Et bim ! Quand faut y aller...

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 7 Juil 2017 - 0:59

Ah merci, Godzi ! Tu m'épargnes une kyrielle de questions ^^
Pas de souci sinon Naoko. Il fallait que ça sorte ! Et je comprends tout à fait.
J'ai moi même 53 ans là, et je commence seulement à comprendre un tas de choses sur ma vie.  Wink

Sinon LaArchiMadOldR, c'est intéressant surement, mais ma maitrise de l'anglais est... si nulle que je ne vais même pas tenter de regarder les vidéos.  Laughing
Navrée.

Ce qui m'interroge en fait, c'est que je n'arrive pas bien à me faire comprendre, et pourtant ça me semble clair dans ma tête.
Je voudrais comprendre tous ces yoyos intérieurs, la façon dont ils se déclenchent, et les différences entre eux. Car il y a des tas de façon de sentir toutes ses choses.

Depuis toute petite, j'ai des soucis de "maux de bide" qui ne sont pas physiologiques, d'après les médecins. J'ai séché l'école certains jours, et je me souviens être restée prostrée dans un fauteuil toute l'après midi.
Des angoisses surement par moment. Surement du stress aussi. Parfois des contractions intenses que la prise de spasfon ne règle pas. Et puis, des tas de sensations tellement diverses que je voudrais les comprendre.

Parfois j'arrive à les modifier volontairement pour les rendre plus ... comment dire ça ?... énergisantes ? ouvertes ? horizontales...
Il manque des mots, des analyses.

Quand j'écoute de la musique, je remarque des différences notables en moi, des "trucs" que je peux "lever" ou "baisser" et qui modifie mes sensations et pourtant sans bouger. C'est ce que j'appelle des "postures intérieures". Peut être que ça a un lien avec les fameux chakras mais je n'ai pas travaillé sur toutes ces choses. C'est juste mon expérience et je n'ai rien trouvé la dessus vraiment.

Il y a une démarche consciente qui fait changer ces "choses". De même parfois, les sensations sont tellement fortes qu'elle me bloque dans mes possibilités d'action.
Des exemples ? J'ai un mal de chien à acheter des vêtements. Quelque chose me tétanise et finit par me faire enrager si je force. Et ça se passe dans mon ventre.
J'ai bloqué la semaine dernière pour acheter des fruits frais, et j'ai acheté sans hésiter des fruits secs que je n'avais jamais vus de ma vie, sans regarder le prix (et pourtant c'était super cher), et qui se sont révélés des baies de goji (a priori très intéressantes sur le plan nutritionnel) que je ne connaissais pas du tout.

J'essaie de comprendre tout ça. Pourquoi depuis trois jours, je n'arrive pas bien à dormir à cause de ce "mal de bide" qui est là. Je cherche à comprendre comment influer dessus consciemment. C'est peut être juste mes pensées, un souci psy ? je ne sais pas trop.
Émotion ? Intuition ?
Tout le monde parle du cerveau. Moi, c'est mon ventre.

Je postais au cas où quelqu'un se reconnaitrait.
Sinon, et bien, je mettrais tout ça sur le compte de ma folie habituelle ^^
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 8 Juil 2017 - 12:01

https://www.youtube.com/watch?v=cTkRvHqq57E

Très intéressant et sur beaucoup de points.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par cyranolecho le Lun 10 Juil 2017 - 23:57

je me reconnais,

mais je reconnais que je me nourris mal, même si j'y fais assez attention, surtout pas régulièrement.

aussi, mes choix sont compliqués, alors que je peux résoudre le complexe, je bute sur le choix d'un simple menu, pour des raisons que je ne connais pas moi même

check up a priori complet, j'ai rien, mais mal, au bide, les angoisses à la poitrine, la gorge, le dos, ça me pourrit la vie, et je manque d'énergie

le manque de magnésium et de vitamine C déjà c'est terrible, mais tout le reste aussi, et il n'y a que le naturel qui s'assimile correctement

l'alcool me bouffe mon magnésium, la clope ma vitamine C, c'est bête, en ce moment c'est difficile, sans plus

prendre le soleil aussi, c'est tellement nécessaire

en fait surtout penser à moi, à ce que pourrait être une journée qui commence bien, ou que j'essaye de commencer bien, malgré tout, malgré rien

penser à être bien, car au fond je suis quelqu'un de bien, le reste suivra

l'angoisse c'est terrible, enfin, moi je l'appelle comme ça, le pire c'est que je ne la ressent plus, elle est la mère de mes TOCs, je l'apprivoise peu à peu, j'espère
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2107
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 11 Juil 2017 - 8:20

As tu tenté l'inverse ?
Apprendre à reconnaitre le "non" qui monte du fond de ses tripes est facile. Le "oui" est nettement plus difficile. Super challenge.

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par cyranolecho le Mar 11 Juil 2017 - 19:16

Je ne sais pas, pour oser je ne pense pas, j'ai toujours trop honte, par contre pour tenter, je pense que même l'impossible, l'impossible me plait.

Mais je ne suis pas objectif, au moins je suis biaisé, bien biaisé.

Tant que c'est possible, et c'est pas souvent, surtout que j'y suis peu enclin, j'essaie de profiter de ce qui peut être bon, même si j'ai perdu un peu le goût, l'insouciance etc...

Mais ton idée c'était peut être de ressentir physiquement ce non et ce oui.
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2107
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 11 Juil 2017 - 21:03

C'est ça oui. Je le ressens physiquement. Comme tout le monde, en fait (enfin, je crois). Il suffit de s'attarder un peu sur la question.

Par exemple, tu regardes quelqu'un qui a une grosse coupure bien saignante, non seulement tu grimaces, mais en plus quelque chose se serre au niveau de l'abdomen non ?
Il y a des tas de choses qui se passent là. Quand on rit, c'est là aussi.
Quand on cherche qu'est ce qu'on a envie de manger, on visualise plein de choses, et c'est le ventre qui répond si "oui, voila, c'est ça" ou "bof, ça m'dit rien".

En fait, le principal se passe là.
Et le plus étonnant, c'est qu'il n'y a pas besoin que ce soit réel, pour ressentir. Même quand tu rêves un truc, c'est là que ça se ressent.
Là, que tu ressens quand tu regardes un bon film. Là que ça s'agite merveilleusement à l'idée d'un truc génial que tu vas faire plus tard. T'es déjà content alors que rien n'est encore arrivé.

Après tu peux affiner un peu les détails. Observer toutes les multiples possibilités de ressentis. Ce que j'ai appelé les "postures" parce que je ne sais pas si quelqu'un a déjà mis des mots sur ça. J'ai l'impression qu'il y a des "actions intérieures" qui facilitent ou pas, les ressentis les plus plaisants, ou inversement. J'explique mal, parce que je ne sais pas comment dire ça. Des choses qu'on peut provoquer avec des images ou des musiques, ou sans doute de vrais gestes, mais qu'on peut faire aussi sans.

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 11 Juil 2017 - 22:37

Ah ouiiiiiiii ^^ j'ai trouvé la vidéo de LaArchiMadOldR traduite !!



Excellent ! Ça me fait penser au chant de la baleine à bosse Very Happy
Merci LaArchiMadOldR !! Bisous

J'ai trouvé aussi celle-ci qui parle d'un moyen de se reconnecter à son corps en cas de dépression ou autre (sous titrée aussi)
https://www.youtube.com/watch?v=A7iQhVSwzmM
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par cyranolecho le Mer 12 Juil 2017 - 18:54

j'ai essayé le vooooo, c'est pas mal. Impec !
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2107
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 15 Juil 2017 - 0:07

https://www.youtube.com/watch?v=CO-b5Y8jo14
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 15 Juil 2017 - 15:07

J'ai trouvé ça passionnant


J'ai envie de m'intéresser aux différentes cosmogonies des peuples
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Dim 16 Juil 2017 - 1:32

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmogonie_nordique



http://www.etaletaculture.fr/mythologie/cosmogonie-lorigine-du-monde-selon-les-scandinaves/

Il y a neuf mondes comme chez les kogis.

http://www.sagesse-primordiale.com/Les_neuf_mondes_Kogi.htm


Cosmogonie du Congo
https://www.youtube.com/watch?v=bAl7JAvq3G8

L'intervenant explique beaucoup de chose à partir de leur langue, en reprenant la fabrication des mots pour comprendre leurs sens profonds.

La Divinité Kongo se manifeste en 4 univers dans 5 vibrations et 5 énergies. 9 est le nombre de la possession.
L'humain ne doit manger que ce qui renferme de la lumière
La lumière de la création est enfermé dans le soleil noir (qui est féminin); Si la lumière ne heurte rien, elle demeure invisible.
Au commencement était le mouvement : le nombre 5 et le 6, chiffres qui se frottent et dont surgit la lumière (qui vient donc seulement après). La forme "ronde" est la forme de la lumière (la forme des cases).
Au fond de chaque chose créée, il y a quelque chose de la divinité. La vie = connaissance intériorisée de la mère (le soleil noir).
Le signe (divin) = goutte individualisée du feu (explication assez longue de la notion de sacrifice et d'une jeune fille importante pour le Congo dans la lutte contre l'esclavagisme)

Parole (deux mots différents) = la goutte individualisée du feu qui brule de l'énergie pure (notion de lumière). Plus la parole contient de feu, plus elle est créatrice. C'est aussi l'énergie de la connaissance.
Le feu se manifeste au 4. Un individu doit contenir du feu.
La pensée : parole pas exprimée dans le monde physique, mais elle s'applique déjà dans le réel.
Il y a mouvement dans le cercle du centre vers la périphérie, puis vers le centre. Les êtres invisibles respectent les cercles durant les cérémonies. Le cercle se prépare par l'amour.
L'amour : c'est la connaissance profonde qui se déplace (mouvement) car elle est vivante, et prend les énergies du haut, vers la pureté.
Les esprits du ciel qui descendent et exaucent la prière, la parole.
Limite de l'univers. Quand les forces envoyées du centre rencontrent les limites de l'univers, elles sont renvoyées vers le centre.
La lumière du soleil est transformée en chaleur en rencontrant la terre.
Prier : c'est envoyer ses propres courants lumineux dans l'espace. Si vous n'avez pas de réponse, c'est que vous n'avez pas envoyé de lumière.

Il dit que leur cosmogonie n'est pas une religion mais une connaissance qui s'acquiert en vivant.
Les mots sont puissants mais ils ne savent plus s'en servir, et de plus en plus ils déforment les mots, ôtant ainsi leurs puissances. Dans leurs habitudes, ils interpellent les morts, mais s'ils transforment les mots, ils attirent les mauvaises entités.

Le corps est une calebasse, qui si elle est vide, elle n'a pas de centre. Une calebasse peut aussi être un pays, un village. La première chose à faire est donc de remettre un centre. C'est la périphérie qui tourne autour du centre.
La pupille est le centre de l'oeil. Le jaune d'oeuf est le centre de l'oeuf. Congo signifie le corps qui se transporte vers le centre.

A partir de 1 h 50, ce sont d'autres intervenants qui commentent ce qui vient d'être dit mais j'ai pas suivi.
Ça m'a semblé confus et très "politisé" du coup, j'ai lâché.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 21 Juil 2017 - 20:47



Rien à voir, mais les bébés, c'est cool.
Ça requinquerait un mort, s'il le fallait. Merci les bébés Amoureux
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 25 Juil 2017 - 8:25

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 25 Juil 2017 - 23:46

Me forcer à sculpter des mots, donner un sens à ce rien
Me relever du caniveau, émerger du manichéen
Où est la connexion à l'étincelle
Où est même cet espoir indécent et malséant
Enterrée sous moult questions stériles
Inanimée, vide, anesthésiée, vomissure de néant
Déchet obsolète, inodore et inutile
Mièvre et molle, emplie de fiel, brisure d'arc en ciel.

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Jeu 27 Juil 2017 - 23:51



Voila, lui, il le dit mieux que moi. Très intéressante vidéo.
C'est ça le truc du ventre.

Je commençais à m'intéresser au nerf vague, pressentant, grâce à la vidéo de LaArchiMadOldR qu'il devait bien conduire tout ça jusqu'au cerveau, et il en parle aussi. Pour moi, les émotions ne sont pas crées dans le cerveau. Elles se créent dans le ventre et sont transmises au cerveau.
Aucune preuve cependant, juste des ressentis.
Il faut que je m'intéresse un peu plus au Qi gong à présent. Je sais pas bien comment faire, mais on verra.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par chuna56 le Jeu 27 Juil 2017 - 23:56

Un ami me dit toujours que le cerveau c'est tout le corps (comprendre le système nerveux qui crée les émotions)
Il est plus sensible aux sensations que tout ceux que je connais.
Il tombe amoureux en touchant (mais très peu de personne créent ce genre de sensations dont il est accro)

Si je suis pas si sensible, je le comprends, puisque l'être aimé je le sens en 3D avec tout mon corps, sa présence auprès de moi, la chaleur de son corps.

Donc du coup, ce que tu dis sur les émotions m'interpelle Smile
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4799
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 28 Juil 2017 - 18:45

Je pense que tout notre corps doit être pris en compte bien sûr. Mais qu'il y a quelque chose de plus dans notre ventre. Comme il dit, il y a une forme de sagesse.
Autant, je peux triturer mes pensées, les arguments, trouver des logiques, faire des analyses, autant mon ventre peut me parler de moi.
Le cerveau est un outil performant, mais ne sait pas répondre en tant qu'individu.

Ce que je tente d'explorer en ce moment, c'est la pertinence de ce ventre qui peut me causer de moi. Est ce qu'il peut avoir "plus" raison que mon cerveau qui sait faire des raisonnements savants ? On m'a appris toute ma vie à obéir à la logique, au raisonnable, j'ai envie d'essayer d'écouter ce que me disent mes tripes.

J'ai pris une journée pendant mes vacances en juin, en me disant que j'allais la vivre selon ce que déciderait mon ventre ^^
C'était étrange. Il cause bizarre, faut l'dire ^^
On visualise une image, des sensations et avec le cerveau, il faut tenter de décrypter. Des fois, on ne sait même pas ce qu'on va faire 10 secondes plus tard avec le caillou qu'on a trouvé joli, mais on l'a dans le creux de sa main et c'est bien ^^
J'ai fait ainsi des choses "stupides" comme décorer une pomme de pin avec des coquillages et la planter dans le sable pour que la mer l'emporte. Des trucs de gosses, mais qui m'ont fait du bien. Et le soir, j'étais toute bizarre. Comme "dilatée".
Je sais que c'est juste un début, des pas d'enfant dans un monde inconnu.
J'ai trop besoin de ça. Je le sens comme une évidence.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par chuna56 le Ven 28 Juil 2017 - 22:03

A refaire donc régulièrement Smile

(et à tenter pour moi Rolling Eyes )

Ma psy passe son temps à me demander où je ressens dans mon corps (angoisse, colère, tristesse, joie), et je ne sais jamais dire.
Pas bon d'être coupé de son corps.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4799
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 28 Juil 2017 - 22:39

Je pressens, oui, que ça n'est pas simple. Et pourtant c'est... magique.
Être gosse, c'est la 3 D !
Demande à tes chevaux, eux ils savent. Et je suis sure que lorsque tu les regardes, tu ressens au fond de toi ce qu'ils sentent eux-même. Mais il faut trouver sur soi-même.
Réapprendre l'envie de manger ou pas. Savoir que non, "ça" ne veut pas, et respecter ses propres envies. Ensuite, savoir reconnaitre le "oui" qui est si .. "écrasé" par les conventions sociales, par notre cerveau auquel on a donné trop de "pouvoirs".

C'est sans doute ça qui nous plombe, nous, qui nous disons d'une grande intelligence, on ne sait plus dominer notre cerveau qui a pris toute la place. Et nous ? que devenons-nous ?

Mais je t'avoue que faire ce pas, me file une trouille terrible. J'ai l'impression de contrevenir à la bienséance en m'autorisant à faire des choses non rationnelles, pourtant aucunement "mauvaises"... juste que ça n'a pas de sens pour mon cerveau.
Juste un plaisir profond.
J'enlace un arbre. Je me sens con.
Mais j'aime ça ^^

(Pourtant j'suis sure qu'y a plein de bestioles dans le lierre qui l'entoure. Beurk ! Mais putain, j'm'en tape ! Razz )
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par chuna56 le Ven 28 Juil 2017 - 22:52

je ressens les chevaux, mais le cerveau centralise tout, et cache ce que le corps dit.
Ma msy (toujours elle ^^ tant que j'arriverai pas à penser pour moi...) me dit de m'abandonner sur eux (genre sur le dos, me laisser porter, sauf qu'elle ignore la pétassitude de ma reine morue loool!!!!).
Je le fais, comme tu le fais contre un arbre. Je me pose contre eux, je les enlace. Je sens leur chaleur, ça m'apaise.

Je comprends bien ce sentiment d'être bizarre, con.
C'est vraiment dommage, ça gâche un peu le plaisir.
Même si on est seul.

Faut s'entrainer encore et encore, afin de se désensibiliser Wink
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4799
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 28 Juil 2017 - 23:43

Non non, faut se sensibiliser au contraire.
Laisser son corps ressentir.
Et je suis persuadée qu'ils comprendront, peu importe ce que tes chevaux vivent. Parce qu'il savent eux aussi.
Le cerveau doit se taire. Il faut le faire taire.

J'ai juste "l'impression" de devenir folle. Mais je sais qu'il le faut.
Quand je me sens bien avec un bébé, parce que je suis juste "ressentis", et quand j'ai envie d'aller voir mon arbre, ou ma plage... je sais que j'ai raison de ressentir ça. Comme toi avec tes chevaux.
Après, je sais que ça ne suffit pas pour être ce qu'on dit "être adulte", responsable. Il y a un équilibre à trouver.
La relation aux autres doivent se maintenir sur ce thème, mais pas le reste. Il faut maintenir une cohérence difficile entre les deux. Parce qu'il y a une guerre entre la prédominance entre le cerveau et notre "moi". Il faut discerner les importances, mais ne pas donner une prédominance au cerveau pour le faire. Les tripes sont aussi primordiales que la logique.
Les tripes, c'est tout ton "toi", et "ça" veut vivre pleinement, et pas forcément de façon incohérente.
Le primal n'est pas le bestial. C'est très subtil. C'est à force de pratiques qu'on y arrive.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mar 1 Aoû 2017 - 23:16

Pas mal inquiétant...

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Stauk le Mer 2 Aoû 2017 - 9:15

Il fascinant ce gars là.

"Ouaiche, chmapelle José. Chui ingénieur dans le nucleaire, heu comment, j'ai heu ... collaboré à la conception de la sureté sur l'EPR quoi. Biinnche, bon, j'étais comment dire, sur le cendrier que je concevais, stu veux. Alorche le cendrier, c'est pour modéliser la viscosité du mélange entre le coeur qui fond et le béton .. quand y a un accident, car c'est moi qui réfléchit à tout ça .. t'vois ?

Bon c'est comme que quand je vais à la chasse avec mon pote Dédé? Hoho. On aime bien la chasse à la galinette tous les deux, on se marre bien, comment. Oué mon livre, bon j'ai mis un peu de vulgarisation dedans quoi? Ben j'ai fait relire par Dédé, je pensais rappeller la table de Medeleiv dans le début du bouquin quoi, que moi je croyais que tout le monde savait ça, mais m'suis rendu compte qu'il y bite que dalle. Il sait remonter un fusil de chasse les yeux bandés pourtant quoi. Du coup j'ai vulgarisé."


Petit traité d'autodéfense face aux arguments fallacieux des lobbys du Nucléaire, par José, en vente au bar pmu, proche de chez vous


Monsieur et madame Pluki ont un fils, comment l'appellent t'ils ?
José, car josépluki inventer pour décliner cette blague.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5869
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Mer 2 Aoû 2017 - 12:58

Laughing

Oui, il fait bien d'écrire. A l'oral, c'est pas trop ça ^^
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Dim 6 Aoû 2017 - 23:10



L'écoute, la bienveillance, le pardon... les émotions aussi. Intéressant.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1912
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 36 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum