Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Lun 26 Sep 2016 - 22:39

je suis nouvelle ici et j'ai plus de 45 ans

En tout cas  je me sens complètement handicapée par ce que je crois bien être de cette différence que les autres perçoivent alors que tu ne t'en rend pas compte.

Je suis enseignante, et j'ai subi de plein fouet toutes ces cabales ces rejets avant de commencer à comprendre que c'était peut être surement ça le pb

Plusieurs personnes qui m'aimaient bien m'ont dit plus ou moins la même chose : tu es différente, hypersensible et différente c'est un trésor pour nos enfants

Je me souviens en particuliers d'une parente qui est devenue une amie qui m'a dit : "pourquoi ils te traitent comme ça : c'est du racisme"
Cette femme est noire et elle, elle a souffert de rejet et de racisme, alors que moi je ne suis typée d'aucune minorité, alors je lui ai dit : comment ça ? Je ne suis pas noire ni rien comment peux tu dire ça ? - Tu es différentes ils le sentent et ça les dérange, certaines personnes réagissent comme ça elles rejettent en bloc"

Oui. Oui aussi que j'ai du mal à communiquer avec les adultes et que ça embrouille les choses et finit par ce rejet..... depuis toute petite ou presque

Etre seul c'est tuant

Le rigolo de l'affaire c'est que c'est en lisant les livres pour les enfants, mes élèves et parce qu'une collègue les avaient lus aussi et m'a dis que j'étais surement zèbre que je me suis penchée sur le problème à 42 ans

Et en plus ils existent de plus en plus nombreux les zèbres z'enfants : je les comprends tellement bien je fonctionne exactement comme eux

Aux réunions ou aux échanges ponctuels oui on me regarde comme une extra terrestre, on comprends rien alors souvent je me tais. Oui celà énerve certains d'aurant que je ne peux expliquer pourquoi je parviens à cette conclusion qui les stupéfie et les choque : je vois le début je vois la fin c'est clair comme de l'eau de roche mais je ne peux expliquer logiquement pourquoi c'est ça. Pas la possibilité de synthétiser, un réseau de faits qui s'enchainent raisonnement parallèle.....

3 ans après une équipe a soutenu la même conclusion que moi mais personne ne s'est souvenu que j'avais affirmé la même chose rejetée en bloc avec horreur

A force de ce genre de faits qui se répètent j'ai élaborée une théorie : les zèbres ont été à l'origine de probablement énormément d'avancées de la pensée dans tous les domaines mais ne sont pas restés dans l'histoire eux même relégués inconsciemment au rang de Ziggottos

Alors si je ne suis pas un zebre alors je n'ai aucune raison de vivre n'est ce pas ? Car dans ce cas je dois être réellement un monstre puisque c'est au final toujours l'image renvoyée et je ne comprends rien à rien! cyclops

Si j'en suis bien une je ne suis pas sortie de l'auberge, je me heurte toujours au mur de l'incompréhension, mon milieu professionnel ne comprend pas les zèbres malgré tout, tout celà pour les élèves leur apparait un fatras d'insanité bien qu'ils n'osent le dire ainsi

Quand acceptera t'on de le faire reconnaitre au forceps comme un handicap ?

C'en est un croyez moi je ne sais pas comment des zèbres brillants ont pu sortir de ce carcan

C'est tuant de tout voir venir, comprendre et voir venir le rejet qui ne saurait tarder, les mises en cause injustifiées menées par la haine de ce qu'on ne comprends pas et l'attitude toujours rebelle d'un zèbre qui pourtant n'est pas plus respectueux du cadre bien compris

le cadre ce n'est pas forcément obéir parfois il faut désobéir ou obéir différement : où en serions nous si certains n'avaient pas désobéis à Pétain ?

Réfléchir c'est trop demander alors que (oh ma tête) j'aimerai parfois bien que cesse le tumulte de mes pensées désordonnées et envahissantes !

Bref un peu de moi je lis ici des choses qui me ressemblent malheureusement ça me fait un peu cafarder parce que je me vois mal sortir de l'auberge

OH les zèbres! Comment se faire accepter ?
Acceptés globalement compris estimés et tolérés pour pouvoir se réaliser ?
Ou je me trompe ou la solution est surtout globale militons exigeons fédérons travaillons un peu comme les sourds peut etre faudrait il comme eux un traducteur obligatoire ?

Bon j'arrete là de rêver, je me présente Zouia de bon aloi

bises à tous bon courage à nous

PS : pour la solution individuelle qui connait un thérapeuthe sur Toulouse ? je trouve pas la page thérapeute ou je pouvais avoir accès aprés m'être identifiée  : je dois bien être nulle  Laughing

zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ortolan le Mar 27 Sep 2016 - 8:23

Bonjour zouia.labelle, sois la bienvenue sur ZC Courbette

Pour les adresses de psys sur Toulouse, essaye ici : http://www.zebrascrossing.net/t18839-recherche-psy-competent-toulouse

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1595
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Mar 27 Sep 2016 - 8:41

Bonjour,

Libre à toi de le voir comme un handicap, pour certains autres c'est une chance, une opportunité. Cela dépend de la façon de voir les choses, donc bon...

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Firemane le Mar 27 Sep 2016 - 10:25

Bjour

Firemane
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 572
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Mar 27 Sep 2016 - 19:11

Merci de vos réponses je vais demander les adresses en privé à ceux qui ont répondu sur l'autre sujet Smile

Buffle c'est aussi une chance personnelle mais un vrai handicap social, pour moi et pour mes élèves, une marque infame sur le front genre pestiférés pour les biens pensants

Surtout c'est obliger la communauté éducative, la loi à nous protéger et à nous intégrer et je pense surtout aux enfants gâchés

Dans ma classe personne n'est gêné énormément, quelque soit sa différence car ben "je suis différente" donc j'arrive en général à adapter chaque différence et pas plus tard que vendredi j'expliquai en réunion que nous travaillons le cadre et que celui ci était général mais que les enfants (et les parents sic) devaient comprendre que j'en adaptait le contenu pour certains élèves et que nous étions tous différents et que j' était le garant de ce que je demandais à chaque enfant.

Le problème c'est que ce discours est non accepté par beaucoup trop de parents qui ne comprennent pas : ça c'est souvent retourné contre moi et ma différence particulière : ils n'ont pas confiance

Dans d'autres classes il y a de tout beaucoup d'enseignants sont ignorants et ne comprennent pas cette manière de faire, une formation et une contrainte à comprendre les surdoués comme handicapés poseraient des questions à la grosse majorité des enseignants qui ensuite seraient mieux à même d'aider les zèbres

La loi intégration et handicap à ceci de bon que le mélange forcé d'élèves permet une ouverture d'esprit aux élèves (futur adultes et citoyens) que trop d'adultes n'ont pas eu et parmi eux des enseignants qui ne peuvent psychologiquement pas s'occuper d'enfants différents

j'en ai trouvé, mais très peu nombreux je dois dire, pour la très grosse majorité c'est le manque de moyens temps formation et attirer leur attention sur l'essentiel et combattre l'idée qu'un plus est du plus alors qu'il s'agit de différences

Un temps fana de SF je me retrouve comme certains univers avec des mutants ou autres, nous faisons pourtant partie depuis longtemps de l'humanité mais la découverte de notre différence est récente

J'ai pourtant l'impression de rencontrer de plus en plus de zèbres zenfants, je ne sais s'il y en a réellement plus et quelle en serait la raison toujours est il qu'il est temps d'arrêter le gachis alors se reconnaitre trop différent pour ne pas etre en situation de handicap à l'heure actuelle me parait la seule solution




zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Yoda300 le Mar 27 Sep 2016 - 21:56

Bienvenue !

Tous ces zèbres à Toulouse, il doit y avoir une fontaine de talent dans les fondements de la ville Very Happy

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 557
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Mar 27 Sep 2016 - 22:01

merci et mdr alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien
on va vous envahir!

zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Jonathane le Mar 27 Sep 2016 - 23:12

Bonsoir Zouia de bon aloi
Je viens de rejoindre ce jour un troupeau de zèbres qui m'a manqué toute ma vie
Ce que vous dites, si vous saviez à quel point je le ressens, c'est fantastique
Merci pour ce partage qui me va droit au coeur ;  après des tonnes d'expériences de bonne volonté et de forcing pour tenter de changer cette société débile, je renonce aux gens. Depuis longtemps je parle aux plantes, aux arbres, aux chevaux, aux ânes, aux escargots, limaces ... et aussi nécessité sociale oblige, à ma douce voisine qui est contrainte de ramasser sur sa cour bitumée les pétales de mes rosiers.... et qui m'affirme que si les saisons ne sont plus ce qu'elles étaient, c'est parce qu'on a marché sur la Lune (SIC)
C'est même pas la peine de lancer une pétition pour un balai sélectif qui mette les douces voisines à l'abri de balayer des pétales de roses et de regarder la Lune avec tant de ...peurs ?
Les enseignants de bonne volonté sont un trésor de l'Humanité Merci
sincèrement

Jonathane
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Mer 28 Sep 2016 - 7:34

Hmmm... Je suis moi-même handicapée, et si tu penses qu'une loi ou je-sais-pas-quoi d'un quelconque aspect obligataire force les gens à avoir un regard différent sur toi... Tu te fourre le doigt dans l'œil jusqu'aux doigts de pied de ton voisin. Franchement, c'est carrément illusoire. SURTOUT en ce qui concerne les pathologies psychiques (tu penses que les gens arrêtent sérieusement d'avoir peur d'un schizophrène tout ça car il est reconnu par la MDPH? Ou que les gens arrêtent de regarder avec leurs grands yeux mouillés les pauvres, pauvre petits handicapés dans leur fauteuil roulant?).

C'est une fausse réponse, qui ne résoudrait rien du tout (ah si, augmenter la stigmatisation peut-être)

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ur-roudennegez le Mer 28 Sep 2016 - 8:50

Merci pour ce témoignage, je m'y reconnais sur beaucoup de points.

En plus, je suis en reconversion pour devenir enseignante avec pour projet de faire mon mémoire sur la pédagogie a adapter pour les enfants "cerveau droit"

Bon courage pour la suite et bienvenue ici

ur-roudennegez
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 29/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Mer 28 Sep 2016 - 15:16

merci jonathan ça me touche beaucoup. Vraiment
ur tant mieux et merci

Buffle j'imagine assez la rancœur et la difficulté du handicap et du regard que certains portent sur lui, car il y a des handicapés dans ma famille même si je ne suis pas dans ta peau ou dans celle d'un autre handicapé

Mais je parle des enfants et il est prouvé que la réaction de rejet vient essentiellement du manque de fréquentation surtout jeune

En ce sens la loi handicap permet aux autres élèves d'apprendre à comprendre et ne pas rejeter adulte

Pour l'immédiat cela n'est pas gagné mais je trouve que les choses évoluent, très lentement trop lentement mais tout ce qui peut y donner un coup de pouce est bon à mon sens

Ensuite je parle du regard des professionnels à l'école : il y en a énormément qui ont juste besoin de comprendre et d'être obligés d'adapter pour les enfants MDPH : c'est trop difficile par manque de moyens la plupart du temps mais c'est un autre débat

Je pense que cela leur ferait se poser les bonnes questions à ceux qui sont de bonne foi mais qui ne savent pas et c'est la majorité : tordre le cou au "plus c'est que du plus" donc non on nous invente un pb et ce zèbre est simplement un moins pas un zèbre

Je parle de progrès : souvenirs d'enfance, d'enfants et d'adultes enfants à la campagne cachés honteusement même s'il y avait de l'amour (et c'était pas toujours le cas)

souvenirs toujours de monstres qu'on se représentait, télé à la Giscard totalement guindée et bien pensante (grr pour moi)

Recul de la pensée des pauvres zhandicapés : à mon sens concomitante du recul du catholicisme ou d'un certain catholicisme tout du moins

EN 40 n'oublions pas qu'ils étaient gazés, qu'il y a eu des asiles en France il mes semble dans les années 50 voire 60 et je ne parle même pas de la sacro sainte Amérique

Les handicapés ont étés "soignées" aux électrochocs de toutes façons ils ne "sentaient pas la douleur"

On part de trés trés loin

Quant à moi personne ne sait que je suis un zèbre à part ma très proche famille et si je me fais tester positive (mdr) je ne sais pas ce que j'en ferai à part peut être convaincre certains membres de ma famille s'ils sont tjrs en vie à ce moment là

Donc ce n'est pas pour qu'on me regarde mieux

C'est pour qu'on regarde mieux dans 15 ans quand tous les enfants tous les jeunes votants auront je l'espère fait progresser l'humanité grâce à la fréquentation à l'école. 15 ans c'est demain, ( et dans 30 ans les quarantenaires auront définitivement tordu le coup à ces idées en tout cas je l'espère)

Et pour qu'immédiatement certains regardent mieux même s'il est évident que certains seront confortés dans leur bêtise : et donc donner plus de chances au final aux zèbres

voilà mais bof en fait j'en sais rien je suis un ane baté ! alien cyclops Very Happy

zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Mer 28 Sep 2016 - 18:37

"EN 40 n'oublions pas qu'ils étaient gazés, qu'il y a eu des asiles en France il mes semble dans les années 50 voire 60 et je ne parle même pas de la sacro sainte Amérique

Les handicapés ont étés "soignées" aux électrochocs de toutes façons ils ne "sentaient pas la douleur"


Arf c'est là où je vois que tu maitrises mal ton sujet (c'est une remarque pour te faire progresser, pas t'insulter)

Les thérapies par électrochocs sont couramment utilisé de nos jours, et avec un certain succès. Elles sont mieux encadrés.

Les handicapés sous le IIIème Reich c'est autre chose, renseigne toi sur le programme T4. Il s'agissait de stérilisation, puis "d'euthanasie" dans un second temps.

Disons que pour moi là tu vois le verre à moitié vide, et que dans la vie rien n'est simple. Si un surdoué est considéré comme handicapé, alors pourquoi pas le fait d'être une femme? C'est quand même LA première discrimination. Pourtant il me semble que les enfants fréquentent des femmes...

Bref, tu soulèves un problème, certes, mais ta solution est selon moins à coté de la plaque.

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Mer 28 Sep 2016 - 21:23

Bon je ne crois pas que je te convaincrais aprés tout c'est ton droit Smile

Pour les femmes tu as raison mais pour moi de toutes manières personne n'est handicapé dans le sens restrictif mais en situation de handicap à cause de cette société qui n'accepte pas les différences

Alors une situation administrative telle que je préconise me semble une solution à court terme 15 à 30 ans alors qu'à long terme bien sur plus de ces situations absurdes mdr

pour les électrochocs je sais qu'ils sont utilisés mais celà n'a rien à voir avec la torture que certains subissaient j'ai lu des témoignages

euthanasie oui et gazages ont étés menés ainsi que torture sous le reich,


oups j'ai compris pour les enfants et les femmes, ben la c'est vraiment la culture qui importe, et je trouve une mentalité qui a évoluée regarde les pubs et écoute les jeunes meme si les capitalistes bien sur que non, ils continuent d'exploiter les minorités et vont pas lacher le lest : sic femme au boulot
Ensuite les fanatismes religieux empêchent une évolution plus rapide, c'est dommage
Oups tous le monde en prends plein la tronche ce soir, au moins vous savez ce que je pense mdr


pour les solutions en a tu une ?

Bref moi j'y crois ça me semble une évidence avec mon expérience professionnelmle j'en ai donné l'essentiel de mes raisons, mais pour autant je ne suis pas défaitiste, meme si ça me fait raler et que j'ai l'impression de vivre dans un carcan d'incompréhension !


merci Buffle

zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Jeu 29 Sep 2016 - 8:40

Si pour moi tu as un comportement défaitiste. Considéré le fait d'être surdoué comme un handicap qui devrait être reconnu administrativement au même titre d'une paralysie ou une schizophrénie en est l'exemple.

Oui il y a un problème avec les gens dès qu'ils "sortent du moule". Mais est-ce la solution de ce victimiser,geindre, en réclamant... Un statut d'handicapé? Cela ne changera rien, et en plus si cela devient un critère de handicap, on doit l'ouvrir à toutes sortes de chose: être une femme, être homo, être hypersensible, être noir/arabe, etc. donc bon au final ont va se retrouver avec une population de 95% d'handicapés... Chouette, et après?

La reconnaissance du handicap n'apporte rien, je sais pas si t'es au courant O_o. Moi ça me permet quoi? De réclamer une place assise dans les transports (chose que je ne fait jamais anyway), ne pas faire la queue à Disney... Tu parles x).

Il faut juste faire ce qu'on peut faire à son niveau: être pédagogue envers les gens qui ne connaissent pas le sujet et c'est tout. C'est pas un statut qui changera leur vision.

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ortolan le Jeu 29 Sep 2016 - 12:57

Juste à titre d'exemple, la dyslexie a été sortie du champ du handicap (rapport Ringard de 2005 entré en application à partir de 2007) par l'école il y a un peu plus d'un an. Les demandes à la MDPH étaient trop nombreuses. Je pense qu'il ne faut pas trop en espérer pour ce qui est de la "douance", d'autant plus que les "EIP" ont bénéficié d'un début de reconnaissance autour de 2001.

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1595
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Jeu 29 Sep 2016 - 13:00

ortolan a écrit:Juste à titre d'exemple, la dyslexie a été sortie du champ du handicap (rapport Ringard de 2005 entré en application à partir de 2007) par l'école il y a un peu plus d'un an. Les demandes à la MDPH étaient trop nombreuses. Je pense qu'il ne faut pas trop en espérer pour ce qui est de la "douance", d'autant plus que les "EIP" ont bénéficié d'un début de reconnaissance autour de 2001.

Ah ouais? C'est très intéressant ça dit donc. Tu as des liens?

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ortolan le Jeu 29 Sep 2016 - 13:10

Sur le rapport Ringard (correction, c'est la loi "handicap" qui est de 2005) :
http://www.apedys.com/rapport_gouv.htm

Sur le PAP (créé début 2015) qui a remplacé le PAI pour les enfants "dys" et avec troubles des apprentissages :
http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid=836

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1595
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Jeu 29 Sep 2016 - 13:16

Donc si je lis correctement le tableau, si le trouble dys est quand même balèze (je cite: Selon sa sévérité, la dyslexie peut être reconnue comme handicap par la CDA) cela concerne donc le PPS, et le PAI pour les enfants non reconnu par la MDPH (c'est un dispositif plus light en somme).

Donc les troubles dys sont reconnus à l'école...? Ou j'ai rien compris x)

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ortolan le Jeu 29 Sep 2016 - 13:38

Le PAI est un dispositif beaucoup plus lourd administrativement qui comprend notamment l'adaptation lors de la passation des examens ; à l'origine, il s'agissait des handicaps sensoriels et moteurs (cécité, surdité, accès pour les personnes à mobilité réduite, etc.). La dyslexie (et les autres troubles "dys" et des apprentissages) y a été intégrée un temps notamment en raison du tiers temps supplémentaire attribué lors de la passation des examens qui nécessitait l'aménagement de salles d'examen spéciales. De mémoire, les dossiers PAI passaient quand même par une CDPH (commission avec un représentant de l'E.N.).

Le PPS est réservé aux troubles très invalidants et très proche en cela de l'éducation "spéciale" ; on y retrouvera par exemple des enfants dysphasiques (non lecteurs pour la plupart).

Donc oui, les troubles dys sont désormais reconnus (depuis la loi de 2005) mais la mise en application a varié et continue de varier un peu comme l'aménagement du temps scolaire (pour faire une comparaison grossière).

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1595
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Jeu 29 Sep 2016 - 13:42

En même temps la variation est nécessaire. Ou sinon cela voudrait dire qu'on avait trouvé un système idéal Very Happy

A titre perso le tiers temps ne m'a jamais été "utile" (ou plutôt "utilisé"). J'en avais tellement marre rapidement des examens que je torchait tout ça le plus vite possible et sans même me relire. Je devrais parler au présent puisque c'est toujours le cas aujourd'hui... Laughing

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par tieutieu le Jeu 29 Sep 2016 - 13:53

Lorsqu'on m'a annoncé que j'étais HP, mes premiers mots ont été "Maintenant je peux mettre un mot sur mon handicap".
C'était un peu provocateur pour indiquer que ça ne changeait rien à mes souffrances du moment. Je ne consultais pas pour ça au départ.
En fait, mon handicap de l'époque, c'était surtout d'être déprimé.

Pour revenir à la question d'origine, je ne pense pas que les zèbres soient plus limités en quoique ce soit. Ils sont différents, comme tout le monde finalement. D’une certaine manière, ils ont la chance d’avoir des différences communes qu’ils peuvent partager sur un forum.
A lire ton premier post, j’ai l’impression que tu fais un lien entre zèbres, malheur et handicap.
On peut être zèbre et heureux. Hors circonstance particulière, ça dépend essentiellement de sa perception. Je ne dis pas qu'on a l'obligation d'être heureux ou de l'être toujours, mais on n'a pas non plus à revendiquer un droit supérieur au malheur.

C’est sincèrement ce que j’ai envie de dire à ceux qui découvriraient ce forum. Ca et ‘Prenez soin de vous’ et je vois que tu as commencé à le faire.

En tout cas bienvenue zouia.labelle

tieutieu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 274
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 39
Localisation : Loire-atlantique (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Jeu 29 Sep 2016 - 19:57

trés intéressant votre discussion, certains textes je les ai : pas tous

ppre pap nous contraignent à prendre un temps fou non dégagé pour écrire ce qu'on fait déjà et ce sont de grands mots et faire des réunions non payées (et surtout dans un emploi du temps souvent plus que surchargé) pour justifier de ce qu'on fait au lieu de discuter au jour le jour et d'établir la confiance, celà peut au contraire la rogner
En fait c'est juste pour justifier qu'on fait bien notre travail mais ce ne sont pas ces mots qui le garantissent du tout non plus

Auparavant nous avions un système qui marchait le nouveau système avec la MDPH est trop lointain et ne nous aide pas vraiment contrairement à l'autre

Ils ont prévu à l'économie alors bien sur ils sont débordés

je ne savais pas que la dyslexie était sortie du handicap, je savais qu'elle y était rentrée car mon mari est dyslexique et n'a jamais bénéficié d'aucune aide étant trop vieux

La lourdeur des procédures à son age, il n'a pas voulu les entamer pourtant moi je dis pour son mémoire d'il y a 5 ans en validation des acquis de l'expérience ç'aurait été plus juste

aprés selon le cas selon les parents en fait une aide peut être apportée mais si celui ci ne dit rien et ne se bat pas pour son enfant ben rien

Totalement inégalitaire cela renforce les inégalités sociales et celà c'est de la démagogie : plaire aux gens importants, faire croire qu'on agit

Je ne suis pas défaitiste, réaliste peut être et surtout pragmatique mais bon libre à toi de le penser buffle

bonjour tieutieu merci de ta réponse et de ta bienvenue

ben je parle qu'ils (nous) n'ont pas d'esprit de synthèse, beaucoup de mal à comprendre les règles bêtes et méchantes s'ils n'en comprennent pas la bienveillance et le bien fondé, que leur esprit vagabonde et se perd en route donnant finalement énormément d'échecs scolaires, que leur intégration dans un groupe sans trop de heurts tiens du défi voire du miracle que leur chant de bonheur peut être extrême comme leur chant du malheur

Je parle que ce sont des cancres incompris pour la majorité des enseignants alors que très peu de chose en fait peuvent leur donner leurs ailes

J'ai le coeur serré de voir leurs échecs et que rien ne soit fait pour faire comprendre que trés peu de chose peuvent leur sauver la vie, la vie future j'entends

Je ne vois pas le handicap léger comme une limitation : simplement une situation de handicap situation que quelques obstacles enlevés enlèvent et la raison de déclarer un handicap c'est pour eux de les aider à enlever les obstacles
Par contre buffle, je sais bien que rien n'est réellement fait que par des personnes engagées les instits parfois des bonnes volontés agissantes de ci de là et je sais qu'il n'y a pas d'aide réelle, que la carte ne sert (un peu) que si on la sort et vu le regard des gens (voire les prises à partie) : donc c'est ce regard à changer outre les moyens

Ben ouais je fais un lien entre zèbre et handicap léger : handicap tel que je viens de te le définir et un lien entre zèbre et malheur car ce handicap cette in-communication rend malheureux
je ne comprend pas "un droit au malheur" je ne suis pas dans la plainte, il y a plus malheureuse que moi je défends un droit au bonheur pour tous

pour ma part je n'ai découvert mon droit au bonheur que lorsque j'ai compris que ma vision était particulière et que c'étaient mes caractéristiques de zèbre (enfin je crois, j'espère) qui choquaient les gens et ont donnés moult cabales contre moi, aucun réel lien amical, toujours des déceptions dans le rapport aux autres et la communication faussée.
Que la plupart les autres étaient affligés d'un manque énorme de sensibilité par rapport à moi, et donc ne pouvaient etre tenu responsables de ce qui me faisait mal donc pas besoin d'avoir mal ce sont comme des enfants maladroits

Maintenant que je le sais je n'attends rien des non zèbres (mais reçoit avec plaisir) et je commence à essayer de sortir de leur affect car c'est ce qui les fait me détester : je ne fais pas d'effort pour m'éloigner qu'avec ma famille ou j'essaye de leur expliquer mais sans sucés pour certains d'entre eux

Je crois que cette révélation non confirmée m'a sauvée la vie, sauvée de trop de dépression sauvée d'espoir sauvée d'etre libre et moi sauvée de pouvoir -peut etre- m'aimer et j'espère me réaliser meme s'il ya plein d'obstacles communicationnels et de différences, je peux prendre du recul : ce n'est pas ma faute, j'ai une responsabilité mais tout n'est pas de ma faute.

donc un droit pour les gosses à juste un peu d'aide, une détection précoce une parole libérée un droit au bonheur pour les gosses

Bon je voudrais bien voir des témoignages de zèbres heureux et si possible qui ont toujours été plutôt heureux même enfant, j'ai commencé à lire le forum aussi dans ce but les tigres et les dragons m'intéressent ; voir des zèbres accomplis de ceux qui auraient fini quelque chose dont il soit fiers et heureux, connaitre leur expérience et pouvoir m'étayer


pfff craneuse et trop dit de choses persos désolée mdr
Very Happy alien





zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Buffle le Jeu 29 Sep 2016 - 20:10

Ça fait longtemps que tu es au courant? Car on dirais que tu es encore sous le choc de la révélation qui pousse à rendre responsable le fait d'être HQI d’absolument tout ses malheurs (c'est fréquent)

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1029
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par ortolan le Jeu 29 Sep 2016 - 20:30

zouia.labelle a écrit:je ne savais pas que la dyslexie était sortie du handicap, je savais qu'elle y était rentrée car mon mari est dyslexique et n'a jamais bénéficié d'aucune aide étant trop vieux

La lourdeur des procédures à son age, il n'a pas voulu les entamer pourtant moi je dis pour son mémoire d'il y a 5 ans en validation des acquis de l'expérience ç'aurait été plus juste
Je ne sais pas si c'est applicable pour l'enseignement supérieur : c'est une disposition relative à l'Education Nationale à la base. J'ai eu un cas post-bac mais qui était scolarisé en lycée, ça a peut-être facilité la démarche (médecin scolaire).

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1595
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par zouia.labelle le Jeu 29 Sep 2016 - 22:36

pas tous mes malheurs mais beaucoup oui et surtout au fait de l'ignorer surtout ça c'est le plus grave

Ben j'ai lu le livre il y a deux ans et demi et j'ai pas fait de test


Dernière édition par zouia.labelle le Jeu 29 Sep 2016 - 22:49, édité 1 fois (Raison : double post et supprimer ce truc Comment)

zouia.labelle
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 18/09/2016
Age : 47
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Handicapée ou plutot personne en situation de handicap

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum