--maxime--

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

--maxime--

Message par -maxime- le Sam 7 Mai 2011 - 21:24

Bonsoir !

Je viens me présenter, après quelques visites.

Comme vous êtes gentils (enfin, je n’en doute pas) je vais un peu vous raconter ma vie, dont certains éléments apparaitront sans doutes peu originaux ici.

J’ai découvert ce forum en cherchant de quoi me calmer… Une fois de plus, ca bouillonnait dans ma tête et je me suis dit qu’il fallait réagir…

Mais l’histoire ne commence pas là !

En fait, je ne sais pas exactement si on peut dire que je suis « zébrotesté ». Quand j’étais petit (oui, je raconte vraiment ma vie =D) et que j’ai dit que je m’ennuyais en classe je suis allé voir des psys, j’ai fait de tests et j’ai sauté une classe. Pour ce qui concerne ces tests (de QI, on est d’accord), ils me qualifiaient de zèbres. Notons toutefois que je ne retrouve plus les détails mais seulement un compte rendu final…
A cette époque, dans ma tête, j’avais eu de la chance de pouvoir ainsi avancer plus vite pour apprendre plus de choses…Et c’est tout.
Bien sûr, je me sentais bizarre ; bien sûr, c’était bizarre ; bien sûr, les années qui suivirent n’ont pas été agréables ; bien sûr, quand je suis (par nécessité) allé voir une psy vers mes 17 ans, j’ai envisagé la possibilité d’un lien, sans pour autant aller plus loin.
Et puis je me suis lancé dans des études intéressantes, et puis j’ai passé des concours, et puis j’ai à nouveau été confronté à un échec. Et là, effondrement. Je m’étais fixé un objectif « académique », et j’avais mis mes soucis habituels (inutile d’en faire la liste, je crois) de côté, même s’ils remontaient assez régulièrement. Mais après cet échec (en partie du à mes « problèmes »), il y a un an exactement, ça a été horrible. Inutile de vous décrire de manière trop détaillée, il faut juste dire que je suis allé voir une psychiatre en septembre qui m’a donné du Seroplex. Et ça va mieux, je vous l’accorde (il parait que j’aurais du en prendre bien avant).

Mais voilà, quand j’étais déprimé j’étais un mollusque. Maintenant, je suis en état, mais pas franchement plus optimiste. Les questions sont revenues : pourquoi ceci ?, pourquoi cela ?, à quoi bon machin ?.

Quand j’ai évoqué la possibilité d’un lien entre la zébritude et la déprime devant la psychiatre, elle m’a dit que ça n’avait rien à voir, s’est montrée un peu choquée que je me donne une excuse aussi « valorisante » et m’a dit que si ça me perturbait il fallait que je passe un test avec un professionnel.
Bref, elle ne s’intéressait /ne s’intéresse pas trop à la question.

Je n’avais pas tellement envie de me confronter à un test… Mais je n’abandonnais pas la piste, non pas parce qu’elle est valorisante, mais parce que je ne trouve pas d’autre explication cohérente qui pourrait m'aider en cas "d'échec".
Du coup, j’ai cherché des choses, j’ai trouvé votre forum, j’ai lu « Différence et souffrance de l’adulte surdoué » de Cécile Bost. [D’après ce que j’ai vu dans les commentaires de bouquins, celui de la mère des zèbres est un peu trop déprimant]
Et là je me suis encore dit que ça me correspondait parfaitement.

Bizarrement, me dire ça, ça ne m’a trop aidé.

Certes, je ne suis plus déprimé, mais je suis un peu perdu. Je crois m’être rendu compte que ça allait durer toute la vie…Avant j’étais naïf et je me disais que mes « différences » ne seraient plus en problème une fois le collège terminé, puis le lycée, puis les concours passés… Et puis en fait non.

Alors je viens observer.

[Cette présentation n’en est pas vraiment une, mais il me semble que cela suffit pour l’instant]


Long hug


[Par contre, je désapprouve la règle "La longueur du titre de ce sujet doit être comprise entre 10 et 255 caractères"]

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par Tof le Sam 7 Mai 2011 - 22:25

Bienvenue Maxime Smile Smile Smile

Je te rassure tout de suite, si tu as "racontes vraiment ta vie", alors j'ai vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment raconté la mienne sur ma présentation... Wink

J'espère que tu trouveras ici ce que tu cherches...
N'hésite pas à consulter la partie du forum "rencontres de zèbres" dans ta région, et à faire le pas d'y aller pour voir à quoi peuvent ressembler les autres zèbres... Peut-être y trouveras tu des réponses sur la question de l'être toi-même ou pas ?

Bonne observation !
Et re-bienvenue !! Smile Smile

Tof
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par Passeur le Sam 7 Mai 2011 - 22:36

"peu originaux ici"
En effet, et c'est bien là ce qui est reposant ici.

"allait durer toute la vie"
Comme la couleur des yeux, le nombre de langue, de bras, de jambes...
Ce qui peut ne pas durer toute une vie c'est ta perception.

"après quelques visites"... "je viens observer".
Tu as déjà fait bien plus en te présentant.
Continue, si tu le peux, en rencontrant d'autres de ces "observateurs" qui peuplent cette prairie.

Soit le bienvenu ici !

Passeur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2387
Date d'inscription : 28/01/2011
Age : 48
Localisation : Fontenay-aux-roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par FunkyKyu le Sam 7 Mai 2011 - 23:16


Certes, je ne suis plus déprimé, mais je suis un peu perdu. Je crois m’être rendu compte que ça allait durer toute la vie…Avant j’étais naïf et je me disais que mes « différences » ne seraient plus en problème une fois le collège terminé, puis le lycée, puis les concours passés… Et puis en fait non.

Comme je te comprends !
En fait, je crois que ça devient un problème quand on décide de le regarder comme tel. Il peut y avoir plusieurs angles sous lesquels observer la situation.

Décalage me semble plus neutre que problème. D'autant que, conscient du caractère invariant du décalage, cela reviendrait à un problème insoluble, non ?

Je pense que l'on peut l'utiliser ce décalage. Et le transformer en atout. On aura p'tet l'occasion d'en discuter.

En tout cas, bienvenue à toi !

FunkyKyu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1111
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Sur un caillou flottant

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par Manou le Dim 8 Mai 2011 - 0:09

Si tu te sens perdu, cela te donne une chance de mieux te trouver...

+1 à ce que te dit FunkyKyu et je dirais même plus, si tu changes de référentiel et que tu ne mesures plus par rapport aux autres, es-tu encore décalé? Accepter tout ce qui est cohérent avec soi...peut-être à ce moment là, il n'y aura plus de problème...

Quoiqu'il en soit je te souhaite la bienvenue, ici il semble que chacune de nos rayures sont bien différentes mais on s'y sent bien, n'est-ce pas ce qui compte...
Very Happy

Manou
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 48
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par Ilowan le Dim 8 Mai 2011 - 1:41

Bienvenue à toi Maxime cheers

Et bien c'est une belle présentation qui en dit beaucoup... parce qu'elle va parler à de nombreux atypiques rayés hantant cette prairie magique...
En fait, je ne sais pas exactement si on peut dire que je suis « zébrotesté ». Quand j’étais petit ... je suis allé voir des psys, j’ai fait de tests et j’ai sauté une classe. Notons toutefois que je ne retrouve plus les détails mais seulement un compte rendu final…
C'est le cas de beaucoup ici. (dont moi)... qui n'ont pas toujours eu la chance de retrouver même le compte rendu final. Souvent c'est rien, juste un souvenir d'avoir passé une sorte de test que les autres n'ont pas passé, d'avoir sauté une classe par la suite.

je suis allé voir une psychiatre en septembre qui m’a donné du Seroplex. Et ça va mieux, je vous l’accorde .
Oui, les psychiatres aiment bien les médicaments. Ils ont une formation de chimiste à la base j'ai l'impression.
Et oui es antidépresseur sont très efficaces pour stabiliser la chute et la dépression.
Par contre, je suis convaincu qu'ils ne traitent souvent chez le Zèbre que les symptômes d'autre chose de plus profond (plus lié au questionnement existentiel).
Donc prise d'antidépresseur dans thérapie attaquant le vrai problème... ça peut être sans fin.

Quand j’ai évoqué la possibilité d’un lien entre la zébritude et la déprime devant la psychiatre, elle m’a dit que ça n’avait rien à voir, s’est montrée un peu choquée que je me donne une excuse aussi « valorisante » et m’a dit que si ça me perturbait il fallait que je passe un test avec un professionnel.
Bref, elle ne s’intéressait /ne s’intéresse pas trop à la question.
Hum... dommage... la crise existentielle est un lien parfaitement cohérent entre dépression et atypisme du zèbre.
J'ai passé 5 ans sous tous les anti dépresseurs connus. j'ai vraiment été mieux le jour où j'ai compris que la clé était dans ma différence et ma suradaptation dénuée de sens pour moi. J'ai commencé à travailler sur cet atypisme et là... basta la déprime et les antipresseurs, bonjour le sens bounce
Je suis convaincu (mon expérience et d'autres partagées ici) qu'une thérapie doit rapidement ce centrer sur cette particularité... car est une clé indispensable à la compréhension et l'acceptation de soi.
Passer le test, ou d'autres types de validation pourraient être en effet un moyen de confronter ton psychiatre (il faut le faire parfois, personne n'est omniscient et les psy sont très capables de se remettre en cause normalement).
Il n'y croît pas ? Tu y crois ? Démontre lui... (il y a plein de références d'ouvrages très pointus ici qui peuvent aider. Bon, surtout en anglais pour les théories et les explications)...
et s'il ne comprend vraiment pas. envisage de prendre conseil auprès d'un autre qui y croit, rien que pour voir si ça ne peut pas t'apporter quelque chose.

Bizarrement, me dire ça, ça ne m’a trop aidé.
C'est curieux cela.
En quoi ? Pourquoi ? Déni ? Refus ? Trop beau pour être vrai ?

Alors je viens observer.
lol!
Comme dit passeur... tu viens de faire bien plus que cela... cheers
Tu as posté, tu t'es présenté...
Petit pas... magique...
qui sait où il t'emmènera... Il emmène certains très loin vers la lumière.

Profite de ce lieu curieux, improbable où tout peut arriver.
Prends le temps de le parcourir tranquillement (y a des phénomènes d'overdose parfois drunken)
N'hésite pas à aller au contact des drôles de membres qui le hantent nuit et jour (tchat du forum, mp puis rencontres quand tu te sentiras prêt)
La suite viendra toute seule.

Bon chemin vers toi, en notre compagnie

Ilowan
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 303
Date d'inscription : 19/01/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par zheibr le Dim 8 Mai 2011 - 7:19

Bonjour grand max Very Happy
un peu de hauteur peut profiter pour se retrouver Razz et tu verras que les échanges sur ce forum sont toujours au top lol!
Mais ça ne vaut pas le réel, retrouve tes congénères dès que tu peux, ça aide bien aussi. sunny

Bonne recherche, bonnes retrouvailles de toi-même
Bienvenue dans ces lieux bounce

zheibr
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1507
Date d'inscription : 15/06/2010
Age : 48
Localisation : kornog don

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par lynka le Lun 9 Mai 2011 - 13:12

Bienvenue Maxime Smile

Au plaisir d'échanger ici et là..

Like a Star @ heaven

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 11:47

ptitof a écrit:

Je te rassure tout de suite, si tu as "racontes vraiment ta vie", alors j'ai vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment raconté la mienne sur ma présentation... Wink


Un récit intéressant! Wink

Merci.

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 11:51

Passeur a écrit:

"allait durer toute la vie"
Comme la couleur des yeux, le nombre de langue, de bras, de jambes...
Ce qui peut ne pas durer toute une vie c'est ta perception.


C'est une façon de voir les choses assez intéressante. Je vais essayer de passer de l'autre côté avec cette idée!
Merci.

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 11:53

FunkyKyu a écrit:

Comme je te comprends !
En fait, je crois que ça devient un problème quand on décide de le regarder comme tel. Il peut y avoir plusieurs angles sous lesquels observer la situation.

Décalage me semble plus neutre que problème. D'autant que, conscient du caractère invariant du décalage, cela reviendrait à un problème insoluble, non ?

+1

FunkyKyu a écrit:
Je pense que l'on peut l'utiliser ce décalage. Et le transformer en atout. On aura p'tet l'occasion d'en discuter.

En tout cas, bienvenue à toi !

Ce sera avec grand plaisir!
Merci.

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 11:58

Manou a écrit:
+1 à ce que te dit FunkyKyu et je dirais même plus, si tu changes de référentiel et que tu ne mesures plus par rapport aux autres, es-tu encore décalé? Accepter tout ce qui est cohérent avec soi...peut-être à ce moment là, il n'y aura plus de problème...


C'est quand même un objectif difficile à atteindre. "Vivre" avec des gens qui ont un référentiel différent c'est envisageable, je te l'accorde, mais des fois ça fait un peu bizarre. Enfin, c'est assez amusant, aussi, des fois.
Merci.

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 12:08

Ilowan a écrit:
je suis allé voir une psychiatre en septembre qui m’a donné du Seroplex. Et ça va mieux, je vous l’accorde .
Oui, les psychiatres aiment bien les médicaments. Ils ont une formation de chimiste à la base j'ai l'impression.
Et oui es antidépresseur sont très efficaces pour stabiliser la chute et la dépression.
Par contre, je suis convaincu qu'ils ne traitent souvent chez le Zèbre que les symptômes d'autre chose de plus profond (plus lié au questionnement existentiel).
Donc prise d'antidépresseur dans thérapie attaquant le vrai problème... ça peut être sans fin.

Quand j’ai évoqué la possibilité d’un lien entre la zébritude et la déprime devant la psychiatre, elle m’a dit que ça n’avait rien à voir, s’est montrée un peu choquée que je me donne une excuse aussi « valorisante » et m’a dit que si ça me perturbait il fallait que je passe un test avec un professionnel.
Bref, elle ne s’intéressait /ne s’intéresse pas trop à la question.
Hum... dommage... la crise existentielle est un lien parfaitement cohérent entre dépression et atypisme du zèbre.
J'ai passé 5 ans sous tous les anti dépresseurs connus. j'ai vraiment été mieux le jour où j'ai compris que la clé était dans ma différence et ma suradaptation dénuée de sens pour moi. J'ai commencé à travailler sur cet atypisme et là... basta la déprime et les antipresseurs, bonjour le sens bounce
Je suis convaincu (mon expérience et d'autres partagées ici) qu'une thérapie doit rapidement ce centrer sur cette particularité... car est une clé indispensable à la compréhension et l'acceptation de soi.
Passer le test, ou d'autres types de validation pourraient être en effet un moyen de confronter ton psychiatre (il faut le faire parfois, personne n'est omniscient et les psy sont très capables de se remettre en cause normalement).
Il n'y croît pas ? Tu y crois ? Démontre lui... (il y a plein de références d'ouvrages très pointus ici qui peuvent aider. Bon, surtout en anglais pour les théories et les explications)...
et s'il ne comprend vraiment pas. envisage de prendre conseil auprès d'un autre qui y croit, rien que pour voir si ça ne peut pas t'apporter quelque chose.

Je ne sais pas si ça vaut le coup. Mais c'est promis, je vais y réfléchir.
Mais c'est un peu lié avec ce qui suit...


Ilowan a écrit:

Bizarrement, me dire ça, ça ne m’a trop aidé.
C'est curieux cela.
En quoi ? Pourquoi ? Déni ? Refus ? Trop beau pour être vrai ?

Parce que si ce n'est pas vraiment un problème, il n'y a pas vraiment de solution "toute prête".
Un combat de tous les jours, c'est assez fatiguant. Parfois épuisant.
"Trop beau pour être vrai" pas vraiment, je ne suis certes pas malade, mais ça ne règle pas le problème, puisqu'il n'existe pas... Enfin, c'est comme ça. Neutral
Merci.


Dernière édition par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 12:11, édité 1 fois

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par -maxime- le Jeu 12 Mai 2011 - 12:11

@Zheibr: C'est peu être la solution! Mais il ne faut pas rester perché... =S
Merci.

@Lynka: Like a Star @ heaven Merci! Like a Star @ heaven

-maxime-
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par TheCorsican le Jeu 28 Juil 2011 - 10:00

Bonjour Maxime,

Les psy, c'est comme tout le monde, il y en a des bons et des moins bons. Et puis ils ne savent pas tout.
J'ai commencé une psychothérapie en mars de cette année. Je prends des anti-dépresseurs (j'avais commencé avec Séroplex qui ne me convenait pas, je prends Ixel qui marche mieux) parce qu'il est prouvé que le stress modifie la chimie du cerveau, et que reconstituer chimiquement ce qui a été détruit par des années de stress ne peut pas nuire. Ce que tu dois savoir aussi, c'est qu'il n'y a pas de phénomène d'accoutumance aux médicaments comme Séroplex. Et enfin, le traitement est nécessairement assez long pour payer : de 9 mois à un an en général.

Il faut prendre l'antidépresseur pour ce qu'il est : une aide (une sorte de canne) parmi d'autres. Ce qui compte, c'est que ça t'aide à avancer. Et puis un jour viendra le moment où tu pourras arrêter

Ma psy (mais il y en a sûrement d'autres) a elle bien fait le lien entre ma zébritude, mon hyperémotivité et mes problèmes du moment.

Tes difficultés peuvent être liées à ta zébritude, mais lié ne veut pas dire que parce que tu es zèbre tu es dépressif. C'est plus compliqué que ça Wink .

TheCorsican
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 291
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 52
Localisation : En transit

Revenir en haut Aller en bas

Re: --maxime--

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum