L'automne

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: L'automne

Message par Invité le Ven 21 Sep 2018 - 10:28

nous voue Ils ,

             Je tue il .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Invité le Ven 21 Sep 2018 - 10:29

Père

sonne .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Alpha Tauri le Mer 10 Oct 2018 - 15:01

J'ai pensé à wat...
C'est vrai que quand on voit ça on peut penser que c'est la plus belle des saisons.
Enjoy !


_________________
"L'humour, cette façon entièrement habile et satisfaisante de désamorcer le réel au moment où il vous tombe dessus."
Romain Gary
Alpha Tauri
Alpha Tauri

Messages : 553
Date d'inscription : 12/05/2015
Age : 31
Localisation : La maison du bonheur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Mer 10 Oct 2018 - 18:31

Etant revenu provisoirement sur cette terre,
je vais tenter de me reconnecter un peu plus...
dans un spectre un peu moins autistique.

Je vous ai lus.

@ Aube : je n'ai jamais posté une photo sur un fil.
On fait comment ?
(Je dispose de photos sur mon smartphone et de photos sur carte sim de mon vrai appareil-photo. je suis devenu tellement fainéant -et non-motivé; je me fous de tout; c'est assez grave, m'a dit le docteur) que je ne rentre même plus mes photos sur mon disque dur, elles restent prisonnières de mes cartes sim.)

Mais j'ai toujours été un homme de bonne volonté.
Rien n'est désespéré, au moins pour l'instant.

So long, friends.
if

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ortolan le Mer 10 Oct 2018 - 18:46

Je peux essayer de t'aider pour transférer les photos sur ton ordi : un appareil photo numérique dispose d'un emplacement pour carte SD, pas SIM (SIM c'est pour les téléphones / tablettes). Peut-être une micro-SD qui est de la taille d'une micro-SIM environ. Si tu n'as pas d'adaptateur ou de port pour ces cartes sur ordi portable par exemple, tu as souvent un port USB sur chaque appareil. Il suffit alors en général de le connecter au PC et éventuellement d'installer un programme (le driver / pilote) et tu devrais voir un nouveau périphérique accessible comme un disque dur dans "Poste de travail" / "Ordinateur" / "Ce PC".
ortolan
ortolan

Messages : 10830
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Vous êtes ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Mer 10 Oct 2018 - 18:58

Oui, je me suis emmêlé les pinceaux dans les SD et SIM....

Ok, j'essaierai.
Merci beaucoup pour tes conseils précieux...et rapides !!!

if

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Beautymist le Dim 14 Oct 2018 - 23:01



photo: "Allium" par Steven Beckly
Beautymist
Beautymist

Messages : 1426
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Sam 8 Déc 2018 - 8:18

Elle était là, désormais, dans sa noire étrangeté.

Une aurore incertaine, un crépuscule sans fin. Le jour sans la lumière, et les bruits effacés.
Les plus belles couleurs qui apaisaient et brisaient le coeur sont parties, laissant place au gris, au sombre, au froid.

On avait cru rêver d'un été lentement décroissant, de l'illusion des joies dissimulant les peurs. On entendait encore dans le fond de notre âme les doux chants de l'automne, et même l'écho des rires.

Non.

Les derniers jours de l'automne enfoncent le passant dans l'angoisse, ils courbent son dos, froncent son visage, et font fumer son souffle. Ils font parfois couler sur sa joue une larme qui gèle dans la nuit.

Pleurer tout ce qui est passé, et le pleurer l'attente d'un destin peut-être funeste dans la saison des glaces, aussi noire qu'une agonie.

Puisse le feu encore une fois nous éclairer et nous préserver de la morsure de l'hiver. Puisse le feu intérieur subsister sans nous consumer.

*

Le sage et le fou dansent ensemble, tourbillonnent et vacillent.

*

Mais ne tomberont pas.
Aube
Aube

Messages : 752
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Sam 8 Déc 2018 - 18:27

Aube, tu m'impressionnes.

Puissance
et
mystères

de la poésie.

Silence.
Pas même une fugue de Bach.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Belena le Sam 8 Déc 2018 - 21:19

Chanson d’automne
Pommier, automne, tes pas enfoncés Dans la terre plate et difforme de pluie...
La brume dessine les contours de l’âme, Avec des couleurs irréelles et précises, L’horizon s’efface,
Les bateaux ont l’air égarés,
Les maisons s’endorment Sous un soleil enveloppé...
Automne, pommier, les envolés lyriques Avec la première ventée,
Grenade éclatée en rouge et en vert Comme un cœur qui bat
Dans une boîte à café...
Automne, souffle de mort,
Agonie lente des êtres moribonds,
Des nouveau-nés inaperçus,
Nausée des filles fragiles,
Plainte aussi c’est l’automne
Ni froid ni chaud,
Pas de vie ni de mort.
On croque des pommes sous un pommier en automne.
Belena
Belena

Messages : 769
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 45
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Sam 8 Déc 2018 - 22:30

Merci, Belena.

if

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Lun 10 Déc 2018 - 19:32

Père sonne.
Je vais essayer de retrouver le texte que j'avais écrit en me jouant des mots.

C'est un tel b....l, dans mes papiers...

Mère, si...  Wink

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Sam 15 Déc 2018 - 0:10

A y est. J'ai retrouvé. Non sans mâle.
Je livre tel quel, brut, comme ce fut écrit.
.....................................................................................................
Jeux de mots.................Accessibles pour public francophone
Culturellement : limités, donc. Psychanalytiquement corrects.


Je de maux : allons-y.
Suicide.
Je disais : il faut que je tue l'être-en-moi (mon daîmon).
Que, je, tu, lettre, en moi, toi, moi, tu, moi, 


Je pensais au suicide puisqu'il me fallait tuer l'être-en-moi,
l'être laid fallait-il tuer
..............................l'être qui
tue ma vie depuis qu'est née ma vie,
depuis qu'Enée me vit, en l'Enfer,
Naissance. Puis Mort.
Né : sens. Puits : mords !
ILS ont suicidé ma vie mes envies
ILS ont mis à mort ma confiance
Con. Fiance.
Fiancée.
Le lai de la Belle Fiancée : 
le con de la fiancée, non, 
décidément je n'ai pas
confiance.


Sui-cide.
Con-fiance....ou confier ?
Mais se confier...à qui .
Est-ce acquis ?


Non, les dés décident et mentent
décidément ce n'est pas acquis. A qui, donc ?


Pas à qui que ce soit. A personne.


Personne. Nous y reviendrons. 
A suivre.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Sam 15 Déc 2018 - 17:13

.....................
Quelqu'un sonne. C'est mon père.
Mon père sonne.
Il est âgé. Etagé ? Père. Sonne. Âge. Une personne âgée, un personnage.


Faire paire avec le père : jumeaux. Jumelage. L'âge encore, donc.
Les fils du temps, ou leurs fils, tissent
la vie des fils.
Père et moi, fils. Repère-moi, fils; repère-toi, père.
"Tu as la permission, je suis un père permissif.
- La père-mission ?"
Mission du père, moisson du fils,
du fils, of son, on sonne
du Père au Fils par l'Esprit Saint on sonne l'office.


Oui, tout est véritable, vérifiable, inévitable.
Il est faux que je
que : tu tues
car :  tu
es celui qui me tue, en moi me tutoies.


En moi : émoi. Et moi, dans tout cela ?
Je me tais. Je me suis tu. Tuicide, 
nous sommes revenus, nus, au point de départ, lorsque le dé part.


Je me tus, écrivais-je.
Me taisant, ne me tuais-je pas ?
Tais-toi et tête, toi, maudit têtu mauvaise tête.
Tu peux prétendre que tu es toi en disant "tais-toi", et tuer moi.
Tu n'es pas en parlant, tu es en écrivant.
Ou bien tues-tu en parlant ?
Tu es l'autre, toi.
Tu es l'autre toît.
Tuer l'autre : toi.
Tu bégaies.


Où l'on s'aperçoit de tous les crimes commis en de simples jeux, 
jeux de maux sur le suicide : 
Néanmoins, mot de la fin, ou faim des mots : 
nulle part elle ne fut là, or
je l'incrimine, elle.*


No one is innocent.


*L'ire onde aile : toute volage qu'elle fût, qu'elle fuit,
en l'automne,
la saison la ramène.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Dim 16 Déc 2018 - 19:08

Vos messages, chacun à leur manière, contribuent à faire exister ce petit fil de l'automne et lui donnent toujours un éclairage nouveau et inattendu. Même si je ne réagis que rarement (ne sachant de toute façon guère interagir d'une manière générale), sachez que je vous lis et j'apprécie ce que vous apportez.

Si je devais ne plus y venir, je crois, j'espère, qu'il existerait encore, tranquillement, dans sa poésie claire-obscure, grâce à vous. De cela, et d'autres choses encore, je vous remercie.

*

[Mutisme qui préserve.]

*

Heureusement, comme le dit la chanson, nous ne sommes poussière dans le vent.

Je crois même que nous ne sommes que poussière dans le vent.
Ou le serons bientôt.
Aube
Aube

Messages : 752
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Dim 16 Déc 2018 - 20:32

C'est extrêmement touchant, Aube, ce que vous (puisque vous) écrivez.


Un peu triste, aussi.
"Si je devais ne plus y venir"...


Oui, j'en suis bien convaincu, Aube, nous ne sommes que poussière dans le vent.

que signifie : "Ou le serons bientôt ,"
que signifie  (je relie) "Toute vie est bien entendu un processus de démolition."

*
Présence nécessaire.
*


En attendant nous sommes.
Soyons.
Il est difficile d'être, mais
soyons.


Vous êtes, Aube.
J'ai besoin de votre voix.
J'ai besoin de votre voix, 
l'une de plus belle qui soit, 
en ce site.


De quoi votre mutisme vous préserve-t-il ?

"Le sage et le fou dansent ensemble,
tourbillonnent et vacillent,


mais ne tomberont pas."


Mais ne tomberont pas.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Dim 16 Déc 2018 - 22:05

Puisse cette poussière te colorer l'esprit





Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1104
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Dim 16 Déc 2018 - 22:19

Tu es délicieuse, Miss.

Souffle parfois ici une brise de...

Je m'adressais à Aube.
Connais-tu Aube ?

Parfois ce site est un jeu de pistes.
Je suis très mauvais, en jeux de pistes.

A qui t'adresses-tu, Miss ?
Ambiguïté.
Ou précision.
On n'est jamais suffisamment mathématique.

Quel beau fil, ceci étant.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par siamois93 le Dim 16 Déc 2018 - 23:15

Je dois vous l'avouer, j'adore cuisiner.
Tout à l'heure derrière un paquet de chips j'ai découvert l'histoire de ce produit (je vous colle ici le texte de Wikipédia.fr) :
L'invention des chips est attribuée à George Crum, un chef cuisinier. C'est à cause d'un client (qui pourrait être Cornelius Vanderbilt) particulièrement exigeant que George Crum mit au point malgré lui ce qui allait devenir l'amuse-gueule le plus répandu au monde[réf. nécessaire]. Pour la deuxième fois de suite, le client refuse son assiette de frites, trop épaisses à son goût. Énervé, le chef George Crum décide non plus de tailler les pommes de terre mais de les émincer en tranches aussi fines que possible. Quelques minutes de friture, un peu de sel et le tour est joué. Mais contre toute attente ces « copeaux » de pommes de terre ont un véritable succès. George Crum décide même d'en faire sa spécialité et de les inscrire sur sa carte. Ils devinrent une spécialité nommée selon le nom du village, Saratoga chips. Toutefois, Georges Crum étant à la fois afro-américain et amérindien, il ne peut en aucun cas déposer de brevet aux États-Unis pour cette invention.

Ainsi de la contrainte naît la création, comme si la liberté de créer n'était qu'une illusion, la création ne se fait que pour réagir à une contrainte.

De même ceci, sur la poussière car j'adhère à cette idée de lumière qui cherche justement à se libérer de la poussière https://fr.wikipedia.org/wiki/Chevirat_haKelim#La_brisure_des_vases :
Spoiler:
Les étincelles de lumière divine restent captives des kelippot, réduites à l’état de déchets, en quelque sorte. La « brisure des vases » opère une rupture catastrophique entre les trois sefirot les plus élevées (la Couronne, la Sagesse et l’Intelligence) et le sefirah la plus basse (le Royaume). Les communications sont rompues entre le haut et le bas, puisque les six sefirot intermédiaires ne sont plus que des débris.

Cette rupture de communication est à l’origine du mal, selon Isaac Louria, dans la mesure où elles retiennent une lumière indispensable à l’accomplissement de la création jusqu’à sa perfection. Les kelippot, les « coquilles », rendent obscur ce qui pourrait paraître clair. Elles engendrent les contresens, les erreurs, des méprises et, en somme, les puissances dont profite le mal, selon Louria.

La structure défaillante de la création divine, présente dans la Kabbale depuis Isaac l'Aveugle (1160 - 1235), trouve une explication chez Isaac Louria. La puissance du Jugement (din), parce qu’il restreint considérablement la puissance de Miséricorde (en quoi consiste la lumière divine), quand se produit la création du monde, fragilise tout l’édifice séfirotique. Le Jugement ne forme pas de vases assez solides pour supporter un afflux intense de compassion. C’est pourquoi, au-delà des kelippot, le Jugement se trouve à la racine du mal.
siamois93
siamois93

Messages : 3736
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 51

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Sam 26 Jan 2019 - 18:58



River, oh river, river running deep
Bring me something that will let me get to sleep
In the washing of the water will you take it all away
Bring me something to take this pain away
Aube
Aube

Messages : 752
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Lun 28 Jan 2019 - 22:18

J'apprécie et ne me sens pas à "la hauteur" pour contribuer.

(Je suis en voyage dans les textes bibliques, rien à voir.)


Bonheur d'UNE contribution.

Merci, Aube.

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Mar 29 Jan 2019 - 23:14

L'hiver d'ici a enfin mis à mort le trop long automne.
Gelées blanches sur les amandiers.

Les rouge-queues timides (tels noirs bergeronnettes) et les chardonnerets impies,
le rouge-gorge du sud et le rouge-gorge du nord, 
les mésanges bleues enfin (mais le couple de faucons pélerins ?)
les pinsons, fruits des pruniers sauvages,
et puis les vols magnifiques des étourneaux (qui nichent sur le temple), 

Bring me something to take this pain away

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Sam 2 Fév 2019 - 22:31

@ dust in the wind

I lit a thin green candle
to make you jealous of me
but the room just filled up with mosquitoes
they heard that my body was free
Then I took the dust
of a long sleepness night
and I put it in your little shoe
and then I confess
that i tortured the dress
that you whore for the world to look trough

Our words
are all
dust in the wind

Read you soon, Aube

you're too rare

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par izo le Dim 3 Fév 2019 - 0:04

Les grues cendrées ont crié haut dans le ciel se signant de leur V comme la victoire répétée sur les saisons passant.
izo
izo

Messages : 2634
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ifness le Lun 4 Fév 2019 - 22:07

C'est vrai, izo ?
Déjà ?

ifness

Messages : 2561
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Beautymist le Mer 6 Fév 2019 - 18:11

un classique, chanté par les plus grands :

Autumn in New York, why does it seem so inviting?
Autumn in New York, it spells the thrill of first-nighting.
Glittering crowds and shimmering clouds in canyons of steel;
they're making me feel: I'm home.

It's autumn in New York that brings the promise of new love.
Autumn in New York is often mingled with pain.
Dreamers with empty hands may sigh for exotic lands;
It's autumn in New York;
It's good to live it again.
Beautymist
Beautymist

Messages : 1426
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 46
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum