C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Aller en bas

C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Valdemort le Ven 14 Oct 2016 - 12:06

Je veux dire comment pensez-vous? Quelles formes prennent vos réflexions, vos souvenirs, vos rêveries? Comment fonctionne votre interface avec ce qui vient de l'extérieur ou de l'intérieur?

Je suis curieuse car pour ma part, contrairement à bon nombre de personnes, je n'ai que très peu d'images dans la tête. La plupart du temps j'ai des mots. Lorsque je réfléchis (dans mon lit le soir, au volant de ma voiture, etc.) je suis perpétuellement en dialogue avec un interlocuteur imaginaire, je parle, j'expose, je développe ma pensée de cette manière-là. Lorsque je lis un livre, je n'ai pas non plus d'images qui viennent spontanément, il y a plutôt une sorte de paysage de mots-concepts qui évolue au fil de ma lecture (difficile à expliquer). Je peux voir des images si je me concentre mais ce n'est pas naturel, ça me demande un effort. Je ne suis par exemple pas du tout réceptive aux types de relaxation qui se basent sur la visualisation. Quand je suis face à un interlocuteur qui me parle, de nouveau pas d'images mais ce brouillard de mots-concepts, presque matriciel. Du coup cela impacte mon imagination: je n'ai pas de représentations visuelles que je pourrais mettre en œuvre à travers un acte créatif (dessin, peinture, écriture, etc.), et je me sens amputée de ma créativité depuis des années.
Au niveau des souvenirs, là j'arrive à invoquer des images, mais ce sont des natures mortes, des clichés figés et dont les gens ont disparu. Plus le lien avec la personne du souvenir est émotionnellement fort, plus vite elle disparaît du tableau (exemple je peux me souvenir parfaitement du restaurant où je suis allée manger le we dernier, reconstituer le menu, la déco, les clients assis à la table d'à côté, le serveur - mais je ne vois plus mon amoureux qui a passé la soirée assis en face de moi). Globalement je ne me rappellerai jamais une conversation, une conférence, un discours, mais uniquement les notes que j'aurais prises sur le moment. Je garde le figé et le froid et j'élimine le chaud et le dynamique.

C'est comment pour vous? Vos retours m'intéressent grandement, histoire d'explorer un peu cette dimension intérieure, et si vous avez des références d'études dans le domaine je suis volontiers preneuse aussi!
avatar
Valdemort
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 07/06/2016
Localisation : Romandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Ven 14 Oct 2016 - 13:24

J'ai lu sa il n'y a pas longtemps, sa rejoint ton sujet:

Nikola Tesla a écrit: Lorsque j'étais un garçonnet, je souffrais d'un handicap très particulier dû à l'apparence d'images, accompagnées souvent de puissants flashs de lumière, qui troublaient ma perception des objets réels et interféraient avec mes pensées et mes actions. C'étaient des images de choses et de scènes que j'avais réellement vues et jamais de celles que j'avais imaginées. Lorsqu'on me disait un mot, l'image de l'objet qu'il désignait se présentait rapidement à ma vue, et parfois je fus incapable de dire si ce que je voyais était réel ou non. Cela me gênait et m'angoissait beaucoup. Aucun des étudiants en psychologie ou en physiologie que j'ai consultés ne pouvait donner une explication satisfaisante à ce phénomène. Il semblerait que mon cas fut unique, bien que je dusse certainement être prédisposé à ce type d'expériences, car je savais que mon frère avait vécu la même chose. Selon ma théorie personnelle, les images étaient le résultat d'une action réflexe du cerveau sur la rétine dans des situations de grande excitation. Ce n'étaient certainement pas des hallucinations comme celles qui apparaissent dans des cerveaux malades et angoissés, car à d'autres égards j'étais tout à fait normal et calme. Pour vous donner une idée de mon malaise, imaginez, par exemple, que j'aie assisté à un enterrement ou à un autre spectacle éprouvant dans la journée ; dans le silence de la nuit suivante, une image très vivante de la scène surgissait immanquablement devant mes yeux sans que je puisse rien faire pour la supprimer. Parfois, elle restait toujours en place, bien que je pusse la traverser avec ma main.
[...] Pour me débarrasser de ces images traumatisantes, j'ai tenté de concentrer mon esprit sur l'image d'une perception antérieure, ce qui m'a souvent permis d'obtenir un soulagement temporaire ; mais pour cela, il fallait que je fabrique continuellement de nouvelles images. Cependant, j'eus tôt fait de m'apercevoir que j'étais arrivé à l'épuisement de mon stock d'images, au bout de mon "film", parce que je ne connaissais pas encore grand chose de ce monde - seulement les éléments familiers et mon environnement immédiat. Alors que je pratiquai ce type d'exercice mental pour la seconde ou troisième fois, afin de chasser ces images de mon esprit, je m'aperçus qu'il m'apportait de moins en moins de soulagement. J'ai alors décidé instinctivement de faire des excursions au-delà des limites de mon monde familier mais restreint, et je vis de nouvelles scènes. Au début, elles étaient brouillées et vagues et elles s'évanouissaient lorsque j'essayais de me concentrer sur elles. Toutefois, avec le temps, elles devinrent de plus en plus nettes et distinctes, jusqu'à prendre l'apparence de choses concrètes. Je réalisai bientôt que j'étais au mieux de ma forme lorsque je forçais mon imagination à aller de plus en plus loin, pour obtenir continuellement de nouvelles impressions ; c'est ainsi que je me mis à voyager, mentalement, évidemment. Toutes les nuits, et parfois même pendant le jour, lorsque j'étais seul, j'allais voyager et je découvrais des endroits, des villes et des pays nouveaux. Je vivais là-bas, je rencontrais des gens, je me liais d'amitié avec certaines personnes et aussi incroyable que cela puisse paraître, elles étaient tout aussi aimables et tout aussi expressives que celles dans ma vraie vie.

J'ai trouvé que ce qui lui arrivait était bizarre et étonnant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 10:23

Moi aussi je ne déconnecte jamais de la même manière, toujours à parler à mon "énergie", mon ressenti, questionner, penser, partir, toujours, tout le temps. Comme sous LSD en fait  Laughing
C'est justement grâce a une expérience LSD il y a 20 ans que je perçois maintenant ce décalage avec les normo-pensants. 
Et moi, j'en ai tellement chier dans la vie à cause de cette putain de société inadaptée, que cela ne me gène absolument pas de les qualifier les 98% restant de normo-pensants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 11:11

Si seulement je pouvais visiter le paysage interne de mon esprit ; je ne me poserais pas tous ces questionnements ; si peu de pensées répondantes, hypothèses et théories font leur lit, dans lequel ne se couchent que "ET SI".

Mon esprit me fait penser à un "écran" à l'intérieur duquel, pensées, mots, émotions, ressentis, etc..se superposent, des séquences scénarisées en images. Il en est toujours ainsi lorsqu'une situation, une pensée du domaine de "l'affectif, Humain, émotionnel" s'écrit.
Elle devient alors "image" et curieusement, ce sont toujours des images de paysages liés aux états Naturels de la Nature et à leurs "couleurs" et les pensées de mots, prennent alors vie et forme ; oui c'est ainsi ; mes pensées ressenties s'illustrent par elles-mêmes en "images" et séquences.

Exception faite dans le domaine de ce qu'il maîtrise par acquis appris, su et relativement bien "intégré" (par exemple le compétent professionnel), dès qu'il s'agit de pensées liées aux autres domaines ; aux mots viennent toujours se substituer des images.
Pensées illustrées. Elles se mettent en mouvement, elles marchent, courent, mais jamais sous leur forme en "mots".
Mon "oral" est souvent imagé (mais je fais des efforts car ma façon "poétisée" de m'exprimer est souvent source d'interprétations erronées par les autres, je l'entends dans leur regard et parfois, leurs remarques me le disent clairement.

Mon esprit illustre ses ressentis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 11:43

Cygne Ethéréa a écrit:Si seulement je pouvais visiter le paysage interne de mon esprit ; je ne me poserais pas tous ces questionnements ; si peu de pensées répondantes, hypothèses et théories font leur lit, dans lequel ne se couchent que "ET SI".

Mon esprit me fait penser à un "écran" à l'intérieur duquel, pensées, mots, émotions, ressentis, etc..se superposent, des séquences scénarisées en images. Il en est toujours ainsi lorsqu'une situation, une pensée du domaine de "l'affectif, Humain, émotionnel" s'écrit.
Elle devient alors "image" et curieusement, ce sont toujours des images de paysages liés aux états Naturels de la Nature et à leurs "couleurs" et les pensées de mots, prennent alors vie et forme ; oui c'est ainsi ; mes pensées ressenties s'illustrent par elles-mêmes en "images" et séquences.

Exception faite dans le domaine de ce qu'il maîtrise par acquis appris, su et relativement bien "intégré" (par exemple le compétent professionnel), dès qu'il s'agit de pensées liées aux autres domaines ; aux mots viennent toujours se substituer des images.
Pensées illustrées. Elles se mettent en mouvement, elles marchent, courent, mais jamais sous leur forme en "mots".
Mon "oral" est souvent imagé (mais je fais des efforts car ma façon "poétisée" de m'exprimer est souvent source d'interprétations erronées par les autres, je l'entends dans leur regard et parfois, leurs remarques me le disent clairement.

Mon esprit illustre ses ressentis.

Intéressant, n'aurais-tu pas un profil homogène par hasard? cela peut s'expliquer de cette manière car la différence est la mémoire immédiate, et ce n'est pas anodin Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 12:00

n'aurais-tu pas un profil homogène par hasard? cela peut s'expliquer de cette manière car la différence est la mémoire immédiate, et ce n'est pas anodin

J'ignore de quoi est composé un "profil homogène" ; l'image qui me vient là, c'est un caillou, non une jolie pierre transparente, et très nuancée en couleurs, plusieurs couleurs (bleu, vert, jaune orangé, laiteuse et changeante)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 12:52

Profil homogène, c'est tous les éléments du WAIS IV au dessus de 130.
Profil hétérogène, en V, soit au dessus de 130 sur certains élément et à 115, 100 ou moins sur d'autres. il n'y pas de règles, cela dépend des personnes.

La différence entre homogène et hétérogène est la sphère droite du cerveau où chez l'homogène, toute la zone mémoire est utilisé. Chez l'hétérogène, la mémoire immédiate n'est pas aussi élevé, du coup cela génère des difficultés plus importantes comme la mémoire visuelle par exemple/photographique. 
Les homogènes sont très fort en orthographe aussi il me semble aussi.

En gros, un homogène retient très facilement, un hétérogène plus sélectivement et moins facilement. Par contre la mémoire "lointaine" est très performante chez l'hétérogène.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:37

Je te remercie pour ces éléments.


Dernière édition par Cygne Ethéréa le Dim 23 Oct 2016 - 16:38, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 13:57

En gros, un homogène retient très facilement, un hétérogène plus sélectivement et moins facilement. Par contre la mémoire "lointaine" est très performante chez l'hétérogène.


Dernière édition par Cygne Ethéréa le Dim 23 Oct 2016 - 16:39, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 14:20

L'interrogation au sommet de ce fil s'avère une vraie mine d'inconnu et de questions auxquelles il ne me semble pas possible d'en exprimer avec justesse les composantes répondantes.
En effet, j'en reviens naturellement au "comment", ce qui m'emmène vers la "mécanique, l'organisation de cette mécanique, son fonctionnement démontré, ses composantes chimiques, ses transformations par connections, communications, redirections, fusion, traductions, créations, etc...
Mais ma réflexion, inexorablement me conduit, au "pourquoi" ; je pose inconsciemment, quasiment avant le "comment" le pourquoi, enfin pas moi, mes pensées, mon esprit "pensant"... je suis attirée vers le pourquoi, aimantée vers cette direction ; curieusement cette direction me reconduit inévitablement à la source du comment, et ainsi de suite ; c'est ainsi que j'expérimente (lorsque je le peux) les informations vers lesquelles mon attirance me dirige.
Par exemple, lorsque ma Vie m'a mise en contact avec les Végétaux, les Minéraux, les strates Naturelles, les fonds marins, etc..je me suis ainsi plongée dans le domaine du "comment" alors qu'en réalité je voulais savoir pourquoi ?
En me demandant pourquoi pleure-t-on, j'ai appris comment naissent les larmes, leur composition et cet exemple me paraît être un résumé fidèle de l'intérieur sous mon cuir chevelu....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par heysoulsister le Sam 22 Oct 2016 - 17:26

c bien

heysoulsister
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 18/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Invité le Sam 22 Oct 2016 - 18:01

infini


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Amo - le Dim 4 Mar 2018 - 0:42

Trop trop de blabla, ça me fait mal à la tête. 

Au moins, je m'ennuie jamais.
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Bimbang le Dim 4 Mar 2018 - 0:51

Ça me rappelle un souvenir, où, gamine, je m'étais isolée dans une pièce à coté de la pièce où un repas se faisait en famille. Quelqu'un entre et me regarde, surpris de me voir seule.
Bah qu'est ce que tu fais là, toute seule ?
Rien, mais c'est pas grave, je n'm'ennuie jamais.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3061
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Amo - le Dim 4 Mar 2018 - 1:47

Hahahaha c'est trop ça
avatar
Amo -
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 469
Date d'inscription : 26/04/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Xav06 le Ven 13 Avr 2018 - 11:30

Valdemort a écrit:Je veux dire comment pensez-vous? Quelles formes prennent vos réflexions, vos souvenirs, vos rêveries? Comment fonctionne votre interface avec ce qui vient de l'extérieur ou de l'intérieur?

Je suis curieuse car pour ma part, contrairement à bon nombre de personnes, je n'ai que très peu d'images dans la tête. La plupart du temps j'ai des mots. Lorsque je réfléchis (dans mon lit le soir, au volant de ma voiture, etc.) je suis perpétuellement en dialogue avec un interlocuteur imaginaire, je parle, j'expose, je développe ma pensée de cette manière-là. Lorsque je lis un livre, je n'ai pas non plus d'images qui viennent spontanément, il y a plutôt une sorte de paysage de mots-concepts qui évolue au fil de ma lecture (difficile à expliquer). Je peux voir des images si je me concentre mais ce n'est pas naturel, ça me demande un effort. Je ne suis par exemple pas du tout réceptive aux types de relaxation qui se basent sur la visualisation. Quand je suis face à un interlocuteur qui me parle, de nouveau pas d'images mais ce brouillard de mots-concepts, presque matriciel. Du coup cela impacte mon imagination: je n'ai pas de représentations visuelles que je pourrais mettre en œuvre à travers un acte créatif (dessin, peinture, écriture, etc.), et je me sens amputée de ma créativité depuis des années.
Au niveau des souvenirs, là j'arrive à invoquer des images, mais ce sont des natures mortes, des clichés figés et dont les gens ont disparu. Plus le lien avec la personne du souvenir est émotionnellement fort, plus vite elle disparaît du tableau (exemple je peux me souvenir parfaitement du restaurant où je suis allée manger le we dernier, reconstituer le menu, la déco, les clients assis à la table d'à côté, le serveur - mais je ne vois plus mon amoureux qui a passé la soirée assis en face de moi). Globalement je ne me rappellerai jamais une conversation, une conférence, un discours, mais uniquement les notes que j'aurais prises sur le moment. Je garde le figé et le froid et j'élimine le chaud et le dynamique.

C'est comment pour vous? Vos retours m'intéressent grandement, histoire d'explorer un peu cette dimension intérieure, et si vous avez des références d'études dans le domaine je suis volontiers preneuse aussi!

C'est une question qui m'interesse, car effectivement, on a tendance à penser que tout le monde fonctionne pareil, mais ce n'est pas le cas. Je m'en suis rendu particulièrement compte en discutant avec une amie qui avait eu une grosse désillusion  au sujet d'une connaissance. Je lui ai dit que ça me paraissait assez évident, et on en est venu à parler de nos perceptions. Ce n'est pas tout à fait ton sujet, mais ça illustre un fonctionnement différent du cerveau.

Je peux essayer de te décrire comment j'ai l'impression de fonctionner, mais vu que c'est totalement naturel pour moi, je vais peut-être dire des banalités, ou ne pas dévelloper des choses qui pourrait êtres interessantes.

Depuis quelques temps, je réfléchi pas mal au sujet. Je pense que mon fonctionnement est grandement emotionnel. Cela ne veut pas dire que je suis irrationnel, (je suis extrèmement rigoureux généralement) mais j'ai la sensation que les idées prennent vie d'abord sous forme d'émotions qui s'affinent ensuite pour arriver à quelque chose de concret. C'est assez difficile d'en parler car analyser mon processus cognitif n'est pas naturel.

Quand j'étais petit, et même adulte, il m'a souvent été impossible de poser des mots sur ce que je resentais, car les émotions sont trop complexes et indescriptible. Un peu comme un plat au goût très élaboré dont on est incapable de deviner les composants.

Ces émotions (je ne sais même pas si le mot convient), je n'en ai pris vraiment conscience que récement tellement c'est naturel. Un point que j'aimerais aborder pour commencer sont mes rêves.
Dans mes rêve, j'ai ce qu'on pourrait appeler un 6ème sens. Je 'ressens' à distance les intentions bonnes ou mauvaises des individus. Comme on pourrait le faire pour une odeur, c'est une sensation forte, riche et précise, mais à plus grande distante.
Dans la réalité, je peux faire un parallèle entre ce qui se passe dans mes rêves, et ce que je ressens face à quelqu'un. Je ressens tout de suite un certain nombre de choses. On pourrait croire qu'il s'agit de préjugés, ou de choses du même ordre, mais il n'en est rien. C'est un peu comme si j'avais instantanément la carte d'identité interne de mes interlocuteurs, de manière plus ou moins fine selon les gens. Je peux lire/sentir des choses comme les intentions, la souffrance passé, la joie, les interets. Il ne s'agit pas de l'humeur présente, mais de la nature profonde de la personne dans la durée. Cela me gène de parler de ces choses là car c'est finalement quelque chose que je ressens comme étant très personnel, bien qu'il ne s'agisse pas, finalement, de ma personne. Je ne me trompe pas sur les gens, sauf lorsque je choisi de ne pas m'écouter, et passer outre ma première impression pour "donner une chance", ce qui ne me réussi généralement pas. Lorsque la communication à commencé, cette impression d'identité s'efface petit à petit. Comme une odeur délicate de parfum, à laquelle on s'habitue, et qu'on fini par ne plus sentir.

Ces impressions, j'ai toujours pensé que tout le monde les ressentait, mais l'amie avec laquelle j'en ai parlé y est tout a fait étrangère. Elle me dit que pour "sentir" ce que valent les gens, elle a besoin de les cottoyer et d'échanger longtemps pour arriver à se faire une idée, et qu'elle passe facilement complètement à coté des choses. Ca m'est difficile de concevoir qu'il lui manque ce ressenti.

Pour les formes que prennent mes réflexions... dur dur de décrire. Si je ferme les yeux et que je me concentre sur quelque chose que je veux voir, l'image peut se former très précisement. J'utilisais cela pour essayer de dessiner les corps humains. C'est une aptitude que je sais avoir dévellopée. J'ai un model assez précis dans la tete, auquel je peux donner vie, un peu comme si j'avais un logiciel de conception 3D dans la tête, mais pour transférer l'image du cerveau à la main, c'est d'une toute autre difficultée.
Ce type de conception ne marche pas tout le temps, il faut que je sois au calme et dans de bonnes conditions, et cela vient tout seul sans effort particulier. Pour avoir des images dans la tête, il faut que je le veuille, car sinon les idées sont plutôt des concepts assez globaux. Comme des petits nuages qui se formes et qui s'affinent ramenant avec eux tout un champs d'informations. Si je pense "je dois faire rouler la moto pour la décrasser", j'ai comme un plan de la route qui vient, avec la moto dessus, je "vois" le paysage d'une certaine manière, sans que ce soit vraiment des images, C'est plutôt que je ressens ce que m'évoque le paysage, et je peux savoir ce que c'est. Je ressens la végétation, la rivière, la fraicheur, la polution des voitures, la rugosité du goudron, l'angoisse du radar, l'inertie des camions, le mouvement général de tout ce petit monde, je ressens aussi le temps dégagé et le plaisir de conduire, ainsi que la restriction de la route dans ce que j'aurais besoin de faire en terme de distance. Tout cela est un mélange de sensations complexes, de perceptions, de ressentis, qui me donne un aperçu précis et que je peux décortiquer pour "savoir si c'est une bonne idée".
J'essaie de décrire ce qui se passe dans ma tête, mais c'est grandement inconscient, et quasi instantanée. Si j'essai de garder cette 'idée' en tête, elle me donne envie de tendre la main pour carresser l'herbe (qui se trouve à coté de la route), car il a beaucoup plu, et elle doit être très verte et longue.

J'esserais d'en mettre un peu plus plus tard et de parler d'autres aspects.

--------
Suite :
Quand j'étais petit, je me souviens que souvent, j'avais l'impression de penser trop fort et je craignais que mon entourage puisse m'entendre penser. Ca me fait sourrir aujourd'hui, mais c'était parfois une vraie angoisse, j'essayais alors de "penser en silence", bien que ce ne soit toujours que dans ma tête. A cette époque, je me souviens de la sensation que mes pensées occupaient l'espace environnant, comme des ballons qui flotteraient en l'air qui que tout le monde pourrait attraper. Je me souviens qu'en voiture, il m'arrivait souvent de me coller contre la portière pour réfléchir, car ça donnait un peu grand espace ou déployer mes pensée. Il y a également une période ou j'étais fortement kinesthésique. Je me souviens particulièrement des jours de la semaines, qui formaient une boucle avec des sections de couleurs et de taille différente. Quand j'en parlais autour de moi, personne ne comprenais, puis j'ai perdu cette faculté qui était un atout incroyable pour la mémorisation. J'ai toujours bonne mémoire, mais c'est d'avantage sélectif.
avatar
Xav06
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 366
Date d'inscription : 10/04/2018
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Bimbang le Sam 14 Avr 2018 - 22:36

Xav06 a écrit:Tout cela est un mélange de sensations complexes, de perceptions, de ressentis, qui me donne un aperçu précis et que je peux décortiquer pour "savoir si c'est une bonne idée".

C'est à peu près comme ça chez moi aussi Je me projette dans le futur, j'imagine mes sensations, mes émotions, et quelque chose "colle" ou pas. J'éprouve l'envie de le faire du coup, ou pas.
Ça complique pas mal mes choix de décisions parce que je passe du temps à essayer d'autres projections pour tenter de ressentir laquelle serait la mieux.

Après une séance d'hypnose, j'ai vécu 4 jours sans mes émotions, et du coup, je ne pouvais plus faire ça. Je décidais avec mon mental, et du coup, c'était beaucoup plus simple et efficace. Je décidais que c'était bien d'aller quelque part pour tels et tels trucs concrets, et je le faisais. Sans projection aucune.
Presque reposant, si ce n'est que je m'ennuyais terriblement.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3061
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Hortense le Sam 14 Avr 2018 - 22:41

Pas du tout d'images chez moi, mais du langage et du mouvement parfois.
avatar
Hortense
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2031
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par drummerspirit le Dim 15 Avr 2018 - 4:45

Je me retrouve totalement dans la description de @Xav06

Cette faculté de ressentir les gens, qui vient à moi naturellement sans sollicitation. Pendant une période à force des préjugés de normo-pensants, de m'entendre dire par un ou des proches que je ne pouvais pas "juger" le gens aussi vite, qu'il n'est pas possible de savoir telle ou telle chose aussi rapidement m'a amené à me culpabiliser d'avoir ces ressentis, bien qu'il ne m'est jamais été possible de ne rien ressentir.

Ou encore le fait de mettre une image, un "film" sur un mot, un concept... De Visualiser un object, un mécanisme, une structure dans sa globalité et/ou son détail, de manière figée ou en action.
Depuis mon diagnostic, il m'arrive de plus en plus souvent (dans des moments ressources ou encore au calme),de pouvoir jubiler l'espace d'un instant, de me transposer volontairement dans un espace-temps différent, un univers parallèle, flottant dans l'espace, dans un bivouac à l'autre bout du monde, en pleine action, contemplation, réflexion...

J'avais lu un exemple (que certains connaissent paut-être) dans lequel je m'étais totalement retrouvé:
(exemple donné pour illustrer la difficulté à passer à la linéarité du langage ou de l'écrit pour certains HP droitiers du cerveau ^^)
Exemple. Si je vous demande d'écrire: 'Le bateau vogue sur l'eau. ' vous visualisez les mots, un image, ou comme moi un voilier secoué par une petite houle, le cordage s'entrechoquant avec le mat sur une mer d'un bleu profond....

Je ressent parfois quelques difficultés à partager ma pensée à l'oral quand elle est complexe. Encore plus à l'écrit où cela me demande beaucoup d'efforts pour ne pas mettre de guillemets ou de parenthèses partout dans l'espoir de mieux retranscrire ma pensée.
avatar
drummerspirit
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 28
Date d'inscription : 22/03/2018
Age : 26
Localisation : Montpellier

http://hybridphotographer.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par ortolan le Dim 15 Avr 2018 - 9:04

avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7899
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Xav06 le Dim 15 Avr 2018 - 10:10

drummerspirit a écrit:Si je vous demande d'écrire: 'Le bateau vogue sur l'eau. '

Au fur-et-a-mesure de la lecture :
"Le bateau..." : le concept de bateau arrive, qu'importe sa taille ou sa forme, j'imagine un truc vague qui représsente tout type d'embarcation
"... flote" : la notion de flotabilité. La notion de "truc vague qui représsente tout type d'embarcation" prends une perspective vu à la fois du dessus et du dessous, la flottaison donne en sens spatial
"... sur l'eau" : les images apparaisent vu du dessus, oblique, je vois les reflets des vagues et une barque blanche ballottée doucement sur une mer calme mais ondulante, avec du soleil .
Ca me fait penser à plusieurs choses à la fois, ou consécutive, je ne saurais dire :
- Un rêve que j'ai fait il y a + de 10 ans et qui m'a beaucoup marqué, qui était une métaphore de la vie, et qui se termine avec une barque sur l'eau à la fin de ma vie, représentant le passage dans l'autre monde, avec un grand sentiment d'accomplissement, de calme et de perfection.
- Le départ des elfs à la fin du seigneur des anneaux, avec le paysage merveilleux, lorsqu'ils partent pour un autre monde énigmatique.
- Les "pointus" niçois, qui sont des petites barques multicolores
Et toujours cette vision de l'eau qui scintille, et d'une barque posé par dessus, sans rien autours. Quelque chose de calme mais qui pourrait être également angoissant.

-----
edit :

Je pourrais préciser que chaque élément est chargé de sens. Pour le rappel du rêve, c'est une forme d'accomplissement, pour les elfs, c'est l'espoir et l'inconnu, pour les pointu, c'est le pragmatisme, la beauté et la simplicité.


Dernière édition par Xav06 le Dim 15 Avr 2018 - 10:22, édité 1 fois
avatar
Xav06
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 366
Date d'inscription : 10/04/2018
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Bimbang le Dim 15 Avr 2018 - 10:22

drummerspirit a écrit:Si je vous demande d'écrire: 'Le bateau vogue sur l'eau. '

Perso, j'ai une image de voilier d'abord extérieure, et dans un deuxième temps une odeur d'iode, de vent dans mes cheveux, sur mon visage, un goût salé, des cris de mouettes, des bruits venant de cordes et des voiles qui claquent, un sentiment d'exaltation et d'immensité.
C'est trop fort, plaisant, en fait pour que je puisse me dégager de ça et penser à autre chose.


Dernière édition par Bimbang le Dim 15 Avr 2018 - 11:55, édité 1 fois (Raison : un quote de trop)
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3061
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Xav06 le Dim 15 Avr 2018 - 10:34

drummerspirit a écrit:Je me retrouve totalement dans la description de @Xav06

Cette faculté de ressentir les gens, qui vient à moi naturellement sans sollicitation. Pendant une période à force des préjugés de normo-pensants, de m'entendre dire par un ou des proches que je ne pouvais pas "juger" le gens aussi vite, qu'il n'est pas possible de savoir telle ou telle chose aussi rapidement m'a amené à me culpabiliser d'avoir ces ressentis, bien qu'il ne m'est  jamais été possible de ne rien ressentir.

Combien de fois, ado ou jeune adulte, on m'a dit que j'étais prétentieux, orgeuilleux, que je juge les gens etc... simplement parce que je "vois" qui sont les gens, alors que la majorité reste totalement aveugle aux évidences. A cette époque là, je ne comprenais pas les réactions, parce que je pensais que ce qui est naturel pour moi l'est aussi pour les autres. En fait, je commence à penser qu'il n'en est rien.
Donc forcement, ça crée un décalage.. j'ai une réaction de rejet immédiate de certaines personnes, et pour les "aveugles", ça passe forcement mal, c'est moi le méchant.
Je dois dire que j'ai remarqué aussi une affinité de caractères. Quand je lis sur quelqu'un qu'il est malhonnête, comme par magie, il va s'entendre avec ses congénères.
avatar
Xav06
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 366
Date d'inscription : 10/04/2018
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par -Benoit- le Mer 25 Avr 2018 - 10:05

Aujourd'hui on a découvert les "intelligences multiples"
(Je te laisse taper ça dans youtube ou google, tu vas vite comprendre Smile )
C'est une démonstration scientifique qui expose une généralité : nous avons tous des fonctionnements propres.

Du coup, il me semble normal que tu ne "visualise" pas énormément quand tu penses Smile
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 934
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est comment à l'intérieur de votre tête?

Message par Fandett le Mar 1 Mai 2018 - 21:52

A l'intérieur de ma tête, je trouve cela très intime parce que je ne l'ai jamais divulgué. Ca ne s'arrête jamais que je sois au cinéma, en cours, il y a toujours cette voix off qui commente tout, j'imagine beaucoup de choses sur le coup, tout apparaît en image, comme un film et je peux imaginer ainsi de manière très réaliste ce que je veux ou des choses m'apparaissent. Il y a cette autre voix avec qui je fais de longs débats, c'est toujours une question de faire mieux que ce que j'ai, de discours sur la façon dont le monde est organisé.

Fandett
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 15/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum