Mily on air

Page 33 sur 40 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 36 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 17 Mai 2017 - 12:07

Stauk a écrit:
chuna56 a écrit: Elle veut dire que les gens sans emplois ne doivent pas avoir une assurance maladie ?

J'ai pas forcément tout compris, mais ce que j'ai retenu c'est que "assurance maladie = privilège". Et par ailleurs elle raconte que pour financer, il faut qu'il y ait des gens qui travaillent. Enfin je crois. C'est vrai que j'ai pas forcément cherché à tout décortiquer en fait. En première lecture ça m'a surtout semblé très neutre et factuel. Par rapport au ton scandalisé de l'article, ou on aurait cru qu'elle proposait de transformer les enfants pauvres en paté pour chien de milliardaire.

C'est une logique très américaine quand on connait un peu. Et aussi un problème de traduction littérale qui ne prend pas en compte les connotations culturelles du langage.

Le mot "priviledge" peut être compris comme un bonus, une prime offerte aux employés dans leur contrat de travail. On peut considérer que l'assurance maladie bénéficie aussi aux employeurs car ils ont un intérêt à avoir des employés en bonne santé (et pour répondre à Gabriel, en contrepartie des conséquences du travail sur la santé). Dans sa tête à elle, dans son paradigme américain, l'assurance maladie est un "priviledge" dont le coût doit reposer sur les entreprises, et donc le meilleur moyen de procurer une couverture à tous, est de trouver un travail pour tous. C'est un discours que j'ai souvent entendu, sur l'éducation également : le meilleur argument pour que les entreprises cotisent pour l'éducation, c'est que c'est dans leur intérêt d'avoir des employés éduqués. De même, les divers impôts et taxes sont mieux acceptés si on présente cela non comme un devoir moral, mais comme quelque chose qui sera globalement bénéfique. On voit bien cela à la diffusion de certains slogans comme "une société plus éduquée c'est une société moins violente", "vacciner vos voisins, c'est protéger vos enfants", "donner à un refuge animalier diminue les nuisances d'animaux errants dans votre quartier". Et pour la guerre : "la guerre en Syrie provoque un afflux de migrants et la disparition du savon d'Alep"
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par chuna56 le Mer 17 Mai 2017 - 12:14

Super intéressant, merci Mily.

C'est en effet une logique totalement différente à la notre en France... (enfin celle du plus grand nombre, de ce que j'en perçois via les médias, donc ptèt déconnecté de la réalité)
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5369
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par tieutieu le Mer 17 Mai 2017 - 14:39

avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 862
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Invité le Mer 17 Mai 2017 - 14:53

33

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 17 Mai 2017 - 17:41

avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Kalthu le Mer 17 Mai 2017 - 19:03


_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Kalthu
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18060
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 38
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par chuna56 le Mer 17 Mai 2017 - 19:58

Meuh non, c'est un zèbre TDAH...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5369
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mar 6 Juin 2017 - 20:32

Spoiler:
Il y a quelques jours, je me réjouissais bruyamment sur un rézosocial bien connu du retour de l'émission secrets d'histoire de Stéphane Bern cet été.
Lundi, en déjeunant avec une amie, elle me fait remarquer que cela me ressemble bien de sauter de joie pour une telle émission, comme d'autres attendraient impatiemment la nouvelle saison de Game of Thrones ou la coupe de la ligue.

Il se trouve que, pour une raison obscure, Stéphane Bern a toujours fait partie de ma vie. Depuis l'époque ou il avait cette émission sur les familles royales (Sagas, je me souviens du nom, parce que c'était un palindrome, et que j'étais trop contente de savoir que ça s'appelait un palindrome, et qu'on se foutait de ma gueule pour ça). Chaque fois que mon père me surprenait devant cette diffusion fascinante, il s'écriait "Un Prince !", en imitant son intonation précieuse. Dans les années 90, c'était un running gag d'un show d'imitation, peut-être bien les guignols de l'info.
Je me souviens que ça énervait ma mère quand il se lamentait sur le destin tragique de Marie-Antoinette "cette pauvre femme". Elle levait les yeux au ciel. Moi, je lisais Dumas, et je trouvais ça triste aussi, ce qui était arrivé à Marie-Antoinette. Mais on en parlait pas trop, à l'école. La révolution, c'était bien, c'était la fin des privilèges, et la démocratie, c'était super. Un petit passage vite fait sur Napoléon, et hop, première guerre mondiale ...
Et puis je l'ai oublié. Il y a 4 ans, j'ai rencontré un passionné d'histoire. Je cherchais à me mettre à niveau, alors quand on était chez lui et qu'on avait pas mieux à faire, on regardait Secrets d'Histoire, entre autre. C'était chouette. Et puis je regardais les vieux épisodes, en mer, pendant mes heures de repos. Que même que quand on aurait eu des gosses, on les auraient appelé Charles, ou Louis, ou Jeanne ou Auguste, parce que ouais, c'est dans Secrets d'Histoire, ta gueule !
Je n'étais pas dupe, Stéphane, elle est un peu légère ton émission, ça creuse pas profond, entre nous. Souvent, l'épisode m'a laissé sur ma faim, et puis c'est quoi ces séquences où tu mets des gants blancs pour nous sortir d'un tiroir, les larmes aux yeux, la ceinture de chasteté d'Isabelle la Catholique ? Non vraiment ?
N'empêche, j'aime toujours cette émission. Plus que les podcasts de Franck Ferrand. C'est dire. Plus que les débats économiques de Nicolas Doze. Parce que les débats économiques chez Nicolas Doze aussi, c'est important (et ouais, je sais que toi là, qui lit, tu vas aller voir qui c'est, Nicolas Doze, et que quand t'auras lu, tu comprendras que je suis définitivement tarée).

Mais Stéphane, t'as fait plus que ça pour moi. Nan, sans dec', je crois bien que tu m'as sauvé la vie. Je sais pas trop comment. Ou plutôt si, je sais, ton émission, c'était la petite lumière du mardi soir, quand j'étais seule là bas et que je cherchais un petit bout de France. Parce que tu parlais de Versailles, et des chateaux de la Loire, et de Louis II de Bavières (bon, ouais, c'est pas la France, on s'en fout, c'était cool quand même). Et que je me disais que quand même, la vie c'est cool, parce qu'il y a les châteaux de la Loire, et qu'on peut aller à Versailles, et que c'est beau tout ça, même s'il parait que ça poquait la mort et que les nobliaux chiaient derrière les rideaux.

Je sais, tu n'es pas dupe non plus, tu sais bien ce qui fait vendre, dans l'Histoire (avec un grand Tache) :

On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Si vous voulez toucher 5 millions de personnes, vous ne pouvez pas faire de la dialectique historique. Je suis persuadé que ce qui rend l’histoire accessible, c’est que vous retrouvez les passions humaines, l’amour, le sexe, le pouvoir et l’argent. Les gens ont besoin de s’identifier. C’est juste une porte d’entrée mais j’ai conscience que c’est parcellaire

T'es un paradoxe à toi tout seul, juif, homosexuel, royaliste puis socialiste, fasciné par la tradition catholique tout en étant "pas assez religieux pour changer de religion".

Stéphane, t'es un un peu le mec que j'aime bien imaginer sympa, même si je sais bien que t'en as rien à foutre. Il y a des gens comme ça. Je sais pas qui je choisirais, entre toi et Fabrice Luchini. (ou Nicolas Doze, mais il a l'air moins sympa finalement, et franck ferrand il connait trop de trucs, non, non, c'est un coup à complexer).

Il est pas question que je crève avant d'avoir vu TOUS les châteaux de la Loire, même les petits que personne connait, et de connaître par cœur chaque recoin du château de Versailles.  
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Gabriel le Mar 6 Juin 2017 - 21:06

Même le château de Brézé ?
Nicolas Doze, ce n'est pas le successeur de Nicolas Onze ?
avatar
Gabriel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 45
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Parisette le Mar 6 Juin 2017 - 21:09

Son émission de la semaine dernière sur Sissi était passionnante. J'ai découvert une sacré nana (merci Stéphane)
avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1415
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mar 6 Juin 2017 - 21:13

Tu déconnes, celui avec la citadelle souterraine ?
Si c'est celui là, mais SURTOUT le chateau de Brézé !

En plus, Jean Armand de Maillé, marquis de Brézé ... le type qui a été colonel à 15 piges et général à 20, je vais pas passer à côté de son château familial, nanmého !

EDIT : Parisette, voui, il est chouette cet épisode, c'était une rediff. Sissi, c'est spécial, il y a un gros décalage entre la réalité du personnage et les films qui l'ont rendue célèbre. Néanmoins passionnante dans sa réalité, dépressive, hyperactive, anorexique ... elle aurait été la star des tabloids au XXIème siècle, sans changer un seul cheveu de sa tête.
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 7 Juin 2017 - 9:11

Maillé-Brézé ?

Avec un nom pareil, ça pourrait bien être un grand cru de Bourgogne : « avec cela, nous boirons un Maillé-Brézé 2004 ».
Mais non, c’est pas ça.
Une marque de rillettes au poulet ?
C’pas ça non plus.

Y’a un Nantais dans l’assistance ? Parce qu’eux ils savent bien ce que c’est le Maillé Brézé, sur le quai de la fosse. Une belle bête, qui propose des activités bien sympathiques. Récemment, j’ai vu qu’ils y organisaient une « murder party », un cluedo grandeur nature. Bullet, comme y disent les jeunes (enfin, ils disaient ça il y a 10 ans, aheum).

Donc à la base, le Maillé Brézé, c’était un des fleurons de la Marine Nazionale, une bêbête de 3900T pour 132,65m (soit un IMC de 221), qui tapait  du 33 nœuds.

Le bouzin était fort bien monté :

-          2 tourelles Henaff de 100mm (pour envoyer du paté)
-          1 rampe Malafon Bigard (pour envoyer du steack)
-          6 tubes lance torpilles 550mm GRDF (pour envoyer du gaz)
-          2 canons de 20mm Oerlikon (pour envoyer du lourd) …
Tout cela poussé par deux turbines à vapeur (4 chaudières) pour une puissance de 63 000 CV (bullet !)

Bon, Mily, OSEF, on t’a pas demandé de faire le guide touristique. En fait on t’a rien demandé.

Fallait pas me parler de Brézé, voilà, c’est de votre faute. C’est comme quand quelqu’un dit « catapulte », ou « ce matin », je peux pas m’en empêcher …

Bon, ouais, je disais ça, parce que Gabriel, avec son château de Brézé, il m’a fait penser au Marquis de Maillé-Brézé, qui a donné son nom à l’escorteur Maillé-Brézé, alors je suis allée lire des trucs, et je me suis dit que p’t’être un jour, si quelqu’un me lit, et qu’il passe à Nantes, il pourra impressionner son crush avec la petite histoire. Ouais, les gars, l’histoire des marins et des bateaux, racontée les yeux dans le vague, j’en connais pas un seul qui a pas réussi à emballer avec ça (enfin, si en fait, j’en connais, mais ils partent de loin …)

En faisant des recherches sur le Marquis Jean Armand de Maillé, marquis de Brézé, qui donna son nom à l’épave (fort bien entretenue par la ville de Nantes), que je suis tombée sur cette petite coquille : http://www.maillebreze.com/fr/d-qui-est-maille-breze/histoire/qui-est-maille-breze-2937
Le 30 juin 1642, un combat oppose les Français et la flotte espagnole de Ciudad Réal, d'une cinquantaine de vaisseaux. Maillé-Brézé coupe la ligne ennemie débordée par les galères françaises. Le 1 juillet, les Espagnols se retirent vers Majorque. Maillé-Brézé revient à Barcelone alors révolté et soutenu par les Français le 11 juillet. Perpignan alors Espagnol, capitule le 9 septembre, et Maillé-Brézé rallie Toulon le 27 octobre 1942.

Parfait, juste à temps pour se saborder !
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Lainie le Mer 7 Juin 2017 - 10:10

Pour le truc sur Miss USA (bonjour, j'ai 3 trains de retard)

J'ai lu un article qui traduit comme ceci : "Je dirais que les femmes sont égales aux hommes en ce qui concerne les opportunités dans le monde du travail"

Disons qu'au mieux ce propos est très con car ce n'est pas le cas http://www.europe1.fr/international/etats-unis-pour-l-egalite-salariale-il-faudra-attendre-longtemps-2398387
Ou alors c'est mal traduit et elle a dit "les femmes et les hommes devraient être égaux" auquel cas ça change tout.
http://www.seneweb.com/news/Buzz/les-propos-de-la-nouvelle-miss-usa-font-_n_216344.html

Pour ce qui est des féministes bon bah... Il n'y a cas voir comment le concept de culture du viol est partout (là-bas du moins) mais cela peut aussi provenir de leur problème global vis à vis du sexe (ça fait très freudien tout ça...).

Sur la sécu ça me choque pas tant... La sécu en France fonctionne elle aussi grâce aux travailleurs... Pas grâce aux rentiers (malheureusement?).

Pur ce qui est de Stéphane on a une passion commune. D'ailleurs c'est un peu de sa faute si cet été je vais me faire plein de châteaux européen. Et aussi de sa faute si j'ai lu quelques biographie (celle de Marie-Antoinette entre autre je devais même pas avoir 16 ans!)

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1838
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par tieutieu le Mer 7 Juin 2017 - 10:10

Mily a écrit:Y’a un Nantais dans l’assistance ?
Je peux faire le nantais de service...je confirme.
J'ai appris des trucs quand même.
Je voulais juste intervenir auprès des mecs qui voudraient impressionner au clair de lune, pour « l’histoire des marins et des bateaux, racontée les yeux dans le vague ».
Le quai de la fosse au clair de lune, tu n’entends pas les cigales mais le bruit des braguettes.
C’est le haut lieu de la prostitution nantaise, paradoxalement, juste au pied du mémorial de l’abolition de l’esclavage.  Rolling Eyes

1942 ? Le gars a perdu la tête en même temps, au sens propre...si tant est qu'on puisse faire ça proprement.

Mily a écrit:C’est comme quand quelqu’un dit « catapulte », ou « ce matin », je peux pas m’en empêcher …
« Ce matin », je répète « ce matin ».
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 862
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 7 Juin 2017 - 10:15

... Un lapin
A tué un chasseur
C'était un lapin qui ...
C'était un lapin qui ...

Ce matin, un lapin,
...
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par tieutieu le Mer 7 Juin 2017 - 10:32

Dent pétée
Que c'est beau du Goya...
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 862
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 7 Juin 2017 - 11:03

@Lainie : je suis un peu dubitative sur les chiffres de l'inégalité salariale.
Le chiffre de -23% à volume horaire égale est souvent annoncé, mais toutes professions confondues. Il est difficile de savoir quels sont les écarts réels à profession équivalente. (Si quelqu'un a des stats plus détaillées je prends).ce qui m'amène à penser qu'on se trompe de combat.
La Miss America, elle est chimiste pour le gouvernement, je suppose qu'elle se compare à ses collègues chimistes et qu'elle ne voit pas d'inégalité à son niveau. Elle a fait ses études, elle s'est fait recruter, elle est peut-être pas si conne et elle se dit que si elle y est arrivée (en plus en étant afro-américaine) c'est que le plafond de verre, elle l'a pas senti tant que ça.

J'ai été sollicitée cette année pour une association qui promeut les carrières techniques et scientifiques pour les jeunes filles. J'interviens ponctuellement en classe de 3ème et de seconde, les gros noeuds d'orientation. Le constat est clair : les filles ont moins d'attrait pour ces filières, et moins d'ambition, à part quelques unes qui s'orientent pour la plupart vers le médical et la biologie (et pas chirurgiennes non, plutôt, osthéo, kiné ...). Elles sont souvent intimidées par les prépas et les écoles d'ingénieurs, et plus nombreuses à vouloir faire de l'histoire, de la socio, de la psycho, des sciences politiques etc. Et les quelques fortes en maths et en physique veulent devenir profs. Donc voilà, des études longues et des carrières moins rémunératrices.
Alors à mon avis, la vraie question c'est pourquoi les filles sont si intimidées, même lorsqu'elles sont brillantes, par les carrières techniques et scientifiques où l'on gagne généralement un peu plus ?
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Lainie le Mer 7 Juin 2017 - 11:18

Ah mais le fait qu'il existe des inégalités salariales (globales) ne veut pas forcément dire que le méchant patron est sexiste. Cela peut être le cas à poste/compétences/diplômes/volume horaire égal en revanche.

Je pense que le fond du problème c'est la manière dont sont élevé les gamins (les parents, la famille, l'école, la société, bref tout les acteurs de l'éducation). Pour moi la notion toute relative du "ménage" pour les hommes à la même source que la notion quasi inconnu de "compétition" pour les femmes. Je dirais qu'on est "pas dressée pour ça" tout simplement. Là viens la théorie du genre...

Après j'adhère pas au concept de "si j'y arrive alors le problème n'existe pas" dans une réponse à une question d'ordre très général qui va au delà de son domaine d'expérience. Je ne suis pas victime de discrimination au boulot à cause de mon sexe, c'est pas pour ça que je nierais cette discrimination dans le monde du travail.

Après pour le fait de gagner plus, (j'en avais déjà parlé donc sorry pour la redite) mais il faut savoir que la féminisation d'une profession entraine très souvent (j'ai même pas d'exemple contraire... c'est dire) une dégradation du travail (salaires & conditions de travail). Donc si demain les femmes investissent en masse le domaine de la chimie par exemple, il y a fort a parier que ce métier va beaucoup moins payer (y compris pour les hommes!). Pourquoi? Surement plusieurs options; les femmes ne savent pas négocier ni mettre en valeur leurs compétences (tout cela lié à ce que j'ai dis plus haut), probablement une touche de discrimination.

Ce texte micro est intéressent car sur les fonctionnaires (donc très facilement comparable avec le système de revenu par classification) : http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/statistiques/etudes/remunerations-femmes-hommes.pdf

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1838
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Gabriel le Mer 7 Juin 2017 - 13:03

Il manque de finesse le texte sur la FP.
avatar
Gabriel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 45
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Mer 7 Juin 2017 - 14:01

Gabriel a écrit:Il manque de finesse le texte sur la FP.

Ah bah c'est sur que ça fera pas un Nobel de littérature ...
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Gabriel le Mer 7 Juin 2017 - 17:20

Mily a écrit:
Gabriel a écrit:Il manque de finesse le texte sur la FP.

Ah bah c'est sur que ça fera pas un Nobel de littérature ...

C'est plutôt dans le sens où des éléments structurants des FP ne sont pas évoqués.
avatar
Gabriel
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2311
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 45
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Ryuzaki L le Ven 9 Juin 2017 - 16:41

Mily a écrit:
Alors à mon avis, la vraie question c'est pourquoi les filles sont si intimidées, même lorsqu'elles sont brillantes, par les carrières techniques et scientifiques où l'on gagne généralement un peu plus ?

je sais pas trop; pour ma part, je voulais au départ devenir ingénieure en Génie Civil et j'ai laissé tombé après 3 ans pour finalement faire un master enseignement.
Plusieurs causes:
- j'ai fait 3 stages (dont un de 2 mois et un de 4 mois) et j'ai vraiment pas aimé l'ambiance en entreprise. Trop de faux culs et de commères. Mon tuteur, conducteur de travaux, travaillait en moyenne 50h par semaine, était divorcé, alcoolique, passait son temps à lécher les bottes de son supérieur et à dire du mal de lui derrière son dos. Il passait aussi son temps à pourrir les ouvriers et sous-traitants.
J'avais aussi l'impression que le but était surtout d'arnaquer le plus possible le client et les sous-traitants pour tirer le plus de marge. Bref, humainement parlant ça ne m'intéressait plus du tout comme métier. Et intellectuellement c'était pas ça non plus, le métier consistait surtout à gérer des équipes, un budget et respecter des délais.

- j'ai aussi été en bureau d'étude, chacun passait son temps à râler, j'avais l'impression qu'ils en avaient tous marre de leur boulot malgré leur bonne rémunération. Et pour aller vite, c'était l'ordinateur qui faisait la majorité des calculs (alors que moi ce qui me plait c'est de les faire moi-même au stylo sur une feuille.) Puis les calculs étaient assez approximatifs, on arrondissait tout (pour prendre le cas le plus défavorable). je trouvais pas ça rigoureux.

sans compter que s'il y a un accident sur le chantier (ce qui peut toujours arriver) l'ingénieur conducteur de travaux est responsable, même s'il a fait tout ce qu'il fallait.

En résumé: trop de responsabilités, trop d'heures de travail (pas de vie), il faut être un requin et un lèche-bottes pour réussir, travail pas aussi rigoureux que ce que j'imaginais sur le plan scientifique. Ou peut-être que je me cherche seulement des excuses...
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 495
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 25
Localisation : Mende

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par cyranolecho le Sam 10 Juin 2017 - 6:15

Ryuzaki L Impec !

Beau résumé, Approuve

"travail pas du tout rigoureux"

en dix lignes et quelques, tu donnes l'idée de ce qu'est le milieu de la construction en France
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2282
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Mily le Sam 10 Juin 2017 - 11:08

Merci pour ton retour Ryuzaki. Mais avais tu cette opinion avant de faire tes stages ? Je peux comprendre ton dégoût, je me retrouve aussi dans une ambiance pourrie en ce moment, avec des shit jobs qui me pourrissent la vie, mais il y a quelque chose qu'ils n'entament pas, c'est mon intérêt pour la technique. Cela reste mon refuge les jours ou c'est plus difficile.

Pour ce qui est de mon expérience personnelle, au départ, j'avais choisi l'acoustique comme spécialité. Ma prof de traitement du signal avait travaillé longtemps en psycho-acoustique chez des équipementiers automobiles. Elle étudiait l'impact du bruit sur le conducteur. Elle avait expliqué qu'il était possible de totalement réduire beaucoup plus le bruit du moteur dans l'habitacle, mais que les conducteurs avaient besoin d'entendre leur moteur, que cela les rassuraient. Que le bruit de la fermeture de la portière n'était pas non plus un hasard. Elle était passionnée par son domaine et savait très bien nous communiquer sa passion.
J'ai ensuite faite mon PFE sur les sonars actifs, dans un centre de recherche, et je me suis éclatée. L'ambiance était excellente. J'ai aussi bossé sur des chantiers de construction navale, pour des bateaux de croisière respectueux de l'environnement, et j'en garde un super souvenirs.  
J'ai changé de domaine parce que j'ai eu un coup de foudre technique. Les gamins me regardent avec de gros yeux quand je leur explique que la technique peut générer une émotion. Aux Etats-Unis, j'ai pu bosser avec des grosses tronches, des créateurs. Des mecs qui sortaient du MIT et compagnie et qui expliquaient leur travaux avec des étoiles dans les yeux, qui voyaient comme un privilège d'être payés à faire ce qu'ils faisaient.
On avait un grand labo de résistance des matériaux, avec des fours à ultra haute température, des cellules de réfrigération, des pulseurs d'air pour simuler des conditions météo extrêmes, des bancs d'essai pour étudier les effets des tractions, torsions, chocs, compression sur les nouvelles pièces.
Quand je vois ce qui se fait dans l'ISS, que j'imagine ce qu'on pourrait y découvrir, toutes les synergies humaines et techniques qui œuvrent à tous les niveaux pour permettre tout ça, ça me donne le vertige.

J'aime bien l'idée aussi que tous les niveaux de compétence, tous les niveaux intellectuels sont nécessaires à ces réalisations. Il y a des chercheurs de très haut niveau, des ingénieurs, mais aussi des techniciens, des informaticiens, et il faut nourrir toutes ces personnes, les loger, les transporter, il faut des agents d'entretien, des cuisiniers, des plombiers, des frigoristes, des soudeurs, des tourneurs, du traitement des déchets. Pour l'ISS, il faut du personnel médical pour s'assurer de leur santé, et aussi des kiné, des infirmiers, des coach sportifs pour établir des programmes, et aussi des communicants.

Peut-être qu'au fond de moi, je suis une incorrigible optimiste après tout.

En attendant, l'incorrigible optimiste devrait se coller au ménage Rolling Eyes
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par JCVD le Sam 10 Juin 2017 - 12:29

cyranolecho a écrit:Ryuzaki L Impec !

Beau résumé, Approuve

"travail pas du tout rigoureux"

en dix lignes et quelques, tu donnes l'idée de ce qu'est le milieu de la construction en France

Heureusement, ce n'est pas le cas du nucléaire et on est sûr qu'avec l'EPR, on aura une belle vitrine !...
avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5665
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mily on air

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 33 sur 40 Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 36 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires
» mily

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum