[Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mar 17 Oct 2017 - 0:40

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par I am so sure le Mar 17 Oct 2017 - 1:26

Le gars n'a pas de jardin ?

Sympa ta photo, c'est gentil de participer à nourrir l'imagination des personnes qui voudraient se faire un remix de Chantal Goya version gore pour faire de beau rêves.




On sait pas qui nous rappelle que l'abus de stup et slip est dangereux pour la santé

Razz

AH l'art content pour rien c'est un investissement à long therme Razz
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mar 17 Oct 2017 - 18:23

Les établissements d’enseignement privés sont soumis au contrôle de l’État, qu'ils soient liés ou non par un contrat. En 2011-2012, 17 % des élèves français étaient scolarisés dans un établissement d’enseignement privé.

Le statut des établissements d'enseignement privé
Quatre lois, dont les dispositions ont été intégrées au code de l’éducation, fixent le statut juridique des établissements d’enseignement privés :

la loi "Goblet" du 30 octobre 1886 relative à l’enseignement primaire
la loi "Falloux" du 15 mars 1850 sur l’enseignement secondaire
la loi "Astier" du 25 juillet 1919 sur l’enseignement technique
la loi "Debré" du 31 décembre 1959 définissant les rapports actuels entre l’État et les établissements d’enseignement privés

Les conditions de création d'un établissement d'enseignement privé
L’ouverture d’un établissement d’enseignement privé est soumise à déclarations préalables auprès du maire, du procureur de la République, du préfet et du recteur. Il peut être fait opposition à cette ouverture dans l’intérêt des bonnes mœurs ou de l’hygiène.
Le statut des diplômes octroyés

L’État détient le monopole de la délivrance des grades et des titres universitaires ; les établissements d’enseignement privés fournissent à leurs élèves des certificats de scolarité. Ils préparent en revanche leurs élèves aux examens officiels afin qu’ils obtiennent les diplômes délivrés par l’État.

Les contrats passés entre les établissements privés et l'État

Après cinq années d’exercice, un établissement d’enseignement privé hors contrat peut demander à être lié à l’État par un contrat qui peut être un contrat d’association ou, pour les écoles primaires ou spécialisées, un contrat simple. Ce contrat oblige l’établissement à accueillir les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyance.
En contrepartie, l’État rémunère les enseignants, qui ont réussi des concours analogues à ceux de l’enseignement public, et les collectivités publiques financent le fonctionnement de l’établissement dans les mêmes proportions qu’ils financent les écoles et les établissements publics.
Le contrat simple pour les écoles primaires ou spécialisées

L’établissement sous contrat simple organise l’enseignement par référence aux programmes et aux règles générales relatives aux horaires de l’enseignement public.
Le contrat d’association pour les écoles primaires, les collèges et les lycées

Pour qu’un contrat d’association soit conclu, il est nécessaire qu’un besoin scolaire soit reconnu par le recteur dans le périmètre géographique de l’établissement qui en fait la demande. Lorsqu’il a conclu un contrat avec l’État, l’établissement dispense les enseignements conformément aux règles et aux programmes de l’enseignement public.
Le contrôle de l'État sur les établissements privés

Tous les établissements privés, quelles que soient leurs relations avec l’État, sont soumis à un régime d’inspection. Chaque établissement conserve son caractère propre par la définition qu’il donne de la vie scolaire dans son règlement intérieur.

L’inspection des établissements privés hors contrat est administrative et pédagogique.

D’un point de vue administratif, l’inspecteur s’assure que le directeur et les enseignants disposent des titres requis et que sont respectés l’obligation scolaire, l’ordre public et les bonnes mœurs, ainsi que les règles sanitaires et sociales requises lors de l’ouverture.
Le contrôle pédagogique, quant à lui, vise à s’assurer que l’enseignement dispensé est conforme au droit à l’instruction garanti à l’enfant et répond aux normes minimales des connaissances requises à l’issue de la période d’instruction obligatoire.

Le contrôle est plus étendu pour les établissements sous contrat : il porte sur l’ensemble des points qui ont conditionné la passation du contrat. Les enseignants font l’objet d’une notation pédagogique.

Le financement public des établissement privés
S’agissant des enseignants, l’État prend à sa charge la rémunération de ceux qui exercent dans des classes sous contrat.
S’agissant des dépenses de fonctionnement des classes sous contrat, l’État et chaque collectivité territoriale sont tenus d’y participer dans les mêmes conditions qu’ils participent aux dépenses de fonctionnement des classes correspondantes dans les écoles et les établissements publics d’enseignement.


Quant aux dépenses d’investissement des établissements privés, elles peuvent faire l’objet d’une participation des collectivités publiques dans des conditions strictes : en règle générale, le total de leurs participations à ce titre doit rester inférieur à 10 % des dépenses annuelles de l’établissement et la participation doit répondre à certains besoins limitativement énumérés par la loi.
http://www.education.gouv.fr/cid251/les-etablissements-d-enseignement-prive.html

Les enculés.
En fait ils font racker les parents qui sont assez cons pour ça.
Puis en plus l’État leur donne des thunes pour leur fonctionnement.
C'est beau le secteur 'privé' subventionné par le secteur 'public'...
Je vais préparer les portes ouvertes des bahuts privés de mon coin et organiser quelques happening avec les copains fracas pour mettre le bordel là dedans. Avec de la chance, le service d'ordre sera lui aussi public et on passera la soirée au poste...
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par I am so sure le Mar 17 Oct 2017 - 19:30

ou à la poste ? Bougez avec la poste.





avec la queue en serpentin.



Musique alternative, ouverture d'esprit, toussa.
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 20 Oct 2017 - 8:49


avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Fôrêt enchantée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par I am so sure le Mer 25 Oct 2017 - 23:39

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 9 Nov 2017 - 2:16

Je suis noir d'esprit, de cœur et de vie.
Et si ma vie semble blanche de peau
j'y peu rien...
Comme tous ma merde est noir et pleine d'odeurs,
humaine.



Bite sans capote.
Je baise la vie comme la mort me baisera.
On passe du présent au temps passé.
Et sur la tête j'ai un bonnet (M) qui date de l'époque ou la pendue pendulée mon cœur, clic clac, blur blur blur, fuck le rock et le baroque.

J'suis toujours dans la provocation et j'ai constamment faim.
J'aime parler de Macron pour que les gens sentent combien ce mec est con.
Rien ne tourne et la terre me souffle la chique.
D'main on par'lera mondialisation ou plutot hype, globalisation... ce que je voudrai qu'un gamin foute le feu au lycée... enfin, plutot à un bahut croisé, #montre ta croix... ben non connard, porte la, et clou toi dessus et pisse ton putain de sang, couleur règle de ta mère, en fermant ta gueule.
Les anges sont ainsi.
Tous les suicidés sont le Christ. Toutes les baignoires sont le Graal.
Si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sûr que le Graal, c'est un bocal à anchois.


Spoiler:

Elle me suce le gland
et moi de la main
je lui caresse la nuque
nique moi
plus encore
encore
entre en moi
comme je te défonce l'anus;
Je ferme les yeux et me perd dans le néant...

La première vision anéantit pour ainsi dire mon importance
La deuxième vision, au contraire, rehausse ma valeur
comme par intelligence ma personnalité me révèle une vie indépendante de l'animalité
et même de tout le monde sensible...

Le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi
dans sa bouche j'éjacule et elle avale mon sperme
la vie qui coule de moi en elle...
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Sam 11 Nov 2017 - 17:26

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Dim 3 Déc 2017 - 11:37


avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Fôrêt enchantée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Lun 4 Déc 2017 - 1:22

Ça fout la frousse, mon truc t’étouffe comme le couscous. C’est la grosse secousse dans la brousse, pourvu qu’elles soient douces et sincère, jamais faux-cul comme le MEDEF.
Et c’est born to lose comme les responsables d’AZF, c'est Mururoa, toxique comme la mort aux rats. Tu murmuras, ça te rend doux comme un koala.
T’es ze-na, mon truc t’attaque comme un zona, repense à tous ces jours où dans ta chambre, tu zonas, reste zen, arrête de t’en foutre dans l’zen...
Stup c’est d’la drogue, va l’écrire dans ton magazine...
C’est comme Materazzi et Zinédine et j’te shoote dans la tête, envoie ton crâne jusqu’aux Philippines.

Quel charivari, ça balance grave à Paris. 894 membres, parfois ça varie, me pompe pas ma façon de crier ou c’est tribunal.
Le gang des motards saura rester original.
Quelle gabegie, ça se castagne au CIDJ, noire est ma magie mais jamais ça s’est assagi, profil bas, j’suis pas très « peace » ni « ambalaba »...
Il restera entier ce mystère au chocolat...
Soumets-toi, rencard à 4h sur le toit. Amène tes arguments, j'amènerai mon nunchaka.
Ma colère gronde, j’te ferai cuire au micro-ondes, j’irai pisser sur ta tombe, ça sera immonde, comme la fin du monde.
Knick-knack paddy whack, c’est Rascar Capac.
Ma technique te slack, mon meilleur pote c’est mon mac, mec, j’aime mon hamac mais ma technique te nique, j’suis trop esthétique quand j’ai bu deux gin tonic.
Époque en toc, que le grand cric me croque, blah blah blah, fuck le rock et le baroque.
Dans peu de temps, j'serai la coqueluche, « Y’a trop de cons qui lèchent », rien que pour me serrer la paluche.
Ma Stup-zic fout des hématomes et y’a pas d'mal, vu l’état de la zic dans l’hexagone ça fait « poum poum tchac », mon truc te déstresse la nuque mec, accroche-toi aux rideaux quand Ju déboule ça fout la frousse.

On me relance, je remet des pièces dans le flipper, dans le baby-foot de l'espérance.
Vous qui entrez sur Z.C., laisser toute espérance. Dante ou le reste pisse ses dents dans le caniveau...
Espèce d'América History X en mode Végan.

J'ai débuté mon truc musical. Hurricane... Ils aiment.
Et j'ai mangé un kebab avec eux vendredi. Je me suis dis que même Kalthu ne ferait pas le tiers du quart de ce que je fais.
Apprendre la révolte tout en ayant une éthique. Leur dire, foutez moi le feu, brûlez moi, je suis le pouvoir. Vous êtes des esclaves qui auraient une vie de merde.
Et ils le savent... A me dire, non monsieur, pas vous... ben si, pas moi plus que l'autre et plus moi avant les autres.
L’étau se resserre.
Serre...


"Nous voila débarrassé du superflu, on va pouvoir aborder l'essentiel."
Autant offrir à un manchot une Breakling...
Ils sont tous cons, des connards qui viennent juste pour bouffer. Les mioches c'est de la barback que l'on passe au moulinet. On aligne les euros au fur et à mesure des heures de cours. Ils payent les vacances à Mykonos... Et puis merde, si ils ont l'impudence de nous dire, nous rappeler qu'on est de la merde, on les colles (bouuuuuuuuuhhhhhhhh), on les punis, conseil de discipline... connerie sans nom. Moi parent, j'y vais avec un avocat à ce conseil de pacotille et je sulfate tous ces connards qui pensent détenir la vérité en moins de un sans le deux.
ET le ppcp... rire, mdr...
Le ppcr... ptdr...
Les gens se font enfler, voient leur condition de travail même pas se dégrader. C'est une sorte de décomposition écolo, qui transforme un super métier en une sorte d'engrais de merde, chimique, pro-pédagogique. Fils de putes que vous êtes.

Heureusement je baise, je baise et je baise.
Je me perds dans le néant à coup de bite. Et encore, elle ne veut pas qu'on soit plusieurs à la limer. Elle ne sait pas ce qu'elle perd. L'amour c'est le partage, le partage et le partage.
Quand on y est à deux, rien ne peux nous toucher... pou pou pidou.
Y'a comme un gout de bigoudi dans son chewing-gum.  
Et je pense que deux, trois, on y serait pour une forme d'extase ultime.

La taupe sort de terre et le chat lui coupe la tête.
C'est à écouter du Sardou...

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par tofmar le Lun 4 Déc 2017 - 4:28

salut le Don

toute façon c'qu'il nous faut dans la vie c'est les "fucking keys ! "




4h30 du mat' Arrow

allez salut !
avatar
tofmar
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 29/09/2017
Age : 31
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 6 Déc 2017 - 0:51

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1331
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Ven 8 Déc 2017 - 13:45

Aujourd'hui, c'est la journée de distribution de bisou de la Miss, vous avez été tiré au sort: félicitations!!! Bisous
avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 281
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Fôrêt enchantée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum