Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Switch71 le Mar 1 Nov 2016 - 16:47


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 16:49

Godzilla a écrit:Bon là aussi même en diagonal... Razz

On retient l'essentiel, le truc qui te travaille beaucoup.

la couillemollisation de nos sociétés.

T'a pensé à émigrer au Qatar ? (ou au Texas, soyons équitable)


Tu trouves ça virile la lapidation des femmes infidèles ?

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 16:58

Switch71 a écrit:


whoa, Abrams a encore frappé.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Switch71 le Mar 1 Nov 2016 - 17:01

Numero6 a écrit:
Tu trouves ça virile la lapidation des femmes infidèles ?

C'est complètement crétin, barbare et rétrograde, mais bon, si on pouvait faire une exception, je suis preneur.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 17:08

Switch71 a écrit:
Numero6 a écrit:
Tu trouves ça virile la lapidation des femmes infidèles ?

C'est complètement crétin, barbare et rétrograde, mais bon, si on pouvait faire une exception, je suis preneur.


D'où l'importance de la prévention. Pour une fois j'opterais pour un traitement homéopathique, en dose quotidienne.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 17:09

Trop tard, tu as répondu à ta propre question ^^

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 17:13

Godzilla a écrit:Trop tard, tu as répondu à ta propre question ^^

Bravo !

On se lève tous pour J.J.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 17:21

WTF ?
pas JJ Abrams quand même, le mickey qui a (re)tué Star Wars ??

(remarque, rien que pour ce mec, je pourrais valider ton concept de la couillemollisation du monde Twisted Evil)

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 17:28

J'ai beau trouvé ça morbide et inutilement violent, je suis scotché par la production.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 17:33

C'est pas mal foutu, c'est sûr. C'est bien la première fois que j'entends quelqu'un remarquer l'extrême violence de SW (qui est certes en partie camouflée par une couche de niaiserie bien épaisse). Je croyais être le seul que ça "choquait"...

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 18:54

Arf, j'évite d'en parler, mais je décroche assez vite des nouvelles séries.

Ce n'est pas tant la violence en elle-même que son adoration morbide, et sa répétition métronomique. J'adore les décors et le petit cul de Daenerys, mais le fond nauséeux, la sensation d'étouffement dégagée à partir de la saison 5 de GOT, m'ont amené à décrocher.

Des séries autistes et désespérantes comme Mr Robot me filent le bourdon, pas question de m'identifier même si le type est un génie.

J'ai besoin que même la mélancolie soit une source d'inspiration, d'exaltation, la force de la bile noire.
Je ne supporte plus l'esprit eschatologique.

Les films de Tarantino sont toujours intéressants, mais depuis les tous premiers la délectation pour la torture et la violence sadique me flanque la gerbe.
Une bonne baston à la Chuck Norris ça me va, je trouve ça léger en comparaison.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ortolan le Mar 1 Nov 2016 - 19:01

Que ce soient les films de Tarantino ou de Kubrick, le but est le même : filer la gerbe quand il s'agit de violence gratuite et incontrôlée. Pas de bol, je suis émétophobe ; du coup ça me file la pêche ^^

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 19:14

Ah tiens, pareil chez moi pour GOT et Tarantino.

On va me trouver puéril, mais quitte à célébrer un héros violent, je préfère ... (il colle parfaitement avec la formule "une source d'inspiration, d'exaltation, la force de la bile noire.")



Et pour un fan de vaisseaux de SF comme moi, l'Arcadia ("Atlantis" en VF), c'est autre chose que la poubelle de Han Solo...



Et les autres oeuvres de Leiji Matsumoto pétent bien aussi


Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 20:05

ortolan a écrit:Que ce soient les films de Tarantino ou de Kubrick, le but est le même : filer la gerbe quand il s'agit de violence gratuite et incontrôlée. Pas de bol, je suis émétophobe ; du coup ça me file la pêche ^^

Tiens, je n'aurais pas dit ça de Kubrick. D'abord il y a la beauté formelle de ces films, et puis il laisse quelques portes ouvertes, il réussit à introduire quelques échappatoires à la pesanteur talmudique de Jewllywood. Ne serait-ce que la fille qui se sacrifie dans Eyes wide shut, ou le regard respectueux des G.I. qui forment un cercle autour de la vietnamienne qui vient de descendre leurs copains, elle qui garde sa dignité jusqu'au bout, kill me, kill me.

Je ne connais pas du tout les Albator, mais j'apprécie toujours autant les dessins animés. Je pense que les enfants sont instinctivement réfractaires à cette violence. Les scénaristes sont contraints d'y placer des sentiments nobles et des personnages positifs.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ortolan le Mar 1 Nov 2016 - 20:12

Je parlais surtout pour Orange Mécanique. Dans Full Metal Jacket, c'est surtout les scènes avant qu'ils investissent le bâtiment où se planque la sniper (elle doit bien te faire tripper la Calamity Jane Wink ) qui sont de la pure boucherie : voir les gars se faire démonter petit à petit façon torture quand ils cherchent à sauver celui qui est parti en éclaireur, elle est là la vraie violence. Après, je ne parle pas de la morale ou de son absence que je traite à part, comme une vue du scénariste / réalisateur. Ce sont pour moi deux choses bien différentes.

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 20:30

Pour Orange Mécanique, la violence est partout, dans la musique de Ludwig Van accélérée, dans la baise, dans l'institution. Et surtout dans la déstructuration du langage, je suis un grand fan d'Anthony Burgess, et son dialecte imaginé pour les protagonistes annonce la déstructuration des esprits.
Un peu comme pour la Novlangue de George Orwell, quand les mots sont vidés de leur substance ou remplacés par des termes creux.
Ce qui là encore interdit de penser.

Après c'est l'éternel débat entre l'aspect visionnaire et la prophétie auto-réalisatrice. Certains ont reproché à Orwell d'être à l'origine d'une habituation à certaines idées. En les dénonçant vertement, on leur accorde malgré tout une certaine réalité, on les rend plausibles puis acceptables.
Comme toutes ces conneries sur les vampires, on retrouve toujours globalement les mêmes principes, comme pour les mutants, une élite menacée par le plus grand nombre, une majorité qu'il est juste de combattre et de soumettre.
Le débat entre le bien et le mal a été déporté de manière drastique, il s'agit maintenant de savoir s'il est bon de les dominer pour les guider ou s'il est mal de tous les anéantir, comme ils le mériteraient.

Et après on s'étonne de certains débats sur ZC...
J'y vois régulièrement les traces de cette habituation des esprits.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ortolan le Mar 1 Nov 2016 - 21:01

Numero6 a écrit:Pour Orange Mécanique, la violence est partout
Elle l'est même dans l'instrumentalisation et la récupération par les politiques pour se faire mousser et réélire. Et pourtant je trouve le développement du scénario décevant : thèse - antithèse - synthèse, l'arroseur arrosé tout ça...

Pour 1984 je ne pourrais pas dire (je n'ai pas lu le bouquin), mais je pense qu'Orwell était certainement visionnaire vis-à-vis de la surveillance de masse, du contrôle de l'opinion publique par médias interposés et je te l'accorde, la déstructuration du langage et de la langue. On le vit / voit aujourd'hui : tout dans la com', le fond ne compte plus. Liberté vs. sécuritarisme (B. Franklin)...

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 1 Nov 2016 - 21:16

Moi c'est la violence de " la petite maison dans la prairie ", avec la ch'tite qui tombe à chaque fois dans le générique, ça me fait mal à mon p'tit coeur, Et " Derrick " c'est trop rapide pour moi, j'arrive pas à suivre.


Dernière édition par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 1 Nov 2016 - 21:54, édité 1 fois

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7746
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 21:25

(super intéressant votre échange - gros fan de Kubrick, l'orange evidemment, mais également Barry Lyndon, Shining et surtout, 2001)

@Ortolan : lis 1984 tu ne le regrettera pas Wink (perso je conseillerais la lecture, juste avant ou après, de "Le meilleur des mondes" d'Huxley, ces 2 dystopies, en apparence opposées, sont en fait complémentaires. D'ailleurs Huxley a lui-même écrit une critique très importante de "1984")

@Numero6 : si je commence sur Albator, j'en ai pour des heures. Il faut juste savoir -dans le cas précis d'Albator- que la version originale est bien meilleur que la VF catastrophique ("infantilisé" alors que l'oeuvre originale ne s'adresse pas spécialement aux enfants), et qu'Albator lui même n'a pas grand-chose du héros classique, sa personnalité est complexe, très contrasté, (et sombre...) et sans doute plus "adulte" que celles des héros de SW, par exemple.

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ortolan le Mar 1 Nov 2016 - 21:41

Shining, je sais pas pourquoi, je le classe toujours chez Stephen King Shocked (le rapport à l'alcoolisme je pense).

1984, j'ai essayé le livre audio mais je m'endors avant Dent pétée

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Mily le Mar 1 Nov 2016 - 21:47

ortolan a écrit:Shining, je sais pas pourquoi, je le classe toujours chez Stephen King Shocked (le rapport à l'alcoolisme je pense).

Peut-être parce que c'est une adaptation d'un livre de King, plutôt, non ?

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3286
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par ortolan le Mar 1 Nov 2016 - 21:49

Ah ben oui ! Merci Mily Laughing

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1523
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Godzilla le Mar 1 Nov 2016 - 21:53

Et d'ailleurs, King déteste profondément le film de Kubrick.
Il faut dire qu'il est brillant, certes, mais assez éloigné du roman.
King évoque Shining comme son livre sur l'alcoolisme (et les conséquences sur sa famille, notamment son fils)
Le film joue vraiment sur l'aspect fantastique/angoisse, même s'il y a evidemment, au centre, la descente dans la folie du personnage principal (sacré Nicholson)

Edit : dire que Shining est un film brillant, c'est un peu redondant en fait ^^

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1962
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mar 1 Nov 2016 - 22:19

Godzilla a écrit:Edit : dire que Shining est un film brillant, c'est un peu redondant en fait ^^

Nan, t'as pas osé ?

Peut pas dire pour Stephen King, j'ai du en lire deux ou trois, c'est pas désagréable, mais à la fin j'ai toujours l'impression qu'il ne s'est rien passé. C'est comme pour Christine, il y a un truc zarbi au centre du roman et puis on observe ses conséquences variées au fur et à mesure. Donc, bon, on a une bagnole qui bouge toute seule et qui fait des dégâts. Bon. Voilà, voilà, quoi.

Alors que dans Shining, le film brillant, il y a une véritable montée dramatique, une progression dans l'intrigue.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5530
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Le Don qui Chante le Mar 1 Nov 2016 - 22:23

Je vous aime.

Le Don qui Chante
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1034
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 21 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum