Et bim ! Quand faut y aller...

Page 31 sur 36 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 26 Mai 2017 - 10:47

France Inter, une émission sur l'intelligence des animaux.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-25-mai-2017
à partir de 33 mn

Une des intervenants raconte que certains scientifiques ont fait des études sur le chant des baleines. Ils se sont aperçu dans un premier temps, qu'il n'y avait que les mâles de plus de 50 ans qui chantaient. Ensuite, ils ont noté qu'ils ne chantaient pas tout le temps pareil notamment lorsque leur femelle était pleine.
Ils ont cherché un peu plus et ont constaté que les vibrations du chant de la baleine modifiait le phytoplancton dont ils se nourrissent en le rendant plus protéinique. La baleine femelle possède donc ainsi un lait plus riche pour nourrir son petit.
Ces chants sont en fait des séquences protéodiques, des sons alignés les uns après les autres qui vont avoir une influence sur les alignements d’acides animés.

J'ai repensé à cette discussion sur l'existence de Dieu, et à l'hypothèse que si les primitifs avaient découvert Dieu, la science d'aujourd'hui pourrait prouver son existence d'autant plus facilement.
Je crois qu'avec l'évolution de notre civilisation, nous avons rompu le contact avec pas mal de choses. Ça ne dit pas que Dieu existe ou n'existe pas, mais que nous sommes déconnectés de beaucoup de choses, et que la science découvre aujourd'hui des choses qui existent depuis fort longtemps.

Pour finir l'histoire, des recherches sont faites pour savoir si le chant des baleines peut améliorer les teneurs en nutriments des salades, et a priori, c'est le cas. Ils ont constatés aussi que les baleines utilisent des sortes de "vortex" dans l'eau, des endroits plus calmes, où les baleines femelles vont accoucher, et où d'autres viendraient se soigner par d'autres chants.
D'autres entament des tours du monde pour retrouver des chants des civilisations humaines primitives (les calinados de la Dominique) qui auraient pu être influencés par le chant des baleines, pour les étudier à leur tour.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Kass le Ven 26 Mai 2017 - 11:51

Toutes les baleines à bosse mâles dans l'océan finissent par chanter la même gamme de sons qui change chaque année, selon une étude australienne parue jeudi dans la revue américaine Current Biology. Les nouvelles versions se propagent d'ouest en est.

Une fois que le nouveau chant émerge, tous les mâles semblent rapidement changer leur partition. Le nouveau "tube" est largement repris pendant la saison d'accouplement pour totalement s'imposer à la fin, montre cette recherche.

La plupart du temps, le dernier chant en vogue contient certains éléments du tube de l'année précédente mélangé avec quelque chose de
nouveau.

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/3081973-les-baleines-a-bosse-ont-aussi-leur-tube-de-l-ete.html

j'vais chanter du ed sheeran devant ma salade de carottes, cool Laughing Wink
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6383
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 26 Mai 2017 - 12:32

Laughing

http://www.universcience.tv/video-les-chants-de-la-mer-11660.html

J'aime bien l'accent des guadeloupéennes https://www.youtube.com/watch?v=I78EIlIKoLY


Dernière édition par Bimbang le Ven 26 Mai 2017 - 13:06, édité 1 fois
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par ortolan le Ven 26 Mai 2017 - 12:34

C'est très juste, ce que tu dis, Bimbang : l'Homme ne fait que découvrir des principes, il ne les a en rien inventés ni créés, tout au plus ré-utilisés Wink
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4906
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Ven 26 Mai 2017 - 13:09

En fait, ce que je crois, c'est que nous savions certaines de ces choses là aussi à une très lointaine époque, et que l'on a cessé d'y croire.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Invité le Ven 26 Mai 2017 - 14:17

oui je pense que les anciens savaient bien plus de choses, en magnétisme, en connaissance des plantes.. la connaissance des druides par exemple étaient assez vastes, le pouvoir des chants guérisseurs était connue au moyen âge , on mettait le patient en transe par des sons répétitifs et on le "bombardait" d'ondes sonores , certains chants sont vraiment hypnotiques

danser aussi pouvait soigner, ces choses , ces mécanismes existent toujours mais en effet la majorité a cessé d'y croire

savoir écouter son propre corps aussi demande un temps et une absence de stress que l'on n'atteint plus si souvent, le monde occidental rend malade, il va vite sans cesse vite et toujours plus exigeant, des tas de gens, de plus en plus se retrouvent sur le carreau

le surdoué lui supporte plus, va plus loin mais prend alors le risque de descendre plus bas , pourtant les mêmes sagesses et mécanismes s'appliquent

le bienfait de certaines tisanes ou fruits , légumes, c'est parfois vraiment simple de se soigner, comme ma chatte qui va faire son magasin dans le jardin, une connaissance d'espèce de ce qui fait du bien

le corps le sait , à la tête d'en prendre conscience en somme


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Mystère Blue le Sam 27 Mai 2017 - 8:56

Tout est ondulatoire et vibratoire, suffit d'être sur la bonne longueur d'onde pour capter !

Allo les stations, est ce que la route est propre ? Dent pétée
avatar
Mystère Blue
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1544
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par ortolan le Sam 27 Mai 2017 - 8:58

Ah négatif : les papa 22 direction la capitale. 67 51 la station Dent pétée
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4906
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Mystère Blue le Sam 27 Mai 2017 - 9:14

Bien reçu !

Je me demandais ce que devenait notre Macron de Gauche, je le pose là !

http://www.linternaute.com/actualite/politique/1355134-dsk-que-devient-il-depuis-2011/
avatar
Mystère Blue
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1544
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 27 Mai 2017 - 14:06

J'm'étais jamais posée la question de savoir ce qu'il devenait...

Il n'empêche, pour en revenir à la discussion d'avant, que les biais de notre cerveau, ne nous permettront pas facilement de nous rendre compte que nous avons des points aveugles. Et s'ils sont aveugles, alors du coup, on ne s'y intéresse pas.

Il y a des moments dans ma vie, où quand je découvre certaines choses, ou qu'on me raconte quelque chose par exemple, où je sens que tout se fige en moi pour me dire que c'est quelque chose d'essentiel.
Je fais peut être un peu comme Zébulon avec l'ufologie, mais dans un autre champ, et pas avec une telle assiduité. Un programme caché en moi, cherche des anecdotes pour venir infirmer quelque chose d'important. Dès que j'ai un début de fil, je ne peux m'empêcher d'aller fouiner frénétiquement pour cerner l'affaire. J'ai des émotions particulières à ce moment là.

Y a eu le coup de la liane lààà...
Les chants des baleines jeudi
Il y a eu aussi tout un tas de petites choses qu'il faudrait trier au sein de trucs loufoques ce qui me désespère pas mal, et puis y a eu les Kogis.



Ils vivent ainsi depuis toujours et ont refusé longtemps les contacts avec la civilisation. Avec leurs petits moyens, ils ont sauvé Eric Julien d'un œdème pulmonaire, qui cherche aujourd'hui à les aider à retrouver leurs terres.

Il y a cette vérité que je sens profondément, et il y a celle que le monde m'impose.
Si j'écoutais cette vérité intérieure, alors je quitterais mon travail et j'irais vivre sur notre terrain agricole dans des conditions précaires, quelque chose que je désire au fond de moi, et quelque chose qui me terrifie parce que tous et tout m'expliquent que ça n'est pas raisonnable.

On a rencontré des gens qui ont fait le pari de quitter le confort, et d'aller vers une autre façon de vivre. On a vécu des petites périodes de quelques jours avec eux, et à différents moments, et j'ai retrouvé tout un éventails d'émotions et d'envies immédiatement. Une autre logique s'installe rapidement.

C'est entre tout ça que j'oscille. Ce à quoi j'aspire avec sagesse et ce à quoi j'aspire avec ma raison. Ma raison a été la plus forte tant que j'avais mon fils sous ma responsabilité, mais aujourd'hui, je n'ai plus cet argument à opposer. J'ai juste peur.

Je rajoute celle ci :
que Zébulon appréciera surement ^^
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Godzilla le Sam 27 Mai 2017 - 14:49

avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2635
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 27 Mai 2017 - 17:36

Merci Godzi. Wink
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Portez des lunettes roses le Sam 27 Mai 2017 - 17:44

Quel dragueur çuilà ! Wink

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Godzilla le Sam 27 Mai 2017 - 17:59

C'est pour avoir un peu de fond ^^

avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2635
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par SØnDay le Sam 27 Mai 2017 - 18:33

Salutations,

Je ne connaissais pas les Kogis, je découvre avec grand plaisir.
Ils ont raison, nous sommes fous, il faut les écouter...

Cela me dépite de voir à quel point on est déconnecté de la Nature -_-'

Rien qu'en France, on dit de certains coins que c'est "mort" car peu urbanisés, et paradoxalement, je n'y ai jamais vu autant de vies, autant d'animaux, autant d'arbres...

Nous avons perdu toute mémoire, nous avons oublié pourquoi nous sommes ici, et nous recommençons les erreurs du passé... Cela me dépite... Il faut que ça cesse.

Vous et moi sommes pourtant impuissants, nous subissons notre condition, et les solutions politiques relèvent malheureusement de l'utopie... Alors communiquer entre-nous c'est peut-être mieux que rien, ça permet peut-être de faire avancer les choses...

Je vais partager les vidéos sur mon twitter !

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Sam 27 Mai 2017 - 19:08

Nous la subissons, oui, mais d'une certaine façon, ce sont aussi nos choix.
Il faudrait déjà s'arrêter pour pouvoir observer, ce qui semble essentiel.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Dim 28 Mai 2017 - 12:58

https://www.youtube.com/watch?v=sE3iWUT_O4M

Très intéressante vidéo sur l'intuition.
J'en tire : "on n'est pas ce que l'on fait." Si on passe d'échec en échec, c'est juste que l'on n'a pas trouvé ce que l'on devait faire. Il faut se dissocier de ses échecs.
J'y vois un lien aussi avec ce que dit Chuna sur son fil, sur l'inventivité.

Et puis il parle d'un champ d'informations, ce truc de la Noosphère, qui revient à nouveau. Dingue comme cette idée me colle.
Du champ morphique aussi. Je vais potasser ça, ça m'interpelle.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par SØnDay le Dim 28 Mai 2017 - 17:50

Bimbang a écrit:https://www.youtube.com/watch?v=sE3iWUT_O4M

Très intéressante vidéo sur l'intuition.
Merci ! Je suis en train de regarder !
Je lisais des choses sur la télépathie hier-soir, et je tombe sur ta vidéo à mon réveil...  Laughing

Bimbang a écrit:J'en tire : "on n'est pas ce que l'on fait." Si on passe d'échec en échec, c'est juste que l'on n'a pas trouvé ce que l'on devait faire. Il faut se dissocier de ses échecs.
J'y vois un lien aussi avec ce que dit Chuna sur son fil, sur l'inventivité.
Je n'ai pas encore vu le fil de Chuna. C'est curieux car la formule "on est ce qu'on fait" a longtemps été mon leitmotiv !! D'ailleurs, c'est toujours par nos actes que nous sommes jugés... Pendant une période de ma vie, j'ai eu un très gros problème d'alcool, et si l'on demande à un alcoolique s'il a un problème, il y a peu de chance qu'il l'admette. La prise de conscience ne peut venir qu'en regardant concrètement la situation, c'est-à-dire ce que l'on fait, et non pas ce que l'on pense être. Car on est toujours très complaisant avec soi-même... Ensuite, je suis entièrement d'accord avec toi, il faut regarder ce que l'on fait pour savoir si l'on est dans l'erreur ou pas, et à partir de là, rien n'est inéluctable. On peut toujours s'adapter, s'améliorer. On peut être alcoolique pendant x années, et s'en sortir complètement, ce qui a été mon cas. La volonté peut briser l'image que nous avons de nous-mêmes, et elle peut vraiment faire des miracles... Bon, c'est mon trip, je vois les choses ainsi, après tout, l'idée c'est simplement d'être heureux...

Bimbang a écrit:Et puis il parle d'un champ d'informations, ce truc de la Noosphère, qui revient à nouveau. Dingue comme cette idée me colle.
Du champ morphique aussi. Je vais potasser ça, ça m'interpelle.
Ah oui, la Conscience Collective ! Elle est responsable de nos synchronicités, j'ai expérimenté nombre d'expériences avec elle, c'est juste incroyable. Ce "truc" est tellement gigantesque et incontournable, il me serait impossible d'en parler sans me faire passer pour un gourou, et comme je déteste les gourous, je vais juste me contenter de faire un gros clin d'oeil, quitte à me faire passer pour un joyeux illuminé Wink Et ouip, il faut apprendre à se connecter à la CC, l'intuition est primordiale, il faut continuer le chemin philosophique (ou spirituel), il ne faut pas hésiter à expérimenter certaines choses... Et moi-même, j'ai encore tellement à apprendre... Cela me fascine... Wink

PS:
Le concept de noosphère a été développé par Pierre Teilhard de Chardin...
J'ai une de ses oeuvres en pdf, je la partage ici :
https://tinyurl.com/yct7rf23

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Dim 28 Mai 2017 - 20:19

Ce qu'il voulait dire lui, c'est que ce n'est pas ce qu'on fait qui détermine la qualité de ce qu'on est.
Un travail, une phase dépressive, ou même l'alcoolisme, sont des états que l'on traverse, mais qui ne dit pas qui on est. Tu n'étais pas qu'un alcoolique quand tu étais alcoolique en somme. Tu étais toi, d'abord toi, avec un souci d'alcool qui révèle autre chose mais peut être plus du domaine de la situation.

Merci pour le pdf ! Wink
Et oui, je comprends la dérive possible. J'y vais aussi sur la pointe des pieds.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par SØnDay le Lun 29 Mai 2017 - 2:50

Bimbang a écrit:Ce qu'il voulait dire lui, c'est que ce n'est pas ce qu'on fait qui détermine la qualité de ce qu'on est.
Je sais... Mais pour moi, les actes comptent plus que le sentiment que l'on a de soi... Je pense que nos actions reflètent bien ce que nous sommes...

Pour être plus explicite, je ne crois pas en l'existence d'un "vrai Soi" que l'on distinguerait de notre "ego". Auquel cas, selon les situations, on expliquerait que les actions de notre ego ne reflètent pas la grandeur du vrai Soi, ou de notre vraie nature, ou de ce que l'on est vraiment...

Or, j'y vois une relation de cause à effet. Une personne méchante se comporte comme telle. Cela ne signifie pas que c'est dans sa nature, car je ne crois pas en l'existence d'une telle nature. J'ai un point de vue plutôt spinoziste. Il y a la volonté et le conatus. La volonté agit sur le réel et elle s'adapte grâce au conatus, c'est-à-dire, grâce à la somme des connaissances qu'elle a à sa disposition.

Plus on a de connaissances, mieux la volonté peut s'épanouir. Imaginons que nous sommes perdus en forêt, on se trouve devant une croisée de chemin, on peut tourner à droite ou à gauche. La question du choix se pose ici, non pas parce que nous sommes libres, mais parce qu'on est paumé ! Sinon, on tournerait à droite sans même se poser la question du choix.

En fait, je ne suis pas si éloigné de la conception bouddhiste qui voit en l'ignorance la source de tous les maux. Et je ne pense pas que nous ayons une "essence" qui ait la science infuse et qui serait plus proche de ce que nous sommes, que notre propre égo souvent ignorant et nos actes qui ne sont pas toujours terribles.

C'est pourquoi il faut apprendre, exercer sa volonté, et cela peut faire des miracles... Smile

Bimbang a écrit:Un travail, une phase dépressive, ou même l'alcoolisme, sont des états que l'on traverse, mais qui ne dit pas qui on est.
Disons que l'alcoolisme est considéré comme une maladie qui a une composante génétique. Tous les médecins que je suis allé voir m'ont expliqué que nous étions alcooliques à vie. Même aux alcooliques anonymes, on nous expliquait qu'il ne fallait plus reprendre une seule goutte d'alcool, sans quoi nous retomberions aussitôt. Et cela était expliqué avec des schémas du cerveau, avec telle zone du plaisir qui est activée, etc. Idem pour la dépression, si c'est un trouble de la thyroïde, ça peut être à vie si l'on ne prend pas un traitement. J'ai connu des personnes qui ont déprimé toute leur vie, et d'autres qui ont picolé toute leur vie aussi.

Personnellement, c'est en regardant mes actes que j'ai compris ce que j'étais. Ma volonté était prisonnière de cette addiction, et par un processus on va dire philosophique, j'ai pu m'en défaire. Et aujourd'hui, je peux boire une bonne bière sans avoir envie de me murger. Alors que tous les spécialistes m'avaient affirmé le contraire. Et j'ai galéré pendant 3 ans à cause de ça. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai aussi confiance en mon raisonnement, car j'ai pu voir concrètement des changements, et la complaisance est rarement une bonne alliée. Et dans la foulée, j'ai même perdu 25 kg, car la bière à haute dose n'aide pas à garder la ligne ;-)

Bimbang a écrit:Tu n'étais pas qu'un alcoolique quand tu étais alcoolique en somme. Tu étais toi, d'abord toi, avec un souci d'alcool qui révèle autre chose mais peut être plus du domaine de la situation.
Qui sommes-nous ? Je pense que nous sommes indéfinissables, c'est pour cela que je me raccroche à la volonté, car elle exprime notre être de façon concrète. Et parfois, cette volonté peut être aliénée, piégée ; et cela ne signifie pas moins qu'il y a un souci au niveau du conatus, il nous manque des données pour nous libérer. Et les relations que peuvent entretenir le corps et l'esprit peuvent être très étroits, c'est même sidérant. Je m'aperçois qu'il y a plusieurs niveaux de réflexion et que les choses ne sont pas aussi faciles à expliquer que je l'imaginais... Very Happy

Bon c'est juste pour le plaisir de blablater, peut-être que nous avons un Moi Supérieur qui nous guide via nos intuitions, j'ai lu beaucoup de choses là-dessus, bon... je garde l'esprit ouvert Wink

Bimbang a écrit:Merci pour le pdf ! Wink
Et oui, je comprends la dérive possible. J'y vais aussi sur la pointe des pieds.
Wink

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par chuna56 le Lun 29 Mai 2017 - 8:21

"on n'est pas ce que l'on fait."

Voilà une thématique qui me chiffonne depuis des années...

Un côté de moi voit des gens prendre des décisions, quitte à en blesser. Des décisions prises en conscience. Avec ou sans états d'âme, c'est peut-être là que se fait la différence ?

Un autre côté de moi a commencé à étudier succinctement la psychologie, et a constaté à quel point l'humain était tributaire de sa génétique, et de son vécu. A quel point il est loin de tout maîtriser, et que porter un jument de valeur sur quelqu'un qui n'y arrive pas, c'est particulièrement inadapté...

Un ange déchu parle de volonté, et ça me renvoie à tous les juments que j'ai reçus parce que je n'arrive pas à gérer mon poids, mes angoisses, ou autre. Alors que j'ai été programmée depuis ma petite enfance pour justement ne pas y arriver.

A partir de quand doit-on assumer ce que l'on fait ?
A quel point doit-on assumer ?

Si je prends le cas extrême, le pédophile est victime de ses pulsions. Il sait que c'est mal, mais il n'arrive pas à se retenir. S'il y arrive, il reste tout de même exclu de la société, par principe de précaution, qui est tout à fait logique.
Doit-on le résumer à ça, un pédophile ?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4848
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Godzilla le Lun 29 Mai 2017 - 8:35

chuna56 a écrit: jument de valeur

Quand on aime on ne compte pas, voyons clown

avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2635
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Bimbang le Lun 29 Mai 2017 - 8:48

J'ai pas trop le temps de répondre. Je sens que la réponse va se porter sur "qu'est ce qui définit le moi"
Je me dis que je n'ai pas assez lu de grands sages, mais ça m'intéresse d'essayer de le définir avec ce que je sens moi-même. Plutôt même que de s'en référer à de grands sages justement, la tentative va être intéressante en tant que telle.

Qu'est ce que JE pense que je suis ?

avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1921
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par SØnDay le Lun 29 Mai 2017 - 19:05

chuna56 a écrit:"on n'est pas ce que l'on fait."

Voilà une thématique qui me chiffonne depuis des années...
Ce n'est pas évident, hein ? ;-)

chuna56 a écrit: Un ange déchu parle de volonté, et ça me renvoie à tous les juments que j'ai reçus parce que je n'arrive pas à gérer mon poids, mes angoisses, ou autre. Alors que j'ai été programmée depuis ma petite enfance pour justement ne pas y arriver.
Je sais à quel point tout ceci peut faire écho chez les gens... Et j'ai tendance à penser qu'on touche là quelque chose d'essentiel, et qu'il ne faut pas y aller avec ses gros sabots... Il faut laisser les gens mener leurs réflexions, faire leurs expériences, et il ne sert à rien d'expliquer des choses si ça n'aide pas... Parfois, on croit aider en toute bonne foi, et tout ce qu'on réussit à faire, c'est foutre le bordel dans l'esprit des gens... arf ! Very Happy

Si je partage ici une expérience, je ne peux pas généraliser. Ce qui a été vrai pour moi, rien ne me dit que ça pourra être vrai pour quelqu'un d'autre. C'est pourquoi je passe par les concepts, j'essaie d'accéder aux principes des choses pour essayer de comprendre ce qui m'ait arrivé. Et à partir de là, je peux penser que ces principes sont valables pour tout le monde. Mais je suis conscient que c'est un raisonnement abstrait, je n'ai aucune certitude empirique cyclops

Disons que j'avais un taff qui ne respectait pas nos droits, je vivais en horaires décalés, j'étais célibataire, je picolais et je devais faire 90kg (pour 1m71, je ne suis pas très grand). Je souffrais également d'agoraphobie, l'idée d'ouvrir les fenêtres m'oppressait, et quand je faisais me courses, j'avais des pointes au coeur, j'avais même parfois l'impression d'être étranger à moi-même. J'en avais plein le cul de cette vie, je me voyais déjà au fond du trou. J'ai demandé de l'aide pour l'alcool, mais ça a été inefficace. Et j'ai compris un truc qui peut paraître simple, mais c'est plus profond qu'il n'y paraît.

Notre vision du réel, notre pensée et la parole sont liés et interdépendants, ils forment une sorte de triangle métaphysique. Si on nous apprend un nouveau concept, cela va changer notre pensée, et cela va changer notre vision du réel. Si on fait une nouvelle expérience, cela change notre pensée et on va peut-être créer un nouveau concept. Si on a une intuition, pareil, cette pensée va influer notre regard sur le monde, etc. Et j'ai compris que toutes nos actions découlaient de ce triangle. En l'occurrence, si je picolais, c'est que j'avais cessé de voir la magie dans le monde. Je vivais dans un monde terne, froid, solitaire, et je recherchais la magie dans l'alcool.

Ce que j'entends par "magie", c'est l'Harmonie, c'est la Beauté, c'est le Logos. J'en fais une utilisation à contre-emploi, car à mes yeux, il n'y a pas plus "magique" que la Raison et la beauté qui en découle. Et quand j'ai eu cette prise de conscience, ma vision du réel s'est transformée, cela a changé ma manière de penser, et j'ai voulu écrire, et comme j'avais besoin de mon cerveau, j'ai drastiquement diminué ma consommation d'alcool. J'ai ensuite entrepris un combat syndical, et quand on m'a licencié, je me suis senti libéré, et ça en a été fini avec l'alcool. Aujourd'hui, je peux prendre une bonne bière, l'apprécier, mais ça s'arrête là. Car je sais que si je sombre, je vais me couper de la beauté du monde.

Je ne sais pas si vous vous rappelez d'un mec sur ce forum qui n'arrêtait pas de parler du "logos", hé bah c'était moi Very Happy

Quant à mon poids, je me suis mis à faire des footings tous les jours pendant 3 semaines en ne mangeant qu'une pomme... Et je suis passé de 90 kg à 69 kg... A la suite de quoi j'ai quand même eu des soucis de santé, on ne saura jamais si c'est lié, mais vaut mieux éviter. Et c'est incroyable de voir comment le regard de l'autre a changé, je me faisais même draguer en pleine rue, alors que j'étais une grosse épave alcoolique et dépressive 6 mois plus tôt ! Et j'ai vécu une vie de couple pendant plusieurs années, quelque chose que je n'aurais jamais imaginé, ce genre de truc ce n'était pas fait pour moi, c'est pour les autres.

Et quand je remonte le fil, l'image que j'avais de moi-même a toujours été catastrophique, mais nous sommes une partie intégrante du réel, et si nous changeons notre vision du réel, nous modifions presque mécaniquement notre propre image. Je reconnais donc ici un mouvement de la volonté, ou encore une intention, qui est porté par une certaine connaissance (conatus), et tout ça va donner l'énergie nécessaire pour agir, car tout ne tombe pas du ciel quand même, l'action est quand même cruciale. Et lorsque l'on parle de déterminismes, de génétiques, j'ai peur que cela forge une vision du réel qui nous maintienne dans une forme d'inaction, ou de fatalisme. Et pour l'avoir vécu, c'est extraordinaire de voir comment l'esprit peut agir sur le corps, en bien comme en mal. (j'ai commencé à avoir de l'arthrite après le décès de ma maman, donc bon... )

Je finis ici mon gros pavé !!!
Espérant que ça inspire celui qui passera par là !




SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Godzilla le Lun 29 Mai 2017 - 20:15

Ben le mot épave est un peu dur à avaler quand on se retrouve dans ton portrait "d'avant" (je plaisante hein, je sais dans quel sens tu dis ça ;-) )
La beauté du monde j'ai pas trouvé. X qui bouffe Y qui bouffe Z, puis défonce A pour se faire B. Formidable ^^
Jupiter est belle mais ya pas de sol, et c'est loin Pfiu
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2635
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et bim ! Quand faut y aller...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 36 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum