Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par Cats08 le Sam 19 Nov 2016 - 20:11

Bonjour RoyJade

Je me permets de te répondre parce que je suis, comme toi, en plein questionnement sur mon avenir professionnel. Incapable de me sentir bien dans un boulot... Je viens seulement de recommencer a priori dans mon domaine et je sens déjà que je n'y ai pas vraiment ma place. J'en ai marre d'errer entre les gens, de les écouter, de me sentir si mal en leur présence et de me rendre compte que créer des liens dans un milieu professionnel m'est juste impossible ou tellement difficile. En plus, je culpabilise d'être payée pour une tâche dans laquelle je ne m'épanouis pas. Je me dis qu'il y a tellement de gens dehors qui recherchent un emploi et/ou galèrent financièrement. Moi, je suis là, à gagner correctement ma vie mais sans donner mon maximum, sans y investir la passion et la motivation que je devrais. J'ai tellement peur de décevoir mes employeurs, qu'ils se rendent compte qu'ils se sont trompés de candidat... Bref, voilà... je ne sais pas si un jour je trouverai enfin l'emploi qui me conviendra et dans lequel je m'épanouirai vraiment... Tes interrogations résonnent donc en moi. Au cas où échanger puisse aider... ma fenêtre "virtuelle" est ouverte Smile. Bon courage à toi.

Cats08
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par utilisateurdebase le Sam 19 Nov 2016 - 20:26

ben, pour ma part, c'est clair que c'est dans le travail que l'inadaptation est la plus douloureuse. à cause des collègues, de la hiérarchie, de l'absence de sens... le truc, c'est qu'au quotidien, il suffit d'esquiver. au taf, c'est pas possible donc c'est en plein dans la gueule.
j'ai l'impression d'être un handicapé du taf en fait Sad des fois, j'aimerais bien qu'il y ait une sorte de reconnaissance ou je sais pas quoi... un truc qui aide quoi ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 786
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par RoyJade le Sam 19 Nov 2016 - 23:24

J'ai une vague idée du problème via mes années d'études, ainsi qu'une modélisation via le nombre de données que j'ai rassemblé sur le sujet, mais je n'ai pas (encore) tout pris dans la g*eule. Je sens que ça va être marrant, surtout que ce que tu décris me parle.

Je serai ravi d'échanger Cats Very Happy
Mon premier problème, c'est déjà d'arriver à en trouver un, de travail. Je suis complètement coincé à cette étape : comment identifier l'entreprise, me vendre sans me trahir, réussir à faire une lettre de motiv qui me convient…

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par MerQuiBrasse le Dim 20 Nov 2016 - 1:14

Ça me parle bien aussi, ces difficultés avec le travail. Je n'ai pas eu de travail rémunéré depuis ma soutenance de thèse, il y a bientôt 7 ans! Petit problème d'entrée dans le monde professionnel peut-être (même si j'étais payée en thèse)...

Je trouve très difficile de devoir faire confiance à des "supérieurs" (rien que le nom!), d'accepter leurs façons de (mal) faire, de devoir faire des tâches répétitives et/ou rébarbatives, de ne pas être maître de mon travail et de mon emploi du temps...

Et bien sûr j'ai plein d'idéaux à la noix, du genre de ceux qui ont fait que j'ai été déçue de la recherche scientifique (c'est ça, la fameuse rigueur scientifique?! wouaaaah!! on est à des années-lumière de ce que j'avais en tête!!) et de ceux qui font que je me sens très responsable du travail qu'on me confie, ce qui me met rapidement une pression énorme...

Bref, bon courage RoyJade, Cats08 et utilisateurdebase ("handicapé du taf"... c'est tout moi!!) Smile


Dernière édition par MerQuiBrasse le Dim 20 Nov 2016 - 1:25, édité 2 fois

MerQuiBrasse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 33
Localisation : Près de la mer... et de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par utilisateurdebase le Dim 20 Nov 2016 - 9:08

bah j'étais pion pendant ma thèse et c'était génial. j'étais plus avec les gamins qu'avec mes collègues et les modalités de recrutement de l'époque faisaient que quand nos "chefs" nous ordonnaient des conneries on pouvait poliment les envoyer se faire foutre sans trop rien risquer ^^ ce n'est plus le cas aujourd'hui. un assistant d'éducation est obligé de baisser son froc s'il veut garder son job... et donc de faire de la merde, même si ce n'est pas dans l'intérêt des élèves. bref... tout ça pour dire que je me rend compte aujourd'hui qu'inconsciemment j'ai fait de longues études entre autres pour repousser mon entrée dans la vie active et que celle-ci a été catastrophique Very Happy je rigole mais comme MerQuiBrasse, je galère depuis ma soutenance. j'ai eu des tafs et mêmes des "responsabilités". je mets des guillemets car l'essentiel du taf d'un cadre n'est pas d'assumer des responsabilités mais de faire croire qu'il le fait pour justifier son salaire tout en envoyant des mails à tout le monde pour se défausser de ces/ses responsabilités au cas où ça tourne mal... mais le cadre sera quand même là pour débiner ses potes et mendier sa prime de fin d'année parce que bon... faut pas déconner ^^
bref, pour l'instant je bosse pas et c'est en grande partie ce qui fait que je vais bien ^^ mais bon, faut manger alors c'est les bidouilles, les astuces... je ne pense pas être un zebre, un surdoué du Hp ou quoi que ce soit mais m'intéresser à ce concept m'aura au moins permis de comprendre pourquoi ça marche pas et pourquoi, surtout, pourquoi ça marchera jamais. donc autant arrêter de se se taper la tête contre les murs pour tenter en vain de rentrer dans un moule dans lequel je ne serai pas bien. alors je regarde vers d'autres modes de vie et de subsistance Smile l'avantage est que mes études m'ont permis de contenter de peu ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 786
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par RoyJade le Dim 20 Nov 2016 - 11:14

Vous avez travaillé dans quelle domaine en thèse, par curiosité ?

En tout cas, ça me rassure sur mon envie de faire le point sur ce qu'il m'attend le plus vite possible (ça m'est venu vers ma seconde-seconde année de fac (sur les trois échecs à cette année)). Ça a un peu été influencé par le fait que mon frère (qui n'est pas zèbre, mais qui arrive à admettre beaucoup de chose et à vaincre la jalousie sur les capacités par son travail) aie trouvé sa voie et soit heureux comme un roi depuis.

J'aurai envie de trouver une boite acceptant la douance, où mon manager me laissera un minimum libre et où je pourrai lâcher tout ce que j'ai pour faire briller la boite, mais je ne sais pas trop vers quelle boite chercher. Et bon, l'aide globale qu'on me donne, entre "cherche du taff", "contacte les entreprises", "fais ton réseau professionnel", ça ne va pas loin.
Je me demandais si un psychologue pourrait m'aider, s'il fallait chercher un psy du travail ou un psy "classique", et quel type d'aide peut-il m'apporter. Je crains que l'optique "il faut que quelqu'un trouve pour moi, et là je pourrais tout donner" commence à être un peu trop ancré dans mon subconscient, c'est une idée me semblant dangereuse pour moi même.

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par MerQuiBrasse le Dim 20 Nov 2016 - 15:26

Pour ma part, j'ai fait une thèse en écologie comportementale: c'est l'étude du comportement des animaux (y compris parfois les humains) sous l'angle de la théorie de l'évolution. Essayer de comprendre quels mécanismes évolutifs ont fait qu'on observe tels comportements chez telle espèce par exemple, ce qui fait que ces comportements sont avantageux.

J'ai donc étudié le comportement de deux espèces de fourmis pendant trois ans Laughing Sur des questions bien précises, je vous passe les détails... Ce que je préférais, c'était le travail de terrain, parce que c'était dehors! ^^ Et aussi parce que c'était un peu barge d'être là, payé à observer des fourmis au bord de la mer (je faisais mon terrain dans le sud de la France et dans le sud de l'Espagne).

Par contre tout le reste de l'année au labo à Paris c'était un peu long... Lire des dizaines d'articles en anglais me prenait des plombes (je décrochais sans cesse) et écrire mes articles a été horrible (on y est très mal préparés). Avec le recul, ce qui me plaisait, c'était à la fois d'être autonome sur mon travail (mes directeurs de thèse n'étaient pas chiants) et d'avoir un travail "innovant", varié et atypique.

Bon, j'avoue qu'à force de pas trouver ma voie depuis, j'ai parfois la nostalgie de mon travail de thèse... Faut dire que j'ai quand même eu du mal à prendre la décision de ne pas continuer dans la recherche: c'est que ça me convenait quand même en partie. Mon idée est maintenant de créer mon activité professionnelle, à partir des compétences que j'ai acquises en thèse (capacité à mener des recherches, à rédiger, à travailler sur plusieurs sujets à la fois, à mener des projets sur du long terme...) et de celles que j'ai acquises depuis (esprit critique et capacité à remettre en cause la pensée dominante, créativité et sensibilité, sujets liés aux questions de société). Être son propre chef n'est sûrement pas évident, et les fins de mois ne sont pas garanties, mais je crois que c'est quand même là que j'ai envie d'aller Smile Enfin, d'ici quelques temps...

Et toi RoyJade, quel est ton domaine exactement? D'après ce que tu écris, j’ai l'impression qu'un boulot assez innovant pourrait te convenir aussi, non? Dans une start-up, peut-être? Les profils atypiques sont parfois recherchés dans ce genre d'entreprises. Pour ce qui est de trouver de l'aide du côté d'un psy, ça peut être une bonne idée j'imagine, mais il faut vraiment tomber sur quelqu'un de bien, qui comprend ta spécificité (ce que tu peux ressentir très rapidement, je pense). Il y a de plus en plus de coachs en tous genres, mais la qualité est assez inégale je pense, et leurs services ne sont pas donnés, bien sûr. Pas sûre que je t'aide beaucoup avec tout ça... Wink

utilisateurdebase, j’aime bien ta description cynique du boulot de cadre! C'est ce qui m'a intuitivement fait le fuir, je crois... Et pourquoi dis-tu que tu ne penses pas être un zèbre? Tu te sens à ta place et te reconnais sur le forum?

Ah, et RoyJade, j'adore faire les lettres de motiv' (je sais, je suis bizarre), si tu as besoin d'une relecture un jour tu peux me demander Smile

MerQuiBrasse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 33
Localisation : Près de la mer... et de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par utilisateurdebase le Dim 20 Nov 2016 - 15:45

c'est un peu le problème pour les cadres, c'est que je suis pas cynique ^^ je ne fais que décrire ce que j'ai vu durant les 2 années où a tenté (en vain) de faire de moi un vilain manager Very Happy

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 786
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par RoyJade le Dim 20 Nov 2016 - 15:54

De l'écologie comportementale, ça me parle et en bien Very Happy

Personnellement, je suis vraiment tourné sciences. J'ai commencé par la biologie (c'est le domaine qui me passionnait le plus, et qui paraissait le plus "libre" des carcans habituels), mais pour l'instant mon diplôme le plus marquant est en chimie analytique. Dans les deux cas, c'est la compréhension du monde et le défi intellectuel qui me branchent. Beaucoup me disent que l'analyse chimique c'est de la pure routine, mais ils oublient deux plans : la recherche du problème quand une analyse a montré qu'il y en avait un, et l'amélioration continuelle du processus en y englobant des nouveaux. L'ingéniosité humaine dans son utilisation des phénomènes naturels pour se créer des outils capable de nourrir sa soif insatiable de découverte me fascine au moins autant que lesdites découvertes.

Sinon, tu as raison : l'idée d'une start up, un petit environnement avec peu de carcans et beaucoup d'avenirs et d'idées me fait rêver. Si en plus elle me permet d'exprimer mon plein potentiel, surtout en biologie et/ou chimie, alors ce serai le summum. Je me fiche un peu de l'argent, seul l'épanouissement, la reconnaissance de mon travail et le défi motivant perpétuel me plait. Avec le plaisir de voir mon entourage influencé positivement par mon travail.
Par contre, je n'ai aucune idée de comment en trouver une ^^'


Ah, pendant que j'y pense : vous pouvez tous m'appeler simplement Roy, mon pseudo est juste la combinaison des deux pseudos de personnages que j'utilise le plus en jeu de rôle, ce sont deux noms séparés ^^

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par MerQuiBrasse le Dim 20 Nov 2016 - 17:46

Roy, je me demandais, est-ce que tu es à l'aise avec l'idée de la réussite? Si tu trouvais la "start-up de tes rêves", est-ce que tu te sentirais d'y aller et de tenter d'y réussir professionnellement?

Je demande ça car personnellement je me suis rendue compte que pour diverses raisons j'avais du mal à (m'imaginer) réussir. Tant que je reste dans l'ombre ça va, mais l'idée d'être projetée au premier plan me terrorise, alors je me sabote un peu je crois ^^

Pour préciser un peu, j'ai peur des attaques, jalousies, et autres maltraitances diverses (en lien avec mon histoire personnelle, bien sûr) si je réussis ou si j'ai des responsabilités.

MerQuiBrasse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 19/11/2016
Age : 33
Localisation : Près de la mer... et de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par RoyJade le Dim 20 Nov 2016 - 18:53

Je n'aime pas du tout l'idée d'être au premier plan, pas plus que je n'aime l'idée d'une trop grosse responsabilité. J'aime encore moins l'idée d'être le chef, j'ai besoin d'avoir un minimum de cadre souvent sous forme d'objectif donné par quelqu'un d'autre. Par contre, à force de m'écarter de mon propre corps pour tout analyser je sais que j'ai des points forts et que je suis capable de quelque chose. Les explications, une personne qui me soutien, des collègues qui me font confiance et je peux faire beaucoup de chose, je le sais par expérience et parce que je le ressent profondément.

Dans les avantages potentiels d'une start-up, il y a le fait d'être tous sur le même bateau, sans trente-six ponts différents. Je n'y vois personne en premier plan, même si on fait des choses différentes on doit avoir une certaine synergie très forte. Comme le cadre est petit, tu vois très vite tout tes collègues, en identifiant les agréables, les motivants, les dangereux, les jaloux… et le cadre léger agit comme une loi de la jungle : celui qui laissera son égo ou autre le ralentir coulera très vite, ce qui donne moins de place aux rancoeurs. Le fait que le travail de tous soit obligatoire aide aussi : quelque soit les potentiels, chacun est indispensable à peu près au même niveau. Du moins, c'est un peu comme ça que je vois les starts-ups.

Donc oui, j'aurai peur. Ne pas avoir peur m'est impossible, comme pour beaucoup de zèbres, et même pour les tigres. Mais si je vois une perspective de réussite, j'aurai tendance à avancer. Réussir, c'est faisable dans l'ombre, comme dans une petite équipe Smile

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par Yoda300 le Sam 26 Nov 2016 - 2:58

Bienvenue !

RoyJade a écrit:Je suis très loin d'être un sportif

Enfin quelqu'un de normal. elephant

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par RoyJade le Sam 26 Nov 2016 - 10:20

Ha ha xD

C'est pas tant que je n'aime pas le sport, c'est que je n'aime pas la myriades de sensations désagréables qui m'assaillent à ce moment là et que j'ai les poumons d'un enfant de trois ans, m'empêchant d'avoir une quelconque forme d'endurance. De temps en temps, du sport entre amis dans le genre ping pong ou autre sport peu consommateur et facilement commencé/arrêté, ça fait du bien.
Et décidément, j'aime ce smiley elephant

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chalut la compagnie, on peut boire un coup ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum