Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par DéBé le Lun 12 Sep 2016 - 22:55

Bonjour,

Ma fille de 6 ans et demi, à priori non zèbre, se sent inférieure à son grand frère de 8 ans qui est très certainement zébré.
il y a donc une différence d'age et peut être une différence de zébritude. Ceci fait qu'elle se sent souvent inférieure à lui; connait moins de choses...

Nous la valorisons au maximum, notamment sur ses qualités créatrices, mais bon, nous sommes toujours à la recherche de pistes.
Je serai intéressé de lire vos témoignages si vous avez été confrontés à la même situation.

DéBé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 42
Localisation : Pour vivre heureux, vivons cachés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par Ventdouest le Mar 13 Sep 2016 - 10:45

Bonjour DéBé,

J'ai à la maison une paire de faux-jumeaux de 7 ans. Le garçon est zèbre mais pas sa soeur.
Il y a 2 ans, la maitresse a donné l'alerte sur le comportement du garçon en classe (GSM). Son père et moi nous sommes penchés sur la douance et les caractéristiques des zèbres pour montrer que cet enfant n'était pas "malheureux" (inquiétude première de la maîtresse) mais "surdoué". Une fois la chose admise par l'école, il a été décidé que l'enfant sauterait sa classe de CP pour aller directement au CE1 (il lisait déjà couramment et avait appris à lire tout seul mais personne sauf nous ne s'en était aperçu).

L'annonce de cette décision en juin 2015 a eu 2 effets :
1/ notre garçon s'est de suite senti bien mieux dans ses baskets et son comportement en classe s'est amélioré. Il a passé son année de CE1 sans problème particulier et passe au CE2 cette année.
2/ surprise, sa soeur, jusqu'alors très effacée, s'est également épanouie ! Elle aussi avait trouvé sa place et pouvait se libérer de toutes les comparaisons induites ou subtiles d'avec son frère. Elle a passé une excellente année au CP et prend beaucoup de plaisir à lire depuis ce printemps. Elle a fait sa rentrée au CE1.

Régulièrement son père explique encore à son fils "c'est quoi être zèbre ?" pour qu'il appréhende au mieux ses différences.
Voilà mon expérience...

Bonne journée
Marianne

Ventdouest
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 41
Localisation : Cestas (Gironde)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par Math le Dim 18 Sep 2016 - 11:02

Es tu sur que ta fille n'est pas zébre?
Mon fils avait un comportement "typique" de zèbre, ma fille pas du tout. Je les ai fait tester et ils sont zèbres tous les 2! Ma fille le vit et se comporte différemment: pour s'intégrer elle cache sa zébritude. Par exemple à la maternelle elle savait lire et seul elle lisait avec fluiditié mais devant nous et lisait comme les enfants de sa classe: de façon syllabique et en butant sur les mots. Un jour je me suis rendue compte qu'elle lisait de façon fluide les mots, je lui ai demandé pourquoi elle buttait sur les mots devant nous et elle m'a répondu "pour faire comme ceux de ma classe".

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par DéBé le Lun 19 Sep 2016 - 10:05

Merci Math pour ton témoignage. Je suis impressionné par cette capacité de camouflage qu'a démontré ta fille. D'ailleurs, d'après les bouquins de référence , ce sont surtout les filles qui sont capable de le faire aussi bien en se mettant en retrait...

Pour ma fille, je ne suis sûr de rien car en cherchant, et rien que de se poser la question, on finit toujours par trouver quelque chose qui peut correspondre avec un profil zèbre. Par exemple elle est reconnue par les autres enfants et les institutrices comme ayant de grandes qualité artistiques et graphiques. Nous avons aussi remarqué qu'elle s'effaçait devant les autres, mettait en retrait ce qui lui plaisait et n'osait pas dire que certains jeux ne l'intéressaient pas pour pouvoir rester dans le groupe...Tout cela peut être zèbre, mais peut aussi être complètement autre chose. Je dirai qu'il ne faut pas absolument chercher la zébritude partout, mais je garde l'idée dans un coin de ma tête quand même Smile

En revanche avec elle, nous n'avons jamais eu ce sentiment qu'elle était "à part" alors qu'avec mon fils, depuis tout petit, nous avons eu l'impression qu'il était différent, sans mettre de nom sur cette différence. mais tu as raison, je vais la surveiller au cas où ce serait une petite caméléon comme ta fille.

Et un jour, sûrement, on fera le test pour elle aussi...

DéBé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 42
Localisation : Pour vivre heureux, vivons cachés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par Math le Sam 24 Sep 2016 - 9:55

Ma fille n'est pas du tout à part non plus. Elle ne parle jamais de sa zébritude par exemple. Mais ça a été important pour elle de faire le test comme son frére et sa soeur et de savoir qu'elle est zébre comme eux même si elle le vit complètement différemment.

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fratrie : comment valoriser l'enfant qui n'est pas zèbre?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum