HQS - Le pseudo qui fâche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Jeu 27 Oct 2016 - 15:18

Salut tout le monde Very Happy

Aaaaah, ça fait tellement longtemps que je ne me suis pas inscrit sur un nouveau forum, je suis tout émoustillé Rougit


J'ai eu l'écho de l'existence de ce forum cette année, puisqu'une amie de ma petite-amie traîne ici. J'ai tout de suite eu une certaine curiosité, mais sans +.
Puis, j'ai eu une crise dans mon environnement social, ces 6 derniers mois... J'ai ressenti de la souffrance que je n'ai pas sentie depuis longtemps : ce décalage émotionnel qui existe entre mes sentiments et les sentiments de mon entourage vas-à-vis de certaines choses anodines. Une crise qui m'a menée à mon éloignement par rapport à mon entourage. À deux doigts du gros pétage de câble du style "allez tous vous faire en*****", une sorte de crise d'adolescence alors que j'ai 29 ans.

J'ai discuté à un de mes meilleurs amis qui arrive à me catalyser un peu, et il m'a suggéré la chose suivante : "tu devrais rencontrer de nouvelles personnes"... Et l'idée de trouver des gens online a raisonné dans ma tête à ce moment-là. Je suis, en effet, un énorme fan des relations online, cela fait parti de ma vie. Depuis mon enfance, je n'ai fait que de traîner dans des projets socio-communautaires en ligne (j'ai, notamment, été très actif sur Doctissimo. Même si ma manière de communiquer est loin de plaire à la majorité, vous pouvez facilement retrouver mes postes qui n'ont pas été censurés et je les assume.)

Alors, suite à cette crise puis cette idée de "rencontrer de nouvelles personnes", j'ai retrouvé ce forum sur Google. J'ai lu. J'ai lu des présentations, quelques discussions... Et, WOW, je me suis tout de suite senti bien. Je savais que de tels espaces existaient, mais je pense que je n'avais pas vraiment conscience de la qualité de tous les éléments que je pourrais y trouver. Bon, je dois avouer que ça me fait malicieusement sourire de lire beaucoup d'entre-vous parler de haut potentiel et de douance comme s'il s'agissait d'un grand handicape voire maladie : je suis complètement contre cette idée (et je développerai certainement mes idées au fur et à mesure de mes futures interventions), mais, malgré ça, je m'y sens bien.
ENFIN un endroit où les gens s'efforcent d'écrire correctement. ENFIN un endroit où les gens essaient d'analyser les réponses et arguments adverses plutôt que d'aboyer sottement sur une opinion opposée. C'est très agréable.

Enfin bref...

J'ai 29 ans, j'ai vécu une vie très atypique, à mon avis. Je pense que l'expérience psychologique que je tire de la vie que j'ai vécue pourra vous apporter une certaine fraîcheur et certain peps pour les zèbres qui se sentent mal dans leurs peau, qui souffrent socialement et qui ont du mal à trouver leur place dans ce monde de débiles. J'ai réussi à apporter un certain équilibre à grand nombre de connaissances qui n'ont pas eu peur d'entendre et comprendre mes mots Bublegum
Je vois déjà mon post s'allonger à l'infini : si je commence à raconter ma life. Je vais vous épargner ça, j'irai petit à petit en fonction des intérêts des uns et des autres.

Bien évidemment, je ne viens pas ici en tant que prof ou maître ou quoi que ce soit qui s'apparente à ça. Je viens, avant tout, parce que j'ai moi-même énormément de choses à apprendre sur moi et j'ai une multitude de points de jonction entre mon esprit et le monde matériel et social que je dois fixer définitivement pour devenir quelqu'un de meilleur et de plus heureux. Puisque, année après année, ce n'est plus trop la voie vers laquelle je me dirige... je veux donc me redresser !


Aller, je vais attendre quelques réponses avant d'aller plus loin.

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Buffle le Jeu 27 Oct 2016 - 15:34

Hello et bienvenu

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par izo le Jeu 27 Oct 2016 - 15:41

Magritte est la vedette en ce moment au Centre Pompidou, je salue donc ton avatar et te souhaite de prendre ton pied ici.


Dernière édition par izo le Jeu 27 Oct 2016 - 15:53, édité 1 fois

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 691
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par izo le Jeu 27 Oct 2016 - 15:44

J'ajoute que HQS me va très bien étant pour ma part QHSE

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 691
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 27 Oct 2016 - 15:50

Bienvenue à toi Smile

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16899
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Gasta le Jeu 27 Oct 2016 - 18:42

Bienvenue Very Happy
De la fraîcheur ? Du peps ? On prend !
On est pas mal ici à penser que la douance est une chance, à nous d'en tirer le meilleur.
Si tu ne l'as pas encore fait je t'invite à lire les topics suivants :
http://www.zebrascrossing.net/f90-labo-du-bonheur

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Jeu 27 Oct 2016 - 21:13

Gasta a écrit:Bienvenue Very Happy
De la fraîcheur ? Du peps ? On prend  !
On est pas mal ici à penser que la douance est une chance, à nous d'en tirer le meilleur.
Si tu ne l'as pas encore fait je t'invite à lire les topics suivants :
http://www.zebrascrossing.net/f90-labo-du-bonheur
Merci !
J'avais lu le concept du tigre, effectivement. Oui, je vais passer souvent dans ce coin-là à mon avis Wink

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Ven 28 Oct 2016 - 8:33

Et merci izo pour le clin d’œil culturel Wink

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Yoda300 le Mar 1 Nov 2016 - 1:29


Bienvenue !

L'Homme qui Sait a écrit:Bon, je dois avouer que ça me fait malicieusement sourire de lire beaucoup d'entre-vous parler de haut potentiel et de douance comme s'il s'agissait d'un grand handicape voire maladie : je suis complètement contre cette idée (et je développerai certainement mes idées au fur et à mesure de mes futures interventions), mais, malgré ça, je m'y sens bien.

Je lirais ton développement avec intérêt (confère ma signature).

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Jeu 3 Nov 2016 - 11:06

Yoda300 a écrit:Je lirais ton développement avec intérêt (confère ma signature).
Wink


Si je devais résumer mon opinion à ce sujet, je dirais qu'il faut prendre conscience complète et profonde de la réalité :

- Il existe quasiment autant de gens normaux qui ont des troubles que d'HQI/HP qui ont des troubles.
- Il existe quasiment autant de gens normaux heureux sans problèmes que d'HQI/HP heureux et sans problèmes.

Donc ce n'est pas un facteur absolu. Donc, pour moi, mettre son potentiel intellectuel et psychologique en avant pour justifier des troubles c'est juste une très mauvaise piste néfaste. Et le fait de ressasser ça, surtout en groupe, ce n'est pas positif. C'est comme les anorexiques qui se regroupent et se consolent les unes-les autres au lieu d'avancer.

Et je pense qu'il serait bien plus judicieux d'utiliser ses capacités telles qu'elles sont et les orienter vers le bénéfice plutôt que de se lamenter et morfondre sur ces facteurs ; et même chercher des associations entre ses compétences et ses troubles. C'est comme si j'associais le fait que je sois un mec et que je sois alcoolique. Et que j'ouvre un forum pour les mecs et qu'on passe notre temps à parler de notre alcoolisme et le fait d'associer notre sexe à notre consommation de bière. "Et, vous vous rendez compte, les femmes n'ont pas ce problème... Il y a bien moins de femmes qui consomment de la bière." et ressasser ça sans cesse plutôt que de ce concentrer sur l'essentiel.

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par chuna56 le Jeu 3 Nov 2016 - 11:17

Ptèt que par moment, dans la vie, on a besoin de ressasser avant de rebondir...
Tant que ça ne dure pas très longtemps.

chuna56
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1245
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Beatitude le Ven 4 Nov 2016 - 15:02

chuna56 a écrit:Ptèt que par moment, dans la vie, on a besoin de ressasser avant de rebondir...
Tant que ça ne dure pas très longtemps.

Ou d'exprimer pour ne pasprimer ?


Oui, il y a 1/3 de HP qui vont normalement bien un tiers qui vont mal et les autres réussissent.

D'être hors norme peut être difficile dans un monde fait pour la norme. Ou pas. Mais si c'est le cas, en quoi il serait inapproprié d'en parler? Comment avancer autrement qu'en en prenant conscience? La différence entre un HP est statistiquement la même qu'entre un QI dans la norme et la débilité.

Bienvenue à toi HQS.

Comme tu peux le constater, je suis ouverte au dialogue, mais rebelle par moment. albino

En revanche, je n'écris pas toujours bien car je suis étrangère. Oui il y a de ça aussi parmi les zèbres. Des dys aussi. On est très différents en fait. La disparité parmi les zèbres est encore plus importante que dans la norme, selon mes observations.

Bien à toi,
La femme qui sait qu'elle ne sait pas grande chose.

Beatitude
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 43
Localisation : Champs-sur-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Ven 4 Nov 2016 - 15:26

Beatitude a écrit:Bienvenue à toi HQS.

Comme tu peux le constater, je suis ouverte au dialogue, mais rebelle par moment. albino
Super Smile Merci Tchao

Beatitude a écrit:La femme qui sait qu'elle ne sait pas grande chose.
Tiens donc, c'est la suite de mon pseudo, lorsqu'on me demande Approuve

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Beatitude le Ven 4 Nov 2016 - 16:14

L'Homme qui Sait a écrit:
Beatitude a écrit:Bienvenue à toi HQS.

Comme tu peux le constater, je suis ouverte au dialogue, mais rebelle par moment. albino
Super Smile Merci  Tchao

Beatitude a écrit:La femme qui sait qu'elle ne sait pas grande chose.
Tiens donc, c'est la suite de mon pseudo, lorsqu'on me demande Approuve

Ha, si tu ne nous dit pas tout... Wink

Beatitude
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 142
Date d'inscription : 21/08/2016
Age : 43
Localisation : Champs-sur-Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Ven 18 Nov 2016 - 9:04

Beatitude a écrit:Ha, si tu ne nous dit pas tout... Wink
Et qui dit tout ? Rolling Eyes

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par RoyJade le Ven 18 Nov 2016 - 11:25

Tiens, un petit up, ça m'a donné envie de lire. Plein de petites choses intéressantes, et une où j'ai particulièrement envie de donner mon avis :

Bon, je dois avouer que ça me fait malicieusement sourire de lire beaucoup d'entre-vous parler de haut potentiel et de douance comme s'il s'agissait d'un grand handicape voire maladie : je suis complètement contre cette idée (et je développerai certainement mes idées au fur et à mesure de mes futures interventions), mais, malgré ça, je m'y sens bien.
Personnellement, je résumerai mon "problème"comme ça : en France, la différence est un handicap. On par souvent de richesse culturelle, d'apport différent améliorant la vie de tous et autres principes oscillants entre des idéaux sympa et des miellées politiques, mais la réalité on la connais : en France (et pas que d'ailleurs), la société voit la différence comme une tare, un handicap qu'il faut écarter.
Il n'y a qu'à voir l'accueil de la femme dans l'entreprise, dans les cercles privés. Regardez celle de l'étranger, de la personne à la couleur ou aux idéaux légèrement différents. Encore plus simple, voyez l'arrivée d'une personne d'une classe sociale différente, comme un ouvrier dans un groupe bourgeois. La première réaction générale n'est pas la joie de la richesse qui va augmenter, mais le recul, la peur de voir son train-train bousculé.
Un zèbre, c'est plus subtil encore. Il semble normal, mais ses pensées, son fonctionnement a naturellement tendance à bousculer. La femme, l'étranger, la personne d'une autre classe sociale vont pouvoir s'intégrer, d'un car leur mentalité peut s'adapter facilement et de deux car leur "différence" est visible et considérée comme bénéfique pour des raisons d'équité, donc ça apporte aide et prestige. Le surdoué n'apporte rien de tout ça, il n'est pas spécialement reconnu, mais il amène de gros bouleversements. Donc on le rejette.
C'est évidemment plus complexe que ça, mais c'est l'idée. Être HP ou ses dérivés dans la société française est un handicap car la différence l'est.

Ça ne m'empêche pas d'être moi et de le revendiquer, et d'être content de l'être au final au vu de la richesse intellectuelle et des capacités que ça m'apporte Smile

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Professeur Megamiaou le Ven 18 Nov 2016 - 11:42

Salut,

Pour te dire vrai, ça me fait plaisir de voir un tigre par ici. D'une manière générale, depuis un ou deux ans, le forum est davantage rempli de gens à problèmes que par le passé. Au début j'ai voulu aider, maintenant je me lasse car la plupart se complaisent dans la névrose ou la posture de victime et n'ont aucune envie d'en sortir, ce qui me fait profondément ch... Il existe cependant sur le forum des tigres qui vont très bien, à part les périodes qu'on peut tous avoir par moment de... badaboum ! Les tigres sont hélas minoritaires, ce qui s'explique facilement. Un tigre arrive à trouver des relations par la détection, un zèbre est isolé et broute du noir. Donc, la plupart des félins quittent le forum rapidement ou n'y viennent pas.
Mais il y en a quand même qui restent, certains prolixes, d'autres plus discrets.
En IRL, tu peux aussi rencontrer des gens. Cela dépends des villes. Dans certaines villes, cela ressemble plus au groupe de parole ou ça pleurniche à qui mieux-mieux, les discussions tournant toujours autour des psys ou des PN; dans d'autres, à une réunion de gens qui sont là pour se rencontrer et s'amuser dans la bonne humeur et les discussions vont de la physique quantique à de la philo niveau autre que scolaire, sans oublier art, littérature et comportement humain. Les rares problèmes abordés tournant d'une manière générale autour de l'insomnie. Comme je vois que tu es à Paris, je ne connais pas, mais au vu de l'importance de la population, tu devrais y trouver ton bonheur.
En tout cas, welcome!

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Professeur Megamiaou le Ven 18 Nov 2016 - 11:46

Roy Jade a écrit:Personnellement, je résumerai mon "problème"comme ça : en France, la différence est un handicap. On par souvent de richesse culturelle, d'apport différent améliorant la vie de tous et autres principes oscillants entre des idéaux sympa et des miellées politiques, mais la réalité on la connais : en France (et pas que d'ailleurs), la société voit la différence comme une tare, un handicap qu'il faut écarter.
Rigoureusement exact. Ce qui est intéressant, c'est de comprendre Pourquoi.

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par RoyJade le Ven 18 Nov 2016 - 12:15

Effectivement, en comprendre la raison est très intéressant.
Je n'estime pas en avoir la totalité, loin de là. Il faudrait aller chercher dans un historique des mentalités qui vont me paraitre totalement illogique, ça va être dur ^^

Après, je soupçonne fort le "bien pensant" et la poursuite perpétuelle de l'équité au dépend de l'égalité qu'on a en France depuis longtemps, mais je serai bien incapable d'en déterminer la provenance exacte. Je sais juste que le sacrifice de l'égalité au nom de l'équité (qu'on ose appeler "égalité", c'est un comble) a fait des ravages : un "surdoué", plus intelligent ? Mais c'est de la discrimination envers les "non surdoués", ce n'est pas égalitaire ! Résultat, on brime volontairement le HP en l'empêchant de vivre correctement pour que d'autre aient cette impression. Faut m'expliquer où est l'égalité.
Après, je serai capable de taper sur l'équité pendant des heures, et pas que en parlant des HP. La façon dont on considère mes exemples du dessus (femme, étranger et différence de milieu social) sous prétexte d'équité me révolte au moins autant que les mentalités qui y ont conduit.

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par izo le Ven 18 Nov 2016 - 13:39

Professeur Megamiaou a écrit:
Roy Jade a écrit:Personnellement, je résumerai mon "problème"comme ça : en France, la différence est un handicap. On par souvent de richesse culturelle, d'apport différent améliorant la vie de tous et autres principes oscillants entre des idéaux sympa et des miellées politiques, mais la réalité on la connais : en France (et pas que d'ailleurs), la société voit la différence comme une tare, un handicap qu'il faut écarter.
Rigoureusement exact. Ce qui est intéressant, c'est de comprendre Pourquoi.

Déjà en France on aime bien les lignes droites (quoique non vu le nombre de rond points dans nos agglomérations...), et les alignements sous couvert, en effet, d'égalité. Ensuite on n'aime pas tout ce qui dépasse (ça dépend ça dépasse). Et puis, on n'apprécie pas trop ceux qui se font remarquer (hé toi là, tu bouges pas là ) : ainsi, le chercheur original sans appuis se verra gentiment mis au placard. Tout ceci sans compter sur notre fébrilité (quoi ?! Changer ? Me changer ?) et notre agorance à l'appartenance (nos revendications identitaires). Ainsi le différent est-il soumis ou ramené au plus près du modèle de référence.
Nous ne sommes pas près à passer du je au nous déjà (on dresse des murs un peu partout en ce moment), alors passer du je au il ou elle c'est pas encore demain la veille.

izo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 691
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

http://nathalie.diaz.pagesperso-orange.fr/html/coups%20de%20coeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Professeur Megamiaou le Ven 18 Nov 2016 - 14:00

Il faudrait aller chercher dans un historique des mentalités
Bien vu !
Il y a quelques années, je faisais des recherches pour éditer des bouquins du début XIXe. Cela concernait l'esclavage et la révolte de Saint-Domingue. De fil en aiguille, je suis remonté aux sources du racisme. Attention, je parle d'une chose qui n'existe plus. Il n'y a plus de racisme de nos jours. Ce qu'on appelle racisme est tout à fait autre chose, plutôt de la xénophobie, à la rigueur. Le racisme est toute une théorie scientifique issue de deux facteurs. Le plus connu et pourtant le moins important est l'apparition des écrits de Darwin dans la société civile. Le moins connu et LE PLUS IMPORTANT fut la ruine des planteurs et actionnaires de planteurs lors de l'indépendance d’Haïti en 1853 et l'abolition de l'esclavage. C'est eux qui initièrent les travaux du docteur Gobineau qui conduisit à l'apothéose dans les années 40.
Juste cet aparté pour dire que quand tu rentres sérieusement dans l'histoire, tu découvres beaucoup de choses méconnues qui expliquent en partie les mentalités.
Ce que tu cites sur le masochisme égalitaire est très vrai. La notion d'égalité dans un peuple servile et peu instruit conduit immanquablement à tout mélanger, tout comme la notion de tolérance. De nos jours, on parle d'égalité pour un nivellement par le bas. On parle de tolérance en oubliant que le but premier de la tolérance est d'éviter les conflits dans la société civile, ce qui implique être implacable envers ce qui pourrait en provoquer.
La France est un pays gouverné par des médiocres depuis une bonne vingtaine d'année. Ce ne sont pas des élites qui nous dirige. Ce n'est pas non plus un pays réellement libre malgré les apparences séductrices. Quand au mot démocratie, c'est mot que je n'utilise plus, tellement on est formaté pour défendre cette idée qui sert les intérêts de quelques-uns. Pour moi, l'idée de démocratie sent mauvais. Par quoi remplacer, là, je n'en sais strictement rien.
Si tu ajoute à toute cette moisissure la dépression, pardon ! la crise, j'ai encore dit un mot qu'il ne faut pas dire ! L’appauvrissement généralisé, la perte de culture, y compris la langue, tu obtiens une société bobo qui d'un côté vit dans un monde de bisounours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, et de l'autre, une frange de ploucs qui croit trouver son salut dans les paroles d'une blonde dont je ne sais que penser, mais dont le père est une ordure notoire. Quand à ceux qui ne se sont jamais intégrés, malgré qu'ils soient nés ici pour la plupart, ils basculent dans le masochisme religieux ou deviennent des petites frappes.
Dans tous les cas, si tu es contre les uns, tu es forcément pour les autres. C'est ainsi que raisonnent les médiocres, ils ne connaissent que le binaire mais ne savent pas compter jusqu'à 11.
Un surdoué, pour eux, c'est donc quelqu'un qui se vante, un salaud qui se croit au dessus des autres. Inutile de dire qu'il n'a sa place ni d'un côté, ni de l'autre. Comme en plus, nous sommes dans un monde de concurrence féroce pour le boulot, les surdoués sont bons à jeter pour eux.
Maintenant, faut pas être pessimiste. Il y a moyen de manger à sa faim, mais certainement pas en montrant devant la première drache* venue qu'on est différent.
*drache : veut dire DRH, mot qui exprime mon mépris pour 99% de cette population (on peut trouver sur ce même forum une ou deux exceptions).

Professeur Megamiaou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 420
Date d'inscription : 16/12/2014
Localisation : 12h00 du jour

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par RoyJade le Ven 18 Nov 2016 - 14:22

AH, merci, tu as mis des mots sur pas mal de mes idées floues Very Happy
Et tu m'as apporté quelques pistes de réflexion supplémentaire.

Je suis plutôt d'accord avec toi, et en particulièrement pour le nivellement par le bas (que j'appelle généralement équité, tout le monde dans la même m*rde et tant pis si certains pouvaient faire mieux).

Cela me rappelle aussi une réflexion que j'avais eu avec ma prof de philo il y a quelque temps (c'était une vraie philosophe, avec qui j'ai fais de la philo et non de l'histoire de la philo comme l'éducation nationale le demande). On réfléchissais aux meilleurs régimes politiques, et on se retrouvait coincé à chaque fois par la nature humaine. Le gros du problème : comment faire pour donner le pouvoir à une majorité, quand la majorité ne savais absolument pas diriger ? Donner le pouvoir à la masse arrive invariablement sur des erreurs, car il faut être entrainé pour savoir diriger. Dans ce cas, une minorité compétente devrait pouvoir choisir en plein. Mais comment savoir si cette minorité est réellement compétente, et surtout peut-on ainsi étouffer l'avis de la majorité ? Au final, dû à la nature humaine nous n'avons trouvé aucun régime efficace, le seul potentiellement valable était une tyrannie avec une personne cherchant uniquement le bien être de son peuple à la tête. Et on sait comment c'est dur à trouver et encore plus dur à conserver quand on possède le pouvoir…
M'enfin bref, je m'égare.

Dans tout les cas, cette vision française de la différence m'inciterai de plus en plus depuis quelques années à déménager à l'étranger. Mais là arrivent les questions habituelles : quel pays, pourquoi exactement, m'acceptera-t'on, et avec quel argent ferais-je mon installation ? Bref, pour le moment je me "contente" de chercher une place valable (je fouille surtout les entreprises nouvelles et montantes qui font plus fi des structurations rigides anciennes que les autres) d'où je pourrais avancer dans la direction de mon choix. Et mon seul postulat : je refuse de perdre mon identité.

RoyJade
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par L'Homme qui Sait le Mer 23 Nov 2016 - 17:25

Vous savez quoi ?

Aller, je suis motivé pour vous faire un dessin de mon opinion sur ça Very Happy  Et, pour une fois, je ne vais pas copier/coller en vous citant un par un : donc je fais un remerciement général à toutes vos dernières participations, RoyJade, Professeur Megamiaou et izo et accueil : sachez que j'ai bien lu tous les messages en entier.


Donc, en fait, le point qui va complètement discréditer ton opinion du Être HP ou ses dérivés dans la société française est un handicap car la différence l'est est la suivante :

J'imagine que personne ne peut me contredire dans le fait que chaque humain est unique ? Dans le sens où : si on prend l'ensemble de nos caractéristiques, compétences intellectuelles, spirituelles, cérébrales... Nous ne sommes pas des groupes de pixels rouges, pixels verts ou pixels noirs ? Si on devait comparer l'humanité à des pixels de couleur Rolling Eyes

J'entends par-là : il n'y a pas "les zèbres" et "les autres" ? Quand bien même que nous savons tous qu'il existe plusieurs types de surdoués et que c'est un éventail très large d'assemblement de caractéristiques et compétences.



Cette vision de l'humanité est juste absurde, on est d'accord ?


Il y a tellement de facteurs qui définissent nos capacités et compétences que l'humanité s'apparenterait plutôt à un éventail complet d'une multitude de couleurs où, en effet, certains Pixels se ressemblent, certains vont bien les uns avec les autres.



Chaque Pixel peut se sentir différent des autres à des niveaux différents. Mais il peut aussi s'apparenter à un "groupe de pixels" en harmonie. Et on se rend très très vite compte que cette notion de "différence" est très relative et extrêmement ambiguë...
Par exemple si on apparentait, sur ce schéma, la couleur verte à la zébritude : où devons-nous placer la limite entre les zèbres et les non-zèbres ?



A partir de quel moment sommes nous "différents des autres" ?



Si on prend une catégorie précise de 5% des zèbres et une catégorie précise de 5% des non-zèbres, chacune de ces catégorie est tout aussi différente des 95% autres ? Les zèbres seraient, selon ton point de vue, RoyJade, plus différents que les autres catégories ?

On se rend très vite compte que c'est absurde. Que cette notion de "différence" ne dépend que de l'interprétation de chacun et de la manière dont on se place par rapport aux autres parce qu'on fait tous, même les humains les plus normaux, partie d'un groupe d'humains "différents" selon tel ou tel critère.

Et on se rend compte que le carré qui délimite notre groupe ne dépend que d'une chose : de là où on veut bien le placer.

Certains préfère le placer au maximum, et se voir comme partie du groupe de Tous les humains. D'autres (comme moi) préfèrent le placer au minimum : au Pixel près, comme étant un "Humain à part entière avec l'ensemble de ses différences".

On peut tous être discriminés à notre manière selon ce qu'on est.



Au-delà de ça, bien entendu, on peut parler de "Norme" et considérer que plus on ressemble au gris, moins on sera discriminé : mais il faut savoir 2 choses :

- 1 : personne n'est gris, au final. On aura beau ressembler à la moyenne globale, il y aura toujours quelque chose qui fait qu'on est différent. Et même le plus Gris des humains est donc unique par le fait qu'il soit le seul aussi proche de la moyenne générale.

- 2 : il faut pas croire : mais la majorité des humains ne sont pas gris. Même non-zèbres, ils ont tous des différences et beaucoup ont des raisons pour clamer une certaine discrimination ou mise-à-l'écart par l'ensemble du système qui souhaite que nous soyons tous Gris.



À mon avis, sans vouloir être méchant, toute autre opinion que celle-ci concernant les zèbres et les autres émane d'un manque de recul et manque de prise de conscience sur ce que vos capacités représentent réellement dans l'ensemble de l'humanité et dans la société... La preuve est qu'il y a beaucoup de Zèbres qui pensent comme moi et qu'il y a beaucoup de zèbres qui ne ressentent pas vraiment d'handicape spécial ou particulier et que si on veut se trouver des différences et des handicapes, peu importe où nous nous plaçons dans le schéma : on pourra toujours en trouver !

L'Homme qui Sait
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 89
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Yoda300 le Ven 25 Nov 2016 - 20:59

Plein de choses à dire.

D'abord je ne partage pas cette vision pessimiste de la France. Pour moi cela reste une société assez tolérante, beaucoup plus que d'autres pays. Peut-être les pays du Nord sont plus tolérants, mais cela reste à prouver. Une preuve en est que les replis identitaires manifestés par certains nous gênent énormément, nous ne savons pas quoi en faire.
Par contre la France est extrêmement hiérarchisé, comme si l'Ancien Régime n'avait pas vraiment été aboli. Et ce que vous décrivez comme de l'intolérance, c'est souvent une activation dans le réel d'une hiérarchie implicite, comme le chercheur avec idées nouvelles, qui est sabré par ses collègues qui ne souhaitent pas voir leur position remise en cause.
RoyJade, je t'invite à un dépaysement avec peu de risque : les Territoires et Collectivités d'Outre-Mer. Tu verras que les sociétés y sont bien plus verrouillées qu'en Métropole.

Concernant les schémas de Mr HQS, il me semble que le panel des couleurs est trompeur. La répartition des caractéristiques est plutôt gaussienne, et on visualise dans ce cas bien mieux ce qui relève de la norme et de la différence. Après les critères, les seuils, sont par nature arbitraires, mais cela ne doit pas nous inviter à nier qu'il y a une différence.

Je crois que le raisonnement derrière douance = handicap est le suivant : la douance est associée à une plus grande sensibilité (émotionnelle), des difficultés de relation avec les autres, une franchise pas toujours bien acceptée, et une pensée incompréhensible par le "NP" (pour faire court).
On comprend donc qu'il y ait rejet, car chacun de ses points peut-être embarrassant en société. Là où je ne suis pas d'accord, c'est que pour moi chacun de ses points est avant tout un avantage, et ils nous revient de faire en sorte de les utiliser pour avancer dans la vie. Et il semble que ce soit le cas, puisque d'après Nicolas Gauvrit, les surdoués sont plutôt plus heureux que les autres (si on accepte surdoué = zèbre, ce dont je ne suis pas sûr).
A cet égard, le forum, qui est un réceptacle de bien des souffrances, biaise notre vision en nous faisant croire que les zèbres vont plutôt mal.

Là où ce raisonnement a des implications concrètes, c'est que du fait qu'on assimile les caractéristiques de la douance à un problème, alors il faut se faire "suivre". Pour certain cela devrait être remboursé ... et quasi-systématique, voir obligatoire. Et je suis effaré de l'appétence des zèbres pour consommer du "psy", alors que la plupart n'en ont probablement pas besoin. Et il y a pire : les traitements médicamenteux ...

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQS - Le pseudo qui fâche

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum