sans titre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sans titre

Message par petit vélo le Mar 22 Nov 2016 - 19:43

bonsoir, je m’étais présentée sous un autre pseudo il y a 2 mois environ, un gros pâté (je n'allais pas très bien et ça ne va pas forcément mieux, vous allez vite comprendre pourquoi) et je m’apprête, ,à en écrire un autre!!

je ne suis pas zebre!!.... Et je voudrais faire part de mon témoignage et de mes questionnements si toutefois ça peut susciter l’intérêt...

J'ai décidé de ne plus intervenir sur le forum tant que je n’étais pas testée car je me sentais (malgré tout ce que je ressentais)" illégitime"moi très intelligente??ah! ah!" néanmoins je continuais de parcourir le forum...et me retrouvais chez bon nombre d'entre vous  et dans le bouquin de Siaud Facchin qui m'avait fait pleurer toutes les larmes de mon corps et que j’appréhendais à la fois comme de la vulgarisation, vulgarisation dans laquelle n'importe quel bon névrosé comme moi pouvait se retrouver...

J'ai été reçue chez cogitoz (orientée par une amie zèbre) une première fois par une psy, je me suis effondrée et elle m'a proposé à l'issue de l'entretien de passer les tests, j'avais eu un bon contact avec elle mais je savais que je ne passerai pas les tests avec la même personne...ça m'emballait moyen mais bon je me suis résignée, je manque tellement d'assurance, je n'ai pas osé soulever ce qui relève pour moi d'une (1ère) aberration.
Je suis arrivée le jour J particulièrement stressée comme beaucoup, lorsque la psy est venue vers moi, je savais d'emblée que ça n'allait pas le faire, clairement sa gueule ne me revenait pas (et j'ai senti comme quelque chose de réciproque... ouais c'est très subjectif ...mais pas tant que ça quand on se fie aux caractéristiques du zèbre, bref). très froide, pas souriante "vous avez des questions?"" ben en fait j'en aurais tellement que...non", "bon on y va".

Volontairement, je ne m’étais absolument pas renseignée sur le vrai contenu de ces tests( je connaissais ceux que l'on trouve sur le net et mensa comme tout le monde je m'y été un peu frottée sans résultat" encouragent") et encore moins entrainée;

Je me suis sentie infantilisée tout le long, elle "avait une sorte de pouvoir" sur moi qui m'a profondément déstabilisée...et pour quelqu'un qui a une estime de soi ravagée ...comment dire..enfin vous comprenez je crois...

Bref, les épreuves se sont enchainées, plus catastrophiques les unes que les autres, j'avais très mal à l'estomac,chaud, je tremblais et je me sentais de plus en plus nulle au fur et à mesure que cela avançait ... je l'ai dit sans qu'à aucun moment elle n'ait une parole de réconfort ou de réassurance...

A la fin, rien d’étonnant pour moi "ça vous donnera des indications sur votre fonctionnement", merci et au revoir...je suis montée dans ma bagnole en me disant "ou comment s'auto saboter""tu ne pouvais pas faire mieux que d'aller passer ces tests"...

Restitution hier, avec la première psy:

Je vous passe les résultats chiffrés homogènes(un peu mieux en verbal) et "honteux" au regard de qui ose se retrouver dans le fonctionnement  et le parcours des personnes à HP en difficulté... la question ne se pose meme pas....(pour autant je continue de me la poser, vous devinez bien...)

Ce qui ressort dans le bilan à chaque item " manque de confiance en soi, mauvaise estime de soi, stress, manque de concentration liée à une pensée envahie par des questions de performance,mauvaise image de soi qui sature l'espace de traitement... conclusion :assise narcissique très fragile"

Bon, tout ça je le savais déja mais là ça prend la tournure un peu dramatique "il y a urgence à aller consulter, vous etes au bord de la dépression", ce que j'ai déjà fait un bon nombre de fois, y compris quelques années sur un divan sans réels succès ....à part avec une kinésiologue particulièrement bienveillante avec qui j'avais accrochée et qui je dois l'avouer me considère comme "zebre" et que je considère comme telle également....par ailleurs, bizarrement depuis que j'osais un peu m'identifier au troupeau, je reprenais confiance en moi(tout en étant toujours animée par la colère à certains moment surtout au boulo) et mon entourage m'en avais fais la remarque... je précise que je ne suis pas complètement associable et que j'ai quelques amis Laughing

Hier tout s'est écroulé.

A la question que j'ai posée à la psy(toute gênée et qui essayait "gentiment"  mais surtout mal habillement de me rassurer...c'était risible) : "qu'est ce qui peut expliquer que je me retrouve tant dans ce profil  avec ces résultats?"....la vérité, c'est que -je le dis sans détour- je voulais une vraie réponse (autre que ce que je savais déjà de moi) et que je voulais un peu la renvoyer au premier entretien que nous avions eu.... " bien, vous avez beaucoup de caractéristiques du haut potentiel, mais le haut potentiel c'est intrinsèque, vous c'est lié à votre histoire"

Donc , concrètement, ce qui nous différencie chers zamis c'est bien des chiffres...?

En parlant de chiffre, je n'ai jamais eu précisément la prétention de croire que j'étais plus intelligente que la moyenne et c'est bien pour ça que je suis allée me confronter aux tests mais à la fois je les trouve dérisoires( c'est peut etre ça que je voulais prouver! lol) au regard des multiples façon dont peut etre appréhendée l'intelligence, notamment concernant la sphère artistique qui n'est absolument pas évaluée (vous l'avez encore devinée, c'est là que je suis performante)...

Et toujours en parlant de chiffre, je vois pas en quoi savoir retenir et répéter des listes de chiffres est un signe d'intelligence quand utiliser les chiffres à bon escient le devient en revanche à mon sens...

Autre exemple qui me vient "les signes" : je m’apprête à remplir touts les "1" et elle m’interrompt"non,c'est dans l'ordre qu'il faut les remplir" et là j'avais juste envie de lui dire "sans blague, je m'en serais pas douté"... et je m'interroge : etre intelligent c'est arriver à faire et peut importe la manière non? ou c'est faire bêtement ce qu'on" te demande" sans que la consigne soit précise au départ (elle ne m'avait pas dit de les remplir dans l'ordre Very Happy )... ça me fait penser aux lignes de punition qu'on te donne à faire quand tu es gamin...qui n'a pas tenté tous les "je" ou les stylos attachés pour aller plus vite?? bon je passe....

Et la culture gé? c'est pas dingue ça? le hasard n'y est sans doute pour rien dans le nombre de bonnes réponses...bon, aller je reconnais, je suis en rogne car là encore j'ai perdu mes moyens et j'ai bloqué sur des trucs que je savais mais tellement peur de me ridiculiser devant elle en disant une connerie, j'ai préféré  dire "ché pas"...ah confiance en toi quand tu nous tiens!!!

alors oui, je me prends une grosse claque, pas parce que je ne suis pas zebre au regard du chiffre, mais parce qu'à cause de ce chiffre et bien je n'ai plus le droit de me reconnaitre comme tel...(nuance? cyclops )
Ca me fout en colère autant que ca me fait mal :je ne suis que névrosée et c'est précisément ce qu'on me renvoie depuis que je suis gosse avec le cortège de compliments qui favorisent l'estime de soi... et qui fait que j'en suis là.... mais n'est ce pas ce que je suis allée me prouver????

Et vous qui n'etes pas testés qu'en pensez vous? toujours dans l'hésitation pour certains? lol Laughing
et vous qui etes testés (j'ai honte Embarassed )?

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Tourterelle le Mar 22 Nov 2016 - 20:40

salut,

houlàlà en effet tu as l'air de t'être pris une grosse claque.

La première fois que j'ai passé le test je l'ai raté aussi. Je t'avouerais que personnellement ça ne m'a pas bouleversée mais je pense que si je l'ai raté c'est lié à ce que tu décris. Le stress, le manque de confiance en moi et la froideur de la psy m'ont vraiment déstabilisés.

Un an et demi plus tard je l'ai repassé et finalement je suis un zèbre Smile

Peut être que c'est ton cas aussi. En tout cas, ce qui compte c'est pas le chiffre mais ton ressenti qui fait de toi ou non un zèbre.

biz

Tourterelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 25/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par utilisateurdebase le Mar 22 Nov 2016 - 20:45

et ben écoutes, je suis pas testé et je le serais pas car j'ai pas de sous à mettre là dedans ^^
après, perso, je m'en fous d'avoir ou non la casquette de zèbre ou HP. 1-j'aime pas ces noms, je les trouve con et 2-j'aime pas les casquettes ni les chapeaux et surtout e les trouve très pretentieux ces noms SURdoué, HAUT potentiel, TRES HAUT qi. ça va les chevilles?
moi aussi je me reconnais dans bien des critères propres à cette catégorie mais si certains décident que je n'en suis pas parce que j'ai pas de chiffre à présenter, je peux toujours leur répondre qu'on l'avait pas dit que c'était une soirée privée ^^ en vrai, je ne me suis pas intéressé à cette catégorie pour pouvoir endosser cette identité avec succès et la revendiquer auprès des autres pour me la péter. c'est juste une étape dans un parcours perso. je prends dans ce concept ce dont j'ai besoin pour faire sens et avancer. après, savoir si je suis "vraiment" un zèbre ou pas, j'en ai rien à branler Very Happy et les gens... je les emmerde Very Happy et je t'invite à en faire autant ^^ bon, après, je peux avoir des réflexions un peu plus constructives ^^ mais je les garde pour le pv ^^ mon mp est ouvert Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Special Agent Mantis le Mar 22 Nov 2016 - 21:31

Bonjour !

Waw...Je ne suis pas testée, par choix, et ce que tu dis me conforte dans ma décision...Leurs exercices et questions ont l'air complètement ridicules.
Je rejoins utilisateurdebase sur le fait que le concept des "zèbres", tu en fait ce que tu veux, et tu en fait ce que tu veux pour toi uniquement, pour ton parcours.
Personnellement, je ne me considère pas spécialement "zèbre", je sais juste que je suis différente, mon intelligence fonctionne d'une façon bien spécifique, et que, potentiellement, je peux m'entendre avec des "zèbres". et ça me suffit.
Tu peux t'identifier comme zèbre si c'est très important pour toi, si tu te reconnais dans cette appellation. Ne te force pas, mais si tu en as besoin, il ne faut pas hésiter.


Special Agent Mantis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Godzilla le Mar 22 Nov 2016 - 22:00

Special Agent Mantis a écrit:
Tu peux t'identifier comme zèbre si c'est très important pour toi, si tu te reconnais dans cette appellation. Ne te force pas, mais si tu en as besoin, il ne faut pas hésiter.


Pas mieux Smile

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Audace le Mar 22 Nov 2016 - 22:58

Helloooo
Je viens de lire ton message (j'ai pas lu ta première prez, par contre) et une chose me saute aux yeux, le concept de l'auto-sabotage, tu le dis d'ailleurs à plusieurs reprises (en fait, à peu près tout le temps).
Pour moi, c'est là que tu dois creuser, chercher, comprendre. Pourquoi te saboter toi-même ? Je vois dans ton auto-sabotage (qui me parle, au bon sang que ça me parle cette histoire), une zone de confort, en gros. Ou le concept de "j'ai pas envie de mettre un orteil hors de cette zone car j'ai la trouille grave". Après, que ce soit conscient (et donc en voie de questionnement) ou inconscient, c'est bien là, c'est réel.
Le fait de savoir qu'on est "génial", de le voir parfois dans nos actes (dans ton cas, ce serait l'art, je crois ?) mais de voir aussi cette façon lamentable avec laquelle on a de se mettre des bâtons dans les roues qui a pour conséquence divers sentiments négatifs, ça rejoindrait pas la peur basique de l'échec ? Hormis que pour toi, cette peur ne s’appellerait même plus une peur mais une terreur ou même une phobie ? Et là, je ne parle pas de l'échec "sur le papier" que tu viens de vivre, mais plutôt du véritable échec, celui qui arrive quand tu as TOUT donné de toi, celui qui arrive alors même que tu as le sentiment d'avoir VRAIMENT été toi sans barrière et sans entrave (et sans bâton dans les roues).
En gros, la peur de cet échec alors que tu avais mis toutes les chances de ton côté...
ça te parle ? Si oui, super, tu vas pouvoir avancer, et te demander pourquoi avoir autant peur d'échouer. Peut-être que cette peur t'empêche de te donner les véritables moyens pour y arriver car on le sait bien, celui qui ne fait rien ne fait pas d'erreur.
Si ce que je te dis ne te parle pas, genre propos extraterrestre et hors sujet, bah ça veut dire que je suis à côté de la plaque et que ce tu décris me renvoie à ma propre expérience ^^"
M'enfin, peu importe, je pense que tu n'as rien à perdre, de toute façon et que creuser les choses de cette façon là (si tu ne l'as jamais fait, en plus) bah ça ne peut pas être totalement improductif^^

Bref, moi, j'ai envie de te dire "donne toi une vraie chance", une chance qui ne donnera plus aucune excuse à l'échec ou à la réussite.
Pour faire un parallèle à l'athlétisme, exemple que je trouve assez simple mais assez parlant aussi : Ne cours pas une course en reculant ou avec la cheville foulée, en gros. Par contre, si tu cours quand même cette course avec la cheville foulée, alors attends-toi à l'échec, et dis-toi que c'était normal et logique, et que cela ne remet pas en cause ton aptitude physique à y arriver, cela remet juste en cause la pertinence de ton choix d'avoir choisi de participer à cette course.
Donc questionne toi : est-ce que je veux vraiment réussir cette course ? Et si oui, qu'est-ce que je dois faire pour mettre toutes les chances de mon côté ?
Donc pour résumer, questionne-toi, et ensuite  entraine-toi et prépare-toi à cette course. Je ne dis pas tricher (s'entrainer au test, par exemple) je te parle de t'entrainer (là, je dirais entrainement à la gestion du stress, ça pourrait être un bon départ).
Voilà, je te souhaite d'y arriver, je te souhaite de mettre un bon coup de pied à ton auto-sabotage et de l’envoyer paitre bien loin, car pour moi, c'est clair que sans lui, bah le test, c'est finger in the nose :p

Ah oui, un truc rien à voir, mais l'histoire des chiffres qu'il faut énumérer, lors du test, c'est pas pour mettre en lumière l'intelligence, c'est une façon de mettre en lumière une éventuelle pensée en arborescence en mémoire de travail, surtout Wink

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Mer 23 Nov 2016 - 15:14

bonjour tous! merci pour vos messages !!! Embarassed

que dire...plein de choses en fait... vous etes (intelligents? Laughing ) touchants

Pour ce qui est de la reconnaissance, il me semble que nous sommes tous un peu là pour ça quand meme(?),le forum n'aurait pas lieu d'etre si nous nous fondions sans difficulté( quelles qu'elles soient) dans la masse... maintenant que notre bizarrerie soit liée à une intelligence au dessus de la norme tel qu'on l'entend en terme de QI ou à une bizarrerie...c'est bien une question parmi mes questions...

vous semblez dire que cela n'a pas d'importance et pourtant c'est en premier lieu ce qui est communément mis en avant..( y compris dans ce forum), or, avant même de passer ces tests c'est déjà ce qui m'interrogeait... qu'est ce qui nous rassemble avant tout?

Me concernant, bossant en psychiatrie depuis de nombreuses années, je trouvais effectivement plus "réconfortant" et moins "dévalorisant"de m'identifier à un "zèbre" qu'à quelqu'un de très névrosée car cela touche à la pathologie mentale avec son corolaire le plus marqué :le caractère péjoratif ...je suis bien placée pour savoir comment sont appréhendés les patients et je ne connais que trop cette trop fréquente toute puissance ( pour ne pas dire suffisance) de trop nombreux soignants...qui s'imaginent  peut etre sauvés car du bon coté de la barrière... y compris moi sans doute...effectivement ça fait peur la folie!!

Bref...il n'en reste pas moins que je suis passionnée depuis de nombreuses années(toujours?) plus globalement par le fonctionnement de notre tête...questionnements divers et variés sur l'intelligence et la folie... mon fils de 11 ans dit que l'intelligence n'existe pas, seule existe l'idée que l'on s'en fait.... et à la fois, il pense que s'il n'est pas intelligent, alors il est fou...
Pour ma part c'est un peu plus tard que j'ai commencé à me demander si se poser autant de questions - alors qu'on me renvoyait souvent que je coupais les cheveux en 4- avait quelque chose à voir avec l'intelligence...ou un début de folie non vraiment identifiée comme un concept mais conscientisée... et cela fait 20 ans que je bosse en psy... sans doute pas par hasard...

Actuellement j'exerce dans une structure pour ados et je me pose souvent la question d'une zébritude pour certains(comme si je les reconnaissais) alors que leurs difficultés sont appréhendées uniquement sous l'angle de la psychiatrie ; parfois je pense que cela prend la couleur d'une erreur de diagnostic mais ma position(je ne suis ni psychiatre, ni psychologue) ne me permet pas de le soulever sans etre confrontée à d'énormes résistance de la part du corps médical.

Bon je digresse là! et vous allez me dire , on peut etre zebre et pas fou, fou mais pas zebre, zebre et fou, pas zebre et pas fou Rolling Eyes

donc effectivement ce qu m’intéresserait pour ce qui ont le courage de développer c'est votre avis sur :

c'est quoi être zebre?
c'est quoi l'intelligence?
c'est quoi la" folie"(ou le début de la folie)?
c'est quoi la différence entre les deux ?
pourquoi on est tous sur ce forum?

non, je ne me prends pas la tete  confused , c'est juste un début d'explication des raisons pour lesquelles je pourrais etre là ....

A+ dans le bus

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par perenico le Mer 23 Nov 2016 - 15:57

Salut,

Comme toi, j'ai débarqué ici et je me suis reconnu, un peu... En même temps je fais un bilan...

Ce qui m'interpelle dans ton histoire c'est que TOUS les gens que j'ai lu qui sont passés par Cogito'Z en ressortent finalement avec des regrets, des incompréhensions et plus de problèmes après qu'avant.

Cette usine à détection de zèbres, franchement, je n'en ai pas une seule fois entendu du bien.

Moi qui vois et ai vu ces dernières semaines 3 psy différents, je n'arrive pas à comprendre l'intérêt d'un centre tel que Cogito'Z de traiter les gens comme ça... Ils font des stats sur les gens ? Ils vous demandent votre nom, prénom, adresse complète, carte vitale ou quoi ? Je serai curieux de savoir ce qu'ils font des données qu'ils engrangent sur le dos des nombreux zèbres à être passés entre leurs pattes.

En dehors de ça, je te conseille d'aller voir un vrai neuropsy, un psy conseillé par l'AFEP de ta région.

J'ai commencé comme ça, ne sachant vers qui aller, je les ai contacté en leur expliquant mon mal-être, mon besoin personnel d'être suivi et de savoir qui je suis, et pourquoi je suis tel que je suis. Une dame m'a répondu et m'a conseillé 2 praticiens. J'ai vu les 2 en entretien et même si la première a été incroyable avec moi, j'ai ressenti une réelle compréhension et une réelle envie de m'aider, j'ai choisi la deuxième car moins chère (210 euros pour le bilan complet contre 300 euros pour un test rapide de 2h avec résultats immédiats)

Je te conseille une voie classique, un(e) vrai(e) neuropsy (qui s'occupe des enfants et qui pourra comprendre les problématiques d'un adulte). Discutes-en avec quelqu'un qui "sait" et qui peut t'aider.

Ne te décourage pas

Courage

~nico

perenico
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 113
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 38
Localisation : Vesoul

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Special Agent Mantis le Mer 23 Nov 2016 - 15:59

Pour répondre à tes questions (tout en les interprétant à ma sauce, mais ça je ne peux pas faire autrement :p ) :

C'est quoi être zèbre ?
Je pense que c'est réfléchir différemment.

C'est quoi l'intelligence ?
C'est se poser des questions dans le but de devenir Toi.

C'est quoi la folie ?
C'est se poser des questions qui ne sont pas les tiennes dans le but (inconscient) de devenir quelqu'un d'autre.

C'est quoi la différence entre les deux ?
La seule différence, c'est que l'une t'encourage à vivre et à prendre des décisions, et l'autre te tue dans une mare de questions existentielles qui n'amènent à rien.

Pourquoi on est tous sur ce forum ?
Bon, je ne peux pas parler pour tout le monde, donc je théorise là :p Mais je pense que nous sommes des personnes intelligentes, continuellement titillés par la folie, à cause d'un certain degré de sensibilité( Et il y en a qui s'y vautrent glorieusement, dans la folie, d'ailleurs). Donc on a envie de discuter avec (voire de rencontrer) des personnes qui ont le/la même sensibilité/intelligence/potentiel-de-folie/n'importe-quel-point-commun :p


Bon voilà j'ai répondu un peu vite, et de manière très personnelle. :p J'espère que ça pourra t'aider juste un tout petit peu. Courbette

Special Agent Mantis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Aube le Mer 23 Nov 2016 - 17:51

Special Agent Mantis a écrit:
C'est quoi l'intelligence ?
C'est se poser des questions dans le but de devenir Toi.

Certes, mais si l'intelligence n'était qu'introspection, on n'aurait toujours pas inventé la roue !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par MerQuiBrasse le Jeu 24 Nov 2016 - 2:12

Waw, ça envoie ce post... Ou bien c'est la fatigue? Alors, que je retrouve mes idées...

- je trouve le comportement de la psy qui t'a fait passer le test totalement honteux et inapproprié! Il est évident que cela a fortement joué dans ton échec.

- je trouve que tu devrais avant tout te faire confiance quant à la zébritude (forcément, c'est la voie que j'ai choisie pour moi Wink ). Je trouve tout ce que tu as écrit très cohérent, et de type zèbre.

- la cas de Tourterelle me semble très éloquent. Peut-être vaudrait-il mieux que tu laisses passer un peu de temps, et que tu repasses le test dans de meilleures conditions, non? Après, si tu es fragile émotionnellement, il est évident que cela influe sur ta capacité à réfléchir (on dit notamment que la dépression fait baisser le QI), donc ces "meilleures conditions" sont à mes yeux un état émotionnel plus stable et une psychologue plus humaine qui te mette en confiance...

- pour les questions existentielles sous forme de définition, je n'ai plus le courage... Mais j'ai l'impression qu'il y a pas mal de zèbres qui se sont pensés fous un jour, non? C'est mon cas en tous cas.

Courage à toi et donne nous des nouvelles Smile

MerQuiBrasse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 40
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 33
Localisation : Près de la mer... et de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par utilisateurdebase le Jeu 24 Nov 2016 - 9:18

bon, je vais essayer de faire court ^^
c'est quoi être zebre? avoir un type psycho différent de la norme, de la majorité
c'est quoi l'intelligence? 1 dynamique de la pensée, la façon dont on va articuler des briques d'informations (environnementale, culturelle...) de façon plus ou moins pertinente, adaptée
c'est quoi la" folie"(ou le début de la folie)? je sais pas ^^ ça dépend si on parle d'un point de vue médical déjà...
c'est quoi la différence entre les deux ? si on est pas dans le registre du médical, on peut déjà regarder du côté du regard et du jugement porté par l'autre, la norme, la majorité... mais ce n'est qu'un début de réflexion, pas une fin en soi ni 1 vérité cosmique définitive
pourquoi on est tous sur ce forum? y a pas de réponse unique ^^ y en a qui sont là pour se plaindre, d'autres pour se la péter, certains (dont moi) juste pour voir s'il y a moyen de faire connaissance avec des gens sympas.
bonne journée Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Jeu 24 Nov 2016 - 17:32

bon je viens d'effacer tout mon message, je recommence ...dire que je trouvais un moment pour vous répondre!
je disais donc que j'aimais vous lire et percevoir un petit peu de la sensibilité" de chacun...
nico, j'aime ta simplicité ( toute relative Smile ) et ton authenticité, ta bienveillance...
Tourterelle, Audace, Mantis, j'aime votre finesse, votre douceur,votre féminitéflower
Mer, j'adore ta façon d’interdir de piétiner Smile
Utilisateur de base ( ouf c'est log à ecrireeeee) ton coté gentil réac grande gueule Smile
Godzilla t'es un gentil monstre je crois... Smile

Pour moi, comme le dis mon fiston avec ses mots, l'intelligence a quelque chose d' impalpable et d' indéfinissable, car chacun la perçoit effectivement en fonction de la sienne...
Pour ma part je suis particulièrement sensible aux qualités humaines et à l'ouverture d'esprit, elle est synonyme de bienveillance, d'empathie(à ne pas confondre avec misérabilisme), humilité, discernement, tolérence, capacité à se remettre en question....
Je ne comprends d'ailleurs pas ( sur la forme , on s'entend hein!!) Aube , ton propos à l'égard de Mantis que je trouve , comment dirais je... un peu agressif...? alors qu'elle donne à lire une réflexion plutôt élaborée du haut de ses 17 ans ...(j'ai lu tes posts Mantis)...Tu en as 38 ?
Quant au fond, le fait qu'elle donne une def qui se rapproche sans doute au plus près de ce qu'elle est, n'exclue pas qu'elle en appréhende pas d'autre aspects( Mantis tu me diras si je me trompe).... Mais peut etre que tu peux developper un chouilla de plus Aube?

Je passe pour les def de la Zébritude et de la folie, elle me sont trop proches ou trop lointaines compte tenu de ma façon d’appréhender l'intelligence ou ma bétise...


Bien à vous

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par utilisateurdebase le Jeu 24 Nov 2016 - 19:17

Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Special Agent Mantis le Jeu 24 Nov 2016 - 19:24


petit vélo a écrit: j'aime votre finesse, votre douceur,votre féminité flower

Oh là là... merci Embarassed


Je n'avais pas réagit sur ce qu'avait dit Aube parce que... ben, il a raison ! Very Happy  Je pense qu'il y a plusieurs intelligences différentes. Aube parlait d'une intelligence plus pratique, celle du raisonnement logique et du progrès, celle qui nous permet d'agir sur notre environnement. Je parlais d'une intelligence plus personnelle et "éthérée" (j'utilise ce terme sans son caractère mélioratif   Courbette  ), qui n'agit que sur l'individu (et par conséquent sur son environnement, indirectement :p ).
Bon, il y a quand même de grosses différences, l'une étant que l'intelligence du raisonnement se trouve quelque part dans le cerveau, et l'intelligence de l'individu se trouve... nulle part. :p L'individu n'existe pas dans le cerveau :p  (enfin de ce que j'en sais, hein,  chuis pas experte en neurosciences :p )

Donc l'intelligence en effet c'est complètement impalpable, volatil, subjectif...mystérieux. :p

Special Agent Mantis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Bimbang le Jeu 24 Nov 2016 - 19:46

Et puis, j'ai envie d'ajouter qu'on peut très bien savoir répondre mais ne pas donner la bonne réponse.

C'est une chose que j'ai vécue à mon boulot.
En réunion de service, un collègue pose une question à l'ensemble du groupe et je réponds de suite, et de façon très précise.
A mon bureau, un collègue, pas de mon service, vient "me" poser la même question, je bafouille et je lui dis que je vais ressortir une doc pour être sure.

Alors, je ne sais pas trop encore pourquoi, mais c'est comme ça ! Razz
L'info est quelque part dans ma tête, mais parfois, ça veut pas sortir. Crying or Very sad

Bimbang
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 763
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Godzilla le Jeu 24 Nov 2016 - 19:50

Aube a écrit:
Special Agent Mantis a écrit:
C'est quoi l'intelligence ?
C'est se poser des questions dans le but de devenir Toi.

Certes, mais si l'intelligence n'était qu'introspection, on n'aurait toujours pas inventé la roue !

10 millions d'espèces s'en passent très bien Razz

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Jeu 24 Nov 2016 - 21:46

On s'était bien comprises bounce  Mantis!
Bimbang , si tu savais le nombre de fois ou cela m'arrive, je me mettrais des tartes!! pig
Godzilla: de l'intelligence ou de la roue? lol!

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Godzilla le Jeu 24 Nov 2016 - 21:55

petit vélo a écrit:
Godzilla: de l'intelligence ou de la roue? lol!

Laughing Tiens je m'étais dis que j'aurais du préciser Laughing

En tant qu'antispéciste "officiel" de ZC, et grand amateur d'éthologie et de biologie, je te laisse deviner ma réponse Wink

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Sam 26 Nov 2016 - 16:49

je me rends compte que j'ai pas répondu à ta devinette ....
euh....au hasard en faisant tourner l'intelligence(pas la mienne)....je tombe sur...merde... la roue.

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Yoda300 le Dim 27 Nov 2016 - 0:13

Une personne qui a un chat sur son avatar est forcément intelligente et intéressante. cat

Tant qu'à l'équivalence HQI = zèbre, je crois qu'elle est fausse. On voit bien sur le forum qu'il s'agit plus de caractéristiques en lien avec une certaine forme de sensibilité émotionnelle. elephant

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par perenico le Dim 27 Nov 2016 - 8:52

Yoda300 a écrit:Une personne qui a un chat sur son avatar est forcément intelligente et intéressante. cat

Tant qu'à l'équivalence HQI = zèbre, je crois qu'elle est fausse. On voit bien sur le forum qu'il s'agit plus de caractéristiques en lien avec une certaine forme de sensibilité émotionnelle. elephant

Par contre, c'est quoi la bête moche à côté du chat ? Razz

perenico
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 113
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 38
Localisation : Vesoul

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par ortolan le Dim 27 Nov 2016 - 11:50

Non désolé Un éléphant (enfin je crois Pas sûr ) J'ai cru un moment que c'était un zombie qui faisait la ola en tirant la langue.

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Dim 27 Nov 2016 - 16:35


petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par petit vélo le Dim 27 Nov 2016 - 16:40

merci les coupains !
si je ne suis pas zèbre je suis au moins éléphant, zombie,truc moche, et chat ch'est déjà pas mal:oops:  !!

petit vélo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 05/09/2016
Localisation : sur le chemin

Revenir en haut Aller en bas

Re: sans titre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum