Le besoin d'attention...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 22 Juin 2009 - 4:51

Est-ce que je suis seule à avoir un besoin d'attention à la limite du maladif?

Je sais que c'est relié avec la peur de ne pas être aimée... mais je ne suis pas trop sûre du comment et du pourquoi.
J'appelle ça un besoin d'attention, mais je pourrais aussi dire que c'est une angoisse de passer inaperçue, d'être oubliée, mise de côté...
J'aimerais bien en discuter Neutral
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par éden le Lun 22 Juin 2009 - 11:50

MOI AUSSI J AI BESOIN D ATTENTION !!!!! Rolling Eyes

C'est usant pour les autres d'ailleurs mais je ne saurais dire si c'est un trait de caractère lier à la cause Z. ou non. Je pense qu'on a besoin de reconnaissance car ont a l'impression de ne pas être aimer (tu le dis toi aussi). J'ai besoin d'être rassuré pour savoir si on m'aime, si je suis quelqu'un de bien... mais j'ai du mal à imaginer que ce n'est pas le cas de tous.
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 39
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 22 Juin 2009 - 12:07

Exactement... un besoin d'être rassurée, constamment.
Il semblerait que ce n'est pas le cas de tous puisque mon psy était capable à sa façon d'expliquer tous mes besoins et comportements sauf celui-là car il ne trouvait pas de cause, ce qui semblait bien l'embêter... "Ben tu as dû naître comme ça!"... J'aurais le goût de mettre ça sur le dos de la zébritude javascript:emoticonp('Rolling Eyes')
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Dilbert le Lun 22 Juin 2009 - 12:32

Je ne sais pas si c'est tout à fait pareil mais j'ai besoin de reconnaissance. Du coup j'ai tendance à essayer d'attirer l'attention, ce qui n'est au départ pas trop mon truc. Je préfère rester discret, ne pas attirer l'attention mais aussi que l'on me voit, que l'on sache que j'existe... Compliquée la vie...

Je crois que c'est l'un des nombreux aspect qui amènent au mauvais diagnostic de l'Etat Limite (ou Borderline)
Dilbert
Dilbert

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Romulus le Jeu 25 Juin 2009 - 14:06

J'ai besoin d'attention mais j'essaie de le feindre, de ne pas le dire. Il est vrai que je suis parti du principe que tout le monde ressent le besoin d'attention en continue, donc que je ne suis pas le seul et qu'il faudrait arrêter d'être un capricieux émotionnel ,se la fermer et essayer de demander avec le coeur.
Romulus
Romulus

Messages : 758
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Jeu 25 Juin 2009 - 19:46

Paulu a écrit:donc que je ne suis pas le seul et qu'il faudrait arrêter d'être un capricieux émotionnel ,se la fermer et essayer de demander avec le coeur.

Je ne suis pas capable Embarassed Mad Sad
Je me déteste en plus quand je quémande... mais c'est presque vital!
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Anonyme le Jeu 25 Juin 2009 - 21:58



Dernière édition par rodollphe le Sam 27 Juin 2009 - 9:17, édité 1 fois

Anonyme

Messages : 9
Date d'inscription : 15/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Solhaan le Jeu 25 Juin 2009 - 22:38

...rodolphe, le roi de la maxime.

Par contre pour certain cas, elle ne fonctionne pas. Être concidéré c'est aussi être avec des personnes qui ont assez de coeur pour le faire. Sinon il y a une autre maxime qui décrit bien cela : trop bon, trop con.

Very Happy
Solhaan
Solhaan

Messages : 343
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 39
Localisation : Paris

http://solhaan.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Ven 26 Juin 2009 - 0:45

Quand j'etais petite j'y croyais... Je me donnais alors entièrement aux autres croyant qu'après je serais appréciée ... Mais soit la Maxime est fausse soit mon besoin est un gouffre sans fond, ce que je sais c'est que ça n'etait pas suffisant! Être aimée, appréciée, reconnue, visible, écoutée, considérée... Vivre a travers des yeux des autres... Toujours et encore (pour faire changement d'encore et toujours!)
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Syïlis le Sam 27 Juin 2009 - 9:27

Je ne sais pas si cela rejoint que tu ressens Mariel mais en ce qui me concerne, mon besoin affectif est tel que je suis parfois gênée d'être aussi... vampirisante.

J'ai associé ce besoin gargantuesque à l'idée de fusion avec les êtres aimés. Dans le sens où pour moi le partage de l'amour est quelque chose de tellement intense que c'en devient un gouffre sans fond qui ne pourrait être comblé que par la fusion (métaphysique, mystique, idéelle... il n'y a pas de mot) entre moi et les êtres aimé et aimant.
En résumé, le gouffre n'est jamais comblé et c'est pour moi une source de grande frustration car je fini par en vouloir à mon corps d'être une si grande limite à la pleine expression de mes sentiments.

I love you
Syïlis
Syïlis

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 28

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par éden le Sam 27 Juin 2009 - 13:02

on l'entend souvent mais c'est tellement vrai... pour recevoir l'attention des autres il faut d'abord s'aimer soit même... je dis pas que j'en suis là mais y a certain point que j'accepte.

ps: l'attention des autres pour aimer ce que nous somme ?
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 39
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Sam 27 Juin 2009 - 17:19

Syïlis a écrit:Je ne sais pas si cela rejoint que tu ressens Mariel mais en ce qui me concerne, mon besoin affectif est tel que je suis parfois gênée d'être aussi... vampirisante.

J'ai associé ce besoin gargantuesque à l'idée de fusion avec les êtres aimés. Dans le sens où pour moi le partage de l'amour est quelque chose de tellement intense que c'en devient un gouffre sans fond qui ne pourrait être comblé que par la fusion (métaphysique, mystique, idéelle... il n'y a pas de mot) entre moi et les êtres aimé et aimant.
En résumé, le gouffre n'est jamais comblé et c'est pour moi une source de grande frustration car je fini par en vouloir à mon corps d'être une si grande limite à la pleine expression de mes sentiments.

I love you

... sors de ma tête!!!!! Razz
Je n'avais pas fait cette réflexion, mais je crois que c'est ça!
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Syïlis le Dim 28 Juin 2009 - 14:01

Je n'arrive pas à réaliser pleinement le fait que j'ai trouvé d'autres personnes qui peuvent comprendre ce que je ressens... et ce que j'écris ! Razz
Bien sûr ce que j'écris n'a rien d'abyssale mais je suis habituée à ce que l'on me fasse reformuler. Loin de moi l'idée que mon utilisation du langage est optimale mais j'ai parfois le sentiment que le problème ne vient pas forcément ou uniquement de moi ^^'
Syïlis
Syïlis

Messages : 180
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 28

https://fourmifuture.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Magita le Dim 28 Juin 2009 - 14:31

Moi... je ne veux pas en avoir besoin... me couper de ce coté... être solitaire par dépit... Rolling Eyes
Attentes démesurées que je préfère enfouir... sans confrontations, pas de frustrations.
Certainement pas la meilleure défense à adopter... mais la mienne... avec cette peur des autres qui se développe en parallèle...
Le paraitre prédomine alors... mais la porte blindée n'est que rarement franchie...
Magita
Magita

Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 40
Localisation : Belgique

http://www.avancetoi.be (en restauration!)

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Dim 28 Juin 2009 - 15:28

Je comprends ce que tu exprimes Magita... Wink
Attentes démesurées que je préfère enfouir... sans confrontations, pas de frustrations.
Rolling Eyes

Jusqu'au jour où la "confrontation" se pointe, sans que tu lui ai demandé son avis Shocked Et là, ben le "dépit" ne tient plus la route! Suspect Que faire...
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Dim 28 Juin 2009 - 15:48

rhhhhhaaaaa satané besoin!!!!
Je voudrais m'auto-satisfaire, m'auto-suffire!
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Dim 28 Juin 2009 - 16:01

Je voudrais m'auto-satisfaire, m'auto-suffire!

Tu penses vraiment ce que tu dis là, Marie? Very Happy Wink (cette question ne demande aucune réponse...) Wink Enfin sauf si t'en as envie...
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Dim 28 Juin 2009 - 16:27

Embarassed

Je précise que je parle du manque d'attention - regard aimant de l'autre comblant ce manque d'amour de moi pour moi...

Mais pour votre gouverne, j'ai pu explorer l'auto-satisfaction physique... c'est beau, je maîtrise! affraid
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par éden le Dim 28 Juin 2009 - 17:02

jusqu'au jour où la "confrontation" se pointe, sans que tu lui ai demandé son avi

exactement...

J'ai associé ce besoin gargantuesque à l'idée de fusion avec les êtres aimés. Dans le sens où pour moi le partage de l'amour est quelque chose de tellement intense que c'en devient un gouffre sans fond qui ne pourrait être comblé que par la fusion (métaphysique, mystique, idéelle... il n'y a pas de mot) entre moi et les êtres aimé et aimant.
En résumé, le gouffre n'est jamais comblé et c'est pour moi une source de grande frustration car je fini par en vouloir à mon corps d'être une si grande limite à la pleine expression de mes sentiments.

j'arrive pas à croire que tu as 17 ans ... ; dure de sentir l'écart avec les gens de ton âge n'est ce pas, on l'a tous vécu j'imagine.

Mais pour votre gouverne, j'ai pu explorer l'auto-satisfaction physique... c'est beau, je maîtrise!

de qu'elle satisfaction tu parles ? ... faut préciser là

Wink
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 39
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par éden le Dim 28 Juin 2009 - 17:30

il est 17h24, je suis à mon bureau. Mon cerveau bouillonne.... demain je part en province passer la dernière épreuve d'un concours qui a commencé il y a trois mois.
J'ai beaucoup de question sur ce que mon corps vie et ce que ma tête pense... et là, je prend le livre "trop intelligent..." et l'ouvre comme une bible en quête de réconfort. Je suis marqué par le fait de me voir à n'importe qu'elle ligne de n'importe qu'elle page. Ma vie entière, passé, présent et futur semble raconté et décrit.
En fin de compte, je lis le récit d'une vision omnisciente de moi même. Quelque chose fait "clic", c'est mon besoin d'attention. Bien que c'est un livre, il est presque une personne qui me parle et qui me dit : "tout ça est normal, tu as une pensé unique dont le génie à son double tranchant. Ne t inquiète pas, tout va bien."

Alors je suis rassuré. Je sais que demain encore, je relirais des passages et je comprendrais enfin ce que je vis.
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 39
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Dim 28 Juin 2009 - 21:20

Le besoin d'être compris... ça c'est encore une chose. Différente, mais reliés.
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Magita le Dim 28 Juin 2009 - 22:17

juste mon avis... en douce...
Le besoin de compréhension (appartenance...) détermine ce besoin d'attention (reconnaissance, estime...)
Si on a eu que trop peu de retours permettant une construction de soi positive via les autres, l'indépendance sera difficile à acquérir...
Si ce besoin d'appartenance n'est pas combler... on a pas les ressources pour accéder à ce besoin de reconnaissance, d'estime.

Cela dit... je n'ai pas encore dépassé le stade des besoins essentiels... et il parrait qu'il faut faire les choses dans l'ordre...Rolling Eyes

Marrant je fais pareil avec ce livre...
et pour la confrontation... il y a toujours moyen de fuir... mais c'est un choix...
Magita
Magita

Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 40
Localisation : Belgique

http://www.avancetoi.be (en restauration!)

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Dim 28 Juin 2009 - 22:36

Tu fais référence à la pyramide de Maslow, Magita?

[img]Le besoin d'attention... Pyrami10[/img]
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Dim 28 Juin 2009 - 23:00

Pour ma part c'est le besoin d'apartenance que je n'ai jamais pu combler jusqu'à récemment.
Appartenir à un groupe était d'une importance capitale.

Pendant les études, je forçais mon chemin. Je n'appartenais pas aux groupes bien limités parce que je ne correspondais jamais. Mais j'avais mon groupe d'ami, bancal souvent cruel, mais toujours là pour éviter d'être seul Wink

C'est après, quand j'ai cherché à mieux me définir, que j'ai réalisé qu'il me semblait impossible d'appartenir à un groupe...
Si, temporairement, comme par exemple quand je me suis mariée ou que j'ai été enceinte. Ahhhh j'avais un point commun d'importance avec d'autres. Je ne me considère par contre pas comme une vraie avocate, alors on oublie ces clubs de "je souiiiiis important" ou autre.

Alors, on fait quoi? On se cherche a tout prix une appartenance! Je suis qui?!?!? Je vais où?!?!

Vous allez me dire "mais c'est débile de vivre comme ça... tu es plus intelligente que ça... mais pourquoi tu succombe à ce qui est créé de toute pièce par la société?"...
Mais parce que j'en ai besoin!!! Je fais parti de la société, à ce que je sache... j'y vis... je suis une humaine avec des sentiments humains. Je ne serais pas capable d'être hermite, coupée du monde! Me foutre des règles... oui, beaucoup! Mais celle-là, ce n'est pas parce que c'est une règle... c'est vital pour moi. Je n'arrive pas à me définir autrement.

Alors oui, Magina, je suis d'accord.

Ce shéma m'intrigue, c'est quoi?!
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Dim 28 Juin 2009 - 23:03

C'est la pyramide des besoins fondamentaux de l'humain. Tant qu'un étage n'est pas "comblé", il est improbable de pouvoir satisfaire les étages supérieurs et de parvenir à l'équilibre...
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Dim 28 Juin 2009 - 23:04

Oui, bon, ça j'avais compris... mais il est commandité à mort! ;P
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Dim 28 Juin 2009 - 23:07

Oh ben j'ai cherché une photo vite fait sur le net, hein Embarassed Commanditée? Tu parles bien de la pub, c'est ça? Wink
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Dilbert le Dim 28 Juin 2009 - 23:57

I'm Batman
Dilbert
Dilbert

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 29 Juin 2009 - 0:37

Dilbert a écrit:I'm Batman

Mais au fond de toi, Dilbert, tu ne veux pas être vu, reconnu pour ce que tu es?
Batman veut passer inaperçu parce qu'il a confiance, qu'il sait qui il est, qu'il n'a pas le regard des autres (oui bon, c'est mon interprétation! Pour de vrai, c'est parce qu'il est un homme connu, important et riche... pfff). Si c'est ton cas, je souhaite un jour en arriver là! Wink

En attendant, je suis, tout comme Sylïis l'a dit, quasi vampirisante tellement j'en ai besoin. Une vraie enfant de 2 ans, incapable de se tenir et prête à tout pour recevoir cette parcelle d'amour qu'elle engouffre... Une boulimie d'attention. Sad
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Dilbert le Lun 29 Juin 2009 - 1:00

Pardon, je croyais être dans le post de l'explosion des égos...

Bien sûr que j'aimerais être reconnu pour ce que je suis. Mais l'étape précédente serait de déjà savoir qui je suis.
J'ai besoin d'attention. Tout ce que je fais, je le fais dans l'espoir de le montrer à quelqu'un, et que l'on me dise "Waw, t'es trop fort"
Mais l'air de rien, sans me mettre en avant...

Batman se cache pour protéger ceux qu'il aime. Moi, je me cache pour me protéger moi-même.
Mon armure, ma couche de graisse, tout cela me permet tant bien que mal d'exister, de survivre, en me disant que je ne vais pas bien.
Mais c'est ma faute, je ne suis pas aussi doué que les autres pour vivre.
Alors j'écris sur un forum de zèbres à 1 heure du matin, en me disant que peut-être ma vie est là, avec ces gens que je ne connais pas mais qui, j'en ai l'impression, me ressemblent.
Savent rire de choses pour lesquels on me prend pour un fou, ou un imbécile (mal)heureux.
Ne semblent pas me juger même si leur empathie surdéveloppée, comme la mienne, leur fait entrevoir une partie de mon âme dans ce que j'écris.
Même si j'écris peu. Même si j'écris des choses qui ne ressemblent pas à la personne que je suis dans la journée.
Pour cela alors oui, je vous aime. Comme j'aimerai un véritable ami. Comme j'aime cette lueur d'espoir qui me fait dire que je ne suis pas fou, mais différent.
Comme je le disais ailleurs, j'ai toujours su que j'étais différent. Mais cette perspective ne me plaisait pas, car le résultat de cette différence était négatif.
Je me suis toujours senti moins vivant que les autres, plus empoté, ayant moins de connaissances, sur la vie, sur les filles, sur les réactions que je devais avoir en fonction des situations. Alors oui, j'avais besoin que l'on me dise que j'étais quelqu'un de bien, que j'étais un humain, que tout le monde n'étais pas obligé d'aimer regarder le foot à la télé ou d'aimer aller en boîte de nuit.
Aujourd'hui je me dis que j'aimerai être moi-même. Mais comment ? Et qui est ce "moi-même" ? Les gens l'aimeront-ils ?
Si ce n'est pas le cas alors, à quoi bon changer. Peut-être le mal est-il fait... Si je me dévoile, ne me couperais-je pas des gens qui m'acceptent, même si c'est pour ce que je ne suis pas...
Dilbert
Dilbert

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 29 Juin 2009 - 1:46

Dilbert: I love you

Ta place est parmis nous, c'est sûr... mais elle n'est pas QUE parmis nous.
Je suis en train (ça fait une heure je crois) d'écrire une réponse qui est lourde d'intimité, moi aussi.
Ce que tu viens d'écrire renforce ma conviction que je dois avoir le courrage de la poster.

Aujourd'hui je me dis que j'aimerai être moi-même. Mais comment ? Et qui est ce "moi-même" ? Les gens l'aimeront-ils ?
Si ce n'est pas le cas alors, à quoi bon changer. Peut-être le mal est-il fait... Si je me dévoile, ne me couperais-je pas des gens qui m'acceptent, même si c'est pour ce que je ne suis pas...


Moi aussi je voudrais être moi-même. Quelques personnes connaissent cette moi-même parce qu'ils savent comment faire pour me connaître. Je suis intègre, mais j'ai quand même une protection, une couche de normalité Wink
Seulement, je voudrais que les autres puisse comprendre qui est "moi-même". Ma peur? Elle ressemble à la tienne.
Une partie de moi aime qui je suis. Celle qui est au fond. Si les autres n'arrivent pas à la comprendre, à l'aimer, à l'accepter... pourrais-je encore m'aimer en ayant vu ce qu'ils voient à travers leurs yeux?
J'ai peur de perdre cet extrême de narcissisme (car je n'ai pas de milieu, que deux extêmes) et me retrouvé complètement dénuée d'estime Sad
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 29 Juin 2009 - 2:19

NOTE: je me livre beaucoup dans ce post... j'ai longtemps hésité. Mais je sais que vous pouvez comprendre et je vous fais confiance... Je me dis qu'entre vous certains se reconnaîtrons et saurons quoi faire. J'espère.
___
Je ne suis pas show off, du moins je ne veux pas l'être, mais j'ai besoin d'être vue. Je crois qu'effectivement, en vous lisant je me suis rendue compte de l'existence de ce gouffre d'amour qui vit en moi. Je réalise que quand je n'arrive pas à remplir ce trou (et pourtant, je suis entourée d'amour... famille, mari, fille, amis... mais c'est comme s'ils ne suffisaient pas), c'est à ce moment que je deviens désespérée et désespérante. J'insiste, j'harcèle, je panique, j'angoisse, je colle, je demande et plus je le fais, plus c'est terrible... C'est une spirale sans fin. Le rejet est alors pris comme un coup fatal... comme si c'était ce que je cherchais en premier lieu.

Comme je déteste m'affirmer, comme je suis incapable d'être moi-même en le faisant, je me retourne inévitablement contre moi.

Si je n'obtiens pas cette attention, cet amour, si ce gouffre ne se rempli pas, c'est que je suis.... ... ..... et là y a pas de mots mais un sentiment horrible. Une dépendance, un manque... mais aussi une violence terrible envers moi même, une critique sans limite, une destruction ravageuse.

Coeur fragile, passez au paragraphe suivant (pas celui là, pas l'autre, l'autre). Là je me confie, c'est la petite fille qui vous parle, celle qui est profondément blessée... mais blessée par quoi? C'est ça la question...

Je ne me rendais pas compte des messages que je m'envoyais, du mal que je m'infligeais, jusqu'à récemment. J'y ai prêté attention. C'est horrible... Un espèce de Fight Club. Je me suis rendu compte que je me lacérait, je me plantais des coups de poignards dans le ventre, coups de poings, jusqu'à m'arracher des parties de moi, me déchiqueter et plus. Mon imagination, ma créativité aidant, je me vois le faire. Une douleur au fond de mon ventre, une rage dans mon coeur.

Comment peut-on se faire une telle chose?! Comment moi, je peux vouloir me faire ça?! Et le pire, ça me fait presque du bien... je m'assénais des coups et ça me faisait du bien. Parce qu'une fois que je suis par terre, je peux me consoler?! Je ne sais pas.

Je sais maintenant que cette auto-mutilation de l'âme a un rapport avec ce gouffre d'amour et d'attention Sad

Mais voilà, je suis une sage fille, personne, même pas moi, savait ce que je me faisais subir. Pour moi c'était normal.
Pas de mutilation physique, pas de tentative de suicide, pas de signes extérieurs... enfin je croyais que si, mais... non!
Personne ne s'inquiètait pour moi.
À l'intérieur je suis noire (enfin quand ce n'est pas la petite fille qui prend le dessus) mais à l'extérieur, je suis rose bonbon (Wink à Eden).

Je ne sais pas trop comment, mais j'ai su me protéger en réussissant à ne plus ressentir mon intérieur... du moins, plus aussi fort. Toujours ce besoin d'être aimée, ce besoin d'attention, d'être incluse, comprise, appréciée. Mais je m'y étais fait: je suis qqn que l'on apprécie mais à petite dose, je ne dois pas m'attendre à plus. Ridicule lorsqu'on pense à tout ce monde qui m'aime autours de moi, non?

(fin de la première partie)
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par mariel1978 le Lun 29 Juin 2009 - 2:36

Dilbert a écrit:Je ne sais pas si c'est tout à fait pareil mais j'ai besoin de reconnaissance. Du coup j'ai tendance à essayer d'attirer l'attention, ce qui n'est au départ pas trop mon truc. Je préfère rester discret, ne pas attirer l'attention mais aussi que l'on me voit, que l'on sache que j'existe... Compliquée la vie...

Je crois que c'est l'un des nombreux aspect qui amènent au mauvais diagnostic de l'Etat Limite (ou Borderline)

C'est là qu'arrive le diagnostique qui semble approprié, mais qui ne s'explique pas: Bordeline, Trouble Limite... Moi?!
Y a que mon psy qui l'a vu. Il a vu mon intérieur par les paroles de mon conjoint qu'il suivait à l'époque! Il a voulu me rencontrer.
Moi, l'étudiante modèle devenue professionnelle, mariée, un bébé, je pouvais correspondre?
Cette fille qui a son caractère mais qui reste raisonnable, posée et un exemple de rationalité?!
Il semblait y croire... j'ai fais mes recherches...
Effectivement. C'était moi... mais pas moi!

C'était il y a un an... Voici ma dernière interprétation: après 10 ans endormie dans une vie routine qui me protégeait, je m'étais permisse de ressentir des sentiments forts, extêmes: une passion... Mais une passion qui a réactivé ce gouffre qui était devenu un petit puits qui ne faisait que tout prendre sans créer de vide. Mais EN PLUS, en faisant cela, j'ai trahi celui qui me protège, que j'aime et qui m'aime tendrement, avec lequel j'ai tout construit. Je me suis retrouvée dans un état de crise total, balancée de tous les côté, n'étant plus capable de m'aimer, de me connaître, d'accepter l'amour des autres.

Ça a été mon déclencheur: je devais me trouver.

Borderline était un bon début...

Sur les 9 critères, il me manquait les deux essentiels (l'automutilation physique et le comportement à risque)...
mais à qui a vraiment accès à mon âme (accès à ce que vous savez maintenant) sait que l'automutilation est là.
Pour le comportement à risque... j'ai mes façons (pousser les limites, frôler les catastrophes sociales... et conduire dangereusement!), mais je sais aussi me protéger.

Pour info: selon le DSM-IV, il faut au moins 5 des 9 critères présents pendant un laps de temps significatif :

1. Efforts effrénés pour éviter un abandon réel ou imaginé.
2. Mode de relations interpersonnelles instables et intenses caractérisées par l'alternance entre les positions extrêmes d'idéalisation excessive et de dévalorisation.
3. Perturbation de l'identité : instabilité marquée et persistante de l'image ou de la notion de soi.
4. Impulsivité dans au moins deux domaines potentiellement dommageables pour le sujet (par ex., dépenses excessives, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, crises de boulimie ou d'anorexie)
5. Répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires, ou d'automutilations.
6. Instabilité affective due à une réactivité marquée de l'humeur (par exemple, dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours)
7. Sentiments chroniques de vide.
8. Colères intenses (rage) et inappropriées ou difficulté à contrôler sa colère (par ex., fréquentes manifestations de mauvaise humeur, colère constante ou bagarres répétées, colère subite et exagérée)
9. Survenue transitoire dans des situations de stress d'une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.

Vu comme ça, ça semble abstrait... mais le besoin d'attention, crainte qu'on nous abandonne, problème d'identité, variation aux extrêmes de l'égo (incapacité à balancer), gouffre sentimental (que je mélangeait avec mon trop plein en fait!), variation de l'humeur (style bi-polaire), incapacité à gérer les émotions (débordements), amour/haine (besoin intenable d'aide ou d'amour puis rejet subi)... c'est ça être bordeline.

Revenons donc à moi... j'ai appris (j'apprend vite!) à vivre avec cette idée... mais quelque chose revenait toujours: la raison et le fait que je réussise à contrôler...

Le trouble limite a pour origine une atteinte narcissique, mais de type "atteinte sexuelle à l'enfance" ou mauvais traitement parental... Pas le cas ici! Et puis, habituellement, la personne est très extériorisé... pas le cas non plus. Ce qui différencie de la simple névrose, c'est de ne pouvoir balancer, contrôler, diminuer... être plus soft, disons. Rien avoir avec moi, puisque selon les cas, les période je contrôle...

J'en suis venu à la conclusion que j'étais une bordeline intellectuelle... vicérale Razz Que j'étais si forte que j'avais moi même inventé une nouvelle sorte de borderline! Ceux qui détournent tout, ceux qui rendent leur psy barjots, ceux qui réussissent à créer une nouvelle sorte de mise en danger, de mutilation. Ceux qui vivent leur trouble de l'intérieur...

Puis, en passant des tests de personnalité, pour en finir une fois pour toute (y avait le truc du Déficit de l'attention aussi... à cause de mon manque/excès de concentration, trop plein d'idées...) j'ai découvert le QI élevé (!?!?) et son incidence sur la vie: les zébrures...

Et je vous ai trouvés.

En ayant enfin trouvé mon groupe, mon appartenance... est-ce que je vais pouvoir réussir enfin a balancer mon estime?
Vais-je réussir à neutraliser le gouffre et me permettre de me remplir d'amour?
Vais-je pouvoir vivre des high d'attention sans me détruire après?
J'espère parce que j'ai l'air bien comme ça, de l'extérieur... mais en dedans je suis farouche et blessée... et pourtant j'ai tant d'amour à donner que ça me sort par les oreilles... j'aime trop.
mariel1978
mariel1978

Messages : 523
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 41
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty On n'aime jamais trop, je crois

Message par soleil300 le Lun 29 Juin 2009 - 4:21

Mariel,

L'amour est vraiment notre force. J'en déborde, je le sais, et quand je parle de déborder, je veux dire que ma femme et mon fils sont aimés de moi, mais que ça ne s'arrête pas là, j'ai besoin d'être en connexion affective avec d'autres gens comme moi (mais eux, ma femme et mon fils, le sont aussi, zébrés, et j'en tire un équilibre profond, cela dit, ça ne me suffit pas, j'ai besoin d'être reconnu pour aussi autre chose que ces rôles de père et de mari aimant).

Mariel, je t'envoie plein de soleil
soleil300
soleil300

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 52
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Magita le Lun 29 Juin 2009 - 10:32

Borderline... bipolaire... bien placée pour me poser moi même ce diagnostique dès la fin de l'enfance... mère psy...
Intellectualisation, hyper contrôle... de tout... des sensations aux émotions... juste des barrières... en arriver à un point ou plus rien ne compte... juste un état d'attente ... jubilatoire... pale
L'entre deux n'existant pas... le rien se devait remplacer ce trop...
Puis un jour on arrive avec des réponses... renforcement du mécanisme... que rien ne touche...
Rien ne se voit... longtemps rien en s'est vu... professionnelle dans l'art du camouflage... et quant ça ne pouvait plus se camoufler... les autres, ces autres... même proches préféraient regarder ailleurs...
J'ai tester les limites... bien au delà du raisonnable...
J'étais assise au bord du chemin... je regardais la vie... sans moi...
Un jour le corps a crié au secours... sans me demander mon avis... une fois de plus... je n'étais qu'une marionnette... incapable de contrôler ne fusse que ce corps...qui pourtant est mien...
Déchirée... un choix... vivre ou pas...
Vivre ... tellement d'inconnu...
Vivre... tellement d'émotions...
Vivre... tellement d'incompréhensions...

J'ai posé ce choix... pour ma fille et mon mari... une fois de plus... juste pour eux, le moi inexistant... ou si peu...
Depuis peu... je vis pour moi, avec elle... lui est parti... depuis... je vibre à nouveau.
Des projets plein la tête, des étoiles dans les yeux... j'éprouve à nouveau... difficile d'accepter ces trop... mais un pas à la fois...
La résilience s'est mise en place... se construire simplement avec une compréhension de soi... faire pour moi... et seulement après les autres auront cette place qui est la leur dans mon cœur...
Avant ils prenaient toute la place... mais sans ce repère principal ... moi... donc sans référentiel... juste de la place... maintenant... leur place... et ça change tellement...
Magita
Magita

Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 40
Localisation : Belgique

http://www.avancetoi.be (en restauration!)

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Morgane le Lun 29 Juin 2009 - 11:16

Intellectualisation, hyper contrôle... de tout... des sensations aux émotions... juste des barrières... en arriver à un point ou plus rien ne compte... juste un état d'attente ... jubilatoire...
L'entre deux n'existant pas... le rien se devait remplacer ce trop...
Puis un jour on arrive avec des réponses... renforcement du mécanisme... que rien ne touche...
Rien ne se voit... longtemps rien en s'est vu... professionnelle dans l'art du camouflage... et quant ça ne pouvait plus se camoufler... les autres, ces autres... même proches préféraient regarder ailleurs...
J'ai tester les limites... bien au delà du raisonnable...
J'étais assise au bord du chemin... je regardais la vie... sans moi...
Un jour le corps a crié au secours... sans me demander mon avis... une fois de plus... je n'étais qu'une marionnette... incapable de contrôler ne fusse que ce corps...qui pourtant est mien...
Déchirée... un choix... vivre ou pas...
Vivre ... tellement d'inconnu...
Vivre... tellement d'émotions...
Vivre... tellement d'incompréhensions...

Etrange d'entendre ces mots exprimés par un autre esprit que soi...
Morgane
Morgane

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 44
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Dilbert le Lun 29 Juin 2009 - 23:13

Oui, c'est très étrange...
Mais ça fait du bien.
Dilbert
Dilbert

Messages : 119
Date d'inscription : 10/06/2009
Age : 41
Localisation : Somewheeeere over zeu rainbowww

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par éden le Mar 30 Juin 2009 - 13:19

on se retrouve dans ce que chacun dit, qu'elle nectar pour le cœur....

J'ai posé ce choix... pour ma fille et mon mari... une fois de plus... juste pour eux, le moi inexistant... ou si peu...
Depuis peu... je vis pour moi, avec elle... lui est parti... depuis... je vibre à nouveau.
Des projets plein la tête, des étoiles dans les yeux... j'éprouve à nouveau... difficile d'accepter ces trop... mais un pas à la fois...
La résilience s'est mise en place... se construire simplement avec une compréhension de soi... faire pour moi... et seulement après les autres auront cette place qui est la leur dans mon cœur...
Avant ils prenaient toute la place... mais sans ce repère principal ... moi... donc sans référentiel... juste de la place... maintenant... leur place... et ça change tellement...

Magita, si je comprend bien tu as eu le besoin de te retrouvée seul pour te retrouver. Le "moi" est devenu le centre de ma vie depuis deux ans... que ça fait du bien de pouvoir écarter les bras puis se faire un câlin à soit même.
Plus de barrière, plus de cachette, plus de masque... c'est entre moi et moi, personne d'autre. Et à chaque fois que l'on croise un "moi" que l'on aime, que notre cœur s'enflamme... on s'autorise enfin à s'aimer.
On devient comme deux amoureux que l'on apprend à connaître...
éden
éden

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 39
Localisation : antony

https://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Magita le Mar 30 Juin 2009 - 14:10

Le moi à moi me fait encore peur... j'y vais à pas incertains...
Je découvre ce moi...

Pour répondre à ta question... je n'éprouvais pas les besoins... je ne pouvais donc pas savoir qu'il était présent... les circonstances de la vie ont fait que...
Magita
Magita

Messages : 85
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 40
Localisation : Belgique

http://www.avancetoi.be (en restauration!)

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Est-ce vraiment de l'attention que nous recherchons ?

Message par soleil300 le Mer 1 Juil 2009 - 0:22

ou de l'amour inconditionnel ?

(ici, n'est-ce pas ce que chacun peut apporter à l'autre, du simple fait qu'il sait que chacun ici est, comme lui, venu chercher cette "épice" (dune alien )
soleil300
soleil300

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 52
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par STRONG-ARMY le Mer 20 Avr 2011 - 17:57

JAi un grave problème, je ressens toujours le besoin de flirter, de conquérir. Mais je suis en couple, marié, un enfant et pourtant très heureux. Je ne vais jamais plus loin, je ne couche pas... mais on dirait que seulement de voir que le poisson a mordu me satisfait. Comme si j avais besoin de me sentir important, désiré. Et je crois que ma femme me désire pourtant! Je ne veux pour rien au monde détruire ma merveilleuse petite famille. Et surtout ne pas blesser ma merveilleuse femme. Je ne pourrais pas compenser se besoin par autre chose?? Lorsque j arrete, je me sens plus pres de ma femme. Mais ca réarrive et je men apercoit a la derniere minute seulement. Comme si je fermais les yeux... cest maladif....addictif, et je veux arreter ca.

STRONG-ARMY

Messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Elijah Kvar le Mer 20 Avr 2011 - 20:02

;


Dernière édition par Eleu le Sam 10 Sep 2011 - 10:33, édité 1 fois
Elijah Kvar
Elijah Kvar

Messages : 581
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par STRONG-ARMY le Mer 27 Avr 2011 - 20:31

oui tu as pt raison....

ya effectivement une satisfaction....(toujours plaisant de voir que l'on séduise) mais je me demande toujours si je devrais en parler ouvertement...


STRONG-ARMY

Messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Sylbao le Mer 27 Avr 2011 - 22:27

Chez moi aussi le besoin d'attention est présent à un point pathologique. Je trouve intéressante l'idée d'un désir de fusion. J'ai déjà vécu une relation dite fusionnelle qui était très délétère mais qui m'apportait aussi ce que j'attendais, j'ai envie de dire que "j'ai eu ce que je méritais", cet amour que je ne me sentais d'ailleurs pas mériter, bref. Je sais que je cherche depuis ma plus tendre enfance un lien fort avec des personnes de type "maternant", à retrouver les caresses et autres calinous qui font connaître et aimer son corps, et pour reprendre les délires de mon psy jusqu'au bout on pourrait dire que je cherche à rentrer dans le ventre d'une maman d'une façon ou d'une autre, y compris intellectuelle (mais quand mêmes les calinous c'est important). Je suis donc toujours en quête d'un énorme amour qui se trouve dans mon cas être féminin alors que mon petit-ami est l'homme idéal version ultime. C'est une question qui varie sans doute beaucoup d'un individu à l'autre en fonction de notre histoire.
Sylbao
Sylbao

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Rootless le Jeu 28 Avr 2011 - 0:05

Quoi que de plus normal que de rechercher de l'attention et de l'affection.

Le problème c'est quand tu dois obéir à des normes sociales froides et formelles.

Beaucoup de gens en souffrent,mêmes s'ils se prennent au sérieux et défendent ces normes par tradition et par éducation, ils dégagent un manque affectif ça se voit comme le nez au milieu de la figure.

Pourquoi ne pas essayer de faire une sorte de révolution des rapports sociaux et essayer de fomenter la proximité/respect entre les gens?
Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Wise le Jeu 28 Avr 2011 - 0:35

pourquoi vouloir coller au modèle valorisé dans cette société ?
vis ta vie comme tu le veux,
si tu le peux prends le beurre, l'argent du beurre, la crémière, et...
du moment que tu gère bien ;-)

zut.
si je pouvais en avoir des miliers je n'hésiterais pas.


Dernière édition par Wise le Jeu 28 Avr 2011 - 0:39, édité 1 fois
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par B! le Jeu 28 Avr 2011 - 0:37

STRONG-ARMY a écrit:JAi un grave problème, je ressens toujours le besoin de flirter, de conquérir. Mais je suis en couple, marié, un enfant et pourtant très heureux. Je ne vais jamais plus loin, je ne couche pas... mais on dirait que seulement de voir que le poisson a mordu me satisfait. Comme si j avais besoin de me sentir important, désiré. Et je crois que ma femme me désire pourtant! Je ne veux pour rien au monde détruire ma merveilleuse petite famille. Et surtout ne pas blesser ma merveilleuse femme. Je ne pourrais pas compenser se besoin par autre chose?? Lorsque j arrete, je me sens plus pres de ma femme. Mais ca réarrive et je men apercoit a la derniere minute seulement. Comme si je fermais les yeux... cest maladif....addictif, et je veux arreter ca.

SI ça peut t'aider, je trouve que ça ressemble assez à du "don juanisme"

je viens de faire une recherche sur le sujet sur google mais il y a très peu d'articles sérieux sur le sujet.

un autre terme est l'histrionisme, peut être trouveras tu plus de réponses sous cette entrée.
("L'histrionisme ou théâtralisme est caractérisé par une recherche constante d'attention excessive." ou encore "L'histrionique est en quête d'attention de la part d'autrui ; essaie de se mettre en valeur, de séduire, ou simplement d'attirer le regard ou la compassion. La séduction devient un besoin pour la personne qui vit avec ce trouble affectif. Le besoin de plaire devient excessif. L'histrionique utilise le charme comme moyen d'échange, de communication, voire d'interaction. La personne agira ainsi aussi bien envers les hommes que les femmes de tout âge. C'est sa façon, automatique et naturelle, de vivre avec l'entourage." selon wikipédia)

c'est une piste à creuser, loin de moi l'idée de poser un diagnostic Wink

bon courage à toi!


EDIT : je précise : "A la différence de la personnalité histrionique, l'histrionisme est un trait de personnalité qui n'est pas un trouble pathologique." signé wikipédia

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 36
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Wise le Jeu 28 Avr 2011 - 0:42

purée, si j'avais du charme je rêverais de faire pareil.
Wise
Wise

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Sylbao le Jeu 28 Avr 2011 - 0:59

Tout à fait d'accord avec Rootless et Wise. Personnellement je ne me prive pas d'envoyer valser les codes sociaux (et puis c'est pas comme si je les avais acquis tout naturellement comme tout le monde).
Là où il y a problème c'est quand il y a souffrance, en soi, dans la dynamique même. Je n'ai qu'un conseil à donner : consulter un professionnel de la psychologie pour t'aider à te comprendre et te sentir mieux.
Sylbao
Sylbao

Messages : 293
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Le besoin d'attention... Empty Re: Le besoin d'attention...

Message par Kramnik 2 le Jeu 28 Avr 2011 - 1:27

Wise a écrit:purée, si j'avais du charme je rêverais de faire pareil.
Bonsoir Wise,
je voulais simplement te dire que, comme tout le monde, tu as du charme. Tu es beaucoup trop dur avec toi-même. Je sais que c'est difficile, mais lance-toi avec les filles/femmes !
Tu n'as rien à perdre. Crois-moi !

Bon courage mec Cool

P.S: commence par arrêter de te dénigrer ! Même si tu le penses vraiment, c'est nocif de le répeter Wink

Kramnik 2

Messages : 1
Date d'inscription : 28/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum