Forme d'emploi alternative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Forme d'emploi alternative

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 18:28

(Salut, j'ai pas posté dans la rubrique emploi, parce que ce serait moins visible, il y a plus de rubrique, etc, ça limite les chances de réponses.)

Il existe quoi comme possibilités pour s'occuper sans réellement travailler ? Vous voyez, comme partir dans de l'humanitaire ? Ou dans une secte ? Ou un groupe d'anarchistes indépendant ?

Vous voyez d'autres possibilités alternatives ?

Si c'est pas clair, je le regrette. Si le sujet existe aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Mily le Jeu 7 Juil 2016 - 18:41

Je suppose qu'il est nécessaire pour toi d'avoir un revenu, ou au moins d'être nourri et logé ?

Partir dans l'humanitaire, c'est une forme de travail.

Sinon, il y a les ZAD aussi, ça se rapproche peut-être de "groupe anar indépendant".

Dans ce topic, il y a aussi quelques pistes pour vivre avec peu : http://www.zebrascrossing.net/t23974-quand-zebre-rime-avec-rsa

Mily
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3277
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 36

https://aumilymetrepres.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 19:46

Oui, l'idée serait d'être occupé sans devoir vendre mes fesses pour des boulots qui reviennent à faire de la pub ou entretenir des "besoins" inutiles. (pis pour les besoins pas inutiles, ce sont les métiers les moins considérés et ça revient à faire larbin, non merci).

Merci, je vais regarder tes pistes.

#manicheisme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Pieyre le Jeu 7 Juil 2016 - 19:49

Tout dépend de tes besoins. Personnellement je ne travaille pas et j'en vis très bien.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Badak le Jeu 7 Juil 2016 - 20:47

Oh que ça fait du bien de vous lire !  Ça redonne espoir en l'Humanité..

Pieyre a écrit:Tout dépend de tes besoins. Personnellement je ne travaille pas et j'en vis très bien
Tu vis de quoi dans ce cas ?  

Moi j'étais sur des bourses de recherche, mais depuis le temps que suis censé finir ma thèse, j'ai fini par ne plus avoir de revenu.  

Sur le sujet:
- je connais des gens qui touche l'aide sociale et se consacre à temps plein au bénévolat aec des gens en difficultés.  
Spoiler:

Sinon il faut épouser une femme/ homme très riche ayant des rentes faramineuses  

Une option à laquelle je rêvassais:  
On pourrait regrouper d'autres sans-emplois et constituer une coopérative de consultants indépendants ... ou alors une coopérative de recherche.... Ce serait  travailler sans être employé...    

Il y a plein de gens hyper-qualifiés qui font peur aux employeurs (ou qui n'aiment pas l'idée d'avoir un patron).  

Le problème d'une telle coop de consultants ou de chercheurs serait bien sûr de trouver du financement.... Wink   Je vois qu'il existe des centres de recherches privés tirant leur financement de la recherche applicable (sur le long terme)... c'est-à-dire le genre de chose qui ne peut pas servir à une entreprise d'ici les 5 ou 10 (ou plus) prochaines années environ.. mais dont leur propre "innovation" a besoin. ( C'est ironie de la chose que dans une économie se targuant d'être une économie du savoir, les producteurs de connaissances soient délaissés.. )

Ensuite, je vois que le gouvernement distribue des ressources aussi à des centres privés, pour peu qu'on en fasse la demande sous une forme similaire que dans le public (demande de fond de recherche etc etc)

En pratique je me doûte bien que je ne le ferai pas, par manque d'organisation et d'auto-discipline..  Mais vous autres peut-être !! Et si moi je voulais le faire, il me faudrait m'entourer de gens plus compétents que moi dans l'admistration .

( Je déteste aussi ce concept d'être "employé" par autrui, c'est-à-dire d'être utilisé. )

Badak
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 926
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Badak le Jeu 7 Juil 2016 - 21:06

doggiee a écrit:Il existe quoi comme possibilités pour s'occuper sans réellement travailler ? Vous voyez, comme partir dans de l'humanitaire ? Ou dans une secte ? Ou un groupe d'anarchistes indépendant ?

Vous voyez d'autres possibilités alternatives ?

 

Je te verrais bien écrire des livres de philo grand public à succès... genre quelque part entre Onfray et d'autres dont je tairai le nom .
Il peut s'agir de te construire un personnage public charismatique, un poil déjanté, mais qui flatte le peuple dans le bon sens tout en lui disant gentiment de se secouer...    en lui "vendant" des moyens faciles de se voir comme rebelles .... mais en toute honnêteté...  
Il y a un public qui aime se faire secouer avec humour.    

Et puis sur ton blog , t'as parfois des trucs qui rejoignent bien les approches thérapeutiques issues de la philo.... que ce soit Cioran, les stoiciens, des trucs existentialistes etc... Donc tu ajoutes une louche ou deux de "Christophe André" mixé avec une goutte très amère de Cioran le tout mixé dans un bon bol de Onfray, et voilà... avec une goutte de salvador Dali ... pour un peu plus d'épice...  Et Tu te trouves un look, genre comme Viliani, et tu t'implique dans une cause médiatisée, et si possible en sêmant un peu de controverses.

Bref, les intellectuels qui réussissent semblent gèrer cela comme le font les artistes... y compris les indépendants comme Didier Super.

------------------------------
Tiens, moi aussi je pourrais aussi écrire des livres à succès sur comment devenir un auteur à succès !   Il y en a plein sur internet qui font ça: "comment devenir riche beau et célèbre facilement en 24 h ", pour une modique somme de 50 $ ( ou euros )...  Vendre du rêve, du mythe, il n'y a que ça de vrai.


Dernière édition par Badak le Jeu 7 Juil 2016 - 21:11, édité 1 fois

Badak
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 926
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Pieyre le Jeu 7 Juil 2016 - 21:09

Badak :
Tu vis de quoi dans ce cas ?
Eh bien d'avoir travaillé une dizaine d'années en étant très économe, c'est-à-dire que j'ai placé la plus grande partie de mes gains; puis, après avoir dû renoncer à travailler, de bénéficier d'un peu d'allocations tout en percevant quelque revenu de mes placements. C'est-à-dire que je ne gagne ni ne perds rien, sauf quand je suis en couple, où mon capital diminue, forcément.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Badak le Jeu 7 Juil 2016 - 21:18

Pieyre a écrit:
Badak :
Tu vis de quoi dans ce cas ?
Eh bien d'avoir travaillé une dizaine d'années en étant très économe, c'est-à-dire que j'ai placé la plus grande partie de mes gains; puis, après avoir dû renoncer à travailler, de bénéficier d'un peu d'allocations tout en percevant quelque revenu de mes placements. C'est-à-dire que je ne gagne ni ne perds rien, sauf quand je suis en couple, où mon capital diminue, forcément.

C'est bien, mais ce n'est pas vraiment un modèle valable à long terme, sauf évidemment si tu as des placements qui te rapportent davantage que tes dépenses ... mais ce n'est pas tout le monde qui peut se permettre cela. Et puis c'est agréable de manger au restaurant et de faire un voyage à tous les 5 ans.

Spoiler:
Mais pourquoi as tu dû renoncé à travailler ? (si ce n'est pas indiscret)

Badak
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 926
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 22:48

Pieyre a écrit:Tout dépend de tes besoins. Personnellement je ne travaille pas et j'en vis très bien.

J'ai des besoins minimes, mais rien que la somme pour se loger ferait fondre mes pauvres sous.

C'est amusant ce que tu dis pour les livres, Badak Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Pyjsa le Dim 7 Aoû 2016 - 9:23

Invité a écrit:(Salut, j'ai pas posté dans la rubrique emploi, parce que ce serait moins visible, il y a plus de rubrique, etc, ça limite les chances de réponses.)

Il existe quoi comme possibilités pour s'occuper sans réellement travailler ? Vous voyez, comme partir dans de l'humanitaire ? Ou dans une secte ? Ou un groupe d'anarchistes indépendant ?

Vous voyez d'autres possibilités alternatives ?

Si c'est pas clair, je le regrette. Si le sujet existe aussi.

Salut,

Peut-être chaman social, pélerin agnostique, diseur de bonne aventure.

Pyjsa
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 18/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Forme d'emploi alternative

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum