Chères bestioles...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chères bestioles...

Message par Bimbang le Lun 9 Jan 2017 - 22:35

Ah ben ayé quand même ! Le forum ramait !

https://www.youtube.com/watch?v=uB8g3JvVLCI&t=184s

J'ai trouvé ça intéressant de clarifier les différents cas. Ca m'a permis aussi de relativiser certaines choses et d'être moins dans l'émotion.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1744
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chères bestioles...

Message par perenico le Mar 10 Jan 2017 - 10:05

Merci pour la vidéo, je regarderai ça quand j'aurai un peu de temps...
avatar
perenico
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 287
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 39
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chères bestioles...

Message par perenico le Ven 21 Avr 2017 - 10:01

Comme d'habitude, un sujet m'intéresse, j'ai envie de disserter, d'écrire (beaucoup) ce que je ressent, mais je finis par tout effacer de ce que j'ai besoin de partager pour en extraire... pas grand chose au final, un résumé bidon dont j'ai retiré tout pensée intime.

J'ai l'impression de régresser. J'ai été diagnostiqué l'année dernière. Depuis j'ai l'impression d'être encore plus obtus qu'avant, plus simple, tout relief s'est évaporé, comme si cette découverte n'a été qu'une soupape qu'on retire pour laisser la pression (et la vapeur) partir aux quatre vents.

Je me sens beaucoup plus vide qu'avant, beaucoup plus bête, beaucoup plus inutile, comme si apprendre à me connaître n'avait plus autant d'intérêt pour moi qu'à l'origine de ma démarche. Je crois que j'ai laissé tomber... Je ne sais pas ce que j'ai abandonné au fil de l'eau, mais ce n'est plus pareil.

Tout pourrait être mieux, de mon point de vue, et surtout du point de vue des autres en mon endroit. Ce n'est pas le cas. Je cherche toujours autant à avoir raison, à imposer ma vue des choses, à montrer que les autres ont tort (quand j'ai raison, ou que je crois avoir raison bien entendu). Je suis encore plus con qu'avant.

Je n'arrive pas à concilier le fait d'être APIE et la vie en société, la vie en couple, la vie au travail. A des moments je fuse et les autres ne vont pas assez vite. A d'autre, j'ai l'impression d'être une grosse quiche. Je ne comprends pas tout (ou alors ils expliquent mal ;-)). Je n'arrive pas à me dire que je vaux quelque chose, que je suis bon à quelque chose. Mon poil dans la main (qui s'apparente aujourd'hui à ça) ne me pousse pas non plus dans la bonne direction.

Je ne suis pas du genre à avoir des idées noires, mais je suis fatigué d'être inutile...
avatar
perenico
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 287
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 39
Localisation : Franche-comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chères bestioles...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum