Club des Rêveurs Lucides

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 21 Nov 2016 - 17:48

Je suis très déçu que le salon Les mondes du rêve soit un salon fermé Crying or Very sad

Peu de gens y participent alors que l'envergure des capacités du rêve lucide est très large et que beaucoup de gens n'ont encore (malheureusement) jamais expérimenté ça !!


J'ouvre donc ce topic général : et, d'ailleurs, je ne savais pas trop où le foutre puisque c'est un thème très scientifique mais qui ouvre la possibilité à beaucoup de réflexions spirituelles mais aussi la connaissance de soi...

Enfin bref.

C'est un thème qui me tient à cœur puisque je pratique les rêves lucides depuis longtemps : on pourrait même dire que je maîtrise le sujet (même si je suis très très très loin d'avoir exploré toutes les possibilités.

Le message initial du topic je vais le former en deux parties :


___________________________________________________
Pour les curieux et amateurs : Qu'est-ce qu'un Rêve Lucide ? Avec des mots simples.


Vous allez vous coucher.

Vous vous endormez.

Vous entrez dans un rêve.

Le rêve lucide est, à ce moment-là, lorsque vous rêvez : vous prenez tout simplement conscience que vous êtes en train de dormir ! Donc, en quelques sortes, vous vous trouvez dans votre monde onirique tout en sachant que vous êtes également dans votre lit !! Donc cela vous ouvre la possibilité de contrôler ce rêve.

___________________________________________________
Y a-t-il des intéressés ?


Je cherche donc, avant d'aller plus loin, de voir s'il y a, parmi vous, des gens qui s'intéressent à ça, au contrôle du rêve, à jusqu'où peut-on aller ? Si vous voulez partager vos expériences, vos défis oniriques, vos objectifs, vos conseils etc. etc. Ça m'intéresse beaucoup, j'aimerais pouvoir en faire de plus en plus souvent et j'aimerais aller plus loin dans l'inconscient.

Lorsqu'on dort, on est supposés être inconscients. Or, dans un rêve lucide : on est conscients ! Je suis persuadé que le rêve lucide est un des moyens les plus courts pour faire face à son subconscient.

Alors, Y a-t-il des intéressés ? Smile
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Mark Larx le Mer 23 Nov 2016 - 10:22

On peut aussi le faire par l'hypnose ericksonnienne, il me semble.
On peut aussi y arriver par la méditation ou par le dédoublement de conscience (technique méditative particulière). Certains arriveraient même à force de travail et de discipline à arriver à "jongler" avec plusieurs niveaux de conscience.
Mark Larx
Mark Larx

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 39
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par perenico le Mer 23 Nov 2016 - 10:33

Tiens je participe parceque ça m'intéresse, et tu (vous) pourras (pourrez) peut-être répondre à quelques interrogations

Parfois lorsque je dors, j'ai l'impression de pouvoir contrôler mon rêve. Ca se produit en général le matin, dans un état de demi-sommeil.

Je me suis beaucoup entrainé étant petit à "voler" au moment de m'endormir et depuis je crois que je peux plus ou moins influencer légèrement mes rêves. L'exemple le plus parlant c'est quand je rêve de quelque chose, que le rêve va plus ou moins dans un sens qui m'intéresse, j'ai tendance à "pousser" dans un sens, ce qui ne fonctionne pas à chaque fois, mais au bout d'un moment si le rêve m'échappe, j'abandonne et me dit qu'il est temps de me réveiller... Et pouf, je me réveille, tout doucement, simplement...

J'aimerais savoir si je suis dans la bonne voie et du coup, s'il est possible d'aller plus loin

~nico
perenico
perenico

Messages : 345
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 41
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mer 23 Nov 2016 - 11:22

Mark Larx a écrit:On peut aussi le faire par l'hypnose ericksonnienne, il me semble.
On peut aussi y arriver par la méditation ou par le dédoublement de conscience (technique méditative particulière). Certains arriveraient même à force de travail et de discipline à arriver à "jongler" avec plusieurs niveaux de conscience.
Oui c'est sûr. C'est très intéressant tout ça, en plus ! Mais le rêve lucide est très accessible. Et c'est ludique Very Happy


perenico a écrit:Parfois lorsque je dors, j'ai l'impression de pouvoir contrôler mon rêve. Ca se produit en général le matin, dans un état de demi-sommeil.

Je me suis beaucoup entrainé étant petit à "voler" au moment de m'endormir et depuis je crois que je peux plus ou moins influencer légèrement mes rêves. L'exemple le plus parlant c'est quand je rêve de quelque chose, que le rêve va plus ou moins dans un sens qui m'intéresse, j'ai tendance à "pousser" dans un sens, ce qui ne fonctionne pas à chaque fois, mais au bout d'un moment si le rêve m'échappe, j'abandonne et me dit qu'il est temps de me réveiller... Et pouf, je me réveille, tout doucement, simplement...
Chez les rêveurs lucide, ce que tu décris s'apparente à ce qu'on appelle "rêve prélucide" : c'est souvent soit quand tu as l'impression de contrôler un rêve ou alors quand, dans un rêve, tu fais allusion à la lucidité, par exemple "nan mais c'est pas possible, je dois sûrement être en train de rêver" mais sans vraiment passer le cap de la conscience.

perenico a écrit:J'aimerais savoir si je suis dans la bonne voie et du coup, s'il est possible d'aller plus loin
Oui clairement. Surtout si le sujet t'intéresses, que tu dis t'entraîner etc. Et que tu te renseignes à ce sujet : c'est la bonne voie pour pratiquer les rêves lucides Smile D'ailleurs, au fil de cette conversation, je peux donner plusieurs conseils selon les personnes.

En revanche, cette expérience que tu décris n'est pas un rêve lucide à proprement parlé, même si tu as l'impression d'orienter/contrôler : crois-moi, le jour où tu en feras un vrai, tu n'auras strictement aucun doute Smile
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par astro le Mer 23 Nov 2016 - 13:18

Bonjour,

ce sujet m'intéresserait, j'ai déjà fait 1 ou 2 rêves lucides et c'est vraiment une expérience agréable. Mais la première étape est déjà de se souvenir de ses rêves je suppose ? Car cela m'arrive très rarement, est-ce qu'il y a des choses à faire pour remédier à ça ?
astro
astro

Messages : 52
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 34
Localisation : Tours / Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mer 23 Nov 2016 - 13:33

astro a écrit:Bonjour,

ce sujet m'intéresserait, j'ai déjà fait 1 ou 2 rêves lucides et c'est vraiment une expérience agréable. Mais la première étape est déjà de se souvenir de ses rêves je suppose ? Car cela m'arrive très rarement, est-ce qu'il y a des choses à faire pour remédier à ça ?
Salut,

Oui, absolument !! La 1ère étape est de se souvenir de plus en plus et de mieux en mieux de ses rêves, au quotidien.

Il y a pour ça deux parties :

- Le côté mnémonique : où il faut, tout simplement, travailler sa mémoire. Le conseil que tu trouveras souvent, c'est avoir un carnet à ton chevet dans lequel tu notes l'ensemble des éléments dont tu te rappelles de ton rêve au réveil. avec le temps, tu t'en rappelleras de mieux en mieux.

- Le côté santé/hygiène de vie. Sans rentrer dans les détails de la diététique qui influence le sommeil, c'est surtout les heures de sommeil qu'il ne faut pas négliger. Et pour ceux qui dorment très profondément sans se rappeler de leurs rêves, le week-end, et la semaine ne dorment que 5 heures : le conseil absolu c'est d'appliquer la technique du WBTB : Wake Back To Bed : C'est très très très efficace. 95% des rêves lucides que j'ai fait dans ma vie sont suite à un WBTB.
En gros, quand tu as + de 9 heures de sommeil devant toi (le week-end, vacances ou peu importe...) tu mets ton réveil entre 4 et 5 heures après l'heure du coucher (selon tes besoin de sommeil et ta fatigue : si tu dors généralement très peu et qu'en plus t'es pas méga fatigué : mets plutôt 4 heures après. Sinon, mets plutôt 5 heures).
Une fois que tu te réveilles en pleine nuit suite à ce réveil, fais quelque chose, pendant 3 à 5min : lit un truc sur les rêves lucides, dis-toi "tiens, je me suis réveillé pour faire un WBTB, une technique pour provoquer des rêves lucides" etc. etc. et recouche-toi.
Déjà, après s'être réveillé comme ça, tu aurais entre 500 et 1500% de plus de chances de te souvenir du rêve que tu vas faire juste après.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par perenico le Mer 23 Nov 2016 - 13:53

L'Homme qui Sait a écrit:
astro a écrit:Bonjour,

ce sujet m'intéresserait, j'ai déjà fait 1 ou 2 rêves lucides et c'est vraiment une expérience agréable. Mais la première étape est déjà de se souvenir de ses rêves je suppose ? Car cela m'arrive très rarement, est-ce qu'il y a des choses à faire pour remédier à ça ?
Salut,

Oui, absolument !! La 1ère étape est de se souvenir de plus en plus et de mieux en mieux de ses rêves, au quotidien.

Il y a pour ça deux parties :

- Le côté mnémonique : où il faut, tout simplement, travailler sa mémoire. Le conseil que tu trouveras souvent, c'est avoir un carnet à ton chevet dans lequel tu notes l'ensemble des éléments dont tu te rappelles de ton rêve au réveil. avec le temps, tu t'en rappelleras de mieux en mieux.

- Le côté santé/hygiène de vie. Sans rentrer dans les détails de la diététique qui influence le sommeil, c'est surtout les heures de sommeil qu'il ne faut pas négliger. Et pour ceux qui dorment très profondément sans se rappeler de leurs rêves, le week-end, et la semaine ne dorment que 5 heures : le conseil absolu c'est d'appliquer la technique du WBTB : Wake Back To Bed : C'est très très très efficace. 95% des rêves lucides que j'ai fait dans ma vie sont suite à un WBTB.
En gros, quand tu as + de 9 heures de sommeil devant toi (le week-end, vacances ou peu importe...) tu mets ton réveil entre 4 et 5 heures après l'heure du coucher (selon tes besoin de sommeil et ta fatigue : si tu dors généralement très peu et qu'en plus t'es pas méga fatigué : mets plutôt 4 heures après. Sinon, mets plutôt 5 heures).
Une fois que tu te réveilles en pleine nuit suite à ce réveil, fais quelque chose, pendant 3 à 5min : lit un truc sur les rêves lucides, dis-toi "tiens, je me suis réveillé pour faire un WBTB, une technique pour provoquer des rêves lucides" etc. etc. et recouche-toi.
Déjà, après s'être réveillé comme ça, tu aurais entre 500 et 1500% de plus de chances de te souvenir du rêve que tu vas faire juste après.

Tiens c'est pas mal cette idée de se réveiller pour se rendormir, effectivement, j'ai remarqué que les rêves dont je me souviens sont souvent arrivés une fois que j'ai replongé, que j'ai retrouvé une endroit agréable dans le lit et que je n'ai pas le stress de me lever...

Ca me donne quelques idées d'expérimentation pour ce week-end Smile
perenico
perenico

Messages : 345
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 41
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Mer 23 Nov 2016 - 17:04

Ah, cool!

Y'a un rêve qui revient chez les personnes qui vont avoir une légère paralysie au réveil: on rêve qu'on se lève, on se rend compte qu'on dormait encore, on se lève, mais on dormait encore, alors on se lève encore etc etc etc

Et bien on peut profiter de ça pour faire des rêves lucides.
Le seul hic c'est que ça arrive un peu au hasard, pas forcément souvent.
Et ça transforme un moment chiant et vaguement angoissant en quelque chose de sympa.

J'aimerais bien pouvoir provoquer des rêves lucides sans ça, mais je serais bien incapable de m'astreindre à faire un cahier du sommeil etc.
Avec un peu de chance, ça viendra avec le temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mer 23 Nov 2016 - 17:18

Sibylle a écrit:Y'a un rêve qui revient chez les personnes qui vont avoir une légère paralysie au réveil: on rêve qu'on se lève, on se rend compte qu'on dormait encore, on se lève, mais on dormait encore, alors on se lève encore etc etc etc
Chez les rêveurs, ça s'appelle un faux réveil : en effet il y a des moyens pour l'utiliser pour prendre conscience que l'on dort (mais, de par expérience, je ne pense pas que ce soit les meilleures moyens).
Et, bien sûr, grâce au rêve lucide, comme tu l'as dit, ça enlève l'angoisse des faux-réveils.

D'ailleurs, le fait de faire un rêve lucide enlève beaucoup d'angoisses : certains cauchemars récurrents etc...


Sibylle a écrit:J'aimerais bien pouvoir provoquer des rêves lucides sans ça, mais je serais bien incapable de m'astreindre à faire un cahier du sommeil etc.
Avec un peu de chance, ça viendra avec le temps.
Bah écoute, suis ce topic avec attention Wink 95% des gens que j'ai coaché arrivent à faire leur premier rêve lucide en 1 à 4 semaines Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Mer 23 Nov 2016 - 17:24

@HQS
Oups, j'ai oublié :http://www.zebrascrossing.net/t17636p75-vous-vous-souvenez-de-votre-reve-de-ce-matin-ecrivez-le#1191888

C'est surtout la fréquence qui m'ennuie, ça m'arrive de manière aléatoire.
Je vois l'évolution dans ma manière de rêver, mais je ne la provoque pas vraiment.

Je vais quand même suivre ce topic avec attention !


Dernière édition par Sibylle le Jeu 24 Nov 2016 - 2:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par singeastronome le Mer 23 Nov 2016 - 18:12

J'avais lu un livre de Richard Feynman ( le titre est Vous voulez rire Monsieur Feynman) est dans un chapitre il explique que pendant une période il avait un carnet ou à chaque fois qu'il se réveillait il notait les souvenirs de ses rêves et ses observations ( présence de couleurs , sons ...) , il essayait d'avoir un souvenir de plus en plus précis et au fur et à mesure il arrivait a contrôler certaines parties du rêve.

Un article intéressant sur les rêves lucides :
http://emiliegillet.fr/wp-content/uploads/2014/05/r%C3%AAves-lucidesouvertureV2.pdf

singeastronome

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 21
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 24 Nov 2016 - 11:20

PS: au passage il y a aussi ce topic: http://www.zebrascrossing.net/t1682-vous-est-il-deja-arrive-de-controler-vos-reves

@Singe
Merci pour le lien, c'est marrant.
Ils parlent du miroir. La seule fois ou je me souviens avoir vu un miroir dans un rêve, c'était dans le dernier rêve lucide que j'ai fait. Je savais que je rêvais, et c'était pas moi dans le reflet, et pourtant je m'y suis reconnue tout en me disant qu'ici ma tête n'était pas la même Crazy

edit: Les jeux vidéos augmenteraient aussi la probabilité de faire des rêves lucides  http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/jeux-videos-et-reves-lucides .
Et je me souviens avoir fait des rêves plus ou moins lucides (je ne modifiais pas la matière du rêve, j'y jouais simplement) ou je voyais le rêve comme un jeu de ce type.
En partant d'un rêve standard (sans passer par la paralysie) il m'arrive assez souvent (et de plus en plus) de savoir que je rêve, sauf qu'en général ça ne me perturbe pas plus que ça. Par exemple, un monstre/ennemi va m'attaquer, et je n'ai pas peur parce que je sais que je suis dans un rêve, et du coup c'est un peu "chouette, amusons-nous" sans qu'il me vienne à l'idée de modifier quelque chose dans le rêve.
En gros, dans ces cas là je suis lucide sur le fait que je rêve, mais pas lucide sur le fait d'être lucide du fait que je rêve.
Et il n'est vraiment pas impossible que ce soit lié à ma pratique des jeux vidéos.
C'est quand même pas facile d'appréhender les différents niveaux de lucidité, il y a plein de nuances entre le rêve-illusion et le rêve-lucide, et l'état de conscience peut varier dans un même rêve.
C'est aussi difficile de savoir jusqu'où on peut aller dans le contrôle du rêve sans avoir expérimenté certaines choses - puis ça dépend des capacités d'imagination.
Pour le peu que j'ai vraiment contrôlé, c'était relativement le pauvre, ou disons que ça collait un peu trop au réel. Mais l'expérience de la production volontaire des éléments du rêve était nouvelle, donc ça changera peut-être lors de ma prochaine expérience de rêve lucide-lucide.
Mais ça me pose des questions, parce que j'ai lu que la plupart des gens choisissaient de voler pour se déplacer par exemple, et bien ça ne m'est pas venu à l'esprit. J'ai bien tenter la modification des tailles, mais ça ne collait plus après (je ne voyais pas comment ouvrir les portes en étant minuscule) et du coup la taille est redevenue normale. J'ai un soucis de cohérence dont il faudrait que je m'affranchisse lorsque je sais que je sais que je rêve.
Enfin j'ai quand même l'impression d'avoir un blocage dans ce contexte, que je n'ai pas lorsque je sais simplement que je rêve.


Parmi la communauté des fans de jeux vidéos, le nombre de rêves lucides expérimentés naturellement, sans aucune méthode d’induction, est supérieur à ceux jouant peu ou pas à des jeux vidéos.

Les joueurs de jeux vidéos fréquents et passionnés expérimentent donc souvent, sans l’avoir recherché, des rêves lucides, ce sont les conclusions de Gackenbach dans son article « Video Game Play and Consciousness Development: A Replication and Extension ».

Les jeux vidéos entraînent l’esprit à reconnaître et gérer une situation de réalité virtuelle. Et qu’est ce qu’un rêve sinon une forme de réalité virtuelle ? En s’immergeant totalement dans la réalité artificielle de son jeu vidéo, concentré au point d’en perdre la notion du temps, le joueur entre dans un état non ordinaire de conscience qui développe des capacités cognitives spécifiques semblant avoir un impact sur la capacité à contrôler ses rêves.

Cette découverte et cet article soulève une question très intéressante pour de futurs recherches. Serait-il possible de déterminer exactement quels sont les jeux vidéos favorisant le plus les rêves lucides et pourquoi ? En trouvant quelles caractéristiques précises des jeux vidéos entraînent les facultés cognitives nécessaires pour contrôler ses rêves, il serait alors possible de développer le jeu vidéo ultime, un jeu vidéo d’entraînement aux rêves lucides.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Jeu 24 Nov 2016 - 15:10

Petite note concernant la fréquence du fait de faire des rêves lucides : moi aussi c'était plutôt aléatoire.

C'est très clairement une question de pratique et entraînement. Lorsque tu t'y prépares, lorsque tu lis beaucoup de choses sur la lucidité etc. tu es plus disposée à en provoquer.

Pour te donner un exemple de mon expérience personnelle :
J'ai connu une période de 6 à 12 mois où je n'ai fait aucun rêve lucide. Et, à un moment donné, j'y avais repensé, et j'ai repensé à quel point c'est génial etc. et qu'il faudrait vraiment que je recommence à en faire etc. j'ai programmé un WBTB et j'en ai directement fait un Very Happy Donc c'est très psychologique. Il faut se persuader.

Ensuite, selon si tu t'endors vite ou lentement, tu pourrais t'entraîner à faire le WILD ou le MILD :

WILD = Waked-Initiated Lucid Dream :
C'est une technique qui demande une bonne connaissance de soi, de son corps, de son sommeil. C'est pratique pour ceux qui s'endorment plutôt rapidement (entre 3 et 15min). Et ça s'entraîne Very Happy
Tu peux trouver plein plein d'articles et conseils en cherchant "WILD rêve" ou "WILD lucid" en anglais sur Google, c'est pas très utile à ce que je recherche des trucs pour te les copier/coller ici.
En revanche, je peux t'expliquer avec mes mots :
Tu sais, quand tu es sur le point de t'endormir, tu divagues, tu penses à des histoires ? Des actions ? En fait, le WILD consiste à rester conscient pendant le processus d'endormissement. C'est-à-dire, tu fais passer ton imagination pré-sommeil de simple scène imaginaire à scène de rêve.
Technique simple : s'imaginer dans une pièce/lieu neutre (genre 4 murs ou décor simple), avec une chaise, fauteuil... ou juste debout. Ou sur la pelouse. Enfin, t'as compris Very Happy une scène assez simpliste. Et tu t'imagines être dans ce décor, posée. Et tu te dis "Bon, bah on va attendre que je m'endorme" Club des Rêveurs Lucides Mrgreen Et tu attends. Donc, oui, c'est dur à mettre en pratique, parce qu'on divague très vite. Et ça prolonge le temps d'endormissement... Mais c'est faisable. Et puis tu peux aussi utiliser un objet pour retenir ton attention sur cette scène, en attendant de s'endormir (une clef, une pomme... Ou peu importe, mais un truc simple). Et, au bout d'un moment, cette pièce que tu t'imagines se rempli de couleurs, les matières apparaissent de plus en plus réelles, tu plonges carrément dans ton rêve ! Dès que tu sens que tu dors, tu peux te lever de ta chaise et contrôler ton rêve à ta guise Very Happy (On parlera plus tard des techniques de contrôle. Comme tu l'as dit : c'est pas évident de tout modifier et tu es loin d'être la seule qui a un souci de cohérence. Mais ya des techniques pour, à peu près, tout : dans la limite de son imagination, bien sûr.)

MILD = Mnemonic Induction of Lucid Dreams :
C'est adapté à la majorité des gens. Surtout ceux qui ont le temps de dormir et qui se rappellent souvent de leurs rêves. Et, si tu mets du temps à t'endormir, la technique du WILD devient un enfer : puisque tu mets 1h, 2 heures à t'endormir... Alors que le MILD, c'est complètement différent.
Le MILD est la technique qui consiste à prendre conscience qu'on rêve pendant un rêve normal.
C'est ainsi que j'ai fait mon tout premier rêve lucide Very Happy par pur hasard : j'avais 12-13 ans, je rêvais que j'étais dans les rues de New-York. Et je ne saurais dire par quel hasard, j'ai juste réalisé que je venais de me coucher ya 10min... Je me suis arrêté dans ces rues, j'ai regardé les immeubles, le ciel, les passants... Et j'ai juste pris conscience : "WOW, c'est incroyable ! Je viens de m'endormir et c'est impossible que je sois à NY haha, wtf ?!? Je suis dans mon rêve !!!" c'est le moment qui a changé ma vie Smile
Sauf que, plus on grandit, moins c'est évident... Donc il y a des techniques (je t'invite aussi à chercher "Reality Check" sur Google). La plus grande partie du MILD réside à se fixer des repères mnémotechniques qui vont te faire tilter si tu rêves ou pas.
- Très easy à faire lorsque tu rêves souvent de la même chose : tu peux associer un objet au fait de rêver (ou pas).
- Technique de répétition d'un geste au quotidien impossible à faire mais possible dans le rêve : la technique ultime, la plus simple, la plus pratique et la plus efficace : c'est le nez bouché.
Si, par exemple, tu as tendance à faire souvent des Faux Réveils (se réveiller dans un rêve), tu peux prendre l'habitude, chaque matin, à te boucher le nez et essayer de respirer. Oui, oui, vraiment Very Happy Ça sonne tout con, mais c'est efficace : si tu fais ce geste tous les matins comme un rituel au réveil :
- Boucher le nez,
- Essayer de respirer,
- Conclure : "je n'arrive pas à respirer, donc je ne rêve pas."
A force de le faire, un jour ou l'autre tu vas faire un faux réveil et tu vas, par rituel, faire cette manœuvre et, dans 99,9% des cas, tu respireras même le nez bouché, dans ton rêve Smile Ça peut donc provoquer un rêve lucide Wink
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Jeu 24 Nov 2016 - 15:33

L'Homme qui Sait, tu peux toujours demander à un modérateur ou à une personne intéressée de reprendre la fonction de portier du salon consacré aux mondes du rêve. Il y a peu de contributions à ce sujet. Le travail ne devrait pas être très important.

Je note mes rêves depuis que j'écris mon journal, ou presque, donc vers l'âge de 16 ans (avec la motivation, je finissais par me souvenir de mes rêves tous les jours), même si depuis une dizaine d'années je me suis beaucoup relâché. Je suis particulièrement sensible, non aux thèmes mais aux modalités de ces rêves. C'est en effet ce qui m'a semblé le plus riche ces dernières années, et que j'aurais dû noter immédiatement; c'est-à-dire que c'est perdu.

Mais je n'ai pas tellement fait de rêves lucides je crois; c'est-à-dire que je suis plus ou moins conscient parfois que je rêve, ou alors je me pose la question dans le rêve, mais cela ne va pas aussi loin que je le voudrais.

Maintenant, j'ai fait des rêves hypnagogiques, lors de l'endormissement, dont j'ai noté certains dans le salon. Et là c'est extrêmement lucide. J'ai même l'impression de ne pas dormir.

Je sais aussi qu'il existe des substances psychotropes qui favorisent les rêves lucides.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 24 Nov 2016 - 15:49

@HQS
Depuis quelques jours, j'essaie de faire la première technique (je m'endors assez vite en général).
Et jusqu'à maintenant, je finis toujours par abandonner en cours de route en me disant que j'ai juste envie de dormir, parce que c'est chouette de dormir.
Bref, il me manque encore un peu de volonté Laughing
Mais c'est la méthode qui me parlerait le plus.

La deuxième me semble demander plus d'efforts, et étant paresseuse je n'ai pas envie que ça m'occupe trop l'esprit. En plus j'imite les sensations du réel dans mon rêve, ce serait bien capable de me réveiller par manque d'air.

@Pieyre
J'ai pas réussi à trouver tes rêves pale

edit: ahhh précipitation panique ! J'ai fini par trouver en prenant le temps !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Jeu 24 Nov 2016 - 16:59

Pieyre a écrit:L'Homme qui Sait, tu peux toujours demander à un modérateur ou à une personne intéressée de reprendre la fonction de portier du salon consacré aux mondes du rêve. Il y a peu de contributions à ce sujet. Le travail ne devrait pas être très important.
Je vais y penser.

Pieyre a écrit:Mais je n'ai pas tellement fait de rêves lucides je crois; c'est-à-dire que je suis plus ou moins conscient parfois que je rêve, ou alors je me pose la question dans le rêve, mais cela ne va pas aussi loin que je le voudrais.
Suis ce topic avec nous Smile si tu le veux vraiment, avec un peu d'exercice tu pourras peut-être nous sortir de belles expérimentations en rêve lucide ! Puisque tu m'as l'air de bien t'y intéresser et bien t'y connaître, en rêves.

Sibylle a écrit:@HQS
Depuis quelques jours, j'essaie de faire la première technique (je m'endors assez vite en général).
Et jusqu'à maintenant, je finis toujours par abandonner en cours de route en me disant que j'ai juste envie de dormir, parce que c'est chouette de dormir.
Bref, il me manque encore un peu de volonté Laughing
Comme je te comprends... Trop la flemme, parfois. Bah la prochaine fois où t'as la motivation, fais-toi un WBTB et essaie de faire un WILD en te rendormant. Tu me diras le résultat Smile

Sibylle a écrit:En plus j'imite les sensations du réel dans mon rêve, ce serait bien capable de me réveiller par manque d'air.
Crois moi, il y a peu de chances à ce que tu ne parviennes pas à respirer en faisant ça dans ton rêve.
En revanche, ce qui m'est arrivé une fois : je faisais un rêve normal, et j'ai commencé à soulever l'hypothèse que j'étais peut-être dans un rêve : donc c'était un rêve prélucide ou presque-lucide, une sorte "d'impression de rêver" sans prise de conscience. J'ai eu l'idée de réaliser le RC (Reality Check) du nez boucher : je me bouche le nez, je respire... Et quelle conclusion j'en tire : "Tiens, c'est marrant, j'arrive à respirer le nez bouché"...... Et puis mon rêve normal suivit son court..... Je m'en suis mordu les doigts au réveil haha
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 24 Nov 2016 - 17:12

@HQS
C'est possible que ça puisse marcher, mais l'expérience que j'ai c'est que j'apprends à me piéger.
La dernière fois, j'avais vraiment toutes les sensations que j'aurais eu en vrai si je m'étais réveillée un peu difficilement, et pourtant je dormais. Ça m'a impressionné, mon rêve s'adapte aux repérages que je fais - et j'ai même un peu peur de finir dépassée.
Puis je n'ai pas envie de tenter de trop me piéger, parce que j'aurais peur que la partie plus globale de moins me fasse payer cette rébellion.... c'est méga bizarre ce que je dis, mais je préfère être mon alliée que mon adversaire, j'ai l'impression que c'est ce qui me fait dormir sereinement.
Enfin j'ai le sentiment que si je commence à trop vouloir me déjouer, ça va être catastrophique, ce qui fait que je tente d'adopter une approche plus naturelle/spontanée.
(c'est officiel, je suis bizarre  Laughing )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Jeu 24 Nov 2016 - 17:22

Vous connaissez le truc de se pincer pour se rendre compte si l'on rêve ? Eh bien une fois, alors que cela ne m'arrive jamais dans les rêves, je me battais avec quelqu'un dans une rue la nuit, près d'un cabaret (j'emploie ce mot parce que ça ressemblait à une époque relativement ancienne). Nous étions tous deux à terre; il prenait le dessus. Je me suis dit : ce n'est rien, c'est un rêve, je ne vais pas avoir mal. Et pourtant ce type me faisait mal : ce n'était donc pas un rêve... Eh, bien si ! Qu'il y ait un critère, ce serait trop beau...

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Invité le Jeu 24 Nov 2016 - 17:24

Je ne me suis jamais fait mal lorsque je savais que je rêvais, mais j'ai déjà eu très mal en rêvant.
Et que tu aies eu mal tout en sachant que tu rêvais me conforte dans l'idée qu'il ne faut pas trop sous-estimer les risques qu'on peut rencontrer dans un rêve, on ne peut pas tout maitriser, et en effet on peut avoir mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Jeu 24 Nov 2016 - 17:27

C'est vrai qu'on peut ressentir la douleur : même si elle est assez différente de la vraie douleur, la sensation est réaliste.

C'est vrai que c'est impressionnant, toutes les illusions et simulations que le cerveau peut nous faire ! Mais sachez qu'il y aura toujours des éléments qui échappent et sont quasiment impossibles de simuler, dans un rêve.

Je crois que le moins probable c'est de garder le même texte sur un support : dans ton rêve, tu prends un journal, livre, écriteau ou autre... Tu lis ce qui est écrit puis tu tournes la tête, puis tu re-regarde le même support : 99,999% des fois le texte sera changé et c'est quasiment impossible pour le cerveau de feinter ça !

Mais, sérieux, le coup du nez bouché fonctionne à merveille.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Jeu 24 Nov 2016 - 17:39

Il y a des éléments comme ça en effet. Avec un texte écrit, cela me le fait aussi. Mais, bon, dans la mesure où l'on est dans le vague, qu'est-ce qui est sûr ?

En fait je ne crois pas que la pure conscience de ce qui nous arrive existe jamais, y compris quand on ne dort pas. Souvent, juste après avoir regardé un film de science-fiction (surtout quand c'est dans mon lit, toutes lumières éteintes), je me trouve encore – très légèrement – dans un espace-temps-conscience incertain. C'est en général assez agréable, parce que le héros du film a souvent triomphé de la situation et que j'ai pu m'y identifier; mais c'est aussi inquiétant, comme si dans le temps ordinaire quelque chose de l'existence m'échappait et que là j'en saisissais un aspect.


Dernière édition par Pieyre le Lun 28 Nov 2016 - 9:26, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par astro le Sam 26 Nov 2016 - 12:40

Il suffit d'en parler pour en faire Smile .
Donc cette nuit je réalise que je rêve, et je me suis mis à voler entre autre. Par contre dès que j'ai commencé à influencer le rêve, celui-ci était "fragile" et commençait à se défaire en quelque sorte. Je l'ai tenu plus longtemps que les fois précédentes, mais les images étaient de plus en plus floues (je ne sais pas si c'est le fait de réaliser qu'on rêve qui fait ça ou le fait de l'influencer).
astro
astro

Messages : 52
Date d'inscription : 18/11/2016
Age : 34
Localisation : Tours / Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 28 Nov 2016 - 9:22

Pieyre a écrit:En fait je ne crois pas que la pure conscience de ce qui nous arrive existe jamais, y compris quand on ne dors pas.
Je suis d'accord avec toi : nous sommes tous en permanence à des niveaux d'état de conscience différents selon le moment de la journée, notre humeur, notre état d'esprit etc...

astro a écrit:Il suffit d'en parler pour en faire Smile .
Donc cette nuit je réalise que je rêve, et je me suis mis à voler entre autre. Par contre dès que j'ai commencé à influencer le rêve, celui-ci était "fragile" et commençait à se défaire en quelque sorte. Je l'ai tenu plus longtemps que les fois précédentes, mais les images étaient de plus en plus floues (je ne sais pas si c'est le fait de réaliser qu'on rêve qui fait ça ou le fait de l'influencer).
C'est un peu les deux. En effet, quand on prend conscience qu'on rêve, c'est pas facile de maintenir le rêve stable Club des Rêveurs Lucides Triste c'est pour ça qu'il faut aussi trouver le bon moment pour essayer d'en faire : notamment un bon niveau de fatigue sans être trop fatigué etc.
Sinon, il y a aussi des techniques pour stabiliser le rêve :
- Se frotter les mains,
- Tourner sur soi-même,
Je crois qu'il y en a d'autres, il faut chercher sur les forums de rêveurs lucides...
Le fait de tourner sur soi-même dans le rêve ne fonctionne pas toujours, mais lorsque ça fonctionne : ça le stabilise très bien.

On peut aussi invoquer un objet de ce type, bouton amplificateur :
Club des Rêveurs Lucides Bouton-volume-chaine-hifi
Et s'imaginer qu'il règle la stabilité du rêve et l'intensité du niveau de conscience, en se persuadant qu'en le tournant ça peut stabiliser et augmenter le niveau de "clarté", ça peut fonctionner aussi.

J'ai lu des conseils aussi de "sortilège", où tu peux claquer des doigts en provoquant un sort, en criant "STABILITÉ x1000" et/ou "CONSCIENCE x1000" comme si t'utilisais un cheat-code dans un jeu-vidéo Very Happy ça peut aider aussi.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 30 Déc 2016 - 14:09

Comment ça avance, vos tentatives ? Smile

J'en ai fait un il n'y a pas longtemps. Mais je n'ai pas pensé à mon prochain défit : entrer dans le décor d'une peinture que je viendrais de peindre Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Bimbang le Ven 30 Déc 2016 - 15:12

J'ai fait des jeux de rôles sur skype, et je me demande si ça ne s'approche pas du rêve lucide.

J'explique : je joue généralement avec un gars que je connais bien maintenant. On établit le lieu et l'environnement du jeu. Par exemple, une forêt sombre, en fin d'après midi. On a chacun un personnage avec une histoire, un background, et on crée une rencontre de nos personnages sans connaitre l'autre personnage. Le jeu consiste donc à faire vivre nos persos, à les faire réagir tout en se projetant dans l'endroit créé.

Ma première expérience m'a réellement bouleversée par la puissance des émotions que j'ai ressenties. Quand ça s'est terminé, j'ai décrit une sorte de remontée des grands fonds marins. Ça s'est passé sur une demi-heure mais j'avais totalement occulté la notion de temps et tout ce qui se passait réellement autours de moi. Ça m'a même un peu fait peur, tellement je sentais que je pouvais partir très loin, m'oublier complétement. Mon perso n'a pourtant pas fait grand chose, mais à un moment, j'ai dû lâcher prise, ne plus être moi, mais "elle" et la laisser agir tel qu'elle le devait dans l'histoire. Je me souviens avoir gardé, sur plusieurs mois, le souvenir tactile de ce que mon perso avait touché. Vraiment impressionnant.

Par la suite, et à force d'en faire, j'ai peut être moins d'immersion, ou ça me fait moins peur. J'ai moins de décalage avec la réalité en tout cas quand j'arrête le jeu. C'est moins chamboulant, mais c'est sans doute que j'ai moins peur sur le fait du lâcher-prise.

Est ce qu'on peut appeler ça "rêve-lucide" ?
Je ne dirige pas vraiment tout, puisque l'autre interagit, l'univers est constant d'un bout à l'autre, et on l'a toujours choisi "réaliste" pour des facilités de jeux, mais l'effet n'est il pas le même ?
Bimbang
Bimbang

Messages : 4510
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 30 Déc 2016 - 15:43

Bimbang a écrit:J'ai fait des jeux de rôles sur skype, et je me demande si ça ne s'approche pas du rêve lucide.

J'explique : je joue généralement avec un gars que je connais bien maintenant. On établit le lieu et l'environnement du jeu. Par exemple, une forêt sombre, en fin d'après midi. On a chacun un personnage avec une histoire, un background, et on crée une rencontre de nos personnages sans connaitre l'autre personnage. Le jeu consiste donc à faire vivre nos persos, à les faire réagir tout en se projetant dans l'endroit créé.

Ma première expérience m'a réellement bouleversée par la puissance des émotions que j'ai ressenties. Quand ça s'est terminé, j'ai décrit une sorte de remontée des grands fonds marins. Ça s'est passé sur une demi-heure mais j'avais totalement occulté la notion de temps et tout ce qui se passait réellement autours de moi. Ça m'a même un peu fait peur, tellement je sentais que je pouvais partir très loin, m'oublier complétement. Mon perso n'a pourtant pas fait grand chose, mais à un moment, j'ai dû lâcher prise, ne plus être moi, mais "elle" et la laisser agir tel qu'elle le devait dans l'histoire. Je me souviens avoir gardé, sur plusieurs mois, le souvenir tactile de ce que mon perso avait touché. Vraiment impressionnant.

Par la suite, et à force d'en faire, j'ai peut être moins d'immersion, ou ça me fait moins peur. J'ai moins de décalage avec la réalité en tout cas quand j'arrête le jeu. C'est moins chamboulant, mais c'est sans doute que j'ai moins peur sur le fait du lâcher-prise.

Est ce qu'on peut appeler ça "rêve-lucide" ?
Je ne dirige pas vraiment tout, puisque l'autre interagit, l'univers est constant d'un bout à l'autre, et on l'a toujours choisi "réaliste" pour des facilités de jeux, mais l'effet n'est il pas le même ?
Ça ressemble beaucoup, à mon avis. Je n'ai jamais fait d'immersion aussi forte... Est-ce que ça reste de l'imagination ?

Le Rêve Lucide se fait vraiment à l'intérieur de son monde onirique lorsqu'on dort. Je ne connais pas trop ce que t'as décrit, à toi de voir si tu apparentes ça à du sommeil/rêve.

En tout cas, je pense que l'effet n'est pas exactement le même. Mais ça reste intéressant Smile
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Yul le Ven 30 Déc 2016 - 17:14

Quid des hallucinations hypnagogiques? Est-ce lié?
Yul
Yul

Messages : 4072
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 35
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 30 Déc 2016 - 17:28

J'en ai déjà parlé. Je pense qu'il y a un rapport (même si on est alors plus éveillé qu'endormi) : ce que j'ai constaté c'est que je visualise des représentations comme s'il s'agissait d'un film (plutôt qu'un rêve), que je les oriente un peu, ou même que je les inhibe si elles ne me plaisent pas.

Je crois que c'est un bon début pour ceux comme moi qui ne sont pas vraiment capables de faire des rêves lucides. Il serait intéressant que certains membres se mettent dans les conditions qui les favorisent et nous disent s'ils y parviennent.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Yul le Ven 30 Déc 2016 - 20:01

Je les décrirais les hallucinations hypnagogiques à peu près comme toi, sauf qu'il s'agirait pour moi plutôt d'un zapping.
ça fait deux ans et demi que le phénomène a commencé chez moi, j'en ai tous les soirs, ou presque. Si la phase "ça fout la trouille" est dépassée depuis belle lurette, et que j'arrive plus ou moins à faire un genre de zapping, je n'arrive pas à diriger les choses : pas d'interaction avec les visages des personnes que je vois, pas ou peu de possibilité de changer de point de vue, le cadre est fixe. En fait dès que j'essaye, ça zappe.

Un truc que j'ignorais par contre, c'est que quand j'ai ces hallucinations, il semble que physiquement je sois réellement en train de dormir. Quand j'en ai, Joan me dit que je ronfle... et ça, ça m'a vraiment surpris!
Yul
Yul

Messages : 4072
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 35
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Ven 30 Déc 2016 - 20:54

Il y a peut-être des formes assez diverses. En établir un inventaire nous permettrait de nous en faire une idée plus précise, mais je ne sais pas dans quelle mesure cela a déjà été réalisé. Aussi, je me contente de parler pour moi.

À vrai dire, si je n'ai pas vraiment l'impression de dormir dans ces cas-là, le phénomène se produit tout de même juste au moment de l'endormissement, soit que je sombre ensuite dans le sommeil, soit que je revienne à l'état de veille dans d'autres cas. Les représentations les plus riches et les plus colorées se sont produites alors que j'étais assis dans mon lit, après avoir lu et délaissé mon livre (mais il n'y a eu que deux ou trois fois); les visages en une sorte de grisaille sont plus fréquents, lorsque j'ai éteint la lumière et que je suis allongé. Mais tous ces cas ne se sont produits que lorsque j'étais seul au lit; aussi je ne me rends pas bien compte dans quel état de conscience je serais sous le regard d'une autre personne.

Par ailleurs, j'ai aussi rencontré le cas de séries d'images qui alternent de façon très rapide, disons deux ou trois images par secondes, mais ce n'est pas de même nature. Aussi je n'associais pas cela aux phénomènes hypnagogiques.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 30 Déc 2016 - 23:16

J'ai l'impression que ce que vous décrivez-là est l'inverse du rêve lucide en fait : une sorte de rêve éveillé, mais pas lucide, non ?
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Sam 31 Déc 2016 - 17:35

Hello!

Je suis contente d'être tombée sur ce topic, je cherche justement à faire des rêves lucides. je me suis mise donc à ecrire les rêves que je fais tous les matins. en général je mets deux réveils dont le premier 1h avant l'heure à laquelle je devrai me lever ainsi je me rappelle mieux de mes rêves. Peut-être devrais-je laisser plus de temps entre les deux reveils pour optimiser mes chances de faire des rêves lucides?
L'Homme qui Sait tu as dit que 95% des personnes que tu as coaché avait fait des rêves lucides en 1 à 4 semaines?? Je suis toute ouïiii ! Very Happy

Un gars qui s'est pas mal panché sur la question: stephen laberge mais bon, je suppose que vous en avez déjà entendu parler ^^

Joyeuse nouvelle année king

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Sam 31 Déc 2016 - 18:05

L'Homme qui Sait :
J'ai l'impression que ce que vous décrivez-là est l'inverse du rêve lucide en fait : une sorte de rêve éveillé, mais pas lucide, non ?
Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire : a priori, lorsqu'on est éveillé, on est plus lucide que lorsqu'on ne l'est pas.

Non, ce qui est remarquable dans le rêve dit lucide, c'est qu'on est lucide alors qu'on n'est pas éveillé. Pourtant, dans les phénomènes hypnagogiques, et même dans les rêveries parfaitement éveillées, il reste qu'on ne conduit pas intégralement ses pensées : on valide plus ou moins ce qui vient, ce qui est déjà problématique sur le plan de la conscience.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 2 Jan 2017 - 17:03

Pieyre a écrit:Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire : a priori, lorsqu'on est éveillé, on est plus lucide que lorsqu'on ne l'est pas.
C'est bien ce qui est génial avec ce thème Very Happy

En fait, c'est pas vraiment vrai : justement, on est plus lucide lorsqu'on est en rêve-lucide que lorsqu'on est éveillé sous certaines drogues (ou certaines formes d'hypnose).
Il n'y a pas "la lucidité" et "le reste". Il existe une multitude de niveau de lucidité et de conscience : tout au long de la journée, on n'a pas le même niveau de lucidité/conscience. Par exemple, lorsqu'on est terrifié ou lorsqu'on mange ou lorsqu'on regarde la télé... Plein de niveaux différents.

Noa a écrit:Un gars qui s'est pas mal panché sur la question: stephen laberge mais bon, je suppose que vous en avez déjà entendu parler ^^
Oui, bien entendu  Very Happy Ce scientifique en était passionné et je recommande à tous ceux qui s'intéressent aux rêves lucides de se pencher sur ce que ce gars a déjà découvert à ce sujet.

Noa a écrit:Peut-être devrais-je laisser plus de temps entre les deux reveils pour optimiser mes chances de faire des rêves lucides?
L'Homme qui Sait tu as dit que 95% des personnes que tu as coaché avait fait des rêves lucides en 1 à 4 semaines?? Je suis toute ouïiii ! Very Happy
Oui, je conseille aux gens de plutôt regarder l'espace entre l'endormissement et le 1er réveil, plutôt que l'espace entre les 2 réveils.

Il faut compter entre 4 et 5 heures pour que ce soit optimal. Après 5 heures, d'habitude, les gens ont assez de sommeil :
1- tu as du mal à t'endormir,
2- tu n'es pas assez fatigué(e) pour maintenir un rêve lucide : aussitôt que tu te rends compte être dans le rêve : ça te réveil.

Cette technique des réveils s'appelle le WBTB : tu peux chercher sur Google si tu veux démultiplier les conseils à ce sujet et avoir les opinions d'autres personnes.


Tu as 20 ans ? Comment se passent tes rêves depuis que tu les notes ?
Tu as déjà fait des rêves presque lucides ? Very Happy par exemple, tu rêves d'un sujet relatif aux rêves lucides ou tu en parles à quelqu'un dans ton rêve ou alors tu prends conscience et tu te réveilles juste après ?
Combien de temps tu prends pour t'endormir ?
Combien d'heures as-tu besoin de sommeil, en moyenne ?
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 2 Jan 2017 - 17:14

L'Homme qui Sait :
En fait, c'est pas vraiment vrai : justement, on est plus lucide lorsqu'on est en rêve-lucide que lorsqu'on est éveillé sous certaines drogues (ou certaines formes d'hypnose).
Je n'ai pas vraiment essayé de drogues. Je verrai quand je serai vieux et que je ne risquerai plus rien pour mon avenir...
Maintenant, il est vrai que dans mes rêves, avec ou non un aspect dit de lucidité, c'est plus précis que les quelques fois où j'ai vraiment été ivre...

Il n'y a pas "la lucidité" et "le reste". Il existe une multitude de niveau de lucidité et de conscience : tout au long de la journée, on n'a pas le même niveau de lucidité/conscience. Par exemple, lorsqu'on est terrifié ou lorsqu'on mange ou lorsqu'on regarde la télé... Plein de niveaux différents.
Lorsqu'on est terrifié, je veux bien le croire, même si là on peut aussi bien avoir la conscience inhibée qu'être hyper-conscient, prêt à toute éventualité qu'on n'osait à peine envisager à l'état normal.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Le chat du cheshire le Lun 2 Jan 2017 - 17:42

bonjour bonjour. Je viens poser ici ma petite expérience de rêveuse lucide.

Pendant près d'un an j'ai fait des rêves lucide à peu près 3 fois par semaine sans préparation au préalable et sans exercices.
J'arrivais à avoir conscience d’énormément de choses et à modeler mes rêves. Je sentais tout ( par exemple le goût des aliments) .
Un jours j'ai décidé d'essayer de voler dans mes rêves et après quelques rêves d'entrainement j'y suis arrivé! c'était vraiment génial.
IL m'est déja arrivé aussi de me réveiller d'un rêve dans un autre rêve mais lucide cette fois. Ou même parfois de changer de"profondeur " de rêve.

Maintenant je n'en fais plus trop mais j'ai hâte que ça revienne...
Le chat du cheshire
Le chat du cheshire

Messages : 31
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 18
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 2 Jan 2017 - 18:06

Yep 20ans, 21 dans 16 jours ^^

Je pense que je m'en souviens de plus en plus précisément. J'avais lu un des livres de Laberge il y a deux ans et il disait qu'il fallait relever les indices "nocturnes" pour justement ce les approprier et, une fois endormi, les repérer et ainsi réaliser qu'on est en train de rêver. En notant mes rêves j'étais surprise par la "réalité" de mes rêves, j'ai pas trop réussi à en trouver. Mes rêves sont souvent omplètement aléatoires les uns par rapport aux autres..Je rêves souvant que je prends le train par contre et d'ailleurs c'est ce que je dois faire dans la vie réelle à chaque fois que je souhaite sortir de mon village; est-ce que je peux prendre ça comme indice? (Je crois que Laberge disait qu'il fallait des indices différents de la vie diurne)
Ou alors je fais des rêves tellement incroyables que je ne vois pas comment je pourrais m'éveiller dans un rêve. cette nuit par exemple les décors étaient magnifiques: c'était un soir d'été quand il fait ni chaud ni froid, j'étais au milieu d'un sentier parsemé de graviers clairs, de jeunes arbres autour de moi et en hauteur une cathédrale dont les murs étaient rosé par le soleil et quand j'ai voulu regardé le ciel j'ai vu la voie lacté ainsi que notre propre planète. On aurait dit la voie lacté dans un  tableau de Monet Razz (me demande ce que tout cela signifie d'ailleurs  scratch )
Ouais j'ai déjà fait des rêves pré-lucides et il y a en a un que j'ai fait il y a maintenant plus d'une année et c'était assez impressionant. J'étais en route pour aller faire mon cours de Kung-Fu quand je vois justement les gens de cette école en faire sur le trottoire d'à côté et je me suis fait la réflexion "comment peuvent-ils être tous là alors que je ne suis même pas encore arrivée à l'école?" Là j'ai réalisé que j'étais en train de rêver, tout le décore devant moi à changer pour faire place à une majestueuse montagne etc. je me suis sentie disparaître du rêve alors j'ai tournée sur moi-même mais je me suis quand même reveillée.. quoique c'était un faux réveil mais après celui-ci je me suis vraiment réveillée..!
Je mets pas mal de temps à m'endormir au minimum 1h30, 1h limite si je suis vraiment fatiguée.
Je pense que j'ai besoin de 7h de sommeil en moyenne mais étant donnée que je suis à ma deuxième année sabbatique, je dors pas mal ces temps-ci Very Happy

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 2 Jan 2017 - 18:25

Le chat du cheshire a écrit:Pendant près d'un an j'ai fait des rêves lucide à peu près 3 fois par semaine sans préparation au préalable et sans exercices.
J'arrivais à avoir conscience d’énormément de choses  et à modeler mes rêves. Je sentais tout ( par exemple le goût des aliments) .
Un jours j'ai décidé d'essayer de voler dans mes rêves et après quelques rêves d'entrainement j'y suis arrivé! c'était vraiment génial.
IL m'est déja arrivé aussi de me réveiller d'un rêve dans un autre rêve mais lucide cette fois. Ou même parfois de changer de"profondeur " de rêve.

Maintenant je n'en fais plus trop mais j'ai hâte que ça revienne...
À 16 ans c'est plus facile d'en faire ! Je te recommande d'essayer d'en refaire autant que tu peux, puisque si tu laisses ça de côté, t'arriveras de moins en moins.
Merci pour ton témoignage, en tout cas Smile

Noa a écrit:J'avais lu un des livres de Laberge il y a deux ans et il disait qu'il fallait relever les indices "nocturnes" pour justement ce les approprier et, une fois endormi, les repérer et ainsi réaliser qu'on est en train de rêver. En notant mes rêves j'étais surprise par la "réalité" de mes rêves, j'ai pas trop réussi à en trouver. Mes rêves sont souvent omplètement aléatoires les uns par rapport aux autres..Je rêves souvant que je prends le train par contre et d'ailleurs c'est ce que je dois faire dans la vie réelle à chaque fois que je souhaite sortir de mon village; est-ce que je peux prendre ça comme indice? (Je crois que Laberge disait qu'il fallait des indices différents de la vie diurne)
Ça dépend de la technique qui te fait parvenir à prendre conscience.

En effet, il existe une technique est de repérer des éléments que tu ne retrouves que dans le rêve.

Par rapport à ta situation, ce que je te conseille de faire c'est de prendre l'habitude à faire des RC (Reality-Check) à chaque fois que tu rentres dans un train : celui du nez bouché.
En gros, à chaque fois que tu rentres dans un train (dans la vraie vie), bouche-toi le nez puis essaie de respirer. Selon si tu y arrives ou pas (évidemment iRL tu n'y arriveras pas Laughing ) répète-toi "je n'arrive pas à respirer, donc je ne suis pas en train de rêver. Si j'y arrivais, je serais dans mon rêve.". Il faut que ça devienne un rituel habituel. A force de faire ça iRL, tu vas associer le fait de faire ce RC aux trains : une fois, tu rêveras que tu prends le train et tu feras, par rituel, ce RC et, normalement, tu devrais prendre conscience que tu rêves Wink



Noa a écrit:Je mets pas mal de temps à m'endormir au minimum 1h30, 1h limite si je suis vraiment fatiguée.
Je pense que j'ai besoin de 7h de sommeil en moyenne mais étant donnée que je suis à ma deuxième année sabbatique, je dors pas mal ces temps-ci Very Happy
Ouais, si tu mets autant de temps, il faut que tu passes par des techniques du style MILD ou DILD. Donc il faut que tu t'entraînes à faire des RC et à associer des éléments de rêve au fait que tu rêves.

En revanche, 7 heures c'est pas tant que ça. Pour le WBTB je te conseille de mettre le 1er réveil 4h à 4h30 après t'être endormie.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 2 Jan 2017 - 18:35

okk je vais faire ça alors, je vous ferai part de mon rêve lucide à venir ! ^^

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Christophe-L le Mar 3 Jan 2017 - 0:59

Hello !

Est-ce que tu as déjà testé des masques comme le REM-dreamer ou le Remee ?
Qu'est-ce que tu en penses ? (jamais essayé pour ma part)
Christophe-L
Christophe-L

Messages : 145
Date d'inscription : 13/08/2014
Age : 34
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Mar 3 Jan 2017 - 15:19

Il y a aussi des substances qui favoriseraient les rêves lucides, pas dangereuses en général (en vente libre pour la plupart il me semble), mais avec certaines réserves :

http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/reve-lucide-les-aliments-lucidogenes


Dernière édition par Pieyre le Mar 3 Jan 2017 - 18:03, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mar 3 Jan 2017 - 18:01

Christophe-L a écrit:Est-ce que tu as déjà testé des masques comme le REM-dreamer ou le Remee ?
Qu'est-ce que tu en penses ? (jamais essayé pour ma part)
Pieyre a écrit:Il y a aussi des substances qui favoriseraient les rêves lucides, pas dangereuses en générales (en vente libre pour la plupart il me semble), mais avec certaines réserves :

http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/reve-lucide-les-aliments-lucidogenes
Que ce soit ces outils ou certaines substances : je n'ai jamais essayé ! (Je le ferai peut-être un jour) mais j'aimerais, plutôt, m'entraîner à provoquer des RL sans ça (ce qui est tout à fait possible). Peut-être qu'un jour j'essaierai quand même.

Ce que j'en pense : dur à dire, parce que je ne me suis pas renseigné très profondément et je n'ai jamais essayé silent mais de ce que j'ai lu des descriptions et témoignages, j'ai la conviction que ça fonctionne très bien.
C'est logique.

D'ailleurs, j'expérimentais des tests avec des proches : avec ma sœur, par exemple, qui avait des tendances somnambules quand elle était enfant, donc lorsque je la voyais rêver (avec le mouvement des paupières), j'essayais de lui induire un rêve lucide (ce qui a fonctionné plusieurs fois).
Avec un colocataire très proche, qui était un rêveur lucide initié aussi, on avait un mot-code qu'on se disait lorsqu'on remarquait que l'un d'entre-nous dort. Un mot qui n'existe pas qu'on se disait uniquement dans ces conditions, pour induire un rêve lucide. Ça n'a jamais abouti dans ce sens-là, mais la technique était pas mal Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Ven 27 Jan 2017 - 12:23

Alors, du nouveau du côté de vos tentatives de rêves lucides ?

Very Happy
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Noa le Lun 30 Jan 2017 - 14:09

Non Sad

Bon après j'ai pas mal fait la fête ces derniers temps et ça altère quand même pas mal le souvenir des rêves en général...

Mais surtout j'oublie de me poser les questions pendant la journée et c'est seulement quand je vais me coucher que je m'en rappelle. Je ne risque pas d'aller très loin..

Il faut vraiment que je m'implique plus!

Et toi ? Tu as fait des rêves lucides ces derniers temps ? Smile

Noa

Messages : 8
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Dim 12 Fév 2017 - 0:03

Question scientifique à l'Homme qui sait : Michel Jouvet est le neurobiologiste qui a mis en lumière (et nommé pour la première fois) le sommeil paradoxal.

J'ai lu son livre : << Le paradoxe du sommeil >> où s'y trouve un fort intéressant tableau qui indique le pourcentage des personnes testées ayant eu l'usage de leurs différents sens durant le sommeil.  

Par exemple, le Chat du Cheshire écrit "sentir le goût des aliments" ... or d'après le Docteur Jouvet, seulement 3 ou 4 % des cobayes testés durant le sommeil sont capables de "sentir le goût des aliments".

- Il n'y a des gens qui ne rêvent qu'en noir et blanc (un très fort pourcentage des cobayes testés)

- il y a des gens qui rêvent en couleur mais qui ne peuvent pas SIMULTANEMENT percevoir les couleurs ET les sons (car ce ne sont pas dans les mêmes zones du cerveau que cela s'élabore)

Ma question est donc hyper simple : Pour faire un rêve lucide, doit-on (neurologiquement parlant) faire partie de ces 3 ou 4 % d'heureux élus ; c'est-à-dire d'une certaine élite dont le classement est uniquement neurobiologique (aucun rapport donc avec les THQIteries) ?

La question corollaire ; il me parait alors très superfétatoire de prétendre vouloir enseigner le rêve lucide à des personnes qui DE TOUTES MANIERES n'auront pas la jouissance de la totalité de leurs sens (pour des raisons de limitation neurologique tout simplement).

A quoi bon se prétendre rêveur lucide (ou prétendre l'enseigner) si l'on de dispose pas "in fine" de la totalité de ses sens dans ledit rêve lucide ?

Cela nous ramène aux bonnes vieilles discussions sur l'acquis et l'inné.

Si de manière innée vous n'avez pas une prédisposition neurobiologique à pouvoir jouir (et donc contrôler lucidement) de la totalité de vos cinq sens que sont :

- la vue,
- l'ouïe,
- l'odorat,
- le goûter,
- toucher,

Le concept même de rêve lucide me paraît alors bien vide de sens (bien creux, limite supercherie) pour ceux qui ne font pas partie de ces fameux 3 ou 4 %.

C'est comme si l'on faisait (je prends une image) le panégyrique d'une paire de Weston à un cul de jatte, d'une paire de gants à un manchot ou de la Joconde à un aveugle !      

Ronfle
i.a.
i.a.

Messages : 720
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Lun 13 Fév 2017 - 16:27

i.a. a écrit:Question scientifique à l'Homme qui sait : Michel Jouvet est le neurobiologiste qui a mis en lumière (et nommé pour la première fois) le sommeil paradoxal.

J'ai lu son livre : << Le paradoxe du sommeil >> où s'y trouve un fort intéressant tableau qui indique le pourcentage des personnes testées ayant eu l'usage de leurs différents sens durant le sommeil.  

Par exemple, le Chat du Cheshire écrit "sentir le goût des aliments" ... or d'après le Docteur Jouvet, seulement 3 ou 4 % des cobayes testés durant le sommeil sont capables de "sentir le goût des aliments".

- Il n'y a des gens qui ne rêvent qu'en noir et blanc (un très fort pourcentage des cobayes testés)

- il y a des gens qui rêvent en couleur mais qui ne peuvent pas SIMULTANEMENT percevoir les couleurs ET les sons (car ce ne sont pas dans les mêmes zones du cerveau que cela s'élabore)

Ma question est donc hyper simple : Pour faire un rêve lucide, doit-on (neurologiquement parlant) faire partie de ces 3 ou 4 % d'heureux élus ; c'est-à-dire d'une certaine élite dont le classement est uniquement neurobiologique (aucun rapport donc avec les THQIteries) ?
Demande autour de toi et regarde combien de personnes ne voient pas les couleurs dans leurs rêves ? Combien de personnes n'arrivent pas à percevoir des sons lorsqu'ils perçoivent des couleurs ?

Ensuite, il faudrait savoir tous les facteurs qui rentrent en compte dans le fait de faire des rêves en N/B ou ne pas pouvoir entendre le son ou sentir le goût. Avant de pouvoir faire un rêve lucide, il faut déjà avoir un environnement favorable (fatigue, nutrition, literie...) et s'entraîner à avoir des rêves + claires et se souvenir + facilement de ceux-ci.

Forcément, certaines personnes auront beaucoup de mal à faire des rêves lucides pour diverses raisons. Mais certainement pas des prédispositions mais plutôt des facteurs environnementaux.


i.a. a écrit:La question corollaire ; il me parait alors très superfétatoire de prétendre vouloir enseigner le rêve lucide à des personnes qui DE TOUTES MANIERES n'auront pas la jouissance de la totalité de leurs sens (pour des raisons de limitation neurologique tout simplement).

A quoi bon se prétendre rêveur lucide (ou prétendre l'enseigner) si l'on de dispose pas "in fine" de la totalité de ses sens dans ledit rêve lucide ?

Cela nous ramène aux bonnes vieilles discussions sur l'acquis et l'inné.

Si de manière innée vous n'avez pas une prédisposition neurobiologique à pouvoir jouir (et donc contrôler lucidement) de la totalité de vos cinq sens que sont :

- la vue,
- l'ouïe,
- l'odorat,
- le goûter,
- toucher,
Ensuite, lorsqu'on devient lucide dans un rêve, je pense que ça "débloque" certaines aptitudes. Donc si on n'est pas sourd de naissance ou qu'on n'a pas d'autres problèmes apparents, il n'y a aucune raison à ce que le cerveau ne puisse pas simuler les sens comme dans la réalité.

Donc, pour te répondre très clairement : non, il ne faut pas être un "heureux élu" avec des capacités hors du commun pour pouvoir faire un rêve lucide Laughing Et je n'ai, jamais de ma vie, eu ouïe d'un rêveur lucide frustré/condamné de ne pas voir les couleurs ou ne pas entendre de son en même temps.
Il y a beaucoup d'anomalies et de difficultés dans les rêves lucides, on ne peut pas contrôler tout à 100% mais en s'entraînant beaucoup de sensations sont stabilisées avec le temps.

Et pourtant, j'en ai fréquenté des centaines...

i.a. a écrit:Le concept même de rêve lucide me paraît alors bien vide de sens (bien creux, limite supercherie) pour ceux qui ne font pas partie de ces fameux 3 ou 4 %.

C'est comme si l'on faisait (je prends une image) le panégyrique d'une paire de Weston à un cul de jatte, d'une paire de gants à un manchot ou de la Joconde à un aveugle !
C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par Pieyre le Lun 13 Fév 2017 - 16:51

Je ne vois pas pour quelle raison il faudrait récuser cette hypothèse : qu'on puisse s'entraîner et se mettre dans des conditions favorables, certes, mais il y a tout de même une prédisposition à faire des rêves lucides; j'aurais du mal à le nier.

De mon côté, j'ai beaucoup noté mes rêves, au point de m'en souvenir tous les jours, et j'ai tenté d'orienter ma pensée dans le sens de la conscience de ce qui m'arrivait dans le rêve. Mais, à moins de prendre des substances favorisantes, je suis convaincu que je resterai toujours à la marge d'un véritable rêve lucide. Parfois je suis en partie lucide dans mon sommeil, mais c'est le mieux que je puisse faire.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Lun 13 Fév 2017 - 22:48

L'Homme qui Sait a écrit: C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.

@ L'Homme qui Sait ; c'est très exactement ce que je supputais de toi ... tu n'y connais guère plus grand chose que quiconque dans ce forum. Je t'ai déjà trouvé en défaut et me permets de mettre en exergue cette phrase que tu as écrite dans un autre fil ; phrase que je cite maintenant : << La preuve est, c'est qu'il y a beaucoup de zèbres qui pensent comme moi. >>

Si tu arrives à concocter des preuves en imaginant que d'autres personnes puissent penser comme toi ; nous sommes bien mal barrés au niveau discursif dans la mesure où ta manière même de raisonner est dramatiquement défaillante.

Et maintenant, puisque tu te prénommes << L'Homme qui Sait >> que "saurais-tu" d'intéressant qui puisse être un tant soit peu intéressant (à autrui) sur ce forum ?

Je n'ose même pas te reprendre sur ce que tu écris ... mais par exemple (pour s'amuser un peu) en quoi les travaux du docteur Jouvet, qui sont essentiellement expérimentaux seraient-ils à tes yeux "théoriques" ?  Je suis tout à fait certain que tu ne connaissais pas jusqu'à ce jour le docteur Jouvet ... alors qui est-tu, toi, l'Homme qui Sait (quel est ton pedigree perso) pour nous envoyer autre chose que les banalités habituelles et archi courues que l'on retrouve dans tous les forum concernant le rêve lucide ?  Lire sur ZC ce que l'on peut lire dans d'autres fora, sans réelle valeur ajoutée de leur auteur ... quel en est l'intérêt ?
i.a.
i.a.

Messages : 720
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par L'homme qui Sait le Mar 14 Fév 2017 - 12:58

i.a. a écrit:
L'Homme qui Sait a écrit: C'est étonnant d'avoir déjà son opinion bien ferme tirée de théories avant même d'avoir la connaissance de la chose, des réponses/une expérience.

@ L'Homme qui Sait ; c'est très exactement ce que je supputais de toi ... tu n'y connais guère plus grand chose que quiconque dans ce forum. Je t'ai déjà trouvé en défaut et me permets de mettre en exergue cette phrase que tu as écrite dans un autre fil ; phrase que je cite maintenant : << La preuve est, c'est qu'il y a beaucoup de zèbres qui pensent comme moi. >>

Si tu arrives à concocter des preuves en imaginant que d'autres personnes puissent penser comme toi ; nous sommes bien mal barrés au niveau discursif dans la mesure où ta manière même de raisonner est dramatiquement défaillante.
Les zèbres sont les plus concernés à juger ce qu'implique leurs capacités, non ? Un zèbre qui considère que son potentiel n'est pas une tare VALIDE le fait qu'avoir un certain potentiel ne soit pas une tare...

Si quelqu'un affirme que les Polonais n'aiment pas les tomates, et que je suppose que ce n'est pas vrai, il suffit que je présente 1 Polonais qui aime la tomate pour prouver que ma supposition est vraie... Ce n'est pas compliqué à comprendre, je suis désolé de t'avoir autant tourmenté  bounce

i.a. a écrit:Et maintenant, puisque tu te prénommes << L'Homme qui Sait >> que "saurais-tu" d'intéressant qui puisse être un tant soit peu intéressant (à autrui) sur ce forum ?

Je n'ose même pas te reprendre sur ce que tu écris ... mais par exemple (pour s'amuser un peu) en quoi les travaux du docteur Jouvet, qui sont essentiellement expérimentaux seraient-ils à tes yeux "théoriques" ?  Je suis tout à fait certain que tu ne connaissais pas jusqu'à ce jour le docteur Jouvet ... alors qui est-tu, toi, l'Homme qui Sait (quel est ton pedigree perso) pour nous envoyer autre chose que les banalités habituelles et archi courues que l'on retrouve dans tous les forum concernant le rêve lucide ?  Lire sur ZC ce que l'on peut lire dans d'autres fora, sans réelle valeur ajoutée de leur auteur ... quel en est l'intérêt ?
Ah tu cherchais juste une confrontation personnel parce que t'aimes pas mon pseudo ?

Mon pseudo n'est pas fini : il est libre à chacun d'interpréter sa signification. Si tu t'arrêtes à ça c'est que tu n'es pas intéressant pour moi. C'est un bon filtre à cons qui fonctionne très bien pour moi (tout comme n'importe quelle autre apparence).

Des gens intéressés communiquent avec moi. Si ce que j'écris ne t'intéresse pas et t'irrite, tu peux aller prendre une douche et réfléchir à tes frustrations profondes en matant les gouttes coulant sur ton carrelage plutôt que de perdre du temps ici en essayant de m'attaquer en me balançant de l'air dans le visage.

Donc, pour information qui va te faire gagner des précieuses minutes que tu peux utiliser pour te remettre en question, sache que je ne te répondrai plus jamais et que tu es dans mon ignore liste ici.


Bye, je ne perds pas de temps, moi, désolé Club des Rêveurs Lucides 33hello
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 672
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Club des Rêveurs Lucides Empty Re: Club des Rêveurs Lucides

Message par i.a. le Jeu 16 Fév 2017 - 23:25

L'Homme qui Sait a écrit: Si quelqu'un affirme que les Polonais n'aiment pas les tomates, et que je suppose que ce n'est pas vrai, il suffit que je présente 1 Polonais qui aime la tomate pour prouver que ma supposition est vraie.

OK ; je rends les armes car il est tout à fait inutile de discuter avec une personne qui raisonne comme une casserole !
i.a.
i.a.

Messages : 720
Date d'inscription : 11/04/2016
Localisation : Hic et nunc

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum