Je t'aime

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par LoreleiSebasto le Lun 15 Aoû 2016 - 21:00

Merci de vos compliments... mais mon pseudo vient d'une chanson de Thiéfaine Wink

Je vous rassure, je vais plutôt bien, et ce poème n'est pas récent. J'y avais recherché la simplicité, pour qu'on ne puisse douter de sa sincérité.
J'avais joué sur une ambiguïté : le sourire de la mort, ou celui de l'aimé inaccessible dont on est délivrée, qui était le sens dominant pour moi, n'ayant pas personnifié la Mort avec une majuscule.

LoreleiSebasto
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 28
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Pola le Lun 15 Aoû 2016 - 21:52


Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3100
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Pola le Lun 15 Aoû 2016 - 21:55

Mon amour, laisse moi un message apres le bip

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3100
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par guyom zigre doUx le Mar 16 Aoû 2016 - 10:37

bip

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mer 17 Aoû 2016 - 0:41

Après le
bip
point de message
ce qui laisse planer
une ambiguïté
concernant les déclarations.
j'ai intitulé ce fil "je t'aime"
ce qui semble avoir plu, mais semble aussi avoir gêné.
..........
Qui est pola ?
Qui est Lorelei? (veuille m'excuser: un titre de Thiéfaine....)
.....................................
Bip.
.................
Mon Amour, tu me manques. mes jours sont vides, sans ta présence.
J'ai envie de ton sourire, de tes gestes,
ta voix me manque : le reste me semble brouhaha ou silence.
J'ai envie de ton regard, de tes mains,
j'ai envie de tes désirs,
tu es absente et tout m'est absent.
....................................
Lorelei je comprends.
Merci de tes explications.
Ou : un poème se suffit-il à lui seul ?
Selon moi, il devrait.
Mais les 8 magnifiques lignes de Lorelei semblent prouver le contraire.
.................
A vous............

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Mer 17 Aoû 2016 - 1:27

ou bien j'écris "je t'aime" à une personne particulière de mon existence.

-Ce peut être terriblement tendre et lié à un passé, comme un enfant est relié à ses parents

-ce peut être terriblement tendre et sensuel, si liés par un lien de peaux, un lien de pensées et de désirs,
telle était d'ailleurs ma motivation première, marqué que j'étais (et suis encore) par un amour n°2.

A cet amour-là j'ai dit "je t'aime" comme jamais je ne l'ai dit.
Cet amour-là me disait "je t'aime", et c'est d'une tristesse à pleurer.

"je t'aime".

A vous de reprendre le fil sur lequel, évoluant en 2 dimensions, je le répète, on ne peut QUE  se rencontrer...

Je vous aime.

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par LoreleiSebasto le Mer 17 Aoû 2016 - 12:44



Par ma douce vengeance envoûtée,
Gothique esclave de la magie
Je modelai ma Manie :
Le Foehn m'a fleurdelisée.

Et je fane, Edelweiss incueillie,
En vain libre et sauvage écrivaine
Ayant, infâme en sa peine,
En tout point d'Amour faillie.


LoreleiSebasto
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 28
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Jeu 18 Aoû 2016 - 0:35

Encore très beau.
Un peu abstrus. j'en écrirai un tel exemple un de ces jours.
Pourquoi un M à manie ?
Et ; "Le Foehn m'a fleurdelisée" (magnifique!) fait s'agiter les neurones au point de friser le collapsus. Poète

Le second quatrain me semble plus clair. Me semble.
Il est très mélancolique (je fane, infâme, d'Amour faillie) bien que respectueux : l'edelweiss -sauvage- est en nos terres une fleur interdite à la cueillette. Smile

Je dis : voilà un vrai talent, de la poésie féminine qui s'inscrit dans la noble lignée de Mme Deshoulières (voir le CD de J.L.Murat chanté par notre actrice de génie.)

Question : le besoin/le désir de versifier selon les règles les plus strictes (ici appliquées) sont-ils un bonheur ? un obstacle ? une nécessité ?

Il existe (par exemple) un poète que j'admire et qui "me parle : son nom est Leonard Cohen .
Au-delà de ses (géniales) chansons-poèmes, il a écrit bien d'autres textes.
Il écrit en anglais. Pour le comprendre, je lis une édition bilingue. je connais l'anglais, je corrige la traduction selon mon bon plaisir.
Si ce Cohen était russe, je ne pourrais pas faire cette démarche (agréable et stimulante).

Question 2 : la versification est-elle strictement réservée aux pratiquants de la langue employée ?
J'ai lu pas mal de poèmes anglais (les anglais ont de formidables poètes), mais que connaît-t-on d'eux ?
Et je rate les allemands, les cinghalais, les portugais ou les vietnamiens.

Frustré.

Qu'en penses-tu , Lorelei, toi que je lis comme une poétesse de grand talent ?
La poésie est-elle condamnée à être réservée de manière intime aux locuteurs de la langue utilisée ?

Fil : "Je t'aime".

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Jeu 18 Aoû 2016 - 1:50

...Pavillons, décors,
...Bohêmes turquoises,
...Aux ombres chinoises,
...Mirage des corps.
...Sommeil rites lourds,
...Femme de velours,
....Enceinte, nacrée
...De splendeur sacrée.
...........................................
Elle n'a pas vu bien souvent
L'écharpe calme, perle du vent
Qui secouait sa chevelure;
Neige, flocons, naguère épure
D'un trait au fusain cassant
Sur les murs blancs d'un musée.
Elle a ri, soudain amusée,
Elle a brisé, d'un trait de sang,
L'harmonie éphémère établie
au fil d'un rêve : c'était folie.

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par jolindien le Jeu 18 Aoû 2016 - 6:10

A votre bon coeur, je participe avec ce poème que j'avais déjà posté sur le forum il y a quelques temps.


ô relatif

j'aime bien les couleurs de l'arc en ciel
De l'unicité nait la multitude
Si le cercle n'est qu'à demi, prenons de la hauteur
Car le relatif n'est autre que nous
Car l'absolu ne sera jamais l'autre
Le cercle se ferme alors
Percevoir c'est créer son monde

c'est cette beauté là que je regarde chez l'autre
Là au fond de ses yeux quand je regarde son coeur
Et parfois j'y perçois cette même lumière
Celle de l'arc en ciel qui me montre que le tout existe dans l'un

Dans la multitude des iris je trouverai cette unicité
Petit nom, joli, choisit pour ma fille
Fond Bleu comme la fleur, le jaune et le vert y sont furtifs
Car ce que l'on peut voir c'est le relatif

La somme de relatifs comme absolu
Souvenons-nous être  la somme d'une infinité d'expériences
Sans passé, présent, ni futur
Sans espace
Voilà l'absolu
Voilà l'équilibre

Et si je regarde de haut
l'arc en ciel jouera de sa taille relative
mais il ne jouera jamais avec l'absolu de sa forme
Tout comme le cercle de la vie
Monsieur l'équilibre je vous voyais comme un point
En me rapprochant j'ai vu un cercle
j'avais encore oublié

Ce relatif!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 937
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par chuna56 le Jeu 18 Aoû 2016 - 8:22

Amoureux Amoureux Amoureux

Vous êtes des artistes, C'est superbe Smile

Mo je dis avec des images, chacun son truc tongue

chuna56
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1344
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 35
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par LoreleiSebasto le Jeu 18 Aoû 2016 - 14:47

Merci de vos compliments et de votre lecture Fabrache.
Tout ce fil est très beau. Ne pourriez-vous pas poster d'images ici Chuna56 ? Ou à défaut, un lien vers un tableau choisi ?

J'ai mis une majuscule à manie parce qu'il me semblait avoir vu une majuscule à ce mot, dans le sens de figurine pour la sorcellerie, mais sur le net je n'en vois pas spécialement, sans doute était-ce tout simplement un vieux bouquin du XVIII°S ou XIX°S ?
Je voulais attirer l'attention sur ce mot et ce qu'il représente, sans quoi en effet le reste est abstrus, le sens de fleurdelyser est douteux...
Un titre bien choisi pourrait guider la lecture, mais je ne l'ai pas encore trouvé. Merci de votre retour.

Réponses très succinctes à vos deux questions : je me sers librement des règles de versifications, qui ont considérablement évoluées depuis Hugo. J'opère chaque fois un choix, tant sur les rimes que sur les rythmes, sur les E muets, etc... C'est l'attitude la plus naturelle pour moi, les différents arts d'aujourd'hui ayant à mon avis troqué des règles académiques ponctuelles contre une intégration toujours plus grande de toutes les esthétiques tant historiques que géographiques -ce qui n'empêche pas un académisme de mode, parce qu'il y a à chaque époque peu de réels créateurs et beaucoup de suiveurs. (J'écris par loisir et n'ai aucune prétention à faire oeuvre, je tiens à le préciser). Le seul critère d'évaluation reste donc l'efficacité : la cohérence et l'expressivité de l'oeuvre.    
Pour moi le français, langue peu accentuée, de peu de relief, gagne à être taillé, poli, rythmé dans le vers, ce dont notre poésie et notre théâtre classique témoignent. Mais selon le besoin, en vers blanc comme en vers rimés, en vers réguliers comme en irréguliers, ou encore en vers libres (vers blancs irréguliers), qui débouchent naturellement sur la prose poétique, qui ne s'annonce pas toujours comme telle. Les choses vivantes n'entrent jamais parfaitement dans des catégories.

J'associe la poésie à une concentration du sens : et la forme, l'ambiguïté et la polysémie y participent : d'où la nécessité d'une contrainte créatrice, librement choisie. C'est ce qui rend la poésie difficilement traduisible, ou plutôt la trahison paraît encore plus grande qu'avec la prose. Et pourtant Goethe disait, non sans raison, que la poésie était ce qui restait après une traduction en prose. En effet, libérée du carcan de la versification, la traduction peut au moins rendre le sens principal d'un poème. Mais la poésie n'a-t-elle pas depuis l'époque de Goethe réussi à dire des choses plus subtiles, en travaillant la langue encore plus profondément ? Traduire pour soi-même est idéal pour comprendre un poète, je l'ai fait de l'anglais comme vous (la traduction française disponible était exécrable), et j'ai la chance de pouvoir lire le russe en bilingue (russe qui, fortement accentué, se passe fort bien de compter des syllabes pour faire des vers...), je le fais aussi pour les langues latines. Mais il faudrait tout connaître d'une langue pour deviner les intentions du poète, qui sans doute le dépassent souvent. N'est-ce pas cette part de magie et de mystère qui est le plus précieux dans la poésie ?

LoreleiSebasto
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 28
Localisation : Sion, 1950 CH

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Jeu 18 Aoû 2016 - 16:35

Excessivement intéressant, fleurdelysée,
je m'en vas relire et méditer, vous m'apprenez, c'est divin.
Vous savez titiller les neurones d'une manière adorable.
(Un lien avec votre profession ??)
Richesse rare.

Simplement : l'expression poétique me permet d'exprimer des ressentis inexprimables, ou bien je devrais être peintre excellent ou musicien (ce que je ne suis pas).

Vos remarques sur les traductions me convainquent, mais :
je regrette que pour nous français (l'essence du Monde !) les poésies autres restent la plupart du temps inconnues. C'est pas plus difficile que ça.
Et pour moi européen, je regrette que les poésies et poètes voisins demeurent de parfaits étrangers (pas que les poètes, hélas...).

Merci pour votre long texte structuré. Un régal.
A bientôt.
(Je m'aperçois que je vouvoie, après avoir tutoyé. Seriez-vous ma professeur ?) Courbette

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Ven 19 Aoû 2016 - 0:25

I show my heart to the doctor
He said I just have to quit
Then he wrote himself a prescription
Your name was mentioned in it
Then he locked himself
in a library shelf
with the details of our honeymoon
and i hear from the nurse
that he's gotten much worse
and his practice is all in a ruin

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Akipani le Ven 19 Aoû 2016 - 2:35

pas

Akipani
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 12/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Ven 19 Aoû 2016 - 14:08

Développe, Aki !
Tu blagues ? Tu m'aimes pas ? Tu n'aimes pas le fil ? Tu aimes pas les posts ?
Ou bien tu la joues
"je t'aime moi non plus" ?

Bon, puisque je suis ici : y'en a que ça agace que je tape un texte en anglais (en l'occurrence un extrait de "One of us cannot be wrong", de Cohen,
qui commence par cet adorable

"I lit a thin green candle
to make you jealous of me"

...........oui, parce que moi ça m'agacerait que l'on m'envoie une poésie en russe ou en allemand, sans la traduc', le fil en deviendrait incompréhensible Au dodo !
........
Bisous.

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Revz le Ven 19 Aoû 2016 - 14:30

Hé Febrache te formalise pas trop non plus... on a tous acces a google traduction Wink

I love english I love you

Par contre, citer la source quand ce n'est pas un texte autoproduit c'est bienvenu, merciii, t'assure Very Happy   I love you
deja on sais faire la distinction et puis ca permet d'elargir ma culture (litteraire qui est plus que medicocre  Wink ) parce que moi qui connait pas je sais pas retrouver Wink

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4632
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Ven 19 Aoû 2016 - 15:21

Heureux de ta réponse, Revz.

Les textes de Cohen sont dispos en 10-18, mais tu vas voir sur Amazon (j'ai pas dit : tu achètes!) et tu as un listing complet.

Yeah I love english too.

Non, mais ce qu'il y a de "bien" dans la langue anglaise, ou la lingua latina, voire la grecque, que je connais un peu, c'est que, au-delà de la traduc (parfois mauvaise) je peux mettre en face à face, ce qui est assez jouissif, "corriger" une traduction -surtout en poésie!- parce qu'on n'est pas d'accord avec l'écrit imprimé, et qu'on est un peu assez nul, quand-même, mais qu'on aime les mots du poète, merde !
hé ben oui, ça m'est impossible du russe ou du japonais.

Je rame mais me débrouille en espagnol (=castillan), langue que je n'ai pas apprise, mais que j'aime énormément.

Vraiment sympa, ce fil, on parle entre amis....
Bisous.

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Ven 19 Aoû 2016 - 15:28

PS. A lire : l'énorme colère de Kundera lorsqu'il a lu ses romans traduits en français.
Du coup, il a tout revu/relu/corrigé, changé de traducteur (François Kérel), avant, bien entendu, d'écrire directement en français ses "romans français",
cf un de ses derniers opus "Une rencontre", un livre adorable d'amour de la littérature, particulièrement sud-américaine et de "nos" îles, Gwada-Mâtinique, Aimé Césaire et autres.
Bzzz.

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 21 Aoû 2016 - 0:00

Rien de nouveau ?
Va falloir que je m'y colle pour écrire une belle chanson d'amour, c'est ça ?
Une jolie bande de fainéants, oui !!!

Je m'en vas de ce pas méditer (si je ne m'endors pas Smile )

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 21 Aoû 2016 - 15:30

Ce fil semble mourant et ce n'est pas moi seul qui le réanimerai.

Je retourne méditer (oui, je m'étais endormi Smile Au dodo ! )

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Eauvive le Dim 21 Aoû 2016 - 15:57

Quand l'amitié est semblable à l'amour.

Lettre de François de MALHERBE à son ami Monsieur du PERIER, inconsolable suite à la mort de son enfant :

Ta douleur, du Périer, sera donc éternelle,
Et les tristes discours
Que te met en l'esprit l'amitié paternelle
L'augmenteront toujours

Le malheur de ta fille au tombeau descendue
Par un commun trépas,
Est-ce quelque dédale, où ta raison perdue
Ne se retrouve pas ?

Je sais de quels appas son enfance était pleine,
Et n'ai pas entrepris,
Injurieux ami, de soulager ta peine
Avecque son mépris.

Mais elle était du monde, où les plus belles choses
Ont le pire destin ;
Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L'espace d'un matin.


Puis quand ainsi serait, que selon ta prière,
Elle aurait obtenu
D'avoir en cheveux blancs terminé sa carrière,
Qu'en fût-il advenu?

Penses-tu que, plus vieille, en la maison céleste
Elle eût eu plus d'accueil ?
Ou qu'elle eût moins senti la poussière funeste
Et les vers du cercueil ?

Non, non, mon du Périer, aussitôt que la Parque
Ote l'âme du corps,
L'âge s'évanouit au deçà de la barque,
Et ne suit point les morts...

La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles ;
On a beau la prier,
La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles,
Et nous laisse crier.

Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre,
Est sujet à ses lois ;
Et la garde qui veille aux barrières du Louvre
N'en défend point nos rois.

De murmurer contre elle, et perdre patience,
Il est mal à propos ;
Vouloir ce que Dieu veut, est la seule science
Qui nous met en repos.

Eauvive
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 21 Aoû 2016 - 16:42

Merci, Mijanou.
Oui,
On retrouve de semblables sentiments dans Ronsard (Mignonne, allons voir....)
Et chez......Françoise Hardy (et mon amie la rose....).

On retrouve aussi de très beaux mots chez Montaigne, après la mort de La Boétie.
(On ne sourit pas, dans le fond de la classe !)
"Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer, qu'en répondant : Parce que c'était lui, parce que c'était moi."
A propos de cette amitié, Antoine Compagnon de conclure : "Nous devons les Essais à la Boétie, à sa présence puis à son absence".

Perso, je trouve ça très beau, et j'en suis fort touché.

Tu vois, Mijanou, ose ! Faut s'lâcher !

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Eauvive le Dim 21 Aoû 2016 - 16:46

Oui moi aussi, je connaissais l'amitié de la Boetie et de Montaigne.

J'aime aussi lire l'amour fraternel qui unissait les frères Van Gogh, je m'y suis replongée il y a peu.


Eauvive
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 11/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par ifness le Dim 21 Aoû 2016 - 17:17

C'est exact.
Van Gogh est en plus vraiment mon peintre préféré, j'sais pas pourquoi quand je vois (rarement mais ça m'arrive) une toile de lui en vrai, je me mets à pleurer... Rolling Eyes

Ceci posé, bien des amitiés sont comme des amours, elles explosent en vol (restons avec Van Gogh et pensons à son amitié arlésienne avec Gauguin !)

Quant à l'amitié fraternelle (ou sororale) c'est tout un gros bouquin à elle seule. Compliqué, compliqué. Forcément ambigu quelque part.
Mais je ne remets pas en cause l'attitude du frère de V.G !

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je t'aime

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum