Le tatouage : votre rapport au corps

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Invité le Ven 21 Nov 2014 - 20:57

je voudrai mais j'attends qu'on invente celui qui ne pique pas .... bref.... ça peut durer encore longtemps Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Mystery le Dim 4 Fév 2018 - 1:49

.


Dernière édition par Mystery le Jeu 29 Mar 2018 - 4:52, édité 1 fois

Mystery
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par H@use le Lun 5 Fév 2018 - 11:37

Toujours voulu me faire les avant bras, ça viendra.

Quand je bossais en métro, c'était exclu pour le taf. Ici pas de soucis, quand j'irai à Tahiti j'y penserai

Pour l'instant j'ai ça, fait loin, très loin :

avatar
H@use
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 556
Date d'inscription : 08/11/2017
Localisation : Tribu de Luecila

https://www.instagram.com/toketa_photography/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Mister_Seven le Sam 10 Fév 2018 - 23:08

J'en ai deux. J'avoue, la démarche n'est pas très originale et moins approfondie que pour certains zebrinternautes de ce sujet : par effet de mode sans doute, par esprit anti-conformiste (même si de plus en plus de personnes sont tatouées, surtout les gens de mon âge) et pour exprimer des facettes profondes de ma personnalité.

Le premier est un triangle impossible auquel j'ai ajouté des ombres et un anneau entrecroisé de manière impossible, au-dessus de mon coude gauche, fait quand j'avais 20 ans. Ca symbolise à la fois mon esprit scientifique et général (un peu tordu et qui peut surprendre mais amuser), mon amour des illusions d'optique que déjà petit je dévorais (maintenant que je me sais zèbre je comprends mieux !), et la beauté simple de la géométrie et de l'abstrait.

Le deuxième est une image de Calvin et Hobbes se fendant la poire (pour ceux qui ne connaissent pas la BD c'est un gamin de six ans qui entretient des conversations profondes et philosophiques avec son tigre en peluche qui prend vie dans son imagination). Parce que j'aime les BD, parce que comme Calvin je me sens plus proche des animaux que de certains humains (même si je ne suis pas misanthrope comme lui), parce que comme lui j'ai une grande imagination et des réflexions décalées avec ce qui était/est attendu des gens de mon âge, gamin comme adulte. Et le tigre étant un de mes animaux préférés. Ils sont au-dessus de mon rein droit. (Je peux vous dire que j'ai douillé pour celui-là...).

Je ne compte pas m'arrêter là. C'est vrai ce qu'on dit, que passé le premier ça devient une drogue, même si 4 ans séparent le premier du deuxième. J'ai une liste (le prochain devrait sans doute être un ambigramme de mon prénom, tant pis pour le côté narcissique, c'est censé rappeler une époque où je faisais les ambigrammes des prénoms de toutes mes connaissances, et j'ai fini par en faire une des seules branches d'art méconnus où je me débrouille, ça amusait les gens et les impressionnait aussi, et ça symbolise une fois de plus mes passions souvent atypiques !). Un ambigramme pour ceux qui ne connaissent pas c'est un mot qui est écrit de telle façon que si la page est retournée de haut en bas, on lit le même mot (ou par variation un autre mot). Un exemple simple ici :


Je prends conscience, au moment où je lis ce message, que tous ces tatouages réalisés ou à venir, ont trait à ma "particularité", directement ou indirectement. Je me demandais si quelques-uns d'entre vous s'étaient fait tatouer quelque chose en rapport avec votre zébritude ? Parce que je commence à y songer.
avatar
Mister_Seven
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 96
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Hyaden le Sam 10 Fév 2018 - 23:57

Grande envie ; mais je ne suis pas certaine que ma peau tolère. :/
avatar
Hyaden
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 612
Date d'inscription : 12/12/2017
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Invité le Ven 23 Fév 2018 - 23:14

C'est par la peau qu'on fera rentrer la métaphysique dans les esprits. - Artaud

Ni une, ni deux :

Alors le premier c'était /est un cercle par vraiment fermé, bleu, sur le poignet gauche, coté paume.
Pour représenter un peu comme Ouroboros, le cercle, l’éternel retour, je sais pas comment dire.
Bon, je sais pas si je suis très satisfaite, au pire ça se retravaille. Le second c'est pour très bientôt (je le sens poindre), sur la nuque : fil d’Ariane. Ensuite y'aura ailleurs qui sont déjà pensés, mais chaque chose à murir.
Donc symbolique, mais aussi esthétique, ils ne sont pas posés au hasard, la couleur importe etc..

ça pique un peu, mais ça va. Après dépends de son seuil de tolérance.

En tout cas j'ai hâte pour le deuxième, c'est comme si il me manquait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par LadyKate le Mer 11 Avr 2018 - 19:57

J'en ai 4
Le premier fais avec ma moitié de l'époque à l'intérieur du poignet (sensible).
Les seconds représentent mes initiales dans la nuque (sensible j'adore) mais je pense les refaire car mal exécuter.
Le quatrième est le plus grand sur les cote coté droit : un hirondelle vintage, pour moi elle représente la féminité que je n'arrive pas à faire émerger de mon être.

Je pense que se faire tatouer n'est pas anodin, il faut être conscient que c'est indélébile, généralement et normalement cela représente une partie de soi, de notre vie, de notre histoire.

Personnellement pour moi c'est cela, en plus d'être un moyen de me démarquer, je suis plutôt une personne d'exubérante, j'ai les cheveux rouge et une grande bouche pour rester polie ^^
avatar
LadyKate
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 36
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Invité le Mer 2 Mai 2018 - 18:36

ποίησις

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Helhest le Mer 2 Mai 2018 - 22:10

Peut être un jour pour moi. Si je n'étais pas aussi sensible/douillet, j'en aurais peut être depuis un moment, deux des hommes de ma famille en ont, du coup c'est "familier" pour moi, j'ai juste peur de mal tolérer le moment à passer. Je sais déjà à quel emplacement m'irait (bras droit, à moitié caché par le t-shirt), mais je ne suis pas encore arrêté sur le visuel. Je considère que le tatouage n'a de valeur que s'il est personnel et exprime quelque chose de fort (comme l'acte en lui même qui n'est pas anodin), c'est donc moi qui concevrais le visuel, aussi intemportel que possible, quitte à l'adapter aux contraintes techniques. Choisir du tribal juste parce que l'on aime bien (par exemple) c'est bon pour les fashion victims.
avatar
Helhest
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 91
Date d'inscription : 22/02/2018
Age : 28
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Lalilala le Mer 2 Mai 2018 - 22:27

Après des années à trouver cela très beau sur les autres sans en avoir envie pour moi (le côté permanent du tatouage, je préférais le côté éphémère et changeant des piercings), je me prends depuis quelques temps à avoir envie de permanence et à visualiser de façon -certes encore floue- les contours d'un encrage à un certain endroit de mon corps... Affaire à suivre

Lalilala
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 18/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Xav06 le Mer 2 Mai 2018 - 22:53

Alors, je pense que j'ai bcp de respect pour mon corps de manière générale. Lorsqu'on m'a dévitalisé une molaire, je l'ai assez mal vécu, j'ai eu l'impression qu'on m'amputait d'un membre. Encore aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on m'a enlevé une partie de mon corps.
Concernant le tatouage, je trouve qu'il y a quelque chose de fascinant. J'ai souvent eu envie d'en avoir un, mais :
1) je ne suis pas sur que le tatou qui me plaise aujourd'hui me plaira encore dans 2, 10, 20, 50 ans
2) mon corps change constamment, musclé, moins musclé, un peu gros, mince... donc je n'ai pas envie qu'un dragon flamboyant se transforme en baleine volante.
3) pour les tatou noir, la couleur devient dégeu passé quelques années, de plus, avec le temps, l'encre se diffuse dans la peau, et toute la finesse du tatou d'origine se transforme en grosse buvard délavé.
4) un petit tatou, ça ne m'intéresse pas, si je devais en faire un, ca partirait de la jambe pour arriver sur l'épaule (au minimum), tant qu'à faire les choses, autant les faire bien, mais :
4a ) j'ai pas envie de souffrir le martyr
4b ) si jamais ça ne rends pas ce que je veux, ou que le tatoueur loupe ne serait ce qu'un détail, je me pendrais aussitot

et puis

5) supposons que j'ai encore la chance de trouver l'amour de ma vie (l'espoir fait vivre), je préfère avoir mes chances au naturel, la personne qui est susceptible de me plaire ne serait pas forcement admiratrice des tatous (je pense qu'on doit s'en lasser)

A part ça, j'ai déjà dessiné un super phénix pour un gars qui voulait meubler son corps avec son dragon.

Et d'autre parts, j'ai une amie qui, a une mauvaise période, voulait se faire un grand tatou avec sa phrase philosophique du moment, je lui ai conseillé banalement de ne pas transformer son corps en panneau d'affichage de son mal-être, et cette simple remarque l'a beaucoup perturbé, elle m'en a reparlé en me disant que c'était vrai et qu'elle n'en avait pas eu conscience. Du coup elle a changé d'idée et s'est fait un jolie petit couple d'irondelles sur le poignet


Dernière édition par Xav06 le Mer 2 Mai 2018 - 23:03, édité 1 fois
avatar
Xav06
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 367
Date d'inscription : 10/04/2018
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par JieJou le Dim 6 Mai 2018 - 21:49

Lorsque mon grand père est mort, j'ai eu une envie irrépressible de me faire tatouer un bras.

Un rosier, ces roses que je voulais lui offrir.
avatar
JieJou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 28
Localisation : Du côté de Toulon...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par ED. le Lun 7 Mai 2018 - 22:17

J'ai un arbre sur le bras. J'aime les arbres (je joue tout le temps à imaginer des formes/ personnages comme avec les nuages ou les montagnes). Je dessine beaucoup, partout, et je voulais un dessin sur la peau. J'ai aussi le souvenir des illustrations esquissées/griffonnées dans Nadja, comme un réseau symbolique et qui m'ont fasciné plus jeune (J'ai un truc avec les symboles, les significations, les codes etc...). C'est drôle je n'avais plus pensé à ce livre depuis un moment.
Quel rapport ? J'aime bien les gens tatoués qui en ont plein, même si certains tatouages sont délavés, ou maladroits, ou étranges, ou très differents les uns des autres, comme un bric à brac ou une carte au trésor. Depuis quelques années les tatouages multiples faits en peu de temps qui se ressemblent tous pour être à la mode ont moins ce charme là. Mais c'est le jeu.

Je n'en voulais qu'un mais il y en aura peut-être un prochain pour recouvrir ou jouer avec une cicatrice d'opération trop souvent mal interprétée... j'ai beaucoup d'idées différentes, donc sans doute pas la bonne encore.

ED.
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 30/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Seepra le Mer 6 Juin 2018 - 0:26

Je suis tatouée aussi.

Un seul pour l'instant, une grande composition florale sur tout l'avant-bras avec une pivoine, un coquelicot, une fougère et un bleuet, quatre plantes qui représentent chacune un aspect de ma personnalité à multiples facettes ainsi que des souvenirs liés à des événements survenus dans ma vie. C'est très symbolique pour moi et je m'en fiche éperdument que les autres l'aiment ou pas, je suis heureuse de me réveiller chaque matin et de voir que j'ai pu graver mon esprit sur mon corps.

Pour moi le tatouage est une étape à passer dans une vie, quelque chose de rituel, mais uniquement quand on se sent prêt et sans copier celui que la dernière célébrité en vogue a fait. C'est un art que j'admire et respecte et pour cela je le fais, sans me soucier des conséquences, c'est vrai.
En tant que future professionnelle de santé, on me dit toujours qu'il faut être tiré à quatre épingles, et oh-là-là les tatouages, les piercings, jamais ! Mais je garderais mes 6 trous aux oreilles et mes tatouages, pas comme un coup de gueule à la société, mais parce que j'estime avoir le droit de faire ce que je veux de mon corps. On me dit qu'il faut que le médecin/pharmacien/etc. soit impeccable pour respecter le patient, mais j'estime qu'un tatouage est plus hygiénique qu'un médecin qui fume après la consultation.
Alors je suis prête à fermer ma blouse jusqu'en haut, et à descendre les manches épaisses même en été pour les cacher si j'y suis obligée, mais personne me forcera à les retirer. De plus en plus les moeurs évoluent, et j'ai espoir qu'un chef de service ne me refuse pas dans le département de mes rêves à l'hôpital à cause de ça.

Deux autres sont à venir : un renard (mon animal totem) toujours sur l'avant-bras et une sirène miniature sur le pied (pour ma passion : la plongée sous-marine).   Very Happy


Dernière édition par Seepra le Mer 6 Juin 2018 - 23:33, édité 1 fois
avatar
Seepra
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 26/12/2015
Age : 20
Localisation : Derrière la vitre de l'animalerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Tatayoyo le Mer 6 Juin 2018 - 6:52

Hier, suite à une séance très intense d'hypnose chez ma psy, j'ai visualisé pour la première fois de ma vie quelque chose d'extrêmement puissant en moi.

J'ai toujours eu une confiance en moi inexistante et j'étais littéralement au fond du trou hier, les séances d'hypnoses étaient de plus en plus inefficaces et les journées s'enchaînaient en alternant moment neutre et dépression pure.
Je pensais que je ne m'en sortirai pas à termes.

Et puis c'est là que je l'ai vu. L'être qui existait en moi.

Elle m'a demandé d'invoquer mon guide spirituel. J'ai visualisé alors comme je n'ai jamais visualisé auparavant un grand et magnifique félin polymorphe. Puissant et majestueux. Un être digne et respectable, en même temps chef et ancien d'une tribu à tradition chamanique.

Je suis sorti de ma séance convaincu. Convaincu que ce félin existait quelque part en moi et la première chose que j'ai faite a été de regarder mon avant bras gauche en me demandant comment j'allais le représenter. Comment j'allais faire honneur au puissant roi qui s'était manifesté ce jour là.

Pour la première fois de ma vie, j'ai sérieusement envisagé un tatouage car il représente quelque chose d'absolument essentiel pour moi. Comme un rappel de celui qui est vraiment là, de celui qui se cache derrière ce faux self pour que je puisse me reconnecter à tout instants avec ce que j'ai ressenti ce jour-là, avec celui qui m'a probablement sauvé du pas de trop. (Ce n'est peut-être rien pour vous mais il faut savoir que je n'ai jamais envisagé le moindre tatouage dans ma vie. Pourquoi ? Je ne voyais rien de suffisamment important qui pourrait valoir le coup d'en marquer mon corps à vie. Et puis j'ai reçu une éducation très stricte également à ce sujet de la part de mon père qui a toujours été contre.)

Mais comment représenter dignement un félin polymorphe ? Pour un geste aussi important et significatif que le marquage symbolique et définitif du corps je ne voudrai pas qu'un imposteur s'invite sur mon poignet gauche. Toute une problématique que je n'arrive pas à résoudre et que je ne résoudrai probablement jamais tant aucune illustration ne semble lui rendre justice.

Indécision indécise.

Et je raconte ma vie.
avatar
Tatayoyo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 26
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Sebj le Dim 10 Juin 2018 - 10:05

@Tatayoyo : Dans ta tête, quels traits du félin voudrais tu faire ressortir ? quels autres animaux s'invitent à la fête ?


Pour ma part, je me suis fait tatouer par deux fois. Les deux en motifs polynésiens. Ils racontent l'histoire de ma vie : mes séparations, mon divorce, mon fils etc... Dans plusieurs posts précédents, il est ressorti un certain plaisir lors du passage de l'aiguille sur la peau. Je vous confirme que c'est le cas selon la partie du corps. Mon premier (la plus grosse pièce), sur la cuisse, passe sur l'artère fémorale, et je peux vous assurer que j'ai serré les dents. Pourtant je ne suis pas sensible à la douleur.

Le tatouage a été pour moi non pas une volonté de me réapproprier mon corps, mais d'une raconter mon histoire et deux montrer que j'étais le seul décideur de ce qu'il devait lui arriver. Puis après, j'ai commencé la musculation, pour continuer à faire évoluer moi-même ce corps.

Mais l'esprit reste le plus fort. Car quand le moral ne va pas, rien ne suit. Et c'est bien lui avec qui il faut vivre en harmonie....

Sebj
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 09/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Tatayoyo le Dim 10 Juin 2018 - 10:27

Justement, là est le problème.

Le félin que j'imagine est... parfait. Dans le sens, il est polymorphe et peut prendre plusieurs formes, il s'adapte à la situation.

Si on devait le définir je dirai qu'il a la majesté du lion, la puissance du tigre, l'agilité de la panthère et l'allure du léopard. Même quand je l'imagine d'un instant à l'autre il change de forme, c'est comme un être de pure énergie à l'allure féline et aux caractéristiques divines. Il y a néanmoins des caractéristiques qui ressortent, il n'a pas de crinière et est plus proche du léopard que des autres félins en terme de silhouette. Imposant mais suffisamment svelte pour savoir grimper aux arbres tout en ayant la prestance d'un roi.

La robe néanmoins n'est pas tachetée, elle semble plus unie, j'ai encore du mal à bien la visualiser. Bref, je n'en suis pas sorti ^^'

En fait il faudrait que j'arrive à le dessiner.

Et avant ça que j'apprenne à dessiner.

Edit.
Mon Dieu, j'ai tellement l'air de me branler la nouille quand j'en parle. J'espère ne pas donner cette image de moi. ><
avatar
Tatayoyo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 26
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Chasseur de trolls le Lun 11 Juin 2018 - 17:25

Φύσις κρύπτεσθαι φιλεῖ

Chasseur de trolls
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 372
Date d'inscription : 24/05/2018
Localisation : Dans un pays héroïque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Sebj le Lun 11 Juin 2018 - 17:38

Tatayoyo a écrit:Justement, là est le problème.

Le félin que j'imagine est... parfait. Dans le sens, il est polymorphe et peut prendre plusieurs formes, il s'adapte à la situation.

Si on devait le définir je dirai qu'il a la majesté du lion, la puissance du tigre, l'agilité de la panthère et l'allure du léopard. Même quand je l'imagine d'un instant à l'autre il change de forme, c'est comme un être de pure énergie à l'allure féline et aux caractéristiques divines. Il y a néanmoins des caractéristiques qui ressortent, il n'a pas de crinière et est plus proche du léopard que des autres félins en terme de silhouette. Imposant mais suffisamment svelte pour savoir grimper aux arbres tout en ayant la prestance d'un roi.

La robe néanmoins n'est pas tachetée, elle semble plus unie, j'ai encore du mal à bien la visualiser. Bref, je n'en suis pas sorti ^^'

En fait il faudrait que j'arrive à le dessiner.

Et avant ça que j'apprenne à dessiner.

Essaie d'aller voir un tatoueur spécialisé dans le réaliste. Explique lui ton projet il pourrait t'aider. Il y a de sacrés ravagés dans le milieu lol

Tatayoyo a écrit:Edit.
Mon Dieu, j'ai tellement l'air de me branler la nouille quand j'en parle. J'espère ne pas donner cette image de moi. ><

Non pas que pour ça lol

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Sebj
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 09/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Tatayoyo le Lun 11 Juin 2018 - 18:57

Sebj a écrit:Non pas que pour ça lol

Il y a un sous-entendu là ou je n'ai pas compris ?
avatar
Tatayoyo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 26
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Chasseur de trolls le Lun 11 Juin 2018 - 19:06

Tatayoyo a écrit:
Sebj a écrit:Non pas que pour ça lol

Sous-entendu ?

Apparemment oui.

Chasseur de trolls
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 372
Date d'inscription : 24/05/2018
Localisation : Dans un pays héroïque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Tatayoyo le Lun 11 Juin 2018 - 19:43

Bon...

Et bien ça m'apprendra à parler de ce que je ressens. Ca fait plaisir.
avatar
Tatayoyo
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 17/05/2018
Age : 26
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Sebj le Lun 11 Juin 2018 - 20:04

Non du tout lol désolé humour de merde 😉

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Sebj
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 09/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Jérémy34 le Lun 11 Juin 2018 - 21:13

Tatayoyo a écrit:
Et puis c'est là que je l'ai vu. L'être qui existait en moi.

C'est intéressant.

L'énergie prend des formes multiples et infinies.

Et elles changent.

Nous avons souvent envie qu'elles ne changent pas.

L'envie de ne pas changer est une forme de souffrance.

____________________________________________________________________________________________________________________

MOA : Personnellement je n'aime pas les tatouages, ni sur les autres ni sur moi, mais je ne suis pas les autres et je les accepte, par contre être en relation intime avec un corps tatoué a tendance à annuler mon désir. Sauf peut-être certains tatouages à caractères érotiques...

Dosage Pouvoir-Puissance, probablement.

____________________________________________________________________________________________________________________

Quel est donc ton animal totem ?

Sachant qu'il peut changer, mais il a jailli en toi comme un félin, donc la première apparition quand la porte s'est ouverte et que la lumière est entrée.

Attention, cela peut modifier ta perception de ton guide spirituel, je t'invite donc à prendre cela comme une simple image non connectée à toi.
Miaou:



Maintenant, que ressens-tu ?

Et un animal-totem symbolisé, sans véritable forme animale, y as-tu pensé ?
avatar
Jérémy34
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 742
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 35
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tatouage : votre rapport au corps

Message par Chasseur de trolls le Mer 13 Juin 2018 - 19:26

Rdv pris pour le quatrième.

Je crois que je suis accro.

@Jérémy : Moi si je devais choisir, ce serait clairement le chat mon animal totem !

Je suis un chat.

Ouaf !

Chasseur de trolls
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 372
Date d'inscription : 24/05/2018
Localisation : Dans un pays héroïque

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum