Club des Rêveurs Lucides

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Bimbang le Ven 30 Déc 2016 - 15:12

J'ai fait des jeux de rôles sur skype, et je me demande si ça ne s'approche pas du rêve lucide.

J'explique : je joue généralement avec un gars que je connais bien maintenant. On établit le lieu et l'environnement du jeu. Par exemple, une forêt sombre, en fin d'après midi. On a chacun un personnage avec une histoire, un background, et on crée une rencontre de nos personnages sans connaitre l'autre personnage. Le jeu consiste donc à faire vivre nos persos, à les faire réagir tout en se projetant dans l'endroit créé.

Ma première expérience m'a réellement bouleversée par la puissance des émotions que j'ai ressenties. Quand ça s'est terminé, j'ai décrit une sorte de remontée des grands fonds marins. Ça s'est passé sur une demi-heure mais j'avais totalement occulté la notion de temps et tout ce qui se passait réellement autours de moi. Ça m'a même un peu fait peur, tellement je sentais que je pouvais partir très loin, m'oublier complétement. Mon perso n'a pourtant pas fait grand chose, mais à un moment, j'ai dû lâcher prise, ne plus être moi, mais "elle" et la laisser agir tel qu'elle le devait dans l'histoire. Je me souviens avoir gardé, sur plusieurs mois, le souvenir tactile de ce que mon perso avait touché. Vraiment impressionnant.

Par la suite, et à force d'en faire, j'ai peut être moins d'immersion, ou ça me fait moins peur. J'ai moins de décalage avec la réalité en tout cas quand j'arrête le jeu. C'est moins chamboulant, mais c'est sans doute que j'ai moins peur sur le fait du lâcher-prise.

Est ce qu'on peut appeler ça "rêve-lucide" ?
Je ne dirige pas vraiment tout, puisque l'autre interagit, l'univers est constant d'un bout à l'autre, et on l'a toujours choisi "réaliste" pour des facilités de jeux, mais l'effet n'est il pas le même ?

Bimbang

Messages : 4134
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 30 Déc 2016 - 15:43

Bimbang a écrit:J'ai fait des jeux de rôles sur skype, et je me demande si ça ne s'approche pas du rêve lucide.

J'explique : je joue généralement avec un gars que je connais bien maintenant. On établit le lieu et l'environnement du jeu. Par exemple, une forêt sombre, en fin d'après midi. On a chacun un personnage avec une histoire, un background, et on crée une rencontre de nos personnages sans connaitre l'autre personnage. Le jeu consiste donc à faire vivre nos persos, à les faire réagir tout en se projetant dans l'endroit créé.

Ma première expérience m'a réellement bouleversée par la puissance des émotions que j'ai ressenties. Quand ça s'est terminé, j'ai décrit une sorte de remontée des grands fonds marins. Ça s'est passé sur une demi-heure mais j'avais totalement occulté la notion de temps et tout ce qui se passait réellement autours de moi. Ça m'a même un peu fait peur, tellement je sentais que je pouvais partir très loin, m'oublier complétement. Mon perso n'a pourtant pas fait grand chose, mais à un moment, j'ai dû lâcher prise, ne plus être moi, mais "elle" et la laisser agir tel qu'elle le devait dans l'histoire. Je me souviens avoir gardé, sur plusieurs mois, le souvenir tactile de ce que mon perso avait touché. Vraiment impressionnant.

Par la suite, et à force d'en faire, j'ai peut être moins d'immersion, ou ça me fait moins peur. J'ai moins de décalage avec la réalité en tout cas quand j'arrête le jeu. C'est moins chamboulant, mais c'est sans doute que j'ai moins peur sur le fait du lâcher-prise.

Est ce qu'on peut appeler ça "rêve-lucide" ?
Je ne dirige pas vraiment tout, puisque l'autre interagit, l'univers est constant d'un bout à l'autre, et on l'a toujours choisi "réaliste" pour des facilités de jeux, mais l'effet n'est il pas le même ?
Ça ressemble beaucoup, à mon avis. Je n'ai jamais fait d'immersion aussi forte... Est-ce que ça reste de l'imagination ?

Le Rêve Lucide se fait vraiment à l'intérieur de son monde onirique lorsqu'on dort. Je ne connais pas trop ce que t'as décrit, à toi de voir si tu apparentes ça à du sommeil/rêve.

En tout cas, je pense que l'effet n'est pas exactement le même. Mais ça reste intéressant Smile
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Yul le Ven 30 Déc 2016 - 17:14

Quid des hallucinations hypnagogiques? Est-ce lié?
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 30 Déc 2016 - 17:28

J'en ai déjà parlé. Je pense qu'il y a un rapport (même si on est alors plus éveillé qu'endormi) : ce que j'ai constaté c'est que je visualise des représentations comme s'il s'agissait d'un film (plutôt qu'un rêve), que je les oriente un peu, ou même que je les inhibe si elles ne me plaisent pas.

Je crois que c'est un bon début pour ceux comme moi qui ne sont pas vraiment capables de faire des rêves lucides. Il serait intéressant que certains membres se mettent dans les conditions qui les favorisent et nous disent s'ils y parviennent.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Yul le Ven 30 Déc 2016 - 20:01

Je les décrirais les hallucinations hypnagogiques à peu près comme toi, sauf qu'il s'agirait pour moi plutôt d'un zapping.
ça fait deux ans et demi que le phénomène a commencé chez moi, j'en ai tous les soirs, ou presque. Si la phase "ça fout la trouille" est dépassée depuis belle lurette, et que j'arrive plus ou moins à faire un genre de zapping, je n'arrive pas à diriger les choses : pas d'interaction avec les visages des personnes que je vois, pas ou peu de possibilité de changer de point de vue, le cadre est fixe. En fait dès que j'essaye, ça zappe.

Un truc que j'ignorais par contre, c'est que quand j'ai ces hallucinations, il semble que physiquement je sois réellement en train de dormir. Quand j'en ai, Joan me dit que je ronfle... et ça, ça m'a vraiment surpris!
Yul
Yul

Messages : 4069
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 34
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 30 Déc 2016 - 20:54

Il y a peut-être des formes assez diverses. En établir un inventaire nous permettrait de nous en faire une idée plus précise, mais je ne sais pas dans quelle mesure cela a déjà été réalisé. Aussi, je me contente de parler pour moi.

À vrai dire, si je n'ai pas vraiment l'impression de dormir dans ces cas-là, le phénomène se produit tout de même juste au moment de l'endormissement, soit que je sombre ensuite dans le sommeil, soit que je revienne à l'état de veille dans d'autres cas. Les représentations les plus riches et les plus colorées se sont produites alors que j'étais assis dans mon lit, après avoir lu et délaissé mon livre (mais il n'y a eu que deux ou trois fois); les visages en une sorte de grisaille sont plus fréquents, lorsque j'ai éteint la lumière et que je suis allongé. Mais tous ces cas ne se sont produits que lorsque j'étais seul au lit; aussi je ne me rends pas bien compte dans quel état de conscience je serais sous le regard d'une autre personne.

Par ailleurs, j'ai aussi rencontré le cas de séries d'images qui alternent de façon très rapide, disons deux ou trois images par secondes, mais ce n'est pas de même nature. Aussi je n'associais pas cela aux phénomènes hypnagogiques.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 30 Déc 2016 - 23:16

J'ai l'impression que ce que vous décrivez-là est l'inverse du rêve lucide en fait : une sorte de rêve éveillé, mais pas lucide, non ?
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Sam 31 Déc 2016 - 17:35

Hello!

Je suis contente d'être tombée sur ce topic, je cherche justement à faire des rêves lucides. je me suis mise donc à ecrire les rêves que je fais tous les matins. en général je mets deux réveils dont le premier 1h avant l'heure à laquelle je devrai me lever ainsi je me rappelle mieux de mes rêves. Peut-être devrais-je laisser plus de temps entre les deux reveils pour optimiser mes chances de faire des rêves lucides?
L'Homme qui Sait tu as dit que 95% des personnes que tu as coaché avait fait des rêves lucides en 1 à 4 semaines?? Je suis toute ouïiii ! Very Happy

Un gars qui s'est pas mal panché sur la question: stephen laberge mais bon, je suppose que vous en avez déjà entendu parler ^^

Joyeuse nouvelle année king

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Sam 31 Déc 2016 - 18:05

L'Homme qui Sait :
J'ai l'impression que ce que vous décrivez-là est l'inverse du rêve lucide en fait : une sorte de rêve éveillé, mais pas lucide, non ?
Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire : a priori, lorsqu'on est éveillé, on est plus lucide que lorsqu'on ne l'est pas.

Non, ce qui est remarquable dans le rêve dit lucide, c'est qu'on est lucide alors qu'on n'est pas éveillé. Pourtant, dans les phénomènes hypnagogiques, et même dans les rêveries parfaitement éveillées, il reste qu'on ne conduit pas intégralement ses pensées : on valide plus ou moins ce qui vient, ce qui est déjà problématique sur le plan de la conscience.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 2 Jan 2017 - 17:03

Pieyre a écrit:Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire : a priori, lorsqu'on est éveillé, on est plus lucide que lorsqu'on ne l'est pas.
C'est bien ce qui est génial avec ce thème Very Happy

En fait, c'est pas vraiment vrai : justement, on est plus lucide lorsqu'on est en rêve-lucide que lorsqu'on est éveillé sous certaines drogues (ou certaines formes d'hypnose).
Il n'y a pas "la lucidité" et "le reste". Il existe une multitude de niveau de lucidité et de conscience : tout au long de la journée, on n'a pas le même niveau de lucidité/conscience. Par exemple, lorsqu'on est terrifié ou lorsqu'on mange ou lorsqu'on regarde la télé... Plein de niveaux différents.

Noa a écrit:Un gars qui s'est pas mal panché sur la question: stephen laberge mais bon, je suppose que vous en avez déjà entendu parler ^^
Oui, bien entendu  Very Happy Ce scientifique en était passionné et je recommande à tous ceux qui s'intéressent aux rêves lucides de se pencher sur ce que ce gars a déjà découvert à ce sujet.

Noa a écrit:Peut-être devrais-je laisser plus de temps entre les deux reveils pour optimiser mes chances de faire des rêves lucides?
L'Homme qui Sait tu as dit que 95% des personnes que tu as coaché avait fait des rêves lucides en 1 à 4 semaines?? Je suis toute ouïiii ! Very Happy
Oui, je conseille aux gens de plutôt regarder l'espace entre l'endormissement et le 1er réveil, plutôt que l'espace entre les 2 réveils.

Il faut compter entre 4 et 5 heures pour que ce soit optimal. Après 5 heures, d'habitude, les gens ont assez de sommeil :
1- tu as du mal à t'endormir,
2- tu n'es pas assez fatigué(e) pour maintenir un rêve lucide : aussitôt que tu te rends compte être dans le rêve : ça te réveil.

Cette technique des réveils s'appelle le WBTB : tu peux chercher sur Google si tu veux démultiplier les conseils à ce sujet et avoir les opinions d'autres personnes.


Tu as 20 ans ? Comment se passent tes rêves depuis que tu les notes ?
Tu as déjà fait des rêves presque lucides ? Very Happy par exemple, tu rêves d'un sujet relatif aux rêves lucides ou tu en parles à quelqu'un dans ton rêve ou alors tu prends conscience et tu te réveilles juste après ?
Combien de temps tu prends pour t'endormir ?
Combien d'heures as-tu besoin de sommeil, en moyenne ?
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 2 Jan 2017 - 17:14

L'Homme qui Sait :
En fait, c'est pas vraiment vrai : justement, on est plus lucide lorsqu'on est en rêve-lucide que lorsqu'on est éveillé sous certaines drogues (ou certaines formes d'hypnose).
Je n'ai pas vraiment essayé de drogues. Je verrai quand je serai vieux et que je ne risquerai plus rien pour mon avenir...
Maintenant, il est vrai que dans mes rêves, avec ou non un aspect dit de lucidité, c'est plus précis que les quelques fois où j'ai vraiment été ivre...

Il n'y a pas "la lucidité" et "le reste". Il existe une multitude de niveau de lucidité et de conscience : tout au long de la journée, on n'a pas le même niveau de lucidité/conscience. Par exemple, lorsqu'on est terrifié ou lorsqu'on mange ou lorsqu'on regarde la télé... Plein de niveaux différents.
Lorsqu'on est terrifié, je veux bien le croire, même si là on peut aussi bien avoir la conscience inhibée qu'être hyper-conscient, prêt à toute éventualité qu'on n'osait à peine envisager à l'état normal.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Le chat du cheshire le Lun 2 Jan 2017 - 17:42

bonjour bonjour. Je viens poser ici ma petite expérience de rêveuse lucide.

Pendant près d'un an j'ai fait des rêves lucide à peu près 3 fois par semaine sans préparation au préalable et sans exercices.
J'arrivais à avoir conscience d’énormément de choses et à modeler mes rêves. Je sentais tout ( par exemple le goût des aliments) .
Un jours j'ai décidé d'essayer de voler dans mes rêves et après quelques rêves d'entrainement j'y suis arrivé! c'était vraiment génial.
IL m'est déja arrivé aussi de me réveiller d'un rêve dans un autre rêve mais lucide cette fois. Ou même parfois de changer de"profondeur " de rêve.

Maintenant je n'en fais plus trop mais j'ai hâte que ça revienne...
Le chat du cheshire
Le chat du cheshire

Messages : 31
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 18
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 2 Jan 2017 - 18:06

Yep 20ans, 21 dans 16 jours ^^

Je pense que je m'en souviens de plus en plus précisément. J'avais lu un des livres de Laberge il y a deux ans et il disait qu'il fallait relever les indices "nocturnes" pour justement ce les approprier et, une fois endormi, les repérer et ainsi réaliser qu'on est en train de rêver. En notant mes rêves j'étais surprise par la "réalité" de mes rêves, j'ai pas trop réussi à en trouver. Mes rêves sont souvent omplètement aléatoires les uns par rapport aux autres..Je rêves souvant que je prends le train par contre et d'ailleurs c'est ce que je dois faire dans la vie réelle à chaque fois que je souhaite sortir de mon village; est-ce que je peux prendre ça comme indice? (Je crois que Laberge disait qu'il fallait des indices différents de la vie diurne)
Ou alors je fais des rêves tellement incroyables que je ne vois pas comment je pourrais m'éveiller dans un rêve. cette nuit par exemple les décors étaient magnifiques: c'était un soir d'été quand il fait ni chaud ni froid, j'étais au milieu d'un sentier parsemé de graviers clairs, de jeunes arbres autour de moi et en hauteur une cathédrale dont les murs étaient rosé par le soleil et quand j'ai voulu regardé le ciel j'ai vu la voie lacté ainsi que notre propre planète. On aurait dit la voie lacté dans un  tableau de Monet Razz (me demande ce que tout cela signifie d'ailleurs  scratch )
Ouais j'ai déjà fait des rêves pré-lucides et il y a en a un que j'ai fait il y a maintenant plus d'une année et c'était assez impressionant. J'étais en route pour aller faire mon cours de Kung-Fu quand je vois justement les gens de cette école en faire sur le trottoire d'à côté et je me suis fait la réflexion "comment peuvent-ils être tous là alors que je ne suis même pas encore arrivée à l'école?" Là j'ai réalisé que j'étais en train de rêver, tout le décore devant moi à changer pour faire place à une majestueuse montagne etc. je me suis sentie disparaître du rêve alors j'ai tournée sur moi-même mais je me suis quand même reveillée.. quoique c'était un faux réveil mais après celui-ci je me suis vraiment réveillée..!
Je mets pas mal de temps à m'endormir au minimum 1h30, 1h limite si je suis vraiment fatiguée.
Je pense que j'ai besoin de 7h de sommeil en moyenne mais étant donnée que je suis à ma deuxième année sabbatique, je dors pas mal ces temps-ci Very Happy

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 2 Jan 2017 - 18:25

Le chat du cheshire a écrit:Pendant près d'un an j'ai fait des rêves lucide à peu près 3 fois par semaine sans préparation au préalable et sans exercices.
J'arrivais à avoir conscience d’énormément de choses  et à modeler mes rêves. Je sentais tout ( par exemple le goût des aliments) .
Un jours j'ai décidé d'essayer de voler dans mes rêves et après quelques rêves d'entrainement j'y suis arrivé! c'était vraiment génial.
IL m'est déja arrivé aussi de me réveiller d'un rêve dans un autre rêve mais lucide cette fois. Ou même parfois de changer de"profondeur " de rêve.

Maintenant je n'en fais plus trop mais j'ai hâte que ça revienne...
À 16 ans c'est plus facile d'en faire ! Je te recommande d'essayer d'en refaire autant que tu peux, puisque si tu laisses ça de côté, t'arriveras de moins en moins.
Merci pour ton témoignage, en tout cas Smile

Noa a écrit:J'avais lu un des livres de Laberge il y a deux ans et il disait qu'il fallait relever les indices "nocturnes" pour justement ce les approprier et, une fois endormi, les repérer et ainsi réaliser qu'on est en train de rêver. En notant mes rêves j'étais surprise par la "réalité" de mes rêves, j'ai pas trop réussi à en trouver. Mes rêves sont souvent omplètement aléatoires les uns par rapport aux autres..Je rêves souvant que je prends le train par contre et d'ailleurs c'est ce que je dois faire dans la vie réelle à chaque fois que je souhaite sortir de mon village; est-ce que je peux prendre ça comme indice? (Je crois que Laberge disait qu'il fallait des indices différents de la vie diurne)
Ça dépend de la technique qui te fait parvenir à prendre conscience.

En effet, il existe une technique est de repérer des éléments que tu ne retrouves que dans le rêve.

Par rapport à ta situation, ce que je te conseille de faire c'est de prendre l'habitude à faire des RC (Reality-Check) à chaque fois que tu rentres dans un train : celui du nez bouché.
En gros, à chaque fois que tu rentres dans un train (dans la vraie vie), bouche-toi le nez puis essaie de respirer. Selon si tu y arrives ou pas (évidemment iRL tu n'y arriveras pas Laughing ) répète-toi "je n'arrive pas à respirer, donc je ne suis pas en train de rêver. Si j'y arrivais, je serais dans mon rêve.". Il faut que ça devienne un rituel habituel. A force de faire ça iRL, tu vas associer le fait de faire ce RC aux trains : une fois, tu rêveras que tu prends le train et tu feras, par rituel, ce RC et, normalement, tu devrais prendre conscience que tu rêves Wink



Noa a écrit:Je mets pas mal de temps à m'endormir au minimum 1h30, 1h limite si je suis vraiment fatiguée.
Je pense que j'ai besoin de 7h de sommeil en moyenne mais étant donnée que je suis à ma deuxième année sabbatique, je dors pas mal ces temps-ci Very Happy
Ouais, si tu mets autant de temps, il faut que tu passes par des techniques du style MILD ou DILD. Donc il faut que tu t'entraînes à faire des RC et à associer des éléments de rêve au fait que tu rêves.

En revanche, 7 heures c'est pas tant que ça. Pour le WBTB je te conseille de mettre le 1er réveil 4h à 4h30 après t'être endormie.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 2 Jan 2017 - 18:35

okk je vais faire ça alors, je vous ferai part de mon rêve lucide à venir ! ^^

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Christophe-L le Mar 3 Jan 2017 - 0:59

Hello !

Est-ce que tu as déjà testé des masques comme le REM-dreamer ou le Remee ?
Qu'est-ce que tu en penses ? (jamais essayé pour ma part)
Christophe-L
Christophe-L

Messages : 145
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 34
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Mar 3 Jan 2017 - 15:19

Il y a aussi des substances qui favoriseraient les rêves lucides, pas dangereuses en général (en vente libre pour la plupart il me semble), mais avec certaines réserves :

http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/reve-lucide-les-aliments-lucidogenes


Dernière édition par Pieyre le Mar 3 Jan 2017 - 18:03, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mar 3 Jan 2017 - 18:01

Christophe-L a écrit:Est-ce que tu as déjà testé des masques comme le REM-dreamer ou le Remee ?
Qu'est-ce que tu en penses ? (jamais essayé pour ma part)
Pieyre a écrit:Il y a aussi des substances qui favoriseraient les rêves lucides, pas dangereuses en générales (en vente libre pour la plupart il me semble), mais avec certaines réserves :

http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/reve-lucide-les-aliments-lucidogenes
Que ce soit ces outils ou certaines substances : je n'ai jamais essayé ! (Je le ferai peut-être un jour) mais j'aimerais, plutôt, m'entraîner à provoquer des RL sans ça (ce qui est tout à fait possible). Peut-être qu'un jour j'essaierai quand même.

Ce que j'en pense : dur à dire, parce que je ne me suis pas renseigné très profondément et je n'ai jamais essayé silent mais de ce que j'ai lu des descriptions et témoignages, j'ai la conviction que ça fonctionne très bien.
C'est logique.

D'ailleurs, j'expérimentais des tests avec des proches : avec ma sœur, par exemple, qui avait des tendances somnambules quand elle était enfant, donc lorsque je la voyais rêver (avec le mouvement des paupières), j'essayais de lui induire un rêve lucide (ce qui a fonctionné plusieurs fois).
Avec un colocataire très proche, qui était un rêveur lucide initié aussi, on avait un mot-code qu'on se disait lorsqu'on remarquait que l'un d'entre-nous dort. Un mot qui n'existe pas qu'on se disait uniquement dans ces conditions, pour induire un rêve lucide. Ça n'a jamais abouti dans ce sens-là, mais la technique était pas mal Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 27 Jan 2017 - 12:23

Alors, du nouveau du côté de vos tentatives de rêves lucides ?

Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 30 Jan 2017 - 14:09

Non Sad

Bon après j'ai pas mal fait la fête ces derniers temps et ça altère quand même pas mal le souvenir des rêves en général...

Mais surtout j'oublie de me poser les questions pendant la journée et c'est seulement quand je vais me coucher que je m'en rappelle. Je ne risque pas d'aller très loin..

Il faut vraiment que je m'implique plus!

Et toi ? Tu as fait des rêves lucides ces derniers temps ? Smile

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Dim 12 Fév 2017 - 0:03

Question scientifique à l'Homme qui sait : Michel Jouvet est le neurobiologiste qui a mis en lumière (et nommé pour la première fois) le sommeil paradoxal.

J'ai lu son livre : << Le paradoxe du sommeil >> où s'y trouve un fort intéressant tableau qui indique le pourcentage des personnes testées ayant eu l'usage de leurs différents sens durant le sommeil.  

Par exemple, le Chat du Cheshire écrit "sentir le goût des aliments" ... or d'après le Docteur Jouvet, seulement 3 ou 4 % des cobayes testés durant le sommeil sont capables de "sentir le goût des aliments".

- Il n'y a des gens qui ne rêvent qu'en noir et blanc (un très fort pourcentage des cobayes testés)

- il y a des gens qui rêvent en couleur mais qui ne peuvent pas SIMULTANEMENT percevoir les couleurs ET les sons (car ce ne sont pas dans les mêmes zones du cerveau que cela s'élabore)

Ma question est donc hyper simple : Pour faire un rêve lucide, doit-on (neurologiquement parlant) faire partie de ces 3 ou 4 % d'heureux élus ; c'est-à-dire d'une certaine élite dont le classement est uniquement neurobiologique (aucun rapport donc avec les THQIteries) ?

La question corollaire ; il me parait alors très superfétatoire de prétendre vouloir enseigner le rêve lucide à des personnes qui DE TOUTES MANIERES n'auront pas la jouissance de la totalité de leurs sens (pour des raisons de limitation neurologique tout simplement).

A quoi bon se prétendre rêveur lucide (ou prétendre l'enseigner) si l'on de dispose pas "in fine" de la totalité de ses sens dans ledit rêve lucide ?

Cela nous ramène aux bonnes vieilles discussions sur l'acquis et l'inné.

Si de manière innée vous n'avez pas une prédisposition neurobiologique à pouvoir jouir (et donc contrôler lucidement) de la totalité de vos cinq sens que sont :

- la vue,
- l'ouïe,
- l'odorat,
- le goûter,
- toucher,

Le concept même de rêve lucide me paraît alors bien vide de sens (bien creux, limite supercherie) pour ceux qui ne font pas partie de ces fameux 3 ou 4 %.

C'est comme si l'on faisait (je prends une image) le panégyrique d'une paire de Weston à un cul de jatte, d'une paire de gants à un manchot ou de la Joconde à un aveugle !      

Ronfle
i.a.
i.a.

Messages : 715
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 13 Fév 2017 - 16:27

i.a. a écrit:Question scientifique à l'Homme qui sait : Michel Jouvet est le neurobiologiste qui a mis en lumière (et nommé pour la première fois) le sommeil paradoxal.

J'ai lu son livre : << Le paradoxe du sommeil >> où s'y trouve un fort intéressant tableau qui indique le pourcentage des personnes testées ayant eu l'usage de leurs différents sens durant le sommeil.  

Par exemple, le Chat du Cheshire écrit "sentir le goût des aliments" ... or d'après le Docteur Jouvet, seulement 3 ou 4 % des cobayes testés durant le sommeil sont capables de "sentir le goût des aliments".

- Il n'y a des gens qui ne rêvent qu'en noir et blanc (un très fort pourcentage des cobayes testés)

- il y a des gens qui rêvent en couleur mais qui ne peuvent pas SIMULTANEMENT percevoir les couleurs ET les sons (car ce ne sont pas dans les mêmes zones du cerveau que cela s'élabore)

Ma question est donc hyper simple : Pour faire un rêve lucide, doit-on (neurologiquement parlant) faire partie de ces 3 ou 4 % d'heureux élus ; c'est-à-dire d'une certaine élite dont le classement est uniquement neurobiologique (aucun rapport donc avec les THQIteries) ?
Demande autour de toi et regarde combien de personnes ne voient pas les couleurs dans leurs rêves ? Combien de personnes n'arrivent pas à percevoir des sons lorsqu'ils perçoivent des couleurs ?

Ensuite, il faudrait savoir tous les facteurs qui rentrent en compte dans le fait de faire des rêves en N/B ou ne pas pouvoir entendre le son ou sentir le goût. Avant de pouvoir faire un rêve lucide, il faut déjà avoir un environnement favorable (fatigue, nutrition, literie...) et s'entraîner à avoir des rêves + claires et se souvenir + facilement de ceux-ci.

Forcément, certaines personnes auront beaucoup de mal à faire des rêves lucides pour diverses raisons. Mais certainement pas des prédispositions mais plutôt des facteurs environnementaux.


i.a. a écrit:La question corollaire ; il me parait alors très superfétatoire de prétendre vouloir enseigner le rêve lucide à des personnes qui DE TOUTES MANIERES n'auront pas la jouissance de la totalité de leurs sens (pour des raisons de limitation neurologique tout simplement).

A quoi bon se prétendre rêveur lucide (ou prétendre l'enseigner) si l'on de dispose pas "in fine" de la totalité de ses sens dans ledit rêve lucide ?

Cela nous ramène aux bonnes vieilles discussions sur l'acquis et l'inné.

Si de manière innée vous n'avez pas une prédisposition neurobiologique à pouvoir jouir (et donc contrôler lucidement) de la totalité de vos cinq sens que sont :

- la vue,
- l'ouïe,
- l'odorat,
- le goûter,
- toucher,
Ensuite, lorsqu'on devient lucide dans un rêve, je pense que ça "débloque" certaines aptitudes. Donc si on n'est pas sourd de naissance ou qu'on n'a pas d'autres problèmes apparents, il n'y a aucune raison à ce que le cerveau ne puisse pas simuler les sens comme dans la réalité.

Donc, pour te répondre très clairement : non, il ne faut pas être un "heureux élu" avec des capacités hors du commun pour pouvoir faire un rêve lucide Laughing Et je n'ai, jamais de ma vie, eu ouïe d'un rêveur lucide frustré/condamné de ne pas voir les couleurs ou ne pas entendre de son en même temps.
Il y a beaucoup d'anomalies et de difficultés dans les rêves lucides, on ne peut pas contrôler tout à 100% mais en s'entraînant beaucoup de sensations sont stabilisées avec le temps.

Et pourtant, j'en ai fréquenté des centaines...

i.a. a écrit:Le concept même de rêve lucide me paraît alors bien vide de sens (bien creux, limite supercherie) pour ceux qui ne font pas partie de ces fameux 3 ou 4 %.

C'est comme si l'on faisait (je prends une image) le panégyrique d'une paire de Weston à un cul de jatte, d'une paire de gants à un manchot ou de la Joconde à un aveugle !
C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 13 Fév 2017 - 16:51

Je ne vois pas pour quelle raison il faudrait récuser cette hypothèse : qu'on puisse s'entraîner et se mettre dans des conditions favorables, certes, mais il y a tout de même une prédisposition à faire des rêves lucides; j'aurais du mal à le nier.

De mon côté, j'ai beaucoup noté mes rêves, au point de m'en souvenir tous les jours, et j'ai tenté d'orienter ma pensée dans le sens de la conscience de ce qui m'arrivait dans le rêve. Mais, à moins de prendre des substances favorisantes, je suis convaincu que je resterai toujours à la marge d'un véritable rêve lucide. Parfois je suis en partie lucide dans mon sommeil, mais c'est le mieux que je puisse faire.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Lun 13 Fév 2017 - 22:48

L'Homme qui Sait a écrit: C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.

@ L'Homme qui Sait ; c'est très exactement ce que je supputais de toi ... tu n'y connais guère plus grand chose que quiconque dans ce forum. Je t'ai déjà trouvé en défaut et me permets de mettre en exergue cette phrase que tu as écrite dans un autre fil ; phrase que je cite maintenant : << La preuve est, c'est qu'il y a beaucoup de zèbres qui pensent comme moi. >>

Si tu arrives à concocter des preuves en imaginant que d'autres personnes puissent penser comme toi ; nous sommes bien mal barrés au niveau discursif dans la mesure où ta manière même de raisonner est dramatiquement défaillante.

Et maintenant, puisque tu te prénommes << L'Homme qui Sait >> que "saurais-tu" d'intéressant qui puisse être un tant soit peu intéressant (à autrui) sur ce forum ?

Je n'ose même pas te reprendre sur ce que tu écris ... mais par exemple (pour s'amuser un peu) en quoi les travaux du docteur Jouvet, qui sont essentiellement expérimentaux seraient-ils à tes yeux "théoriques" ?  Je suis tout à fait certain que tu ne connaissais pas jusqu'à ce jour le docteur Jouvet ... alors qui est-tu, toi, l'Homme qui Sait (quel est ton pedigree perso) pour nous envoyer autre chose que les banalités habituelles et archi courues que l'on retrouve dans tous les forum concernant le rêve lucide ?  Lire sur ZC ce que l'on peut lire dans d'autres fora, sans réelle valeur ajoutée de leur auteur ... quel en est l'intérêt ?
i.a.
i.a.

Messages : 715
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mar 14 Fév 2017 - 12:58

i.a. a écrit:
L'Homme qui Sait a écrit: C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.

@ L'Homme qui Sait ; c'est très exactement ce que je supputais de toi ... tu n'y connais guère plus grand chose que quiconque dans ce forum. Je t'ai déjà trouvé en défaut et me permets de mettre en exergue cette phrase que tu as écrite dans un autre fil ; phrase que je cite maintenant : << La preuve est, c'est qu'il y a beaucoup de zèbres qui pensent comme moi. >>

Si tu arrives à concocter des preuves en imaginant que d'autres personnes puissent penser comme toi ; nous sommes bien mal barrés au niveau discursif dans la mesure où ta manière même de raisonner est dramatiquement défaillante.
Les zèbres sont les plus concernés à juger ce qu'implique leurs capacités, non ? Un zèbre qui considère que son potentiel n'est pas une tare VALIDE le fait qu'avoir un certain potentiel ne soit pas une tare...

Si quelqu'un affirme que les Polonais n'aiment pas les tomates, et que je suppose que ce n'est pas vrai, il suffit que je présente 1 Polonais qui aime la tomate pour prouver que ma supposition est vraie... Ce n'est pas compliqué à comprendre, je suis désolé de t'avoir autant tourmenté  bounce

i.a. a écrit:Et maintenant, puisque tu te prénommes << L'Homme qui Sait >> que "saurais-tu" d'intéressant qui puisse être un tant soit peu intéressant (à autrui) sur ce forum ?

Je n'ose même pas te reprendre sur ce que tu écris ... mais par exemple (pour s'amuser un peu) en quoi les travaux du docteur Jouvet, qui sont essentiellement expérimentaux seraient-ils à tes yeux "théoriques" ?  Je suis tout à fait certain que tu ne connaissais pas jusqu'à ce jour le docteur Jouvet ... alors qui est-tu, toi, l'Homme qui Sait (quel est ton pedigree perso) pour nous envoyer autre chose que les banalités habituelles et archi courues que l'on retrouve dans tous les forum concernant le rêve lucide ?  Lire sur ZC ce que l'on peut lire dans d'autres fora, sans réelle valeur ajoutée de leur auteur ... quel en est l'intérêt ?
Ah tu cherchais juste une confrontation personnel parce que t'aimes pas mon pseudo ?

Mon pseudo n'est pas fini : il est libre à chacun d'interpréter sa signification. Si tu t'arrêtes à ça c'est que tu n'es pas intéressant pour moi. C'est un bon filtre à cons qui fonctionne très bien pour moi (tout comme n'importe quelle autre apparence).

Des gens intéressés communiquent avec moi. Si ce que j'écris ne t'intéresse pas et t'irrite, tu peux aller prendre une douche et réfléchir à tes frustrations profondes en matant les gouttes coulant sur ton carrelage plutôt que de perdre du temps ici en essayant de m'attaquer en me balançant de l'air dans le visage.

Donc, pour information qui va te faire gagner des précieuses minutes que tu peux utiliser pour te remettre en question, sache que je ne te répondrai plus jamais et que tu es dans mon ignore liste ici.


Bye, je ne perds pas de temps, moi, désolé Club des Rêveurs Lucides - Page 2 33hello
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Jeu 16 Fév 2017 - 23:25

L'Homme qui Sait a écrit: Si quelqu'un affirme que les Polonais n'aiment pas les tomates, et que je suppose que ce n'est pas vrai, il suffit que je présente 1 Polonais qui aime la tomate pour prouver que ma supposition est vraie.

OK ; je rends les armes car il est tout à fait inutile de discuter avec une personne qui raisonne comme une casserole !
i.a.
i.a.

Messages : 715
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Jeu 9 Mar 2017 - 17:28

Souvent je fais des rêves où en quelque sorte je me pose des questions sur le rêve, c'est-à-dire sur la mise en scène de ce que je vis dans le rêve, ou sur les possibilités originales, spatio-temporelles, voire métaphysiques, qui se révèlent en telle situation... enfin je suis sensible à ce qui se passe là, mais sans aller jusqu'à être parfaitement conscient que je rêve. J'ai noté certains de ces rêves, mais ils se sont produits surtout durant les dernières années, où je n'ai quasiment pas noté.

La nuit dernière, il y avait de ça. Je me trouvais dans un espace confiné, une toute petite pièce vide, où j'étais accroupi avec deux ou trois autres personnes. Nous préparions quelque chose, qui impliquait que nous restions cachés, même si la pièce était ouverte, au moins en partie, sur l'un des côtés. J'avais un ordinateur portable, et puis je constatai qu'il avait disparu, après m'être absenté je crois; il devait avoir une importance pour le projet mais pas tant que ça, parce que ce qui m'embêtait, c'est surtout qu'il devait comporter des données personnelles que je comptais récupérer. Et puis j'avais une sorte de téléphone branché sans doute à l'intérieur de la pièce mais installé juste à l'extérieur, à la façon d'un enregistreur de ce qui se passait alentour. Et lui aussi venait de disparaître. J'étais embêté, surtout que je ne voyais pas comment c'était possible. Est-ce que mes compagnons m'avaient volé mes appareils ? Je pouvais l'envisager mais ce n'était pas très crédible. Avec les gens on ne sait jamais, mais là, pas tellement... Et pourtant il fallait bien trouver une raison à cela. Alors je me suis dit qu'il y avait la possibilité que je rêvais... Mais enfin, j'étais quand même bien là, me disais-je, debout, un peu en dehors de la pièce... C'est-à-dire que je devais me rendre compte de quelque chose (en effet, on se dit rarement cela à l'état de veille); d'ailleurs c'était rassurant (souvent cela m'est arrivé d'envisager des problèmes, voire des événements dramatiques dans un rêve, et puis j'ai pensé à la possibilité du rêve, quand c'était trop difficile à supporter); mais je tenais tout de même à ce que je vivais, comme si les deux états étaient possibles en même temps, ou comme si je ne rêvais qu'en partie...

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 9 Mar 2017 - 20:34

Je suis pas sure de saisir quelle question ça pose exactement.

Les deux sont possibles oui. Parfois je suis ici, j'écoute la musique, je me laisse planer et puis je suis ailleurs et ce que je ressens physiquement, émotionnellement à cet instant, n'est pas d'ici mais de cet ailleurs.
Un rêve éveillé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 10 Mar 2017 - 17:33

Pieyre a écrit:Souvent je fais des rêves où en quelque sorte je me pose des questions sur le rêve, c'est-à-dire sur la mise en scène de ce que je vis dans le rêve, ou sur les possibilités originales, spatio-temporelles, voire métaphysiques, qui se révèlent en telle situation... enfin je suis sensible à ce qui se passe là, mais sans aller jusqu'à être parfaitement conscient que je rêve. J'ai noté certains de ces rêves, mais ils se sont produits surtout durant les dernières années, où je n'ai quasiment pas noté.

La nuit dernière, il y avait de ça. Je me trouvais dans un espace confiné, une toute petite pièce vide, où j'étais accroupi avec deux ou trois autres personnes. Nous préparions quelque chose, qui impliquait que nous restions cachés, même si la pièce était ouverte, au moins en partie, sur l'un des côtés. J'avais un ordinateur portable, et puis je constatai qu'il avait disparu, après m'être absenté je crois; il devait avoir une importance pour le projet mais pas tant que ça, parce que ce qui m'embêtait, c'est surtout qu'il devait comporter des données personnelles que je comptais récupérer. Et puis j'avais une sorte de téléphone branché sans doute à l'intérieur de la pièce mais installé juste à l'extérieur, à la façon d'un enregistreur de ce qui se passait alentour. Et lui aussi venait de disparaître. J'étais embêté, surtout que je ne voyais pas comment c'était possible. Est-ce que mes compagnons m'avaient volé mes appareils ? Je pouvais l'envisager mais ce n'était pas très crédible. Avec les gens on ne sait jamais, mais là, pas tellement... Et pourtant il fallait bien trouver une raison à cela. Alors je me suis dit qu'il y avait la possibilité que je rêvais... Mais enfin, j'étais quand même bien là, me disais-je, debout, un peu en dehors de la pièce... C'est-à-dire que je devais me rendre compte de quelque chose (en effet, on se dit rarement cela à l'état de veille); d'ailleurs c'était rassurant (souvent cela m'est arrivé d'envisager des problèmes, voire des événements dramatiques dans un rêve, et puis j'ai pensé à la possibilité du rêve, quand c'était trop difficile à supporter); mais je tenais tout de même à ce que je vivais, comme si les deux états étaient possibles en même temps, ou comme si je ne rêvais qu'en partie...
Ah ouais, pas mal Smile Mais, concrètement, t'as déjà fait un vrai rêve lucide dans ta vie ?

Ce n'est pas moi a écrit:Je suis pas sure de saisir quelle question ça pose exactement.

Les deux sont possibles oui. Parfois je suis ici, j'écoute la musique, je me laisse planer et puis je suis ailleurs et ce que je ressens physiquement, émotionnellement à cet instant, n'est pas d'ici mais de cet ailleurs.
Un rêve éveillé.
Je ne sais pas si t'as lu le fil de discussion, mais ce que tu décris est un peu l'inverse du rêve lucide : là où tu pars très loin dans l'imagination lorsque t'es éveillée, alors que le rêve lucide c'est d'être très conscient alors que t'es endormi.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 10 Mar 2017 - 17:53

Je ne sais pas ce qu'est un vrai rêve lucide, dans la mesure où je ne suis déjà pas capable de définir ce qui serait vraiment lucide dans l'état de veille... Mais je sais que j'ai été plus ou moins lucide dans un rêve, et certaines fois davantage que cela en effet, quand j'étais à peu près convaincu que je rêvais.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 29 Mai 2017 - 17:12

Pieyre a écrit:Je ne sais pas ce qu'est un vrai rêve lucide, dans la mesure où je ne suis déjà pas capable de définir ce qui serait vraiment lucide dans l'état de veille... Mais je sais que j'ai été plus ou moins lucide dans un rêve, et certaines fois davantage que cela en effet, quand j'étais à peu près convaincu que je rêvais.
De mon expérience et à mon avis : on ne peut pas douter.
Crois moi, lorsqu'on fait un vrai rêve lucide : ça coule de source : on est vraiment conscient dans notre monde onirique !
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 665
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 29 Mai 2017 - 17:52

Je vois bien ce que tu veux dire, mais seulement en distinguant radicalement rêve et éveil. Or, dans la journée, alors que je réfléchis, que je parle et que j'agis, je ne me sens pas toujours parfaitement réveillé. Je ne suis pas narcoleptique pour autant, mais je perçois nettement des états de conscience différents quand je suis éveillé. Alors, certes, il m'arrive en rêvant de me sentir plus responsable de ce qui se passe dans le rêve que d'autre fois. Et il y a manifestement un seuil qui fait qu'en général on distingue entre rêve et éveil. Mais ce n'est jamais en tout ou rien quand je rêve, parce que cela ne l'est déjà pas quand je ne rêve pas.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Surfi le Mar 1 Aoû 2017 - 22:05

En vrac: je fais des paralysies du sommeil, je sent quand ça va venir maintenant, j'arrive a gerer l'angoisse.

Plus cool: j'ai fais 2 reves lucides, le premier j'étais dans une rue animés le soir, je me baladais seul et devine ce que je cherchais: une femme bien entendu. Et j'en trouvais pas. Curieux hein.
Le 2 eme j'étais au volant de ma caisse sur une corniche au bord de la cote d'azur, je m'en suis rendu compte alors je me suis pris pour "Sébastien Loeb" et j'ai commencé a faire le con.

J'ai fini dans le ravin et je me suis reveillé  Laughing



J'ai fais un copier/collé.

Deux dont je me souviens, pas voulu du tout. Je pense que j'en ai fais plus mais pas de souvenir. Alors faut avouer que c'est cool et que tu fais bien le distinguo, pas comme dans le film Inception qui pose la question au lecteur.


Il y a quand meme une morale j'ai l'impression, celle de ta conscience.

A part le coté ludique je ne vois pas ce que ça pourrait m'apporter, j'ai d'autres sources de distractions. Alors peut etre un reve lucide pour avoir une reflexion ?
Une reflexion sans entrave, ouais pas mal. Un reve lucide dans lequel on se fout en auto-hypnose, décollage immédiat.



Paralysie du sommeil, bien relou ça. J'arrive a gerer l'angoisse avec le temps mais je n'ai toujours pas l'état d'esprit de tenter de faire un truc.

J'avais lu sur un forum de branleur chic, que la paralysie pouvait t'envoyer en genre de lévitation un truc comme ça.

J'ai encore trop de truc a faire, mais j'en parle depuis un moment déja----------> Voyage astral.
Surfi
Surfi

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides - Page 2 Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par -Benoit- le Jeu 17 Mai 2018 - 3:00

J'aime bien déterrer des topics !
Promis, je lirais le 3 pages un jour, mais pas aujourd'hui :p

Je voudrais juste dire que je m'y suis intéressé sans avoir cherché plus que ça.
J'ai vu le film inception et ça m'a donné une idée :
1- sur la capacité de travail et d'imagination : dans nos rêves, il est possible d'être seul dans notre monde, et il peut se passer énormément de choses. Je ne saurais dire comment, mais je pense être plus intelligent lorsque je rêve Very Happy
2- Les rêves en Wi-Fi :
La télépathie est un phénomène connu de nom, mais pas du tout à la portée de tout le monde.
Pourtant, je me dis que ce serait vraiment génial de pouvoir relier plusieurs personnes dans un même rêve ... Comment faire ? Basketball Basketball Basketball

Jusqu'à maintenant , les personnes que l'ont voyait dans nos rêves étaient souvent des simulations créées par notre cerveau. Pourtant, il doit exister un moyen de mettre 2 cerveaux en wi-fi ... C'est vrai, si on le fait avec les ordis et les téléphones, on doit bien pouvoir le faire avec notre cerveau Very Happy
-Benoit-
-Benoit-

Messages : 967
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 26
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum