Parlez le Sans

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 12:02

@eauvive
Tu as jamais compris quoi ?
C'est une chauve-souris la première image ?

Les deux bestioles me semblent chouettes.
Mais le photographe les a pas mis en valeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 12:02

Parlez le Sans - Page 8 Pourquoi-chats-langue-rapeuse

j'ai pas su retenir ma langue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 12:06

@pinguin
@eauvive
Tu as jamais compris quoi ?
C'est une chauve-souris la première image ?

Les deux bestioles me semblent chouettes.
Mais le photographe les a pas mis en valeur.

le rat taupe nu...je sais pas comme le regarder, dans quel sens ^^

oui ou  bien alors, je suis pas encore prête

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 12:07

C'est chou comme image
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Ven 13 Jan 2017 - 12:17

pen gwyn a écrit:@vievelavie
Tu as jamais compris quoi ?
C'est une chauve-souris la première image ?



Que ça puisse exister je suppose.

Mammifère au comportement d'insecte social, plus proche par cela d'une termite que des autres rongeurs.
Insensible douleur et cancer, forte longévité.
Mychkine Uccenkin Lizanëc
Mychkine Uccenkin Lizanëc

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 12:32

voilà, merci machine. Avouez que c'est surprenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Ven 13 Jan 2017 - 12:54

Mychkine Uccenkin Lizanëc
Mychkine Uccenkin Lizanëc

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 13:01

Avec la description c'est moins évident de trouver un bel angle sous lequel le regarder.
Les souris sont plus mignonnes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 13:05

au fait...
Rien
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 13:18

c'est un point de vue Wink

faut de tout pour la chaine alimentaire, des pinguns, des loups, des chacals et des emems

ouaip je suis mièvre, et alors?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 13:20

Reste à savoir qui mange qui :p
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 14:50

vous ferez sans moi, les animaux je les mange juste de bisous. ( Les abattoirs, toute cette merde là, c'est pas mon truc)
J'aimerais me nourrir d'air et de feuilles mortes.
Jsais, bizarre pour une louve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 15:13

/me a moins peur de se faire mordre par cette louve
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 15:33

t'avais peur d'être mordu ?

Si ça arrive ce sera pas de mon fait Wink

Je suis aussi tendre que l'agneau, dans la fable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 15:37

Le silence des agneaux?
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 15:49

ha c'est de la Fontaine, ça aussi?
décidément chui inculte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 15:51

S'en est une version légèrement adapté. Après l'agneau c'était le plus fort juste pas physiquement
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 15:55

j'ai rien lu

je manque quelque chose ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 15:56

énormément mais je pense que tu peux t'en passer
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 15:57

d'accord

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 16:39

Voila tu sais
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:16

vous vous dites rien, toujours?

ha non vous vous dites énormément.

j'écris vous êtes menteurs!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 17:22

Plus on écrit rien plus on écrit. Plus il y a, moins il y a
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:25

cette fois t'as TOUT compris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par ortolan le Ven 13 Jan 2017 - 17:40

Emem a écrit:Plus on écrit rien plus on écrit. Plus il y a, moins il y a
Tiens, histoire d'écrire pour ne rien dire : tu sais que le chat de ton avatar a exactement le même pelage que Groucha de Téléchat ? Razz
Parlez le Sans - Page 8 Grouch10
ortolan
ortolan

Messages : 12648
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:43

on dit tuxedo


Parlez le Sans - Page 8 220px-Cat_pattern_-_Bicolor_(french).svg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:44

Bien vu Ortolan, je savais que ça me rappelais un truc.

Tant qu'on y est ^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 17:45

Oh trop bien ! Merci
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par ortolan le Ven 13 Jan 2017 - 17:45

Eauvive a écrit:on dit tuxedo


Parlez le Sans - Page 8 220px-Cat_pattern_-_Bicolor_(french).svg
Ouais, en descente de lit c'est pas mal Perplexe


Dernière édition par ortolan le Ven 13 Jan 2017 - 17:47, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 12648
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 17:46

Non non je suis trop petit, tu auras à peine une patte au chaud
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par ortolan le Ven 13 Jan 2017 - 17:47

C'est déjà ça What a Face
ortolan
ortolan

Messages : 12648
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Ven 13 Jan 2017 - 17:48

http://www.mondesetranges.fr/spip.php?article1755

Parlez le Sans - Page 8 Colin10
Mychkine Uccenkin Lizanëc
Mychkine Uccenkin Lizanëc

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:48

tu te mets ou toi? sur l'épaule ou les genoux?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:48

oups derrière le post de machine, ça fait bizarre ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 17:51

Ce Topor ^^ Faut vraiment que je vois "Marquis" depuis le temps...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Ven 13 Jan 2017 - 17:58

sur la nuque:
L’HOMME TRES JALOUX

I1 était une fois un homme dont la jalousie était
si grande qu’on en parlait dans tout le pays. Pendant
l’hivernage, il cultivait seul sur ses champs, car
il ne voulait jamais prendre de sourga’ par crainte
de voir chez lui un autre homme que lui-même.
L’ayant appris, un jeune homme très effronté
décida de jouer un vilain tour au vieux jaloux.
-Eh bien, moi, j’irai passer la saison chez le
vieux, dit-il A ses camarades.
- Si tu y arrives, tu seras vraiment un héros.
- Laissez-moi faire !
Il commence par couper son sexe, qu’il se plante
sur la nuque, prend ses outils, et le voilà en route
pour le village.
En arrivant, il fait les salutations d’usage et dit :
- Père, je suis h la recherche d’un patron qui
- Comment te nommes-tu ?
- Samba-sans-sexe.
- Se peut-il que tu t’appelles Samba-sans-sexe ?
- Oui, c’est ainsi que je me nomme, car effectivement
je suis sans sexe. D’ailleurs, si tu as des doutes,
je te permets de vérifier avant de m’engager.
- Puisque tu y consens, je préfère vérifier.
Ils allèrent ensemble dans un petit réduit, et, lA,
le vieux soumit son hôte A une véritable visite médicale.
N’ayant rien trouvé:, il se frotta les mains et dit : - Bon, je pourrai te garder et nous pourrons travailler
ensemble.
I1 lui donna un grand luugan2 que le jeune
homme s’empressa de défricher. Dès les premières
pluies, il reçut ses semences et le travail commença.
La porte d’entrée de la maison du vieux était barrée
par un énorme pieu A deux branches que seuls les
hommes pouvaient franchir facilement. Les femmes,
elles, devaient être aidées.
Un jour, le vieux se leva au premier chant du coq
pour aller aux champs. Mais, avant de partir, il
réveilla Samba-sans-sexe et lui dit d’attendre le réveil
des femmes pour les aider A franchir la porte. Samba
s’exécuta et, quand les femmes furent levées, il prit
la première et, la plaçant A califourchon sur sa nuque,
il lui enfonça son sexe où il fallait. Elle sursauta et
se mit A chanter (: - Père m’a toujours portée ainsi, et jamais je n’ai
senti pareille chose, mère également, grand-père également,
jamais je n’ai goûté pareille chose.
Le jeune homme lui dit alors : - Arrange bien tes jambes:, sinon je te laisse
tomber.
Ce fut ensuite le tour de la deuxième femme, puis
de la troisième et de la quatrième. Toutes entonnèrent
le même refrain avant de franchir le pieu. I1 ne
resta plus que la vieille mère du patron. Le bandit
s’approcha d’elle et lui dit : - Grand-mère, mieux vaut que je te prenne sur
mon dos ou par les mains.
- Non ! Tu me feras franchir la barrière exactement
de la même façon qu’aux autres : sur la nuque !
Le jeune homme n’insista pas et, se saisissant de
la vieille, il la place A califourchon sur sa nuque. Le
sexe, droit comme un I, traverse le pagne et va se
loger au bon endroit. La vieille, A son tour, entonne
le refrain de ses compagnes. Peu après, le groupe
arriva au champ où le vieux était A pied d’oeuvre
depuis fort longtemps. Mais la vieille maman n’avait
pas eu assez de ce que le jeune homme lui avait fait
goûter, elle s’approcha de son fils et lui dit :
- J’ai oublié une partie de mes semences chez moi,
je voudrais que Samba-sans-sexe m’accompagne pour
m’aider A franchir la barrière.
- Mère, nous sommes en plein travail, Samba ne
peut pas bouger d’ici. - Fils maudit ! tu as l’habitude de me contrarier,
mais cette fois-ci je tiens bon, il faut que tu accèdes
A mon désir ! Tu laisseras Samba m’accompagner, car
je dois aller chercher mes graines de pois d’Angole3,
et je ne puis aller sans lui, puisque je ne peux franchir
seule le pieu fourchu de la porte d’entrée.
Samba continua ainsi sa vie avec les femmes et les
filles du vieux pendant tout l’hivernage. A la fin de
la saison, chacune des femmes était enceinte. Le vieux
- Une chose par-dessus tout m’étonne, et vous me
devez des explications. Dans la maison, je vis seul
avec Samba-sans-sexe, je ne puis comprendre pourquoi
et comment vous êtes tombées enceintes. Dites moi
qui vous a engrossées ?
-En vérité, nous sommes toutes engrossées par
ton domestique Samba. I1 prétend ne pas avoir de
sexe, mais son pénis bien solide est planté sur sa
nuque, et, tous les matins, il entre en rapport avec
chacune d’entre nous au moment oÙ il nous aide A
franchir le pieu fourchu de l’entrée. C’est lui qui nous
a toutes mises enceintes, car c’est un homme, un
vrai !
C’est depuis cette époque que les hommes ont visiblement
cessé d’être jaloux.

Contes wolof du Baol
Mychkine Uccenkin Lizanëc
Mychkine Uccenkin Lizanëc

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:06

sur la nuque, tout semble toujours parfaitement fonctionner ! Arrow
d'ou d'expression le bon cou(p) de lapin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 18:12

Sur les genoux en journée, au cou (mais pas celle de samba) la nuit
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:17

Mychkine a écrit:
sur la nuque:
L’HOMME TRES JALOUX

I1 était une fois un homme dont la jalousie était
si grande qu’on en parlait dans tout le pays. Pendant
l’hivernage, il cultivait seul sur ses champs, car
il ne voulait jamais prendre de sourga’ par crainte
de voir chez lui un autre homme que lui-même.
L’ayant appris, un jeune homme très effronté
décida de jouer un vilain tour au vieux jaloux.
-Eh bien, moi, j’irai passer la saison chez le
vieux, dit-il A ses camarades.
- Si tu y arrives, tu seras vraiment un héros.
- Laissez-moi faire !
Il commence par couper son sexe, qu’il se plante
sur la nuque, prend ses outils, et le voilà en route
pour le village.
En arrivant, il fait les salutations d’usage et dit :
- Père, je suis h la recherche d’un patron qui
- Comment te nommes-tu ?
- Samba-sans-sexe.
- Se peut-il que tu t’appelles Samba-sans-sexe ?
- Oui, c’est ainsi que je me nomme, car effectivement
je suis sans sexe. D’ailleurs, si tu as des doutes,
je te permets de vérifier avant de m’engager.
- Puisque tu y consens, je préfère vérifier.
Ils allèrent ensemble dans un petit réduit, et, lA,
le vieux soumit son hôte A une véritable visite médicale.
N’ayant rien trouvé:, il se frotta les mains et dit : - Bon, je pourrai te garder et nous pourrons travailler
ensemble.
I1 lui donna un grand luugan2 que le jeune
homme s’empressa de défricher. Dès les premières
pluies, il reçut ses semences et le travail commença.
La porte d’entrée de la maison du vieux était barrée
par un énorme pieu A deux branches que seuls les
hommes pouvaient franchir facilement. Les femmes,
elles, devaient être aidées.
Un jour, le vieux se leva au premier chant du coq
pour aller aux champs. Mais, avant de partir, il
réveilla Samba-sans-sexe et lui dit d’attendre le réveil
des femmes pour les aider A franchir la porte. Samba
s’exécuta et, quand les femmes furent levées, il prit
la première et, la plaçant A califourchon sur sa nuque,
il lui enfonça son sexe où il fallait. Elle sursauta et
se mit A chanter (: - Père m’a toujours portée ainsi, et jamais je n’ai
senti pareille chose, mère également, grand-père également,
jamais je n’ai goûté pareille chose.
Le jeune homme lui dit alors : - Arrange bien tes jambes:, sinon je te laisse
tomber.
Ce fut ensuite le tour de la deuxième femme, puis
de la troisième et de la quatrième. Toutes entonnèrent
le même refrain avant de franchir le pieu. I1 ne
resta plus que la vieille mère du patron. Le bandit
s’approcha d’elle et lui dit : - Grand-mère, mieux vaut que je te prenne sur
mon dos ou par les mains.
- Non ! Tu me feras franchir la barrière exactement
de la même façon qu’aux autres : sur la nuque !
Le jeune homme n’insista pas et, se saisissant de
la vieille, il la place A califourchon sur sa nuque. Le
sexe, droit comme un I, traverse le pagne et va se
loger au bon endroit. La vieille, A son tour, entonne
le refrain de ses compagnes. Peu après, le groupe
arriva au champ où le vieux était A pied d’oeuvre
depuis fort longtemps. Mais la vieille maman n’avait
pas eu assez de ce que le jeune homme lui avait fait
goûter, elle s’approcha de son fils et lui dit :
- J’ai oublié une partie de mes semences chez moi,
je voudrais que Samba-sans-sexe m’accompagne pour
m’aider A franchir la barrière.
- Mère, nous sommes en plein travail, Samba ne
peut pas bouger d’ici. - Fils maudit ! tu as l’habitude de me contrarier,
mais cette fois-ci je tiens bon, il faut que tu accèdes
A mon désir ! Tu laisseras Samba m’accompagner, car
je dois aller chercher mes graines de pois d’Angole3,
et je ne puis aller sans lui, puisque je ne peux franchir
seule le pieu fourchu de la porte d’entrée.
Samba continua ainsi sa vie avec les femmes et les
filles du vieux pendant tout l’hivernage. A la fin de
la saison, chacune des femmes était enceinte. Le vieux
- Une chose par-dessus tout m’étonne, et vous me
devez des explications. Dans la maison, je vis seul
avec Samba-sans-sexe, je ne puis comprendre pourquoi
et comment vous êtes tombées enceintes. Dites moi
qui vous a engrossées ?
-En vérité, nous sommes toutes engrossées par
ton domestique Samba. I1 prétend ne pas avoir de
sexe, mais son pénis bien solide est planté sur sa
nuque, et, tous les matins, il entre en rapport avec
chacune d’entre nous au moment oÙ il nous aide A
franchir le pieu fourchu de l’entrée. C’est lui qui nous
a toutes mises enceintes, car c’est un homme, un
vrai !
C’est depuis cette époque que les hommes ont visiblement
cessé d’être jaloux.

Contes wolof du Baol

Mais ça n'a ni queue ni tête !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:18

faut faire attention à les nuques, oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:23

Narkyss bisous !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Emem le Ven 13 Jan 2017 - 18:25

/me joue avec une souris
Emem
Emem

Messages : 158
Date d'inscription : 06/01/2017
Age : 34
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:26

Eauvive a écrit:Narkyss bisous !

Bon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:32

ha oui, je le dis souvent, le changement tout ça...
pardon hey jude ;)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:36

Eauvive a écrit:ha oui, je le dis souvent, le changement tout ça...
pardon hey jude Wink

Je voulais dire que je l'ai pris comme une acceptation à "Narkyss".

Bon...j'ai remis mon pseudo quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Ven 13 Jan 2017 - 18:41

oui je t'ai aimée avec celui ci;) et le lion bleu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Lun 16 Jan 2017 - 10:45

A mémoriser :

Il n’y a pas d’amour heureux de Louis Aragon

Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d’une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n’y a pas d’amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu’on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu’on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n’y a pas d’amour heureux

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j’ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n’y a pas d’amour heureux

Le temps d’apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l’unisson
Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n’y a pas d’amour heureux

Il n’y a pas d’amour qui ne soit à douleur
Il n’y a pas d’amour dont on ne soit meurtri
Il n’y a pas d’amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l’amour de la patrie
Il n’y a pas d’amour qui ne vive de pleurs
Il n’y a pas d’amour heureux
Mais c’est notre amour à tous les deux


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Lun 16 Jan 2017 - 10:48

Ce poème est extrait d'un recueil de Louis Aragon nommé "La Diane française" sorti en 1946. Diane était une déesse romaine, souvent associée -comme Artémis- à la Lune, et donc à la fécondité. Par ailleurs, parler de Diane française, c'est faire un parallèle entre la fécondité, la féminité d'une part, et d'autre part de la France, de la patrie. L'association du mater et du pater dans ce poème est flagrante, puisque elle est figurée par l'amour qu'Aragon porte pour Elsa Triolet, et par celui qu'il porte pour sa patrie. Aragon était en effet un résistant pendant la seconde guerre mondiale, rangé aux côtés des communistes. Il était d'ailleurs à Lyon, capitale de la Résistance, lorsqu'il écrit ce poème en janvier 1943, peu avant la victoire des Soviétiques à Stalingrad.

On connait l'indifférence chantée de Brassens pour la guerre de l'an 1940 -à laquelle Aragon a volontairement participé-, il ne devait donc pas vraiment porter Aragon dans son coeur, puisqu'il a même supprimé le dernier couplet, dans lequel le poète clame explicitement son amour dégoulinant pour la France opprimée, salie et humiliée : "Et pas plus que de toi l'amour de la patrie - Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs".

On voit ici que, en retirant simplement l'ultime couplet du texte original, GB réussit à transformer le discours apologétique de la mère patrie d'Aragon. A travers Aragon, c'est tout le communisme que GB démonte, en particulier le leitmotiv de tout bon communiste qui est d'apporter autant d'amour à son prochain qu'à son parti.

Une anecdote amusante, c'est que GB reprendra ce poème quelques 10 ans après que Louis Aragon l'ait écrit, soit en juin 1953, trois mois après la mort de Staline, comme s'il avait souhaité avec ce poème enterrer les illusions de ceux qui comme Aragon, croyaient au stalinisme. De fait, en 1956 et le rapport Khrouchtchev aidant, Aragon verra ses illusions s'écrouler et retourner au surréalisme d'avant guerre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Lun 16 Jan 2017 - 11:03

HUMILITE-L'ANIMAL PERSONNE NON HUMAINE

Langage, empathie, capacité à créer des outils, humour... Les animaux ne seraient pas si bêtes.


Descartes avait-il tort quand il écrivait que l’intelligence animale répondait seulement à un instinct mécanique ? De plus en plus nombreux, les « animalistes » détonnent et étonnent. Selon leurs dires, les animaux seraient aussi intelligents que les humains.

Les avancées scientifiques récentes montrent que l’on a longtemps sous-estimé les aptitudes des animaux. Le primatologue Frans de Waal a étudié le comportement de toutes sortes d’espèces : perroquets, dauphins, guêpes, moutons… Ses conclusions sont pour le moins stupéfiantes. Les pieuvres sont capables de créer des outils avec une coque de noix de coco, les éléphants de classer les hommes selon l’âge, le sexe et la langue et certains chimpanzés ont même une mémoire supérieure à celles des humains.

-------------------------

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Lun 16 Jan 2017 - 11:05

Parlez le Sans - Page 8 Loup37


A vous qui m'apprenez la beauté de ce monde, avec tout mon amour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Parlez le Sans - Page 8 Empty Re: Parlez le Sans

Message par Invité le Lun 16 Jan 2017 - 11:08

TUER LES LOUPS NE SERT A RIEN

https://mrmondialisation.org/tuer-les-loups-ne-sert-a-rien/


Le loup, animal social au rôle essentiel

La raison pour laquelle l’abatage ne fonctionne pas est très simple à comprendre. Dans le cas spécifique des loups, ces écarts de résultat s’expliquent par l’éventualité qu’un membre important de la meute soit tué. Si celui-ci jouait un rôle clé dans la recherche de nourriture, il est alors possible que les autres loups s’en remettent à eux-mêmes dans la réalisation de cette tâche. D’où une multiplication des attaques. Ainsi, l’abatage se voit être une solution de facilité qui ne réclame aucune compréhension du comportement de l’animal, générant passablement un effet inverse à celui escompté. Pour les organisations de protection des animaux, il est regrettable que les plus hautes instances de l’État ne prennent pas en compte ces éléments d’ordre factuel.

Rappelons également que le loup reste une espèce protégée. Tirer à l’aveugle sur ces prédateurs, en plus de n’arranger en rien les problèmes rencontrés par les fermiers (sauf psychologiquement et politiquement), contribue à la mise en péril de l’espèce. Or, de nombreuses études ont déjà témoigné de l’importance du loup (et des prédateurs) dans l’équilibrage et la préservation de nos écosystèmes. La réintroduction du loup dans le parc de Yellowstone, aux États-Unis, a par exemple fait des merveilles en termes de biodiversité et de rééquilibrage géographique. Espérons donc que les résultats de l’étude évoquée parviendront à trouver écho dans les réglementations internationales afin qu’une solution adaptée soit étudiée dans le calme et la raison.


Dernière édition par Eauvive le Lun 16 Jan 2017 - 11:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum