Comment sortir de la dépendance affective ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Ven 8 Juil 2016 - 16:05

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 19:54, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sarella le Ven 8 Juil 2016 - 21:54

Je ne sais pas si les surdoués sont particulièrement susceptibles à la dépendance affective mais je crois qu'un traumatisme d'abandon peut entraîné la douance. Quand on fait sans cesse attention à prédire les réactions des autres pour qu'ils nous aiment et nous rejettent pas, on devient forcément malin.

Je ne suis pas à ton niveau de dépendance affective mais je pense bien qu'il y en a qui s'en sortent. Le contraire serait étonnant.

Ce que je peut te conseiller, c'est de lire un maximum sur le sujet, de t'interroger énormément sur tes processus mentaux et des pensées anxieuses. Ce que, je pense, tu fais déjà
Ensuite, tu trouveras toi-même la voie qui te convient.

J'allais te proposer une technique qui consiste à s'interroger sur ses angoisses en se demandant par exemple "Et si vraiment ce que je crains arrive, qu'est-ce qui se passera? Et après? Est-ce que ce sera grave? Est-ce que je ne pourrais pas m'en sortir?".
Mais peut-être tes niveaux d'angoisses sont encore trop fort pour que cette technique soit efficace.

Tu as déjà essayé des trucs?

Sarella
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 109
Date d'inscription : 02/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 8:24

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 19:57, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 8:56

Salut,

Je pense qu'il serait intéressant que tu réfléchisses, en relisant ton message, à la représentation que tu t'es faite de ta vie. Avant de savoir parler - donc avant 1 ou 2 ans - tous les enfants ont une peur de l'abandon, pas besoin d'avoir compris quelque chose pour ça, c'est un âge où on ne se "représente" pas les personnes qu'on ne voit pas.
L'interprétation que tu en fait, l'idée "d'avoir déjà compris", c'est probablement une construction a posteriori. Ce faisant, est-ce que tu ne transforme pas ce qui était un comportement naturel, valable pour l'ensemble de la population, en un cadre spécifique à toi, qui te définirai, et que donc tu serai forcée de respecter, et incapable d'en sortir ?
On se crée souvent nos propres prisons mentales, et je pense même qu'on a tendance à s'y accrocher, et à les renforcer en pensant que ce sont ces difficultés, ces épreuves qui nous définissent.

Il faut se méfier de notre passé, on ne le voit que d'après nos souvenirs, qui sont toujours parcellaires, parfois faux, est basé sur une relecture actuelle d'une interprétation qui ne l'est pas. T'attacher à ce qui t'a marqué quand tu avais 5 ans, c'est renforcer une impression, un sentiment exagéré, basé sur une compréhension imparfaite de la situation (déjà adulte on a du mal à saisir une situation dans son ensemble, alors à 5 ans ...), et plus tu la renforce, plus tu t'imposes la situation.

C'est un peu de la psycho de comptoir juste avant la fermeture que je te fais là, mais le conseil (et il faut se méfier des conseils aussi :p) c'est comme l'as dit Sarella, interroge tes angoisses, et le cadre qui, à force de te "définir" finit peut être par te faire agir uniquement dans ce même cadre, en te persuadant que tu ne peux faire autrement.

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 14:44

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 19:58, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 16:02

Je n'ai pas vraiment de réponse :p

Je ne voudrais pas faire un parallèle abusif avec mon cas - mais on parle tous de nos expérience, finalement, difficile de parler d'autre chose que de ce qu'on a vécu.
On est tous humains, et on a tous besoin, en envie, d'affection. On est tous différents, zèbres ou non. Nos différences cependant, selon les points sur lesquelles elles portent, vont plus ou moins nous inclurent ou nous exclure. Pour caricaturer, le "génie physique", plus fort, plus agile, sera admiré, le "génie chiant qui sait tout" sera plutôt jalousé et exclu. Je caricature parce que ce ne sont pas les seules différences, probablement même les moins significative mais on les retrouve souvent - parce que très visibles - dans les représentations qui sont faites.
Quand, pour des raisons qu'on ne comprend pas, on est exclus de l'amitié, de l'amour et de l'affection qui y est liée, on va la chercher là où on le peut. Dans sa famille par exemple.
Quand par hasard on arrive à être en couple - parce que parfois les différences étonnent, intéressent - alors on est en situation paradoxale. On a trop d'attente, et on donne trop (on fait peur), et en même temps on ne sait pas comment donner. Quand il y a en face quelqu'un qui a vécu de nombreuses expériences amoureuses, il/elle a eu le temps de se planter, d'apprendre, étant jeune, avec des personnes dans le même cas qu'il/elle. Ça crée du coup un différentiel énorme.
D'ailleurs l'idée même d'avoir "trop d'attente" est à mon avis foireuse. Je crois qu'on a simplement les mêmes attentes, mais qu'elles sont "diffusées" sur moins de personnes.
Du coup on arrive à une vie d'adulte, non pas immatures mais inexpérimentés - ce qui nous fait passer pour immature, à nos propres yeux (mais c'est aussi possible d'être en plus immature hein :p). Et on est dans un cercle particulièrement vicieux : pour avancer, il faut quelqu'un qui nous fasse confiance, malgré cette immaturité apparente, ces doutes, ces excès d'envie qu'on manifeste, ce besoin excessif d'affection.
Et en face, les personnes qui seraient capable de te donner ça, elle sont suffisamment expérimentées et stables (sur ce point) pour avoir quelqu'un de "plus simple". En gros, on recherche quelqu'un qui n'a pas besoin de nous.
Alors ça peut sembler déséquilibré, dit comme ça. Il y a de nombreux aspects dans la vie, l'aspect affectif n'en est qu'un parmi d'autres. Pourtant, c'est celui qui sera mis en avant immédiatement, puisqu'il est le plus visible, et le plus immédiat dans une rencontre. On ne se pose pas la question quand on est avec quelqu'un de si il/elle est suffisamment mature pour gérer ses finances, pour gérer une famille, pour gérer des conflits - ça se voit plus tard, et ça crée des séparations.

C'est un peu injuste - mais la vie n'est pas juste Smile

Et ensuite on se demande : pourquoi ? Tellement de gens de notre connaissances se mentent, se trompent, font le contraire de ce qu'ils annonce en permanence - bref ne sont pas digne de confiance - mais y arrivent, alors pourquoi ? La réponse évidente, qu'il est difficile d'ignorer même quand on a tout à fait conscience qu'elle est fausse, c'est : je ne le mérite pas, je suis plus nul(le) que ces menteurs, ces goujats, ces malhonnêtes - ces abrutis aussi parfois :p
Alors on pense que si on ne le mérite pas, alors qu'on n'est pas plus bête, c'est qu'on n'est pas capable. Et on commence a avoir peur de montrer son incapacité, et on se cache - humainement parlant. Mais ce faisant on se coupe un peu plus des autres, et de la possibilité de trouver quelqu'un qui nous comprendrait. Mais sur le court terme, c'est moins douloureux qu'une série incessante d'échec et de déceptions.

Ce mécanisme (ce n'est pas une vérité hein), je pense qu'il est commun à un peu toutes les situations : quand on n'arrive pas en milieu pro alors qu'on comprend les choses mieux que les autres - ça revient finalement à un pb social également, donc relationnel, quand on n'arrive pas à être suffisamment exigeant avec soi même - haaa la procrastination - alors que d'autres nous semblent être des machines vivantes, etc.

Alors la solution, je ne l'ai pas. On nous dit qu'on doit avoir confiance en soi. Super. Mais comment ? Perso j'ai une confiance infinie (c'est prétentieux hein :p) dans mes compétences pro. Dans ma capacité à accomplir un certain nombre de choses, à en comprendre certaines. Parce que je me connais, j'ai expérimenté, etc. J'ai confiance en moi, personnellement, je sais ma capacité à affronter la vie, à trouver des solutions, à gérer des conflits - j'ai 33 ans et 3 enfants et séparé, j'ai mon lot d'expérimentations :p - . Mais face à une fille qui me plait : 100% d'échecs. Un gamin de 12 ans (mais avec la barbe), à la fois surpris qu'elle existe, terrorisé à l'idée - à la certitude - de passer à coté, cette peur me faisant passer à coté à chaque fois. Mais j'essaie, quand ça arrive - et globalement ça n'arrive pas Very Happy. Un jour, je me serais planté assez pour avoir compris comment faire, peut être.

Je sais qu'être avec quelqu'un me suffit à combler ce manque ponctuel, précis, de confiance en moi. Mais il aurait besoin d'être comblé avant que je rencontre quelqu'un.
Ça rejoint ce que tu dis, finalement. Je ne crois pas que sur ce point là on puisse avoir confiance en soi tout seul, ça passe aussi par une confirmation extérieure. Après, il ne faut pas avoir peur d'aller la chercher, c'est toute la difficulté.

Tu n'as pas de vide intérieur, tu n'aimerais pas être un bébé (je t'assure, en plus ça bave :p) : méfie toi des images que tu invoques pour expliquer ton comportement, tu peux finir par y croire. Tu as un besoin tout à fait humain, que tout le monde a, mais qu'on n'a pas tous la même facilité à combler. C'est bien différent de penser que tu es une humaine normale avec des besoins normaux - même très décalée, qu'une humaine anormale avec des besoins anormaux. Tu es différente ? Il faut trouver des solutions différentes (et ce n'est pas simple ! Mais ce n'est plus le même problème)

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 17:23

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 20:00, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 17:34

Lesilenceestunsecret a écrit:Maintenant, les questions qui se posent sont; pourquoi suis-je autant atteinte par l'insatisfaction de mes besoins affectifs ? Pourquoi certains patientent calmement  même en étant seuls au monde, tandis que moi, je m'effrite avec effroi ?
Peut être qu'ils ne font pas mieux et en souffrent aussi. Après tout on est le pays qui consomme le plus d'antidépresseurs, c'est que tout le monde ne va pas si bien.
Lesilenceestunsecret a écrit:
Il est vrai que j'ai, aussi loin que je m'en souvienne, toujours eu du mal à nouer de véritables amitiés. J'ai toujours été la bonne copine qui fait rire tout le monde et que l'on aime bien de loin, l'amie pas vraiment.
Peut être que pour quelqu'un de "normal" ce type de relation est une amitié, et que c'est ce que tu attends d'une relation qui est trop exigeant. On nous vend tellement de romance (amicales ou amoureuses) que si on les prends au pied de la lettre, on ne les trouve jamais en réalité. Si tu regardes comment ça se passe entre "vrais amis", hé ben ils se mentent, se trahissent, se manque de respect (et se pardonnent en général).
Lesilenceestunsecret a écrit:
La confiance en toi que tu as concernant tes capacités professionnelles ne t'est-elle d'aucune aide face à ces femmes qui t'attirent tant ? C'est tellement valorisant d'être bon dans son travail.
Non, en général j'évacue le sujet. D'abord parce que je peux paraître prétentieux, ensuite parce que je n'ai pas envie de plaire parce ce que je suis doué à faire quelque chose que je ne considère pas important.
Lesilenceestunsecret a écrit:
Un de mes problème est que je suis d'une nullité risible quand il en vient à l'introspection. Je reste toujours en surface des choses, au niveau émotionnel et je n'apprends rien.
C'est comme en tout. Il faut toujours remettre en cause ses certitudes. Et ne pas se laisser dominer par la peur Smile Cela dit je ne sais pas si je suis particulièrement doué pour l'introspection, je passe à coté de choses énormes aussi hein. J'ai compris il y a seulement quelques mois que pour beaucoup, rencontrer quelqu'un était a priori une expérience positive. Mince, à 33 ans, la découverte :p
Lesilenceestunsecret a écrit:
(La bave de bébé est comparable à du miel, même pas peur ! ).
Anyway, un grand merci car j'aime beaucoup te lire.
C'est parce que je n'ai parlé que de la bave, mais il y a le reste Wink

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 17:59

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 20:02, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 18:25

Le mot exigeant est flou Smile Je me considère comme très peu exigeant, on me dit en permanence que je suis très exigeant. Je pense simplement que ce sont les points sur lesquels on est exigeant qui varient Smile Plus sur les principes, moins sur les formes, quand beaucoup le sont plus sur la forme que sur le principe.

J'ai dit que j'étais doué, pas que j'étais fier de ce que je fais Smile Je suis dans un secteur (du luxe) qui est philosophiquement à l'opposé des valeurs qui me sont chères. J'ai des ambitions, de faire les choses autrement, c'est très difficile et je suis obligé de composer, en attendant un jour d'y arriver (peut être). Mais pour le moment je ne suis pas très fier, et c'est difficile en peu de mots d'exprimer la situation, sa complexité. Du coup je n'ai pas trop envie, je finirais par me plaindre :p

Et non, ce ne fut pas un supplice Smile Mais pour les bébés, être un bébé en est un :p Enfin en partie, ils ont des frustrations énormes, de ne pouvoir communiquer, de ne pas arriver à faire ce qu'ils souhaitent, etc Smile (quoi que selon le bébé ça doit changer aussi :p)

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 18:36

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 21:44, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 20:44

J'y ai atterri parce que je veux faire ça depuis que j'ai 5 ans (voir moins). Mais le métier évolue, le monde aussi, et il évolue dans le mauvais sens. Oui je juge :p

Mais c'est ton sujet Wink Et je préfère ne pas m'étendre sur le sujet, ce serait très long, avec beaucoup de parenthèses, etc Smile

Et si c'est pour oublier l'affection que tu reçois, c'est dommage non ? Pas besoin d'être un bébé pour te mettre du Mustela sur les fesse Very Happy

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Sam 9 Juil 2016 - 20:53

.


Dernière édition par Lesilenceestunsecret le Ven 29 Juil 2016 - 21:44, édité 1 fois

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Sethlans le Sam 9 Juil 2016 - 21:30

Lesilenceestunsecret a écrit:
T'es sûr qu'il est inutile d'être un bébé pour en mettre ? (Se casse à toute vitesse vers la pharmacie de garde la plus proche).
L'avantage d'être adultes, hein Wink tant que ce n'est pas illégal, et que c'est consentant, tu fais ce que tu veux (ou quelqu'un le fait pour toi :p)

Sethlans
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 300
Date d'inscription : 13/05/2016
Age : 33
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par VanB le Lun 18 Juil 2016 - 0:43

Bonsoir, j'ai lu une phrase qui m'a touché : 'le niveau de mes angoisses est tel que..'

J'ai fait une TCC, on y apprend à gérer ses émotions, c'est très efficace.
La première chose fondamentale qui pourra t'aider dans un premier temps, et que je peux te transmettre, c'est de respirer sur un certain mode pour atténuer la réponse physiologique qui crée et qui est consécutive à l'angoisse, dès que tu la sens monter.

Ya deux schémas, selon que tu te sentes plus ou moins à l'aise dans l'un ou dans l'autre :
4/2/8/2/4/2/8/2/4/2/8/2 etc 4 c'est le temps d'inspiration, 2 c'est le temps d'arrêt et 8 le temps d'expiration qui est donc le double. C'est la recette du succès, ça a été prouvé par des recherches.

Tu peux remplacer le 4 par un 3 et le 8 par un 6 si tu te sens mieux comme ça.

Et tu peux le faire autant que tu veux, expérimenté, approuvé.

Bon courage. Smile

VanB
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 32
Localisation : Solliès-Pont

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Lesilenceestunsecret le Lun 18 Juil 2016 - 8:32

Un grand merci pour ton intervention VanB ! Je vais m'entraîner de ce pas...Même si je ne te cache pas avoir l'impression de me battre contre un énorme monstre de fer avec pour seules armes mon courage et un petit bout de bois.

Lesilenceestunsecret
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 07/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par VanB le Lun 18 Juil 2016 - 10:59

Smile Ca va aller, à force d'opiniâtreté, le plus beau des programmes t'attend. Smile

VanB
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 32
Localisation : Solliès-Pont

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment sortir de la dépendance affective ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum