Je quitte le forum

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par Asperzebre le Sam 26 Nov - 5:04

Les propos réactionnaires, misogynes, transphobes, homophobes, racistes, les théories fumeuses, complotistes, le manque d'ouverture d'esprit notamment face à la différence, les combats de coqs, les trolls en tout genre... La liste serait bien longue.

Je suis assez surpris de lire ça.
Je t'accorde qu'il y a certains membres qui sont franchement désagréables, mais c'est partout pareil, une communauté sans personne que tu n'apprécie pas, ça n'existe pas et ça n'existera probablement jamais.
J'ai pas mal parcouru le forum, j'ai vu un peu d'agressivité, certes, du manque d'ouverture d'esprit aussi, ainsi que quelques trolls, mais je n'ai pas vu d'homophobie, de racisme, de complotisme, ou encore de combats de coqs...

J'ai aussi vu beaucoup de gens qui prennent la peine de lire, d'argumenter, bref qui se servent de leur cerveau, à l'opposé de ce que tu décris ici:
Mais s'il s'agit, sous prétexte d'être surdoué-e, de ne plus avoir à réfléchir, à argumenter, à se remettre en question, à faire attention aux autres, alors je trouve que certaines personnes se reposent un peu trop sur leurs lauriers.

Je ne suis pas allé une seule fois sur le chat, c'est pas trop mon truc la discussion instantanée, j'aime bien avoir le temps que je souhaite pour répondre à quelqu'un.
Peut-être tous ces problèmes qui sont cités ici sont-ils spécifiques au chat?
Dans ce cas, pourquoi ne pas rester pour participer aux discussions sur les fils que tu trouves intéressants, mais en ignorant totalement le chat?

Asperzebre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 658
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

C'est toujours le même constat

Message par SacredScallop le Sam 26 Nov - 17:19

Bonjour,

Je ne vous connais pas, Diatribe, mais votre message m'interpelle, car il me rappelle un constat récurrent affiné depuis l'enfance.

Pour faire bref :
Je peux me tromper et je serais ravi si on me prouvait que j'ai tort, mais l'expérience et la réflexion m'amènent jusqu'à présent à penser que :
Grossier merdo, les humains sont bien tous fondamentalement les mêmes, hqi ou pas, c'est juste qu'ils veulent croire que non, c'est plus commode car la vérité est désespérante à mourir. Et on pourrait choisir un autre critère de dichotomie sans changer le constat (les classiques ethnie, sexe, orientation sexuelle et bien d'autres).
Un exemple tarte à la crème de hqi probable pas vraiment bisounours à la JSF (JSF que je respecte malgré tout) :
Le bipède modèle 1939 immatriculé Dodolf H.
Peut-être existe-t-il de réelles exceptions, c'est-à-dire sans zones d'ombre mais je n'ai jamais croisé ces phénomènes apparemment.

Il est normal de chercher le contact avec des personnes qui ont tel ou tel point commun avec soi - ici le HPI - c'est confortable à certains égards et ça permet de mieux comprendre ses particularités. Mais on ne devrait jamais perdre de vue ce qu'on peut trouver et ce qu'on ne trouvera jamais.
Rien ne prouve que l'on ne sera pas un jour trucidé par un hqi, directement ou indirectement, et sauvé par un non hqi, voire un qi limité !

Pour ma part, ma quête est plutôt d'essayer de comprendre en général - et en l'occurrence le HQI - pour avoir une idée plus juste au sujet de homo machins, là, le bidule qui marche debout.
En fait au final j'aimerais savoir s'il n'existe pas un état de conscience plus vaste, une entité complètement extérieure au règne animal, un modèle pour libérer un jour définitivement et totalement l'humain de sa condition animale qui prévaut encore. Entité qu'homo sapiens pourrait caresser l'espoir d'égaler un jour à force de volonté, laissant derrière lui tout son infâme fatras pourri d'égo, d'émotions, de sentiments, tous aussi contradictoires les uns que les autres, vestiges d'une implémentation initiale faiblarde et bancale de la vie, jetant ainsi le brouillon à la poubelle une fois pour toutes. Entité qui comprend l'univers et y participe. Enfin la vie, la vraie, OUF !
Car je hais viscéralement cette situation bâtarde, je hais tout simplement l'humain - d'où le malaise d'en être.
Vaste programme !
Prétentieux ?
Vain ?
Sans doute ! Mais peut-on lutter, doit-on lutter contre ce vers quoi on tend ?
Non, chacun tire son temps selon ses inclinations.

Bonne route, et puissiez-vous trouver ce que vous cherchez.


Cordialement.
SacredScallop.

Puf puf .. Khof khoff ...
Slurp ...
Miamm ...
Mach ...
Refum ...
Retouss ...
Supo ...
Sirop ...
Dodo.

SacredScallop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : 'Pouvez répéter la question ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par jolindien le Sam 26 Nov - 23:21

Nous cherchons à l'extérieur ce qui est à l'intérieur, et nous nous égarons.
Quand on lutte on se sépare, quand on aime on se lie, peut-être que là est ta réponse.

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 04/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par SacredScallop le Lun 28 Nov - 13:17

Votre réponse m'intrigue jolindien, pouvez-vous développer svp ?
A bientôt j'espère.

SacredScallop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : 'Pouvez répéter la question ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par jolindien le Lun 28 Nov - 23:13

Nous tentons d'imprimer notre vision de la vie à l'extérieur, mais changer l'extérieur est une illusion, comme si l'on voulait saisir de l'air...qui s'évanouit à travers nos doigts dès qu'on lui imprime une force.
Une conscience supérieure existe, chaque humain peut l'atteindre, de façon ponctuelle, parfois presque un état permanent...mais on ne peut être responsable que de soi.
Et cette séparation s'effectue surtout en nous, comme si la partie aimante, et l'autre qui juge se jaugé pour savoir qui a raison...personne n'a raison, et tout le monde.
Peut-être qu'on peut juste être content de là ou on est arrivé, tout en sachant qu'on peut arriver bien plus loin. Mais qu'est-ce que le loin sinon quelque chose plus proche de (du) soi.

Je suis content d'être humain, car le relatif en est la question et la réponse!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 04/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par SacredScallop le Ven 2 Déc - 17:33

Ah, moi comprendre cette fois Smile

En fait vu que le temps passe et qu'on va creuver jusqu'à preuve du contraire, il est vrai qu'il vaut mieux chosir un plan B devant l'incertitude de cette quête.
Essayer déjà soit-même d'accéder à cette conscience supérieure.
Des gens futés ont inventé il y a bien longtemps le yoga comme discipline permettant d'y accéder.
Je m'y remettrai.

Mais devant la futilité de cette vie, certains ont choisi la dérision.
Ce n'est pas ma voie, en revanche rendre coup pour coup l'absurdité à cette vie absurde, en agissant volontairement et systématiquement de façon absurde,
j'y pense : " Beuheuheuheuheu ! Pour survivre à l'absurde il faut devenir l'absurde".
En fait je crois que cette voie m'excite, je devrais m'y appliquer, ça me détendrait bien Wink
Quelle jouissance d'être le plus con ! Plus con que la viiiiiiiie !
Oh oîîîîîîîî !!!!! pirat

Capitaine hp caverne à éructé,
Hugh !

SacredScallop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : 'Pouvez répéter la question ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par Loxosceles le Sam 3 Déc - 11:11

Mais on peut tourner les choses en dérision sans être forcément dans le grotesque ni dans le rire gras. On peut être dans l'absurde sans être systématiquement dans la bouffonnerie, comme on peut avoir une conscience écologique profonde sans être extremovegan et sans pratiquer une once de cette écologie de bazar dont on parle autour de nous et dans les journaux, et on peut être terriblement humain sans avoir à verser une larme devant la bêtise humaine et l'infospectacle. Le comble de l'absurde apparent est qu'il a parfois beaucoup plus de sens que ce qui incarne à première vue le bon sens... Ce qui pose la question de ce qui est le bon sens, quand tout le monde regarde dans le mauvais sens en proclamant cela bon sens, et fait de l'absurde le non-absurde.

Il parait que même dans les anciens monastères bouddhistes, sanctuaires de l'image d'Epinal des rassemblements de sages stoïques à crânes rasés, il y avait des bouffons qui marchaient sur les mains en exposant leurs parties génitales.

Quel est le sens de mon intervention ? Peut-être plus sensée car moins directive que certains appels au bon sens. Ou alors le grand n'importe quoi. Mais comme j'ai souvent constaté que dès que l'humain s'agglomère autour d'une opinion, celle-ci tourne aussitôt au débile... Il doit y avoir une certaine marge pour la folie, avant que celle-ci nous saisisse totalement sans qu'on s'en rende compte, et la folie a souvent toutes les apparences de la banalité, à notre époque.


PS : « Tout à présent se trouve fait dans un but qui n’existe plus, et que nous, en particulier nous sentons destinés à quelque chose dont nous n’avons aucune idée ; nous sommes des montres où il n’y aurait point de cadran, et dont les rouages, doués d’intelligence, tourneraient jusqu’à ce qu’ils fussent usés, sans savoir pourquoi et se disant toujours : puisque je tourne, j’ai donc un but. »

Loxosceles
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 110
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 43
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par SacredScallop le Sam 3 Déc - 16:11

En fait,
Par "être volontairement absurde", j''entends singer l'absurde tel que je le vois, c'est-à-dire le "vrai" absurde dont vous parlez.
C'est une façon de dire à l'humanité prise collectivement :
"
Tu vois crapaud malfaisant, tu n'as pas le monopole de la connerie, moi aussi je suis équipé pour, et je peux t'en faire voir, et je vais le faire car tu ne l'as pas volé depuis
le temps que j'encaisse.
L'absurde, mais je vais te le faire sentir, bouffer et lècher jusqu'à l'indigestion.
"
Ca fait passer le dépit et je rentre ensuite dans mon "droit chemin" personnel.

SacredScallop
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 20/11/2016
Localisation : 'Pouvez répéter la question ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je quitte le forum

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum