Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Numero6 le Mer 14 Sep 2016 - 12:05

@Buffle, se branler devant un porno hard-crade ou en pensant à la cheville délicate de sa voisine de palier, je ne vois pas ce que ça change.

C'est le fait de considérer la masturbation comme un élément de la vie sexuelle qui te pose problème ?


Dernière édition par Numero6 le Mer 14 Sep 2016 - 12:07, édité 1 fois

Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 12:06

Eh ben ce fil se termine en éloge de la masturbation "romantique", ZC est toujours aussi surprenant Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:08

chuna56 a écrit:Tout à fait buffle tu résumes bien les choses.

Et Perso, je préfère me débrouiller seule que baiser sans amour (ou du moins affection )

Chui romantique faut pas croire Dent pétée

Sauf que dans ma "théorie", (bon certes je l'ai pas dis, mea culpa) mais tu peux très bien pratiquer les deux avec la personne que tu aimes, quelqu'un de "fixe" quoi. Tu peux aimer quelqu'un, et juste "copuler comme des bêtes". Il y a des sentiments, mais ils ne sont pas valorisés dans cette forme d'acte c'est tout.

A moins que tu ais besoin que les oiseaux du monde chante l'amour à chaque fois que tu enlèves ta culotte? Surprised (Je te taquine sur le romantisme :p)Oh punaise j'imagine bien un porno Disney du coup.

Non mais en vrai je fréquente trop de mec. J'ai une vision vachement masculine je crois.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 12:09

Et Perso, je préfère me débrouiller seule que baiser sans amour (ou du moins affection )
Tiens, jcroyais être le seul. J'arrive sans probleme à avoir moult fantasme relativement cochon, mais sans amour ça me parait fade, insipide, innintéressant. La dimension affective et romantique prend le pas sur le besoin de snu-snu.

Y a eu plusieurs fois où, je pense, j'aurais pu conclure, mais sans sentiment no thank you.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 12:11


A moins que tu ais besoin que les oiseaux du monde chante l'amour à chaque fois que tu enlèves ta culotte? Surprised (Je te taquine sur le romantisme :p)Oh punaise j'imagine bien un porno Disney du coup.

Non mais en vrai je fréquente trop de mec. J'ai une vision vachement masculine je crois.
REGLE 34 DESZAINTERNAIT
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:16

Firemane a écrit:

A moins que tu ais besoin que les oiseaux du monde chante l'amour à chaque fois que tu enlèves ta culotte? Surprised (Je te taquine sur le romantisme :p)Oh punaise j'imagine bien un porno Disney du coup.

Non mais en vrai je fréquente trop de mec. J'ai une vision vachement masculine je crois.
REGLE 34 DESZAINTERNAIT

Ah ben ça c'est sûr.

Mais je pense pas que la majorité du porno soit bon à regarder. Déjà quand tu enlèves la pédopornographie, la zoophilie, et tout ce genre de truc majoritaire sur le deep, c'est assez cra-cra, au final il reste beaucoup moins de truc.

J'avais lu un truc qui disais qu'un humain, s'il passait 24h24 à mater des films porno, ne pourrait pas voir tout ce qui s'est produit dans toute sa vie. Et je crois que c'était trèèès loin encore Laughing
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 12:20

Le commun des mortels ne sait pas ce qu'est le deep web, ni comment y aller.

Donc si tu prends un échantillon normal et classique d'un site porno lambda, le contenu est plutôt soft, redondant, bien qu'il y ait toute sorte de chose/catégorie.
Comme toute chose, c'est ni bon ni mauvais, c'est ce qu'on fait qui détermine la valeur/nature. Donc intéresse plutôt aux gens qui y vont, et ce qu'ils vont voir.

L'autre personne (sorry oublié ton pseudo) qui disait que se toucher la nouille/perle sur une vidéo porno, ou imaginer que tu couches avec ton voisin(e ) de palier, c'est la même chose. Jvois pas ce qu'il y a de mal là dedans.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 12:25

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:38, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13434
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:28

Firemane a écrit:Le commun des mortels ne sait pas ce qu'est le deep web, ni comment y aller.

Donc si tu prends un échantillon normal et classique d'un site porno lambda, le contenu est plutôt soft, redondant, bien qu'il y ait toute sorte de chose/catégorie.
Comme toute chose, c'est ni bon ni mauvais, c'est ce qu'on fait qui détermine la valeur/nature. Donc intéresse plutôt aux gens qui y vont, et ce qu'ils vont voir.

L'autre personne (sorry oublié ton pseudo) qui disait que se toucher la nouille/perle sur une vidéo porno, ou imaginer que tu couches avec ton voisin(e ) de palier, c'est la même chose. Jvois pas ce qu'il y a de mal là dedans.

Certes, la majorité des gens n'y connaissent pas grand chose à internet (ceci n'est pas une critique, simple constat) et quelque par encore heureux. Mais bon, on va pas ce mentir, le business [dans le sens gagner un max de pognon] du porno ce joue réellement là-bas, de l'autre coté.

Pour le gras: hier il m'est arrivé une aventure. Je marchais dans la rue (micro short, débardeur moulant, bref je m'habille comme il me plait et tant que j'ai le corps pour). Un gros dégelasse (au propre comme au figuré) en se passant limite la langue sur les lèvres commence par gémir et me dire "ho comme tu es belle habillé comme ça avec tes cheveux rouge et tout .. hmmmm".

Lui tu vois, il s'est clairement tapé une queue sur moi. Ca me dérange. D'imaginer ce type qui doit avoir le bazar qui sent la marée haute tellement ça fait longtemps qu'il a pas croisé une douche, d'imaginer ce porc lui même imaginer en train de me baiser... Mais pitié quoi.

Mais bon je conçoit que si tu es normalement constitué tu ne dis rien au dit voisin de pallier , et c qu'on ne sais pas ne peux pas faire de mal.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 12:33

Bah, oui, forcément faut aussi avoir du bon sens commun.
Là c'est un autre lvl de perversité ce que tu décris.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:48

Ouais et encore, ça c'est l'exemple le plus récent. Je suis une abonnée. Ce genre de situation (du plus light c'est à dire ce faire klaxonner, jusqu'au type qui te parle en passant par le tripotage dans les transports) c'est plusieurs fois par mois.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 12:51

Je ne connaissais même pas le terme de deep web Dent pétée

Ya des vidéos tournées par des amateurs pas crades du tout, hein... (argh je vais rejoindre encore Godzilla tiens)

Et puis quand bien même, si ce sont des vidéos tournées par des gens pro consentants, pour un public intéressé, je vois pas trop où est le souci...
Chacun son truc quoi.

Pour le mec qui a des envies en te regardant, je comprends que ça te répugne, mais tant qu'il ne passe pas à l'acte en te forçant, ses idées lui appartiennent, ça ne regarde que lui.
Sa réflexion n'était pas répréhensible, dans l'absolu il n'a rien fait de mal, à mes yeux.

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 12:51

Bah oui, malheureusement ça existe. C'est le lot quotidiens des jolies filles.
Comme dans 300, avec les pythie "la malédiction d'être belle". C'est triste et totalement déplorable.

Faut juste pouvoir faire la part des choses, ces gens qui font ces trucs débiles, bah, y en a plein d'autres qui ont des comportements parfaitement décents.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:55

chuna56 a écrit:Je ne connaissais même pas le terme de deep web Dent pétée

Ya des vidéos tournées par des amateurs pas crades du tout, hein... (argh je vais rejoindre encore Godzilla tiens)

Et puis quand bien même, si ce sont des vidéos tournées par des gens pro consentants, pour un public intéressé, je vois pas trop où est le souci...
Chacun son truc quoi.

Pour le mec qui a des envies en te regardant, je comprends que ça te répugne, mais tant qu'il ne passe pas à l'acte en te forçant, ses idées lui appartiennent, ça ne regarde que lui.
Sa réflexion n'était pas répréhensible, dans l'absolu il n'a rien fait de mal, à mes yeux.

Quand je disais "cra-cra" je parlais de la pédopornographie, de la zoophilie et autre nécrophilie. Donc la notion de consentement est assez distante déjà.

Là tu parles du deep web, mais hm.. Difficile de ce faire une idée de toute la merde humaine qu'on y trouve sans y avoir foutu les pieds. Enfin si, dis toi que tout ce que tu imagines de pire tu peux le trouver. Drogue, arme. Si tu veux tu peux même regarder des gens mourir. Tu peux payer un type a l'autre bout de la terre pour violer un môme à la webcam. Tout est faisable.
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 12:58

Firemane a écrit:Bah oui, malheureusement ça existe. C'est le lot quotidiens des jolies filles.
Comme dans 300, avec les pythie "la malédiction d'être belle". C'est triste et totalement déplorable.

Faut juste pouvoir faire la part des choses, ces gens qui font ces trucs débiles, bah, y en a plein d'autres qui ont des comportements parfaitement décents.

Je ne pense objectivement pas être belle. Je pense surtout que ce genre précis de mecs n'a aucune sélectivité, et qu'un trou est un trou.
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 13:03

Loul, t'es encore gentille sur le deep web buffle.
Dans Mr Robot, on peut voir une scene avec un site de ce genre, et y a bien pire. Sur ce level d'extreme, c'est la raclure et toute la détestabilité de l'humanité concentré.

Après ce n'est pas que ça le deep web (même si c'est une grosse partie faut le reconnaitre), tu as aussi des choses positives comme des sites politico-revolutionnaire, c'est là qu'anonymous a pris place à un moment (avec 4 chan of course). Les sites de téléchargement ont une légère dimension deep web aussi (genre pour trouver la trace de kickass torrent ou pirate bay).
En résumé grossier, le deep web = tout ce qui n'est pas référencé sur google.

ANYWAY, les sites pornos, les gens qui sont en mal d'amour ou de plaisir sexuels, on est très loin de tout ça. C'est même plutot innocent et touchant pour la plupart des gens qui vont là bas, ce ne sont pas que des gros lards dégueux machos qui utilisent ce média.

@buffle, pas le couplet sur "je suis pas belle" stp, c'est stupide. La beauté en plus c'est relatif, et même si ça fait neuneu cucul-la-praline, elle se trouve principalement dans l'oeil qui peut la percevoir. Dans tes yeux tu n'es peut-être pas une jolie donzelle, pour d'autres tu es l'incarnation d'aphrodite.
Je ne connais pas ton apparence, mais il est de notoriété publique que la quasi totalité des donzelles qui se trouvent moche, sont réellement jolies, charmantes, et sont à des MILLES d'être un thon sans aucune attirance.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:05

Je reste une grande courageuse, et je ne préfère pas savoir en fait, puisque je n'ai aucun moyen d'agir Sad
mais je te crois sans souci, malheureusement...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:11

Firemane a écrit:Loul, t'es encore gentille sur le deep web buffle.
Dans Mr Robot, on peut voir une scene avec un site de ce genre, et y a bien pire. Sur ce level d'extreme, c'est la raclure et toute la détestabilité de l'humanité concentré.

Après ce n'est pas que ça le deep web (même si c'est une grosse partie faut le reconnaitre), tu as aussi des choses positives comme des sites politico-revolutionnaire, c'est là qu'anonymous a pris place à un moment (avec 4 chan of course). Les sites de téléchargement ont une légère dimension deep web aussi (genre pour trouver la trace de kickass torrent ou pirate bay).
En résumé grossier, le deep web = tout ce qui n'est pas référencé sur google.

ANYWAY, les sites pornos, les gens qui sont en mal d'amour ou de plaisir sexuels, on est très loin de tout ça. C'est même plutot innocent et touchant pour la plupart des gens qui vont là bas, ce ne sont pas que des gros lards dégueux machos qui utilisent ce média.

@buffle, pas le couplet sur "je suis pas belle" stp, c'est stupide. La beauté en plus c'est relatif, et même si ça fait neuneu cucul-la-praline, elle se trouve principalement dans l'oeil qui peut la percevoir. Dans tes yeux tu n'es peut-être pas une jolie donzelle, pour d'autres tu es l'incarnation d'aphrodite.
Je ne connais pas ton apparence, mais il est de notoriété publique que la quasi totalité des donzelles qui se trouvent moche, sont réellement jolies, charmantes, et sont à des MILLES d'être un thon sans aucune attirance.

Je fais une distinction entre belle et jolie. Pour moi belle c'est un peu être une déesse sur terre dans mon échelle. Jolie c'est déjà plus en dessous. Mignone aussi.

Après je suis pas du style à chouiner genre "je suis moche bouuuuuhh". J'attendais pas de réponse polie style "mais non, dis pas ça" en disant ce que j'ai dis Wink

Btw, 4chan c'est une chaine nazi pour les américains j'ai vu ça hier Mad
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 13:13

Buffle a écrit:
Je ne pense objectivement pas être belle.

Si on se rappelle qu'on parlais un peu plus haut de la diversité de fantasmes qu'on trouve sur le web, il y aura toujours une personne a qui tu fera de l'effet, "belle" - "ou pas" (et justement les définitions de la beauté sont nombreuses, en dépit du formatage de la société)
Puis certains mecs sont juste pavlovien, ce sera juste une tenue qui les fera saliver, même si a l'interieur il y a Christine Boutin Laughing

Pour les filles qui s'habillent sexy dans la rue* , moi je n'ai pas de problème avec ça : liberté, etc *
Par contre j'évite de les regarder, pourquoi ? Tout simplement par ce que beaucoup d'entres elles vont justement "juger" ce regard, certaines en seront flattées, d'autres dégoutées, etc. A la base, j'aime bien regarder ce que je trouve jolie, mais si ça leur pose un problème - ce que je conçois très bien, je m'abstiens Cool

* je ne les juge pas aussi pour une raison pragmatique simple : en plein été, être peu vétue est une bonne stratégie contre la chaleur Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 13:13

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:39, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13434
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 13:14

Chipoteuse de mot et de notions, je te vois hein.

Sinon rassure toi, à moins que ton avatar ce soit toi (et encore même là ça se discute) je ne tenterais pas de gagner tes faveurs. Tu joues trop à overwatch à mon gout en plus.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:18

Godzilla a écrit:
Buffle a écrit:
Je ne pense objectivement pas être belle.

Si on se rappelle qu'on parlais un peu plus haut de la diversité de fantasmes qu'on trouve sur le web, il y aura toujours une personne a qui tu fera de l'effet, "belle" - "ou pas" (et justement les définitions de la beauté sont nombreuses, en dépit du formatage de la société)
Puis certains mecs sont juste pavlovien, ce sera juste une tenue qui les fera saliver, même si a l'interieur il y a Christine Boutin Laughing

Pour les filles qui s'habillent sexy dans la rue* , moi je n'ai pas de problème avec ça : liberté, etc  *
Par contre j'évite de les regarder, pourquoi ? Tout simplement par ce que beaucoup d'entres elles vont justement "juger" ce regard, certaines en seront flattées, d'autres dégoutées, etc. A la base, j'aime bien regarder ce que je trouve jolie, mais si ça leur pose un problème - ce que je conçois très bien, je m'abstiens Cool

* je ne les juge pas aussi pour une raison pragmatique simple : en plein été, être peu vétue est une bonne stratégie contre la chaleur Pété de rire

Qu'il fasse 30 degrés ou 3, franchement c'est mon problème si je suis a moitié à poil quand même Surprised

Mais après oui, je sais que je suis considéré comme belle par certains.
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:18

ortolan a écrit:Sinon y'a "bonne" aussi ; c'est plus neutre et objectif Laughing

Neutre et objectif c'est peut-être pas le terme Laughing

Mais ma tenue s'y prêtait bien en tout cas
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:19

Une fille qui a de telles chaussures ne peut être que superbe Amoureux Dent pétée

Pour ne pas être embêtée, faut faire comme moi, vivre à la campagne, ne jamais sortir, et s'enrober de protection lipidique Ange
Et PAF! les 8 ans de célibat Winner

Ortolan : lol!!! Oui, voilà, Bonne est plus approprié ^^

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:20

Firemane a écrit:Chipoteuse de mot et de notions, je te vois hein.

Sinon rassure toi, à moins que ton avatar ce soit toi (et encore même là ça se discute) je ne tenterais pas de gagner tes faveurs. Tu joues trop à overwatch à mon gout en plus.

Lol. Après il faut savoir que certes j'y joue beaucoup, mais je reste souvent sur la page d'accueil qui fait qu'on me voit quand même IG alors que je discute avec des potes sur des débats sans fins

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 13:21

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:39, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13434
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:21

chuna56 a écrit:Une fille qui a de telles chaussures ne peut être que superbe Amoureux Dent pétée

Pour ne pas être embêtée, faut faire comme moi, vivre à la campagne, ne jamais sortir, et s'enrober de protection lipidique  Ange
Et PAF! les 8 ans de célibat  Winner

Ortolan : lol!!! Oui, voilà, Bonne est plus approprié ^^

Franchement si je fais ça je tombe en dépression je crois. Je suis trop accrocher aux humains, tout en les détestant. C'est très ambivalent. Mais a minima, je me ferait sacrément chier. Donc pour ça tu as mon admiration!

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 13:23

Tant que tu n'auras pas tester Dirty Bomb, dans mon petit coeur tout mou, tu resteras une vilaine gamer gurl
Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 5816120_orig

Ca y est on parle de chaussures now sinon ? Laughing
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:23

Est ce respectueux de partager à une fille l'émotion sexuelle qu'elle déclenche?

Parce que, qui que soit le mec qui dit ça, c'est juste ça...
Bonne = attirante sexuellement...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:26

Franchement si je fais ça je tombe en dépression je crois. Je suis trop accrocher aux humains, tout en les détestant. C'est très ambivalent. Mais a minima, je me ferait sacrément chier. Donc pour ça tu as mon admiration!

Moi je suis juste folle dès que je vis en ville, donc la question ne se pose pas.

J'ai pas besoin de milliers de gens autour de moi. Je me sens encore plus seule dans le monde.

Ceci dit, juste quelques amis, et surtout UN mec, le bon, celui qui touche mon cœur, dans ma baraque, c'est juste ce dont j'ai besoin...

Et les oiseaux qui chantent disney, bien entendu.

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 13:29

@Buffle : tout à fait. (ton post auquel tu me répondais)

Cependant, je ne pense pas que si George Clooney débarquait dans la rue en débardeur *, les femmes le croisant n'auraient *aucune envie* ou fantasmes.
Tout est dans le contrôle, et le respect de l'autre, mais on ne peux empécher les gens de réagir a ce qu'ils jugent attirant. Si on interiorise cette réaction, normalement ça ne devrait pas poser de problème...?
Evidemment, je ne cautionne ABSOLUMENT PAS les attitudes "extrémes" (et fort courantes hélas) consistant à apostropher, siffler, voir plus. Ceux qui se permettent ça sont de gros cons, aucun doute la-dessus. (pour être sûr de me faire comprendre : l'attitude du type que tu décrivais dans ta mésaventure, est inadmissible et immonde, on est bien d'accord)

* ou n'importe quel mec en mode vestimentaire un tant soit peu susceptible d'attiser le fantasme, et qui ne soit pas Quasimodo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 13:41

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:40, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13434
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Ponitodesbois le Mer 14 Sep 2016 - 13:47

chuna56 a écrit:
Pour le coup, ponito, tu n'as pas eu peur de faire du mal au gars d'une nuit ?
Question naïve (j'essaie de revoir ma vision de la vie en ce moment ^^)

Sisi, il est d'ailleurs déjà bien accroché je pense, on a vraiment BEAUCOUP discuté pendant une semaine (genre 2000 messages) avant de se voir. MAIS il sait très bien où j'en suis, à quel point je suis paumée et que je ne promets absolument rien d'autre que passer de bons moments, habillés ou non. A lui de quitter le navire s'il pense en souffrir!

Je suis pas toujours très claire dans ma tête, mais toujours honnête avec les gens.

Mon post est devenu un post porno c'est merveilleux ^^
Sinon euh "la beauté est dans l'oeil de celui qui la perçoit" euh. Quand t'es moche, t'es moche. Moi qui me trouve d'une banalité extrême, j'admets que certains me trouvent belle, mais quand t'es vraiment dégueulasse, je pense que tu en es conscient. Rien n'empêche de trouver des gens qui s'en foutent, évidemment!

Ponitodesbois

Messages : 78
Date d'inscription : 18/08/2016
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:48

Non non, Ortolan, je disais pas que tu disais toi ^^

Tu dis "respectueusement".

Est-ce que c'est possible *en général* d'utiliser un tel terme et d'être respectueux?

c'est tout Wink

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Chuna le Mer 14 Sep 2016 - 13:50

Très honnête Ponito, oui Smile

Me suis déjà posé cette question...

Tu laisses la liberté à l'autre, là où moi je ne suis pas certaine d'être capable de le faire (je prendrais le large, pour ma part)

Tu veux qu'on demande à un modo de scinder le post?

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 13:54


Sinon euh "la beauté est dans l'oeil de celui qui la perçoit" euh. Quand t'es moche, t'es moche. Moi qui me trouve d'une banalité extrême, j'admets que certains me trouvent belle, mais quand t'es vraiment dégueulasse, je pense que tu en es conscient. Rien n'empêche de trouver des gens qui s'en foutent, évidemment!
Etant relativement innatractif, je sais bien ce que c'est, mais bon, ça reste vrai.
C'est comme pour l'art, qu'est-ce qui fait qu'une oeuvre te parle plus qu'une autre ? c'est ta perception à toi de l'oeuvre qui constitue tout le processus de beauté, d'émerveillement, d'émotions.
Je me suis refait y a pas longtemps le "jeuxvid'émoions" de punky qui parle du processus des émotions dans les jeux vidéos, super intéressant, c'est la même chose. C'est ton implication qui change tout (voir créer tout).

Donc bon, bien sur je maudis les gens beaux de faire que les demoiselles ne sont pas attirés par mon apparence, et donc me donne moins de chance de trouver l'élue de mon coeur, mais bon. Si je m'arretais à ça ... puis c'est pas comme si j'en avais pas vu d'autres.
Donc fuck it. Et ça ne change pas la réalité, un jour, lointain dans l'insoutenable impatience qui est la mienne, je veux croire qu'une donzelle me trouvera à son gout.

Et mieux encore (oui parce que je suis génial parfois), ça ne signifie pas que je cherche n'importe qui. Mais à quoi bon m'acharner à tenter de séduire une dame qui n'est pas capable de regarder au delà de mon apparence ? C'est un chouette filtre quelque part.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ortolan le Mer 14 Sep 2016 - 13:56

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 13:41, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13434
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 13:57

Godzilla a écrit:@Buffle : tout à fait. (ton post auquel tu me répondais)

Cependant, je ne pense pas que si George Clooney débarquait dans la rue en débardeur *, les femmes le croisant n'auraient *aucune envie* ou fantasmes.
Tout est dans le contrôle, et le respect de l'autre, mais on ne peux empécher les gens de réagir a ce qu'ils jugent attirant. Si on interiorise cette réaction, normalement ça ne devrait pas poser de problème...?
Evidemment, je ne cautionne ABSOLUMENT PAS les attitudes "extrémes" (et fort courantes hélas) consistant à apostropher, siffler, voir plus. Ceux qui se permettent ça sont de gros cons, aucun doute la-dessus. (pour être sûr de me faire comprendre : l'attitude du type que tu décrivais dans ta mésaventure, est inadmissible et immonde, on est bien d'accord)

* ou n'importe quel mec en mode vestimentaire un tant soit peu susceptible d'attiser le fantasme, et qui ne soit pas Quasimodo

Aucun problème qu'il se branle sur moi à condition que je ne le sache pas bien entendu Very Happy
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 14:00

ortolan a écrit:
chuna56 a écrit:Est-ce que c'est possible *en général* d'utiliser un tel terme et d'être respectueux?
Formulé à voix haute et destiné à l'intéressée, effectivement, cela n'a plus rien de respectueux.

Tu rajoutes un petit "wesh madmoizell" juste devant le compliment et c'est bon. Ca passe OKLM.
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 14:05

Buffle a écrit:

Aucun problème qu'il se branle sur moi à condition que je ne le sache pas bien entendu Very Happy

Pété de rire Pété de rire Pété de rire

J'adore comment je prends plein de précautions oratoires, et ta réponse clair et cash Winner
Excellent Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 14:08

Godzilla a écrit:
Buffle a écrit:

Aucun problème qu'il se branle sur moi à condition que je ne le sache pas bien entendu Very Happy

Pété de rire Pété de rire Pété de rire

J'adore comment je prends plein de précautions oratoires, et ta réponse clair et cash Winner
Excellent Pété de rire

Laughing

Je te le dis: je parle principalement à des garçons, des fois j'ai leur code qui revient quand je me sent un peu trop libre. Faut que je me contienne Very Happy
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 14:18

Ponitodesbois a écrit:Quand t'es moche, t'es moche.

Je sais pas trop pourquoi, ça me fait penser a une vieille anecdote de 36-15 MyLife Razz

J'étais dans un groupe de formation professionnelle, ou une fille assez antipathique, avait l'habitude de juger - sans pitié ni retenue - le physique des gens, et de discourir sur a quoi les filles (ou les mecs aussi parfois) devait absolument ressembler pour avoir droit à sa "clémence" ou son "approbation".
Elle en agacait plus d'un(e), moi en particulier.
Un jour, son courroux se porta sur "les grosses", en la personne d'une fille, que la harpie snipait de loin avec ses réfléxions hautement philosophiques du type "mais c'est une honte cette baleine, blabla, c'est une insulte a la vue, et elle trouvera jamais de mec, qu'elle créve - moi je fais tout pour rester mince, blabla".
N'y tenant plus, j'ai osé la voix dans la conversation que j'avais avec mes camarades, juste a coté, sur le mode "bof, moi, les filles en dessous de 80 kilos, je regarde même pas" Razz
Bon c'était un peu con (même si c'est vrai, en plus Cool ), mais je voulais juste la clasher un peu. Bon résultats : elle ne m'aimait déjà pas, et a passé le reste de la formation a me hair, mais au moins elle faisait ses discours a la noix... loin de moi Pété de rire

PS Ponito, j'ai juste rebondi sur ce que la citation m'inspirait, aucun sous-entendus Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 14:19

Buffle a écrit:

Je te le dis: je parle principalement à des garçons, des fois j'ai leur code qui revient quand je me sent un peu trop libre. Faut que je me contienne Very Happy

Pas de soucis c'est marrant ! Et puis bah reste toi même Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ADR le Mer 14 Sep 2016 - 14:23

Godzilla a écrit:@Chuna56 : c'est plus difficile d'arriver "a ses fins" en étant honnéte, plutôt qu'en jouant un rôle (valable pour tous et toutes d'ailleurs).

Rappellons nous les enseignements de Jean-Claude Duss "Sur un malentendu, j'peux peut-être conclure" Pété de rire

C'est pas le mec des Bronzés?!?!? Pété de rire
ADR
ADR

Messages : 953
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 14:33

@ADR Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Numero6 le Mer 14 Sep 2016 - 14:35




Chevalry is dead...
and women killed it.


La partie intéressante du sketch est à 04:30.
Just because I'm dressed this way doesn't mean I'm a whore.
Numero6
Numero6

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Firemane le Mer 14 Sep 2016 - 14:37

Et là c'est moi qui a fait un joli message long et on m'ignore. Saleté de Kaiju.
Firemane
Firemane

Messages : 595
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Asperzebre le Mer 14 Sep 2016 - 14:37

C'est prolifique ici dis donc.

Godzilla a écrit:

Pour les filles qui s'habillent sexy dans la rue* , moi je n'ai pas de problème avec ça : liberté, etc  *
Par contre j'évite de les regarder, pourquoi ? Tout simplement par ce que beaucoup d'entres elles vont justement "juger" ce regard, certaines en seront flattées, d'autres dégoutées, etc. A la base, j'aime bien regarder ce que je trouve jolie, mais si ça leur pose un problème - ce que je conçois très bien, je m'abstiens Cool

* je ne les juge pas aussi pour une raison pragmatique simple : en plein été, être peu vétue est une bonne stratégie contre la chaleur Pété de rire

J'ai un petit problème avec ce genre de filles.
Ce qui me dérange n'est pas le fait qu'elles s'habillent sexy (elles font ce qu'elles veulent, je m'en fous).
Ce qui me dérange c'est que la plupart du temps, elles n'assument pas.
Concrètement, il y a plein de vêtements qui ont été conçus spécialement pour attirer le regard des hommes (chaussures à talons qui font tordre du cul, mini-jupes ultra courtes qui laissent presque voir les sous-vêtements, strings conçus spécialement pour qu'on voie la ficelle dépasser au dessus du pantalon, associé à un haut qui dévoile le bas du dos pour être bien sur qu'on le voie...).
Tu peux très bien choisir de porter ces vêtements sans intention de séduire, juste parce que tu les trouves jolis, mais il ne faut pas oublier que ces vêtements ont été conçus pour attirer le regard, et remplissent parfaitement le rôle pour lequel ils ont été conçus.
Autrement dit s'habiller en 'chaudasse', et se plaindre que les hommes te regardent trop, c'est un peu du foutage de gueule.

Je prend un exemple tout simple: tu me met devant les yeux une Christine Boutin ou une Angela Merkel, avec un petit haut moulant couleur unie, et un petit texte au niveau des nichons, je vais regarder leurs nichons.
J'ai pas envie de regarder ça, je trouve ça répugnant, mais je regarde quand même, j'y suis contraint par leur vêtement, car l’œil est naturellement attiré par le bout de texte écrit au niveau des nichons, et va se fixer dessus pour lire.
C'est totalement impossible pour moi de ne pas regarder au moins un instant, et j'aurais ensuite besoin de faire un effort supplémentaire si je veux détourner le regard.
Et pourtant je ne suis pas du tout en train de les mater (beurk).
J'en ai marre qu'on me taxe de gros macho, de gros dégueulasse qui se rince l’œil dès que j'ai le regard qui se pose une demi-seconde sur les parties intimes d'une fille habillée sexy.

Ne pas accepter les mecs qui draguent tout ce qui bouge ça se comprend, être choqué par les mecs qui tripotent dans les transports, c'est tout à fait normal.
Mais associer tout homme qui laisse échapper son regard un instant (la plupart du temps sans le vouloir) à un gros dégueulasse, ça je n'accepte pas, et c'est ce que je reproche aux filles qui s'habillent sexy (pas toutes, mais une bonne partie d'entre elles).
Tu t'habille sexy-> les hommes te regardent, même si ils n'en ont pas envie, même si ils te trouvent moche, même si ils sont en couple et fidèles à leur compagne.
Si t'es pas capable de comprendre ça, ou si tu ne supporte pas le regard d'un homme posé sur toi,change de vêtements.


Dernière édition par Asperzebre le Mer 14 Sep 2016 - 14:53, édité 2 fois
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2192
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par ADR le Mer 14 Sep 2016 - 14:38

@Le Dino - Mais oui, c'est lui!!!
ZE beau gosse des Bronzés Pété de rire

@N6 - il est ENORME ce type. Je connaissais déjà ce sketch perso Smile
ADR
ADR

Messages : 953
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Lainie le Mer 14 Sep 2016 - 14:44

Asperzebre a écrit:C'est prolifique ici dis donc.

Godzilla a écrit:

Pour les filles qui s'habillent sexy dans la rue* , moi je n'ai pas de problème avec ça : liberté, etc  *
Par contre j'évite de les regarder, pourquoi ? Tout simplement par ce que beaucoup d'entres elles vont justement "juger" ce regard, certaines en seront flattées, d'autres dégoutées, etc. A la base, j'aime bien regarder ce que je trouve jolie, mais si ça leur pose un problème - ce que je conçois très bien, je m'abstiens Cool

* je ne les juge pas aussi pour une raison pragmatique simple : en plein été, être peu vétue est une bonne stratégie contre la chaleur Pété de rire

J'ai un petit problème avec ce genre de filles.
Ce qui me dérange n'est pas le fait qu'elles s'habillent sexy (elles font ce qu'elles veulent, je m'en fous).
Ce qui me dérange c'est que la plupart du temps, elles n'assument pas.
Concrètement, il y a plein de vêtements qui ont été conçus spécialement pour attirer le regard des hommes (chaussures à talons qui font tordre du cul, mini-jupes ultra courtes qui laissent presque voir les sous-vêtements, strings conçus spécialement pour qu'on voie la ficelle dépasser au dessus du pantalon, associé à un haut qui dévoile le bas du dos pour être bien sur qu'on le voie...).
Tu peux très bien choisir de porter ces vêtements sans intention de séduire, juste parce que tu les trouves jolis, mais il ne faut pas oublier que ces vêtements ont été conçus pour attirer le regard, et remplissent parfaitement le rôle pour lequel ils ont été conçus.
Autrement dit s'habiller en 'chaudasse', et se plaindre que les hommes te regardent trop, c'est un peu du foutage de gueule.

Je prend un exemple tout simple: tu me met devant les yeux une Christine Boutin ou une Angela Merkel, avec un petit haut moulant couleur unie, et un petit texte au niveau des nichons, je vais regarder leurs nichons.
J'ai pas envie de regarder ça, je trouve ça répugnant, mais je regarde quand même, j'y suis contraint par leur vêtement, car l’œil est naturellement attiré par le bout de texte écrit au niveau des nichons, et va se fixer dessus pour lire.
C'est totalement impossible pour moi de ne pas regarder au moins un instant, et j'aurais ensuite besoin de faire un effort supplémentaire si je veux détourner le regard.
Et pourtant je ne suis pas du tout en train de les mater (beurk).
J'en ai marre qu'on me taxe de gros macho, de gros dégueulasse qui se rince l’œil dès que j'ai le regard qui se pose une demi-seconde sur les parties intimes d'une fille habillée sexy.

Ne pas accepter les mecs qui draguent tout ce qui bouge ça se comprend, être choqué par les mecs qui tripotent dans les transports, c'est tout à fait normal.
Mais associer tout homme qui laisse échapper son regard un instant (la plupart du temps sans le vouloir) à un gros dégueulasse, ça je n'accepte pas, et c'est ce que je reproche aux filles qui s'habillent sexy (pas toutes, mais une bonne partie d'entre elles).
Tu t'habille sexy-> les hommes te regardent, même si ils n'en ont pas envie, même si ils te trouvent moche.
Si t'es pas capable de comprendre ça, ou si tu ne supporte pas le regard d'un homme posé sur toi,change de vêtements.

Si tu remplace "sexy" par "burka" ça marche aussi dit donc Very Happy

Sauf que si tu fais ça, il y a moyen que tu te mange un pain dans la gueule du type qui l'accompagne... Bon bref.

Moi qu'on me regarde je m'en fiche. Après il y a regard et regard. Quand on te fixe 20 min, avec de la bave aux lèvres bof. Mais bon c'est pas un drame. Si c'est fugace je le remarquerais même pas (je ne remarque rien de toute manière, si je remarque c'est que c'est un gros lourdaud)
Lainie
Lainie

Messages : 3081
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés - Page 3 Empty Re: Rupture, dépendance affective et autres joyeusetés

Message par Invité le Mer 14 Sep 2016 - 14:45

@Firemane : arf désolé Razz Mais bon : et Gainsbourg ? Wink

@Asperzebre : ben je crois qu'on a déjà plus ou moins "résolu" ce débat, relis bien Smile

@ADR : il est pas si mal, Michel Blanc je trouve Twisted Evil Du moment que Lhermitte est pas dans le même plan Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum