Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Mer 26 Oct 2016 - 1:30

Laveméninges a écrit:
Alpha Phoenix a écrit:
Laveméninges a écrit: Alors active toi, trouve un psy et travaille sur toi. Trouve ton chemin et fonce.
Quand tu auras trouvé ton équilibre avec le monde, tu verras que t'as bien de la chance d'être toi. Tu ne pourras plus dire que les autres sont les chanceux.

Ok donc plus concrètement je fais quoi, j'essaye de re-rentrer en contact avec la fille? Je la rappelle? Car si je ne vais pas la chercher elle ne viendra pas

    Laisse tomber, cette fille, comme la grande majorité, ne cèdera pas au charme de la serpillère. Si elle n'était pas disposé à aller plus loin avec toi, c'est pas la peine de retendre des perches. C'est dur mais il va falloir que tu passes à autre chose sans amertume. Essaye de comprendre ce qui a foiré et fais en toi une leçon.

    Et puis, indépendamment de ça, faut pas se monter la tête pour une fille que tu connais peu. C'est le meilleur moyen de tout foirer en passant pour un gars en grosse dèche affective prêt à sauter sur tout ce qui bouge et que ce soit la vérité ou pas c'est ce que tu représenteras. La vie est pas rose hein, ce qu'on représente compte pour beaucoup dans un premier temps. Tant que les gens n'ont accès qu'aux couches superficielles de ton être ça se joue sur les apparences. Et tu peux pas leur en vouloir, ils ont pas accès au reste.

Sage conseil. C'est chiant mais c'est sage
Au moins avec toi on sait qu'on est sur Terre y'a pas de doute
Très bien. Je vais faire ce que tu dis, je vais retourner sur des choses basiques, la réputation, l'apparence, la stratégie, la plus value je l'ai toujours fait jusqu'à ce que je rencontre cette meuf, et je n'aurais jamais du arrêter. Je pense pas que ce soit si compliqué que cela finalement, je n'ai qu'a me remettre dans l'état dans lequel j'ai toujours été depuis que je me préoccupes de la vie en société
Je n'ai qu'a envoyé chier toute cette histoire dans la joie et la bonne humeur, après tout elle, elle ne s'est pas gênée pour le faire
Tirer un trait sur tout cet idéalisme qui n'a fait que me couper les couilles, moi qui étais si vigoureux avant cela, cela ne me fera que du bien, comme une bonne douche glacée
Désolé Bimbang mais tu t'es planté, merci quand même

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Mer 26 Oct 2016 - 2:31

Alpha Phoenix a écrit:Je vais retourner sur des choses basiques, la réputation, l'apparence, la stratégie, la plus value je l'ai toujours fait jusqu'à ce que je rencontre cette meuf, et je n'aurais jamais du arrêter.

Perds pas de vue que ça c'est ce qui marche dans un premier temps, c'est attirant ni plus ni moins. Quand ton partenaire accèdera à des plis plus profond de ton âme, il faudra pouvoir lui montrer quelque chose de solide.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Mer 26 Oct 2016 - 8:03

Vivement que vous grandissiez un peu, les mecs I love you

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 8:18

Désolé Bimbang mais tu t'es planté, merci quand même

Ça m'a fait sourire. Je n'ai aucune volonté d'avoir raison à tout prix.
Les réflexions que j'ai eues sont induites par ce que tu as écrit. Tu dis toi même que tu te sens mal de faire comme tu faisais, pas vrai ?
C'est important de se sentir cohérent dans ce qu'on fait. Quitte à être considéré différent. Vrai que ça n'est pas forcément simple à vivre le regard des autres, mais quand on est cohérent, ça se sent. Ça se respecte.

L'attitude fausse qui est jouée à longueur de journée par tout l'monde, ça vous lasse pas ?
Moi si. Et si y a une chose que j'ai cherché en amour, c'était un coté atypique.
Les gars formatés, y en a à la pelle. Ils sont interchangeables, heureusement ou pas ?
Le gars différent, cohérent et qui l'assume, ça c'est classe !

Bon, mon père a fait un bond quand il a vu mon homme la première fois. lol
Les cheveux plus longs que moi, anar, athée, dans une famille catho... outch !
Mais lui me faisait découvrir un monde que je ne connaissais pas. Avec lui, ma vie n'était pas tracée d'avance : des gosses, un travail, et la maison en prime (déprime).
Mais ça, c'est pas représentatif de toutes les filles hein ^^

Quoique... certaines études, il me semble, disent qu'on recherche sans le savoir l'adn le plus éloigné de notre famille.
Bref

Je te souhaite juste d'aller bien Alpha, que ce soit avec cette fille ou une autre. Bisous
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Mer 26 Oct 2016 - 8:28

Bimbang a écrit: Du gratuit, de l'amusement sans qu'il y ait automatiquement un but amoureux.
L'amour se développe ensuite... ou pas. Pas grave, vous avez gagné une amie.
C'est déjà pas mal non ?

Par ailleurs, avoir des bonnes amies est la meilleure publicité que vous pouvez vous faire. Les pas trop niaises verront que vous n'avez pas systématiquement envie de séduire (ça devient vite lourd), que vos intérêts sont plus dans l'échange. La découverte de l'autre en tant qu'humain, pas en tant que "à séduire".

Arrêtez de vouloir la performance.
Vivez pleinement vos rencontres. Amusez vous avec les gens. Juste pour le fun.
Le reste est la cerise sur le gâteau des gens bien dans leurs peaux.

Se prosterne

Vivre ses relations sans but, sans intention autre que de decouvrir les personnes, voir comment les relations se developpent... decrouvrir des personnes interressantes, se faire des amies,... et oui, peut etre tomber amoureux...

Legereté, pas de but.... saisir se qui se presente, ...

Vivre quoi Very Happy

De tres belles choses sur ce fil Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Mer 26 Oct 2016 - 14:09

.
    Bien sûr que c'est lassant mais si tu ne mets pas du contrôle pour t'adapter aux codes, pour séduire ça ne marche pas. Aucune contrainte n'est un bonheur pour celui qui l'a subit. Alors oui, vous êtes toutes différentes et les codes peuvent varier d'une chose à son contraire. Mais si tu ne fais pas de généralités, il n'y a qu'un amas de particularités et tu n'as aucune prise sur les inconnues que tu rencontres. Après, en apprenant à en connaître une en particulier tu peux briser des codes et revenir à quelque chose de plus authentique. Mais pour pouvoir faire ça, il faut que la fille t'en aies donné l'opportunité, celle de passer du temps avec elle.

    Quant à être différent, c'est pas antinomique avec l'acceptation de codes. Dans la poésie aussi il y a des codes et dans ce cadre là tu as de l'espace pour t'exprimer.

    Sinon je suis d'accord pour la mentalité qui consiste à vivre les relations avec légèreté, sans attente particulière Smile  Mais il n'y a aucune difficulté à ça, sauf, sauf quand tu as envie de rentrer dans la séduction avec cette relation. Là tu génères une attente, et tu ne peux pas demander à quelqu'un attiré par quelqu'un d'autre de n'avoir aucun espoir. Aussi, ne demandez pas aux hommes de ne plus vouloir séduire, c'est une proposition que je sens sous-jacente à la conversation. En effet, quand tu séduis tu as nécessairement au moins une attente, et pas des moindres, celle d'arriver à séduire.

    Pour revenir sur notre point d'accord, sur vivre nos relations sans attentes, je dis que ça n'est pas possible si tu es attiré par quelqu'un sans renoncer à tout espoir. Ceci dit, une telle mentalité a le mérite de dédramatiser le rapport de séduction nous rendant capable de profiter de chaque moment. Ca se ressentira dans l'échange et le rendra plus authentique et plus agréable. Je crois que la plupart des mecs, quand leur cœur fait des bonds, ont tendance à se poser milles questions, à réfléchir beaucoup trop et à sentir beaucoup trop peu. Replacer le curseur de l'attente à la baisse d'accord, mais n'avoir aucune attente je ne crois pas que ce soit possible dans un rapport de séduction.

    Pour conclure, on peut dire que se soumettre aux codes est douloureux mais la solitude l'est encore plus, et que diminuer nos attentes avant que notre cerveau parte en sucette est souhaitable en plus d'être agréable. Si tu as fait l'effort de ne pas me lire en diagonal je te remercie  Smile Sinon merde !
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 19:17

mdr. Naaan, j'ai tout luuu ^^

C'est peut être que je vous imagine trop comme dans les dessins animés, les yeux exorbités et la langue pendante ^^
Mais oui, je sais bien que c'est plus facile de dire faites ceci cela que de le faire. Pis ch'suis une fille, j'ai pas eu cet horrible devoir que de faire le premier pas.

Enfin, si je réfléchis aux gens que je connais et qui sont en couples, beaucoup se sont connus à l'école, au travail, ou par le biais d'amis communs. Donc y a pas vraiment de "prise sur les inconnues" à avoir. Mais ch'suis vieille, moi.

Vous rencontrez vos proies potentielles (^^) où, vous ?


Dernière édition par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 20:20, édité 1 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Mer 26 Oct 2016 - 19:55

.
     N'importe où, je n'organise pas ma vie autour de mon besoin de trouver quelqu'un. D'ailleurs, peut être qu'un jour je changerai ça, quand j'aurai atteint certains objectifs. C'est une question de priorités en fait.

    Du coup, pour quand même t'apporter une réponse, dans des soirées chez des amis, en boîte, sur le quai de la gare, à la bibliothèque, dans la rue, sur internet. Le lieu importe peu, j'y vais quand la fille m'émeut.
Et maintenant que je pense à ça, je me dis que j'ai quand même du mal à tenter quoi que ce soit dans les cercles que j'ai déjà bien intégré. J'ai peut être peur des conséquences. Mon premier vrai groupe d'amis avait explosé à cause d'une histoire de fille, haha peut être y a-t-il un lien. Bref Smile
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Mer 26 Oct 2016 - 20:12

Laveméninges : "Bien merde".

j'ai rien compris Shocked

C'est ptèt que j'ai pas lu la bonne diagonale ? Dent pétée

Bimbang a écrit:Pis ch'suis une fille, j'ai pas eu cet horrible devoir que de faire le premier pas.

Bah les filles aussi peuvent avoir à faire le premier pas Wink
T'as eu du bol, c'est tout ^^

J'aimerais bien avoir l'avis de plus vieux sur le sujet, si yen a qui passent, ça me fait halluciner cette discussion qd même.
Une vision de la vie et de l'amour qui m'est tellement éloignée...


Dernière édition par chuna56 le Mer 26 Oct 2016 - 20:44, édité 1 fois

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 20:29

Hannn merde, la faute horrible que j'ai faiteuh !!
Chuna, tu veux bien corriger ma citation 'te plait ? ^^^ tu mets "cet" à la place de "cette".
Promis j't'épouse après !!!  Amoureux
Marchi Dent pétée

C'est pas impossible bien sûr que ce soit une fille qui le fasse, le premier pas. Pas ce que j'ai voulu dire, mais c'est plutôt les habitudes quoi.
Si j'essaie de me rappeler (ouh c'est vieux ^^) c'est lui qui m'a invitée à manger chez lui. Même pas peur ! Pourtant j'aurai pu.
Sa salade de concombres était recouverte d'une sauce à la moutarde hyyyper forte !!!
Je ne me souviens même plus du reste d'ailleurs ^^
Euh, du repas, bien sûr ! Wink
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par krapopithèque le Mer 26 Oct 2016 - 20:31

tout ceci ne dépend que ::
d'un taux d'hormones de part et d'autre  Very Happy
krapopithèque
krapopithèque

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 68
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Mer 26 Oct 2016 - 20:48

@Bimbang : tu as promis, hein ^^

mouais, moi on va dire que j'ai déjà fait le premier pas, dans 50% des cas (mais les cas ne sont pas très nombreux lol)

La peur au ventre, et courageusement, na!

Mais c'était pas des inconnus, parce que ça m'intéresse pas.

et un inconnu qui m'aborde, ya de très grandes chances qu'il aille se faire voir ailleurs.

Bon, ok, ça serait lui....

Spoiler:
Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 4438980-simon-baker-est-patrick-jane-dans-diapo-1

ahhhhhhhhhh!!!!!!!.......... Shocked

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 21:26

Merciiii Chuna  Amis

Alors voila !
Moi j'suis comme Chuna, l'inconnu qui m'offre des fleurs... je garde les fleurs mais je jette le type.  Very Happy
(je fais référence à une vieille pub que les jeunots ne peuvent pas connaitre ^^)

Si toutes les filles sont comme nous, alors ça ne sert à rien d'être artificiel, de jouer un personnage, et surtout de croire que ça sert à quelque chose d'essayer de pécho n'importe qui n'importe quand.
Franchement, un type qui me drague alors qu'il ne me connait même pas, ça veut juste dire que j'ai un corps qui lui plait, et une attitude qui va avec. Bon ok, c'est déjà pas mal, mais vraiment pas suffisant.

Donc sur cette base, si le but du jeu est d'avoir un rancard, alors perso, j'ai l'impression qu'il vaut mieux faire de l'humour que tout le reste.
La première fois que j'ai croisé mon homme, on fréquentait le même bar où il y avait des jeux de société. On a joué au backgammon que je ne connaissais pas. Il m'a expliqué les règles. On s'est revu toutes les semaines pendant un moment. J'avais des rendez vous juste à coté et j'attendais l'heure dans le bar. De là, on s'est mis à causer de la société, de politique. Vu qu'il était atypique, j'ai voulu en savoir plus, j'étais curieuse quoi.
Après, j'ai commencé à y aller le soir aussi. Voila.

Pourquoi vous cherchez des trucs compliqués, les gars ?


Dernière édition par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 21:37, édité 2 fois
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Mer 26 Oct 2016 - 21:34

Ils cherchent pas des trucs sérieux, aussi ?

On n'a pas les mêmes attentes à 20 ans qu'à 40...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Mer 26 Oct 2016 - 21:51

Bimbang a écrit:
Pourquoi vous cherchez des trucs compliqués, les gars ?

Parce que les filles sont compliquées ? Razz

Je suis dehors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Mer 26 Oct 2016 - 22:35

N'importe quoi, c'est pas compliqué les filles, suffit de les comprendre Rolling Eyes

Il suffit d'ouvrir n'importe quel ouvrage de psychologie.... comme celui-là

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Mer 26 Oct 2016 - 23:55

Nan, c'est passionnant au contraire !! cheers
Si c'était simple, ce serait moins intéressant.
Sinon, y a ça ^^
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 9:45

@Chuna et Bimbang, je présume que c'est du second degré Pété de rire
(Venir de Mars, moi ?! Non, moi je suis dans la Lune, spa pareil !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 9:51

Moi oui, forcément, après, le lien de Bimbang, je l'ai lu, moi le bouquin, quand j'étais jeune, et j'avais bien aimé ^^

Je sais pas aujourd'hui ce que j'en dirais par contre tongue

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 10:02

Laughing Oh ben j'ai toujours entendu dire que ce bouquin était assez bien foutu (entendre : distrayant...), mais bon. Je sais pas, ce genre de trucs ça me fait penser à des tournures journalistiques généralisantes, du type "Au bureau..." dans les articles sur le travail (comme si tout le monde travaillait dans un bureau  Perplexe Pété de rire)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 10:30

Ya des chances que ça m'énerverait, aujourd'hui je connais Gauss, je sais comment se répartissent les caractères dans la population d'individus, alors les grandes idées genre "les hommes ci" et "les femmes ça", ça me gonflerait je pense.

C'est pour ça que je trouve ridicule les techniques de drague qui se basent sur "les femmes veulent ça".

Mouaif...

Certaines femmes veulent ça. Les autres non.

Quand on est face à un être vivant, chien chat cheval femme, le mot d'ordre, c'est observation/adaptation.

Ya pas des trucs qui marchent ou pas.

Si en plus, les comportements sont moins stéréotypés pour cause de complexité, les conseils sont rapidement caduques.
les chevaux vivent mieux les traumatismes qu'un humain généralement et ne ressassent pas toute leur vie un évènement traumatique de la petite enfance du genre "papa ne rentrait que très tard tous les soirs et ne s'occupait pas assez de moi, aujourd'hui je me sens facilement abandonnée et je suis dépendante affective"

Bref Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Levi

Moi aussi j'aimerais des formules magiques qui font que ça marche, que j'arrive facilement à créer des liens avec les gens, et trouver un amoureux en claquant des doigts.
La vérité c'est autre chose...

On teste, on essaie, on se ramasse, on se relève, on analyse, on recommence...

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 10:34

chuna56 a écrit:trouver un amoureux en claquant des doigts.

Je sais pas, claque des doigts pour voir ? Wink

^^ Sinon OK avec ton post Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 10:51

J'ai trouvé mieux ^^


Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 11:00

Seeeerge mon idole !

Moi bon j'ai pas sa classe ni son génie, mais je l'imite vocalement très très bien (d'après mon entourage quand j'en avais un ^^)

Tiens là, en 2 minutes 30 il dit tout...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 12:46

La vous sortez l'artillerie lourde avec Serge Razz

C'est bien vrai que certains ont deja... tout dit Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 12:51

Une moins connue...
(a déconseiller aux déprimés !)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 27 Oct 2016 - 15:04

.
    Ce que je trouve ridicule c'est de s'interdire les généralisations sous prétexte qu'on est tous différents.

    Nous fonctionnons tous par généralisation, c'est ce qui fait l'intérêt de l'expérience dans son sens le plus large. Sinon on est dans le relativisme aveugle. Ce que je vois dans les propos tenus, c'est que vous avez une vision de la drague très stéréotypée. Pour vous, c'est quelque chose d'artificiel, d’insidieux, d'égoïste, et ceux qui en usent sont des coquilles vides qui cherchent à soulager une vieille blessure en enchaînant les aventures.

    Nous utilisons le même mot que nous chargeons de sens différents, je regrette que vous ne puissiez entrevoir mon point de vue comme je viens de le faire pour le vôtre. Ce que je dis verse dans l'arrogance mais bon. Je suis désolé de ne pouvoir me faire entendre autrement.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 15:35

Laveméninges a écrit:Pour vous, c'est quelque chose d'artificiel, d’insidieux, d'égoïste, et ceux qui en usent sont des coquilles vides qui cherchent à soulager une vieille blessure en enchaînant les aventures.

Ah non, ça c'est ce que TU as compris et interprété Wink Je te le laisse, ça ne m'appartient pas.

J'ai strictement rien contre la séduction, au contraire, ça fait partie des comportements naturels de l'humain, c'est tout à fait sain Wink

Quand à faire des généralisations, ça, non, c'est pas mon truc.
Ya des comportements qui reviennent régulièrement chez les humains, et c'est un ensemble de signes qui vont faire que je vais interagir d'une façon ou d'une autre. (dans la séduction ou non bien entendu)

ex : une personne timide, je vais prendre les devants en essayant de la laisser s'exprimer. Une personne très sûre d'elle, je vais plutôt la laisser faire, en essayant de mettre des limites.
Si je fais le contraire, je vais juste faire fuir l'un et l'autre.
Après, si tu veux, on peut faire des généralisations dans les sous-catégories, ça me choque moins.

mais le gros pâté d'un côté homme de l'autre côté femme, ça me dérange, oui.

Après, ya un truc dont on peut tenir compte : il est possible que tu t'intéresses toujours au même type de filles, puisque ça correspond à tes gouts, et là, les généralités sont faisables. Ce qui marche une fois marchera plusieurs fois.
Ceci dit, il est fort probable que Alpha phoenix ait des gouts différents...

Le truc qui te fait dire qu'on n'aime pas la drague, c'est le fait qu'on n'aime pas se faire aborder par des inconnus je suppose?
Si c'est ça, je te dirai que c'est vraiment une question de personnalité, et de façon de faire de l'autre en face. Je pense que Bimbang est un peu comme moi, assez timide et sur la réserve, qq1 qui tente de rentrer ce que l'on considère "en force" dans notre espace personne, ça rebute.
Qq1 qui montre trop clairement ses intentions également.

Mais ce qui nous plait pas à nous plaira ptèt à d'autres... tongue

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 27 Oct 2016 - 16:01

.    
    Tu proposes de parler de sous-catégories, je ne trouve pas ça intéressant. C'est parler de choses d'ordre technique alors que la discussion est à un autre niveau depuis le début. Mais je comprends, si ça avait été fait, tu n'aurais pas compris et interprété ce qui a été dit comme l'idée qu'il y ait "gros pâté d'un côté homme de l'autre côté femme".

    C'est d'ailleurs ça qui me gène dans les propos qui ont été tenu par mes opposants dans le débat. Cette suspicion de la bêtise. Il faut franchement être con pour dire : les hommes sont comme si les femmes sont comme ça et puis c'est tout. Du coup, mes propos étant suspectés de ce genre de pensées monochromes, j'en viens à me demander si on nous prendrait pas pour des coquilles vides qui cherchent à soulager une vieille blessure en enchaînant les aventures. Ca me semble légitime de craindre cette étiquette au vu des pensées qu'on rattache à mon discours.

    Quant à l'inconnu qui aborde. Je crois que dans tous les couples, avant d'être ensemble, les partenaires ne se connaissaient pas. En fait, ce qui gène c'est peut être pas "l'inconnu", mais c'est "aborde". Je vois la drague comme la manière de rendre l'abordage agréable et moins creepy, un moment sympa qui donnera à la fille l'envie de te revoir. Donc si "inconnu" et "aborde" ne posent plus de problème, je vois pas ce qu'on pourrait trouver à redire.

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 813909437
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Jeu 27 Oct 2016 - 20:26

Navrée, si tu t'es senti blessé.
J'ai juste voulu expliquer "ma" vision des choses que je pensais éclairante.
Ça n'est que ma vision.

Quant à l'inconnu qui aborde. Je crois que dans tous les couples, avant d'être ensemble, les partenaires ne se connaissaient pas.

Lààà par contre, je peux te soupçonner de bêtise ! lol
On peut tout à fait se connaitre et pas être ensemble.
C'est ce que je disais de tous les couples qui m'entourent aujourd'hui. Ils se connaissaient tous "avant" d'être ensemble.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 27 Oct 2016 - 20:42

.
    Je n'ai pas du tout été blessé, ne t'en fais pas Smile  Rien ne peut m'atteindre sur un plan affectif quand je débats, même le mépris ou l'insulte la plus dure, ce dont vous n'êtes pas coupable bien entendu  Smile

    Bon, j'avais peur que la phrase ne soit pas claire. La clarifier nécessitait 4-5 lignes de plus et j'en avais pas envie. C'est de ma faute. Je réécris donc le dernier paragraphe.



     Quant à l'inconnu qui aborde. Je crois que dans tous les couples, avant d'être ensemble, les partenaires ont dû se rencontrer. A ce moment là, ils ne se connaissaient pas. Et je ne crois pas qu'on puisse reprocher à l'un ou à l'autre d'entrer en contact. Ainsi il apparait que l'inconnu en soit n'est pas gênant. En fait, c'est la façon dont on entre en contact avec l'inconnu qui peut être gênante. Si c'est fortuit d'accord, si c'est provoqué non ? Car c'est ça l'abordage, qu'il soit subtile ou non c'est provoquer une rencontre.
Et je vois la drague comme la manière de rendre l'abordage agréable et moins creepy, un moment sympa qui donnera à la fille l'envie de te revoir. Donc si "inconnu" et "aborde" ne posent plus de problème, je vois pas ce qu'on pourrait trouver à redire.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Jeu 27 Oct 2016 - 22:03

Ben... Non, ça me va toujours pas en fait.

Si c'est fortuit d'accord, si c'est provoqué non ? Car c'est ça l'abordage, qu'il soit subtile ou non c'est provoquer une rencontre.Et je vois la drague comme la manière de rendre l'abordage agréable et moins creepy, un moment sympa qui donnera à la fille l'envie de te revoir.

Vraiment tout est là.
Un type que je ne connais pas et qui essaie de rentrer en contact avec moi, comme ça, sans prétexte, moi et pas une autre, ma petite voix intérieure me dit :
1 - 'tain, j'aurais pas dû mettre ça, aujourd'hui.
2 - merde, comment j'vais m'en débarrasser. J'espère que ça va pas durer.
3 - purée, j'aurais dû me retourner au moment où il passait, il n'aurait pas pu me causer

Et ça, qu'il soit beau, moche, vieux ou jeune. Ou Hyper bien sapé et avec un putain de plus-value (que je ne vois même pas ce que ça peut être). En fait, je ne vois vraiment pas ce que je vais pouvoir lui dire. Je ne le connais pas. Point.
Sa drague m'encombre, elle n'est pas désirée. Je ne sais pas quoi en faire.

Mais comme je le disais tout à l'heure, ça n'est que moi.
Il faudrait savoir ce qu'en pensent d'autres.

Mais comment ne pas dire ça quand je vois touuuutes vos discussions là, qui me semblent complétement à coté de ce que je ressens. J'ai pensé que je devais le dire.
Par contre, si c'est quelqu'un que je connais, c'est pas pareil tu vois.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 22:17

Bimbang a écrit:
Il faudrait savoir ce qu'en pensent d'autres.

Le graal des dragueurs en personne fait une déclaration Dent pétée

  2nd degré Je suis dehors


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Jeu 27 Oct 2016 - 22:24

*froisse un papier pour en faire une boulette, vise Godzilla en fermant un oeil, et tire de toutes ses forces !!!*

Au lieu de sortir des vidéos plus vite que ton ombre, vas y !! Cause !! Tomates
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 27 Oct 2016 - 22:39

Bimbang a écrit:*froisse un papier pour en faire une boulette, vise Godzilla en fermant un oeil, et tire de toutes ses forces !!!*

Au lieu de sortir des vidéos plus vite que ton ombre, vas y !! Cause !! Tomates

Aie ! Namého Razz Je ne parlerais qu'en présence de mon avocat d'abord

Nan, au départ je rigolais doucement, les petits drames d'Alpha Phoenix me rappellaient quelques embrassements adolescents, je me disais aussi qu'Internet faisait prendre des proportions pharaoniques à ce genre de petits rites initiatiques, je trouvais ça amusant (enfin, plus ou moins)
Sur la drague j'ai pas grand chose à dire. J'ai du réellement draguer UNE fois, sur un forum, vers 2005. Je suis resté dix ans avec la personne. Donc bon... mon "expertise" est limitée Neutral Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 22:49

Mais PTDR !!!!!! Pété de rire

Laveméninges a écrit:Et je vois la drague comme la manière de rendre l'abordage agréable et moins creepy, un moment sympa qui donnera à la fille l'envie de te revoir.

ça, c'est la théorie.
La pratique, généralement, c'est autre chose Dent pétée

Ma vision toute personnelle des choses : 2 personnes se croisent par le hasard de la vie, échangent un mot, un regard, ya un truc qui passe, pof, mode séduction ON.
Les 2 cherchent le rapprochement, avec brio ou maladroitement, et les signaux sont envoyés.
ça veut pas dire que c'est simple, facile, sans prise de tête, et rapide, non non non, ça peut durer une soirée ou une année (bon, une année c'est long qd même lol), mais les choses se font jusqu'à ce que Câlins Dent pétée
OK ya quelques phases avant bien entendu, ou pas, et des fois ça peut avorter, mais c'est la vie...

Un mec timide et maladroit va séduire avec sa maladresse, la nana elle va trouver ça chou.
Un mec sûr de lui, va séduire par son assurance, il va impressionner.
Mais le mec timide qui joue les séducteur, il va se ramasser, ça sera pas naturel (sauf s'il en est encore plus maladroit ^^), et le mec sûr de lui, s'il fait semblant d'être timide, ça le fera pas.

Être soi, c'est tout. Tenter... pas être trop lourd (ça je pense que la quasi totalité des nanas diront ça, ceci dit, certaines aiment pas les préliminaires)

Et surtout, choisir la bonne personne Rolling Eyes (et encore, là, on peut avoir des surprises lol)

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 27 Oct 2016 - 23:02

A Bimbang

    Si ça te dérange que quelqu'un que tu ne connais pas entre en contact avec toi sans une raison valable, alors je crois ne plus avoir grand chose à te répondre.

    Ca me fait penser à San Francisco, quand je prenais le tramway ou le bus. Là-bas, les gens te parlent quand tu t'assoies à côté d'eux, c'est étrange les premières fois. Nous on regarde partout en évitant les regards. La culture c'est magique.

A Chuna

    Il me semble que conseiller à quelqu'un d'être soi est un mauvais conseil. Être honnête d'accord. Mais si on se contente de soi on fait pas beaucoup de progrès. Quant aux mecs timides, s'ils écoutent leur nature ils ne tentent rien, refoulent en eux jusqu'à craquer et envoyer une déclaration à la fille qui restera sans voix tellement elle ne s'y attendait pas. Ceux là devraient plutôt essayer de se dépasser.
Ce pourrait être un bon conseil, si la séduction était inné mais ça n'est pas le cas.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Jeu 27 Oct 2016 - 23:21

Ah mais être timide ça veut pas dire qu'on doit rien tenter ^^

Quand tu vas vers quelqu'un alors que tu es timide, est-ce que tu as changé le fond ?
Non, tu es resté le même, le même timide... Mais tu as été courageux Wink

On est ce qu'on est ou on est ce qu'on fait?

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 27 Oct 2016 - 23:56

Je l'aime bien ta dernière question ^^ Je dirais ce qu'on fait ! Parce que je suis pas fan des tautologies, c'est très vide.

    Pour la première question, je crois que oui. La première fois que tu dépasseras ta peur ce sera dur, la deuxième fois un peu moins et ainsi de suite. Donc le type restera peut être timide sur plusieurs aspects mais, sur celui qu'il aura travaillé, il aura progressé.
Quand tu entends "soit toi-même", tu te dis "ah bah je m'invente des problèmes moi, j'ai juste à rester moi-même". Ca implique de la passivité, le contentement de ce qui ne fonctionnait déjà pas avant. Si ça fonctionnait on se poserait pas des questions en fait, on serait soi et puis voilà.

    Notre moi a différents visages. Il y a le visage que tu as avec tes collègues de travail, celui que tu as avec tes parents, celui que tu as avec tes amis ou celui que tu as avec le gars qui te demande une clope dans la rue. Alors, si tu te fais une idée de toi comme un mélange de ce qui te plait chez toi dans chacun de ces contextes, il est sûr qu'être ce "toi-même" là est une idée du tonnerre.
Mais dans la réalité, quand tu vas voir une fille, tu auras le visage du toi qui va parler à une inconnue, qui a peut être trop peur pour aligner deux mots correctement et sans trembler, qui a autant de conversation qu'un bulot mort parce qu'il met trop de filtres ou qui parle de sa collection Star wars ou DBZ parce qu'il est passionné. Je crois qu'il y a un réel apprentissage de codes et d'un état d'esprit. Et que tout ce travail ne peut se faire si le pauvre gars à qui tu as dis "soit toi-même" te croit.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Chuna le Ven 28 Oct 2016 - 0:18

Je sais pas, je suis pas convaincue.

Ptèt qu'on parle de la même chose de façon différente tout simplement...

Pour moi, être soi, ça veut dire "mets pas de masque, ne t'invente pas, reste avec tes gouts, tes envies, tes besoins, et assume les".
ça veut pas dire "t'es timide, c'est pas un problème, continue à rester chez toi".

et je vais te dire :

Mais dans la réalité, quand tu vas voir une fille, tu auras le visage du toi qui va parler à une inconnue, qui a peut être trop peur pour aligner deux mots correctement et sans trembler, qui a autant de conversation qu'un bulot mort parce qu'il met trop de filtres ou qui parle de sa collection Star wars ou DBZ parce qu'il est passionné.

Moi le mec là, je le trouve touchant, voire carrément craquant.

(bon, ptèt pasque moi aussi j'étais tant de DBZ, vas savoir tongue )

Chuna

Messages : 15477
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Ven 28 Oct 2016 - 0:31

.
    Je crois en effet qu'on parle de la même chose. Je crois même qu'on est tous d'accord ici et que le challenge est de se faire comprendre, pas de convaincre. Même Bimbang est d'accord avec moi à mon avis  Razz  Mais j'ai pas osé creuser le terme "sans prétexte", j'ai l'impression que j'énerve.

     Généralement, quand je me confronte aux opinions des gens il s'agit plus souvent de se faire comprendre que de convaincre. Alors, la reformulation et le débat souvent permettent à nos sémantiques de converger jusqu'à ce qu'elles se rapprochent assez pour qu'on se comprenne. Tu trouveras peut être ça inutile mais ça me plait.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Bimbang le Ven 28 Oct 2016 - 8:11

Je crois en effet qu'on parle de la même chose. Je crois même qu'on est tous d'accord ici et que le challenge est de se faire comprendre, pas de convaincre. Même Bimbang est d'accord avec moi à mon avis  Razz  Mais j'ai pas osé creuser le terme "sans prétexte", j'ai l'impression que j'énerve.

    Généralement, quand je me confronte aux opinions des gens il s'agit plus souvent de se faire comprendre que de convaincre. Alors, la reformulation et le débat souvent permettent à nos sémantiques de converger jusqu'à ce qu'elles se rapprochent assez pour qu'on se comprenne. Tu trouveras peut être ça inutile mais ça me plait.

T'as raison. Les termes "sans prétexte" ne collaient pas avec ma pensée. T'aurais dû creuser.
Tu n'énerves pas du tout. On cherche à se comprendre tous les deux. C'est intéressant. Mais gaffe. Ne dis pas que j'suis d'accord quand je ne l'ai pas dit.

Ce que je voulais dire en fait, c'est que j'accepte très bien qu'on vienne discuter avec moi, et que je laisse tout à fait approcher les inconnus sans les jeter. Et non, ça ne contredit pas ce que je disais avant. Ce que je déteste par dessus tout, ce sont les vendeurs, surtout quand j'ai rien demandé.
là, c'est peut être plus facile à comprendre ?
Et me dites pas que ça se voit pas quand vous draguez. Ou alors, limite on préfère que ce soit mal fait, qu'on puisse en rire ensemble.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4593
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Ven 28 Oct 2016 - 15:10

.
    Tu tournes juste autour et de plus en plus près de ta véritable pensée, on est pas dans la contradiction non.

    J'ai compris ce qui te gène. Je crois avoir assez défendu ma paroisse. Alors je vais conclure. Pour moi une approche consiste à entrer en contact, échanger quelques mots, partager un moment agréable aussi court soit-il, être celui qui donnera à une personne son meilleur moment de la journée. Les dites techniques ne servent qu'à se rassurer, à éviter les maladresses et mettre la personne le plus à l'aise possible. Ce qui sera ressenti sera rattaché à toi alors il faut que ces émotions soient le plus positives possible.

    J'ai pu éclaircir ma pensée moi aussi  Smile
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Mer 2 Nov 2016 - 18:58

drunken


Dernière édition par Pouchkine le Mar 3 Jan 2017 - 22:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Mer 2 Nov 2016 - 21:31

.
    Je pense qu'on agit toujours par intérêt et que ne pas être d'accord avec ça c'est se voiler la face. Pour moi ce qui nous guide de la cause à la conséquence, dans nos comportements, c'est l'intérêt.

    Et pour prendre le contre pied de ce que tu dis. Dans une seule et même situation, je peux juger qu'il est dans mon intérêt de mentir pour préserver une bonne entente avec quelqu'un. Ou je peux juger qu'il est dans mon intérêt de ne pas mentir malgré les conséquences parce que je veux pouvoir conserver mon amour propre.

    Je crois que la bonne question n'est pas de savoir s'il y a intérêt ou pas, pour moi il y en a toujours. La vraie question est de savoir quelles sont les priorités fixées par l'individu. Et pour les évaluer c'est compliqué, il faut connaître les tenants et aboutissants, donc comprendre l'individu.

    Bref, ce que tu appelles humanité façon bisounours j'appelle ça bienveillance et ça me semble suffisamment important pour qu'on ne jette pas ça dans la fosse aux lions. Et là encore j'exerce ma bienveillance par intérêt, celui de ne pas avoir à souffrir de ma conscience.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Mer 2 Nov 2016 - 22:25

farao


Dernière édition par Pouchkine le Mar 3 Jan 2017 - 22:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Mer 2 Nov 2016 - 22:57

.
    Je ne pense pas qu'on ait le contrôle sur nos niveaux de priorités et donc sur les intérêts qu'on poursuit. Il y a de l'inconscient dans ça et une bonne part de nos propres déterminismes, c'est peut être même la même chose  Laughing  Alors que cette vision des choses te confère beaucoup de pouvoirs, j'en suis pas si sûr.

    Quant à pouvoir avoir ce qu'on veut, je crois qu'il faut réinterpréter cette phrase à la lumière de notre incapacité à contrôler nos priorités. Et puis, pour enfoncer les portes ouvertes, sait-on ce qu'on veut ? Comprenons nous nos désirs dans toutes leurs acceptions ? C'est à dire les efforts, renoncements, le chemin à emprunter pour les atteindre et ce qu'ils sont derrière l'image qu'on en a (nos désirs), là je crois que la réponse est non. Par ailleurs, si on se trompe sur les objets désirés, alors on désire des choses qu'on ignore, des représentations qui nous semblent réelles d'objets inconnus (objets de désir). C'est assez amusant de se dire ça. Alors quand bien même on maitriserait les priorités, quand bien même on serait capable de choisir en toute circonstance, on ne saurait pas ce qu'on choisit.

    Pour l'humanité façon bisounours, là tu pars sur un terrain où je ne vais pas te suivre. C'est une problématique énorme, il y a trop de choses à dire. Peut-on la rationaliser ? Est ce ça finalement ? Qu'est ce que ça impliquerait ? Sinon c'est quoi ? Mais ce serait sans nul doute très intéressant Smile

    Pour la conscience, on peut aussi se faire une fierté de la suivre contre vents et marées ! C'est bon pour l'âme en tant qu'entité morale que de l'écouter. Moi ça me fait beaucoup de bien que de la laisser me guider. Spiritualité, éthique, là encore c'est vaste.

    Je n'ai pas compris ton dernier paragraphe. Mais je demande si ça n'est pas normal, j'ai l'impression que tu finis la discussion en tête à tête avec toi-même. Sur ce, bonne soirée, je me couche Razz
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 3 Nov 2016 - 1:26

Crying or Very sad


Dernière édition par Pouchkine le Mar 3 Jan 2017 - 22:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Laveméninges le Jeu 3 Nov 2016 - 12:36

Je n'ai pas grand chose à te répondre, tu soulèves des questions puis tu y réponds et je suis d'accord avec les réponses.

Sauf pour les smiley ! Il y en a pas tant que ça, t'as peut être développé une intolérance, pense à consulter un nutritionniste.
Laveméninges
Laveméninges

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Invité le Jeu 3 Nov 2016 - 20:59

rendeer


Dernière édition par Pouchkine le Mar 3 Jan 2017 - 22:31, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Premier râteau douloureux, et je souffre encore - Page 3 Empty Re: Premier râteau douloureux, et je souffre encore

Message par Sun Simiao le Ven 4 Nov 2016 - 20:58

Je prends en route (je viens de parcourir la dernière page).

  Je crois partager le point de vue de Laveméninges -si j'ai bien compris. Je me suis amélioré pour draguer/séduire en lisant de judicieux conseils, je pense être passé d'archi-nul à pas trop mauvais.
Mais à vrai dire, c'est dû au fait que j'ai pris la chose de façon large, en prenant conscience que j'envoyais de manière générale une déplorable image de moi-même dans beaucoup de mes relations sociales -une image qui ne me correspond vraiment pas, ce qui rejoint en partie la problématique des relations zèbres/non-zèbres et du rapport à soi-même, donc aussi des questions psychologiques personnelles.
Sun Simiao
Sun Simiao

Messages : 731
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum