Je t'aime

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 9:38

« Je veux que jamais la joie ne t’abandonne ; je veux qu’elle naisse sous ton toit, c'est-à-dire en toi-même. Quand la joie est d’une autre origine, elle n’emplit pas le cœur, elle ne déride que le front, la surface seule. Crois-moi, la joie véritable est chose sérieuse. » -
Sénèque

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 9:45

[]


Dernière édition par Hiémale le Sam 26 Mai 2018 - 19:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 11:12

Like a Star @ heaven


Dernière édition par caméléonneandco le Sam 26 Mai 2018 - 20:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 12:32

Les attitudes que tu me donnes : ces étoiles que tu me lances avec les yeux comme un défis... Puis-je y répondre ? Oui, je l'ai dit, je t'aime.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 14:08

.


Dernière édition par guizm0e le Mar 5 Juin 2018 - 20:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Jeu 24 Mai 2018 - 15:04

Suspect


Dernière édition par ifness le Lun 4 Juin 2018 - 16:23, édité 1 fois

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Jeu 24 Mai 2018 - 15:32

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Ven 25 Mai 2018 - 14:46

if


Dernière édition par ifness le Lun 4 Juin 2018 - 16:24, édité 1 fois

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Sam 26 Mai 2018 - 15:04

L'amour est-il si éloigné du bonheur ? Cause conséquence cause conséquence... C'est bien dur d'écrire décrire une quelconque affirmation à ce propos. Une conséquence directe sur l'autre, de mêlant, de liants, des emmêlements, des aliénants ? Oui, l'amour, e(s)t l'amour réciproque... L'amour EST dangereux, EST pesant, contraignant, que sais-je encore... du moins, bien tout autant que son contraire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 26 Mai 2018 - 16:09

.....................................................................................................................
Début d'un essai depuis "Le Petit Prince", de St Ex.


Oui, début, parce que j'ai reparcouru ce livre, pour écrire, et j'y ai retrouvé des éléments oubliés, qui concourent à ma réflexion.
Mon texte sera donc a priori plus long que je ne l'imaginais au départ.

Pourquoi "le Petit Prince"?
A cause d'une foutue phrase hyper-célèbre :
"Tu es responsable de ta rose..."

Cette phrase m'est venue spontanément en tête suite à l'échange qui a eu lieu plus haut, et mon cerveau en bouillie a tenté de retrouver une structure, et cette phrase est réapparue, et je me suis dit, peut-être sottement : 
-Voilà, je tiens un bout du fil qui me mènera à une réponse à des affirmations qui me détruisent.

J'ai été quasi-biberonné au "Petit Prince".
St Ex était encore une légende lorsque j'étais enfant, et tout bon parent se devait de filer "Le Petit Prince" à lire à son/ses enfant.s.

J'ai retrouvé ce Petit Prince plus tard, dans les années 70, lorsque j'étais étudiant.
Je vivais dans une bande de filles (oui, j'ai toujours préféré les bandes de filles aux bandes de mecs) et, pour elles toutes, ou presque, la référence des phrases les plus pertinentes concernant l'expression de l'amour, de l'attachement, de l'approche -amicale ou amoureuse- , était ce bouquin.
J'ai récemment rencontré une fille qui s'y référait tout autant. Sourire.
...................................
Bon, je ne discuterai pas ici de la question : ce livre est-il un livre pour enfants ? Un livre pour adultes ?
Simplement, j'avancerai : ce livre est un livre assez unique et génial, assez pour parler à la fois aux enfants et aux adultes, et qui a élevé la métaphore à un très très haut degré de discours sur la vie, l'amour, l'humanité, le chagrin, la séparation, le début et la fin, la mort.
J'ai relu les pages qui décrivent l'apparition de la rose, j'y reviendrai dans un autre post.
C'est assez génial, oui. Fin, subtil, tellement humain, et tendre.

.................................................
Aujourd'hui, je me concentrerai brièvement sur le moment (plus tardif, tant pis pour la logique) de la séparation entre le P.Prince et le renard.
**c'est moi qui mets en gras certains mots.

"Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" ?
-C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ca signifie "créer des liens".
(.....)
Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.
-Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur...je crois qu'elle m'a apprivoisé."

Bien : je ne vais pas citer tout le livre. Allez-y.

"Si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée."
(.....)
"-Si tu veux un ami, apprivoise-moi !
-Je veux bien, dit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.
-On ne connaît les choses que l'on apprivoise dit le renard.
(.....)
-Il faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi, comme ça, dans l'herbe. je te regarderai du coin de l'oeil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près."

Suit un exposé du renard sur l'importance des rites, et puis :
"Et quand l'heure du départ fut proche :
-A ! dit le renard...Je pleurerai.
-c'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoises...
-Bien sûr, dit le renard.
-Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.
-Bien sûr, dit le renard.
-Alors tu n'y gagnes rien ! 
-J'y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé.
Puis il ajouta :
-Va revoir les roses. Tu comprendras que la tienne est unique au monde."

........................................
Je reviendrai dans un autre post sur la suite presque immédiate de ce texte.

Ce que je désirais commencer à faire sentir, par ces extraits, c'est comment dès le départ d'un attachement entre deux êtres, dès le départ, l'esprit s'engage à quelque chose, un quelque chose de l'ordre de l'irrémédiable, du possiblement douloureux, en même temps que de l'extrêmement précieux.

............................................................................................................

Voilà. Suite de mon petit essai dans un autre post.
Il est évident que j'assimile "apprivoisement" à "amour", par abus de lecture, et c'est ainsi que les personnes qui se référaient à ce texte l'interprétaient aussi le plus souvent.


Dernière édition par ifness le Lun 4 Juin 2018 - 16:25, édité 1 fois

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Sam 26 Mai 2018 - 21:52

Il y a 1, 2 ans, je ne sais plus...
Tu m'avais dit que tu en avais un peu marre du petit prince,
enfin je crois
finalement on redécouvre sans cesse ce qui nous fait.

jolindien

Messages : 1316
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Sam 26 Mai 2018 - 22:52

Tu ne te trompes pas, jolindien.

J'en avais un peu marre parce qu'on me l'avait ressorti un peu trop souvent,
et que ça me paraissait comme une "Bible" de l'approche relationnelle,
amicale ou amoureuse,
particulièrement prisée des femmes. 
Bon, faut dire que, comme je l'ai écrit + haut, ce bouquin me suit depuis mes 8 ans....

Je me ressers de ce texte parce que, comme indiqué, 
j'ai besoin de réinstaller des repères.

Et, comme tu es à la fois facétieux et pertinent, 
peut-être bien que je retourne tout bêtement à la source de 
ce qui m'a fait  Smile Wink

Pas mal vu, comme d'hab', joli.
Amitiés.

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 27 Mai 2018 - 17:04

Essai depuis "Le Petit prince".(partie 2)

Je n'irai pas bien loin dans le texte depuis les précédents extraits.
Pas plus loin que la fin du chap XXI.
..........................

On y trouve 3 éléments parmi les plus célèbres, les plus cités, les plus détournés aussi sans doute, de tout le livre.
(J'ai relu toute la fin du récit, et je comprends pourquoi. )
Il est compréhensible que ces éléments aient été particulièrement retenus : ils résonnent comme de douces paroles de Sagesse. Ils arrachent quelques larmes (quand on sait la séparation des 2 amis proche). St Ex fut très malin, sur ce coup-là.
.....................................

Le premier, allons, je le cite pour m'en débarrasser :

"-Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux."

@joli : oui, cette citation si belle (et peut-être exacte) soit-elle, a bien fini par me gonfler.
Donc je passe.
.....................................

Le deuxième est plus intéressant, plus discutable aussi. 
Dans la vraie vie, il n'est certes pas généralisable à tous les vécus affectifs. Il en est dont on aimerait bien se débarrasser. Reste que...le temps... Oui, le temps.

"-C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."

Seul commentaire, d'ordre littéraire : le choix du mot "perdu" est remarquable. (mais il est tout à fait dans l'esprit de ce livre-poème, où les choses les plus inutiles sont montrées comme les plus importantes, et les plus importantes moquées comme les plus absurdes.)
..........................................

Enfin, nous y voilà : 

"-Les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose..."

Cela sonne poétique, certes, mais aussi un brin moraliste.
Le mot "vérité", affirmé (comme vérité...) est contestable. Mais St Ex a eu la finesse de la placer dans la bouche d'un renard, et ce renard est un personnage poétique.
La "vérité", dans le fil d'une poésie, reste une vérité poétique, non réaliste, donc à l'abri de certaines critiques d'ordre logique, philosophique, ou moral.

Les personnes que j'ai connues qui s'attachaient à cette citation ne retenaient le plus souvent que le
"Tu es responsable de ta rose..."
Ce qui est déjà une forte affirmation. Et nourrit mon discours.
Rappelons que la rose a "apprivoisé" le petit prince (c'est lui qui le suggère), elle l'a séduit, autrement dit, elle se l'est attaché (on reverra ça dans une étude des premiers contacts entre elle et lui), et lui en devient responsable.
C'est un peu bizarre. Cela pose question. 
Non ?
Mais je ne conteste pas le texte de St Ex, je tente de l'expliciter. 
Ces propos ont séduit des millions de personnes : voilà qui mérite attention !

...Mais ce qui pose le plus problème est le "pour toujours" !!
Réfléchissez aux conséquences de ce "pour toujours".
Et au lien avec "responsable".
Je trouve cette alliance de propositions absolument fascinante.
On est en droit de se révolter et de s'écrier : "je m'insurge ! St Ex nous fait effectivement là une morale insoutenable!"
Et puis on peut lire sous les mots, et c'est ce que je ferai ici pour clore cette partie 2 de ma petite étude.
Et si, effectivement, et quoi qu'il arrive, nous restions pour toujours d'une certaine manière responsables de nos actes, en particulier de ces affects auxquels nous avons donné vie ? Parce que ces actes, ces affects, ont eu lieu, qu'ils sont ineffaçables.
Alors la "morale" consiste simplement à ne pas nous cacher derrière l'oubli , derrière l'inconséquence de nos actes et paroles, elle consiste à assumer notre passé, fût-il désagréable à se remémorer, à ne pas tricher avec soi-même, à ne pas faire silence
à ne pas accuser : la rose du petit prince, on le verra, n'est pas un modèle de vertu, pourtant il acceptera de tout quitter (d'avoir peur) pour la rejoindre.

"Je t'aime" , eût pu dire le petit prince (apprivoisé, lui) à la rose une fois retourné sur sa planète.
Le contraire est plus douteux. La rose a rendu le petit prince terriblement prisonnier ! Elle lui a volé sa liberté. 
Et pourtant.....

...........................................................................................................................

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par izo le Dim 27 Mai 2018 - 17:19

Ifness a écrit:
"-C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante."
Elle est probante cette phrase, elle dit ce qu'est le temps et comment nous le distribuons, comment nous l'amortissons. Tout ce temps perdu autour d'une rose rend la rose importante. Ce qui explique deux choses au moins.

La première concerne les angoisses, face à ce temps inexploité.
La seconde consacre la valeur d'une chose, d'un être qui s'évalue au prorata du temps alloué. Je te consacre du temps, tu mords dans mon capital temps, j'y consens. Je te signifie ainsi ton importance à mes yeux.
Hum hum
avatar
izo

Messages : 2466
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Dim 27 Mai 2018 - 17:59

If,
les gens falsifient souvent la pureté des choses, je crois que cette citation te sied assez bien,...on ne voit bien qu'avec le coeur, mais la voir être exprimée de manière distordue et trop souvent, peut-être trop détacher du reste...t'as gonflé?
Chaque ligne de ce livre à besoin du reste du livre pour s'exprimer à sa juste valeur, alors les niveaux de lectures deviennent si nombreux.
Je perçois la poésie ainsi, une multitude de sens dans peu de mots, alors dans un livre entier c'est assez extraordinaire.

...et aussi perdu d'un point de vue extérieur (via l'égo), gagné d'un point de vue intérieur(le coeur), St ex rigole bien avec nous, et il faut je crois regarder souvent le miroir dans ses phrases...
Et même regarder dans le miroir du miroir...

Ah et aussi pour tu deviens responsable pour toujours...un lien crée entre deux être existe à jamais en nous, cela devient une part de nous, comme tu dis, oublier sont passé c'est oublié notre responsabilité envers la vie...je dirai envers la création.
Oh cela en fait des responsabilités!

jolindien

Messages : 1316
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Invité le Dim 27 Mai 2018 - 19:31

.


Dernière édition par Hiémale le Jeu 31 Mai 2018 - 1:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 27 Mai 2018 - 20:18

Merci joli
NB. ce qui m'a gonflé, c'est à une certaine époque de l'entendre tout le temps. Mais tu as aussi raison dans ton analyse.
merci Hiémale
NB. ce que tu dis est aussi valable pour un tableau, certaines musiques, certaines photos, non ? Donc : l'art disons distancié, en général.
Vos commentaires enrichissent ma réflexion.
izo, aussi, mais...
j'ai bien noté que c'est le mot "perdu" qui fait la saveur de la phrase, 
comme dit joli, St Ex rigole bien avec nous,
et le mot "perdu" introduit une ambiguïté qui, je le comprends comme ça,
répond à ton "Hum hum", izo. Smile

-------

http://www.zebrascrossing.net/viewtopic.forum?t=35208

ifness

Messages : 2365
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 95
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum