.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

.

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 15:13

.


Dernière édition par Malicieux le Mar 6 Déc 2016 - 0:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par cyranolecho le Lun 24 Oct 2016 - 19:59

Ah! bon, pour le ciel je trouvais qu'il faisait pas assez vite aussi.

sinon le gars, il veut être parachutiste, pilote d'avion ou cosmonaute?
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 20:15

qu'il ne faisait pas assez vite?

Il semblerait que le gars soit déjà lancé en pleine carrière de badaud, et qu'il a trouvé pour sujet mieux que la rue. Mais bon, deux bémols, il passe ses journées à boire le café en terrasse, ce qui le ferait presque ressembler à un loser. Et enfin, il s'appelle Thomas, peut-etre qu'en fait, son truc c'est le doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par cyranolecho le Lun 24 Oct 2016 - 22:18

Oui, je trouve le ciel fainéant et mollasson.

Si j'avais pu, je lui aurais dit: "Douter, est ce toujours sain? Thomas."

avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 22:30

Fainéant a coup sur, mais feignant sûrement moins progresser face a la dureté du ciel que face au sac mou ou la boite a notes audibles

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 22:31

D'ailleurs il te répond comme un roc que c'est un cap.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par cyranolecho le Lun 24 Oct 2016 - 22:54

Tant qu'on le passe pas en galère le cap, ça va.
Parce que les galères on se demande toujours ce qu'on allait y faire.

PS: j'ai pas bien compris :

Malicieux a écrit:Fainéant a coup sur, mais feignant sûrement moins progresser face a la dureté du ciel que face au sac mou ou la boite a notes audibles

mais je crois que j'ai compris l'idée Smile

j'ai bon?:
la contemplation
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:02

où il voit Théo, qui sourie ne faisant rien, assis sur la terrasse à regarder le ciel.
Mais bon, deux bémols, il passe ses journées à boire le café en terrasse, ce qui le ferait presque ressembler à un loser. Et enfin, il s'appelle Thomas,
?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par cyranolecho le Lun 24 Oct 2016 - 23:05

Sibylle a écrit:.........
?

??
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2299
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Lun 24 Oct 2016 - 23:09

Le questionneur --> Thomas
Le flippé qui regarde le ciel --> Théo

Je crois qu'il y a une erreur dans le commentaire de 20:15
Ou alors... ?  ça m'échappe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par izo le Lun 24 Oct 2016 - 23:19

Les autres s'agitent et lui Theo contemple le ciel trop content de n'y être pas encore comme on peut y résider une fois ...mort. La parabole est jolie je trouve. Elle explique la mesure du temps. Ce qui est émouvant car en fin de compte le ciel ainsi observé nous renvoie une lumière qui vient du passé et donc présentement Théo voit le passé et est content de ce que son futur ne s'assimile pas immédiatement à sa propre fin... Joli non ?
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1727
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:20

Tout à fait Sybille, erreur!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:22

@izo
Faut-il penser que la vie n'est qu'une agitation insignifiante?

@Malicieux
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par izo le Mar 25 Oct 2016 - 0:41

@Sibylle
Certains s'agitent en effet de manière insignifiante, d'autres de manière plus signifiante et d'autres restent sur la touche à observer cette frénésie à laquelle ils ne prennent pas part tandis que certains d'entre eux choisissent volontairement de s'en écarter pour tirer de la vie un suc savoureux qu'ils sont à même de pouvoir apprécier en toute liberté.


Dernière édition par izo le Mar 25 Oct 2016 - 0:42, édité 1 fois (Raison : Des lettres vagabondes)
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1727
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:43

izo a écrit:Les autres s'agitent et lui Théo contemple le ciel trop content de n'y être pas encore comme on peut y résider une fois ...mort.


C'était tout-à-fait l'idée. Bravo pour la concision.

izo a écrit:
La parabole est jolie je trouve. Elle explique la mesure du temps. Ce qui est émouvant car en fin de compte le ciel ainsi observé nous renvoie une lumière qui vient du passé et donc présentement Théo voit le passé et est content de ce que son futur ne s'assimile pas immédiatement à sa propre fin... Joli non ?

Éphémère, il vit. Conscient de l'éphémère, contempler l'instant dériver, quelques temps encore, lui convient.

Je ne le défendrai pas, le héros, c'est Thomas, plus de glissement Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:47

@Izo
Et pourquoi penser que les deux premiers s'agitent de manière insignifiante?
Passionnés, ils vivent leur passion.
Je ne vois pas ce qu'il y a de spécialement savoureux dans l'attitude de Théo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:47

izo a écrit:@Sibylle
Certains s'agitent en effet de manière insignifiante, d'autres de manière plus signifiante et d'autres restent sur la touche à observer cette frénésie à laquelle ils ne prennent pas part tandis que certains d'entre eux choisissent volontairement de s'en écarter pour tirer de la vie un suc savoureux qu'ils sont à même de pouvoir apprécier en toute liberté.

Et moi qui croit toujours chercher de bonnes images. J'adore qu'on me sorte une bonne phrase pour résumer mes 5 minutes d'explications hasardeuses.
M'enfin, l’ego se mentira: c'est sa blague.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par izo le Mar 25 Oct 2016 - 0:55

Sibylle a écrit:@Izo
Et pourquoi penser que les deux premiers s'agitent de manière insignifiante?
Passionnés, ils vivent leur passion.
Je ne vois pas ce qu'il y a de spécialement savoureux dans l'attitude de Théo.
Ce qui importe dans cette fausse blague, et c'est l'information primordiale, c'est que les trois sourient....
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1727
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 0:55

Sibylle a écrit:@Izo
Et pourquoi penser que les deux premiers s'agitent de manière insignifiante?
Passionnés, ils vivent leur passion.
Je ne vois pas ce qu'il y a de spécialement savoureux dans l'attitude de Théo.

Pas plus insignifiante, pas moins insignifiante que de regarder le ciel. Sûrement plus autocentrée d'une part, et d'autre part beaucoup mieux vue, et je dirais même que selon la Doxa, Théo est celui qui ne fait rien de sa vie, alors que les autres si.

"Ôte-toi de mon soleil." répond Diogène à Alexandre le Grand lui demandant ce qu'il peut lui offrir... Pourquoi pas? Quant à cette saveur, beaucoup se sont risqués à la dire "supérieure". (D'où le cap d'un ton de roc)

Peut-être est-ce dans chaque cas une passion (au sens commun). Chacun a une réponse, en tout cas, à formuler aux questions de Thomas, ici seul à en poser.


Dernière édition par Malicieux le Mar 25 Oct 2016 - 0:58, édité 1 fois (Raison : Rature, rature, que me veux-tu?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 1:00

Pour moi, Théo est tellement paralysé par l'idée qu'il ne sera plus, qu'il préfère passer sa vie sans rien faire.
Ainsi, mort il sera la même chose que ce qu'il était vivant. A peu de chose près.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par krapopithèque le Mar 25 Oct 2016 - 1:03

 qui serait le plus sage ?
avatar
krapopithèque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 66
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 1:11

Sibylle a écrit:Pour moi, Théo est tellement paralysé par l'idée qu'il ne sera plus, qu'il préfère passer sa vie sans rien faire.
Ainsi, mort il sera la même chose que ce qu'il était vivant. A peu de chose près.

Généralement la peur de la mort conduit plutôt aux exutoires. Immortalité de l'âme. Immortalité par la "trace" laissée. S'occuper, ne surtout pas rien faire. Ceux qui ont peur de la mort ont plus tendance à fuir son idée que d'y trouver une juste mesure de ce qu'est leur vie parmi la Vie, et de l'accepter paisiblement, comme Théo, a priori pas paralysé, mais paisible, satisfait d'être, encore un peu, sans besoin de s'accomplir dans une action quelconque...


Edit: ...ni besoin de sembler progresser, selon la blague. Quand les deux autres semblent au contraire vouloir se dépasser en se disant qu'ils ne font pas encore assez fort/vite. Dalhi: " N'ayez pas peur de viser la perfection. Vous n'y arriverez jamais."

Tout est défendable, et comme dit izo, les trois sourient.



Dernière édition par Malicieux le Mar 25 Oct 2016 - 1:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 1:14

krapopithèque a écrit:
IMAGE:
 qui serait le plus sage ?

le photographe?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 1:15

Je ne crois pas à cette idée, que les hommes s'occupent pour ne pas penser à la mort.
Ils vivent, simplement.
Mais, pour celui qui voit de la dureté dans le ciel, "vie" n'a peut-être pas le même sens non plus.

Car j'ai pris la suite des messages aussi.
Où il est dit qu'il passe ses journées ainsi, et qu'il n'a pas l'illusion de progresser (lui).
Et tout tourne alors autour de la mort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Invité le Mar 25 Oct 2016 - 2:01

Sibylle a écrit:Je ne crois pas à cette idée, que les hommes s'occupent pour ne pas penser à la mort. Ils vivent, simplement.

C'etait une injection. Toute occupation n'est pas forcément un exutoire à la peur de la mort. Mais généralement, la peur de la mort conduit à l'exutoire, plus qu'à l'inaction."


Mais, pour celui qui voit de la dureté dans le ciel, "vie" n'a peut-être pas le même sens non plus.

Effectivement selon moi, si la Terre (et encore, la Terre: sa pellicule habitable) est le domaine du Vivant, l'Espace lui, est froid, insensible et démesuré (sûrement y a-t-il d'autres marginales pellicules de planètes habitables). Le bleu du ciel est salvateur.

Car j'ai pris la suite des messages aussi.
Où il est dit qu'il passe ses journées ainsi, et qu'il n'a pas l'illusion de progresser (lui).

Oui. Il ne progresse pas dans son action, puisqu'elle se répète à l'identique, alors que les autres améliorent leurs techniques. Mais dans sa contemplation, et dans sa lucidité, peut-être progresse-t-il intérieurement, dans sa conscience et sa compréhension de son rapport à la Vie tout entière, en tant que mortel. Peut-être ne progresse-t-il pas, évolue-t-il simplement. Il ne répond pas comme les autres qu'il n'observe pas encore assez bien, en tout cas. Cela ne semble pas être son but.

Et tout tourne alors autour de la mort.

A quoi pense-t-il en regardant le ciel? Qu'il n'est pas encore mort. Qu'il est en vie! C'est ce qui le pousse à vivre ainsi. Peut-être célèbre-t-il la vie de la manière la plus simple. Peut-être, en fait, que ça lui suffit. "Je ne suis pas encore au ciel" semble quand-même opposé à "je suis bientôt au ciel". Optimiste.

Les trois sourient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: .

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum