Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Primalerb le Mar 18 Oct 2016 - 23:59

Bonsoir tout le monde, je voulais vous faire part de mes questionnements du moment.  Smile

Je suis en couple avec un jeune homme dont je suis amoureuse (depuis plus d'1 an).

Le problème vient du fait qu'on n'a pas tout à fait la même façon de vivre notre relation. On pourrait dire que moi je suis un peu comme un jeune couple dans sa période "rose-tout-est-beau" (mais avec les engueulades en plus ^^). Parce que pour moi ce n'est pas qu'une période spécifique au début d'une relation, c'est une philosophie de vie et une manière de vivre l'intensité des sentiments. Je m'explique : j'exprime mes sentiments car j'en ai envie et que je n'assume pas qu'ils vont de soi, même après un an. J'aimerais pouvoir faire plein de petites choses un peu "folles" (dites "folles" par les autres car considérées comme "irraisonnables" en terme d'optimisation du temps de sommeil (faire une balade nocturne sur un coup de tête ou s'enflammer sur un débat jusqu'à 2h du mat' alors qu'on bosse le lendemain), en terme de km parcourus (faire un détour juste pour faire un bisou à son amoureux), en terme de confort (prendre un bain à 2 alors que la baignoire est clairement trop petite...)... Bref le genre de choses qu'on fait en tout début de relation quoi. Mais plus après). J'aimerais passer des moments où on traine simplement enlaçés avant de se lever ou de se coucher sans rien faire d'autre, comme des moments à part entière et pas seulement comme des moments de transition entre deux activités (en attendant que l'ordinateur s'allume par exemple).

Pourtant je suis hyper lucide sur les relations amoureuses, sur l'amour qui s'étiole puis disparaît... je ne suis même pas sûre qu'on puisse aimer quelqu'un toute sa vie. Et puis ce n'est pas ma première relation, je sais que l'amour ne suffit pas pour que ça marche.

Mais je suis capable de concilier cette lucidité et une sorte d'intensité et de recherche d'absolu dans ma relation. Etre fusionnels émotionnellement (pas physiquement en étant H24 ensemble). Se dire nos sentiments. Se renouveler en permanence. Ne pas être raisonnables. Et surtout vouloir voir briller les étincelles dans les yeux de mon ami. Des yeux qui me disent que je suis THE amour de mon copain... Mais lui n'est pas comme ça. On a passé notre période rose et maintenant c'est différent, et il me dit que c'est normal, que c'est comme ça dans toutes les histoires. Mais moi j'entends dans ce discours une sorte de résignation, de banalisation de l'amour qui devient soi disant inéluctablement fade et de l'enchainement des histoires de couples. (et à mes heures de déprime-parano, j'entends dans ce discours que je lui tient juste compagnie).

J'aimerais me sentir spéciale à ses yeux en fait, qu'il soit prêt à m'attendre 2 ans s'il le fallait, à faire des sacrifices pour moi (ce que je ne lui demanderai pas d'ailleurs mais vous comprenez l'idée)...

Mais je me sens juste très remplaçable en fait. Ce qui est sans doute très vrai, et ce serait idiot de ma part de le nier car je suis lucide. Mais bon, ça me fait quand même mal.

Il me dit que ma vision de l'amour est utopique et que ça ne correspond en rien à la réalité des histoires d'amour et que donc c'est mon combat à moi seule et que je ne peux pas exiger de lui qu'il soit pareil. Il a très certainement raison oui. Mais ce sentiment de décalage entre l'intensité de l'amour qu'on se porte mutuellement est source de frustraton pour moi et aussi de peine occasionnellement car je ne me sens pas autant aimée que moi j'aime. Pourtant je sais qu'il m'aime. Alors j'essaie de me dire que c'est pas grave après tout s'il m'aime de manière moins intense. Mais la résignation n'est pas trop mon point fort  Rolling Eyes

Je voulais savoir si vous avez ce genre d'aspirations vous aussi ? Ce genre de contradiction entre grande lucidité et volonté d'être irremplaçable ? Cette recherche d'absolu dans la relation ?

ATTENTION: je ne veux pas que le débat dérive et remette en question l'amour que me porte mon copain. Ce n'est pas la question. Le débat est sur la forme, pas sur le fond. Il m'aime, je le sais. Et il me manque d'ailleurs, on ne va pas se voir pendant 1 an...
avatar
Primalerb
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 27
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par chuna56 le Mer 19 Oct 2016 - 10:13

Hello Smile

étrange façon de voir les choses, dis donc...

Chacun vit l'amour à sa façon, ya des couples de 30 ans d'âge où le Mr continue à rentrer de temps en temps avec des fleurs pour Madame...

Ya pas à juger, ya pas à prédire, ya pas de règle...

L'amour peut durer 1 jour comme une vie, ça ne meurt pas forcément...

L'amour passionnel c'est autre chose, c'est à mon avis, en général, bien entendu, l'engouement du début de couple. ça se transforme ensuite en un attachement profond, au bout de quelques temps, qui dure bien plus longtemps, et à mes yeux en tout cas, est ce qu'il y a de plus beau.
Avec ou sans fioritures lol

Ya des gens qui s'aiment à distance, d'autres sans romantisme, d'autres en étant au petits soins l'un de l'autre.

Ton copain t'aime à sa façon, ça ne se discute pas.
Maintenant, il n'a à priori pas les mêmes besoins que toi, ni la même façon de les exprimer.

Soit tu apprends à lire plus finement son comportement, et y trouver les signes qui vont t'apaiser, soit c'est pas assez, et tu as le droit de trouver un autre compagnon qui t'apportera ce qui te manque.

Si tu es zèbre, et hypersensible, il est possible qu'il te faille (comme moi un peu autrefois, moins en vieillissant lol) des émotions plus fortes.
et ça, c'est vrai que c'est compliqué de l'avoir au quotidien dans une relation stable.
Ces émotions fortes, cette impression d'exister, tu l'as dans les relations houleuses.
Ce que je ne te souhaite pas.

Moi je tente de changer ma perception des choses. D'apprendre à écouter plus mes émotions, pour saisir les plus fines.
Puis essayer de soigner également ma dépendance affective.
parce qu'il y a de ça, aussi, souvent. Si on ne se sent pas assez aimé, on se sent en insécurité, c'est assez angoissant...

Mais est-on réellement moins intensément aimé?
C'est une histoire de point de vue, non?

Est-ce que réellement ton copain va te remplacer comme ça, paf! ?
Et qd bien même s'il le faisait, est-ce réellement parce qu'il t'a moins aimé? est-ce que pour autant il ne serait pas triste de ton départ ? est-ce que ça ne pourrait être simplement un moyen de combler un vide?

Bref, m'est avis que certaines vieilles blessures dirigent les émotions....
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5182
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Invité le Mer 19 Oct 2016 - 11:52

C'est un peu le principe de l'amour de rendre l'autre irremplaçable.
Ça ne veut pas forcément dire que la relation, telle quelle, est éternelle, mais on ne "remplace" pas quelqu'un qu'on aime.
Pour illustrer, je vais prendre un exemple un peu bête: tu as un chien, tu l'aimes, il meurt. Est-ce que tu vas le remplacer? Tu auras peut-être un autre chien, mais ce n'est pas pareil. Tu n'as pas "remplacé" le chien.

Dans tous les cas, tu verras bientôt si tes attentes sont comblées:
J'aimerais me sentir spéciale à ses yeux en fait, qu'il soit prêt à m'attendre 2 ans s'il le fallait
Et il me manque d'ailleurs, on ne va pas se voir pendant 1 an...
Bon, c'est pas deux ans, mais on va pas chipoter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par trinity33 le Mer 19 Oct 2016 - 12:37

Alors je te comprends tout-à-fait !

Je me fais souvent le réflexion dans les couples que j'ai autour de moi, qui vivent ensemble, mais finalement, ça ressemble beaucoup à de la cohabitation, où ils vivent le quotidien ensemble, mais finalement ne partagent plus vraiment grand-chose... une sorte de résignation....

Et ça me fait peur.... d'être condamnée à vivre ça également si je ne trouve pas quelqu'un en phase avec mes aspirations.

Mais en fait, pour ma part en tout cas, je ne crois que ce ne soit qu'en amour que je relève ce déséquilibre. En amitié également. L'impression d'avoir cette intensité tout le temps, je m'enthousiasme vite, mais en fait ça ne retombe pas lol je peux organiser plein d'activités ou de moments avec mes amis et des fois je demande si je ne les gonfle pas... en fait je crois que si par moment :-/ Même si ça les arrange bien que j'organise des choses/rencontres. On me demande souvent comment je fais pour ne jamais être fatiguée :-D En fait moi je me demande pourquoi il leur faut rester tranquille ou au calme aussi longtemps pour "récupérer" (on n'a pas non plus 60 ans, on a la santé pour nous...)

Parfois j'aimerais bien avoir plus de gens comme moi autour de moi, pour ne pas toujours devoir "accepter" la différence des autres, car comme toi, je suis bien lucide sur le fait que c'est eux la "règle à suivre" et non pas mon fonctionnement.

Bref, je ne t'aide pas dans ton questionnement... mis à part pour te dire que tu n'es pas toute seule ;-)

trinity33
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 10/10/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Bimbang le Mer 19 Oct 2016 - 13:26

Jacques Salomé dit qu'il faut faire des bilans de temps à autres dans les couples.
Chacun regarde ses propres besoins, ses attentes liées au couple, et les choses qui pour lui sont rédhibitoires. On en parle, et ensuite, une fois que c'est plus clair, chacun peut voir d'une part, comment faire plaisir à son partenaire, ce qu'il ne faut surtout pas faire, et savoir ce qu'il ne devrait pas lâcher pour satisfaire ses propres besoins.

En gros, ça se résume par : Communiquez ! ^^

*remballe son discours théorique qu'elle n'arrive pas elle-même à mettre en pratique et se le met sous le bras*

En vrai, j'ai aussi ce genre de besoins, mais je ne les ai jamais exprimés véritablement. J'ai peut être renoncé trop vite à essayer.

Ceci étant dit, il y a des périodes où on a envie de certaines choses, et d'autres où on en a moins envie, puis ça revient, c'est pas forcément définitif peut être ?
Il s'est peut être mis en tête que, pour moins souffrir de l'absence, il fallait taire un peu tout cet amour ?
Une question d'approche de la chose ?

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2064
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Primalerb le Mer 19 Oct 2016 - 13:30

@Chuna56, je ne discute pas qu'il m'aime à sa façon, je pensais que ça se comprenait dans mon message précédent. Je ne le juge pas.

Je voulais discuter de MON problème. Mon but c'était à travers mon questionnement de justement dépasser les discours "classiques" sur le couple qui disent que chacun est différent, qu'il y a plein de possibilités, qu'il faut savoir trouver son équilibre, qu'il faut apprendre à décrypter l'autre..etc.

Ça je le sais. Je voulais plutôt discuter sur comment concilier mes contradictions sur une volonté cachée au fond de moi d'un amour explosif qui ne s'atténue pas tout de suite et qu'on exprime sans retenue tout en sachant pertinemment que pourtant ce n'est pas la norme.
Je n'ai rien contre l'attachement qui se développe, au contraire je pense que l'attachement est un signe de complicité et de connaissance de l'autre.

Et je me suis mal exprimée quand je parle d'intensité. Pour être plus précise, je confonds stabilité et intensité. Parce que mon amour est en montagnes russes, il descends sans doute parfois plus bas mais monte aussi plus haut que celui de mon copain, mais au final on s'aime peut-être aussi intensément, je sais pas. J'ai juste du mal à appréhender cette sorte de "monotonie" du sentiment amoureux que je ne connais pas. J'ai du mal à intégrer le fait que monotone ne veut pas forcément dire faible.

Oui, c'est sans doute aussi lié au fait que je n'ai pas une confiance en moi toujours très stable. Jsuis sans doute aussi un peu dépendante affective oui. Mais mes émotions sont explosives (jsuis borderline), et je peux pas m'empêcher de penser que l'autre va aussi avoir des accès d'émotions comme moi, quand tout d'un coup j'ai envie de le serrer fort contre moi, lui dire 4 fois d'affilée que je l'aime... et me confronter à un amour plus "régulier" où on dirait que c'est touours de même intensité tranquille me déconcerte un peu.

Ce qe je voulais plutôt savoir c'était si parmi vous il y en a qui réagissent comme moi, si vous avez des solutions à cette recherche permanente du partage des émotions fortes qui m'envahissent comme si c'était le premier jour. Tout en étant très réaliste sur l'issue potentielle des histoires d'amour.

@Trinity33 : je vois que je ne suis pas toute seule Smile Bon dans mon couple on n'est pas non plus en mode "cohabitation" heureusement, mais c'est vrai que ça me fait peur de glisser vers ça quand je vois que la routine s'installe. Alors que la routine pour moi ça n'a pas vraiment de sens, j'ai du mal à comprendre comment ça peut s'installer durablement.

@ Doliko Ceyfale : quand je parle de remplacement, je ne parle pas bien sûr d'avoir une autre copine après moi évidemment. C'est dans l'ordre des choses si une relation vient à finir. En fait je parle plutôt de la capacité à trouver plein de personnes à son goût, qui me fait me sentir un peu comme un numéro. En fait moi je ne suis tombée amoureuse que 2 fois dans ma vie. Lui beaucoup plus parce qu'il y a plein de profils qui peuvent lui aller (et tant mieux pour lui, c'est sans doute narcissique de ma part que de vouloir être un peu "unique"). C'est aussi pour ça que je ne me sens pas spéciale. Associé au fait qu'il entretient volontairement l'idée que personne n'est irremplaçable pour lui et que personne n'a réellement de prise sur lui. Même si c'est à moitié du bluff, ça fait jamais du bien de s'entendre dire qu'en deux jours il tournerait la page si on se séparait.

Et pour le fait qu'on ne va pas se voir pendant 1 an, c'est plus compliqué que ça. Mais j'ai toute confiance en le fait qu'on va réussir cette épreuve. Même s'il ne va pas m'attendre sur 100% des aspects (on différencie sexe et amour dans notre couple).
avatar
Primalerb
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 27
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Invité le Mer 19 Oct 2016 - 13:34

@Primalerb
Je ne trouve pas tes attente anormales. Peut être que je suis bizarre aussi. Mais ce que tu attend me semble être dans l'ordre des chose.
Après, si pour toi c'est un problème (pour ta relation) ça va juste être une histoire de compromis Wink
Ou peut être qu'avec le temps, la mise en confiance, vos violons s'accorderont naturellement

edit: enfin je ne trouve pas que ce soit anormal que tu veuilles te sentir spéciale, et que tu aies besoin de montrer ton affection. Pour les hauts, les bas, je ne visualise pas ce que tu veux dire, parce que vous êtes très intellectuels avec ton copain et je ne sais pas si on donne le même sens à tout ça. Dans ma tête, ce que tu appelle monotonie, pour moi c'est plutôt une grosse rationalisation de la relation (et je conçois parfaitement que certain fassent ça - mais j'identifie mal)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Invité le Mer 19 Oct 2016 - 14:04

J'aimerais me sentir spéciale à ses yeux en fait, qu'il soit prêt à m'attendre 2 ans s'il le fallait, à faire des sacrifices pour moi (ce que je ne lui demanderai pas d'ailleurs mais vous comprenez l'idée)...

Que ton Âmour te fasse te ressentir Unique et irremplaçable dans son regard ; et qu'il se ressente Unique et irremplaçable dans ton regard. C'est ainsi que je m'imagine l'Âmour dans son "absolue substance d'Âimer".

Pour en revenir aux relations et la relation Âmoureuse en particulier ; nous nous devons de "nettoyer" notre relation.
Lorsque notre "maison" est poussiéreuse, un peu sale, pas très rangée...eh, bien nous faisons le ménage, nous aérons en ouvrant les fenêtres. Il en va de même pour les relations, je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par oslo le Dim 23 Oct 2016 - 23:17

ce que tu aimes c'est la passion. Vivre à fond la relation, qu'elle ne dorme jamais. Qu'elle soit toujours profonde, spontanée et vivante. Qu'elle fuit la normalité. Qu'elle soit physique et spirituelle, qu'elle soit palpable à chaque instant. (si j'ai bien compris)
Comment concilier cette façon d'aimer à une intense lucidité ? Pour moi, c'est juste impossible. J'ai vécu une histoire passionnelle, où je sentais qu'en face ça ne répondait pas aussi fort, qu'il n'avait pas les mêmes besoins relationnels que moi. Et si j'ai essayé d'en demander plus, au bout d'un moment ma lucidité m'a aussi rattrapé : je ne peux pas en demander plus, on n'est pas sur la même échelle. Même en acceptant ce fait, qui est un exercice quotidien, douloureux, rien n'a changé. J'avais toujours envie de plus, j'avais toujours mal que ça ne vienne pas ou peu. enfin bref, je ne t'apprends surement rien. Mais personnellement, moi j'avais pas réussi à concilier les deux.
Prendre sur toi au quotidien... semble être la seule solution possible à mon sens.

oslo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Primalerb le Lun 24 Oct 2016 - 3:22

Je ne sais pas si on peut dire que je suis passionnée. Dans ma tête la passion dans un couple ça a toujours été assimilé à un désir sexuel débordant (merci les clichés véhiculés par tout le monde)... ce que je n'ai pas. Donc bon.

Je suis comme ça dans tous les domaines de ma vie. Je ne tomberai jamais dans la routine et la monotonie parce que j'ai un grain. Et avoir un grain, même petit, c'est aussi ce qui rend unique. Et puis c'est chouette xD
J'ai juste envie d'exprimer mes sentiments quand j'en ai envie, et me montrer telle que je suis, même avec mes faiblesses. Pace que je n'ai pas (plus) de rôle à jouer. C'est fini tout ça. Les hauts et les bas, c'est la vraie vie, c'est être vivant. Et il y a quelque chose qui me fascine dans les gens qui assument pleinement leurs moments de défaillance, sans réflexion philosophique derrière, juste par simplicité et habitude d'être authentique.

Dans mon couple c'est pareil, j'ai certes des hauts et des bas, mais je sais qui je suis, ce que je cherche, ce que je ne veux pas et je sais le dire. Je n'aime pas les "c'est comme ça quand on est en couple". Des explosions de paillettes moi je veux !  Laughing

@Oslo : pour l'instant j'arrive à concilier mon caractère (passionné ? ou juste à-moitié-bipolaire ? ^^ ) et ma lucidité. Mais c'est très bizarre comme sentiment, cette contradiction. J'ai quand même la chance d'être amoureuse d'un jeune homme qui n'est pas le plus fade des compagnons ! Lui aussi a une bonne capacité à remettre en question les habitudes trop vite prises par assimilation des comportements des autres. C'est juste que les sentiments non exprimés sont durs à intégrer pour moi. J'entends par là non dits ou dits mais avec les formules habituelles sur ton monocorde, ou sur ton d'évidence-routine. La variation c'est aussi ce qui rend réel pour moi l'amour. Un ptit calin spontané pendant qu'on fait la vaisselle, un regard brillant, un sourire pour rien, un je t'aime un peu plus appuyé que d'habitude qui vient du coeur...
Je n'ai peut-être pas encore la maturité émotionnelle suffisante pour savoir comment gérer cette sorte de régularité dans l'attitude qui me perturbe parfois.

J'ai des problèmes d'exigences inatteignables, je sais, mais la difficulté c'est de reconnaitre si c'est une exigence inatteignable ou pas. Si comme me dit mon copain "y'a que toi qui vit comme ça" ou si ça peut naitre chez l'autre si on balaie un peu les habitudes accumulées pour revenir au noyau, à l'essence même de ce qu'est le sentiment amoureux. L'amour, c'est forcément un peu bordélique non ?  Rolling Eyes C'est trop fort pour être balisé et canalisé entre les deux lignes étroitement rapprochées d'un ptit chemin. En tout cas chez moi ça déborde du chemin et ça dégouline dans le ravin parfois !
avatar
Primalerb
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 23/04/2015
Age : 27
Localisation : Nomade

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Flow le Jeu 27 Oct 2016 - 12:24

Je suis très heureux de lire ces témoignages et j'ajouterai que cette vision de l'amour est peut être encore plus difficile à vivre quand on est un homme.
Besoin de compréhension totale à tout moment, de fusion.

Et surtout de la surprise permanente, de ne pas savoir ce qu'on va faire la prochaine fois de ne jamais être dans la répétition.

Je suis également exigeant et en décalage avec les aspirations de beaucoup de filles. Qui finalement ne cherche pas toute la folie mais une certaine stabilité.

Flow
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Paradoxa le Lun 5 Déc 2016 - 10:37

Mais, comment-est il possible de ne pas être tombée sur ce post plus tôt !? Oh mon d.i.e.u , c'est exactement ce que je ressens, mots pour mots, c'est juste mais incroyable, je pensais être " trop demandeuse d'amour, de passion, de fusion, de surprises, trop demandeuse de tout en fait " , c'est juste dingue de lire vos témoignages.. Je pensais que ces " exigences " découlaient forcément d'un manque affectif, d'un besoin de combler ou de réparer un mal-être qui à moi seul m'appartient.... et si c'était pas le cas ? Et si je voyais les choses différemment en me disant que non en fait, je suis peut-être tout simplement c.o.m.m.e ç.a ! Très dur à atteindre mais ... la question c'est, les attentes.

Doit-on les modifier, les annuler, les ABAISSER en fonction de la capacité de l'autre à y répondre ?!


Vous êtes géniaux les gens, merci d'être vous.

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 160
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Flow le Lun 5 Déc 2016 - 19:17

Il me vient deux réflexions, tout d'abord qu'essayer de plaquer les schémas psychologiques traditionnels est peut être inadapté. Combien ont été diagnostiqué bipolaire à tort !
J'ai moi aussi cru à de la dépendance affective en réalité je crois que c'est simplement un rapport plus intense au monde et aux personnes et nécessairement un attachement plus rapide et plus fort.

Pour ce qui est de modifier ces attentes, je trouve ça impossible. Parcequ'à un moment ou un autre on se rend compte qu'on aime pas comme on voudrait, qu'il manque qqchose. Les attentes sur le physique ou l'argent que certaines personnes ont sont des choses qui souvent cède face à un sentiment. Ici il s'agit de la nature même du sentiment et donc de la relation, c'est pour moi impossible de renoncer à ça à moins de "renier" cette partie de soi. (mode utopie [OFF]  Very Happy

Flow
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Paradoxa le Lun 5 Déc 2016 - 19:43

Flow a écrit:
J'ai moi aussi cru à de la dépendance affective en réalité je crois que c'est simplement un rapport plus intense au monde et aux personnes et nécessairement un attachement plus rapide et plus fort.

Oui je vois, c'est difficile de distinguer un attachement fort et intense à la dépendance affective pure et dure.... la frontière est selon moi TRES mince... Si par exemple au début d'une relation c'est très intense, voire fusionnelle et que par la suite, une des deux personne change de comportement... ( Colère, jalousie, besoin presque physique de voir l'autre qui à " étouffer l'autre sans même s'en rendre complètement compte " bah... Dépendance ou attachement qui part en couilles ? haha Tout ça pour dire que c'est difficile à distinguer les deux je trouve..

Flow a écrit:Pour ce qui est de modifier ces attentes, je trouve ça impossible. Parcequ'à un moment ou un autre on se rend compte qu'on aime pas comme on voudrait, qu'il manque qqchose. Les attentes sur le physique ou l'argent que certaines personnes ont sont des choses qui souvent cède face à un sentiment. Ici il s'agit de la nature même du sentiment et donc de la relation, c'est pour moi impossible de renoncer à ça à moins de "renier" cette partie de soi. (mode utopie [OFF]  Very Happy

Merci pour ton point de vue... C'est vrai que c'est difficile à faire d'abaisser ses attentes ... Jsais pas... Peut-être il s'agit pas d'abaisser des attentes mais d'augmenter une certaine TOLERANCE vis à vis de l'autre ? ( qui lui ne serait peut-être pas aussi exigent .. ? )





Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 160
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Flow le Lun 5 Déc 2016 - 21:42

Alors c'est pas pour jouer sur les mots mais perso je distingue l'attachement (sentiments qui grandit avec le temps) et l'amour. L'attachement c'est un lien composé des expériences vécues, des moments partagés, ... C'est ce qui fait souffrir lors d'une rupture.

La dépendance affective c'est ce que tu décris cette incapacité à vivre sans l'autre. Ça c'est malsain je trouve la différence assez notable.

Ça dépend de quelles attentes tu parles. Si c'est sur la l'intensité des sentiments ça me semble impossible. Si c'est sur ce que l'on attend de l'autre là oui c'est sur qu'il faut cette tolérance.
Pour moi le cœur c'est la compréhension, se mettre à la place de l'autre pour comprendre ce qu'il/elle attend.

Flow
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 25/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Invité le Mer 7 Déc 2016 - 1:18

Merci Primalerb pour ton partage, beaucoup de choses me parlent dans ce que tu as écrit !

Primalerb a écrit:Je voulais savoir si vous avez ce genre d'aspirations vous aussi ? Ce genre de contradiction entre grande lucidité et volonté d'être irremplaçable ? Cette recherche d'absolu dans la relation ?

Je vote pour ! Enfin, je m'y reconnais quoi… Je suis assez lucide, comme toi je crois, mais j'ai aussi besoin d'une certaine intensité émotionnelle, d'une certaine expression des émotions par chacun, j’ai besoin de sentir que la relation est bien vivante, qu'elle est importante pour chacun… Je suis capable de comprendre qu'on ne puisse pas être tout le temps sur la même longueur d'ondes, je suis capable de prendre sur moi quand l'autre n'est pas disponible pour moi, mais si je ressens trop souvent ou trop longtemps que je ne compte pas pour l'autre, ça me pose problème oui…

Je ne supporte pas non plus l'idée d'une relation de couple plate et fade, où l'habitude prend le pas sur le partage et les sentiments. Utopie ? Peut-être… Mais je ne perds pas (complètement) espoir, peut-être un jour trouverai-je la perle rare qui saura me contenter suffisamment… Ou qui aura les mêmes besoins que moi, tout simplement.

Primalerb a écrit:On a passé notre période rose et maintenant c'est différent, et il me dit que c'est normal, que c'est comme ça dans toutes les histoires.

Mais sommes-nous normaux ? Si tu postes sur ce forum, c'est que tu ne l'es sans doute pas… Wink Alors ça ne me semble pas anormal que tu aies des besoins anormaux dans ta relation de couple...

Primalerb a écrit:Il me dit que ma vision de l'amour est utopique et que ça ne correspond en rien à la réalité des histoires d'amour et que donc c'est mon combat à moi seule et que je ne peux pas exiger de lui qu'il soit pareil.

Y a-t-il une seule réalité des histoires d'amour ?! Autour de moi je vois différentes façons d'être en couple… Et je ne trouve pas que ce soit ton combat à toi seule, dans la mesure où cela impacte votre relation à tous deux. Et puis, je trouve qu'il rejette un peu trop facilement la faute sur toi : pourquoi est-ce que c'est nécessairement ton besoin qui serait condamnable, uniquement parce qu'il correspond moins à la norme ?! Bon, je ne suis pas impartiale, je me reconnais dans tes soucis… Razz

Primalerb a écrit:Je voulais plutôt discuter sur comment concilier mes contradictions sur une volonté cachée au fond de moi d'un amour explosif qui ne s'atténue pas tout de suite et qu'on exprime sans retenue tout en sachant pertinemment que pourtant ce n'est pas la norme.

Sincèrement, si ce besoin d'intensité est si important pour toi, la seule solution me semble être d'être avec quelqu'un qui a le même besoin. Je pense que quand ce n'est pas le cas, on peut prendre sur soi un certain temps mais pas éternellement. Sad

Primalerb a écrit:Associé au fait qu'il entretient volontairement l'idée que personne n'est irremplaçable pour lui et que personne n'a réellement de prise sur lui. Même si c'est à moitié du bluff, ça fait jamais du bien de s'entendre dire qu'en deux jours il tournerait la page si on se séparait.

S'il te dit de telles choses, je comprends que tu te sentes facilement remplaçable ! Tu le ressens parce que c'est le discours qu'il te tient, tout simplement !! Je ne sais pas quel est son intérêt à faire ça, mais en tout cas je pense que c'est nocif pour toi.

Primalerb a écrit:J'ai des problèmes d'exigences inatteignables, je sais, mais la difficulté c'est de reconnaitre si c'est une exigence inatteignable ou pas.

Je suis bien d'accord !

Primalerb a écrit:La variation c'est aussi ce qui rend réel pour moi l'amour. Un ptit calin spontané pendant qu'on fait la vaisselle, un regard brillant, un sourire pour rien, un je t'aime un peu plus appuyé que d'habitude qui vient du coeur...

Encore plus d'accord…

Primalerb a écrit:Je suis comme ça dans tous les domaines de ma vie. Je ne tomberai jamais dans la routine et la monotonie parce que j'ai un grain. Et avoir un grain, même petit, c'est aussi ce qui rend unique. Et puis c'est chouette xD

Et ça c'est très joliment dit ! Very Happy

Je te souhaite bonne chance pour la suite, et j'espère que tu continueras à partager tes questionnements avec nous car ils sont très enrichissants !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Fab. Fabrice le Mar 13 Déc 2016 - 21:10

Je peux en tout cas te guider sur un indice, ton idéal existe, je le sais pour l'avoir vécu et donné sur de nombreux plans ( qui dépassent peut-être même les plus poussées des idées que tu expose ici) que ton autre semble tenir pour le moins pour irréalistes, saches que celà n'engage que lui, si sa vision ne dépasse l'horizon de sa réalité maigrement fantasmé, j'en suis désolé, mais pour toi avant tout.

Soit assuré que les points que tu cites peuvent, au dela de conduire une attitude ou une relation, conduire une vie, sa construction, sa réinvention, si ce n'est permanente, tout au moins périodique, ammenant degrands changements et imprévus. Bien évidement, rien de cela n'est gratuitmais bon , a quoi on une vie à s'éconnomiser

Il me semble que ton pendant baisse rapidement le glaive pour gagner des attendus finalements très convenus sans rien remttre en cause, à commencer par sa propre vision de la chose, ce qui me rend hélas peu optimiste sur ses capacités à se reinventer... et la satisfaction de la vie qu'il pourra de là te procurer.

Tu as aussi raison sur le point par contre que l'amour ne suffit pas pour cela , il faut auisi la volonté, le désir partagé d'y arriver ensemble, mais au fond ce n'est qu'un sacrifice à soi même, à ses propres exigences.


Par contre l'amour que tu cites lui porter me semble s'opposer à la non acceptation de sa non adhésion à tu vue de la chose.

Que tu puisse en souffir, certes mais celà ne doit en rien t'empêcher de te lancer à corp perdu dans votre vécu, il est sur que tu donnera plus , que tu souffrira plus, que tu subira plus la frustration que lui mais toi, tu saura changer, évoluer, te re-fonder, te réinventer le cas échéant, probbalement lui pas mais, au fond, c'est ton vécu que tu vis... Choisi mais pleinement, pas avec réserve, évite de t'observer d'un oeil extérieur, vie ta vie, soit-y pleinement et tu guidera les évennements, naturellement.



Sans vouiloir t'effrayer, ton désir d'absolu ser atoujours source de souffrance pour toi, apprend à loublier de te regarder à travers lui, oublie même jusqu'à son existence, ne le renie pas mais ne l'observe pas...


Dernière édition par Fab. Fabrice le Mar 13 Déc 2016 - 21:13, édité 1 fois (Raison : Problème de [Ctrl]+C)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 937
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par sashamira le Mer 25 Jan 2017 - 11:47

@Primalerb

Tout d'abord, tu n'es pas la seule à vivre l'amour de cette façon. Moi aussi je vis les choses avec intensité et dans ma relation, mon copain ressent un décalage et me dit que je vis les choses avec beaucoup d'intensité. Je suis aussi très souvent en demande et en "frustration" du coup.

Ce n'est pas facile à vivre. Mais jusqu'ici, les hommes que j'ai rencontré ont tous fuit en s'apercevant de la vivacité et de l'intensité de mes sentiments... Comment je tiens? J'en parle à mon copain, on en discute (il est très ouvert et d'une sagesse incroyable). Ce qui fait que j'accepte la situation? Je ne suis jamais tombée sur quelqu'un qui me comprenait autant bien qu'il ne vive pas exactement la même chose que moi. Il arrive à me comprendre et à me rassurer. Malgré mes peurs qu'il fuie comme les autres, finalement, je me rassure en disant qu'il reste toujours là et qu'il prend le temps de parler de ça avec moi. Au final, tout ce qu'il fait pour me rassurer est une preuve d'amour à mes yeux et je n'y ai jamais eu droit avant. En prenant du recul, en analysant la situation, en me mettant à sa place,... j'arrive à relativiser. Je me dis aussi que si je prends la poudre d'escampette à chaque fois qu'une attente n'est pas comblée... j'aurais peu de chance de construire une relation saine, positive et durable... Je n'oublie pas que c'est ce que je cherche depuis longtemps.
(Attention, vu mes( et p-e les tiens aussi du coup) doutes récurrents,... il est bon de prendre son temps... aller se promener dans la nature,... pour comprendre la situation et retomber dans le schéma de "réconfort").

Mon conseil est donc d'analyser la situation relationnelle dans son ensemble. Si tu veux des sensations fortes, des surprises,... propose les lui. S'il n'est pas disponible, ce qui arrive... Vis-les avec toi-même.

J'espère que mon post pourra t'aider ou pourra aider quelqu'un d'autre.

sashamira
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Sun Simiao le Mer 25 Jan 2017 - 12:28

Après la période rose vient la période blues, puis le cubisme : la simultanéité des points de vue.

   Sérieusement, à te lire ainsi que d'autres commentaires, je me dis que beaucoup de couples ne sont pas très bien assortis, ou que "le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard". Je comprends parfaitement qu'un homme puisse être moins "extravagant" dans sa relation -disons, de manière plus épisodique, et en souhaitant en avoir lui-même l'initiative dans un certain nombre d'occasions- mais ne l'être quasiment jamais ou jamais de sa propre initiative ; et ne pas pouvoir apprécier chez sa partenaire un si bel enthousiasme me semble triste, et relever d'un coeur un peu fermé, d'où une tiédeur apathique, et même plus ou moins d'une difficulté à aimer, c'est-à-dire en définitive à être soi !

 La sagesse, la compréhension... Franchement Mesdemoiselles, vous ne me ferez pas croire que cela remplace votre besoin de vous sentir aimées ! La vérité, c'est que cela vous rassure sans doute. Un homme plus vivant paraîtrait -peut-être à tort !- plus instable, moins rassurant... D'où la solution cubiste : le mari & l'amant.

Pourtant, on peut espérer trouver un amour qui nous comble réellement du point de vue sentimental et éviter des situations schizophréniques. Encore faut-il en accepter les risques et les incertitudes...
avatar
Sun Simiao
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 631
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Portez des lunettes roses le Mer 25 Jan 2017 - 12:36

Vraiment je ne vous comprend pas. j'ai rencontré mon épouse quand elle avait seize ans et moi dix huit, j'en ai 59 et on est toujours ensemble. Toujours.

Non seulement c'est possible, mais qu'est-ce que c'est bien ! Je l'aime de tout mon cœur. Je ne cesse de découvrir de nouvelles choses chez elle qui m'étonnent. Je précise que je suis surdoué et qu'elle ne l'est pas. Je pense à elle toute la journée quand elle est au taf. Elle m'appelle plusieurs fois par jour. Quand elle rentre à midi j'ai fais la popote. Il y a une espèce d'atmosphère de jubilation, un partage quotidien. Je n'en n'ai jamais voulu d'autre, je n'en voudrais jamais d'autre. Elle est l'amour de mon cœur. Mon trésor sur cette terre. On s'assoit parfois tous les deux sur le canapé, on met une couverture sur nos genoux, et on est si bien !
Elle a toute liberté, j'ai toute ma liberté. Quand on sort, c'est ensemble. Juste elle et moi côte à côte, c'est le bonheur.
Juste par amour, jamais par devoir. S'il y a une tension, on s'assoit, on en parle et on s'embrasse. Ça ne dure jamais plus d'une heure (même si je n'ai pas compté) je sens que je l'aime, et je me sens aimé. C'est impossible à décrire.

Peut-être un jour mourra t-elle. Alors moi je mourrai de chagrin, et on sera ensemble pour l'éternité.
avatar
Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19005
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Invité le Mer 25 Jan 2017 - 14:56

@Fata: Ton témoignage est magnifique, j'en ai eu les larmes aux yeux. Merci de me redonner un peu d'espoir! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Portez des lunettes roses le Mer 25 Jan 2017 - 15:00

Merci. Very Happy
avatar
Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19005
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Paradoxa le Mer 25 Jan 2017 - 16:30

Wow, en effet quel beau témoignage ! Ca va en faire sourire beaucoup et qui sait, redonner un peu d'espoir Smile

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 160
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par tieutieu le Jeu 26 Jan 2017 - 8:34

Très joli témoignage Fata. Very Happy
J'y vois des similitudes avec ma situation perso et je voulais l'écrire aussi parce que je pense que des couples qui sont heureux (Z ou pas), il y en a plus que ce que ce forum voudrait bien montrer. Les gens satisfaits en couple (la formulation est très vilaine j'en conviens) ne viennent que très rarement sur un forum pour dire qu'ils le sont.
Un p'tit UP pour l'espoir. Wink

Pour répondre à Primalerb, je trouve que Chuna56 a été de très bons conseils (comme d'hab' en fait).
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 848
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Pieyre le Jeu 26 Jan 2017 - 18:12

Oui, c'est très beau. Voilà ce que j'aurais aimé vivre. Je l'ai attendu sans être assez volontaire, et puis ensuite c'était trop tard. Aussi je me suis contenté de ces rencontres contingentes qui ne constituent pas une vie, même si elles étaient heureusement toutes enrichissantes.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18316
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche d'absolu en amour - source de frustration

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum