Club des Rêveurs Lucides

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Jeu 9 Mar 2017 - 17:28

Souvent je fais des rêves où en quelque sorte je me pose des questions sur le rêve, c'est-à-dire sur la mise en scène de ce que je vis dans le rêve, ou sur les possibilités originales, spatio-temporelles, voire métaphysiques, qui se révèlent en telle situation... enfin je suis sensible à ce qui se passe là, mais sans aller jusqu'à être parfaitement conscient que je rêve. J'ai noté certains de ces rêves, mais ils se sont produits surtout durant les dernières années, où je n'ai quasiment pas noté.

La nuit dernière, il y avait de ça. Je me trouvais dans un espace confiné, une toute petite pièce vide, où j'étais accroupi avec deux ou trois autres personnes. Nous préparions quelque chose, qui impliquait que nous restions cachés, même si la pièce était ouverte, au moins en partie, sur l'un des côtés. J'avais un ordinateur portable, et puis je constatai qu'il avait disparu, après m'être absenté je crois; il devait avoir une importance pour le projet mais pas tant que ça, parce que ce qui m'embêtait, c'est surtout qu'il devait comporter des données personnelles que je comptais récupérer. Et puis j'avais une sorte de téléphone branché sans doute à l'intérieur de la pièce mais installé juste à l'extérieur, à la façon d'un enregistreur de ce qui se passait alentour. Et lui aussi venait de disparaître. J'étais embêté, surtout que je ne voyais pas comment c'était possible. Est-ce que mes compagnons m'avaient volé mes appareils ? Je pouvais l'envisager mais ce n'était pas très crédible. Avec les gens on ne sait jamais, mais là, pas tellement... Et pourtant il fallait bien trouver une raison à cela. Alors je me suis dit qu'il y avait la possibilité que je rêvais... Mais enfin, j'étais quand même bien là, me disais-je, debout, un peu en dehors de la pièce... C'est-à-dire que je devais me rendre compte de quelque chose (en effet, on se dit rarement cela à l'état de veille); d'ailleurs c'était rassurant (souvent cela m'est arrivé d'envisager des problèmes, voire des événements dramatiques dans un rêve, et puis j'ai pensé à la possibilité du rêve, quand c'était trop difficile à supporter); mais je tenais tout de même à ce que je vivais, comme si les deux états étaient possibles en même temps, ou comme si je ne rêvais qu'en partie...

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19289
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 9 Mar 2017 - 20:34

Je suis pas sure de saisir quelle question ça pose exactement.

Les deux sont possibles oui. Parfois je suis ici, j'écoute la musique, je me laisse planer et puis je suis ailleurs et ce que je ressens physiquement, émotionnellement à cet instant, n'est pas d'ici mais de cet ailleurs.
Un rêve éveillé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait le Ven 10 Mar 2017 - 17:33

Pieyre a écrit:Souvent je fais des rêves où en quelque sorte je me pose des questions sur le rêve, c'est-à-dire sur la mise en scène de ce que je vis dans le rêve, ou sur les possibilités originales, spatio-temporelles, voire métaphysiques, qui se révèlent en telle situation... enfin je suis sensible à ce qui se passe là, mais sans aller jusqu'à être parfaitement conscient que je rêve. J'ai noté certains de ces rêves, mais ils se sont produits surtout durant les dernières années, où je n'ai quasiment pas noté.

La nuit dernière, il y avait de ça. Je me trouvais dans un espace confiné, une toute petite pièce vide, où j'étais accroupi avec deux ou trois autres personnes. Nous préparions quelque chose, qui impliquait que nous restions cachés, même si la pièce était ouverte, au moins en partie, sur l'un des côtés. J'avais un ordinateur portable, et puis je constatai qu'il avait disparu, après m'être absenté je crois; il devait avoir une importance pour le projet mais pas tant que ça, parce que ce qui m'embêtait, c'est surtout qu'il devait comporter des données personnelles que je comptais récupérer. Et puis j'avais une sorte de téléphone branché sans doute à l'intérieur de la pièce mais installé juste à l'extérieur, à la façon d'un enregistreur de ce qui se passait alentour. Et lui aussi venait de disparaître. J'étais embêté, surtout que je ne voyais pas comment c'était possible. Est-ce que mes compagnons m'avaient volé mes appareils ? Je pouvais l'envisager mais ce n'était pas très crédible. Avec les gens on ne sait jamais, mais là, pas tellement... Et pourtant il fallait bien trouver une raison à cela. Alors je me suis dit qu'il y avait la possibilité que je rêvais... Mais enfin, j'étais quand même bien là, me disais-je, debout, un peu en dehors de la pièce... C'est-à-dire que je devais me rendre compte de quelque chose (en effet, on se dit rarement cela à l'état de veille); d'ailleurs c'était rassurant (souvent cela m'est arrivé d'envisager des problèmes, voire des événements dramatiques dans un rêve, et puis j'ai pensé à la possibilité du rêve, quand c'était trop difficile à supporter); mais je tenais tout de même à ce que je vivais, comme si les deux états étaient possibles en même temps, ou comme si je ne rêvais qu'en partie...
Ah ouais, pas mal Smile Mais, concrètement, t'as déjà fait un vrai rêve lucide dans ta vie ?

Ce n'est pas moi a écrit:Je suis pas sure de saisir quelle question ça pose exactement.

Les deux sont possibles oui. Parfois je suis ici, j'écoute la musique, je me laisse planer et puis je suis ailleurs et ce que je ressens physiquement, émotionnellement à cet instant, n'est pas d'ici mais de cet ailleurs.
Un rêve éveillé.
Je ne sais pas si t'as lu le fil de discussion, mais ce que tu décris est un peu l'inverse du rêve lucide : là où tu pars très loin dans l'imagination lorsque t'es éveillée, alors que le rêve lucide c'est d'être très conscient alors que t'es endormi.
avatar
L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 474
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 30
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 10 Mar 2017 - 17:53

Je ne sais pas ce qu'est un vrai rêve lucide, dans la mesure où je ne suis déjà pas capable de définir ce qui serait vraiment lucide dans l'état de veille... Mais je sais que j'ai été plus ou moins lucide dans un rêve, et certaines fois davantage que cela en effet, quand j'étais à peu près convaincu que je rêvais.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19289
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait le Lun 29 Mai 2017 - 17:12

Pieyre a écrit:Je ne sais pas ce qu'est un vrai rêve lucide, dans la mesure où je ne suis déjà pas capable de définir ce qui serait vraiment lucide dans l'état de veille... Mais je sais que j'ai été plus ou moins lucide dans un rêve, et certaines fois davantage que cela en effet, quand j'étais à peu près convaincu que je rêvais.
De mon expérience et à mon avis : on ne peut pas douter.
Crois moi, lorsqu'on fait un vrai rêve lucide : ça coule de source : on est vraiment conscient dans notre monde onirique !
avatar
L'H̳͕͉̤̎̓̽̆ͧomme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 474
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 30
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 29 Mai 2017 - 17:52

Je vois bien ce que tu veux dire, mais seulement en distinguant radicalement rêve et éveil. Or, dans la journée, alors que je réfléchis, que je parle et que j'agis, je ne me sens pas toujours parfaitement réveillé. Je ne suis pas narcoleptique pour autant, mais je perçois nettement des états de conscience différents quand je suis éveillé. Alors, certes, il m'arrive en rêvant de me sentir plus responsable de ce qui se passe dans le rêve que d'autre fois. Et il y a manifestement un seuil qui fait qu'en général on distingue entre rêve et éveil. Mais ce n'est jamais en tout ou rien quand je rêve, parce que cela ne l'est déjà pas quand je ne rêve pas.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19289
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Surfi le Mar 1 Aoû 2017 - 22:05

En vrac: je fais des paralysies du sommeil, je sent quand ça va venir maintenant, j'arrive a gerer l'angoisse.

Plus cool: j'ai fais 2 reves lucides, le premier j'étais dans une rue animés le soir, je me baladais seul et devine ce que je cherchais: une femme bien entendu. Et j'en trouvais pas. Curieux hein.
Le 2 eme j'étais au volant de ma caisse sur une corniche au bord de la cote d'azur, je m'en suis rendu compte alors je me suis pris pour "Sébastien Loeb" et j'ai commencé a faire le con.

J'ai fini dans le ravin et je me suis reveillé  Laughing



J'ai fais un copier/collé.

Deux dont je me souviens, pas voulu du tout. Je pense que j'en ai fais plus mais pas de souvenir. Alors faut avouer que c'est cool et que tu fais bien le distinguo, pas comme dans le film Inception qui pose la question au lecteur.


Il y a quand meme une morale j'ai l'impression, celle de ta conscience.

A part le coté ludique je ne vois pas ce que ça pourrait m'apporter, j'ai d'autres sources de distractions. Alors peut etre un reve lucide pour avoir une reflexion ?
Une reflexion sans entrave, ouais pas mal. Un reve lucide dans lequel on se fout en auto-hypnose, décollage immédiat.



Paralysie du sommeil, bien relou ça. J'arrive a gerer l'angoisse avec le temps mais je n'ai toujours pas l'état d'esprit de tenter de faire un truc.

J'avais lu sur un forum de branleur chic, que la paralysie pouvait t'envoyer en genre de lévitation un truc comme ça.

J'ai encore trop de truc a faire, mais j'en parle depuis un moment déja----------> Voyage astral.
avatar
Surfi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par -Benoit- le Jeu 17 Mai 2018 - 3:00

J'aime bien déterrer des topics !
Promis, je lirais le 3 pages un jour, mais pas aujourd'hui :p

Je voudrais juste dire que je m'y suis intéressé sans avoir cherché plus que ça.
J'ai vu le film inception et ça m'a donné une idée :
1- sur la capacité de travail et d'imagination : dans nos rêves, il est possible d'être seul dans notre monde, et il peut se passer énormément de choses. Je ne saurais dire comment, mais je pense être plus intelligent lorsque je rêve Very Happy
2- Les rêves en Wi-Fi :
La télépathie est un phénomène connu de nom, mais pas du tout à la portée de tout le monde.
Pourtant, je me dis que ce serait vraiment génial de pouvoir relier plusieurs personnes dans un même rêve ... Comment faire ? Basketball Basketball Basketball

Jusqu'à maintenant , les personnes que l'ont voyait dans nos rêves étaient souvent des simulations créées par notre cerveau. Pourtant, il doit exister un moyen de mettre 2 cerveaux en wi-fi ... C'est vrai, si on le fait avec les ordis et les téléphones, on doit bien pouvoir le faire avec notre cerveau Very Happy
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 931
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum