Zèbre ou ne pas zèbre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par AKG le Jeu 20 Oct 2016 - 14:03

Bonjour,
Il y a une semaine, ma nouvelle psychologue m'a indiqué que j'étais, selon elle, une personne "à haut potentiel intellectuel". J'ai donc lu beaucoup en une semaine, turbiné un maximum, et commencé à prendre des notes sur mon fonctionnement, mes valeurs et mes centres d'intérêts. Je me reconnais beaucoup dans les descriptions formulées. Pour autant, j'ai du mal à croire le diagnostic, vu que ma psy n'est pas très intéressée par les résultats de tests de QI qui, selon elle, ne reflètent qu'une partie de la psychologie des HPI. Lorsque je lui ai posé la question d'en faire un, elle n'avait pas l'air très enthousiaste. Même si je suis effectivement incapable de débrancher le cerveau (sauf en jouant - mal - du piano), j'ai l'impression de ne plus avoir aucune puissance de calcul ni aucune mémoire court terme, comparé à "avant", alors HPI... ça me paraît trop beau pour être vrai.  
A 33 ans, me voilà donc avec cette information que je ne sais pas vraiment comment gérer, et qui me submerge plutôt qu'autre chose. Elle fait ressortir des questionnements que je passe mon temps à enterrer au fond du jardin avec une pelle. Et si quelque chose gratte à la surface, généralement, je règle ça avec un bon coup de pelle. Si j'ai un potentiel (et j'aurais plutôt envie de dire : "j'avais" un potentiel), qu'en ai-je fait jusqu'à maintenant ? N'aurais-je pas dû bla ne devrais-je pas bla bla ne faut-il pas bla bla sens de la vie bla bla vocation bla bla etc ?
Bref, en ce moment, j'ai envie de me fouetter avec des orties...

AKG
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 33
Localisation : Kourou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 20 Oct 2016 - 14:07

J'aime bien le titre Wink
Ben écoute, bon courage en tout cas dans ta recherche de toi et de ton potentiel, et bienvenue sur le forum

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16898
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Eauvive le Jeu 20 Oct 2016 - 14:23

Bonjour,
Bienvenue
Bon courage

Voilà les 3 B,

Bon Beni, j'ai fait ma BA.

Bises
Bon Bla-Bla


Dernière édition par Vivelavie le Jeu 20 Oct 2016 - 16:29, édité 1 fois

Eauvive
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 246
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par zion le Jeu 20 Oct 2016 - 14:52

je tranche : ! ne pas zebre !

zion
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 409
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 22
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par personne en personne le Jeu 20 Oct 2016 - 15:03

Zèbre ou ne pas zèbre? quelle est la question?

Bienvenue à toi ! (la BA de ouf!)
Bon courage dans ta quête Smile



personne en personne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 04/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Invité le Jeu 20 Oct 2016 - 16:45

Le test WAIS IV prend en compte la dimension psychologique/clinique, soit 1 heure 30mn d'entretien avant le test QI. C'est le diagnostic clinique + le test qui déterminent si HPI ,ou non.
Le test QI ne sert à rien sans la dimension clinique qui est réalisé au même moment par un/une pro pour tester les HPI.

Seul le test te livrera la vérité Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Eauvive le Jeu 20 Oct 2016 - 17:14

lol Wish, ça dépend tellement du psy aussi!Je me pose une question sur l'homogénéité des méthodes de passation.
Ceci n'est qu'une parenthèse. Passons.

Eauvive
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 246
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par utilisateurdebase le Jeu 20 Oct 2016 - 20:44

salut,
te prends pas trop la tête! prends dans ce concept ce dont tu as besoin pour faire sens et avancer tranquille Smile pour le reste, est-ce vraiment important? Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par doc-pisto-colle le Lun 31 Oct 2016 - 0:31

Coucou Smile
J'ai pas eu exactement le même parcours, mais je comprends ce que tu ressens. Quand j'avais 4 ans, j'ai été diagnostiqué avec une jolie étiquette d'enfant précoce. J'ai moi aussi enterré ça au fond de mon jardin en essayant d'être normal (inconsciemment). j'acceptais pas d'être un zèbre. Aujourd'hui j'ai 24 ans, et j'ai décidé de creuser. Parce que si je me sens pas épanoui, si je suis à côté de la plaque tout le temps, c'est qu'il y a une raison ? Alors tant pis, j'ai pris ma pelle et j'ai déterré ma boite au fond de mon jardin . Analyser avec l'intellect, ça ne suffit pas, il faut ressentir les choses ! .
J'ai découvert une vidéo sur youtube "comment reconnaitre un vrai surdoué", sur la chaine "une psy à la maison" (voir ce topic :http://www.zebrascrossing.net/t25206-une-psy-a-la-maison Smile )

Quand une personne te regarde, te dis "je suis surdoué, je suis comme toi" , tout d'un coup tu te sens moins seule. ça redonne un sens à la vie. Même si je t'avoue que des fois je me demande pourquoi les autres sont aussi con x) C'est ça le blocage, c'est qu'on veut s'intégrer et on s'accepte pas tel qu'on est. Je crois que tout commence par soi. Faut faire la paix avec soi même. Je crois qu'en venant ici, tu as du faire un petit bout de chemin et réaliser qu'autour de toi, même si tu te sentais seule, bah la différence c'est que maintenant tu as "retrouvé ton clan" Smile
Alors quelle importance de passer le test de QI ?
Etre surdoué, c'est avant tout avoir une intelligence émotionnelle, spirituelle... Avoir de grandes valeurs humaines !

Alors voilà la grande question que tout le monde se pose à 4 ans, et qu'on se pose à longueur de temps : Que faire avec ce potentiel ?

Réponse : T'es libre, et t'es surdoué... Tu fais ce que tu veux !!!
Les autres, on les emmerde Smile

La question maintenant, c'est qu'est ce que tu veux faire ?
Tu veux reprendre tes études ? ça te prendra 2 fois moins de temps que pour les gens normaux. Nous fonctionnons , selon moi, sur 2 principes : la motivation et la confiance en soi.
Il faut trouver ce pourquoi on est doué, et ce qui nous plait vraiment.
Dès que quelque chose te passionne, ta capacité d'apprentissage sera illimitée. Suffit juste que tu veuilles bien le croire toi même.

Moi depuis que j'ai 3 ans, je veux sauver le monde. Et encore aujourd'hui, je culpabilise. D'une part, parce que j'ai pas essayé, et deuxièmement, parce que ça me sidère que puisse avoir une vie agréable alors que dehors c'est la guerre dans la moitié des pays du monde.
J'ai pris une voie de garage. J'aime ce qui vole, donc je répare les avions. J'ai un boulot pépère , qui ne paie pas, dans lequel je m'amuse sans pour autant être épanoui. Je n'ai jamais trouvé de sens à ma vie. Mais maintenant que je sais qui je suis, je sais donc ce que je veux. Aider les enfants à ne pas reproduire le même schéma que moi. Les aider à se regarder dans une glace, qu'ils puissent s'accomplir et s'épanouir. C'est une insulte de ne pas oser vivre. Smile
Donc oui, je quitte mon boulot, je quitte les amis avec lesquels j'ai porté un masque de normo-pensant pendant tant d'années, et je quitte ma vie tranquille pour reprendre mes études. Ma vocation c'est de combattre le mal de ce monde dans les classes. Je suis pas sûr de pouvoir sauver le monde, mais si je peux trouver ma place, ça peut me suffire. Et toi, qu'en penses tu ? As tu une idée d'où es ta place ? Parce que tu en a forcément une. Même plusieurs. Et ne regrette pas de faire un choix, s'il est mauvais il nous apprendra à nous relever et à prendre de meilleurs chemins.

Sur ce, j'espère ne pas avoir été trop hors de propos Smile

doc-pisto-colle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je voyage...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Yoda300 le Lun 31 Oct 2016 - 23:22

Bienvenue !

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par AKG le Jeu 3 Nov 2016 - 13:13

Doc-pisto-colle : pas du tout hors sujet, non. Plutôt un message qui fait du bien à lire, je m'y reconnais.
Pour le moment je cherche le sens de ma vie... vaste programme. Je vais beaucoup m'appuyer sur ma psy, sur ce coup-là. Je suis contente, pour une fois, c'est une "qui parle", qui dit des choses qui ne sont pas que des questions, pas qui te regarde dans le blanc des yeux en faisant "hm-hm" et qui te laisse tout seul comme un con avec ton silence.
J'essaie de trouver des indices dans mon parcours qui pourraient m'aider à trouver ma voie. Quand j'étais gamine, je voulais être astronaute ou prix Nobel de la Paix... niveau transcendance professionnelle, j'en suis assez loin. Et puis c'est difficile de trouver sa voie quand on s'intéresse à trop de domaines, trop différents. Mais il y a quand même des motifs récurrents... l'écriture, la fascination du vivant notamment.  
Il faut aussi que j'accepte de travailler pour moi, et pas pour les autres (= pas pour une reconnaissance de l'ordre du prestige social - de toute façon ce n'est jamais assez satisfaisant). Je sais très bien que j'ai une soif de reconnaissance pathologique, avec course aux certificats et au joli CV, mais au final je suis toujours déçue, je n'ai jamais ce que je veux. Et là je me rends compte que tout ça, je ne le VEUX peut-être pas vraiment. C'est d'ailleurs peut-être pour ça que je foire.

Je suis en "expat" actuellement, du coup je me donne un peu de temps pour me lancer, jusqu'à la fin de mon contrat, qui est confortable. Je lis beaucoup en ce moment, des bouquins sur les zèbres, de la philo - discipline que je redécouvre avec bonheur ! -, et je prends des notes.

En tout cas je suis contente d'être venue ici, diagnostic ou pas.

AKG
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 33
Localisation : Kourou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par doc-pisto-colle le Jeu 3 Nov 2016 - 18:17

Je réponds un peu dans le désordre, mais bon, je crois que le forum est fait pour ça non ?
Je comprends ton besoin de reconnaissance pathologique. Beaucoup d'entre nous avons ce problème pour une raison simple. Nous avons longtemps été seuls, et rejetés, voire harcelés. Le fait d'en prendre conscience n'aide pas beaucoup .
C'est pas évident de se fier aux psy. S'ils ne sont pas surdoués comme nous, ile peuvent pas imager ce qu'on ressent, ni quel genre de blocage on peut faire (genre tourner en rond , être à côté de la plaque, parce qu'on ne sait pas quelle est notre voie)
S'ils sont ouverts d'esprits ou assez renseignés sur les zèbres, pourquoi pas utiliser leur aide.
Moi personnellement il y a 3 professionnels sur 10 qui m'ont aidé : c'est un osthéopathe très atypique , ainsi qu'une soffrologue (je ne connais pas l'orthographe désolé) ainsi qu'un seul psychologue pour enfants en échec scolaire lol. Les autres étaient mal renseignés sur la zébritude et m'ont mis dans la case "fou" sans sommation.

Et au fait, qu'entends tu pas "je suis expat" ? (bah oui, j'avais prévenu, je fais tout dans le désordre)

Bon d'accord, je vais te raconter la suite de l'histoire (et on ne rigole pas).  Razz
Tout cette recherche que j'ai usée, tout  ce questionnement sur le sens de la vie, sur quel métier je veux faire etc... Mes parents m'ont apporté les réponses dont j'avais besoin. Parce que , vu de l'extérieur, si on fait quelque chose qui cloche, c'est flagrant pour les autres, pas pour nous.
Alors, pour commencer, écouter notre entourage proche peut nous mettre sur la bonne voie, ou pas.
De toute évidence, nous n'avons pas le mode d'emploi de la vie, ni celui de notre cerveau. Faut comprendre par soi même quelle est notre voie, et franchement c'est un peu casse pied de tourner en rond de la sorte ! Laughing Par exemple je connais mes passions, mes qualités et mes défauts. Tout mélanger et il ressort le métier suivant : instituteur. Mais qu'on m'ai mis la puce à l'oreille ou pas sur mon métier idéal, de toute évidence, je n'ai eu envie de le faire qu'après avoir découvert / accepté d'être un zèbre. Tout d'un coup, j'ai eu cette frustration d'avoir perdu 20 ans, mais une immense joie intérieure de pouvoir rattraper le tir .
Je crois qu'on a tous une approche plus ou moins paisible envers les "normaux pensants", ou du moins les gens désagréables ou fermés d'esprit par exemple. Mais ça n'empêche que nous sommes des personnes qui ont besoin du social. Fondamentalement ,j'ai l'impression que nous fonctionnons comme ça. Nous avons besoin d'appartenir a un groupe, d'être reconnu a notre juste valeur, d'être utile... C'est pour ça que certains d'entre nous avons tendance à rester très seul, ou dans l'autre sens, se débrouiller d'avoir plein d'activité pour occuper son esprit. Y compris faire du bénévolat à outrance. Ce qui ne fait que noyer le poisson.
Je crois que le sujet a été abordé mainte fois, ici ou ailleurs.
Faut avoir un boulot épanouissant, et une vie sociale épanouissante. L'un ne va pas sans l'autre. Des fois on n'a pas le choix et on se satisfait du peu qu'on a . Je ne crache pas sur la soupe, j'aime bien mon travail, mais si seulement je pouvais avoir mieux, j'hésiterais pas une seconde à en changer. C'est pour ça que je reprends mes études au plus tard en 2017. J'ai des amis qui ont plusieurs masters, plusieurs reconversions à leur actif. Etudier est un jeu. Ils sont a la fois frustré d'être obligé de travailler au même endroit pendant trop longtemps, mais tout le monde a cette soif de renouveau, cette envie de savoir plus, plus et encore plus. L'idée reçue veut que ce soit une tare, mais peut être que c'est juste un jeu Smile

doc-pisto-colle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je voyage...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par AKG le Mar 8 Nov 2016 - 13:18

Hello,

Désolée, je ne réponds pas vite, je prends le temps de réfléchir un peu à chaque fois.
J'ai créé un post "reconversation", si ça t'intéresse.

Je vais avoir besoin de changement, je construis mon projet, quelque part entre la philosophie, l'écriture et les sciences du vivant. Ce qui est sûr, c'est que je vais passer par une grosse phase d'apprentissage. Mais ça fait partie du plaisir.
Il faudra que je puisse compter sur mon mari (qui est très probablement un zèbre, enfin, j'aurais davantage misé sur lui que sur moi...), car aujourd'hui, c'est moi qui fais bouillir la marmite, lui a arrêté de travailler pour s'occuper de notre fils. Ça tombe bien, il a envie de s'y remettre, et dans une filière assez demandeuse, en plus.
Pour répondre à ta question : "expat" pour expatriée, ça veut dire que je fais un boulot tout-à-fait normal, mais payé deux salaires d'ingénieur, sous prétexte que je suis dans une région du monde infestée de moustiques. Tu vois le syndrome de la cage dorée ? Bah voilà.

Bon, c'est un peu la déprime en ce moment, et ça se lit entre les lignes. Mais voilà, je suis dans ma phase d'acceptation, de transition, de mue, donc assez fragile. Mais ça va aller Smile

Je trouve ça super que tu veuilles être instituteur. C'est un métier magnifique, un métier à vocation, une belle responsabilité. Un truc vraiment important pour l'Humanité. Je comprends que tu veuilles t'orienter vers ça.

AKG
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 20
Date d'inscription : 14/10/2016
Age : 33
Localisation : Kourou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou ne pas zèbre ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum