Doit-on mépriser les autres ?

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Pieyre le Ven 17 Fév 2017 - 20:45

Le mépris, c'est parfois une forme de fuite relativement à la tentation première de l'agression. C'est donc souvent préférable. Certes il est difficile de ne pas répondre à une intervention débile sur un forum, mais c'est aussi une délivrance.

Le problème pour l'autre, c'est qu'il n'est pas si évident de déterminer si c'est du mépris, d'un renoncement face à des arguments pertinents, de l'acceptation d'un désaccord ou d'un simple manque de motivation.


Dernière édition par Pieyre le Ven 17 Fév 2017 - 20:52, édité 1 fois

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18630
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Kolyma le Ven 17 Fév 2017 - 20:50

Ah bah si on répond plus aux interventions débiles, on s'ostracise ! C'est dommage.

Kolyma
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Pola le Ven 17 Fév 2017 - 21:13

Pieyre a écrit:Le mépris, c'est parfois une forme de fuite relativement à la tentation première de l'agression. C'est donc souvent préférable. Certes il est difficile de ne pas répondre à une intervention débile sur un forum, mais c'est aussi une délivrance.

Le problème pour l'autre, c'est qu'il n'est pas si évident de déterminer si c'est du mépris, d'un renoncement face à des arguments pertinents, de l'acceptation d'un désaccord ou d'un simple manque de motivation.

Finalement, le mépris serait en lien avec la façon de "déterminer les choses".

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4820
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par ZeCid le Ven 17 Fév 2017 - 21:17

fleurblanche a écrit:Ce que je trouve intéressant chez les normo-pensants, c'est qu'ils ont une plus grande aptitude au contentement, voire au bonheur, que les zèbres.


Moi j'appelle cette aptitude l'égoïsme, et j'en ai jamais voulu. Surtout qu'on me méprise comme un "pauvre malheureux qui voit tout en noir" (le syndrôme Calimero quoi), mais c'est encore de la pensée binaire pas heureux = malheureux. Aujourd'hui j'ai vu la médecine du travail qui m'a dit d'un air appitoyé "je vous souhaite de trouver le bonheur", je lui aurait bien envoyé une roquette à bout portant.

Comme dit la psy à la maison, "on est pas malheureux on est préoccupés" (je la remercie pour cette expression qui va me servir très souvent maintenant).
avatar
ZeCid
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 31/01/2017
Age : 40
Localisation : La Madeleine (59)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Pieyre le Ven 17 Fév 2017 - 21:51

Je connaissais quelques citations au sujet du mépris, mais, en recherchant, j'en trouve d'autres intéressantes. Alors voici.

« On doit avoir pitié des uns et des autres, mais on doit avoir pour les uns une pitié qui naît de tendresse, et pour les autres une pitié qui naît de mépris. »
— Blaise Pascal

« La meilleure philosophie, relativement au monde, est d'allier, à son égard, le sarcasme de la gaieté avec l'indulgence du mépris. »
— Chamfort, Maximes et pensées, caractères et anecdotes

« Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris. »
— George Bernard Shaw

« Un peu de mépris épargne beaucoup de haine. »
—  Jacques Deval

Le mépris est la première victoire sur le monde; le détachement, la dernière, la suprême.
— Emil Cioran, Aveux et anathèmes

« Humour, c’est amour; ironie, c’est mépris. »
— Dominique Noguez , L’arc-en-ciel des humours

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18630
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par ZeCid le Ven 17 Fév 2017 - 21:54

« Un peu de mépris épargne beaucoup de haine. »
— Jacques Deval

Après 8 ans d'ostracisme au travail, j'avais formulé mon propre dicton :

"Le mépris est la haine des lâches." (Blaise Zecid)
avatar
ZeCid
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 31/01/2017
Age : 40
Localisation : La Madeleine (59)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Kolyma le Ven 17 Fév 2017 - 22:13

Kalthu a écrit:Je suis mégalo, assumé, assez content d'être moi et fier de l'être... par contre en fait j'ai quand même du mal à mépriser autant que je le souhaiterais...

Alors là, c'est tordu, si je puis me faire mettre. Si tu estmes qu'une personne (ou plusieurs) mérite ton mépris et que tu ne la méprises pas par ce simple fait, ben c'est ouf ! Ou bien la signification du mot t'échappe.

"Sentiment par lequel on juge quelqu'un ou sa conduite moralement condamnables, indignes d'estime, d'attention : N'avoir que du mépris pour quelqu'un. Fait de ne tenir aucun compte de quelque chose : Avoir du mépris pour les conventions."

Kolyma
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 971
Date d'inscription : 28/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Sun Simiao le Sam 18 Fév 2017 - 0:31


Il faudrait, pour que je te méprise
Que je fasse une grave méprise


avatar
Sun Simiao
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par ISIS75 le Sam 18 Fév 2017 - 4:12

Pieyre a écrit:Le mépris, c'est parfois une forme de fuite relativement à la tentation première de l'agression. C'est donc souvent préférable. Certes il est difficile de ne pas répondre à une intervention débile sur un forum, mais c'est aussi une délivrance.

Le problème pour l'autre, c'est qu'il n'est pas si évident de déterminer si c'est du mépris, d'un renoncement face à des arguments pertinents, de l'acceptation d'un désaccord ou d'un simple manque de motivation.
... ou d'un manque de temps mais ptetre que tu classes ça dans la catégorie "acceptation d'un désaccord" ?
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Fév 2017 - 4:29

Je dirais plutôt dans le manque de motivation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par ISIS75 le Sam 18 Fév 2017 - 14:14

des fois, il faut se mettre des limites... pour soi ainsi que pour les autres Wink
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Fév 2017 - 14:16

Oui des limites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Sam 18 Fév 2017 - 14:22

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Absolument. Définitivement. Incontestablement.
Vivement dimanche

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par izo le Sam 18 Fév 2017 - 14:30

Dès lors qu'une question se formule, elle signale avant même qu'elle s'exprime, une réponse. Fréquemment affirmative. Après vient le "oh quand même ..." qui cherche à contrer ce oui survenu si naturellement. C'est pourquoi je n'apprécie pas les questions ouvertes. C'est un mépris envers ...l'intelligence.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1536
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Sun Simiao le Sam 18 Fév 2017 - 15:40

avatar
Sun Simiao
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Momosse le Dim 19 Fév 2017 - 7:18

Kolyma a écrit:Le post de départ ne sous-entend pas tant de remise en question sur le sujet du mépris en général, mais bien "Doit-on (les surdoués) mépriser les autres (pas surdoués) ?" :

Momosse a écrit:L'incompréhension entre "les autres" et "nous" étant ce qu'elle est et les conséquences négatives induites que (il me semble) nous subissons le plus souvent en retour de leur part n'inciteraient-elles pas... voir ne légitimeraient-elles pas notre mépris en réponse ?

La question de départ est grossière (peut-être volontairement) et clivante, en plus de ne proposer qu'une solution binaire à un problème posé comme allant de soi (ok, atténuée par la précaution rhétorique "il me semble"). L'interprétation du titre par sansdéc' n'est pas du troll, elle répond bien au sujet, c'est toi qui prête une interprétation plus (trop ?) savante à la question de départ du titre.

Du point de vue de quelqu'un qui adhère à l'idée que les personnes qui se font tester le QI et dépassent les 130, ou les 125 à la rigueur, sont effectivement plus intelligents et à bien distinguer du reste de la population, la question n'est pas grossière, mais plutôt logique, je suppose. C'est que mon interprétation n'est pas neutre non plus.

La question de départ est (volontairement) généraliste voir simpliste mais ne me paraît pas d'emblée comme "clivante" si ce n'est à considérer connement (à priori et sans analyse) que "c'est mal" de mépriser et que l'on s'en tienne à cette seule vue de l'esprit qui nous revient pour beaucoup de notre éducation (pour la plupart) socio-spirituelle et un peu de notre conscience propre (nos personnalités respectives) pour ce qu'elle mène la majeur partie d'entre-nous à privilégier tout ce qui peut favoriser des rapports non-conflictuel entre soi et les autres... ce qui en l'espèce reste une posture qui pourrait tout-à-fait intégrer ce cadre dans la mesure où le mépris est (comme d'autre) un sentiment qui peut parfaitement s'éprouver sans qu'on le formalise à celui ou celle qui nous l'inspire, ce qui "neutraliserait" ce facteur (néfaste) dans notre intégration au sein d'une société qui rejette cette perception dans sa préconception négative.
En fait, mon idée de départ était bien de communiquer sur cette formulation interrogative basique dans un premier temps... puis, j'ai -rapidement après- voulu m'attacher à faire que cette question concerne plus intimement les lecteurs qui passent sur ce site en me disant qu'en la recentrant sur une situation à même de les toucher plus directement, ceux-ci seront plus facilement porté à s'exprimer sur le sujet.
Au final, on peut aussi bien répondre sur la forme initiale empirique ou sur son développement spécifique.

Sinon, j'estime que non ; on peut très bien mépriser sans se mépriser, fusse inconsciemment... et par extension, il me semble qu'il est notablement courant que le mépris soit d'autant plus aisément ressenti si l'on est personnellement assuré... en toute logique.


Dernière édition par Momosse le Dim 19 Fév 2017 - 9:12, édité 1 fois
avatar
Momosse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 609
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 52
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Stauk le Dim 19 Fév 2017 - 9:06

Doit t'on mépriser les autres : naturellement.

La question est moins de savoir SI on doit le faire, que de déterminer comment, où et quand. Parce que je ne vous le cache pas, il existe deux (pour simplifier un peu, y en a plus, mais je m'adapte au niveau du coin, je laisse soin au lecteur zélé d'opérer la généralisation à N catégories) grande catégories de mépris. Ces deux façons de mépriser, vous les connaissez déjà : il y a la votre, par celle de votre vous d'aujourd'hui, mais celle du vous de demain. Et il y a la manière du normopensant. Le normopensant méprise parce que c'est écrit dans ses gênes. Le zèbre méprise pour atteindre un niveau de conscience supérieur.

Je ne vais pas vous révéler en trois minutes ce qui prend toute une vie à parfaire, mais je peux donner quelques pistes. Déjà pour bien mépriser, il faut se donner du mal, il faut assumer avec courage son objectif tous les matins devant la glace (on peut aussi faire ça dans le bus, là encore au lecteur avisé d'extrapoler habilement la forme générale à partir des quelques maigres exemples que je ne fourni en vue d'éclairer la lanterne des zèbres les plus simples)



Comment bien mépriser les autres ? Voilà la question qu'il vous faut vous poser. Et si vous êtes ambitieux, vous pouvez aller directement à la question de niveau six :
Comment mépriser l'autre avec bienveillance? La bienveillance c'est essentiel dans le rapport à l'autre, il est donc naturel et évident que c'est là que se cache la clé qui ouvre l'étroite fenêtre de la sarbacane du mépris. Brulante picure. Croupe-rare, poison de l'existence.

entracte:



Pour bien mépriser les autres, y a pas de secret, faut s'entrainer. C'est comme tout, le mépris est un muscle. Pour avoir les bras qui enflent, il faut des altères. Pour booster sa capacité au mépris, il faut un sujet, un modèle, une cible, un ennemi. Où trouver quelqu'un qui ne vous laissera pas tomber, qui sera toujours là, qui vous garantie de vous décevoir régulièrement, de ne jamais être à la hauteur de vos attentes ? Bingo, c'est vous même ! Charité bien ordonné, commence par soi-même ! Pour bien mépriser, il faut se mépriser soi, chaque matin, chaque soir avant d'aller se coucher. C'est ainsi qu'on atteint l'illumination par le mépris. C'est à dire la bienveillance (l'autre synonyme symétrique du mépris)
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6155
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Momosse le Dim 19 Fév 2017 - 9:16

@ Stauk : J'ai pas tout lu mais merci pour cet "entracte-poilant" !
avatar
Momosse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 609
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 52
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Stauk le Dim 19 Fév 2017 - 9:22

Momosse a écrit:@ Stauk : J'ai pas tout lu mais merci pour cet "entracte-poilant" !


la tombe du gars:

avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6155
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Dim 19 Fév 2017 - 9:26

Le mépris c'est la négation de l'amour. C'est à dire que c'est aussi de l'amour.
C'est une blessure que l'on empeche, quand on se capitone.
Quand on protège son "moi" et sa construction ethique et esthetique, en conjugaison.
Quand les murs sont prêts, on les méprisent beaucoup.

L'indifference, qu'on sache pourquoi.

Oui le mepris, c'est quand on est devant ses limites "ontologique" et qu'il n'y a plus qu'impuissance et que l'on sent pourtant bien au fond de nous, que nous y pouvons quelques choses.

Je crois que c'est ce qu'on appelle de la méchanceté.


Stauk : Haha bien vu.
Par contre, je suis genetiquement differente d'un normal pensant ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Stauk le Dim 19 Fév 2017 - 9:30

Narkyss a écrit:
Par contre, je suis genetiquement differente d'un normal pensant ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_placebo a écrit:
Les placebos n'existent pas que pour les médicaments. Ils peuvent être utiles en évaluation d'une chirurgie. Dans une « chirurgie placebo » , on fait croire au patient qu'on l'a opéré en ouvrant simplement le site opératoire pour laisser les cicatrices de la chirurgie testée. Après l'anesthésie, il ne doit pas pouvoir savoir s'il a été opéré ou pas. Des placebos existent dans l'évaluation de « mesures physiques ». Par exemple, un placebo d'acupuncture fait en piquant des points non utilisés en acupuncture traditionnelle, afin de comparer le rituel de l'acupuncture avec le rituel de l'acupuncture + les bases théoriques sous-jacentes (théorie des méridiens).
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6155
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Dim 19 Fév 2017 - 9:36

Oh.

Je méprise ce qui ne me justifie pas.

Edit : Ok stauk. Chuuut. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Dim 19 Fév 2017 - 10:37

C'est quand il y a atteinte au "moi" et à sa representation.

...


Allo quoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Momosse le Dim 19 Fév 2017 - 11:51

« Une dépendance modérée à l'argent peut ne pas toujours être nuisible; Mais lorsqu'il est pris en excès, il est presque toujours mauvais pour la santé. "
- Clarence Day

Juste pour rappeler que tout homme peut avoir ses coups de moins bien...
avatar
Momosse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 609
Date d'inscription : 28/10/2016
Age : 52
Localisation : Nouvelle-Calédonie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Invité le Dim 19 Fév 2017 - 11:59

Oui.

Et sinon, première et dernière étape : Savoir se déposseder de soi même.
A coeur vaillant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on mépriser les autres ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum