Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Le Don qui Chante le Mer 14 Sep 2016 - 1:30





Le Don qui Chante

Messages : 1808
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 1:30

@Firemane Pété de rire
(rires de joie)


Dernière édition par Godzilla le Mer 14 Sep 2016 - 1:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 1:31

@LaPieQuiChante : c'est pas a un type qu'a pas baisé depuis 2013 et qui survit que tu casseras le moral, même avec l'ami Jacques Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 1:33

BLYAT JE SUIS BELGE, JSUIS IMMUNISER !
On va pas m'avoir comme ça avec du Jacques Brel (même si je plussoie la beauté de la chose et de temps en temps je verse une larme sur "ces gens là", "le plat pays" ou "quand on a que l'amour").
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Le Don qui Chante le Mer 14 Sep 2016 - 1:35

Disons que je donne des chansons thématiques. Mon kiff. Smile
Le Don qui Chante
Le Don qui Chante

Messages : 1808
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Ponitodesbois le Mer 14 Sep 2016 - 1:38

@godzilla J'y crois vraiment, qu'on est en avance sur les autres d'un point de vue relationnel. Je rêverais vraiment qu'il en ch** dans quelques mois et me regrette amèrement. Mais visiblement à part mon corps, il va s'en remettre, et garder en tête que je ne suis que la nana super relou qui créait des conflits (ha ha ha). J'aimerais tellement être comme lui et réussir à me convaincre que je suis géniale et que j'ai toujours raison sur tout. Il m'a déjà expliqué comment ça se passait dans son cerveau quand il se convainquait de quelque chose c'était... Flippant. #psycho

Bonne nuit les zèbres et merci pour vos avis divers. Et vos chansons que je n'écouterais pas pour essayer de me coucher de "bonne" humeur

Ponitodesbois

Messages : 78
Date d'inscription : 18/08/2016
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 1:40

@LeDonPerigon : Raah. En fait je connaissais pas celles-ci de Brel (j'adore Brel mais il fut plutôt prolifique) et que je suis plus en mesure d'assimiler des "nouveautés" à cette heure-ci donc je râle : rien de personnel Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 1:43

Ponitodesbois a écrit:

Bonne nuit les zèbres et merci pour vos avis divers. Et vos chansons que je n'écouterais pas pour essayer de me coucher de "bonne" humeur

Bonne nuit et garde la péche, je "sens" que tu a du tempérament et donc il n'y a aucune raison que tu ne trouve pas qq a la fois... "stimulant"... ET sincére et respectueux Very Happy Bonne quête Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 8:25

c'est pas a un type qu'a pas baisé depuis 2013 et qui survit que tu casseras le moral, même avec l'ami Jacques

Petit joueur lol!!!!!

Pour le coup, ponito, tu n'as pas eu peur de faire du mal au gars d'une nuit ?
Question naïve (j'essaie de revoir ma vision de la vie en ce moment ^^)
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 9:30

chuna56 a écrit:
c'est pas a un type qu'a pas baisé depuis 2013 et qui survit que tu casseras le moral, même avec l'ami Jacques

Petit joueur lol!!!!!


Ben non justement, sans mentir, c'est bcp plus dur de coucher Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 9:48

Plus dur que quoi ? Pas compris Embarassed
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 9:54

@Chuna56 : c'est plus difficile d'arriver "a ses fins" en étant honnéte, plutôt qu'en jouant un rôle (valable pour tous et toutes d'ailleurs).

Rappellons nous les enseignements de Jean-Claude Duss "Sur un malentendu, j'peux peut-être conclure" Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 10:05

Loool !

C'est pas faux Razz

Après je réagissais plus sur le "seulement 3ans" ^^
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 10:14

Razz
Ben 3 ans c'est assez long quand même. Je suis toujours un peu stupéfait quand dans des sketchs d'humouristes (ou des films) parlant du "désert amoureux / sexuel", leur "personnage" pleurniche pour 3 mois d'abstinence. Les pauv' choupinet(te)s !

Bon tout ça c'est la faute à DSK. Lui, trois heures d'abstinence, il tombe en syncope Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 10:19

C'est long mais Y'a aussi beaucoup plus long tongue
Ça aide ptet à relativiser lol

Pauvre DSK, lui mettre tout sur le dos comme ça Rolling Eyes
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 10:26

3 ans... C'est le bout du monde ><

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 10:29

Heureusement aujourd'hui il y a internet en illimité Dent pétée
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 10:32

Oui sans doute il y a toujours pire... Mais n'ayant "commencé" qu'à 25 ans... j'ai pas non plus beaucoup eu d'années "ludiques" sur le plan horizontal (en plus, dans un couple ou l'amour était très fort certes, mais aussi des névroses liés au sexe, donc... a chaque fois c'était compliqué Pété de rire )

DSK je blaguais ^^ Quoique, quand je pense a des mecs sans aucun scrupules et archétypes du prédateur décomplexé, il est en haut de la liste Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 10:33

@Buffle : a en juger par nos avatars respectifs, tu pars avec quelques atouts supplémentaires Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 10:35

chuna56 a écrit:Heureusement aujourd'hui il y a internet en illimité Dent pétée

Pour quoi? Ce payer une pute ou se tripotter? Parce que ce tripotter c'est pas vraiment ce que j'appelle "avoir une vie sexuelle" Very Happy
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 10:38

Buffle a écrit:ce tripotter c'est pas vraiment ce que j'appelle "avoir une vie sexuelle" Very Happy

"Quand on n'a pas ce qu'on aime, on aime ce qu'on a"

Pfft Buffle, c'te casseuse de moral Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Asperzebre le Mer 14 Sep 2016 - 10:42

Les histoires sur le désert amoureux/sexuel, j'ai jamais vraiment fait attention, mais pour moi l'idée de désert m'évoque une longue et pénible traversée, genre ça fait 10 ans que t'es seul et t'arrives pas à trouver quelqu'un.
J'ai pas de sketches en tête mais je pense par exemple à une chanson: "celui qui n'a jamais été seul...".
Si ils parlent de 3 mois je les prend plus du tout de la même façon et ça me fait doucement rigoler.

Ça passe de "qu'est ce que j'ai foiré dans ma vie, pourquoi j'arrive pas à rencontrer quelqu'un?" à "ouiiin ouiin, je suis pas en forme les 3 dernières fois que j'ai été draguer je me suis pris un râteau, résultat ça fait 3 mois que j'ai pas trempé ma nouille".

En gros ça passe de la compassion pour le pauvre type qu'a pas de chance dans la vie à l'envie de me foutre de lui et de lui dire d'arrêter de faire son Calimero
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 10:43

Godzilla a écrit:
Buffle a écrit:ce tripotter c'est pas vraiment ce que j'appelle "avoir une vie sexuelle" Very Happy

"Quand on n'a pas ce qu'on aime, on aime ce qu'on a"

Pfft Buffle, c'te casseuse de moral Pété de rire

Ah bah je suis d'accord que c'est très très bien de ce contenter de ce qu'on a, mais bon croire rouler en Porsche alors qu'on roule en Twingo c'est se mentir légèrement Laughing
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 10:49

Mais Buffle, t'es pas obligée de te mentir non plus hein Wink

Pour le coup, faut quoi ? S'enfiler le premier venu pour avoir une vie sexuelle ? C'est mieux ?

Ça convient à certain mais pas à d'autres Wink

Je l'ai déjà dit ailleurs sur le forum alors ça me fait plus vraiment peur, moi ça fait 8 ans. Et si le sexe manque, c'est pas ça qui manque le plus.
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 10:53

Non mais tu dis "heureusement qu'il y a internet" je réagis uniquement là-dessus. Tu disais ça comme si internet pouvait combler une vie sexuelle. Dans l'absolu, rien à voir avec le fait de coucher avec "le premier venu" comme tu dis. Ca n'a rien à voir.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 10:53

@Asperezbre : oui voila !

@Chuna : respect !

@Buffle : allez je vais répondre à coté de la plaque !
Porsche a été crée par un proche de Adolf H. Qui a dessiné également la plupart des Panzers. Le modèle mythique, la 911, est née en 1963 et sa conception de base - moteur et transmission arrière - est aujourd'hui simplement... grotesque. Bref, c'est pas demain que je reverais d'une Porsche ! Truc de nouveau riche par excellence.

A l'inverse, n'importe quel ingenieur automobile te dira que rien n'est plus un défi que de concevoir une voiture populaire. La liste des contraintes est longue comme le bras, avec en premier, la nécessité de contenir au maximum le prix de revient. Bref, c'est un casse-tête... exaltant pour ingénieurs doués.
Le fameux designer Guigaro, styliste de nombreuses Ferrari, considère d'ailleurs que le modèle dont il est le plus fier est... la Fiat Panda Very Happy

(ceci était un HS, vous pouvez reprendre une activité normale Pété de rire )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Asperzebre le Mer 14 Sep 2016 - 11:00

Porsche et Twingo:

mwi ça dépend, une Twingo c'est très bien, une Porsche à part pour la frime ça sert pas à grand chose.
ça taxe en assurances, ça consomme beaucoup, et le moteur plus puissant on s'en fout un peu , la Twingo est tout à fait capable d'aller à la vitesse maximum autorisée (sauf si tu veux faire ton kéké qui roule à 200).

En plus t'es souvent pas bien dans les voitures de luxe, c'est les pires voitures qui se fassent au final: tout dans le bling-bling, zéro confort.
Je me souviens il y a quelques années, mon employeur venait me cherchait à la gare pour aller au boulot (il faisait la navette, on était 3 à monter, super sympa le type)
Il avait une voiture super tape à l’œil, genre voiture de sport, le genre de truc que tu croises dans la rue et te dis "encore un mec pété de thunes".
Et ben dedans...la grosse misère, c'est bas de plafond, obligé de se recroqueviller pour pas avoir la tête écrasée contre le plafond, le truc il est conçu pour des gens qui dépassent pas 1m75.

Bref j'ai presque envie de transformer ta phrase, et d'écrire:
c'est très très bien de se contenter de ce qu'on a, mais bon croire rouler en Twingo alors qu'on roule en Porsche c'est se mentir légèrement tongue
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:02

@Asperzebre : énorme (je partage totalement ton avis)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 11:08

Godzilla a écrit:@Asperezbre : oui voila !

@Chuna : respect !

@Buffle : allez je vais répondre à coté de la plaque !
Porsche a été crée par un proche de Adolf H. Qui a dessiné également la plupart des Panzers. Le modèle mythique, la 911, est née en 1963 et sa conception de base - moteur et transmission arrière - est aujourd'hui simplement... grotesque. Bref, c'est pas demain que je reverais d'une Porsche ! Truc de nouveau riche par excellence.

A l'inverse, n'importe quel ingenieur automobile te dira que rien n'est plus un défi que de concevoir une voiture populaire. La liste des contraintes est longue comme le bras, avec en premier, la nécessité de contenir au maximum le prix de revient. Bref, c'est un casse-tête... exaltant pour ingénieurs doués.
Le fameux designer Guigaro, styliste de nombreuses Ferrari, considère d'ailleurs que le modèle dont il est le plus fier est... la Fiat Panda Very Happy

(ceci était un HS, vous pouvez reprendre une activité normale Pété de rire )

Beh je dois être nouvelle riche alors, appelez mon banquier il doit pas être au courant... Mais bon, Porsche ne fait pas que des 911. Ils font de très jolie Panamera aussi.

EDIT: mais je vois qu'il est beaucoup plu important de ce concentrer principalement sur la forme des métaphores que j'utilise que sur le fond et le sens que je veux lui donner... Bien soit. Ca va être difficile d'échanger dans ces conditions pour moi, j'avoue.


Dernière édition par Buffle le Mer 14 Sep 2016 - 11:11, édité 1 fois
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 11:09

La C5 et rien d'autre. Et la banquette arrière est large et confortable.
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:16

OK recentrons, recentrons...

Buffle, le truc, c'est que tu t'attend a quoi, en pointant les gens qui font le choix de ne pas baiser pour baiser, de ne pas céder au glauque (aller voir des professionnel(le)s... oui on se contente de notre propre compagnie... mais on n'est pas "moins bien" que les autres pour autant Smile

Edit : désolé c'est hyper maladroit, mais pas d'agressivité dans mes propos hein Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 11:25

Godzilla a écrit:OK recentrons, recentrons...

Buffle, le truc, c'est que tu t'attend a quoi, en pointant les gens qui font le choix de ne pas baiser pour baiser, de ne pas céder au glauque (aller voir des professionnel(le)s... oui on se contente de notre propre compagnie... mais on n'est pas "moins bien" que les autres pour autant Smile

Edit : désolé c'est hyper maladroit, mais pas d'agressivité dans mes propos hein Very Happy

Pitié tuez-moi, lapidez-moi, extirpez mes organes de mon corps... Je vais pleurer d'incompréhension là sans rire.

"en pointant les gens qui font le choix de ne pas baiser pour baiser" --> cite-moi ou j'ai fais ça. Car dans mon post n°1 je dis "trois ans c'est long". Remarque assez factuel. Dans le 2ème je dis que ce branler devant youporn n'est pas franchement constitutif d'une vie sexuelle.

aller voir des professionnel(le)s... oui on se contente de notre propre compagnie... mais on n'est pas "moins bien" que les autres pour autant Smile : Cite moi, j'ai hâte, parce que là j'ai dû poster dans une faille de l'espace-temps et ne plus m'en souvenir
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:30

Non mais t'emballe pas Buffle Console je plaide coupable, j'ai une migraine carabiné, ce qui n'aide pas trop à être pertinent...
Faut que je réponde moins impulsivement Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Asperzebre le Mer 14 Sep 2016 - 11:31

Buffle, sur les voitures c'était histoire de rigoler un peu, on était pas en mode sérieux, on a bien compris le sens de la métaphore Wink
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 11:31

Honnêtement la façon dont tu m'as répondu j'ai trouvé ça blessant même si je sais très bien que c'était pas du tout le but et que j'étais l'as visée Embarassed

Tout ça pour dire que ptet qu'on peut devenir chatouilleux sur le sujet, pasque vivre la solitude c'est pas évident.
Y'a une sacrée pression de la société en permanence et de sacrés jugements qu'on se prend régulièrement dans la gueule.

Même si j'en ris, des fois ya de bonnes âmes attentionnées pour te faire un retour très valorisant de la situation.
En plys j'ai des chats, et pas qu'un lol
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:35

Oui je plussoie les propos de Chuna, après effectivement on - enfin je - t'ai tombé dessus alors que tu n'avais pas de mauvaises intentions, mea culpa !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 11:36

Après 1 an et demi de disette, je suis pas loin de la syncope non plus.

Le sexe est un élément important de l'épanouissement personnel, je sais que les asexuels existent, font ce qu'ils veulent, mais non merci très peu pour moi.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 11:38

chuna56 a écrit:Honnêtement la façon dont tu m'as répondu j'ai trouvé ça blessant même si je sais très bien que c'était pas du tout le but et que j'étais l'as visée Embarassed

Tout ça pour dire que ptet qu'on peut devenir chatouilleux sur le sujet, pasque vivre la solitude c'est pas évident.
Y'a une sacrée pression de la société en permanence et de sacrés jugements qu'on se prend régulièrement dans la gueule.

Même si j'en ris, des fois ya de bonnes âmes attentionnées pour te faire un retour très valorisant de la situation.
En plys j'ai des chats, et pas qu'un lol

J'ai pas pu m'empêcher d'être cynique quant ton post sous entendait qu'internet pouvait aider à la vie sexuelle. Il faut savoir que je ne parle pratiquement qu'à des garçons, dans le domaine des jeux vidéo. Et la culture porno est quelque chose que je connais. Et imaginer qu'un truc pareil puisse "palier" hm... Je suis dubitative. Ok, tu passes un bon moment. M'enfin ça doit laisser un sacré goût amer (si on fait ça dans l'optique de palier à quelque chose hein, pas juste "for fun").

Après franchement la vie des gens ne me concerne pas, c'était pas un jugement pour moi.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:42

Il y a aussi qu'on ne peux pas réduire l'offre "sensuelle" de Internet au porno de "base". Les images érotique me parlent beaucoup plus, personnellement (et n'implique pas "l'acte crue" et l'esthétique porno standarde). Je n'irais pas jusqu'à dire que ces images sont "romantiques", mais il y a une vrai nuance avec le porno.
Enfin là je suis HS encore...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 11:42

M'enfin ça doit laisser un sacré goût amer (si on fait ça dans l'optique de palier à quelque chose hein, pas juste "for fun").
Dans tous les sens du termes ah ah

Plus sérieusement, je suis d'accord avec toi, cela dit bah le porno et la culture sexuelle internet ont cet effet bénéfique de "faire office de" en attendant. Ca a son avantage.
Après on est d'accord que c'est loin d'être la réalité (encore que y a le milieu amateur qui fait des choses réelle non-exagérée) et qu'il y a de nombreux effets vicieux sur l'inconscient qui se joue.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 11:44

Je me doute bien miss Wink

Après c'était plus une boutade qu'autre chose hein.

Je comparerais plus à un acte d'hygiène qu'autre chose lol
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 11:45

Encore une fois je suis complètement d'accord avec godzilla Smile
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 11:49

@Chuna merci

Je veux pas trop rentrer dans le détail, mais l'offre étant extrèmement varié, on peux aussi apprendre sur soi, quand on découvre qu'on est sensible ou non à certaine choses...
Je crois que la ... allez, disons le mot : masturbation, peut être parfois plus qu'un truc vite expedié, purement hygiénique. Ca peut être une sorte de réfléxion... Hmmpf, enfin je sais pas pour les autres, moi en tout cas j'y vois, peut-être pas un art, mais en tout cas quelque chose de plus noble que le cliché de base Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 11:56

Godzilla a écrit:Il y a aussi qu'on ne peux pas réduire l'offre "sensuelle" de Internet au porno de "base". Les images érotique me parlent beaucoup plus, personnellement (et n'implique pas "l'acte crue" et l'esthétique porno standarde). Je n'irais pas jusqu'à dire que ces images sont "romantiques", mais il y a une vrai nuance avec le porno.
Enfin là je suis HS encore...

J'ai eu cette discussion hier sur le hentai ><
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 11:57

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:36, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 12671
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 11:58

Faut se rendre compte aussi que le porno/érotisme ça peut etre un formidable terrain de jeu quand on est en couple (et y en a qui l'utilise aussi alors que célibataire/libertin/autre).
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 11:59

Godzilla a écrit:@Chuna merci

Je veux pas trop rentrer dans le détail, mais l'offre étant extrèmement varié, on peux aussi apprendre sur soi, quand on découvre qu'on est sensible ou non à certaine choses...
Je crois que la ... allez, disons le mot : masturbation, peut être parfois plus qu'un truc vite expedié, purement hygiénique. Ca peut être une sorte de réfléxion... Hmmpf, enfin je sais pas pour les autres, moi en tout cas j'y vois, peut-être pas un art, mais en tout cas quelque chose de plus noble que le cliché de base Smile

Ca ça dépend toujours de la manière dont c'est fait et dont c'est vécu. Pour l'acte sexuel à deux, comme je dis, des fois tu as envie de juste "baiser" (au sens satisfaction d'un besoin primaire), et d'autre fois de "faire l'amour" (témoignage sentimental pour l'autre). Les deux sont très différents, et conviennent selon ton humeur. J'imagine qu'on peut transposer cette philosophie à la masturbation, en enlevant l'expression "faire l'amour" parce que là ça vire au narcissisme lol mais disons à minima ce faire plaisir pour soit, s'apprécier.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3079
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 12:01

Va falloir demander à un modo de faire le ménage je crois... désolée ponito Embarassed
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 12:02

Buffle a écrit:

Ca ça dépend toujours de la manière dont c'est fait et dont c'est vécu. Pour l'acte sexuel à deux, comme je dis, des fois tu as envie de juste "baiser" (au sens satisfaction d'un besoin primaire), et d'autre fois de "faire l'amour" (témoignage sentimental pour l'autre). Les deux sont très différents, et conviennent selon ton humeur. J'imagine qu'on peut transposer cette philosophie à la masturbation, en enlevant l'expression "faire l'amour" parce que là ça vire au narcissisme lol mais disons à minima ce faire plaisir pour soit, s'apprécier.

Voila, c'est cela Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 12:03

Tout à fait buffle tu résumes bien les choses.

Et Perso, je préfère me débrouiller seule que baiser sans amour (ou du moins affection )

Chui romantique faut pas croire Dent pétée
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 2 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Numero6 le Mer 14 Sep 2016 - 12:05

@Buffle, se branler devant un porno hard-crade ou en pensant à la cheville délicate de sa voisine de palier, je ne vois pas ce que ça change.

C'est le fait de considérer la masturbation comme un élément de la vie sexuelle qui te pose problème ?


Dernière édition par Numero6 le Mer 14 Sep 2016 - 12:07, édité 1 fois
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum