'entame des conversations, j'aborde les gens même inconnus avec une grande facilité mais je ne peux aller plus loin parce que très vite...ça me barbe. je me sens étrangère, différente, j'ai du mal à m'intéresser...argh mais qu'est ce que j'ai?/quote]

Tu n'es pas folle en tout cas, du moins je ne penses pas, les fous en général ne se posent pas de questions sur leur santé mentale, ils sont souvent convaincus d'être parfaitement saints d'esprits !

mappemonde a écrit:Quand ma nouvelle psy m'a fait lire ce livre sur la douance et m'en a parlé, je crois que je me suis dit que j'allais peut être enfin trouver le pourquoi de tout ça! Non je ne serais pas folle mais simplement différente. Et puis ces tests que j'ai raté...non ça n'est donc pas ça! et je vais devoir chercher encore et encore d'où vient ce mal être assommant qui me pourrit la vie et me laisse un goût amer d'incompréhension et d'injustice...
En fait oui j'aimerais qu'on me dise clairement ce que j'ai, qu'on me comprenne...pourquoi je suis comme ça?

Ma foi, je crois que tu l'as ta réponse, tout ce que tu ressens, tu en as trouvé la cause non ? Moi la "révélation" de ma nature de "doué" a donner un sens a tellement de choses dans mon vécu présent et passé qu'a un moment j'en ai pleuré d'émotion. Et je suis un homme de 36 ans ! Qui a un mal de chien à pleurer en général pour évacuer mes souffrance (tu ne sais pas la chance que tu as de pouvoir pleurer aisément...).

Maintenant il faut vivre avec Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Sam 28 Mai 2011 - 20:30

Je ne pleure pas souvent mais quand je pleure, euh...disons que...je me lâche!!!!!!! affraid
Et ça part souvent à partir de petites choses... Embarassed

Oui il y a plein de choses passionnantes mais pour moi aussi elles perdent vite de leur goût. C'est comme si la vie devait être perpétuellement attrayante, nouvelle et originale.

Tu vois un psychiatre pour être sous Dépamide? Qu'est ce qu'il pense de la douance?

Sais tu si on sait déjà mesurer le QE? comment ça se passe?

Bon courage à toi

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Sam 28 Mai 2011 - 21:00

Et puis c'est vrai, comment mesurer la personnalité, l'intelligence et tout ça? Disons que les tests sont une bonne piste de travail sur soi non?

C'est une bonne piste pour connaitre c'est point fort et faible et sinon le test de Gardiner en entier (donc version anglaise) est intéressant je trouve au niveau des des 7 intelligences.
L'ist est plus intéressant pour mesure le figural.
La NEMI est intéressant par une de ces parties facultative mais que je trouve essentielle : Adaptation sociale

Test de binet, de Cattell, matrice de Raven et TIN je ne les apprécies pas trop.

Mes deux préfères sont le K.ABC qui s'intéresse au processus et le ETIM qui s'intéresse à toutes les intelligences (et qui n'est malheureusement qu'en voie de réalisation).

Comment mesurer? => des très bons et rares psy y arrivent... mais c'est qu'une analyse statistique de résultat variable en fonction d'énormément d'élément.

mappemonde a écrit:
C'est difficile aussi de mon côté d'être si émotive, tout me pèse, je suis très susceptible même pour une banale remarque,

HariSeldon :
Bienvenue au club

Tu verra le club est bien quand on comprends comment appréciés ces émotions Smile

Oui il y a plein de choses passionnantes mais pour moi aussi elles perdent vite de leur goût. C'est comme si la vie devait être perpétuellement attrayante, nouvelle et originale.
+1 mais au moins j'ai un peu touché à tout!

sais tu si on sait déjà mesurer le QE? comment ça se passe?
Un sous-test de Gardiner la test, mais n'est pas traduit en français.
Sinon, le plus souvent le psy te mets en situation et te demande ton ressentit.
Il existe également des test par stimulation : tu voies une image, entends un bruit, gouter , sentir, toucher et les réactions de ton cerveaux sont analysée

Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Invité le Sam 28 Mai 2011 - 22:20

J'ai du mal à comprendre qu'on puisse apprécier l'amertume, la colère, la rancœur, la frustration, la malveillance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Assez de soupe! le Sam 28 Mai 2011 - 22:35

Car en contre partie, je ressent d'autre émotion beaucoup plus que certain, j'ai longuement était une torture, ne ressentant plus rien pour ne pas craquer en permanence et depuis je me suis ouvert et j'ai découvert plein d'émotion si belle, si plaisante que malgré les mauvais émotions, j'aime les ressentir.
Et que j'ai appris à ne pas avoir la rancoeur et haine en moi.
Et la colère, la frustration me sert de moteur pour changer.


Assez de soupe!
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 322
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Invité le Lun 30 Mai 2011 - 17:57

C'est une base d'hygiène mentale en effet, éviter ce qui fait mal, rechercher ce qui fait du bien. Quand à transformer colère et rancœur en moteurs pour changer, je le comprends, je l'ai déjà lu plusieurs fois, j'appelle cela de l'alchimie mentale, pour le moment je ne suis guère doué pour cela même si je me soigne Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Ven 17 Juin 2011 - 18:50

Je viens vous donner mes résultats et chercher du soutien Suspect

Alors j'ai été diagnostiquée (sans hésitation apparemment) HP avec un QIT de...123. QIP et QIV assez homogènes. J'ai du mal à croire ces résultats, je pensais qu'on allait me trouver une déficience tant je me sens nulle nulle et re-nulle et re-re-nulle.

Généralement on parle de HP quand QI>130 non?
Selon le bilan, mon QI serait fortement minoré par un un état anxio dépressif prononcé (bien confirmé par les tests de personnalité) et une profonde inhibition intellectuelle.

Certains sont ils dans ce cas?

Des épisodes dépressifs majeurs au cours de la vie et un état constant anxio dépressif baissent ils réellement le QI?

Une autre question qui me vient à l'esprit :
Certains savent ils si la dénutrition pendant quelques années (due à une anorexie mentale) peut elle entrainer une altération irrémédiable du cerveau avec baisse de la mémoire et de l'attention...un médecin m'en avait parlé à l'époque (parce que sur le coup, oui, je l'ai expérimenté, toutes les fonctions sont altérées) mais je ne sais pas si une fois renutri, le ciboulot retrouve toutes ses capacités...
Qu'en pensez vous?

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Yet Another Crazy Koala le Sam 18 Juin 2011 - 0:22

Bonsoir Mappemonde,

Généralement on parle de HP quand QI>130 non?

Ce n'est pas une limite stricte. Le ou la psy a pris en compte ton état dépressif et de ton inhibition. Je pense que tu peux faire confiance au résultat. Certes les psy peuvent se tromper, mais arrêtons de les mettre en cause tout le temps.

J'ai du mal à croire ces résultats, je pensais qu'on allait me trouver une déficience tant je me sens nulle nulle et re-nulle et re-re-nulle.
je me considère comme déficient aussi. Je me dis parfois que je suis zèbre, et je remets en cause ma zébritude car je me trouve mauvais en tout et pas du tout intelligent. Alors, me serai-je menti ? Ou bien ai-je jeté la zèbritude à la poubelle ?


Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par tumeur le Sam 18 Juin 2011 - 22:27

moi je n'ai pas passé le test, parce que je ne vois pas ce que j'ai a y gagner : si je suis surdoué (j'ai horreur de ce terme "zebre") ben ce ne serait pas une surprise vu qu'en lisant le bouquin je me suis reconnu dedans, mais si je passe le test & qu'on me sort que je ne suis pas "surdoué alors que suis-je? une grosse m... qui s'est cru surdoué 5mn.

tumeur
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 94

http://lvm.site.voila.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par alty le Dim 19 Juin 2011 - 11:47

tumeur a écrit:moi je n'ai pas passé le test, parce que je ne vois pas ce que j'ai a y gagner : si je suis surdoué (j'ai horreur de ce terme "zebre") ben ce ne serait pas une surprise vu qu'en lisant le bouquin je me suis reconnu dedans, mais si je passe le test & qu'on me sort que je ne suis pas "surdoué alors que suis-je? une grosse m... qui s'est cru surdoué 5mn.

Pour l'instant, je suis dans le même cas de figure !

Et puis, je n'ai pas confiance dans les psys (pour l'instant) : sont-ils vraiment aptes à m'analyser et à me comprendre ? Pis, ai-je vraiment envie d'être analysée par un inconnu. Pour l'instant, la réponse est non, je crois même si passer chez le psy me permettrait de savoir ce qui serait intéressant.

alty
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 12/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par tumeur le Dim 19 Juin 2011 - 15:37

je vois deja une psy, quand je lui ai parlé de tout ça elle m'a dit qu'aujourd'hui on est tous dans une case ; & puis je suis trop parano pour ne pas être mefiant de tout ça ; une psy sort un livre dans lequel a mon avis plus de 2O% de la population se reconnait & ensuite il faut se faire tester dans une clinique specialisée qui coute une fortune...C'est bien ficelé.

tumeur
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 94

http://lvm.site.voila.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par mappemonde le Lun 20 Juin 2011 - 13:05

Merci Yack, j'essaie en effet de faire confiance!
Tumeur : j'ai fait un test parce que ma psy m'y a encouragée. En fait je ne connaissais rien de rien à la douance, même les termes de "surdoué" ou "HP" m'étaient totalement inconnus. et puis cette nouvelle psy m'a donné un jour un bouquin sur les enfants surdoués et suite à ça j'ai été faire un test. Pour lever cette interrogation et explorer un peu tout ça (ce sont des outils intéressants quand même!). Et puis surtout j'avais besoin de voir de mes yeux que je n'étais pas une idiote comme je l'imaginais suite à de nombreux échecs, que je n'étais pas folle non plus!
Voili voilou!

mappemonde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: tests ou bilan

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum