Du haut d'un petit nuage...

Page 12 sur 27 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 19 ... 27  Suivant

Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Lun 5 Fév 2018 - 15:16

En fait, une précision me vient.

Agapè réveille souvent Éros
Parfois Éros réveille aussi Agapè
Voir Éros et Agapè danser ensemble c'est le pied ultime

J'aimais bien l'image. Smile

Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Lun 5 Fév 2018 - 18:50

Ah oui ? Et Philia ? Que fais-tu de Philia, toi ?  Smile

Parce qu'en général, dans ma vie, c'est plutôt par Philia que ça commence, et par Philia, sauf exception, que ça finit. Et, finalement, c'est assez mélancolique, parce que ça ne remplit pas toutes les cases.  Crying or Very sad
Tu parles d'amitié, au bout de ton post, je suis totalement d'accord avec toi, mais avec la "précision" qui a suivi.  Wink

Mais ça ne signifie pas que je ne te suis pas pour l'essentiel, chère Miss.

Merci quoiqu'il en soit pour ta longue réponse.

c'est difficile et surtout très long à expliquer, mon système de fonctionnement.
En fait, il m'a fallu ma vie entière pour pouvoir/savoir me sentir "complet" dans le cadre du ressenti amoureux.
J'ai plusieurs fois ressenti le "être amoureux", certes, mais des failles subsistaient. (je suis extrêmement cruel avec mes sentiments).
Et puis il y eut F., et là j'ai sangloté, sangloté, sangloté (à lui faire peur) : je venais de VIVRE l'être amoureux" ET l'acceptation sans restriction de "être aimé".

La fin de cet amour idéal, "le pied ultime", c'est moi qui l'ai créée.
Ma vie était compliquée (des attaches avec une autre, le qu'en diront mes enfants, + des histoires matérielles).
J'ai fait traîner, et, parce que j'ai horreur d'avoir de l'emprise sur le temps précieux de la vie des autres, j'ai décidé de m'éloigner.
Totale idiotie. Totale idiotie. Totale idiotie.
Et elle, parce que c'est Elle, a tout rompu, pour ne pas souffrir trop longtemps, pour libérer l'espace de son propre à-venir.

Maintenant il me reste...rien, sinon :
"Cela me suffit. je considère comme un bonheur de connaître ce genre de souffrances."
...........................................................
J'espère avoir été clair. Maintenant, par pudeur, je vais procéder à une citation, d'un petit bouquin que je viens d'achever, et m'a tiré quelque larme, parce qu'il parlait à mon coeur.
Nicolas Rey. "Un léger passage à vide".

Chap : Le point sur Audrey.

...Résumons la vie sur Terre. On y végète. On y croise quelques amoureuses, un enfant et une extraterrestre. Audrey aura été mon extraterrestre. Une affaire de quelques semaines. Le temps, pour elle, de se pointer, de me redonner une nouvelle joie et de s'en aller juste après. C'est la règle du jeu. Il ne faut jamais se plaindre. Nous ne sommes pas expert-comptable. Nous ne sommes pas notaire. Nous sommes amoureux d'Audrey. On a cherché cette fille depuis le début, dans des bars obscurs au fond de la nuit, dans les collèges de notre adolescence, dans des fêtes interminables et elle a sonné, un soir, à notre porte, pour une histoire de téléphone. Certes son passage a été bref. Mais il résiste à tout. Le silence d'Audrey va m'offrir un bruit d'enfer jusqu'à mon dernier souffle.


Voilà. Il y a d'autres passages intéressants.  Smile

Maintenant, la vie ne s'arrête pas là.
Ni pour lui (un garçon bien plus jeune que moi); ni pour moi.

A suivre.

* J'ai tenu à préciser "bien plus jeune que moi", parce que je serais très curieux de lire ce qu'il pourrait écrire dans son futur, à l'âge que j'ai, ou plus âgé encore, sur "la vie sur Terre". C'est amusant, c'est bizarre, c'est très mystérieux, le temps.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 8 Fév 2018 - 18:01

Merci pour le partage Ifness, j'ai bien aimé le passage du livre. Je reviendrai répondre plus amplement dès que cela me sera possible.
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Le Don qui Chante le Ven 9 Fév 2018 - 18:07



Je lui mordille l'oreille
Et l'elle en moi
sous l'humidité de son entre -cuisse
je glisse
glisse
lisse
Et visite cet antre
de paix
ou perdu dans les muqueuses de l'infini nous ne faisons plus qu'un...

[Marc Dutroux et la virginité perdue - éditions Gosselies - 1996.]
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1663
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Ven 9 Fév 2018 - 18:44

Tu m'excites, Le Don.

Bon, "La Femme", c'est un peu trop ado pour moi.
J'ai été déçu.

Voir plutôt Aldous Harding : Blend
ou P.J.Harvey : Dress.

Sinon, oui , j'ai assez aimé Circé Deslandes.
Dans le panier que j'exècre "Chanteuses Françaises", elle est plutôt "haut de gamme",
on dit "premium" Laughing Laughing

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 9 Fév 2018 - 20:52

Vous allez finir ensemble tous les deux, maintenant que If est presque Bi, y'a plus qu'un pas. pirat  tongue  Very Happy  

Tiens le Don, je vais te mettre sur ton fil la musique que j'écoutais cet aprem, qui m'a rappelé un concert de 2014, rien d'exceptionnel mais j'avais bien aimé tous les petits bruits musicaux qu'ils font.

Je vous embrasse, j'ai besoin de calinous en ce moment. Un ange
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Ven 9 Fév 2018 - 22:28

Ouaip, Miss, on va finir à 3, oui....

Câââlinous, c'est mon truck.

Plus hard, c'est son truc à lui.

Noooon ! Chuis pas presque biii !
C'était une métaphore d'un possible très théorisé !!!!!

Noooonn ! Chuis TO-TA-LE-MENT hétéro, hé...lasss.

J'ai rien en théorie contre un plan à 3, ou à 4, ou à 9,
partant du principe que chacun.e. y prenne plaisir, et n'en tire point de honte ni regret.
Principe de réalité. Principe de plaisir. (cf Reich.)
Ceci dit : pas pour moi.

Mais c'est bien, tu blagues, Miss.

Calinous autant que tu désires. Jusqu'à + soif. Smile
Convaincu, autant que l'est Le Don le Pornographe,
que l'infini peut naître de l'antre de tes muqueuses..... Laughing Laughing Laughing
(Hé ! Oh ! J'ai rien dit dit ! C'est Lui ! Luiiiiii !)


if.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Le Don qui Chante le Ven 9 Fév 2018 - 23:47

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1663
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Sam 10 Fév 2018 - 0:07

Le Don me semble terriblement sentimental, en fait. Laughing Smile Smile Smile

Je crois que t'es entre de bons bras, Miss (tère)
Miss-Terre.

Bon, j'attendrai un message of you.
Sinon, a lot of conneries.

Heureusement : j'ai
Le Don.

Le don de quoi ??????
Razz Razz Razz Razz Razz

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Sam 10 Fév 2018 - 9:04

Il ne faut pas se fier aux apparences If, combien de fois faudra t'il que je le répète? Ma réponse au post "Philia" demande de la réflexion donc elle prend son temps.

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Le Don qui Chante le Sam 10 Fév 2018 - 12:30

Plus que de l'écouter, niveau suivant, comprenez là sincérement.
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1663
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Dim 11 Fév 2018 - 9:53


« Vous ne saurez jamais que votre âme voyage
Comme au fond de mon cœur un doux cœur adopté
Que la beauté du monde a pris votre visage
Qu’un peu de votre voix a passé dans mon chant. »

Marguerite Yourcenar

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Lun 12 Fév 2018 - 9:40

Philia.

Ce mot est définit comme ceci chez wiki:
Philia (φιλία / philía) : l'amitié, l'amour bienveillant, le plaisir de la compagnie

Ce qui me semble de prime abord un peu fade.

"L'amour bienveillant" je l'ai presque pour la totalité de l'humanité (je dis presque parce-que y'a quand même quelques connards pour qui je ne peux rien) mais grosso modo, c'est un peu l'idée.

"Le plaisir de la compagnie" je peux l'avoir à différents degrés donc là encore, c'est un peu flou.

Je peux aimer passer des moments avec des gens que je nommerais plutôt "potes" ou "connaissances" mais avec qui ce pourra être superficiel, et il faudra que ça le reste car au final, ça ne pourra pas aller plus loin.

L'amitié, ces gens qu'on appelle "amis", j'ai l'impression de les aimer d'Agapè pour les plus hauts dans mon estime. D'autres peut-être Philia...

L'amour qui semble commencer par Philia sans être passé par Agapè, c'est un amour qui sera un peu fade pour moi. Si Philia peut-être la base de la connaissance d'une personne, disons d'un homme dans mon cas, elle va très vite passer à Agapè si cet homme m'intéresse vraiment.

Tu sais quoi If, au final, je crois que je n'arrive pas à définir précisément ce que sont toutes ces catégorisations dans ma tête, et c'est pas grave, tout ça c'est du blabla théorique...je préfère la pratique!...

et le mot AMOUR en français.

Je préfère la VIE!!!

Sinon, j'ai une chanson ce matin, dont je vais faire un symbole personnel. L'énergie, le sourire, la simplicité de Zaz me rappelle moi dans mes meilleurs jours et je ne veux absolument pas perdre ça, je ne veux pas oublier ça.

Alors voilà, je l'a mets là et si vous voyez que je déraille, que je m'assombris trop, jetez-moi cette chanson à la tronche pour me réveiller!!!

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Lun 12 Fév 2018 - 11:33

ifness a écrit:
Et puis il y eut F., et là j'ai sangloté, sangloté, sangloté (à lui faire peur) : je venais de VIVRE l'être amoureux" ET l'acceptation sans restriction de "être aimé".

La fin de cet amour idéal, "le pied ultime", c'est moi qui l'ai créée.
Ma vie était compliquée (des attaches avec une autre, le qu'en diront mes enfants, + des histoires matérielles).
J'ai fait traîner, et, parce que j'ai horreur d'avoir de l'emprise sur le temps précieux de la vie des autres, j'ai décidé de m'éloigner.
Totale idiotie. Totale idiotie. Totale idiotie.
Et elle, parce que c'est Elle, a tout rompu, pour ne pas souffrir trop longtemps, pour libérer l'espace de son propre à-venir.


C'est dommage de te traiter d'idiot (enfin la situation) là où tu as eu à cœur de ne pas faire souffrir l'autre (ou les autres). Même si il est important aussi d'éviter de se faire souffrir soi.

Regarde plutôt la beauté de ton geste. Tu lui as offert la possibilité de s'épanouir ailleurs car tu avais peur de ne pas pouvoir agir pour que vous soyez réunis (peut-être à mettre en lien avec le sentiment d'abandon intérieur et la difficulté d'abonner l'autre/ conflit interne). C'est un bel acte d'amour.

Après, je sais combien il est difficile "d'arrêter d'aimer", mais sans y parvenir, il est plus sage, à un moment donné, quand on sent que l'autre n'est plus réceptif, de tourner la page et de se laisser aussi la possibilité de vivre autre chose. Car il est aussi facile de rester cristallisé sur un amour qu'on fini par idéaliser, et qui ne laisse pas la place à une autre personne de venir dans ta vie. Après rien n'empêche de garder un peu d'elle en toi .

(Enfin je dis ça, mais y'a des rencontres dont on a du mal à s'en remettre tellement on sait qu'il n'existe pas une personne au monde qui pourrait lui ressembler...)

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Invité le Lun 12 Fév 2018 - 14:08

.


Dernière édition par CélineAnne le Mar 10 Avr 2018 - 9:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Lun 12 Fév 2018 - 19:11

Riches contributions. Dur de rebondir sur tout ça.

@miss(tigri)

Heureux de lire que tu te sens avancer. C'est mieux que de reculer. Papy Fou
Parfait : bosse.

Non, je ne pense pas que les catégorisations de l'amour (bon, il faut prendre ça avec un certain recul, certes, mais) soient simplement du bla bla théorique.
Tu sais, quand dans la pratique on s'est vu vivre plusieurs sortes d'amours, pas mal, même, depuis la famille (déjà un certain nombre : je n'aimais pas ma grand-mère chérie comme j'aimais mon père chéri, par ex) jusqu'à certaines amours qui restèrent platoniques mais bel et bien gravées dans mon souvenir,
et puis les amours-amours, différentes en fonction de la personne, de l'âge, et du temps qui passe. Même du contexte géographique !

Alors vivre, oui, mais quand on s'aperçoit qu'on est allé dans tous les sens, si on ne veut pas mourir idiot, il est nécessaire de réfléchir sur le thème et de mettre un peu d'ordre.

@CélineAnne
C'est amusant, j'ai un peu vécu tes ressentis, sauf que je suis resté longtemps avec la mère de mes/nos enfants, et que je n'ai jamais cessé d'aimer les femmes que j'ai quittées, cf + haut, Miss,,
que dois-je en faire ? Smile Ben voilà, réfléchir, classer, voir un peu les pourquois des comments, etc...
NB. Le couple est souvent un lieu de solitude et d'incompréhension. Si ça peut te rassurer... Perplexe  Razz

J'ajouterai un idée que j'ai déjà émise. A propos des enfants. Une idée que j'ai tenté de traiter pendant ma psy et qui reste encore partiellement un mystère, bien qu'elle se fût un peu éclaircie il y a peu.
Tu dis "aucun doute", "certitude", "paradoxe". Pour moi aussi (bien qu'homme), l'amour porté à mes enfants était comme le tien. Evident. Puissant. Heureux. Une sorte de "point fixe" au regard de bordels que je vivais à côté.
Et puis : ils sont devenus adultes, se sont éloignés, et maintenant ils ne sont pas plus que des étrangers, des putains d'adultes comme les autres. Je les aime (histoire oblige), mais cet amour ne me rend plus comblé ni heureux comme jadis.
Et je reste totalement incompris.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Invité le Mar 13 Fév 2018 - 9:26

ifness a écrit:Tu dis "aucun doute", "certitude", "paradoxe". Pour moi aussi (bien qu'homme), l'amour porté à mes enfants était comme le tien. Evident. Puissant. Heureux. Une sorte de "point fixe" au regard de bordels que je vivais à côté.
Et puis : ils sont devenus adultes, se sont éloignés, et maintenant ils ne sont pas plus que des étrangers, des putains d'adultes comme les autres. Je les aime (histoire oblige), mais cet amour ne me rend plus comblé ni heureux comme jadis.
Et je reste totalement incompris.

...vraiment??...pas plus que des étrangers ?!... ça me flippe quand je projette les relations futures avec mes enfants ..! Ma question est indiscrète donc si tu préfères pas répondre...mais tes relations avec tes enfants enfants (pas encore adultes quoi) étaient-elles proches? Ou tu parles d'un éloignement progressif du moment où ils ont commencé à vivre leur vie d'adulte? As-tu mis le doigt sur le pourquoi du comment de cette incompréhension?
Déjà que quand je vois la relation que j'ai avec ma mère, je prie de vivre les choses différemment avec mes loulous...Par contre avec mon père, notre relation, quasi inexistante pendant mon enfance, s'est grandement enrichie quand je suis devenue adulte (bon...et que j'ai remis en question les histoires de ma mère...), mais j'avoue que notre relation sort de la norme père-fille je pense...mais nous nous sommes trouvé quand notre relation est devenue d'adulte à adulte.

en attendant Pour Toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mar 13 Fév 2018 - 14:56

Besoin d'écrire.



Je vais bien, ne t'en fais pas.
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Mar 13 Fév 2018 - 15:46

C'est bien, @Miss(ion, je m'arrête à ion Suspect )
je vois que tu mets un peu d'ordre.

Dur, toute seule. A moins que pas toute seule ??

Tu n'as pas écrit : blocage; refoulé>>retour du refoulé.

Il est très difficultueux, de fouiller dans sa somme Smile , de creuser, et de VOIR.
Caché. Un peu comme se balader dans le monde de Zelda.

Bon, je ne désire pas m'imposer. Poursuis.
L'essentiel est que tu ailles bien.

@ Nebulosa
Non, non, aucune indiscrétion. On est là pour partager, pas pour jouer à cache-cache.
Mais te répondre demanderait un sacré long travail.
Je peux écrire ici quelques éléments, si mon propos est Mis-cible avec ce fil. Embarassed Rolling Eyes

-Ca ne sert à rien de de te projeter dans des relations futures avec tes enfants. Contente-toi de ta ligne (t'as une ligne, je suppose, pas que de coke Cool ) et du présent. Vis le présent, jouis de ton présent. Il deviendra assez vite du passé, alors vis !

-Oui, mes relations étaient très proches. Très.
J'étais enseignant, leur maman aussi, et le choix s'est effectué très vite dans le but d'être proches de nos enfants (horaires, vacances).
Mon papa était enseignant, il a pu être proche de moi, j'ai souffert du hiatus qui existait entre ses disponibilités (et sa culture, et sa douceur, mais ce sont d'autres paramètres) et celles de ma mère, employée de commerce (j'étais petit, elle avait 3 semaines de congés/an, et bossait tout son samedi.). Je m'étais dit très jeune : si j'ai des enfants, pas ça.
Le passage à l'adolescence s'est fait sans heurts. En fait, je souriais. Et mes enfants souriaient de savoir que leurs parents souriaient alors que leurs copains ou copines avaient des tas de pbs.

Non, la coupure s'est faite à l'âge adulte.
Géographique, d'abord. Départs (liés aux études, puis aux jobs ou aux choix).
Et puis ce couple parental qui s'est écharpé, a tenté de tenir, s'est désuni... Ca a créé une insécurité dans leur tête, et ils ont pris des distances en étant déjà de jeunes adultes.
Perso, oui, perso, parce que la coupure est surtout de mon fait, j'ai souffert, j'ai pris mes propres distances, et il m'est arrivé de dire des trucs blessants, du genre :
"j'ai fini mon job de père; vous n'avez plus besoin de moi"

Enfin (last but not least) j'ai très mal réagi lors de la naissance d'une petite-fille,
je ne me sentais/voulais/désirais pas grand-père
j'étais jeune encore
la transition entre l'état de papa et le suivant ne s'est pas faite.
MOI je comprends ça, pas eux. Ca ne leur plaît pas.
Et puis il y a les conjoints. Pour l'une d'elles, c'est rédhibitoire.

J'ai pris la fuite (symboliquement mais réellement si l'on comptabilise les rencontres)
& la distance augmente avec l'éloignement temporel.
Chacun vieillit à l'écart de l'autre.
............
Bon, stop-là ! je n'ai pas tout dit,
mais je ne veux pas inonder le fil de mis-t-râle avec mes pbs.

Neofelis on en recause quand tu veux, ici ou ailleurs.

Bisous.
I I love you  you.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mar 13 Fév 2018 - 18:41

ifness a écrit:

Dur, toute seule. A moins que pas toute seule ??

Tu n'as pas écrit : blocage; refoulé>>retour du refoulé.


Non pas toute seule.

Je supposes que si refoulé il y a, c'est au prochain niveau...

(je vous ai lu mais je suis trop dans ma tête pour répondre)
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par ifness le Mar 13 Fév 2018 - 19:14

Attention : Mys-tique est trop dans sa tête !!!

Gaffe, les gens ! Respect !

Allez, ici, on t' I love you .

Bisous. A + .

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2292
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mer 14 Fév 2018 - 12:14

Envie de John Lennon ce matin.



avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mer 14 Fév 2018 - 12:19

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 16 Fév 2018 - 9:20

Les hasards me mènent toujours à des réponses. Je les aime mes hasards qui n'en sont pas.



Yes. Espoir. flower


Dernière édition par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 16 Fév 2018 - 9:27, édité 1 fois
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Invité le Ven 16 Fév 2018 - 9:24

cheers merci pour le partage d'espoir!! sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du haut d'un petit nuage...

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 16 Fév 2018 - 9:28

Avec plaisir! sunny
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1008
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 27 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 19 ... 27  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum