Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Page 29 sur 40 Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 34 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Mer 19 Oct 2016 - 19:06

Il y a des personnes rien qu'à les lire c'est à perdre son cerveau et à tout de même ouvrir un fil : perdu intelligence là où je pensais la trouver Smile
Il est ce forum, on y voit la diversité du monde. La meilleure protection au monde est d'être bien aux faits.

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Mer 19 Oct 2016 - 19:09

"On s'ennuie"

Je regarde les gens qui regardent passer les trains
et je regarde les trains qui regardent passer les vaches
et les vaches regardent le ciel et dans le ciel il n'y a rien
pas de dieu mais son absence qui dessine le visage
de l'ennui.
Qui me dira combien de nos ennuis sont dus à l'ennui.
Et je pense à la violence du voisin aigri
et à la bassesse immense des dimanches après-midi
on dit que c'est de l'ignorance ou de la connerie
mais au fond tout au fond du tréfonds de moi je vous dis
que c'est de l'ennui.
On dira c'qu'on voudra
de nos grands soirs
de nos révolutions de jeunes vieillards
mais moi je crois
du moins j'veux croire
qu'au moins à c'moment là il y a quelqu'espoir
pour qu'il y ait moins d'ennui
et plus de vie.
Et moi qui les regarde justement le ne fais rien
je relis télé 7 jours mais ça me lasse à la fin
et je me cure le nez et c'est une crotte de nez pour rien
rien à faire : j'ai rien à faire...c'est décidé dès demain
j'écris une chanson sur l'ennui.

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Mer 19 Oct 2016 - 19:34

Spoiler:

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 19:19



avoir des bonnes chaudsures Smile et prendre ses deux pieds pas dans le tapis Smile volant Smile

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 19:21

Un jour Nathalie le guide ira peut être manger des moules avec son qi d'huitre qui saoule ou pas, on attend des nouvelles de Gilbert pour répondre à cette énigme à qui on fera un petit bécot Smile

http://www.lamoulequisaoule.fr/

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 19:25

Les 5 langages de l’amour

le 12 août 2016
10

Nous avons tous besoin d’amour. Mais donner de l’amour aux autres et à soi-même n’est pas toujours simple : nous ne parlerions pas tous le même langage ? Art-mella illustre les 5 manières d’exprimer son amour définies par Gary Chapman, 5 clefs précieuses pour mieux se comprendre, communiquer et prendre soin de soi et des autres.


Ceci est un extrait de l’ouvrage Friandises philosophiques publié aux éditions PourPenser.
    
http://www.kaizen-magazine.com/5-langages-de-lamour/?utm_content=buffer65948&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer




Et maintenant

Et maintenant, que vais-je faire ?
De tout ce temps, que sera ma vie ?
De tous ces gens qui m’indiffèrent
Maintenant que tu es partie

Toutes ces nuits, pour quoi ? pour qui ?
Et ce matin qui revient pour rien
Ce coeur qui bat, pour qui ? pourquoi ?
Qui bat trop fort, trop fort

Et maintenant, que vais-je faire ?
Vers quel néant glissera ma vie ?
Tu m’as laissé la Terre entière
Mais la Terre, sans toi c’est petit

Vous mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l’on y peut rien
Même Paris crêve d’ennui
Toutes ces rues me tuent

Et maintenant, que vais-je faire ?
Je vais en rire pour ne plus pleurer
Je vais brûler des nuits entières
Au matin, je te haïrai

Et puis, un soir, dans mon miroir,
Je verrai bien la fin du chemin
Pas une fleur et pas de pleurs
Au moment de l’adieu

Je n’ai vraiment plus rien à faire,
Je n’ai vraiment plus rien
Je n’ai vraiment plus rien à faire,
Je n’ai vraiment plus rien


Emoticone "picorette" T'en veux ? tu m'échanges trois picorettes comme 2 agathes ? les billes pas l'auteuse de polar

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 19:31


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 19:39



Allez les  cat on trène pas pour la chorégraphie et on y met du  I love you



accroches toi à jacques de la corde à linge extérieure, on retire les chaussettes...

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 20:52

DE MEETIC À ZEBRA CROSSING : À LA RECHERCHE DES ZÈBRES
11 février 2015 · par Antoine M · dans assumer. ·
 

(Suite du témoignage d’Adèle, 40 ans)
J’ai mis un mois à réaliser ce que voulait dire mon résultat de QI. Ensuite j’ai compris que ça ne changerait pas, que c’était structurel. J’ai vécu une étape pas facile. Tout s’est cassé la figure : mon imaginaire, mes repères, mon image du monde, de moi par rapport à moi, par rapport aux autres, aux autres, mes idées… tout s’est effondré comme un décor de théâtre. Aujourd’hui j’en ris, mais à l’époque je ne rigolais pas du tout.
Comme je voulais rencontrer des gens comme moi, j’ai commencé par rechercher… sur Meetic ! Je ne me voyais pas chercher sur Facebook, et je n’ai pas eu l’idée qu’il pouvait y avoir des réseaux spécialisés. C’était tellement incongru ! Pour moi cela n’existait pas jusqu’à présent, cette notion de douance, alors imaginer des sites dédiés… Me voilà donc à me créer un profil nommé « Zébrette cherche zèbre » avec un descriptif du genre : « Je ne cherche pas forcément l’âme sœur, mais à rencontrer des gens. Tout est dans le titre, si vous ne comprenez pas, inutile de me contacter« . Je reçois quelques messages de types qui croient qu’un zèbre c’est un message codé pour dire : un gars bien membré, libres dans la savane… C’était drôle ! Sinon j’ai eu deux contacts avec des vrais zèbres qui avaient compris mon message, dont un que j’ai rencontré.
J’entends alors parler des forums de surdoués, je cherche et je tombe surhttp://www.zebrascrossing.net/. Je m’intéresse tout de suite aux rencontres irl (in real life : voir des gens en vrai). Un premier échange de messages se passe très bien avec un contact, que je rencontre et avec qui on discute pendant 6 heures d’affilée. Puis j’en rencontre un deuxième, on reste ensemble pendant des heures aussi. C’était vraiment génial : même humour, même façon de se parler, excellent ! J’ai eu l’impression de passer la soirée avec un vieux cousin que je retrouvais après des années. Je me suis dit que les gens « normaux » devaient vivre des relations humaines comme ça tout le temps. C’est nourrissant, reposant, agréable, ça rend heureux : évidemment qu’ils ne se posent pas autant de questions existentielles !
J’ai eu ensuite envie de rencontrer des filles, parce que ça me posait question que ça se passe aussi bien avec des garçons. Le sentiment était trop facilement confondable avec un sentiment amoureux, ça me perturbait.
Et là, pareil, soirée trop drôle, je m’amuse, c’est facile et naturel, je me régale. Je me fais ensuite inviter à un gros week-end organisé vers Toulouse, la Zèbrautomnale. On était une trentaine, chez deux zèbres qui étaient donc sur le forum aussi. C’était un moment de magie. La villa du bonheur !
C’était affectueux, très bienveillant, avec des discussions sans cesse. Bien sûr il y avait l’effet de démarrage et de découverte, avec le temps on s’y habitue. Je me suis fait de vrais amis à cette époque. J’ai même rencontré un frère d’âme, pour reprendre la mythologie irlandaise.
https://auxzebresheureux.com/2015/02/11/de-meetic-a-zebra-crossing-a-la-recherche-des-zebres/comment-page-1/#comment-209

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 21:50

[*]




image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/06/Mon-petit-frere-de-la-lune.jpg




1106PARTAGÉS  

« Mon petit frère de la lune », un court métrage attendrissant sur l’autisme
“Mon petit frère de la lune” est un court métrage dans lequel la sœur d’un enfant atteint d’autisme raconte à quel point la vie de son frère est particulière.
Elle dit de manière très tendre qu’il est né comme tout le monde mais qu’il vit sur la lune.
C’est bien sûr une métaphore qui permet illustrer la manière dont nous percevons les personnes qui souffrent d’autisme : elles sont comme «dans un autre monde».

Disons que, comme l’affirme Dona Williams, affectée par un niveau d’autisme élevé, l’autisme n’est pas un casse-tête auquel il manque un morceau, mais ce sont plusieurs casse-têtes différents avec des morceaux en plus et des morceaux en moins.
Le dilemme consiste donc à découvrir quels sont les morceaux qui correspondent à tel ou tel casse-tête, quelles sont les pièces qui manquent et quelles sont celles qui ne devraient pas être là.

image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/06/Captura-de-pantalla-2016-10-11-a-las-19.35.45.png









Le casse-tête de l’autisme








Selon María Núñez, nous pouvons dire que l’autisme est un profil atypique où sont rassemblés différents capacités et déficits qui, malgré la diversité des personnes, peuvent se retrouver dans les caractéristiques suivantes :


  • Les pièces en trop : La stéréotypie (mouvements répétés des bras, par exemple), l’échocalie (répétition sans sens de mots ou de phrases que l’on entend) ou l’auto-stimulation.

  • Les pièces en moins : L’incapacité à reconnaître la tromperie, l’absence de gestes expressifs ou de jeux symboliques spontanés (par exemple, un enfant autiste ne prend pas une banane pour jouer avec comme si c’était un téléphone).

  • Les pièces qui proviennent d’autres boîtes : parfois, il s’agit d’un retard mental ou d’autres problèmes de développement comme le TDAH par exemple.




Quand Leo Kanner a publié en 1943 un article sur les troubles autistes du contact affectif, il a voulu les regrouper sous un terme qu’il a appelé «Autisme Infantile Précoce», un ensemble d’altérations diverses qu’il observait chez certains enfants.

image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/06/Bateau-en-papier-sur-leau.jpg

L’une de ses petites s’appelait Elaine, 7 ans, et son comportement était décrit de la manière suivante :
“Son langage a toujours les mêmes caractéristiques. Sa parole n’est jamais accompagnée d’expressions faciales ou de gestes. Elle ne regarde pas dans les yeux. Sa voix manque particulièrement de modulation, elle est comme rugueuse, elle articule les mots de manière abrupte.
Sa grammaire est inflexible. Elle utilise les phrases comme elle les entend, sans les adapter grammaticalement à la situation du moment. Quand elle dit «je veux que je dessine une araignée», elle veut dire «je veux que tu dessines une araignée».

Elle accepte en répétant une question littéralement, et refuse sans prêter attention. Sa parole est rarement communicative. Elle n’a pas de relations avec d’autres enfants, elle n’a jamais parlé avec eux pour amorcer une amitié ou pour jouer.
Elle bouge parmi eux comme un être étrange, comme quelqu’un bouge parmi les meubles de la chambre. Elle insiste toujours sur une même routine. L’interruption de cette routine est l’une des causes les plus fréquentes de ses petites crises. Ses activités sont simples et répétitives.» 
Cette description est très proche de ce que l’on peut voir dans le tendre court métrage qui illustre l’hommage à la Journée Internationale de l’Autisme (le 2 avril). Voici «Mon petit frère de la lune», un court métrage qui nous illumine le cœur:





Que nous demande une personne atteinte d’autisme ?








L’autisme est un grand inconnu, car socialement, il est très perturbant. Dans la vidéo, nous pouvons voir comme la petite fille parle des personnes qui pensent parfois que c’est contagieux.
Ainsi, Ángel Riviére, en 1996, a réalité un petit résumé sur ce que nous demanderait une personne atteinte d’autisme. Voyons point par point de quoi il s’agit :


  • Aide-moi à comprendre : Organise mon monde et aide-moi à anticiper ce qui va arriver. Apporte-moi de l’ordre, une structure, et non pas du chaos.

  • Ne sois pas angoissé à mes côtés parce que je suis angoissé. Respecte mon rythme. Tu pourras avoir des relations avec moi si tu comprends mes besoins et ma manière de comprendre la réalité. Ne déprime pas, je vais avancer et me développer de plus en plus.

  • Ne me parle pas trop, et pas trop vite. Les mots sont de «l’air» qui ne te pèsent pas, mais peuvent être une charge très lourde pour moi. Souvent, ils ne sont pas la meilleure manière d’avoir des relations avec moi.

  • Comme d’autres enfants, comme d’autres adultes, j’ai besoin de partager le plaisir et j’aime bien faire les choses, même si je n’y arrive pas toujours. Fais-moi savoir, d’une manière ou d’une autre, quand j’ai bien fait les choses et aide-moi à les faire sans échouer. Quand j’échoue à trop de choses, il m’arrive la même chose qu’à toi : je suis irrité et je finis par refuser de faire les choses.

  • J’ai besoin de plus d’ordre que toi, plus de prédictibilité que toi. Nous devons négocier mes petits rituels pour cohabiter. 

  • Il m’est plus difficile de comprendre le sens de nombreuses choses qu’on me demande de faire.Aide-moi à les comprendre. Essaie de me demander des choses qui peuvent avoir un sens concret et déchiffrable pour moi. Ne me permet pas de m’ennuyer ou de rester inactif.

  • Ne m’envahit pas trop. Parfois, les autres trop imprévisibles, trop bruyants, trop stimulants. Respecte les distances dont j’ai besoin, mais sans me laisser seul.

  • Ce que je fais n’est pas contre toi. Quand je pique une petite colère ou que je me tape, quand je casse quelque chose ou que je bouge trop, quand je n’écoute pas ou que je ne fais pas ce que tu me demandes, je n’essaie pas de te faire du mal. J’ai un problème d’intentions, alors ne m’attribue pas de mauvaises intentions !

  • Mon développement n’est pas absurde, même s’il n’est pas facile à comprendre. Il a sa propre logique et beaucoup des conduites que vous appelez «altérées» sont des manières d’affronter le monde selon ma manière à moi d’être et de percevoir. Fais un effort pour me comprendre.

  • Les autres sont trop compliqués. Mon monde n’est pas complexe ni fermé, il est simple. Même si ce que je dis te paraît étrange, mon monde est si ouvert, sans cachotteries ni mensonges, si ingénument exposé aux autres, qu’il est difficile à pénétrer. Je ne vis pas dans une «forteresse vide» mais dans une plaine si ouverte qu’elle peut sembler inaccessible. J’ai bien plus de complications à gérer qu’une personne que tu considères comme normale.

  • Ne me demande pas toujours les mêmes choses et n’exige pas de moi les mêmes routines. Tu ne dois pas devenir autiste pour m’aider. L’autiste, c’est moi, pas toi !













En savoir plus sur http://nospensees.fr/mon-petit-frere-de-la-lune-un-court-metrage-attendrissant-sur-lautisme/#dY8Od1hEqP7CpPow.99

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 21:55

2 questions à poser pour aider quelqu’un qui n’a pas confiance en lui
PAR JEFF · OCTOBRE 3, 2016

[size=30][size=30]97[/size]
Partages
[/size]





Je vous invite à découvrir deux questions qui ont un effet saisissant sur la confiance en soi.
 

La premiere est :
« Peux-tu me citer au moins une chose que tu n’as pas réussie et pour laquelle tu as définitivement abandonné ? »
Généralement, on peut difficilement répondre à cette question. De plus, cette formulation implique que le seul véritable échec et l’abandon des tentatives de réussite. La réussite est donc une question de temps.
Si la personne vous cites plusieurs exemples, reformulez ainsi  :
« En effet, tu n’as pas ENCORE réussi. » ou « Tu n’as pas réussi POUR LE MOMENT. »Smile
La deuxième est :
« Peux-tu me citer une ou plusieurs chose(s) que tu as réussies dans ta vie ? »
Là, vous pouvez guider son regard sur ses réussites, ses projets, ses actes altruistes et le cheminement/les efforts entrepris.

  • tu as un travail et tu envisages même d’en changer.

  • tu as appris à faire ceci et cela.

  • tu as déménagé plusieurs fois et t’es adapté à chaque situation.

  • te souviens-tu de la première fois où tu m’a abordé ?

  • tu sais parler deux langues.

  • tu t’interesses à de nombreux sujets.

  • tu sais t’exprimer avec clarté.

  • tu as appris à écouter.

  • tu as aidé des gens à réussir comme cette fois-là où …

  • tu aimes le sport et tu en pratiques.



http://anti-deprime.com/2016/10/03/2-questions-a-poser-a-quelquun-na-confiance-lui/

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 22:16

image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/10/Fille-triste-regardant-une-fleur.jpg


Personne ne guérit en blessant les autres
Aucune personne blessée ne se blesse en projetant sa douleur sur les autres et encore moins sur ceux qu’elle aime.
Pourtant, il est possible que nous nous retrouvions dans cette situation sans l’avoir voulu ou sans nous en rendre compte, au moins dans un premier temps.
Il est très triste de se sentir mal avec soi-même, mais cela l’est encore plus lorsqu’on est conscient qu’il s’agit d’un mécanisme de défense et que nous sommes en train de nous protéger.

Alors, réfléchissez : ne regrettez-vous pas que quelqu’un se soit éloigné de vous à cause d’un blocage émotionnel dans lequel vous ne trouviez pas d’issue ?
N’est-il pas vrai qu’on vous a parfois fait si mal que vous vous êtes ensuite complètement fermé à des personnes qui méritaient peut-être une chance ?

“Ouvrez votre cœur et n’ayez pas peur qu’on vous le brise. Les cœurs brisés ne guérissent pas. Les cœurs protégés finissent par devenir des pierres



-Anonyme-



Le cœur est l’un des organes les plus précieux et voyez-le comme la représentation de notre centre émotionnel, le compagnon de l’âme dont nous devons prendre soin.
Alors, il n’est pas sain de fermer son cœur car en plus du froid qui entrera, nous ne pourrons offrir que du froid aux autres.
Si nous souffrons, il faut comprendre que quelque chose se passe en nous mais que si nous n’entamons pas de processus thérapeutique, nous ferons du mal à notre entourage.

Le processus de guérison se produit en soi-même



Quand nous explosons vers l’extérieur d’une manière ou d’une autre, nous ne le faisons pas à cause de ce qu’il y a en dehors de nous, mais à cause d’une lésion qui se trouve à l’intérieur.
Imaginez que vous tombiez, que vous vous blessiez et que vous ne vous occupiez pas de votre blessure (pas de pansement, ni de nettoyage). Que se passe-t-il ?





image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/10/Fille-triste-assise-sur-le-sol.jpg



En premier lieu, elle peut s’infecter, ce qui demandera bien plus de travail pour la guérir. En second lieu, il pourrait arriver que quelqu’un passe à côté de nous et nous frotte sans le vouloir.
Dans ce cas, cela nous fera du mal et nous réagirons mal envers cette personne. Mais le problème, ce n’est pas cette personne qui nous titille, mais le fait que nous n’avons pas guéri cette blessure au moment opportun.



“À chaque fois que quelqu’un blesse quelqu’un d’autre, elle le fait à partir de sa propre blessure. Plus elle est profonde, plus elle est blessante”.



-Miguel Ángel Núñez-



Le cœur a besoin d’accepter la situation qui le gêne et la plus grande partie du processus de guérison se trouve dans le fait de comprendre quelles sont les possibilités qui permettent de dépasser ce qui le fait souffrir.
Réfléchir à cette situation que nous voulons laisser derrière nous est un acte individuel qui demande beaucoup d’efforts et de sacrifices de notre part.

Personne ne souhaite nous voir ainsi, pourquoi faire payer les autres ?



D’autre part, comme nous l’avons expliqué, au-delà de chacun de nous, se trouve cette partie qui peut faire payer aux autres notre souffrance personnelle.
Théoriquement, il serait formidable pour tout le monde que chacun ait cette idée à l’esprit : si ceux qui sont avec moi le font car ils m’aiment et sont heureux en me voyant, ce n’est pas juste de leur faire payer ma mauvaise humeur ni d’essayer de résoudre ce qui me gêne à leurs côtés.
Prenons une phrase du Petit Prince qui illustre bien ce que nous voulons dire : même si la réaction la plus primaire de chaque animal, dont l’être humain, est de construire un panneau de défense après avoir été blessé par quelqu’un d’autre, toute les personnes ne souhaitent pas faire du mal, et ne sont pas responsables de ce qui leur arrive.



“C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué, d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé, derenoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué…«



-Le Petit Prince-





image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/10/Fille-et-ombre.jpg





En évitant d’établir de nouvelles relations ou en bloquant avec des murs son accès le plus intime à ceux qui sont proches, par exemple, nous n’allons pas réussir à nous guérir ni à éviter complètement que ce qui nous a blessé se répète.
Il n’est pas non plus utile de s’opposer à l’aide des autres ni de cacher le problème pour croire qu’il n’existe plus : demandez-vous si, effectivement, c’est la situation dans laquelle vous êtes.

Gâtez-vous ! Nous le méritons tous !



Si votre réponse à la question précédente est indécise ou affirmative, vous devez vous préparer à vous dorloter.


En prenant soin de vous, en vous donnant une autre opportunité, en vous écoutant, en vous mettant en valeur et en vous aimant, vous obtiendrez une vie heureuse et en harmonie avec les autres.
Nous méritons tous d’apprendre à dire «non» quand c’est nécessaire. Il faut apprendre au cœur à se tromper, à toucher le fond et à remonter à la surface car c’est en cela que consiste l’équilibre émotionnel : réguler le bon et le mauvais des expériences qui nous arrivent.
Essayez de changer la règle : si nous prenons soin des autres, nous devons d’abord prendre soin de nous-même, car c’est le plus important.

image: http://nospensees.fr/wp-content/uploads/2016/10/Femme-dessinant-coeur-sur-le-sol.jpg

Blesser car quelqu’un nous a blessé est un mauvais comportement qui ne résout rien.
Souvenez-vous qu’un cœur qui ne sait pas que faire de sa douleur et qui au lieu de se guérir attaque, finit tout simplement par se faire encore plus de mal.



En savoir plus sur http://nospensees.fr/personne-ne-guerit-en-blessant-les-autres/#xVAOee29lTUbTmrx.99

C'était un message de Radio PPP (Petite Princesse Power)  cat A vous les studieux studios  cat

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Jeu 20 Oct 2016 - 22:56

La philosophie enseignée aux enfants, pourquoi c’est bien
Publié le 19 octobre 2016 à 09h33Atelier philo animé par Frédéric Lenoir dans une classe de CM1 de l’école Fénelon-Sainte-Marie, à Paris. © Jean-Luc Bertini


Parce qu’il n’y a pas d’âge pour penser, Frédéric Lenoir invite des élèves à parler de joie et de morale… Nous l’avons suivi dans une classe de CM1.
Qu'est-ce qu'une vie réussie ? Imaginez qu'un philosophe charismatique et bienveillant vous pose la question. Imaginez aussi qu'il vous demande de définir ce qu'est un ami, la différence entre croire et savoir, ou bien si la vie a un sens... En vous guidant, en creusant avec vous, en vous emmenant toujours un peu plus loin... Quelle chance ! Ces questions, et bien d'autres encore, Frédéric Lenoir les a posées à plus de 400 enfants de tous âges et de tous milieux. De janvier à juin, le philosophe a délaissé sa casquette d'historien des religions et d'auteur de best-sellers - plus de cinq millions de livres vendus, traduits dans une vingtaine de pays -, pour animer des ateliers philo pilotes dans des écoles un peu partout : dans le public et le privé, en ville (Paris, Genève, Pointe-à-Pitre...), à la campagne (Hérault, Corse...), en banlieue (Fontenay-sous-Bois en région parisienne, Molenbeek à Bruxelles)... Jusqu'au Canada et en Côte d'Ivoire. Partout, le philosophe à la barbe blanche a été émerveillé par la curiosité des enfants, leur enthousiasme à sonder les choses existentielles, leur goût spontané de l'argumentation. Bref, leur capacité immédiate à philosopher.

« L'AMÉLIORATION DU MONDE, ET NOTAMMENT LA LUTTE CONTRE LE FANATISME, PASSE PAR L'ÉDUCATION DES ENFANTS »


Encouragé, Frédéric Lenoir a créé illico une fondation pour généraliser l'expérience dès le primaire. Illico, parce que selon lui, au regard de l'actualité tragique, il y a urgence : « L'amélioration du monde, et notamment la lutte contre le fanatisme, passe par l'éducation des enfants, explique-t-il. Principalement par l'éveil de leur intelligence et de leur conscience morale, de leur capacité à gérer leurs émotions et à développer une lucidité et une sérénité intérieure, être libre. » Le philosophe raconte sa belle idée et son aventure dans un livre qui est aussi un mode d'emploi à l'usage des instituteurs : « Philosopher et méditer avec les enfants »*. Pour ELLE, il entrouvre la porte d'une classe, histoire de montrer tout cela d'un peu plus près.
Le philosophe Frédéric Lenoir encourage les enfants à penser tout haut : il n’y a plus de bonnes ou de mauvaises réponses.© Jean-Luc Bertini
Rendez-vous donc un matin de septembre à Paris, dans une école choisie au hasard parmi celles qui avaient déjà participé au projet pilote. Nous voici à l'école privée Fénelon-Sainte-Marie dans la classe de CM1 de Catherine Houzel, 31 élèves âgés de 8 à 9 ans. L'institutrice s'efface dans le fond de sa classe. Frédéric Lenoir, grand habitué des conférences rassemblant des centaines de personnes, est à l'aise face aux pupitres : sans chichi et bienveillant, il demande d'abord aux enfants de définir la philosophie. La timidité du début se dissipe vite. Une forêt de mains se lève. « C'est se poser des questions et essayer de répondre tout seul », tente une petite brune du premier rang. « C'est penser à un acte important, comme l'amour », ose Charles d'une voix flûtée.
« - QU’EST-CE QUE LE BONHEUR ? - LE BONHEUR, C'EST UNE PETITE PARTIE DE L'AMOUR, SUGGÈRE LANCELOT, ÉLÈVE DE CM1. »


Le philosophe encourage chacun à penser tout haut, prévenant qu'ici la règle du jeu change, qu'il n'y a plus de bonnes ou de mauvaises réponses. Qu'il n'est pas question de les assommer avec Kant, Platon ou Descartes : aujourd'hui ce sont eux qui réfléchissent. Le but du jeu est de s'écouter, prendre le temps de développer sa pensée et, bien sûr, argumenter quand on n'est pas d'accord. Mais avant de lancer le thème du jour, le philosophe, qui pratique la méditation depuis une trentaine d'années, propose une méditation guidée. « Décroisez les jambes, mains à plat sur les genoux, prenez contact avec votre respiration... » Les petits jouent le jeu avec un naturel déconcertant. Beaucoup deviennent accros à la méthode, qu'ils continuent à pratiquer chez eux « pour se calmer ». C'est tout simple et drôlement efficace. Après quelques minutes, l'ambiance change, l'attention est posée, l'atelier démarre. Frédéric Lenoir attaque sur l'un de ses sujets de prédilection, celui qui a nourri nombre de ses livres érudits et existentiels : « Qu'est-ce que le bonheur ? » Louis se lance : « C'est la joie de rigoler ensemble. » « C'est une chose qu'on aime avoir dans son cœur, » propose Marie. « C'est quand on rit parce qu'on est content », dit Paloma. « C'est quand on a réussi quelque chose », précise Toscane avec sérieux. « Le bonheur, c'est une petite partie de l'amour », suggère Lancelot. « C'est une joie qu'on vit ensemble », poursuit Sari.
Avant d’entamer l’atelier philo, Frédéric Lenoir propose une séance de méditation guidée. Simple et diablement efficace.© Jean-Luc Bertini
À chaque fois, le philosophe traduit avec ses mots, avant de faire un pas de plus, demandant quelle différence il y a entre la joie et le bonheur. Guillaume fait marrer tout le monde : « La joie, c'est quand je regarde la télé ! » Marie recadre : « On peut aussi être joyeux quand quelqu'un d'autre vit quelque chose de bien. » Alors, il s'agit de lister les expériences qui les rendent heureux. « Quand quelqu'un nous aide », dit Mila. « Quand on se retrouve tous ensemble », avance Marguerite. « Quand on dort ! » lâche Gaspard. « Quand je fais un cadeau à un ami », tente Baptiste. Frédéric Lenoir fait remarquer que le bonheur des autres peut nous rendre heureux. « Moi, c'est de faire de la philosophie avec vous qui me rend heureux », ajoute gentiment Baptiste. Une voix s'élève, plus nuancée : « Si on me tape et que je tape pour me venger, je suis heureux et pourtant ce n'est pas bien », soulève Arnaud. Le philosophe saute sur l'occasion pour amener les enfants à faire la distinction entre le bonheur et la morale. Et, comme bien souvent depuis qu'il teste ses ateliers, quel que soit le thème, la discussion part aussitôt sur le terrorisme : « Les terroristes tuent pour aller au paradis, ils font du mal mais ça les rend heureux », lâche Sari, perplexe. « C'est parce qu'ils sont tristes et qu'ils veulent nous le montrer, ils se vengent et ils sont contents d'être des héros », résume Eugénie. Les mains se lèvent, les enfants sont soudain très inspirés. « Ils tuent pour leur bonheur », dit Charlotte... Trois semaines après les attentats du 13 novembre, Frédéric Lenoir animait un atelier philo dans une classe de primaire à Molenbeek, le quartier de Bruxelles d'où venaient la plupart des terroristes. « J'ai été bouleversé par la pertinence, la colère et l'analyse des enfants, dont la majorité est issue de familles musulmanes, unanimement révulsés par les attentats », se souvient-il.
Le philosophe fait bifurquer le débat vers la question de l'argent : cela rend-il heureux ? Oui et non s'affrontent respectueusement. Les riches, dans cette école privilégiée, n'ont pas bonne réputation : égoïstes, calculateurs, solitaires, enfants gâtés, ils en prennent pour leur grade ! « Sauf Bill Gates, précise un petit garçon, il se sert de son argent pour rendre les autres heureux. » On convient qu'il vaut mieux n'être ni trop pauvre ni trop riche pour pouvoir être heureux. « Mais, parfois, les pauvres, au lieu d'acheter à manger, achètent des portables très chers », ose un élève. Le philosophe se marre puis recadre, évitant que le débat ne vire à la discussion de café du commerce version CM1. Avant de conclure, Frédéric Lenoir les interroge sur la différence entre le plaisir et le bonheur. Et précise au passage que les philosophes de l'Antiquité ont eux aussi beaucoup réfléchi à cette question.
L'atelier s'achève sans que les enfants aient vu l'heure passer. La maîtresse est bluffée : « Je découvre mes élèves sous un jour nouveau, dit Catherine Houzel. Certains se montrent très attentifs aux autres alors qu'ils ne le sont pas toujours, d'autres d'une grande maturité alors qu'ils ne sont pas forcément bons élèves, et d'autres encore n'ont plus cette timidité et cette peur du jugement qui les paralyse. Chacun apporte sa pierre à l'édifice, la pensée se construit collectivement, c'est impressionnant. » Frédéric Lenoir se sauve en promettant de revenir. Chaque atelier consolide sa conviction : « Si les enfants peuvent acquérir un esprit critique face aux idéologies politiques ou religieuses, alors le vivre-ensemble s'en portera mieux. »
* « Philosopher et méditer avec les enfants » (éd. Albin Michel), avec un CD de méditations guidées.

UNE FONDATION BIEN PENSÉE






Pour développer les ateliers philo à grande échelle, il faut former des professeurs, des instituteurs, des animateurs, avec une pédagogie commune dont les mots-clés seraient bienveillance et responsabilité : voilà pourquoi Frédéric Lenoir a cocréé la Fondation SEVE (Savoir Être et Vivre Ensemble) sous l'égide de la Fondation de France. Soutenu par le psychiatre méditant Christophe André, le moine bouddhiste français Matthieu Ricard mais aussi la pédiatre Catherine Gueguen et le philosophe Abdennour Bidar, il entend réunir des fonds pour une formation gratuite des futurs encadrants (en cours d'agrément par l'Éducation nationale), déjà lancée en Rhône-Alpes et qui le sera bientôt à Paris. Le but est de les généraliser dans toutes les régions de France, mais aussi en Belgique, en Suisse et au Québec.

NAJAT VALLAUD-BELKACEM : « L'ESPRIT CRITIQUE DOIT S'APPRENDRE AU PLUS JEUNE ÂGE  »






Enfin une bonne nouvelle du côté de l'école ! Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, s'emballe également pour le projet de Frédéric Lenoir : « Fascinant, stimulant, émouvant, enthousiasmant sont les premiers mots qui viennent à l'esprit lorsqu'on écoute le philosophe raconter, les yeux brillants, cette rencontre pleine de bienveillance et d'intelligence avec les écoliers, nous confie-t-elle. J'ai mesuré à quel point nous pouvions tirer parti de cette expérience, fruit d'un engagement personnel rapidement transformé en élan collectif grâce à la fondation SEVE. J'accorde une importance toute particulière à l'apprentissage des fondamentaux dans le premier degré, mais je suis également convaincue que la réflexion philosophique doit faire partie du parcours citoyen que j'ai mis en place, du cours préparatoire à la terminale, dans le cadre de la mobilisation de l'école pour les valeurs de la République. Construire son jugement moral et civique, penser et raisonner par soi-même, acquérir un esprit critique sont des choses qui s'apprennent, et dès le plus jeune âge. Ce sont également des apprentissages que les professeurs doivent eux-mêmes apprendre à enseigner et à transmettre. » À quand les ateliers philo dans toutes les écoles de la République ?
Cet article a été publié dans le magazine ELLE du 14 octobre 2016.  



Y'a pas que les "petits bouchons" qui font des trucs sympas, y'a des "tites bouchonnes" Smile
A Melle Khali (mais fourchon Smile)

La meilleure musique pour chacun/chacune c'est celui qui le ou la touche Smile C'est intime la musique, c'est comme un mariage en mieux  Razz

La douance ça doit être aussi savoir s'adapter à tout le monde  I love you Au moins l'amour et la musique ça ça reste universel, les deux meilleurs moyens de communication en fait.



Passes le mot pas le maux  Wink

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Ven 21 Oct 2016 - 1:52


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Ven 21 Oct 2016 - 18:31




Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Ven 21 Oct 2016 - 20:41


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Ven 21 Oct 2016 - 20:42



Razz tongue bounce

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 15:01



Ca me dit que le Galak me sied 



Tu sais ce qu'il dit le dauphin ? 
Euh, ouaisse Smile

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 15:15


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 15:26


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 17:33

22 mode tout va bien, j'ai retrouvé plein de gens ou où je peux aller pour dire que je suis perdue si je me perds Smile
Je vais me faire des crêpes du coup. Ca mange aussi une douée. Si si je te jure, c'est super bizarre Smile Ca a même fait ces courses, pareil qu'avant mais euh y'a des gens qui ont changé ou alors changé de regard pour certains certaines donc on va les aider à retrouver l'opticien Smile
L'amour rend aveugle mais l'amitié porte des lunettes Smile
Alors moi je suis un chien dirait Sally. Je me vois pas avec mes auto lunettes magiques aller dire : ben alors je suis quoi ? je le sais. Devoir m'auto gommetter pour aller me faire des gommettes, alors celle là je l'aurai pas cru venir. Mais bon j'ai déjà un mode Dymo Smile
J'ai du métier et de la bouteille moi monsieur. Mais alors t'es qui ? ben écoutes ça va te sembler bizarre mais ça dépend qui te le demande Smile
Mais le mode classement ça va, je l'ai pas perdu Smile
Oui bon c'est mon fil, je m'y perds si je veux hein Smile Taka pas me suivre ou sinon Smile
J'adore poser les situations. Comme ça après je me repose. Après si tout le monde changeait tout tout le temps, évidemment que je pouvais poser les situations.
In situ c'est le meilleur mode. Et pourquoi tu dis toujours "mode". Pour savoir comment je me situe Smile
A ma façon je suis un soleil tu sais, donc chacun me donne sa planète et après je vois comment je tourne ou pas Smile Qui place le roi soleil peut enfin aller vaquer à l'essentiel chez Leroy Merlin.
Bref. Si tu savais tout ce qu'il peut y avoir dans un de mes bref parfois Smile Ah ben c'est drôle, toi tu sais un peu !! Je vais peut être aller mettre un cierge demain à la messe, toi tu sais pas mais si moi je dis ça, c'est que des miracles ont eu lieu Smile Je vais vérifier ou faire faire vérifier tout ça Smile Ca va prendre deux minutes avec des personnes qui savent en deux minutes. OUf Smile

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 17:35

Les deux mots à écrire les plus marrants que j'ai mis ici, à mes yeux, c'est : tu sais Smile parce qu'ici tu sais c'est autre chose Smile  Arrow cat

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 17:36

Tu la veux en normal ta crêpe ou en smileys ?...

Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 17:40

Plein de choses et de gens n'ont pas du tout ici ou ailleurs heurté ma sensibilité, d'ailleurs sensibilité je sais même pas où c'est, c'est te dire l'ampleur de tout ce que je ne sais pas.

Avant je disais : mais putain pourquoi je ne suis pas normale !!!! C'est dire si les dauphins ont escaladé le Kilimandjaro et qu'il y a eu des mots bleus.






Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Iamsosure le Sam 22 Oct 2016 - 18:03


Iamsosure
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2521
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation :

http://www.zebrascrossing.net/t28024-les-rocks-et-aussi-les-slow

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rocks et aussi les slows (mode radio radieuse)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 29 sur 40 Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30 ... 34 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum