La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par dahut le Ven 4 Nov 2016 - 0:46

Bonjour @ tous,

Je me suis déjà présenté ici sous un autre pseudo, dans un autre contexte et dans une autre solitude.

J'ai vécu une enfance qui ne fut peuplée que par un seul ami, et je ne suis pas certain de lui avoir beaucoup parlé pour autant. J'étais celui que l'on montre du doigt dans la cours de récréation, celui que le professeur fustigeait de n'avoir pas effectué le travail à temps ou dans le respect des consignes. Je n'avais aucune idée du jour de la semaine ou de l'heure (appris à lire l'heure au lycée) qu'il pouvait être et je ne savais pas bien non plus où je me situais et encore moins ce que j'étais censé faire ici (à l'école). Je crois que je suivais les autres, je trouvais tout cela étrange, d'autant que les autres enfants semblaient parfaitement comprendre ce qu'il se produisait. Je me souviens de cette maîtresse qui avait convoqué mes parents pour signaler mes défaillances : mon écriture en miroir, mon orthographe déplorable (dyslexie ?) et ma motivation en dessous du zéro absolu (inversion de la répartition de Boltzmann). J'étais stupide, inadapté, et elle ne voulait plus de moi dans sa classe. Alors j'ai passé une année au fond de la classe avec mes livres, scrutant le bleu du ciel ou les nuages pour seul réconfort. Cette fraction d'éternité que j'ai vécu et dont l'efficience globale était fort discutable, se faisait appeler "CE1".

A la maison, malgré une solitude prolongée, j'étais toujours très occupé et je nourrissais toujours une appétence insatiable pour de nombreux projets dont la plupart demeuraient inachevés (la mise en œuvre n'étant pas le plus intéressant...). Je changeais régulièrement de centre d'intérêt, passant de la chimie à l'archéologie, puis à électronique...ou encore l'informatique. Lego Technique, Sciences & vie, QUID, carrés magiques, OVNI, Egypte, science fiction...tant de chose à découvrir que je ne savais par où commencer. Quand j'ai découvert l'informatique, je devins peu à peu monomaniaque, je passais des heures sur l'ordinateur a programmer en Hypertalk ou à modifier des exécutables en langage machine (piratage). Mes parents étaient majoritairement absents, car trop préoccupé par leur environnement matériel et ce, malgré leur singularité évidente. Ma prison luxuriante était éloignée de l'agitation des villes, isolée de l'assourdissant fracas lié à l'activité humaine.

A cette époque (jusqu'à un âge avancé…), il était alors très difficile pour moi, voir impossible, d'entrer dans une boutique pour demander une baguette de pain. Je devais réviser à l'avance ce que je devais dire et imaginer tout les scénarios possibles...et au final rien ne se déroulait comme prévu ! Dans ce contexte, je fus encouragé par mes parents à fréquenter des centres aérés et des colonies de vacance. J'ai dû pratiquer des activités extra-scolaire afin de me socialiser et avoir des contacts avec d'autres enfants. Avec du recul, je pense que ce fut une réussite partielle car j'eu réussi à dénicher quelques copains.

Et puis le temps du collège est arrivé... me conduisant à une errance bien plus prononcée. Je ne comprenais plus rien à rien et je ne suivais absolument pas les cours. J'étais très dissipé et je passais beaucoup de temps à faire l'idiot pour me faire remarquer. Mes résultats n'étaient cependant pas catastrophiques pour autant et j'ai même révélé des aptitudes particulières qui n'avaient pas manqué de soulever l'intérêt de mon professeur de technologie. Celle-ci avait alors alerté mes parents et les autres professeurs sur le fait qu'il étais probable que je sois un enfant à haut potentiel; Il était impératif de m'orienter vers un établissement d'enseignement spécialisé. Mes parents étaient réticents et partagés par le doute (mon père est HQI, testé adulte mais sans savoir ce que cela implique). D'autre part, que se passerait-il pour un enfant immature s'il était éloigné de sa famille ? De toute façon, je savais ce que je voulais faire : informaticien...et rien ne pouvait me faire changer d'avis sur la direction à prendre.

Mon père ne me supportait plus. Il était responsable du club d'échec du collège et contraint de se déplacer avec discrétion dans les longs couloirs qui caractérisent ces vieux établissements scolaires du siècle dernier, afin de ne pas croiser un responsable pédagogique qui lui aurait fait l'éloge de mes derniers exploits. Mon père est le stéréotype incarné du psycho-rigide, je n'ai jamais eu de contact physique avec lui et en même temps je ne le souhaite pas plus que lui. Il n'aimait pas les enfants et je bousculais un peu son univers malgré mon indépendance manifeste...alors je fut « déporté » sans discussion préalable vers l'internat d'une école catholique dés l'âge de 13 ans. J'y ai vécu toutes sortes de maltraitances, de harcèlements et de violences...Catapulté du jour au lendemain hors du cocon familiale, livré à la merci de lycéens n'ayant que peu d'état d'âme ! Au bout de plusieurs mois, j'ai réintégré la demi-pension avec des traumatismes profonds dont j'ignorais encore l'étendue.

Le lycée fut différent. Ce fut une note d'espoir !!! Des copains qui me comprennent, des cours qui m'intéressent (électronique, mathématiques et informatique) et des calculatrices avec des capacités extraordinaires permettant de créer toute sorte de programmes très distrayants. J'ai fréquenté l'internat public durant 2 ans, mais je n'avais pas trop de problèmes avec les autres : j'avais une mauvaise réputation et je traînais avec des personnes peu fréquentable. Au lycée, j'ai découvert la drogue, l'alcool et les femmes...

Et puis mes parents se sont séparés et, ne supportant plus la vie avec ma mère, je suis parti vivre avec une jeune femme dont j'étais tombé amoureux (mes premiers sentiments). Elle était hébergée dans un foyer de jeunes travailleurs. Elle était pupille de la nation et son vécu semblait friser la fiction de certains films d'horreur. Je ne reviendrais jamais vivre chez mes parents...et un BTS plus tard, je rentrais dans la vie active sur un poste d'informaticien (comme prévu).

Au final ma vie tournait essentiellement autour de mon travail, j'étais administrateur réseau d'une faculté de médecine à l'âge de 23 ans. Un parc de 450 ordinateurs, plus de 3000 personnes sur le site était potentiellement l'usager de mes services. 6 ans plus tard, j'étais abandonné par cette femme pour qui je n'avais pas laissé assez de place...tout cela s'était déroulé comme avec mes « amis » avec qui je ne prenais pas le temps de rappeler...tout mon entourage finissait inexorablement par disparaître sans que j'en comprenne la raison !?

Et puis vint une nouvelle rencontre 2 années plus tard, une femme qui semblait s'intéresser à moi. Je fût rapidement conquis car je n'imaginais pas possible de plaire à quelqu'un (à part peut être par accident). Progressivement, j'ai commencé à devenir quelqu'un d'autre...j'ai fait couper mes cheveux longs, j'ai cessé de lire ou de programmer puis j'ai commencé à pratiquer des sports extrêmes. Une sorte de tourbillon m'a emporté et j'ai complètement changé ! J'ai réussi un autre concours de la fonction publique et j'ai déménagé vers une autre ville avec cette femme. J'ai commencé à faire régulièrement de la spéléologie...sport avec lequel j'ai affronté mes peurs. J'ai décidé aussi de passer mon permis de conduire, ce qui me semblait un obstacle infranchissable. Après 6 années, j'avais tissé des liens avec de nombreux amis et connaissances partout en France (et à l'étranger) grâce à cette activité. J'étais devenu un animal social. Néanmoins mes relations au travail se détérioraient régulièrement et de façon importante, et cela tout autant que je m'éloignais aussi de ma compagne.

Pour une raison inconnue, des femmes se sont intéressées à moi...et je crois que j'ai autant aimé l'amour qu'on me portait que les femmes qui en étaient à l'origine. Au final, je me suis lancé dans de multiples relations extra-conjuguales à en perdre la raison. En quelques années, j'ai eu l'impression d'avoir vécu plusieurs vies parallèles bien qu'autour de moi tout se dégradait: mon travail, mes relations amicales et mon couple. Burn-out à répétition, mutation puis maladie. Dans ce foutoir infâme, j'ai rencontré une femme qui m'a fait découvrir que j'étais différent. Peut-être que j'ai intégré cela par le miroir qu'elle faisait de moi, tout simplement car elle aussi était tout aussi différente. Souhaitant mieux comprendre l'origine de notre singularité, j'ai fait quelques recherches qui m'ont mené tout droit sur ce site (il y a des années déjà). Alors, j'ai lu quelques témoignages de personnes, ceux-ci semblaient conter une vie qui jouxtait la mienne en bien des points. Durant 2 ans, j'ai rencontré des quantités importantes de zèbres, HQI ou THQI ...j'ai fini par accepter véritablement ce que j'étais. 57 scéances de psychothérapie plus tard, j'ai repris mes études et j'ai passé une licence d'informatique. Puis je suis entré en Master de sécurité informatique, et décroché au passage 2 postes d'ingénieur d'étude en informatique (que j'ai refusé...).

Une "maîtresse" (HQI que je voyais depuis 1 an) dont je suis tombé amoureux, m'a fait prendre conscience que je faisait fausse route. Mon ego avait pris des décisions à ma place. Celui-ci semblait vouloir prouver quelque chose aux autres... et surtout à moi même. Peut être que d'avoir été méprisé durant de nombreuses années par ma hiérarchie avaient eu des effets délétères sur l'estime que j'avais de moi. Alors j'ai tout bazardé pour partir vivre avec cette femme et je suis actuellement en longue maladie (pour épuisement professionnel). J'ai quitté mon ex-compagne (parfaitement normo-pensante) que je ne supportais plus tant elle m'obligeais à me confondre dans des explications sans fin.

Mon psychiatre a évoqué un syndrome d'asperger. Je m'interroge ?!! Comment ai-je réussi à être super sociable durant 7 années ? Certes avec des moments de repli sur soi...mais quand même ! On me disait même fédérateur et sociable, ce qui ne semble pas compatible avec l'autisme ! D'un coup je n'ai plus réussi à tenir ce rôle. Ai-je vraiment été cet homme là ou est-ce une personnalité que j'ai échafaudé de toute pièce dans l'optique de m'adapter à ce monde ?

Aujourd'hui j'ai du mal à me projeter dans un travail ?!! J'ai du mal à imaginer reprendre contact avec certains amis, et je ne peux plus subir le bruit de la ville...je suis fatigué, j'ai l'impression d'avoir emmagasiné des années de violence psychique que je n'arrive plus a surmonter ! Je me rend compte que je ne suis pas vraiment capable de faire face à tout ce stress et à toutes ces relations sociales répétées qui me nécessitaient beaucoup d'énergie.

Voila mon histoire...je ne pourrais synthétiser davantage sans avoir l'impression de détruire du sens.

Nicolas

dahut
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 36
Localisation : Thenon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 4 Nov 2016 - 1:00

Bienvenue à toi et j'espère que tu trouveras différentes pistes et témoignages utiles sur le forum pour t'aider, l'avenir étant aujourd'hui plus important que le passé.

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16899
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par Yoda300 le Sam 5 Nov 2016 - 14:19

Re-bienvenue !

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par dahut le Sam 5 Nov 2016 - 16:40

(Re) merci @ vous !

dahut
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 36
Localisation : Thenon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par hopbof le Ven 25 Nov 2016 - 23:24

ouah bordel !! lol  qu est ce qui t arrives ? la révélation ?
tu vas te prendre en main finalement et arreter de fonçer dans le mur ?

tu as creusé tellement bas que tu t es dit qu il fallait peut etre chercher le bon sens ? Smile

nb : tu n a jamais été super sociable , juste qu avec des personnages factices et superficiels, ainsi que ta grande gueule due a ton manque de confiance en toi, ont fait que tu attirais et impressionnais les faibles d esprits et les gens perdus en recherche de repères, role que tu jouais très bien . Je parle au passé , mais peut etre que t es encore comme ca Smile

hopbof
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 479
Date d'inscription : 16/12/2012
Localisation : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: La présentation de moi version 2.0 - Release candidate 1

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum