L'automne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'automne

Message par Aube le Ven 14 Oct 2016 - 19:27

"Happiness in intelligent people is the rarest thing I know", écrivit Hemingway post-mortem (et sans les mains).

Et dire qu'il était arrivé à cette conclusion sans jamais avoir lu J S-F !

Pourquoi débuter ainsi ce sujet ? Parce que c'est l'automne, et il est connu qu'il n'y a pas de meilleure saison que celle-ci pour sentir le bonheur s'étioler et se fondre dans ces nuits toujours plus précoces. Octobre, c'est le mirage estival laissé pour de bon derrière soi et l'insupportable beauté des couleurs qui mentent et ne promettent rien d'autre que les tristes mois de l'hiver en approche.

L'automne des idées, aussi, comme chantait Baudelaire.

*          *          *

J'ai déjà rédigé l'an dernier un petit post de présentation vague, perdu au chaud dans les profondeurs du forum. On me dit à l'oreillette qu'il est content d'y rester. Comme nous sommes dans la rubrique des "présentations" de nouveaux et d'anciens venus, il semblerait logique que mes doigts rédigent un portait formel où je raconte que je ne suis pas fait pour cette vie là, mais que je suis content de vous connaître un peu (et non un peu content de vous connaître). Voilà ! C'est chose faite, et c'est sincère.

Cela peut paraître un peu court, comme présentation, mais je crois au contraire que ça prendra un certain temps. Et du temps, précisément, je n'en ai pas beaucoup, surtout en ce moment, donc j'alimenterai ce fil au gré des possibilités et de l'envie. Jusqu'ici, je n'ai jamais voulu faire de fil pour plusieurs raisons qui se résument en deux mots : pudeur (la mienne) et intrusion (la votre, potentiellement). La première est aisément évitable : il me suffit de parler d'autre chose, comme d'habitude. Je prends le risque de la seconde, mais avec modération.

*          *          *

Le nombre de milliers de gens qui tournent le dos à cela chaque jour ! Peut-être est-ce aussi votre cas.


Bienvenue à vous, à moi, et aux autres aussi !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Circé le Ven 14 Oct 2016 - 19:34

L'automne est aussi la saison où l'aube se rapproche au plus près du crépuscule.

Mais ce n'est pas pour cela que c'est ma saison préférée.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par 'C.Z. le Ven 14 Oct 2016 - 19:53

Quand la lumière du soleil baisse, celle de l'ordi s'allume et celle de ZC n'est pas bien loin. J'ai vu l'Aube pointer et je me suis connectée. La nuit arrive plus que l'hiver ; l'automne est un coucher de soleil et j'ai un peu peur du noir aussi.

'C.Z.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2693
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 35
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Ven 14 Oct 2016 - 20:21

@Circé : Nous diras-tu pourquoi ?
D'ailleurs, c'est aussi ma saison préférée.

@'C.Z. : Winter is coming malgré tout ! Et c'est une bien longue nuit.

*

Le plus beau et troublant couché de soleil que j'ai eu la chance de voir était un crépuscule de novembre. Il annonçait d'ailleurs une forme de nuit, mais je l'ignorais alors.

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Mily le Ven 14 Oct 2016 - 20:29

J'intrusionne.

Bisous

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3285
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Circé le Ven 14 Oct 2016 - 20:57

J'aime l'automne parce que c'est la saison qui mène au solstice d'hiver et au crépuscule, c'est la période où le monde, le vrai, s'endort pour mieux renaître, c'est le moment où la mort et la vie se lient et où le voile entre ces deux univers qui n'existent nulle part se fait le plus léger.

J'aime l'automne parce qu'il est caresse, magie et merveilleux.

J'aime l'automne parce que c'est la saison où je me suis lié avec elle.

Circé
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 748
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 35
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par utilisateurdebase le Sam 15 Oct 2016 - 8:39

salut, bon automne Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Sam 15 Oct 2016 - 9:04

Merci udb et bienvenue Mily !

Circé, je partage ton avis sur l'automne et ses merveilles. Les petites lumières qui vacillent dans la nuit.

*

Impudeur du "très semblable".

Hier, pendant que je faisais autre chose, je pensais à la gêne étrange ressentie souvent lorsque les regards se croisent. Il ne s'agit pas, d'ailleurs de n'importe lesquels, même si tous peuvent poser problème : ceux qui provoquent le plus l'envie de fuir ou de détourner mes propres yeux vers un espace plus vague, sont les regards les plus semblables (ou que j'imagine être semblables) au mien.
Cela n'est peut-être pas clair.
Croiser le regard des membres de ma famille est une chose que j'évite plus ou moins consciemment, probablement parce que je vois en eux quelque chose de trop reconnaissable. C'est un peu comme si ce que nous partagions et avions partagé leur donnait un accès, forcément intrusif. Ou peut-être que je me reconnais un peu en eux, un peu mais pas assez, ou trop.

C'est en pensant aux IRL de ZC que l'idée m'est venue. Croiser des esprits qu'on a l'impression de connaître immédiatement est souvent une très jolie chose, mais parfois, ce sont des regards créant une reconnaissance trop brutale.

Une sorte de "vallée de l'étrange" de ce miroir de l'âme, expliquant peut-être le malaise.

Pourquoi je raconte cela ?

Sans doute parce que lorsque j'étais enfant, on m'a dit qu'il était assez impoli de ne pas regarder les gens dans les yeux, et que vivre en société revient à se partager mutuellement.
Pourtant, je crois au contraire que tout ceci est souvent très impudique.

Et puis le paysage est joli aussi, surtout en automne, et mérite d'être vu.

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Dim 16 Oct 2016 - 0:08

Qui chante ?

Si l'on excepte ceux qui sont dans l'incapacité de le faire pour des raisons physiologiques, psychologiques ou culturelles, tous les humains peuvent chanter.

Pourtant, j'ai beau sillonner la ville, je n'entends chanter que de très rares individus, qui appartiennent à trois catégories principales : ceux qui gagnent ainsi quelques sous dans le métro ou sur les ponts fréquentés, ceux qui chantonnent pour eux-mêmes (avec ou sans écouteurs) en faisant fi des regards étonnés ou irrités des concitoyens dérangés par une telle démonstration de douce et aberrante folie vocale, en enfin ceux qui, en groupes et souvent ivres, braillent à tue-tête en fin de soirée.

Chanter dans l'espace public comporte pour principaux risques de déranger les passants et d'être considéré comme un original (ou pris pour un fou : faites le test, si le coeur vous en dit ! Il suffit de se mettre à fredonner dans une rame de métro, et de mesurer si les gens se rapprochent ou s'éloignent de vous... Confort garanti). Ainsi, l'immense majorité de la population que je croise se tait ou parle, mais ne chante pas. Faut-il le regretter ?

La question ne mériterait pas d'être posée sans le paradoxe suivant : tout le monde se tait au quotidien alors que nous sommes noyés sous les chansons, partout et tout le temps : la radio sans cesse, les lecteurs MP3 en tout genre, les chaînes musicales avec les clips et concerts à profusion, l'infâme eurovision, et enfin - surtout - les émissions de plus en plus nombreuses où des anonymes de tous âges et de toutes conditions viennent exhiber leurs cordes vocales devant un public en délire afin de devenir quelqu'un (ou plutôt ce qu'ils croient être "quelqu'un"). Et les auditeur, spectateurs et téléspectateurs en redemandent.

Que les muets reprennent le chant et cessent de laisser ce moyen d'expression à des icônes creuses.
Chantons au Monoprix, dans la voiture, dans le métro, fredonnons dans le bus sans déranger personne, et surtout dans la rue, en marchant.

Je suis certain que ça améliorerait l'ambiance dans l'espace public, les transports, et tout ! Et puis je me sentirais moins seul : on pourrait enfin vivre en polyphonie !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Lun 17 Oct 2016 - 9:05

Automne, poésie de la lumière déclinante.

Quelle magie puiser dans cette jolie et triste saison pour réussir à passer l'hiver ?

J'imagine toute la panoplie de rituels et de préparatifs que les anciens, plein d'anxiété à l'approche des grands froids, devaient mettre en oeuvre pour surmonter cette appréhension d'un hiver rude où la nourriture pourrait venir à manquer. On comprend la rassurante idée du feu, du foyer, lorsque la durée du jour baisse irrémédiablement.

Semi-lumineuse, la nature d'automne murmure "soyez prêts".

Winter is coming, comme on dit - à juste titre - chez les Stark !



Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Mily le Lun 17 Oct 2016 - 9:49

Inciter les gens à chanter dans les transports en commun ? Tu veux ma mort ? Déjà que je supporte à peine qu'ils respirent.

Sinon, mon bon vieux pick up me manque. Son moteur était suffisamment bruyant pour couvrir mes glapissements, maintenant que j'ai passé l'âge (et que je n'ai plus envie) de le faire en discothèque.

Moi, je rêve de pouvoir danser dans la rue parfois. Mais c'est encore pire que chanter. J'ai développé une technique pour danser dans ma tête mais j'ai juste la trouille qu'un jour, un mouvement m'échappe de manière incontrôlée, emportée par mon élan Pété de rire

Édit : c'est peut-être pour ça que j'aime le cinéma indien, cette capacité qu'ils ont à tous se mettre à danser et chanter d'un coup et hop, en un claquement de doigt, à reprendre le cours de l'action tranquille, comme si le temps s'était arrêté.

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3285
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Lun 17 Oct 2016 - 10:31

@Mily : je suis parti du principe qu'ils chanteraient juste (et doucement), et pas tout le temps, juste un peu !
D'ailleurs, ça me rappelle que mon moteur - étant moins bruyant que le tien - m'avait un jour permis d'apprécier tes glapissements à leur juste valeur !

Anecdote récente.

L'autre soir, dans le métro, un sympathique musicien chantait Guantanamera (oui, cette célèbre chanson cubaine, reprise entre autre par Joe Dassin, et bien souvent chantée autour d'un feu de camp (sauf dans celui de Guantanamo, paradoxalement, allez savoir pourquoi)).

Comme tous les chanteurs du métro, il n'avait pas un franc succès auprès du public, en dépit de ses efforts et de ses sourires : pour être honnête, le vide d'était fait autour de lui, comme si la présence d'un volume sonore non désiré venait déranger la routine des usagers (dont on devine la haute qualité des goûts musicaux d'après les milliards de vues d'infâmes merdes sur Youtube). D'ailleurs, c'est ce vide physique que j'apprécie et qui me conduit à choisir systématiquement la zone du wagon où se trouve le musicien alors que bien des gens évitent précisément ce lieu-là, imaginant que la musique leur fera grincer les tympans ou que la misère sera contagieuse.

Bref.
J'ai éprouvé l'envie de me mettre à chanter avec lui, ce que j'ai d'ailleurs fait un peu en fredonnant le refrain (à la tierce), de façon fort heureusement inaudible pour les tiers (je ne voulais pas lui faire de l'ombre, vous vous en doutez bien).

Concernant la danse : techniquement, rien n'empêche de le faire sinon une auto-censure liée au regard des autres. Pourtant, autant l'admettre : les autres, quelque puisse être la qualité de leur jugement, n'en ont généralement strictement rien à foutre de nous. Dans le pire des cas, voir un ou des farfelus se conduire de façon inattendue pourra les distraire l'espace d'un instant, avant qu'ils ne retournent à leurs préoccupations fondamentales (leur nombril, leur cul, leur fric et, le cas échéant, leur progéniture).
Conclusion : Mily, j'attends impatiemment de te voir danser en pleine rue !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Mer 19 Oct 2016 - 8:01

Conviction(s).

En cette période pré-pré-électorale, on entend souvent les politiciens exprimer leur conviction et la présenter comme un argument. Ce travers ne touche pas que les dirigeants, puisque la conviction a tout intérêt à être structurelle chez eux (sous peine de passer pour des girouettes), mais il est répandue dans tous les domaines, soit en étant partagée par une partie de la population au sein d'une culture ou d'un camp politique par exemple, soit de façon plus personnelle.

J'ai l'impression que la conviction est peu compatible avec la réflexion, en ce qu'elle finit (même après un cheminement élaboré) par s'arrêter à un point fixe, un avis rigide et tranché, et donc n'a plus de dynamique évolutive.
La conviction, d'origine personnelle ou héritée, rationnelle (après avoir écrit Le Capital, on peut considérer que Marx avait une conception construite et argumentée de l'économie politique) ou émotionnelle, finit souvent par s'ériger en argument, éventuellement inattaquable au même titre que la foi, pour des questions de respect.

Il est évident qu'on ne peut pas frontalement dire à quelqu'un : "voter tel parti est idiot", ou "l'Olympique de Marseille est un club de danseuses", ni "puisque je te dis que le blondes sont mieux que les brunes !" sans risquer de prendre un regard méprisant, une repartie cinglante ou un poing dans la gueule.

C'est quand même dommage, car le trop plein de convictions rend les antagonismes souvent inconciliables, et semble entrer en contradiction avec les complexes nuances du fleuve de la pensée, qui en sont les méandres.

*

Ce matin, j'ai la conviction qu'il va faire froid. Tous les Inuits du monde sont invités à se moquer !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Sam 22 Oct 2016 - 18:19

Dans une rue de Paris cet après-midi, j'ai aperçu ce qui devrait bientôt devenir la tenue obligatoire pour les prochaines IRL !


Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Dim 23 Oct 2016 - 20:54

Le dimanche soir, surtout en automne.

Temps idéal pour semi-sombrer : la lumière qui va diminuendo, l'épuisante sortie, la pluie sinusoïdale, l'accumulation de tout, fatigue en prime et cette impression de faux cul-de-sac que sera la nuit à venir.

*

Parfois, j'ai l'impression qu'il existe deux catégories de gens : ceux pour qui l'espoir d'un avenir meilleur arrive au moment de se coucher, voire de s'endormir, mais qui au matin ont perdu leurs illusions et leur énergie, et ceux qui tombent de fatigue avec une impression que leur vie est un puits sans fond d'angoisse, mais se réveillent avec enthousiasme, prêts à affronter le jour - et advienne que pourra.

*

Vivement lundi !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 23 Oct 2016 - 23:10

Ben je suis dans la 3èm catégorie (et je connais des supers dépressifs dans la 4em ).
Bon lundi Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16894
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Lun 24 Oct 2016 - 19:52

Hey, Kakthu ! Je me disais bien que quelqu'un relèverait ces deux autres possibilités ! Bon lundi et bonne semaine à toi !

*

En parcourant les fils de présentation, j'ai eu l'impression que beaucoup était intéressant et même touchants, et que les nouveaux venus avaient des choses à dire.

Par conséquent, toi qui viens d'arriver sur le forum, toi qui t'es perdu dans ce fil marginal, toi qui doute peut-être de ta légitimité, je te prie de bien vouloir oser participer aux discussions avec tout ce que tu as de nouveau, de bienveillant et d'original à apporter, parce que bon... à quelques exceptions près, j'en ai marre de lire toujours les mêmes !

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Mer 2 Nov 2016 - 9:41

Quelque part à la fin des années 90, Halloween a commencé à être fêtée en France, pour des raisons nettement plus commerciales que culturelles.
Etant déjà à peu près adulte quand cette mode semi-éphémère a été lancée, cette fête d'automne n'avait jamais existé à mes yeux autrement que dans les films américains (qui en général suscitent l'effroi à grands coups de citrouilles masquées) ou les séries (qui témoignent de l'effervescence grimée de mouflets animés par la gourmandise).

Parfois, au cours des années qui suivirent, il m'arriva de rejoindre une soirée déguisée sans trop de conviction mais avec un peu d'amusement, en particulier parce qu'il est délicieusement décalé d'être déguisé en sorcière dans un RER au sein duquel le classicisme vestimentaire de tous les autres passagers fait comprendre que la mode est passée.

Avant-hier soir, alors que je passais le week-end dans une petite bourgade tranquillement familiale de l'ouest, et que le soir était déjà bien avancé, j'eus la surprise de croiser une joyeuse bande de pré-ados déguisés pour effrayer et récolter quelques victuailles bien méritées. J'imagine qu'ils étaient tout autant excités qu'anxieux à l'idée d'aller sillonner les rues du quartier une fois la nuit tombée, mais ils semblaient bien s'amuser.
Au moment où nous nous sommes croisés, j'ai eu l'impression qu'ils vivaient leur enfance, et au fond de moi j'ai espéré brièvement qu'ils soient capables de se rendre compte qu'il s'agissait d'une chance, un vrai privilège d'évoluer dans un monde qui ne leur a peut-être pas encore révélé toute l'ampleur de sa vacuité et de sa rudesse.

Ainsi, j'ai fini par me dire que cette fête de milieu d'automne, pour importée et artificielle qu'elle puisse être, comportait quelques éléments bénéfiques.

Comme chantait le poète, "l'enfance, c'est encore le droit de rêver, et le droit de rêver encore".

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Godzilla le Mer 2 Nov 2016 - 9:59

Tiens, jamais mis les pieds ici - pourtant "j'aime beaucoup ce que vous faites"
euh - j'aime bien tes posts, voila ! (bien vu, Halloween/l'enfance : en même temps les gosses de la fin des 70's sont biaisées, les années 80 furent un cauchemar politique -Reagan/Tatcher- mais nous, en tant que gamins, on rêvait avec Albator, Goldorak et les autres. Nostalgie ^^)

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1946
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Jeu 3 Nov 2016 - 11:36

@Godzilla : merci !

En effet, on se promenait dans les toutes les galaxies grâce à une poignée de dessins animés : en plus de ceux que tu mentionnes, qui a oublié Cobra, Capitain Flam et Ulysse 31 ? Parfois, nous voguions jusqu'au nouveau monde (Les mystérieuses cités d'or), voire même sous terre, dans les "strates" des Mondes engloutis.




Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Godzilla le Jeu 3 Nov 2016 - 11:53

Very Happy
Si j'ai le courage, un jour, j'ouvrirais un fil sur tout ces chouettes DA.
Au delà de la simple nostalgie, certains étaient vraiment l'oeuvre de grands artistes (les VF ne rendant pas justice à leur travail, hélas).
Je pense en particuliers à Leiji Matsumoto (Albator, et tant d'autres...), Go Nagai (Goldorak...) et mon chouchou, Buichi Terasawa (Cobra !!!)

(mais ceux que tu cite aussi bien sûr !)

Ouverture japonaise de Cobra :
(Dire que le générique VF, c'est Antoine de Caunes qui l'a écrit, sous le pseudo de Paul Persavon Laughing )


Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1946
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par ortolan le Jeu 3 Nov 2016 - 12:03

Personnage de Cobra inspiré par la gueule et la "flamboyance" de notre Bébel national Wink

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1517
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par cyel le Jeu 3 Nov 2016 - 12:19

L'automne

Voici venu le froid radieux de septembre :
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;
Mais la maison a l'air sévère, ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.

Comme toutes les voix de l'été se sont tues !
Pourquoi ne met-on pas de mantes aux statues ?
Tout est transi, tout tremble et tout a peur ; je crois
Que la bise grelotte et que l'eau même a froid.

Les feuilles dans le vent courent comme des folles ;
Elles voudraient aller où les oiseaux s'envolent,
Mais le vent les reprend et barre leur chemin
Elles iront mourir sur les étangs demain.

Le silence est léger et calme ; par minute
Le vent passe au travers comme un joueur de flûte,
Et puis tout redevient encor silencieux,
Et l'Amour qui jouait sous la bonté des cieux

S'en revient pour chauffer devant le feu qui flambe
Ses mains pleines de froid et ses frileuses jambes,
Et la vieille maison qu'il va transfigurer
Tressaille et s'attendrit de le sentir entrer...

Anna de NOAILLES ("le coeur innombrable" - 1901)

cyel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Godzilla le Jeu 3 Nov 2016 - 12:42

ortolan a écrit:Personnage de Cobra inspiré par la gueule et la "flamboyance" de notre Bébel national Wink

Ouiiii ! Quel dommage qu'il soit bien trop vieux pour tenir le rôle dans le film (prévu depuis des années, mais ça a l'air d'être au point mort hélas...)

Godzilla
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1946
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 39
Localisation : Systéme solaire, 3eme planète.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Aube le Sam 5 Nov 2016 - 11:10

@Cyel : merci pour ce poème d'automne.

*

Saison propice au doute et à l'espoir. Celle des feuilles mortes, des arbres nus. Celle où la force accumulée pendant l'été s'estompe dans l'eau glacée qui alourdit nos chapeaux.
Mais connait-on de plus belles couleurs ?

*

Parfois, j'ai l'impression que la mémoire, qui pourtant fait de nous ce que nous sommes, peut être davantage un poids qu'un moteur. Sans les envier vraiment, je me demande si ceux dont la mémoire est moins absolue et donc moins pesante n'ont pas davantage d'aptitudes à apprécier le(ur) présent pour ce qu'il est.

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'automne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum