besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Ven 30 Sep 2016 - 19:45

bonjour/bonsoir
je voulais vous parler de ma situation affin que vous témoignez vous aussi, car je me sent un peut seule

je demande pas vraiment de solution car je veut rester ainsi, il ne me reste moins d'un ans a supporter cela donc ça peut aller ^^ et puis je n'ai pas vraiment le choix

je voulais vous parler sur le fait qu'au lycée je n'ai pas d'amis...
je suis un groupe de fille qui est gentil avec moi mais je sait qu'en vérité elles s'en foutent de moi... (Je les pot de colle pas non plus hein^^)
j'essaie de m'integrer de leurs parler mais des que j'ouvre la bouche elles sont désintéressée et font semblant qu'elle le sont avec des reactions disproportionné par apport à ce que je dit pour pas que je me sente à l'écart : ''grave !'' '' Nooooonn'' ''t'est sérieux???'' bon, c'est tellement machinale que ça se voient à quel point c'est mal joué...

je suis aussi très différente d'elles, elles ont un mode de vie qui me deplais : sexe, drogue, alcool... le genre d'extra que je ne ferais jamais, de ce fait je ne vais pas a leurs soirée (faudrais encore qu'on m'invite) car je ne veut pas aller dans ce genre de conneries... et j'ai beau leurs expliqué que s'amuser sans alcool c'est possible mais rien a faire...

quand elles plaisantent, j'ai le soucis de ne jamais comprendre quand c'est de l'humour, du coup des phrases comme '' mais c'est de l'humour/mais on plaisante là'' ''tu sait ça s'appelle de l'humour'' raisonnent toute la journée et je me sent abruti... je comprend pas... d'ailleurs je n'ai jamais compris depuis petite quand les gens plaisantaient ou non ce qui me fait passé pour une attardé mentale....

Du coup comme je me sent seule dans le groupe (on m'attend pas, je cherche a m'intégrer mais je n'y arrive pas) je vais au CDI aux heures du déjeuné car j'ai du mal a supporter ma différence, après, je n'arrive pas a partir du groupe car je déprime très vite avec énormément d'idees noirs et je me fait souvent blâmer par les autres car je suis seule...

je pense que les filles restent avec moi que par pitié car j'étais nouvelle l'an dernier elles m'ont accueillis et maintenant qu'elles voient qui je suis elles ne peuvent pas me laisser seule sans passer pour des sans coeur, elles sont coincé en quelque sorte avec moi.. je les plein de leurs situation, mais j'ai besoin d'un groupe pour pas me faire harceler ><

voilà, j'aimerais savoir si vous vivez ce genre de choses vous aussi, comment vous le ressentez etc...

je voulais pas créer un autres sujet pour ça mais j'ai aussi besoin de demander vos conseil sur un point (si ça nécessite un autres sujet dites le moi ^^)

Je rencontre souvent des gens seuls, plutôt sympa qui me plaisent dans ce qu'ils sont... malheureusement, ces gens se révèlent souvent nocif ou alors sont pot de colle avec moi...
souvent je me rapproche de ces gens seuls/isolé pour les connaitre mais ma gentillesse se retourne contre moi : une fois que je vois que cette personne n'a pas d'amis, commence a me coller et me suivre partout et souvent ces gens me correspondent finalement pas. il m'est impossible de me séparer de ces gens une fois que je m'y suis intéressé ne seraisce que quelques jours a peine, ils me collent, et si je part, du fait qu'ils soient seuls je deviendrait comme une personne ayant abandonné celle ci... je rejetterais cette personne en quelques sorte comme tous les autres et je me sentirais mal pour cela, comment se séparer de gens comme ca sans être brusque? si ce n'est que les éviter, mais malheureusement ces gens viennent vers moi me confiant leurs problèmes et malheur alors que je n'ai rien demander.... et bien souvent, quand la personne me colle, elle finit par devenir nocive et dépendante m'entraînant dans une relation malsaine...

voila, pouvez vous me conseiller pour ce deuxième sujet et déposer vos témoignage si vous vivez ce que j'ai décrit premièrement svp? merci d'avance
escusez moi pour le pavé et merci de m'avoir lue ^^


Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par chuna56 le Ven 30 Sep 2016 - 20:52

Hello miss Smile

Je dois avoir au moins 20 ans de plus que toi, donc pas évident de te répondre avec mes souvenirs de jeunesse. Vieillir à ça de bien que tu apprends à te foutre de plein de choses ^^

A ton âge, je n'avais quasi pas d'ami. juste quelques copines, et j'étais le dindon de la farce. Un peu le "boulet" que tu décris pour les autres.
avec mon oeil d'adulte, je te dirai de fuir ces nanas, m'est avis qu'elles sont pas sincères, et que tu perds ton temps avec elles à essayer de t'intégrer.
Au final, qu'est ce que ça t'apporte si ce n'est de la frustration?

Pour le 2ième sujet, je compatis, je suis encore un peu comme ça.
Sauf qu'aujourd'hui j'ai plus facile à mettre des limites (ton souci actuel).
Mettre des limites c'est pas être brusque, mais être juste et clair. Expliquer que ya des moments où c'est oui, et des moments où c'est non.

Si tu ne fais pas ça, tu te sens envahie, et du coup ça donne juste envie de fuir.
et c'est dommage.

Tu peux trouver ton confort dans ce genre de relation, si tu diriges, et non si ça t'est imposé.

qu'en penses tu?

chuna56
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1286
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Bleuenn le Ven 30 Sep 2016 - 23:28

J'ai vécu la même chose durant deux ans au collège. Les filles avec qui je trainais et qui agissaient en tous points comme tes "copines" ont fini par me dire un jour "casse-toi!" sans prévenir ni rien.

Je ne sais pas s'il y a un autre groupe auquel tu pourrais t'intégrer éventuellement mais pour moi, ça c'est fait du jour au lendemain sans explication possible ni justification de leur part. Je ne sais même pas pourquoi j'ai été incluse dans leur groupe. Mais le collège était composé d'élèves "particuliers" (ils se connaissaient depuis le primaire, il y avait beaucoup d'exclus et si tu n'étais pas habillé selon leurs critères de mode, tu n'étais pas digne d'être intégré. "Mais si t'avais des marques, on te parlerait, hein...." "Euh, comment dire? Vous avez vraiment un gros souci pour penser comme ça...").

Le souci, c'est qu'aujourd'hui, il y a des conséquences: j'ai deux ans de "trous" sur le plan relationnel dans ma vie à l'adolescence donc plein de références et compétences que je n'ai pas (comment on se tient au courant des chanteurs à la mode par exemple? Je ne sais trop comment les gens font et je n'ai surtout pas cette habitude.) mais ça m'a apporté des choses également (introspection parce qu'il faut bien s'occuper, ça m'a permis de relativement bien me connaître, mes valeurs, ce que je suis et je suis en avance sur ce plan en général sur les gens de mon âge (même si ça se lisse au fil du temps)); j'ai beaucoup lu à un moment.

Ca a contribué à casser mon estime de moi mais paradoxalement, ça m'a aidé ensuite quand j'ai voulu être vraiment moi-même en assumant le côté zèbre et l'héritage de mes parents toxiques: je me suis formée seule et je n'ai pas (trop) été formatée par des moules donc j'avais "moins de couches à enlever" pour retrouver mon vrai moi.

Je rencontre souvent des gens seuls, plutôt sympa qui me plaisent dans ce qu'ils sont... malheureusement, ces gens se révèlent souvent nocif ou alors sont pot de colle avec moi...
Pareil, je pense qu'ils ressentent notre empathie et sont donc attirés par ça. Maintenant, je fuis dès que je décèle ce genre de "demande inconsciente". Avec l'expérience, tu devrais le sentir assez vite et avoir suffisamment confiance en toi pour t'écouter et assumer de rompre la relation.

J'ai retrouvé des amies en arrivant au lycée (les mises un peu de côté du groupe avec lequel je trainais d'ailleurs) avec qui je suis toujours en contact. Mais ça m'a suivi toute ma scolarité et même aujourd'hui, j'ai peu d'amis, ça reste difficile de rencontrer du monde une fois hors du circuit scolaire. Donc si tu fais des activités extra-scolaires ou si tu as l'occasion de sortir et de rencontrer du monde, n'hésite pas, il y a forcément des gens capables de t'apprécier quelque part. Et puis, ça te rendra la vie plus facile de savoir que tu peux voir d'autres amis/ connaissances le soir ou le we.

Surtout si tu peux, n'hésite pas à faire des activités extrascolaires, ça m'a sauvé de voir que je m'entendais bien avec les filles de la danse, même si on ne se voyait pas en dehors, on riait et on parlait. Ca m'a permis de me rendre compte que le problème ne venait pas de moi, mais des gens du collège qui n'avaient jamais pris le temps de me connaitre.

Rester parler avec les profs à la fin du cours ou avant si tu arrives avant les autres permet aussi de combler un peu le manque de relation (au risque de passer pour la lèche-cul de service mais quitte à me faire mal voir et ne pas être comprise, je n'étais plus  à ça près).
Aller au cdi le midi est une bonne option: tu fais tes devoirs et tu commences à apprendre tes cours donc le soir, tu n'as plus grand chose à faire; en plus, ça fait passer le temps.

Bon courage en tous cas, c'est dur à supporter...

Bleuenn
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 383
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 32
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par oufy-dame le Sam 1 Oct 2016 - 0:31

Il me semble que tes premiers interlocuteurs devraient être tes parents et que tu as un besoin d'un soutien psychologique (psychothérapie ?).

Si tu n'es pas bien avec ce groupe de jf qui consomment des substances psychoactives, je pense que tu devrais t'en éloigner, ainsi que de toutes les personnes qui te posent un problème. Tu as le droit de dire que tu as simplement besoin d'être seule au moment où on te colle contre ton gré.

Ceci dit, normalement, il doit aussi y avoir des élèves "correct.e.s", non ?

Peut-être qu'en t'asseyant à chaque cours à côté d'un.e élève différent.e, tu finiras par nouer des liens sains avec des élèves sain.e.s, avec qui tu pourrais éventuellement travailler : c'est un moyen de nouer des relations.

Autre piste : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/

Bon courage,

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Dim 9 Oct 2016 - 8:37

Excusez moi pour le temps que j'ai mis a vous répondre, les études me prennent pas mal de temps :/
Voici une réponse groupé, je vous remercie pour m'avoir lue et répondue:
------------------------------------


chuna 56

C’est vrai ce que tu dis, mais en réalité je fais plus semblant qu'autre chose... je reste avec elle car c'est le seul groupe qui m'accepte parmi eux, et si je reste seul je risquerais de me faire moquer ou tirailler par les autres car à chaque fois que j'ai été seule j'en ai payé les conséquences...
ça m'apporte de la frustration car je sais que même si je fais semblant... je ne suis rien pour elles, c'est comme si parfois je croyais a mon mensonge, mais c'est un mal nécessaire pour éviter de me retrouver seule et donc en proie aux moqueries...
toi aussi alors tu as souffert de la solitude?

Oui c'est vrai que c'est dur de fixer des limites aux appels inconscient des autres, je vais essayer d'être ferme dans ce que j'accepte et ce que je refuse comme tu me l'a conseillé après, je n'ai jamais dirigé une relation, j'ai toujours été la dominé que la dominante... et je sais pas pourquoi mais même quand j'essaie je n'y arrive pas, je crois que je dois avoir une tête de la fille dominée plutôt que celle qui dirige
Je vais voir ce que ça donne avec une personne qui vient me voir même si elle a l'air d'avoir des problèmes, j'essaie de marquer une certaine distance de sécurité

Merci beaucoup en tout cas pour ta réponse ^^


Bleuenn


OMG j'imagine que ça a dû être dur d'être renvoyé, heureusement pour moi elles ne font pas ça... c'est plus du genre a pas m'inviter et a pas m'attendre plus qu'autres chose, je les suis si je veux sans que ça les dérangent...

pour intégrer un autre groupe ça risque d'être dur, comme toi en fait je connais la situation d'être parmi des gens où les groupes sont déjà formés, car j'ai déménagé en cours d'année ce qui fait que forcément les groupes étaient déjà faits et même cette année cette tendance s'est accentué, ce qui fait que je ne peux pas intégrer un nouveau groupe sans avoir l'air d'une squatteuse, bien que j'ai déjà essayé mais je n'arrive pas à ''inclure'' ce groupe
les groupes sont déjà fait et je connais la même situation sur l'effet de mode, si on n'a pas de maquillage, n'est pas à la mode, n'a pas fait avec 50mec ou si on se bourre pas on est pas ''cool '' donc on est ennuyant, en plus si ce ne sont pas des gens qui s'intéressent à cela ils n'ont pas forcément envie d'ajouter avec eux une fille qu'ils voient très bien qui n'est pas une fille normale ou alors ils veulent garder leurs groupe intact....

je comprends, mais je comprends pas l'effet de mode, je ne suis pas imbus de ma personne... mais je trouve les ados de mon âge complètement abrutis...

Sinon c'est vrai que rester seul parfois ça aide a se connaitre ^^
ça fait mal a l'estime aussi, mais comme toi j'essaie de m’excepter zèbre mais c'est pas facile, y'a des fois ou je me sentirais bien, mais y'a des jours ou je haï les autres ou je haï ceux avec qui je traine car je ne supporte plus leurs connerie....

Tu as raison sur le fait que je devrais avoir confiance en moi pour rompre une relation fondé sur la demande
Le problème est que ces gens se collent a moi dès les premiers jours j'ai même pas le temps de les serner qu'ils sont déjà en train de me coller ! Surprised
là une fille me colle souvent dès qu'elle me voie, elle est sympa mais elle me met mal à l'aise je sais même pas définir son problème mais je sens qu'elle a quelque-chose de pas net dans ca tête (pas de la folie mais un petit trouble) bon j'arrive a ''fuir'' mais dès fois c'est dur, je peux pas lui dire ''bye '' comme ça sans raison car je sens qu'elle a un petit trouble... :s
je sais pas si tu vois ce que je eut dire...
sinon je les démasque de plus en plus vite mais c'est toujours un peu chaud (vus qu'ils me scotchent dès les premiers jours.. )

Je sais que je suis très emphatique mais de là a attirer tous les problème mentaux et les blessé de la vie je me demande si ne ne suis pas sujette moi-même à des troubles, ce qui expliquerait pourquoi je me sent toujours seule même avec des gens....

C’est vrai que les activités extrasolaires sont super, je pense que je vais y réfléchir après le bac pour reprendre la guitare et rencontrer d'autres musiciens ou alors au niveau du dessin etc...

Ah oui je parle pas mal au profs aussi ^^ j'aime beaucoup faire ça c'est vrai que ça aide, j’ai toujours peur par contre qu'ils me reçoivent mal, comme une lèche botte mai je m'arrange pour parler aux profs ''réceptifs'' à ce genre de causeries. ^^

Le CDI me libère un temps fou en tout cas ^^

Merci pour fin témoignage et tes encouragements j'espère que ça va mieux pour toi en TT cas^^



oufy dame


Un psy ? C’est vrai que sa m’aiderais peut-être, j’en ai déjà parler à mes parents afin de voir si il serait possible que j’en vois un, mais ils ont refusé, ma mère m’a répondu qu’elle ne voulait pas que ça fille devienne quelqu’un d’autre à cause d’un psy, elle croie que cela risquerais de me changer…
J’ai déjà vue 4 psychologues dans ma vie, ils n’ont rien détecté dans le passé d’anormal, le dernier m’a permis de connaitre ma zebritude.
Le problème aussi est que je manque d’énormément de temps pour aller en voir un, mes journées scolaires sont très très chargées et tous mes jours de congés « mercredi par exemple » je les utilise afin de réviser/travailler car mes problèmes de dyslexie et dysorthographie me demandent de beaucoup travailler pour compenser mes difficultés… si je le rajoute encore des choses a faire, je ne pourrais définitivement plus me reposer:/ (déjà que c’est à peine possible)..
Sinon je ne sais pas si cela existerais un psy disponible en ligne ou je pourrais lui écrire depuis chez moi etc… après mes parents ne seraient pas d’accord pour m’en payer un donc voilà…..:/

Des élèves corrects il y en a, j’essaie de me rapprocher d’eux par divers moyen, j’essaye d’aller leurs parler, d’apprendre a les connaitre malheureusement je ne comprends pas pourquoi, mais il existe comme une barrière invisible entre ces gens et moi… je ne sais pas si c’est moi qui suis inintéressante ce qui fait que les gens ne veulent pas que je me rapproche d’eux ou non… Il faut dire que je ressemble beaucoup au cliché de l’intello, mais je suis aussi une fille sympa et tout, je ne comprends pas pourquoi les gens ne s’intéressent pas à moi… Etrangement il n’y a que les gens tristes, malade et rejetés que j’intéresse…
Du coup c’est courant que je croise des gens qui me collent qui ne sont pas bien dans leurs tête et souvent je joue le rôle d’infirmière et là j’en peux plus de cela…

J’aimerais tellement arriver a construire des liens avec des gens normaux, je ne sais pas si c’est le fait que je suis malade moi aussi, si j’attire les malade, est-ce que c’est parce que je leurs ressemble ???

Pour le début d’année je m’étais assise à côté d’une nouvelle, je me suis dit que j’allais l’aider a l’intégrer et tout, je faisais connaissance, quand elle m’a parlé du fait qu’elle fait du sport dans un niveau quasi professionnel je lui ai dit « wow, dis don ! Par contre, ce n’est pas trop dur pour toi, pour suivre les cours et réussir tes études ? » La fille a rigoler en me regardant (comme pour dire : Les études ? non mais tu rigole toi, toi tu dois être une vrai pommée toi…) comme si ce que j’avais dit était ridicule…
Plus tard je lui demandé si ça se passait bien dans ca nouvelle classe et que si elle a besoin qu’elle viennent me voir moi et le groupe de fille (celui que je vous ai parlé), mais j’ai sentie comme si elle était un peu fuyante… Comme si elle avait déjà son groupe et qu’elle ne voulait pas me rejoindre, disons qu’elle marquait une sorte de distance pour pas trop se rapprocher de moi… Je pense que c’est le fait d’avoir vue que j’étais une élève sérieuse qui a dus la repousser…

Pour l’harcèlement, c’est depuis petite que je suis moquée par les autres, on m’a beaucoup rejeté. Ceci dit, je trouve que sa s’est amélioré, maintenant, au lycée je ne vie plus l’harcèlement, je dirais que les rejets des autres est indirect car cela dois se faire par ce que je ne les intéresses pas mais ils sont sympa avec moi.. Par contre, il suffit que je veuille rester seule et indépendante d’un groupe pour que les gens me voient et viennent me chercher des poux… C’est pour cela que je suis ce groupe de fille au lycée, pour me protéger…

Je me demande souvent pourquoi si je reste seule, les gens se moquerais de moi, pour moi, l’Homme n’a plus besoin de son instinct qui lui dicte de rejeter le faible pour survivre, vus qu’il ne vis plus dans la nature… Et pourtant ce comportement perdure…

Je me demande aussi si le fait que je n’arrive pas à nouer des liens est le fait que je suis malade dans la tête, car ne pas comprend les gens, ne pas comprend ca génération, leurs action, ni quand les gens font du second degré… J’ai sans doute quelque chose qui ne vas pas… Je le vois bien que je suis anormale… Et les autres aussi…

---------------------------------------------

Merci pour vos réponses en tous cas sa fait plaisir de voir des gens qui ont vécus des cas assez similaire et de constater votre soutiens ^^ passez un bon weekend! Smile

Cicatrice

Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Dim 9 Oct 2016 - 10:22

coucou,
bon je n'ai pas de vérités cosmiques ni de baguette magique hein mais vala...
à l'école puis en fac, je me rend compte maintenant que j'ai consacré beaucoup de temps et d'énergie à développer une sociabilité avant tout pour coller au moule quoi. au final, même si j'ai passé de très bon moments et me suis bien marré, il ne reste rien... dans tous les groupes que j'ai pu côtoyer je n'ai jamais eu qu'un rôle périphérique. tout le monde a toujours été très sympa, très cool et tout mais bon... vala quoi ^^
je n'ai appris que récemment l'existence des HP etc. je ne savais pas que ça existait et j'ai pensé que ce concept était une vaste foutaise s'il suffit qu'un loose man comme moi puisse cocher 80% des traits de caractère et autres étapes de vie ^^ puis bon, j'ai creuser quand même... du coup, j'ai regardé aussi du côté des hypersensibles et des introvertis. alors aujourd'hui, je me (re)découvre autant que je me redéfinis moi-même Smile et, au moins pour le moment, j'ai plus envie de faire d'effort pour aller vers les autres ^^ et si maintenant c'était un peu à leur tour de faire en sorte de m'être agréable et non plus tout le temps l'inverse Very Happy
ça durera ce que ça durera ^^
pour le reste, c'est vrai que les gens ont tendance à se confier, voire un peu trop... après, on tombe facilement aussi dans le surinvestissement et/ou la dépendance affective et il faut faire attention et se préserver...
bon, je sais pas si ce que je raconte est très clair, ni si ça apporte quoi que ce soit ^^
bref, en ce moment, je vis en ermite et ça me convient. j'ai pas envie de faire plus d'effort que pour aller vers les autres même si je m'interroge sur les implications à venir. mais j'ai pas envie de faire les choses juste parce qu'il faut, juste parce que la majorité le fait donc faut le faire...
en tout cas, ma porte (et notamment celle de mon mp ^^) est ouverte Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par chuna56 le Dim 9 Oct 2016 - 11:52

Hello miss,

Alors dans mon cas, je ne me rappelle pas trop d'avoir vécu la souffrance de la solitude, car j'ai développé des stratégies de protection autre.
Je me suis faite emmerder deux fois, en 4° et 3°, puis au lycée en 2nde. Ca n'a pas été facile.
Je n'ai pas su m'intégrer dans des groupes, même si les filles n'étaient pas méchantes.

Et donc en fait, j'avais une ou deux copines, et je squattais le cdi ^^

Le pire a été la terminale ou j'ai atterri dans une classe de 22 garcons, et une autre fille. J'étais dans mon coin, je ne parlais à personne, et je filais à la fin des cours, pour rejoindre mes 2 copines.

À côté de ca, je vivais beaucoup dans ma tête, je rêvais beaucoup. J'étais dans mon monde.
C'est pas forcément la meilleure solution, mais c'est celle que j'avais trouvée.
Ca a duré très longtemps.

Même plus tard j'ai été à part, mais la, j'avais un copain, un groupe de copines sympas, ca jasait sur mon dos, mais je m'en foutais.

C'est ca qui est bien de vieillir, on apprend à se foutre des conneries lol

Dans ton cas, y'a un truc étrange quand je te lis, je ne saurais pas trop décrire...
Ptet pasque tu me sembles un peu dure avec les gens qui viennent vers toi. Ou sur la défensive.
Te sens tu agressée ? Si oui, pourquoi ?

N'est il pas possible pour toi de choisir une personne qui te plait vers qui aller ?

La nana qui rigole quand tu lui parles, est ce qu'il n'y a pas une autre interprétation possible que celle où elle te prend pour une cruche ?

chuna56
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1286
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Dim 9 Oct 2016 - 15:36

Utilisateurdebase:

Je me reconnait un peut en ce que tu raconte ^^
En tout cas je suis contente que tu ai pus te redécouvrir, c'est un vrai cadeau que tu a eu, car cela ta permis de t'approcher du vra toi et d'être vraiment qui tu es.
Moi aussi c'est souvent moi qui fait des efforts avec les autres, ca fait assez mal quand on se rend compte qu'on va vers ces gens et que, si c'est pas toi qui viens les voir pour leurs dire "bonjour" ils ne viennent pas ou t'oublient tout au long de la journée. L'effort dois etre des deux cotés, et souvent j'ai l'impression que les gens ne font plus d'efforts, a moins que ce ne soit que selectifs, qu'ils choisissent leurs têtes?
J'ai fait le test plusieurs fois : j'ai essayer d'être tres chaleureuse d'aller voir les gens, et ca passait, mais des fois mon groupe de fille s'interessaient pas du tout a ce que je racontais, et d'autres jours ou j'etais presque absente, et là... pas grand changement...
J'aimerais aussi que ca soit le tour des autres de venir un peut vers moi ^^ apres, je me dit qu'il faut interesser les gens, sinon...bah...on reste seul x)
je pense que je dois ennuyer les gens ce qui expliquerais pourquoi mes papotteries avec differentes persones ne vont pas vers des liens plus amicales...

Ton temoignage est interessant, cela me permet de voir plusieurs point de vus afin de construire ma reflexion sur ce sujet ^^

Est-ce que comme moi tu sent que tu desinteresse les gens? ou alors tu sent qu'il y a comme une barriere entre toi et eux?

Pour la dependance affective, je connait ca, c'est vraiment dangereux, je ressort d'une relation amicale tres tres malsaine, ce qui fait que maintenant je fait attention de ne pas trop m'investir niveau aide des autres (ne plus en faire trop).

Je te soutient en tous cas dans ta volonté de faire ce qui te plais et non de suivre la masse ^^ merci beaucoup en tout cas, mon MP est aussi ouvert ^^

----------------------

Chuna 56:

Ton temoignage m'interesse, pourquoi selon toi ntu n'arrivais pas a integrer un groupe?

En tous cas je constate que pour moi aussi, je vis beaucoup dans ma tête, quand on se sent seul, les réflexions partent à tous vas !

J'espere murir vite en tous cas pour apprendre a faire abstraction de toutes ces conneries des autres ^^

Dans ton cas, y'a un truc étrange quand je te lis, je ne saurais pas trop décrire...


--> Donne moi des mots qui te passent par la tête pour essayer de décrire ça stp (si possible lol) ça m’intéresse, dit ce que tu pense je suis toute ouïe (même si tu pourrait dire quelque chose de négatif ou de bizarre ça m'aidera), j'essaie de me comprend pour enfin savoir la chose qui cloche

en terme de dureté, je suis dure envers moi même, après avec les autres un peut moins, disons que ça dépend des moment. Si la personne viens me voir de base j'essaie de l’accueillir, pour la jeune fille un peut spéciale dont j'ai parlé je lui laisse des chances, mais j'avoue que j'ai peur que ma relation avec elle se transforme en dépendance, car les gens seul ont tendance a s'accrocher à qui veut bien les accueillir et les accepter et c'est un peut ce qu'elle est en train de faire... Disons qu'elle me met mal a l'aise je sait pas comment la décrire.. Elle est gentille, très douce et loin d'être bête mais disons qu'elle peut de balancer des réflexions un peut simplet (comme tous le monde mais disons que y'a un truc étrange) comme une demande de réponse à des problématique que personne ne peut répondre un peut du style :
"je suis seule a la maison je sait pas quoi manger car dans mon frigo il me reste des pattes mais j'ai pas envie d'en manger"
moi dans ma tete: "mon Dieu trouve une réponse je veut pas qu'elle se sente ignorée la pauvre, mais je peut lui répondre quoi à ca??? Euu j'espere qu'elle me demande pas de lui faire la cuisine quand même? non lol elle oserait pas, mais je comprend pas pourquoi elle me dit ca... C'est une phrase fermé on peut pas construire un sujet avec...."  Laughing
--> moi lui répondant en essayant de construire un sujet avec en lui sortant en mode merlin une recette de salade composé  lol!

Sinon des les premiers jours on se parlais juste après que j'ai jeté un œil vite fait a Facebook, elle vois ça sur mon téléphone, me le prend de mes mains et s'envoie elle même une invitation....  Shocked
Sinon je me suis dit que c'était sans doute une tentative désespéré pour avoir un contact avec une personne donc je lui ai rien dit pour pas qu'elle se sente mal...
J'ai appris qu'elle n'avais quasiment jamais eu d'ami, elle a beaucoup de tocs au visages, mais ça peut s'oublier facilement. C'est plus ça manière d'être qui m’étonne et qui met mal a l'aise: du style en plein cours prendre ça main dessiner son contour prendre la mienne et faire de même... S'amuser a écrire a l'envers son prénom de la main gauche sans regardé en me demandant de faire pareil... ( bon j'ai joué le jeu pour pas qu'elle se sente rejeté mais au bout de 5 fois... je veut bien faire ça 2-3 fois mais des fois sa devient limite gonflant et étrange (surtout quand a la base j'essayais de me concentrer sur le cours )... sa fait un peut enfantin alors qu'elle sait avoir des réflexions assez intéressante sur la société...) Ca fesait même pas deux semaies que je lui parlais comme ca et elle posait deja ca tête sur mon épaule (moi pas habitué a ca j'ai sursauté) elle s'est retiré en mode l'air de rien.
en fait avec elle j'essaie juste de combler les trou ingénieusement pour pas qu'il y a des blanc (comme des flops)sinon elle se sentirais mal car elle met mal a l'aise par ça manière de poser des déclarations sans but ni possibilité de réponse

Il peut m'arriver de juger mal, généralement j'observe, j'essaie de me baser sur mon ressenti. Apres je suis assez susceptible (la fille qui avait rigolé par exemple, je ne la trouve pas méchante, ça m'a un peut vexé d'avoir eu cette réponse) ma susceptibilité est moins forte avec les gens de mon age, disons que je le suis beaucoup avec ma famille mais moins avec mes camarades...

Pour mon sentiment d’agression, il vient seulement quand je sent que la personne ne face de moi me juge (me voie pas plus loin que la fille a lunette sage en classe...) ou qu'elle se croit au dessus de moi. Apres des petites remarques négatives peuvent me bloquer (comme des blagues sur moi dans les couloirs).

Je peut réagir assez vite aux réactions négatives des autres du fait que j'ai peur que si je laisse passer un truc, les gens risqueraient de s'en prendre a moi car ils verraient que je pourrait être leurs bouquémissaire. Souvent je réagis en les regardant droit dans les yeux si jamais j'ai une petit moquerie, et si jamais cela va loin je geule...
J'ai décidé de ne plus me faire marcher sur les pieds, avant je sur-réagissait, maintenant je me suis amélioré de ce  coté, j'arrive a laisser passer les petites vanne pas trop méchante de manière je-m’en-foutiste...

Une personne qui me plait j'en ai pas vraiment vue encore, j'aimerais quelqu'un qui pourrais me comprendre en fait :/... Je veut plus me sentir obligé de me justifier a chaque fois que je lis un livre ou quand je vais travailler au CDI car j'en ai besoin ou encore quand je vois la vie d'une autre manière...
Ce qui est dommage est que les gens marchent tous en groupe, et l'effet de groupe dépersonnalise les gens, on ne sait plus qui est qui, et voir chaque personne individuellement devient impossible...
Je pense que beaucoup jouent un jeu, et quand je vais dans un groupe je cherche LA personne qui est elle-même ou qui est plus profonde afin de voir si elle me correspond ou non...

Mais dur dur en terminal quand tous le monde est dans un groupe ><


Il est possible oui que pour cette nana je me suis un peut trop vexé (j'ai pas répondu quand elle a rie j'ai juste tourné un peut la tête pour pas montrer mon émotions en simulant que j'écoutais la prof), je pense que ce n’était pas dans le but d'être méchant, c'était plus de la surprise que je pense à ce qui je lui ai dit pour elle... Sur le moment je me suis sentie un peut bête de lui avoir ressorti le problème sur ces études, mais après j'ai essayer de faire abstraction de cette réaction...

Je sait que beaucoup me voie comme la fifille qui travaille bien, qui est sage en cours et qui est trop sage pour son age... Mais comment leurs en vouloir vus que cette description me convient >< ?
Ils ne savent juste pas que j'ai des intérêt, une vie particulière et que je peut être drôle et sympa...
Et si je leurs montre j'ai l'impression de ne pas être cool a leurs yeux, juste une fille "sympa gentillette"

Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par chuna56 le Dim 9 Oct 2016 - 16:23

C'est mal d'être une intello ?

Ché pas, moi ca m'a jamais choqué lol

Ca ne m'a pas tant manqué que ca d'intégrer un groupe, pour les raisons que tu cites : pas possible d'avoir une relation vraiment ces conditions.
Et ça n'a pas vraiment changé, aujourd'hui c'est pareil, même si je sais faire l'effort quand y a besoin.

Tu devrais essayer de regarder côté communication non violente pour réussir à communiquer plus facilement et exprimer tes besoins, plutôt que de présumer de ce que la nenette un peu zarbi pense. Tu anticipes ses reactions, en imaginant les sentiments negatifs qu'elle pourrait ressentir. Si elles est speciale (ptet une zebrette vas savoir ? Le côté immature qui frôle le côté lucide lol), elle a ptet pas les bons codes, et accepterait ptet d'écouter ce que tu as à lui dire ?

chuna56
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1286
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Dim 9 Oct 2016 - 16:49

ouais, c'est clair qu'il y a 1 barrière entre les gens et moi ^^ on se comprend pas. c'est réciproque en fait... je pense que plus que le HP, le QI, c'est un rapport à la norme qui conditionne notre "état" et on a pas du tout les mêmes points de vue. on se comprend pas. en fait, je ne crois pas que ce soit eux ou nous qui soyons ou ne soyons pas intéressant... je crois que c'est réciproque. on se s'intéresse pas mutuellement ^^ clairement, y a des moments où je m'emmerde, je me demande ce que je fous là et si les autres font pas plus que ça la démarche de passer du temps avec moi... c'est que c'est réciproque. pourquoi s'emmerder à forcer les choses?
ce qui est paradoxal, c'est qu'actuellement je m'entend mieux avec les ados que les adultes ^^ c'est ptete parce que je suis immature Very Happy

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Dim 9 Oct 2016 - 17:06

Je suis d'accord! ya pas de honte d'être une intello, j'aimerais que les gens comprennent cela, j'ai l'impression qu'aujourd'hui il y a une sort de honte dans tous ce qui est un peut intellectuel et ça sa m’énerve car les gens valorise la connerie et rend "honteux " l'intelligence ou la bonne conduite qui devrait être valorisé ...
Comme par exemple les gens détestent la philo car ça serait "honteux" d'aimer ça, alors que moi je me cache pas, j'adore la philo depuis la 6ème (l'age ou je l'est découverte).

Pas faux c'est peut être une zebrette ^^ je vais voir ce que ça donne avec cette fille je vais bien voir... j’espère que s'en est une, quelqu’un qui pourrait me comprendre... et quelqu'un que je pourrait comprendre...

je vais essayer ^^

utilisateurdebase:

J'avais remarqué cette barrière entre nous et les autres je suis contente que quelqu'un d'autre la remarque, en tous cas, parmi les personnes qui ne sont pas comme nous, il y en a très peu qui prennent le temps de nous comprendre, ces gens là sont vraiment des perles et très dur à trouver...
Moi aussi je m'ennuie avec certaines personne, il est vrai que c'est réciproque souvent

Tien, c'est drôle ce que tu dit, moi je m'entend mieux avec les adultes que les ados, pour toi c'est peut être que tu a un côté cool qui leurs plaît ou alors que t'est tombé sur des ados matures? ^^

Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Dim 9 Oct 2016 - 17:26

oui, ça doit être ça, je suis super cool Very Happy
bah les gens sont globalement dans la reproduction des schémas : faut acceder à un bon job, fonder une famille, avoir un crédit immo, 1 chien et tout le tralala. quand on leur dit qu'on s'en fout de tout ça, qu'on veut autre chose, qu'on a pas besoin de 2500 euros pour vivre, qu'on se fait pas chier si on est pas au boulot (parce que eux bossent pour tromper l'ennui) enfin bon... plein de trucs faisant que c'est difficile de se comprendre... et je passe sur les "bons conseils bien intentionnés" ^^ soit ceux qui veulent te faire rentrer dans leur moule Very Happy ça va pas être possible brave gens!!!

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par boule-d-ombre le Dim 9 Oct 2016 - 17:29

salut quand je lis ton texte je retrouve mon enfance (en moins violent) les tentatives d integrations dans un groupe qui rataient a moitie. ils etaient avec moi mais toute sortie se faisait dans la solitude. les gens qui me collaient parce que par gentillesse j avais tente de les aider j ai connu aussi j ai vite appris a moderer cette gentillesse car elle me coutait tres cher.
la solitude omnipresente, pour des raisons que je trouvais idiotes, par exemple je me faisais jeter des fetes parce que je ne me saoulais pas ou toute regle similaire. mon humour aussi qui ne faisait (et il ne le fait encore) rire que moi, la difficulte a comprendre le leur (surtout savoir ou s arrete la blague et ou commence la mechancete). j ai alors cherche comment marchait les groupes et je me suis rendu compte que plus il y a de regles dans un groupe plus la tolerance est basse. les gens comme nous ont besoin de libertes. je te dirais bien d etre toi meme et surtout de te rester fidele avant tout mais bon c est un equilibre difficile a gerer. je ne sais pas quel age tu as mais avant 20 ans les jeunes cherchent ceux qui leur ressemblent et faire parti d un groupe revient plus ou moins a echanger de la liberte contre un sentiment d appartenance. les zebres ont souvent plus de facilite de s entendre avec les adultes qu avec les gens de leur age (rapport a la tolerance, et a un conduite raisonnable nettement plus proche)
pour la dominance ca ne veut rien dire il m est souvent arrive de baisser pavillon devant un chef tout en me gardant le droit de rejeter ses ordres voir carrement son autorite. pour la gentillesse c est comme pour le reste chaque cas est different tu n as aucune regle qui marche a tous les coups (pas marrant sinon Razz ) enfin j en avait trouve une que j utilise toujours: savoir en permanence ou se trouve l'option 'fuite sans retour'. c est une regle lache et peu charitable je sais, mais sache que rare sont ceux qui penseront a toi quand tu seras dans les ennuis (surtout si c est eux qui t y ont mis) alors le plus sage est de te connaitre et surtout de savoir ou se trouvent tes limites.
la mode de traiter les gens intello en les mettant a l ecart ca se fait depuis pas mal de temps j ai moi meme connu ca. je me suis toujours demande a quel point ca venait du rejet du systeme par les adolescents. apres tout un 'intello' est l equivalent d un collaborateur du systeme pour eux.
je te souhaite bon courage et surtout bonne chance l integration quand on est different est difficile.

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Lun 10 Oct 2016 - 8:15

Utilisateurdebase : je te trouve très courageux pour avoir décider de vivre ta vie comme tu l'entend en allant à l'encontre des autres ! Smile tu peut en être fier

Boule d'ombre :

Effectivement ça a l'air violent ce que tu as vécu !

En fait j'essaie d'être moi même le plus possible, je refuse de faire comme les autres. Sois je me renferme sur moi même et j'efface ma personnalité en restant dans moncoin quand je vais pas bien, soit je ressort ma personnalité mais je refuse de ressembler a ces gens...
Je veut pas faire leurs conneries >< au risque d'avoir des remords plus tard
C'est pour ça que je suis pas très accepté car ma vrai personnalité ne les intéressent pas
En tous cas je me suis rendue compte que si on veut se faire accepter dans nôtres cas c'est : soit on est pas sois même, sois on est condamné a se brider
J'ai l'impression que la société alienne les autres par une pression digne d'un régime totalitaire : les gens surveillent tous le monde, tous le monde doit ressembler a l'autre et il faut arrêter ceux qui veulent sortir du système pour qu'on puisse rester tranquille dans le moule...
Si on dépasse un peut du moule c'est finit  >< les autres empêchent d'être sois mais si on ne se cache pas on risque de souffrir des méchancetés des autres

Je n'y avais pas pensé les fait que les intellos sont assimilé au système et pourtant c'est très logique et vrai ^^

Ce qui est bête est que les gens ne savent pas a quel point je déteste le système scolaire, depuis toute petite j'ai vus que l'école n'étais pas adapté, souvent, je travail mais j'ai des notes pas equivalente a tous les efforts fournis...
Je déteste l'école et j'attends avec impatience de finir mon lycée , quand j'étais petite déjà, je vivais des moments où les élèves m'humiliais ainsi que mes instituteurs devant la classe (arrivant a me faire passé pour une attardé devant la classe et ma famille qui croyais vraiment a mon retard mentale) quand je suis allé chez mon 4ième psy à cause de ces années enchaînées avec deux profs qui m'harcelaient j'ai découvert que mon QI était très élevé....
Sérieux, l'intelligence et l'école c'est vraiment le coq à l'ane.... On nous apprend pas a être intelligent, et avoir un cerveau qui marche differament n'est vraiment pas adapté a cela...
Le pire est quand les gens te disent '' ha ta que des notes comme ça , t'est pas si intelligente finalement''

Bref... En tous cas j'espère que cette mode passera vite, mais ca m'etonnerais. A cause de ma différence, je suis souvent sur internet a chercher des symptômes pour voir si j'ai pas un problème psychologique car je me retrouve pas du tout en les autres... C'est dur de croire qu'on ai saint d'esprit quand on vois qu'on est différent de la majorité des gens...

Le mot ''intello'' ne but vraiment rien dire en plus ><

Merci pour tes encouragements et ton témoignage ^^

Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Lun 10 Oct 2016 - 8:22

bah je sais pas si c'est courageux... selon le point de vue on peut considérer que c'est une fuite ou, au contraire, une affirmation de soi... je sais pas. en tout cas, ça va être mon projet dans l'immédiat... et si ça marche pas... ben je réessayerais de rentrer dans le moule... mais au moins, j'aurais tenté le plan B ^^
d'ailleurs, j'invite tout le monde à le tenter avec moi Very Happy

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par lolablues le Lun 10 Oct 2016 - 15:42

"rentrer dans le moule"............... mais pourquoi donc ? pourquoi chercher à tout prix à ressembler aux autres ? 51 ans que je ne m'intégre pas et ne cherche d'ailleurs même plus à m'intégrer. Je sentais que j'étais différente sans savoir pourquoi. Maintenant je sais. Ben voilà, au moins je sais pourquoi je ne rentrerais encore moins dans leur moule. Reste plus qu'à me trouver moi ! moi face à moi, pas face aux autres ni à ce qu'ils voudraient que je sois. Mais pas moi en espérant qu'un jour ils deviennent enfin ce que j'aimerais qu'ils soient........................
En bref. On est différent. Visiblement on est quand mm nombreux aussi, donc il faut prendre conscience de notre différence, que ça n'est pas une tare et qu'au contraire il faut s'en servir comme d'un atout.
Et si nous étions là pour arriver à rendre ce monde meilleur ????????????
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

lolablues
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 51
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par boule-d-ombre le Lun 10 Oct 2016 - 17:25

salut pourquoi cherches tu des symptomes de maladie ? quand je me rendais compte que mes reactions differaient des autres la question n etait pas " qu est ce que j ai ?" mais "pourquoi fais tu ca ?", "comment ca marche ?", "quels en sont les avantages et les inconvenients?". si tu trouves les autres pas si geniaux que ca pourquoi vouloir leur ressembler ? comme ils disaient dans une emission satirique que j appreciais beaucoup: " qu est ce t en a a foutre ? tu prends le pognon et tu te casses!" sauf que la c est " t es different qu est ce que t en a a faire ? assumes toi comme t es les autres tu t en fous."

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Lun 10 Oct 2016 - 18:40

lolablues... je reconnais qu'en ce moment, on peut pas vraiment dire que je fais des efforts pour rentrer dans le moule ^^ comme dit boule-d-ombre, ce serait plus du "prendre le pognon et me tirer " Very Happy

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Cicatrice le Mer 12 Oct 2016 - 7:25

Disons que je ne veut pas ressembler aux autres...
C'est plus le fait d'être différente des autres qui est dur, du fait que je ne trouve pas de semblables...
Je demande des témoignages en fait pour savoir comment vous avez vécus cette phase...
Je voulais savoir comment faire pour vivre nos journée sans avoir de semblables, comment faire pour pas déprimer à cause de cela...
Je me sent différente depuis longtemps mais je me fait pas a l'idée que les autres ne me comprendront jamais...
Je serais toujours la bizarre, même si je suis contente d'être une zèbre ça me rend triste de me dire que je me sentirais toujours seule en société et je sait pas comment faire avec...
Vos témoignages m'aident a voir comment accepter cette situation et la vivre

Dison que l'incomrehenssion des autres me donne l'impression d'avoir une pathologie

Mais ressembler aux autres serait la pire des choses pour moi... Je veut rester comme je suis et pas ressembler aux autres qui font leurs conneries ><

Cicatrice
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 05/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Mer 12 Oct 2016 - 8:35

en fait, c'est pas une pathologie. je pense que ce qui fonde notre mal être est un rapport à la norme. ce qui est évident et normal pour les autres, nous le questionnons, voire nous ne l'acceptons pas. on a pas envie des mêmes choses, on a pas les mêmes motivations... après, ça trouve son origine dans un certain QI, dans une hypersensibilité, une introversion etc. j'ai envie de dire que le résultat est le même... on est en marge et les autres nous le font sentir avec plus ou moins de violence. c'est un peu comme l'homophobie, les homophobes sont violents avec les homo car leur façon d'être les interroge et ils ne le supportent pas. ben là, c'est pareil ^^ notre façon d'être les questionne et ils le supportent mal ^^
notre sentiment d'isolement vient, je pense, du fait que nos profils sont minoritaires et la distribution dans l'espace aléatoire donc bon ben vala quoi ^^ pas de miracle ^^
après,, je me rend compte que j'ai consacré beaucoup de temps et d'énergie à essayer de coller à cette norme et la découverte de l'existence de ces conceptions de personnalités alternatives m'a aidé à comprendre pourquoi ça marchait pas ^^ maintenant, j'ai un choix, soit je me contorsionne pour rentrer quand même dans le moule, soit je fais en sorte de pouvoir vivre quand même correctement en dehors.
pour ce qui est des autres, ben c'est vrai que c'est compliqué. ça me fout en boule d'entendre certaines choses et tout... alors, surtout en ce moment, je mets une grosse distance de sécurité ^^ et je m'occupe tout seul. j'ai de la chance, j'ai pas mal de loisirs que je peux faire seul... et pour les autres, ben j'ai fait en sorte de pouvoir les faire seul aussi Very Happy
après, le truc, c'est qu'à force de moins me confronter à la connerie ambiante, elle n'en devient que plus difficile à encaisser... je perds l'habitude ^^ mais bon...
enfin vala quoi...
en espérant ne pas avoir trop chiant avec mon pavé Very Happy

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Aïla le Mer 12 Oct 2016 - 8:44

Bonjour,

J'ai moi aussi vécu cette situation, difficile de s'intégrer à des gens si différents, mais aussi très dur de rester seule constamment, on devient une cible!
De mon côté,j'étais aussi de trop chez mes parents, alors j'ai enfilé le costume pour m'adapter à des filles sympas et correctes, mais rien d'épanouissant pour moi.

Bon courage et si tu as des loisirs par ailleurs, appuie toi sur ces bons moments!
Ma fille rencontre les mêmes difficultés ...

Smile

Aïla
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 29/08/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Revz le Mer 12 Oct 2016 - 9:20

Bonjour,

J'ai pas tout lu, je vois que beaucoup on répondu et c'est heureux que tu aie tant de retours.

Pour ma part, pareil, pas d'amis, ou pour amis ceux qui n'en avaient pas.

Je n'ai jamais cherché à m'intégrer, ou du moins si au début, mais ça m'a rapidement vacciné.
Au final, je me suis rendu compte qu'a être bien seul, à ne pas vouloir se rapprocher ou s'intégrer, c'est les autres qui me couraient après.

Après, peu intéressaient, j'ai fini par comprendre bien des années plus tard que c'était parce que j'étais zèbre et pas eux.
Que mon envie de m'intégrer, c'était juste pour faire pareil.

Bien plus tard, j'ai voulu m'ouvrir, le contexte s'y prêtait.
Je me suis fait démolir.

Au final, après bien du travail sur moi, je suis revenu a mon attitude de départ: je reste à l'écart, mais maintenant, je suis heureux de l’être. Personne ne m’embête, ne me juge ou ne rigole pas de mes blagues.

Les gens viennent naturellement à moi, et maintenant ils m'interressent, par leur étrangeté et leur simplicité de non zèbres. 
Les zèbres aussi m'interresent et je sais maintenant ou trouver les personnes avec qui je me sens bien. Avec certains je suis juste bien, avec d'autres, j'apprends ou je rigole, et à d'autres enocre, j'apporte aide et expérience.
Quasi impossible avec les non zebres, saufs certains qui ont des points communs sur d'autres points de ma perso (sensibilité, perception, arts, par exemple).

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4621
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par utilisateurdebase le Mer 12 Oct 2016 - 9:20

c'est quand même un peu frustrant de savoir qu'on pourrait bien s'entendre mais qu'on est trop loin pour aller prendre un verre ou se mater une video en mangeant des chips ^^

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 785
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Revz le Mer 12 Oct 2016 - 9:49

Faites comme moi, organisez vous des week end, profitez des irl des autres villes, voyagez Wink

J'y met tout mon budget sortie depuis quelques temps Wink Razz

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4621
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Tangaroa le Mer 12 Oct 2016 - 10:02

Bonjour ma grande,

Ton témoignage me touche beaucoup, je ne sais pas si mon retour d'expérience t'aidera car à l'inverse je me suis toujours très bien intégré aux groupes qui me plaisaient. Fonctionnant comme un électron libre j'allais et venait entre les différents groupes que l'on peut voir dans un lycée même si le "mien" à la base était celui des gros sportifs car c'est celui qui m'apportait le plus. Mais par besoin d'enrichissement personnel j'ai fréquenté les zikos, les mordus de lecture, les parias (les personne qualifiées de "moches"), les taiseux du type joueur d'échecs, et les personnes seules avec contexte familial souvent très compliqué. En revanche je n'ai jamais pu trop approcher les gros groupes de filles car j'étais timide et ces groupes étaient souvent un peu trop "hormonaux" à mon goût et n'avaient rien à m'apporter. En revanche j'ai pu constater qu'une fille "populaire" a souvent une fille "transparente" à ses côtés afin qu'elle puisse se mettre en valeur et la rabaisser sans cesse.

En tout cas ma clef de l'intégration a toujours été : Le sourire, l'humour dont principalement l'auto-dérision. Tu as l'air d'être très HP et peu importe tes soucis de "Dys", cependant saches que tu dois faire "peur" aux autres. Peur dans le sens où tu comprends tout (ou du moins bien plus que la moyenne), plus vite et bien souvent mieux que les autres. Du coup à ton avis comment peuvent-il vivre cela ? Ils se sentent inférieur à toi...et quel va être leur probable reflex défensif ? La moquerie et la dénigration de tes actions. Ils s'engouffrent dans la brêche à ta moindre petite défaillance. (Cela n'engage que moi évidemment). Donc avec un peu d'auto-dérision et de la maladresse publique calculée (#CommentManipulerUneFoule) ou pas ^^ il est probable que que ces personne se sentent moins éloignés de ta "supériorité". Le comble de l'histoire c'est que la personne HP se sent seule et différente (même bien intégré j'me suis toujours senti pas à ma place) et que les autres voient le HP comme une sorte d'étoile filante inatégnable. Chacun voudrait donc ressembler à l'autre... ou pas Very Happy
Mon dernier paragraphe s'appuie sur mon expérience professionnelle adaptée dans un contexte de lycée. Attention à vos débuts dans la vie professionnelle, vous allez probablement très rapidement devenir meilleur que des gens qui ont plusieurs années de pratique. Faire tout mieux et plus vite que les autres n'attire que jalousie et batons dans les roues. Sans compter que votre patron va vous kiffer mais surtout jamais vous augmenter (ben oui vous n'avez pas l'expérience...). Mdr je m'éloigne de ton sujet.

En tout cas reste toi même et n'hésite pas à aller parler avec les garçons, tu sais ceux que l'on entend très peu en classe ou ailleurs, qui se cachent dans la cour de récré et qui souvent sont nul en sport. Les introvertis pas forcément HP. J'ai toujours beaucoup appris de ceux-là et même si tu trouves pas ton compte ça te passera le temps.

Bonne continuation


Dernière édition par Tangaroa le Sam 15 Oct 2016 - 13:54, édité 1 fois

Tangaroa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/12/2015
Age : 30
Localisation : Lozère

Revenir en haut Aller en bas

Re: besoin de temoignage et de conseils sur un autre sujet

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum