Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par krapopithèque le Lun 24 Oct 2016 - 10:50

ou alors ::
ce sont les hormones Question
Je suis dehors
avatar
krapopithèque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 10:53

chuna56 a écrit:Moi ça me dirait bien de peigner une girafe, ce sont des animaux fabuleux, doux et gentils, mais c'est tout de même un peu haut comme bestiole. il faut un promontoire suffisamment élevé, sauf que j'ai le vertige. Pis faudrait qu'elle soit dressée à ne pas bouger.
Ceci dit, est-ce que la girafe a une crinière assez longue pour que l'on puisse la peigner? Peut-on la pionter? est-ce que ça a un intérêt à pionter la crinière d'une girafe?

Laughing Ah oui, d'accord pour les girafes, animaux incroyables. La prestance d'un sauropode croisé avec une élégance rappellant les équidés. J'avais visité étant petit un parc (le nom m'échappe) ou on passait (en voiture) quasiment sous leurs jambes, j'ai rarement eu une impression/émotion aussi forte.
Pionter ? Va falloir que je google-ise Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Lun 24 Oct 2016 - 10:55

@Mily : vu la récurrence de la chose, ça me questionne fortement.

D'un autre côté, un style littéraire, ça se travaille, ça se peaufine...

- possibilité 4 : il est traumatisé par les femmes (enfin un certain échantillonnage)
- possibilité 5 : il est possédé
- possibilité 6 : ce sont en effet les hormones...

J'exclue d'emblée la possibilité 1.
avatar
chuna56
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2952
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par chuna56 le Lun 24 Oct 2016 - 10:57

@Godzilla : je t'épargne google...

Spoiler:
avatar
chuna56
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2952
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 24 Oct 2016 - 10:59


avatar
Suce ces p'tits Bleus !
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10000
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 24 Oct 2016 - 11:14

Je m'en branle ! 

Ah bin non, j'suis une femme, mince, je ne peux pas m'en branler affraid
Ça me tient à coeur alors ? Raaaa, ça me gêne un peu quand même. Si  ca me tient à coeur qui tient la barre ?
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3999
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Oct 2016 - 11:52

c'est quoi un homme, Numero6 ? Le masculin 2.0


Je pense qu'il n'y a pas de Masculin 2.0. C'est le masculin tout court, celui qui apparait en filigrane du discours dominant qui me pose problème.

Voici la vidéo initiale, diffusée sur la chaine Youtube de Madmoizelle.com.





Cette vidéo ne me pose qu'une seule question : qui a les ressources critiques nécessaires pour repérer l'idéologie morbide sous-jacente ?

C'est redoutable.

J'ai remarqué que si l'on voulait debunker le discours, une étape était nécessaire, l'agression frontale, répondre à l'agression dissimulée par la petite blondinette sexy et son maquillage c'est-mon-corps-je-fais-ce-que-je-veux.

Et pour ça, je trouve que le Raptor a fait du bon boulot. En plus, il est très drôle avec son débit de mitrailleuse. Renvoyer le miroir de l'agression.





Si on s'arrête là, on est dans l'impasse.

De toute façon, le système médiatique déroule son rouleau compresseur, le Raptor a été censuré pour cette seule vidéo, alors qu'il démontait Youtube sur une autre. L'idéologie de la femme victime est toute puissante.

C'est vrai, mon précédent post est agressif. Il s'arrête à la première étape, débunker l'idéal féminin. Non, le monde ne serait pas meilleur avec les femmes au pouvoir. Les preuves sont innombrables. On attend toujours la manifestation de leurs prétendues qualités.

Et ce n'est pas vraiment ça que j'aimerais pouvoir dire. Je ne fais que beugler comme un sauvage comme le Raptor. Parce que le discours féministe est très violent, agressif, il heurte des sensibilités, comme disent les fragiles.

C'est un autre piège. Opposer force et sensibilité. C'est très difficile d'y échapper. Le conditionnement débute dés le plus jeune âge : « pleures pas comme une fille ».

Et c'est vrai, la première étape, balancer des baffes pour dissiper l'illusion de la pauvre victime fragile qui mérite le respect, je ne l'aime pas. C'est seulement placer des sous-titres. Non, vous ne regardez pas une femme courageuse qui défend sa dignité, vous regardez une arriviste hystérique, obsédée par le men's bashing, qui reprend les éléments de langage de la pensée dominante, le mal c'est le mâle.

Ce que j'aimerais savoir dire est contenu dans la vidéo qui suit.

Marion Seclin reprend les contes pour enfant à sa sauce pétasse hystérique. Je ne ressens pas l'envie de la tacler. C'est trop, c'est vomitif. Les femmes c'est beaucoup mieux que ça, la caricature de connasse libérée qui fait vendre ce n'est que de la propagande, un théâtre de marionnettes qu'on propose à toute une génération.





Le philosophe TeddyBoy m'a donné sa réponse, ça commence à 05:00. Son émotion est sincère. Son argumentaire n'est pas idiot. Mais ce ne sont que des mots, du débat. la vraie réponse elle est là, dans l'émotion.
Oui, voilà l'effet Seclin.

C'est ça que je ressens. Je me sens agressé. C'est la nausée qui prédomine. Et ce n'est pas évident de le mettre en mot. Comment cette petite mignonne parvient-elle à me déclencher un malaise pareil ?

Une seule explication : elle pulvérise quelque chose en moi, une morale, une sensibilité, un système de valeur, instinctif.
Plus elle l'agresse, plus je sens sa présence en moi.

L'esprit qu'on cherche à nous imposer est tellement hors-sol, tellement systématique, tellement violent, que la réaction première est de répondre violemment à l'agression. Marion parait tellement ravagée, tellement attardée, complètement sinoque que c'est un sentiment d'impuissance qui s'impose.

Parce qu'enfin, normalement, je ne devrais n'en avoir rien à faire de ses pitreries.
Comment lui faire entendre que raconter le Petit Poucet comme ça, c'est horrible pour des gamins ?
Mais surtout, pourquoi ça me touche à ce point qu'une femme parodie comme ça ce conte ?

C'est une parodie ? C'est juste un exercice de style ?
Pas seulement.
Et pourquoi ? Parce que je sens instinctivement que ça porte atteinte à une partie essentielle de l'humain que je porte en moi. Il l'exprime très bien le TeddyBoy avec sa gueule de zonard du 9-3.

Jusqu'à présent j'ai toujours suivi la voie du Raptor. Pas question de faire la victime, pas question de me mettre moi-même en PLS. Fureur et débordement.

J'ai envie d'autre chose, du genre TeddyBoy, une belle sensibilité masculine, et la force qu'elle procure.

Et ça passe par une autre étape : le renoncement total à modifier la trajectoire de toutes les Marion Seclin de la terre.
C'est foutu, on ne peut rien pour elles. Ne plus les écouter, s'en préserver, et, oui, les abandonner à leur triste sort.

Je tente de me désintoxiquer, d'abandonner la voie du Raptor, ne plus renvoyer le miroir de la violence, ça m'avilit et je ne le savais pas.
Ça ne se fera pas du jour au lendemain. Mettre des Marion Seclin en PLS, faut dire que c'est tentant, c'est quasiment une invitation gratuite au festin de la mandale des filles comme ça. La bêtise est stimulante.

Je pensais que tant que je n'aurais pas réussi à faire voir à quel point toutes les Seclin de la terre sont du poison concentré, je perdais mon temps. Je commence à comprendre que c'est inutile et dangereux, elles me contaminent, moi qui rêvait de mithridatiser mes comparses.

Il m'a foutu un choc le TeddyBoy. Son look et son accent facile à moquer ont favorisé cet effet. Si lui ose montrer sa sensibilité, c'est orgueilleux, c'est bêtement masculin, mais je me dis que je dois bien pouvoir y arriver.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Oct 2016 - 12:02

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:


Comme toujours, concision exquise.

avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 12:08

Numero6 a écrit:débunker l'idéal féminin.

Mais c'est le problème des hommes ça, justement, de se tordre le cerveau avec "l'ideal féminin". Y a pas d'idéal féminin (a part celui construit de toute pièce par les marchands divers, pour vendre).
Moi j'ai arrété toute idéalisation des femmes il y a fort longtemps, quand j'ai compris que les nazis, par exemple, avaient chez eux des petites femmes aimantes, que l'invasion de l'europe et le meurtre de masse n'empêchaient pas de dormir, et de couver fièrement la portée de nazillons.

(c'est n'importe quoi cette argumentation on est bien d'accord Laughing mais vu qu'on est dans le pseudo-humour noir nawak, j'ai droit de jouer aussi, flute !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 24 Oct 2016 - 12:44

Boudu que ça fait du bien de te lire !

J'ai passé ma vie à croire. Mes parents d'abord puis mes profs, mes amis, mes ennemis, la TV, les sciences...

Bref, plus j'avançais en âge, plus je croyais.

Un jour, on m'a posé cette question bateau : "Toi, qu'est ce que t'en pense ?" Et cette fois, j'ai plus pensé pareil. J'ai plus pensé du tout. Enfin si mais je n'arrivais même plus à croire ce que je pensais.

Ne plus croire pour moi c'est etre moi même et ca, je ne l'explique pas.
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3999
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 13:02

Mily a écrit:Chuna, si on part du principe que N6 est intelligent (hypothèse), alors il doit percevoir lui même les contradictions permanentes de ce qu'il écrit. Donc, c'est fait exprès.

Pourquoi voudrait-on se contredire volontairement ? Pour embrouiller, ou, terme à la mode, manipuler ? Semer la confusion ? Faudrait être mal intentionné.

Reste la déconne, c'est pas sérieux, il se fait plaiz, c'est pour le style ...

Il y a donc 3 possibilités :
- il est un peu con
- il est mal intentionné
- il est pas sérieux ...

Ça doit être l'option 3, quand même ...

Et l'option "on s'en tape des hystériques dans son genre" ??
Je crois qu'il comprend vite, faut juste lui esssspliquer longtemps.

Numéro6 tu nous dois 100 boules et quelques demis !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 24 Oct 2016 - 13:06

Perso, j'espère qu'il ne me doit rien Very Happy
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3999
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Lun 24 Oct 2016 - 13:10

Spoiler:



Je dis rien, je suis con (dans les deux définitions) et j'habite près de Seclin où on mange des chicons et un petit carnet pour rêver au Mexique....
Le lundi au  sunny c'est comme un éléphant qui en se tromperait jamais.
Queue pont d'un jour HP, Queue pont toujours 

Et il a ri ou pas, ça dé pend  cat

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5258
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Dunkerque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 13:18

Bon j'ai regardé Raptor (marrant mais sans plus)
Le "clash" Seclin/Teddy Boy par contre...

Num6, tu as de la chance : tu as BEAUCOUP de temps à perdre.

D'un coté un espèce de rat d'égout, de l'autre une hystérique modéle standard, les deux mettant en action leurs 3-4 neurones pour meugler à propos d'un vieux conte dont personne n'a plus à rien à foutre depuis fort longtemps - et chacune de leur "lecture" est un himalaya de connerie pure, entre la Marion qui tente la lecture décalé (mais au final hyper convenu), et le buveur de pastis à casquette qui vient pleurer comme un veau "qu'on touche à ses merveilleux contes" (dont, donc, aucun humain un tant soi peu futé n'accorde strictement aucune importance).
Mais chacun defends son sketch pourri le couteau entre les dents. Wow.

Et ça te "bouleverse" ?

Ptain, j'aimerais trop avoir ta vie Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Oct 2016 - 13:33

Godzilla a écrit:
Numero6 a écrit:débunker l'idéal féminin.

Mais c'est le problème des hommes ça, justement, de se tordre le cerveau avec "l'ideal féminin". Y a pas d'idéal féminin (a part celui construit de toute pièce par les marchands divers, pour vendre).
Moi j'ai arrété toute idéalisation des femmes il y a fort longtemps, quand j'ai compris que les nazis, par exemple, avaient chez eux des petites femmes aimantes, que l'invasion de l'europe et le meurtre de masse n'empêchaient pas de dormir, et de couver fièrement la portée de nazillons.

(c'est n'importe quoi cette argumentation on est bien d'accord Laughing mais vu qu'on est dans le pseudo-humour noir nawak, j'ai droit de jouer aussi, flute !)


Non, non, c'est pas n'importe nawak.

Le truc c'est de résister à la tentation de porter un jugement moral.

Quand une femme fait ce qu'elle fait de mieux, couver sa portée, elle fait bien.

Et les petites femmes aimantes, ça aussi c'est bien.

La nazisme c'est un boulot de mecs, elles n'y sont pour rien.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Oct 2016 - 13:39

Godzilla a écrit:Bon j'ai regardé Raptor (marrant mais sans plus)
Le "clash" Seclin/Teddy Boy par contre...

Num6, tu as de la chance : tu as BEAUCOUP de temps à perdre.

D'un coté un espèce de rat d'égout, de l'autre une hystérique modéle standard, les deux mettant en action leurs 3-4 neurones pour meugler à propos d'un vieux conte dont personne n'a plus à rien à foutre depuis fort longtemps - et chacune de leur "lecture" est un himalaya de connerie pure, entre la Marion qui tente la lecture décalé (mais au final hyper convenu), et le buveur de pastis à casquette qui vient pleurer comme un veau "qu'on touche à ses merveilleux contes" (dont, donc, aucun humain un tant soi peu futé n'accorde strictement aucune importance).
Mais chacun defends son sketch pourri le couteau entre les dents. Wow.

Et ça te "bouleverse" ?

Ptain, j'aimerais trop avoir ta vie Very Happy


Salaud, comment ne pas te donner raison ?

Ouais, je sais, je tape dans le bas de gamme, je me vautre dedans tellement c'est bon. Se distordre les neurones, deviner des tendances sociétales au travers de vidéos débiles, de clash et de contre-clash, je sais, c'est la lose. Je ne sais pas pourquoi, je crois que j'aime m'imposer l'humilité totale.

Tu savais que les amateurs de métal étaient les conjoints les plus fidèles ?

J'ai tout un système de valeurs à ré-équilibrer. Je me lance dans le mosh'pit pour me secouer les évidences.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par I am so sure le Lun 24 Oct 2016 - 13:41

Spoiler:





Visualisation du champ magnétique d’un aimant droit. © DR 

Un aimant est un matériau développant naturellement un champ magnétique et capable d'attirer dufer, le nickel, le cobalt, le chrome.
Un aimant possède un pôle nord et un pôle sud. Les pôles de même nature se repoussent, ceux de natures différentes s'attirent. Les aimants sont donc des dipôles magnétiques, dont les pôles sont inséparables; l'existence d'un monopôle magnétique étant exclue jusqu'à preuve du contraire.
Il existe des aimants naturels (à base d'un minerai de fer, la magnétite) et des aimants artificiels. Parmi les aimants artificiels, on distingue les aimants permanents tels que le barreau aimanté, l'aimant en U, l'aiguille magnétique, et les aimants temporaires tels que les électroaimants. Ces aimants sont constitués de matières ferromagnétiques

http://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/matiere-aimant-3883/.

Le doué ne doit pas tout prendre comme une attaque personnelle, ils disent dans les livres Smile
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5258
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Dunkerque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 13:44

Numero6 a écrit:

La nazisme c'est un boulot de mecs, elles n'y sont pour rien.

C'est sans doute trop tabou/glissant pour que je me lance sérieusement dans une tirade la-dessus, mais j'avoue que je me pose pas mal de questions à ce sujet. Les femmes "impermeables" aux idéologies nauséabondes de leur chers moitiés ? hmmpf... j'ai comme un gros gros GROS doute Razz

Vie et oeuvre d'Hanna Reitsch


PS : sinon, pour ma seconde réponse, je te taquinais, hein, rien de méchant Wink

J'ai moi même beaucoup "philosophé" devant Loft Story ou pire encore Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Lun 24 Oct 2016 - 13:52

pola a écrit:Un jour, on m'a posé cette question bateau : "Toi, qu'est ce que t'en pense ?" Et cette fois, j'ai plus pensé pareil. J'ai plus pensé du tout. Enfin si mais je n'arrivais même plus à croire ce que je pensais.


C'est la base de mon système.

On nous a appris des tas de choses. On n'imaginerait même pas déroger à certaines règles incontournables. On réfléchit avec ce qu'on croit que les autres pensent.

Le déclic vient le jour où on s'autorise à accorder la priorité à ce qu'on pense soi-même.

Et la grosse surprise survient au moment où l'on constate que tous les autres autour de nous pensaient la même chose mais n'osaient pas le dire, par respect pour les pensées des autres. Enfin... ce que l'on supposait de la pensée des autres.

Et en fait non, on pensait tous plus ou moins la même chose.

C'est l'incroyable pouvoir des médias : nous faire croire que les autres, tous les autres, ne pensent pas comme nous. Nous faire croire que les Marion Seclin sont le reflet de ce que pensent les femmes.
En fait non. Comme l'a si bien exprimé Godzi, personne ne veut s'approprier ce discours.
Les femmes ne veulent pas qu'on les respecte, elles aimeraient bien qu'on leur adresse des compliments.

C'est la magie d'accorder de la valeur à ce que l'on pense, on a de fortes chances de toucher l'universel.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 24 Oct 2016 - 13:57

Plus belle la vie !
Chéri, tu penseras à sortir les poubelles !
Poubelle la vie !
Tu dis ?
Non, rien !

Dent pétée
avatar
Suce ces p'tits Bleus !
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10000
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Lun 24 Oct 2016 - 14:00

avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5419
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 14:04

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:
Poubelle la vie !


Dent pétée

Une de mes compos d'électro a ce titre Laughing
Comme quoi l'inspiration "divine", hein Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 24 Oct 2016 - 14:08

Tiens je me disais...

Quand c'est à vendre on se demande souvent si il y a arnaque alors que quand c'est un don, la question ne se pose pas.
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3999
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 24 Oct 2016 - 14:14

Pola a écrit:Tiens je me disais...

Quand c'est à vendre on se demande souvent si il y a arnaque alors que quand c'est un don, la question ne se pose pas.

Est ce que les MST sont considérées comme des dons, je me pose la question ! Dent pétée
avatar
Suce ces p'tits Bleus !
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10000
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Pola le Lun 24 Oct 2016 - 14:15

Ah oui
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3999
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 40 Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum