J'ai raté ma vie

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Lord Brett le Ven 23 Sep 2016 - 23:55

Si tu choisis MC Do ou tout autre job de base, çà te permet au moins d'être indépendant, d'avoir une vie réglée et organisée certes les conditions de travail sont moyennes, c'est mal payé et crevant, mais au moins tu n'attends pas après ton chômage, tu ne te lèves pas à 10 heures du mat', tu vois du monde et surtout tu ne te couches pas le soir sans avoir rien fait ou pas grand chose de ta journée.

Il faut se dire que c'est un tremplin pour avoir mieux, je donne un exemple : t'as souvent à Mc Do, des patrons pressés ou des gens qui ont des postes à responsabilités, suffit de tomber sur un discussion ou t'entends que le gars cherche du personnel et que tu te sens d'être à la hauteur, il suffit d'être un peu extraverti (ou de se donner un bon coup de pied au c..) et d'un peu de culot et d'en parler avec lui pour avoir sa carte, ou faire un essai,etc..., etc...

Car tous les patrons n'ont pas forcément le temps et/ou l'argent pour faire appel à un cabinet de recrutement et tout le tralala qui va avec.

Il y a encore plein de boulot en France, certes c'est plus difficile qu'avant, mais faut te dire que si tu es motivé, que tu fais les efforts et que tu va ratisser pour trouver un job là ou personne ne va, que forcément t'aura beaucoup plus de chance de trouver du boulot que le guguss' qui va se contenter seulement de répondre à des offres d'emploi.

Bon courage Very Happy
avatar
Lord Brett
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 122
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par EtoileduParadoxe le Mar 4 Oct 2016 - 21:18

J'ai lu ton message avec attention,
et j'ai envie de te donner cette réponse:

au commencement du monde, existait l'équation du vide parfait, la pure perfection de la synthèse quantique.
C'est une infime anomalie dans cette combinaison pure,
qui donna naissance à l'explosion du Big Bang.
Sans cet infime changement dans l'équation,
les galaxies, les étoiles, les planètes n'auraient pas vu le jour.

Alors je veux te dire, ta vie n'est pas ratée, à 30 ans.
Et si ta vie parait être une anomalie, dans l'ensemble des réussites d'autrui, dis-toi que ce sont les différences qui rendent d'autres histoires possibles dans ce monde.

Es-tu toujours décidé à travailler chez McDo ?
Ne voudrais-tu pas reprendre des études ?

J'ai moi-même repris des études,
c'est aussi une possibilité pour avancer sur le bon chemin,
et voir beaucoup plus loin.

Avoir un parcours différent n'est pas facile,
mais cela ne veut pas dire valoir moins, bien au contraire.
Réussite sociale ne rime pas forcément avec richesse intérieure. Alors si tu n'as pas la réussite sociale,
essayes de sauver ta force intérieure.
Quoi que tu choisisses, gardes confiance en toi.
avatar
EtoileduParadoxe
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 336
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 28
Localisation : dans l'univers, dans les étoiles, sous la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Invité le Mar 4 Oct 2016 - 22:28

Alors je veux te dire, ta vie n'est pas ratée, à 30 ans.
Et si ta vie parait être une anomalie, dans l'ensemble des réussites d'autrui, dis-toi que ce sont les différences qui rendent d'autres histoires possibles dans ce monde.

C'est beau Bravo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Nuage le Jeu 6 Oct 2016 - 13:19

Travailler en restauration rapide ne m'intéresse pas du tout. Le problème, c'est que j'ai une référente RSA qui veut que je fasse quelque chose comme des études, une formation ou un travail, ce que je comprends parfaitement, donc je fais un peu semblant de chercher dans cette voie pour être tranquille.

Aucune domaine d'étude ne me correspond, je m'intéresse à l'ensemble de la réalité, mais je n'ai aucune envie d'approfondir dans un domaine en particulier, ça finit par me lasser.

J'ai une personnalité particulière, je suis à la fois très rationnel, sceptique, pragmatique, critique, scientifique, philosophe et en même temps sensible, romantique, idéaliste, artistique, spirituel, le tout accompagné d'un haut niveau d'exigence et de perfectionnisme. Bref, très difficile de trouver ma place.

La création m'attire énormément quelle soit intellectuelle ou artistique, mais j'ai du mal à trouver les conditions, l'environnement et l'entourage favorables.

Je travaille actuellement sur un projet très intéressant à la fois réaliste et imaginaire, intellectuel et artistique. Il consiste à m'imaginer devenir roi de France puis de l'humanité et à réfléchir à ce que je ferais pour créer le meilleur royaume possible. C'est très stimulant et j'ai plein d'idée.

Nuage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Shamrock le Mer 12 Oct 2016 - 19:22

Salut Nuage,
Tiens c'est marrant, j'ai la même impression sur ma vie... ou plutôt sur son ratage.
Le néant social et sentimental (à part les études, brillantes mais inutiles) pendant presque 30 ans. J'ai été dans ma bulle à regarder les autres sortir en soirée, se câliner, partir en camping entre potes... Heureusement que la découverte de ma douance a arrangé ces choses.
La non-assistance de la famille (mais je suppose qu'ils ont été dépassés par la fille qui en savait plus qu'eux à douze ans...) sur comment on parle aux gens, on se fait des amis, comment on est une femme, tout ça...
Le néant professionnel, aussi. Beaucoup, beaucoup de chômage et de RSA...

Pro :
Je sors d'une reprise d'études, une licence pro, qui a fait suite à la longue introspection suite à la découverte de la douance. Un licence qui mêle ma formation initiale (sciences générales) et l'informatique (un truc de surdoués !), avec une spécialité recherchée.
Franchement, j'ai apprécié de me lever le matin pour apprendre des trucs cools, avec des camarades et des profs sympas (et certains qui pourraient venir faire un tour ici...), faire un stage en labo de recherche... Du coup, je t'encourage à faire une formation, au moins pour être socialisé et apprendre des choses ; mais attention, une formation murement choisie, et de haut niveau licence ou master.
Je suis même montée en grade à Pole emploi, je suis maintenant suivie par le Pole emploi cadres !  What a Face Je rigole, mais mine de rien, c'est appréciable d'être respectée dans sa recherche d'emploi.

Da manière générale, je dirais qu'on apprend en essayant. J'imagine qu'il y a des filles qui t'intéressent plus aux sorties z ? Ben invite-les à boire un verre et prends-toi un râteau ! Tu verras que tu as avancé... car, déjà, tu auras trouvé des filles intéressantes, c'est la 1e étape.
En tout cas, il faut que tu rencontres des surdoués, à zebras et ailleurs (sites de rencontres : okcupid, à onvasortir il parait qu'il y en a aussi). Moi aussi je me sentais autiste, asociale et asexuelle, avant de savoir que j'étais surdouée, et donc susceptible d'être intéressée par une très petite fraction de la société. Et maintenant que je sais où chercher, je trouve que je m'en sors pas trop mal.

Au plaisir pour discuter. => MP si tu veux des détails. Wink
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 778
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 32
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Nuage le Ven 21 Oct 2016 - 7:35

Salut Shamrock et merci pour ton message.

Je vais expliquer mon problème et sa solution concernant le domaine professionnel. J'ai compris quelque chose qui me semble important. J'ai toujours eu un problème pour déterminer mon orientation professionnel, je n'ai jamais su comment on pouvait choisir un métier parmi tout les métiers existants. Aucun ne m'attirait spécialement, et je ne possédais pas d'aptitudes particulières hormis le fait d'être plutôt bon à l'école spécialement en mathématiques et dans les matières scientifiques. Néanmoins celles-ci ne m'intéressaient pas spécialement. En fait tout m'intéresse un peu. J'aime observer l'ensemble de la réalité, du coup la physique, la biologie, l'astronomie, la psychologie, la sociologie, l'histoire, la géographie, l'économie, la politique, le droit, la technologie, la géopolitique, la philosophie, l'éducation, les médias, l'art et autres sont susceptibles de m'intéresser mais rien ne me passionnera en particulier. Si je reste dans un domaine, cela m'ennuie et je n'aime pas aller trop dans les détails ni me spécialiser. C'est la vision d'ensemble qui me passionne. Comment combiner tout les éléments pour créer une carte complète de la réalité.

Alors je pense que la meilleur idée est de créer une activité utilisant cette capacité à prendre du recul pour voir les choses dans leur ensemble. Mon métier de rêve est de devenir écrivain et conférencier. Mon objectif est de proposer une vision complète de la réalité, de l'univers, de l'être humain et de son existence. Je souhaite également fournir des idées permettant de résoudre des problèmes, d'améliorer ou de créer un certain nombre de choses intéressantes et utiles. Je viens d'ailleurs de commencer une prestation, que pole emploi m'a proposé suite à ma demande, de création d'activité et d'entreprise en vue de réaliser cet objectif. Je pense que c'est la bonne direction pour moi.

Nuage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par krapopithèque le Ven 21 Oct 2016 - 8:02

Bj. peut-être une piste à explorer serait le journalisme en free-lance ?

Sinon la vie n'est pas que l'emploi et à ton âge (environ) je n'avais pas encore stabilisé ma situation .   Papy   Yahoo !

Plus les cordes sont nombreuses et plus l'arc devient harpe   Approuve  Courbette
avatar
krapopithèque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2295
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 66
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par heysoulsister le Ven 21 Oct 2016 - 8:11

Michael Jordan a dit:

"I failed over, over, and over again, and this is why: I succeed".

Michael Jordan to the Max est le meilleur documentaire du monde. Il t'explique la vie, sa vie, les vies, en deux phrases paternelles de son père: to be very optimistic about everything in life.

Par contre les pauvres, a priori s'en contre fout. Et y avait un peu que le basket et le basket, et un peu de basket aussi.

Diversité prise d'infinie rime avec candeur et secousse.

Les méditations et les citations c dla pub.

heysoulsister
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 18/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par heysoulsister le Ven 21 Oct 2016 - 8:36

Son service est hors pair.

heysoulsister
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 18/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Laveméninges le Ven 21 Oct 2016 - 15:44

Salut, j'ai plusieurs pistes de réflexion à te proposer. Je vois, je vois, je vois beaucoup de choses dans mon écran magique.

    D'abord, il y a un abandon. Si tu l'as raté, au passé, tu ne la réussiras plus, au futur. On ne revient pas en arrière, c'est le temps. Est ce qu'abandonner te convient ? Tu as accepté cette idée ? Comment se porte ton égo ?
S'il est encore fort, tu ne penses peut être pas si profondément ce que tu dis. S'il est encore fort, tu as encore un espoir. Car quand cet espoir disparaitra et que tu te considèreras vraiment comme une merde, là ce sera dur à te pendre, là ton égo ne tiendra plus debout. Mais si cet espoir n'est alimenté par rien de concret, si tu ne mets rien en oeuvre pour le satisfaire, alors peut être que cet espoir relève de l'illusion. Alors, se bercer d'illusions en attendant la chute c'est peut être ce que tu fais, attention.

    Ensuite, pourquoi ressentir le besoin de l'exprimer ? Tu as besoin de réconfort ? Qu'attends tu de ceux à qui tu t'adresses ? Si tu attends des autres un avis, c'est que le tiens ne te suffit pas. Je crois que c'est un marqueur qui dénote chez toi le doute, le doute de "j'ai raté ma vie". Si tu en doutes, c'est qu'il y a encore de l'espoir alias illusions. Si tu attends des autres du réconfort, tu en auras un peu mais rêve pas, ça te soulagera jamais de la réalité.

     Finalement, qu'attendais tu de ta vie ? Qu'est ce que tu as raté ? Les enfants dit gâtés s’accrochent de trop à leurs désirs, je le sais pour en être un. Si la vie leur refuse ce qu'ils ont voulu obtenir d'elle, ils considèreront qu'ils l'ont raté au lieu de passer à autre chose. C'est un poil capricieux ou/et victimaire. Le caprice qui consiste à dire "Puisque j'ai pas eu ce que je voulais de la vie tant pis, je bazarde tout ! Ma vie c'est de la merde !".
Si tu sens une pointe de caprice, que la réalité ne te convient pas et que tu la rejettes. Tu devrais prendre sur toi, faire preuve d'humilité. Car là, en faisant ça, tu vas d'abord accepter la situation, tu la vivras mieux. Puis, en arrêtant de bouder la vie, tu vas te remettre en marche. Donc, réconcilies-toi avec elle et marche mon frère !

Ce n'était que l'opinion d'un inconnu, j'ai pas lu tout le topic, m'en veux pas si je t'ai heurté Smile
avatar
Laveméninges
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Shamrock le Dim 23 Oct 2016 - 9:13

Bonjour Nuage,

Tu sais, un métier ne peut pas englober tous les domaines d'intérêt. Et heureusement, il ne doit pas, parce qu'il faut laisser plein de choses à faire et de domaines à découvrir pour toutes les heures passées hors du travail. Smile Tu peux aussi faire du bénévolat, des activités personnelles....
Je crois que tous les surdoués ont ce problème, des intérêts très nombreux et très variés et l'impossibilité de choisir. Mais ils passent au-dessus, parce que c'est comme ça.

Dans un travail, il faut distinguer l'activité (secrétaire, informaticien...) et le secteur : on peut être secrétaire dans une entreprise du CAC 40 qui fait ses produits par des enfants chinois et pollue, dans une auto-école avec plein de jeunes, dans un labo de recherche en écologie, informaticien dans une entreprise du CAC 40 qui fait ses produits par des enfants chinois et pollue, dans un labo de recherche en écologie, dans une mairie... Autant la secrétaire que l'informaticien du labo de recherche contribuent, en apportant leur propre pierre à l'édifice, à la recherche. Le secteur est aussi important que l'activité, car détermine aussi les valeurs que l'on veut mettre dans son travail.
Et selon l'organisme dans lequel tu travailles (je ne dis pas "entreprise" car on peut travailler dans bien plus d'endroits qu'une entreprise !), tu feras plus ou moins de tâches, dans plus ou moins de domaines. Donc oui, un métier peut très bien toucher à beaucoup de choses sans qu'on s'en rende compte au départ ! La secrétaire en auto-école va soutenir les jeunes façon psy, celle en labo va organiser des colloques façon chargée de com...

Nuage a écrit:Je viens d'ailleurs de commencer une prestation, que pole emploi m'a proposé suite à ma demande, de création d'activité et d'entreprise en vue de réaliser cet objectif. Je pense que c'est la bonne direction pour moi.
Euh.... tu sais, Pole emploi veut surtout que les chômeurs sortent des statistiques. Tu crées une entreprise -> t'es plus DE -> hop, un DE de moins dans les stats !
Pour moi, c'est un faux projet, totalement casse-gueule. Et le PE est malhonnête de faire croire que tu vas pouvoir t'en sortir comme ça.
Puisque tu es au RSA, tu as signé le contrat ? Tu devrais demander un suivi par un autre organisme, suivi plus approfondi et à caractère social.
Au moins, tu as passé un bilan de compétences ? (même si il peut être biaisé par la perception qu'on a de soi au temps t...)

Je pense qu'il faudrait que tu te socialises plus et rapidement, pour te "coller à la réalité". Moi j'ai aussi dû passer par là, en sortant de ma longue bulle...
Tu habites dans une ville ? Tu peux te déplacer ?
Tu peux participer à des sorties zc, d'abord. Sinon, participer à  des marches sur onvasortir, ou en organiser si il n'y en a pas.
Honnêtement, je trouve que rester chez ta mère est très mauvais car ça t'évite de socialiser avec d'autres personnes, et ça te bloque dans ton problème... Dans une ville moyenne (loyer < 300-350€), tu peux te loger et vivre avec le RSA (+ aide au logement) sans trop de sacrifices.
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 778
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 32
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Sylphide le Lun 24 Juil 2017 - 19:23

Hey hey
Je fais remonter le thread du ratage de vie.

J'ai bien lu dans ces pages les histoires de personnes dans des situations bien plus "critiques", ou du moins plus propices à l'autocritique, que celle dans laquelle je me trouve.

Mais ça ne m'a pas spécialement aidé à relativiser, car quand on est angoissé, par définition c'est moins la réalité qui nous dérange que toutes sortes de fictions : jugements de valeurs sur soi-même, fantasmes, désirs...

Je crois que j'ai égoïstement besoin de me plaindre. Preuve que j'ai encore un égo! Et des perspectives d'avenir, qui me semblent difficiles à atteindre, mais pas impossible... non rien n'est raté mais rien n'est encore là. Quelle frustration immonde. Colère après soi. Peur que dans dix ans, rien n'ai changé.

Il y a quelques années, j'avais vingt-trois ans, et pour moi le constat était clair : je suis faible, désocialisée à un point handicapant, il n'est pas pensable d'aspirer à une vie reluisante à succès. Et à vrai dire, j'ai vécu cela avec beaucoup d'humilité et de soulagement, en me disant qu'énormément, énormément de personnes à travers le monde étaient entravées physiquement, psychiquement, socialement, et n'avaient pas une belle vie du tout. Moi aussi, j'aurais pu naître dans un trou en Colombie et servir de prostituée à 5 ans, puis passer ma vie dans les bornes limitées par la mafia locale. Moins loin d'ici, qu'est-ce qui me dit que ces personnes que je vois dans le métro, que la vie a manifestement broyée et qui ont l'air misérables, ont fait de plus mauvais choix que ceux que je ferai ? Pourquoi dire que tout est affaire de choix, de mérite ? La vie humaine, en société, ce n'est absolument pas une page blanche sur laquelle il nous appartient de tout écrire. Nous sommes pleins de limites, face à des violences extérieures, personne n'est à l'abri de la maladie et des accidents, des aggressions. Il m'est apparu que c'était mépriser toutes ces personnes, que de croire que moi, j'aurais raté ma vie.
Bref avoir de réelles raisons de croire qu'on ne va pas pouvoir aller plus loin m'a donné une illumination d'humilité. C'est personnel, moi ça m'a énormément apaisé alors que d'autres trouvent ça stupide. Mais généralement ce sont ceux qui n'ont jamais été totalement immobilisés, et qui font l'apologie de leur lifestyle d'anciens timides devenus charismatiques; bref l'expertise des ignorants.

Mais maintenant que je peux de nouveau avancer, ça ne marche plus.

J'ai bientôt 30 ans et au lieu d'avoir passé dix ans à "faire mon trou", j'ai l'impression d'avoir plutôt passé dix ans à sortir de ma tombe et la reboucher. Je suis aussi beaucoup resté devant, à y semer des graines et à arroser, pour cacher qu'il y avait là une tombe, et parce qu'en secret tous mes souvenirs y sont restés.
avatar
Sylphide
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Shamrock le Lun 24 Juil 2017 - 21:10

Personne ici n'a parlé de mérite, je crois...
Je viens de me dire "mais au fait, ça veut dire quoi 'mérite' ?". Je dirais qu'il y a une différence entre le mérite par définition ("Ce qui rend une personne digne d’estime." ) et le mérite au sens actuel (macronien, disons) :  aptitude, travail, efforts, compétences, intelligence, vertu. Nous les surdoués jugeront une personne "méritante" (digne d'estime) parce qu'elle est honnête, altruiste, curieuse... la société parce qu'elle réussit le concours de Sciences Po ou qu'elle travaille 45h par semaine.
Dans le même ordre d'idée, il y a une différence entre le succès selon la société (richesse, Mercedes, en couple avec enfants, célébrité...) et le succès que l'on se souhaite personnellement, en un mot ce qui nous apporte le bonheur. Le succès personnel peut rejoindre le succès socialement correct (quand même, on peut être plus heureux avec un amoureux-confident-calineur et de l'argent pour manger). Le succès vu par les surdoués est en général éloigné du succès socialement correct : on s'en fout de la richesse et de la célébrité, on admire plus les scientifiques et les écrivains que les footballeurs ou les mannequins. Nous pouvons avoir un problème d'estime personnelle parce que nous n'avons pas la réussite sociale (augmenté par notre entourage, la "pression sociale").
Dans notre société, quand on n'est pas ambitieux (succès, richesse), qu'on ne veut pas être pistonné par sentiment de justice, ne pas vouloir mentir, qu'on n'arrive pas à se faire un réseau social, etc, on ne va pas loin... Notre surdon nous condamne à ne pas attraper les chance que d'autres, dans notre situation sociale/financière, auraient eu. Pour cet aspect, c'est un handicap social. Nous sommes handicapés dans un système méritocratique comme le nôtre.
Donc, à la fois parce qu'on ne le veut pas et parce qu'on n'y arrive pas, je ne pense pas qu'on croie au mérite.

généralement ce sont ceux qui n'ont jamais été totalement immobilisés, et qui font l'apologie de leur lifestyle d'anciens timides devenus charismatiques; bref l'expertise des ignorants.
Euh perso je ne me sens pas charismatique. Je m'en fous, d'ailleurs (surtout ?). Et je reste timide.
J'ai été immobilisée, oui, je l'ai été physiquement et "cognitivement", pendant un an, à 25 ans. être épuisée, ne plus arriver à parler, prendre des kilos, je sais de quoi je parle.
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 778
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 32
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Sylphide le Lun 24 Juil 2017 - 22:29

Je ne t'ai jamais visé Shamrock. Maintenant, je continue de penser que des exemples de personnes qui ne parviennent à rien dans leur vie, restent des exemples à prendre en compte comme des vies valables. La vie ça peut etre ça, ce n'est peut etre pas grave.
avatar
Sylphide
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Sylphide le Lun 24 Juil 2017 - 22:36

En fait je voulais juste poster quelquepart ce que je resentais, et je n'ai pas essayé de vraiment rebondir dans le fil de la discussion vu qu'elle s'est arrêtée en octobre 2016. Et je préférais faire remonter ce fil du ratage de vie plutot que d'en créer un autre, mais vu ta réaction défensive mon message devait être infect. Désolée, je n'importunerai plus personne ici.
avatar
Sylphide
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par davidabricot le Lun 24 Juil 2017 - 23:35

Il peut y avoir une manière radicale de changer un peu de vie. Ce serait l'armée. A 30 ans, il y a encore des choses faisables, ou alors comme réserviste. C'est une vie un peu plus d'aventure, qui peut te forcer à changer complètement d'univers, comme un défi. Et ça reste peu conventionnel.

Tu dis te rêver roi de France et du monde et décliner tout plein de projets. J'ai exactement les mêmes pensées. Je me rends compte petit à petit que c'est la traduction d'un besoin d'utilité, du besoin d'avoir une emprise. Enfin pour moi du moins. Et j'ai aussi trouvé que je serais apaisé si j'exerçait quelque chose d'unique. Quelque part cela me mènerait à régner sur mon sujet et donc lui donner ma signature. Je définirai ainsi mon activité puisqu'elle serait unique. Etant issu de l'industrie (qualité fournisseur), j'ai toujours eu l'impression qu'il fallait que j'exerce dans une boîte un peu "spéciale", du genre : Monnaie de Paris, chantier naval, fabrique de billets, DGSE...etc...

Il me semble que c'est un sédatif, qui me permettrait de survivre. Et la survie aurait et avantage de pouvoir me laisser faire ce que je veux. Ne serait-ce que demi-apaisé, c'est là qu'on peut écrire, faire des choses. Alors que dans ton état, qui est globalement le mien aussi, je suis en off et ressasse ma situation. Voila voila...
avatar
davidabricot
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 983
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 29
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par cracocrac le Mer 26 Juil 2017 - 1:25

Au fait. T'as du temps ? Une vision de l'être particulière... Tu as envie de réaliser quelque chose ou c'est le vide qui te comble ? Je ne suis pas ironique mais si c'est une dynamique du rien du tout... Hum. La vie s'accorde avec nos désirs. Dis-toi que plus tu désires et que plus tu mets en place des "routes" dynamiques pour arriver à ce que tu veux cela arrive. A sept ans et demi je me disais que ma vie était vide. Un an plus tard je me faisait violer sur une île avec une fille de onze ans par deux gros pervers qui ont fini... dans la casserole de la maison. Ça s'est terminé en cannibalisme de nôtre part. Mon père (qui n'est peut-être pas mon père) était un psychologue pervers coupable de viols d'enfant (sa patiente de sept ans). Au lycée j'ai connu une fille, Frédérique, qui possédait le même dessin de quatre grains de beauté sur le bras droit en forme de petite ourse. Elle avait comme moi une forme de bosse à l'arrière du crâne. Les test génétiques coûtaient chers. Ma sœur jumelle ? Elle se faisait violer par son père depuis son enfance. Le mec s'est suicidé à ses vingt quatre ans.
J'ai été papa d'une fille à quinze ans et demi. La gamine s'est faite attouchée par le mec de sa mère de ses sept à huit ans. Quand j'ai revu sa mère elle m'a montré la photo de nôtre fille, avec mes traits et sa bouche, et ses yeux étaient un cri sans larmes. Je lui ai téléphoné et ai levé un tabou, elle avait huit ans (c'est vôtre secret, c'est quoi, écoute c'est un viol-). Lola avait voulu faire un enfant toute seule, et aujourd'hui nôtre fille va bien, elle a vingt et un ans.
J'ai commencé à vivre violemment en abordant la problématique du Mal. Ma fille en a été victime, moi aussi. On dirait que pour toi, ta vie est exempte de perversions. Tu sembles rouler sur une rivière bleue et calme. La vie est violente et la rencontre peut piquer comme de la soude. C'est la souffrance qui m'a poussé à vivre. Je suis poète. Si tu veux te brûler à quelque chose sans danger dans nôtre civilisation, soit prudent. Il est rare que l'on fasse l'expérience de la vie sans l'expérience du mal (question de perversion non traitée par la civilisation, ou un mal dominateur). Le monde est sombre. Si tu le rêves et que tu écris bien, qu'a tu as dire aux personnes que tu peux imaginer ? Ecrire.
Les moines sont comme toi, ils l'ont choisi. Leur vie est un lac avec de la prière. Ne dévalorise pas la vie elle-même. Tu ne connais pas le Mal. Plus tu connecteras, plus tu t'enrichiras mais il y a la domination, parfois la perversion. Le Bien existe aussi.
Aider, tu peux ? C'est une idée.
avatar
cracocrac
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 101
Date d'inscription : 08/03/2017
Age : 37
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Sylphide le Mer 26 Juil 2017 - 12:00

A qui réponds tu cracocrac ?
avatar
Sylphide
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 93
Date d'inscription : 30/09/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par ifness le Ven 4 Aoû 2017 - 22:29

J'aime bien, cracocrac.
Il raconte ce qu'est la vie, vue du difficile.
Tout le contraire de.... Razz
(je ne vous cacherai pas : un certain Benoît)(on dirait benêt, mais il est pas idiot)

Il peut paraître stupide de dire "j'ai râté ma vie" à l'âge de........
(Enfin, moi, ça me paraît difficilement défendable)

Ceci posé, j'aime bien cracocrac
parce que c'est difficile de "construire" sa vie à partir de tels fondamentaux.

Ce qui m'emmerde un peu, ici ,et je l'ai fait parfois sentir,
(mais je ne désire pas non plus passer pour un vieux con)
c'est la jeunesse des expés.

craco, tu es jeune, enfin pas vieux, tu
as donc une "vie devant toi"
mais
on a tous et toutes
un
passé/passif
derrière nous.
Et si proportionnellement cela compte peu de temps,
en réalité le temps.....

OH MYSTERE DU TEMPS

So long, friends.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1170
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Exxeme le Sam 5 Aoû 2017 - 1:12

Tu as eu du nouveau Nuage?

Exxeme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 22/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Nuage le Dim 6 Aoû 2017 - 17:40

Exxeme a écrit:Tu as eu du nouveau Nuage?

Pas vraiment. Ma situation reste la même. J'ai juste deux choses à mentionner.

La première : je vais au CRA pour vérifier la présence d'un syndrome d'asperger.

La deuxième : j'ai envie d'écrire un livre de sciences et de philosophie. Son objectif est de fournir une vision complète et synthétique de la réalité et de l'existence humaine.

Sinon je joue à deux jeux sur le PC : Hexcells infinite et Ride 2. Et je passe le temps en regardant des vidéos sur Youtube et en écoutant de la musique.

Nuage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 179
Date d'inscription : 01/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par ifness le Dim 6 Aoû 2017 - 18:47

J'ai relu tout le fil et j'ai d'abord retenu
que ponds avait vraiment les meilleurs lectures.
(Notons que Cioran est mort Altzheimer, ce qui n'augure rien de bon pour nous qui pensons trop.)

En réalité, je lis des mots de personnes qui
non, n'ont pas râté leur vie (on ne peut pas affirmer avoir râté sa vie à 24 ans ou à 30, sauf à être en phase terminale ou tétraplégique ou....)
mais ont une terrible peur de la râter.

J'ai été marqué par mon meilleur ami d'adolescence, qui jouait de la guitare magnifiquement, échouait dans tous ses plans drague, mais exprès, en fait,
se prenait un peu pour Rimbaud pour s'autodévalorisait donc ne créait rien,
et disait qu'il mourrait jeune, de toute manière.
C'est ce qu'il a réussi : péricardite foudroyante à 20 ans. On ne peut pas la lui reprocher !

Bon, je lui ai déjà beaucoup survécu, j'ai emprunté quelques voies "choisies" (je me veux toujours très rationnel), et un jour déclaré :
ce n'est pas vrai, on ne choisit rien . On opère des choix, mais on ne choisit pas.

Et c'est là que j'ai eu le sentiment d'avoir râté ma vie,
parce que j'avais un passé que je lisais désormais contraignant et aliénant,
que je n'avais pas réalisé mes rêves, enfin, non,
j'avais réalisé des trucs bien mais pas mes rêves (qui étaient à ma portée, je tiens à préciser : il eût simplement fallu que je les réalisassasse).

Bon, certains vont sourire, j'ai parlé de moi comme il a été écrit que chacun parlait de soi,

Sham, je t'ai bien suivie.
J'ajoute que perso j'ai toujours méprisé la réussite,
alors ça aide pas non plus,
mais que je préférerais une Volvo à une Mercedes, si possible, merci à toi. Wink
Non, mais être empêtré dans des stories de réussite sociale, ne pas savoir gérer sa "place" possible, et parfois se débrouiller pour n'en avoir aucune,
s'entendre dire que "je n'ai pas le droit de me plaindre j'ai tout pour moi"
et pleurer dans ma chambre d'impuissance, de vague haine, ........
........... (j'arrête là le chat-pitre)
c'est chiant, voilà, c'est chiant.

Ensuite, il reste les vagues d'une mer, les nuages qui enserrent la montagne, le chant des rossignols au printemps dans les feuillages.
Faut-il se vider de tout son orgueil ?
Je ne suis pas du tout bouddhiste, mais je crois qu'il est exact que le désir est ce qui fait le plus souffrir (soi-même et les autres, on peut philosopher) en ce monde.

So long.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1170
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par franckyky le Lun 30 Oct 2017 - 13:33

Bonjour,moi j'ai cette impression de ratage, mis à part mon boulot, la seule chose qui me tiens.
Tous le reste pratiquement,c est loupé, a 35 ans,toujours célibataire,pas d enfants, ni de maison a moi, jamais de vrai ami proche, si ce n'est depuis quelques mois.
M en suis rendu compte, le jour ou j ai découvert que j étais surement un zèbre, et depuis, dépression, antidépresseur anxiolytiques et même TS. La totale.
.
avatar
franckyky
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017
Age : 35
Localisation : Bergerac

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par davidabricot le Lun 30 Oct 2017 - 13:36

franckyky a écrit:Bonjour,moi j'ai cette impression de ratage, mis à part mon boulot, la seule chose qui me tiens,tous le reste pratiquement,c est loupé, a 35 ans,toujours célibataire,pas d enfants, ni de maison a moi, jamais de vrai ami proche, si ce n'est depuis quelques mois.
M en suis rendu compte, le jour ou j ai découvert que j étais surement un zèbre, et depuis, dépression, antidépresseur anxiolytiques et même TS. La totale.
.

Ça c'est la réussite de la vie façon pensée sociétale. Bon il est vrai que c'est pratique d'avoir sa maison, agréable d'être en couple, mais de là à prendre ces éléments comme référence pour juger du ratage de sa vie, je trouve que cela va un peu loin. On peut réussir sa vie si l'on a accompli des projets, fait de l'associatif, de l'art. Si l'on se cultive profondément sur un sujet, si l'on a appris une langue étrangère, etc...

"jamais de vrai ami proche, si ce n'est depuis quelques mois". Peut-être là l'opportunité d'inverser ton sentiment sur ta vie, et de débuter une réussite par l'entretien d'une belle amitié. Et de l'appui de cette amitié, se lancer sur d'autres choses.
avatar
davidabricot
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 983
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 29
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par sebraz le Lun 30 Oct 2017 - 14:22

Si j'avais pas eu mon fils, je pense que le titre de ce topic me serait allé comme un gant. Je dirais donc que j'ai (presque) raté ma vie.
avatar
sebraz
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 125
Date d'inscription : 18/05/2017
Age : 33
Localisation : Sanary

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai raté ma vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum