[Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 3 Mar 2016 - 20:25

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Ven 4 Mar 2016 - 18:37

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Sam 5 Mar 2016 - 9:47

Allez on trinque
On trinque et on n’oublie pas
Que c’est écrit partout dans les livres d’Histoire
Inutile de se mentir
L’homme est un connard
Je sais ça se dit pas c’est trop noir
Mais ça ne m’empêche pas d’y croire


avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mar 8 Mar 2016 - 9:43




Un neuf sept sept.
Hashtag angoisse.
Soirée bulles.
Champagne en cagne, on a bu moi et moi jusqu'à la fin de la nuit.
Brune, blonde, rousse, décolorée ou encore chauve.

Alchimie d'une chimiothérapie.
Ruinart en Saint-Amour.
J'ai pris le masque de Captain A et la robe de Joséphine.
Syndrome de Marie-Antoinette prise en tournante dans la Tourette.
Burn-out.
Vide.
Silence.

tip tip tip tip tip tip tip tip tip tip

Toujours la même voix mécanisée sur le répondeur.
J'ai la berlue, d'un hurlu berlue.
Une porte se referme.
Alors je continue de là ou je suis à regarder par le trou de la serrure.


Le trou de serrure:



http://chiennedeviejetaime.blogspot.fr/2012/04/le-trou-de-serrure.htm
l
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 9 Mar 2016 - 20:12

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 10 Mar 2016 - 18:24


J'ai envie d'écarter ta culotte et de glisser ma langue dans l'interstice des rêves qui s'ouvrent ainsi à moi
De pénétrer ton âme par le bas
De me laisser absorber
...................inonder
par ton corps
T O T A L E M E N T
E N T I E R E M E N T


Ancrer des mots par l'intérieur sur ta peau.
Où-tu puises ton élégance
et ou je puisse puiser ma jouvence

Te sentir .ou... .. .......:
[Te sentir sourire de plaisir]

Ultime jouissance
Et déverser, disperser ma semence sur la vallée de tes seins
féconder au plus profond le bassin
ou j'ai tant glissé mes mains avec doigté

Et au matin reposé
recommencer ce cycle
de plaisirs
et
de
V I E



avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Ven 11 Mar 2016 - 12:26


Elle est venue, elle est partie comme ça.
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Parisette le Sam 12 Mar 2016 - 17:18

Coucou Marcel,
Heureusement qu'on te reconnait sur ton avatar (une cuisse pareille ne peut s'oublier Wink), sinon j'aurai pris peur en voyant ton message.
Je te réponds dés que j'ai les 5 posts.

Tu fais un trip Soan on dirait ?

avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1531
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 16 Mar 2016 - 14:08

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 14:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Invité le Ven 18 Mar 2016 - 20:21




Je l'avais vu, mais je me suis demandée l'intérêt de faire une belle enseigne qu'on n'arrive pas à ........ lire ?
Si je fais des liens avec les deux photos sur le fil de Kalthu : entre Tigres et Zèbre, y'a un langage au milieu de la rue où on ne "comprend pas ?", y'a un passage ? ou bien ? ou alors c'est "tri" "balles" ? 
Je mène l'enquête. Peut être j'irai faire une inter view ou un morpion  Very Happy
L'âme hachette (un Bescherelle ?)


Dernière édition par Nath six 6 le Sam 16 Avr 2016 - 21:37, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016 - 16:09



"Un tatouage, un voyage" Smile Je vais rebaptiser cette rue dans le réel, la rue "Zebracrossing".
Si ils mettent du "perché" dans la réalité, mais alors où va le monde ?  Si les tatoueurs font office du Tourisme.... Razz et qu'ailleurs vient plutôt se faire tatouer sur mon territoire ou alors street arter dans mes rues, je vais faire payer moi, une taxe du Haut Potentiel des Hauts de France. Mêmes mes "Prouts", ils les réclament à l'Olympia.
De quoi remettre en cause, tout le bassin de l'emploi   Razz (Il faut dire à ton pote qu'il doit consulter, il a des problèmes de dyslexie dans son enseigne de présentation, et il est un peu à coté de la plaque de son activité en vitrine  Razz


Dernière édition par Nath six 6 le Sam 16 Avr 2016 - 21:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mar 22 Mar 2016 - 11:25

Le temps de me retourner, et elle est passée.
Douce, suave et sensuelle.
Posée et complète.
Entièrement composée d'êtres qui entourent sa définition même, l'existence.
Vous pensez et je suis.
Et si je me met à penser, vous êtes.

Sans vie, rien n'est. Ma vie me parle, me caresse la peau, m'épiderme un peu plus au fur et à mesure que le soleil se lève.
Hier soir, j'ai dormis avec mon enfant. C'est étrange cette chose. On retombe dans une antédiluvienne existence. Des temps anciens ou dans l'humidité et le froid, on se collait corps en corps pour se réchauffer l'existence. On romantise la chose. Nos ancêtres n'avaient pas plus ou moins froid que moi, ils étaient déjà humain.
Alors on écrit sa vie, et la donne change.

On conceptualise l'existence là ou en un sens il n'y qu'à vivre, respirer, manger, déféquer et j'ajoute en accessoire rigoler.


Elle est passée dans ma vie.
Elle est partie de ma vie.
Elle est dans ma pensée.
Mais la vie est là et quand je reprends la route ce n'est plus pour fuir des potentiels au dela, mais pour me rendre dans ces en deça ou des choses pleines de vie, plus subtiles sont bien cachées.
Facile de faire parler les fantômes, plus compliquer de parler aux vivants.

Une chose m'a subjugué sur ce forum de tous temps.
Le mensonge.
La capacité à s'inventer plus qu'à définir clairement à l'autre ce que l'on est. Et à tout seigneur tout honneur, je m’intègre dans cette capacité.
Tous et toute mentent. C'est un fait.
L'autre chose en complément et la capacité à s'inventer de façon unilatérale une existence.
Je suis cela, pas autre chose.
Alors que non... au final tu n'es nullement cela.

Vous savez ce que je suis moi, une forme de poil à gratter.
Mais pas méchant, car aux premières traces d’exéma, je dégage de moi même.
Je suis en mouvement.
Le mouvement c'est la vie.
J'ai envie de tournicoter. Simplement, tournicoter... tournicotons...

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mar 22 Mar 2016 - 21:08

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Ven 25 Mar 2016 - 21:59



avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 30 Mar 2016 - 0:41

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 30 Mar 2016 - 20:52

Les hommes du 21es sont des enfants qui ne prennent aucune responsabilité.
Les femmes du 21es se prennent pour des princesses castratrices.



Ou est l'entre-deux qui s'aura de nouveau me faire rêver ?

J’ai le boyau savant, la merde divinatoire. J’ai même un encyclopénis.
Je vais, je viens, dans le nuitamment-là. Dans l’orageusement lourd. Le luxurieux lugubre.
Étranger, je le suis par les narines.
Les esprits puent, elles hument.
Le suis par les oreilles. Le siècle rit, j’entends un râle.
Le suis par les yeux : je scrute et ne vois rien venir.
Je me dis : “Tu es l’idiot des colloques, des salons, des rassemblements pour la paix, le progrès, l’entente entre les peuples.“
J’en suis l’irrésistible absent.

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 31 Mar 2016 - 13:13


avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 31 Mar 2016 - 22:06



Cela devait être le jour J, celui ou elle allait devenir femme à nouveau.
Elle qui est elle ?  un papillon qui tente de sortir de sa chrysalide d'un battement d'ailes ...

Qui la connait vraiment ?
Qui est elle au fond d'elle ?
Vous, moi, elle, toi ou nous, dans le fond de la chose, on s'en moque...
Retour dans un passé proche à tire d'ailes.

Elle est toute petite, de grands yeux verts, toujours un sourire de façade est elle heureuse cette pitchoune ?  Personne ne le sait et personne ne s'en préoccupe, elle est petite elle ne comprend pas elle n'a pas besoin de comprendre.
Elle vit chez papy, mamie, parce que c'est bien mieux ainsi, maman est amoureuse et ce nouveau papa, que je devrais appeler papa est arrivé dans notre vie ...mais papy mamie ont décidés que c'était pour sa petite vie de vivre avec eux ...loin et près de maman en même temps.
On lui dit qu'elle devra vivre ainsi alors en petite fille docile elle obéis et je elle se tait ...surtout se taire.

Alors elle rêve, elle lis, elle écris, elle obéis et elle grandit.
Elle a une carapace lourde à porter, mais elle garde toujours la tête haute, pour montrer à maman qu'elle vit, qu'elle est pleine de vie ...même quand elle n'en a pas envie, elle sourit ...c'est toujours beau une enfant qui sourit et du coup maman sourit aussi.

Et mon père lui ? qui est il ? à lui je ne lui plait pas, il n'a jamais voulu de moi mais maman me dit qu'il est gentil ...je ne sais pas je ne l'ai jamais vu.

Et la petite grandit et sourit encore ....elle a mal de sourire tout le temps, mais la vie est belle chez papy mamie, c'est ce que maman dit.
La petite a laissé place à l'adolescente, pas rebelle d'apparence, mais au coeur meurtri, alors elle cherche des solutions pour batir sa vie, pour détruire sa vie.
Elle ne sait jamais elle veut vivre, elle veut mourir aussi.
Elle boit, elle plait, elle allume, elle caresse et elle sourit jusqu'à lui.

Fabrice
Le premier, le plus beau, une adoration sans faille, il le sait, je deviens sa proie, j'ai peur de lui, de moi mais je ne recule pas.
Il me soule ce jour là , du whisky, beaucoup trop ......je vais avoir 17 ans et là sans défense assommée par l'alcool, il me prend une partie de ma vie.
Je n'en avais même pas envie mais je l'aimais ...enfin je croyais le lendemain tout est fini ....elle a terni sa vie mais elle sourit comme on lui a toujours appris
et le cercle vicieux commence tel un tourbillon , l'alcool, le sexe pas par envie, pour se sentir en vie.
...à l'intérieur elle est morte depuis longtemps...
Qu'est ce qu'elle cherche dans le sexe ?  les hommes la remplisse, parce qu'elle sent vide.
"Y'a toujours des choses à prendre dans un vagin..."
Elle charme beaucoup, elle se déteste n'a aucune empathie pour elle mais quand ils sont en elle elle se sent vivante, elle jouit et là elle sourit.
Elle sourit pour elle et pas pour les autres.


Papy...
Cette année là elle a tout foiré et son papy est parti, lui son père, oui je dis bien son père , son modèle celui qui lui a tout appris.
Tout le monde est jaloux , mais elle n'y peut rien la petite si son papy l'aime comme sa fille.
Ils sont jaloux et méchants mais quand même elle leur sourit aux tontons et taties.
Et puis il est parti, et l'adolescente le coeur meurtri a eu envie de rejoindre papy.
La descente aux enfers, l'alcool, les joints, le sexe encore et la dépression longue et douloureuse.
Le bac c'est foutu elle ne l'a pas eu.
Comment ???? une si bonne élève comment est ce possible ??
Elle leur sourit ça va aller elle sourit et elle obéit.
Son papy est parti c'est la vie et puis il reste mamie.
Maman vit sa vie , sa petite maman chérie.
Elle a fait des choix de vie mais la l'adolescente ne juge pas c'est la vie , c'est ainsi.

Lui ...le mari...

Bac bis répétita et cette fois youpi maman est ravie, sa fille a reussi.
Quand même on peut en tirer quelque chose  !!!
Et puis il y a lui.
Il est gentil, il a le coup de foudre en mai de cette fameuse année, pas elle elle pense encore à papy.
Lui c'est un homme, il a une situation, il est équilibré et il la regarde comme une femme, pas comme une enfant.
Il va la protéger, il est plus agé qu'elle alors il ne pourra que la protéger.
Oui c'est ce qu'il lui faut.
Les débuts sont déjà chaotiques, il a du caractère, elle en a aussi.
Maman dit que c'est une chance, qu'il est si gentil ...alors elle sourit et ils commencent leur vie.
Il l'aime il lui dit souvent, il lui écrit.
Elle sourit à la vie pour une fois.
Elle plait toujours mais là elle s'en défend...pourquoi les hommes la regardent ils toujours comme ça ?

Les années passent et nous voilà en 1999, il lui a demandé, elle a dit oui ils s'aiment, se le disent , il la protège.
Sexuellement ce n'est pas l’Everest, c'est doux et rassurant plutôt, mais c'est mieux comme ça...du moins le crois t elle.
Et ce jour là, un jour de juillet juste avant leur mariage ....c'est le chaos.
Il ne rentre pas ...il est sur la route...allongé inconscient entre la vie et la mort, la faute à la vie ? et là tout s’arrête pour elle elle a 22 ans et on vient de lui couper les ailes.
Le mariage est annulé, entre opérations et rééducation, dépression, dureté de la vie, procès ...ils ne se le diront pas mais elle au fond d'elle elle sait que quelque chose s'est cassé, il ne sera plus jamais le même.
Malgré tout ils se marient et ils sourient devant les invités ils sourient à la vie.
Et puis l'envie d'un petit oui un petit être bien en vie à chérir pour compenser.
C'est mal c'est bien ?
Elle s’appellera Zélie, petite tornade bonne humeur.
Mais dès sa sortie, elle ne l'habite plus sa maman chérie, et maman pleure, souvent.
Mon dieu qu'elle aime sa petite chérie.
Et la vie va ainsi , maman travaille loin mais qu'importe elle profite de sa petite chérie, papa voyage pour le boulot parfois, mais maman sourit il faut bien c'est la vie.




Et puis voilà Sidonie, est ce bien ou mal.
Maman a prévenu est ce une bonne idée ?  ils ont déjà eu des hauts et des bas.
Mais elle sourit oui elle sourit à la vie et elle rassure.
Et la petite Sidonie entre dans leur vie.
Elle reste à la maison, c'est plus son désir à lui mais elle a obéit.
C'est bien c'est mal ?
Et puis le chaos et la descente aux enfers recommence.
Elle se détruit mais on ne le sait pas encore.
Elle souvent à l’hôpital, mais on ne sait pas pourquoi, on cherche on ne trouve pas cela prendra 4 ans avant de savoir, de comprendre.
Lui ne comprend pas, lui ne supporte pas, quand elle est malade c'est pire encore ils se disputent,elle crie et lui aussi.
Il a peur,? il s'en fiche ? il hausse les épaules quand elle lui pose la question.
Et puis un jour on a compris cette fameuse maladie.
Elle la détruit petit à petit.
C'est le principe de ses maladies, certains diront même que c'est le corps qui se venge contre lui même, et le foie c'est la colère refoulée.
Elle n'est pas très heureuse, mais elle est protégée.
Elle pense qu'il l'aime mais surtout il la protège.
Si elle partait qui la protégerait elle et ses petites chéries.
Mais son autre moi, elle la femme se bat en dedans.
Elle a besoin d'évacuer son désir d'être femme.
Elle aime le sexe, elle aime plaire, même si elle se déteste.
Elle cherche, elle cherche elle vit quelques expériences, dont une avec des amis.
Et puis il y a Jérôme, très sexuel comme elle, il est loin, la relation est virtuelle, ils parlent de tout de leurs fantasmes, de leur coté débridé, lui n'a pas peur il est pareil qu'elle
le sexe la rend vivante elle le sait.

Et puis un jour il y a lui ...toi, moi, nous.
Et en quelques jours il bouscule tout, elle vacille, il est celui.
Celui qui quoi ?
Qui lit en elle.
Oui comment fait il ?
Elle ne le sait.
Il lui a redonné une paire d'ailes.
Mais tel Icare elle a peur de se bruler.
Elle a peur de tout bousculer.
Oui elle elle a de l'empathie pour elles, pour lui le mari mais pas pour elle.
Parce qu'elle a toujours vécu pour eux mais pas pour elle.
A quoi ça sert d'avoir des ailes quand on est dans une cage dorée  ?
Lui TOI il a la clé de la cage doré, oui il l'a trouvé.
Mais c'est difficile de sortir d'une cage dorée, rassurante même s'il elle n'est pas grisante.


Ca devait être aujourdhui, l'ouverture de la cage dorée et pourtant elle n'a pas osé.
Toujours cette peur de se bruler.
Alors au lieu de déployer ses ailes, elle se recroqueville comme un animal blessé dans sa petite cage dorée.
La porte est entrouverte.
Elle espérait et elle a reculé encore.
Ca devait être aujourd’hui le déploiement des ailes.
Mais le petit animal reste enfermé.
Mais elle sourit parce qu'elle vit.
Elle sourit parce qu'il lui donne envie d'être en vie.
Ses nouvelles ailes ne sont pas brulées, elle sont juste recroquevillées dans la petite cage dorée.

La vie c'est frémir, assouvir, offrir, aimer, désirer, partager. C'est ressentir sans mentir, jamais oublier, toujours espérer.

Evangile selon MEPU ; "Pardonnez nos enfances, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont enfanté' - Psaume 0-31 Epitre 5
avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Jeu 31 Mar 2016 - 22:14

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Dim 3 Avr 2016 - 22:15


avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par fleur_bleue le Ven 15 Avr 2016 - 9:33

Console Bisous
avatar
fleur_bleue
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3767
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Saltymbanque le Sam 16 Avr 2016 - 23:39

et bah ......
avatar
Saltymbanque
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1660
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : in the sky with diamonds

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Mer 20 Avr 2016 - 23:25

À l’origine, la Raison caressait l’espoir d’encager l’animal dans l’homme, ou de l’y neutraliser à jamais. C‘était le prix à payer pour l'amélioration de l'espèce, ses progrès en intelligence, en épanouissement de soi. Soit dit en passant, l'animal a toujours eu bon dos, depuis la religion et les Encyclopédistes. On ne l'aime que domestique, ou dompté, comme dans les cirques. La rationalisation n'a pas tué la bête dans l'homme, l'histoire récente le prouve, mais elle lui a donné un compagnon, l'androïde.
On n'est plus assez psychologue ni intuitif pour mesurer les conséquences d'une telle cohabitation, dans l'avenir.

Je crois, pour ma part, que lorsque la bête est immonde, l'androïde l'est également.
On ne sait pas, en soi nuitamment, ce qui se passe entre l'androïde et la bête. On sait seulement que l'androïde n'a pas d'odeur, donc qu'il est moins repérable. Quant à la bête, il faut reconnaître que l’esprit de la raison n'a fait aucun effort pour en conserver, ne fût-ce que sous une forme forcément atténuée, ce qu'elle a de plus que nous : son flair, cette sorte de faculté extraordinaire qu'elle possède de sentir venir de très loin le danger, l'ennemi de la vie, en l'occurrence. À force de dénigrer la bête - je veux dire, en vrac, les instincts - la pensée désincarnatrice en a perdu ce que notre animalité pouvait nous léguer de meilleur : ses narines frémissantes, ses yeux perçants. C'est là que se situe l'existence de l’androïde, et ainsi que s'explique, dans la modernité pensante, la pénurie de visionnaires, de prophètes, la grande crise de la sagacité. L’androïde agit, il ne prévoit pas. Il marche à la catastrophe, entraînant avec lui l'esprit désensorialisé.

Et pendant ce temps-là, on continue d'émettre des idées, de les assener, d'arborer des convictions, politiques et autres, de prétendre faire des choix de société. On en oublie la machine ou les machines, surtout celle de l'idole matérielle, dominante. Et moi, comme un têtu débraillé, mû par la dynamique insensée des pulsions verbales dans un corps qui ne tient encore debout que grâce à ça, je persiste à « voir » la machine avant d'« entendre » les idées. Je n'y peux rien, c'est ainsi. J'en suis à me demander dans quelle machine elles vont s'engouffrer, ou laquelle va les happer, pour en faire matière à désespérer de tout, sauf matière à désespérer les marchands, les cupides et les puissants.

Mais je ne me le demande pas longtemps. Les idées, les convictions, politiques et autres, vont se jeter dans l'idole matérielle, qui a mondialisé sa machine, la machine de l'Avoir. On croit vivre dans des sociétés où les idées s'entre-déchirent, et les nationalismes, et les internationalismes et les religions et les crédulités et les incrédulités. Ce n'est qu'en partie vrai, assez pour qu'à l'examen on y discerne la cause de tous les maux du monde. Alors que la cause, c'est plus vraisemblablement le mode d'adhésion des idées à la machine matérielle, soit par rationalisation éhontée, soit par obscurantisme irrationnel.

On est si heureux, dans nos pays « libres », d'afficher des croyances, des succédanés tremblotants de croyances qui furent jadis des dogmes, aussi inflexibles qu'une statuaire, peut-être les saccades nostalgiques de quelque utopie, depuis lors frappée d'hébétude, on ne sait jamais avec les déboires du lyrisme, mais comme c'est devenu dur, de nos jours, d'entreprendre une belle révolte, désintéressée, à défaut d'une révolution, par avance corrompue.

Marcel Moreau
Quatuor pour une autre vie.

Si j'ai loupé des bouts d'existences, j'ai réussi bon grès, mal grès, cahin caha à me construire une essence qui maintenant que le calme est de fait dans ma vie, me permet d'entrevoir la perspective d'un non-avenir de façon souriante et apaisante.
Le nihilisme peut devenir un humanisme.
L'antispécisme aussi.
Ma composante est multiple et là, moi, je pense à vous qui vous ne pensez plus à moi.
Et j'aime cela.


avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Le Don qui Chante le Sam 23 Avr 2016 - 14:47


"chantons les clichés

encore du rimmel
des énormes bagues
et de vastes franges

pommeau de l'arrosoir au pied des sycomores
l'auto dont les pneus fondent entre les noistiers

visage noir et blanc de la diva colorature
- parfois le cadre est rond il n'y a plus
qu'à transporter le monument
jusqu'aux pompes funèbres

goutte contre la vitre frémit sinue
quelque chose d'elle continue

voix blanche tremble et ne vibre plus
tenant le dernier lustre dernière

écaille de la note".
Etienne Paulin

avatar
Le Don qui Chante
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1161
Date d'inscription : 05/01/2016

https://rhesussocial.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Parental advisor - Interdit aux -18 ans] Présentation musicale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum