Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Lun 4 Juil 2016 - 9:27

Bonjour !

Je viens d'arriver alors j'en profite pour me présenter : j'ai 28 ans, parisienne d'adoption (normande natale Wink), je suis en reprise d'études dans le domaine des sciences humaines (psy, pour enfants et affinité avec la neuro en plus) après un parcours dans le milieu culturel (et une année de médecine encore avant). Des intérêts multiples et variés pour tout un tas de choses qui n'ont pas forcément de lien... Poussée par une amie (zébrée) et mon compagnon (idem), après la lecture du livre de JSF ("trop intelligent pour être heureux") et une sensation permanente depuis gamine d'être en décalage, bizarre, hypersensible (+++++++), j'ai finalement osé décrocher mon téléphone pour me faire tester. Verdict en décembre dernier : bien bien rayée (THQI). Je suis sortie du grand cabinet dans la rue sonnée et soulagée. Ma "bizarritude" a une potentielle explication...
Incompréhension totale des proches (qui n'ont aucun intérêt pour le sujet, si ce n'est la gratification narcissique d'avoir "pondu" un enfant pareil), et depuis, cela a mis en lumière mon ennui profond dans le peu d'amis que j'avais...

J'ai fini par tenter doucement de venir pousser une petite porte ici pour me sentir moins seule (et triste du coup de ne pouvoir partager).
Voilà le topo...
Est-ce que d'autres ont aussi eu un sentiment de grande solitude après le diagnostic ?
Qu'en est-il au niveau amical ? Vous parvenez à trouver des "pairs" de sensibilité, de fonctionnement, de partage ?

Pardon pour ce post un peu tristounet et merci de m'avoir lue Embarassed

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par utilisateurdebase le Lun 4 Juil 2016 - 10:31

salut, si tu es gentiment immature Very Happy mon mp est ouvert ^^
à bientôt Wink
biz

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par JCVD le Lun 4 Juil 2016 - 10:50

Bienvenue.

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3990
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Lun 4 Juil 2016 - 11:11

Gentiment immature ?

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par utilisateurdebase le Lun 4 Juil 2016 - 11:59

je dis ça parce que c'est mon cas Very Happy
je mentirais si je disais que je suis mature ^^ mais je suis pas méchant... et j'ai eu l'impression que c'était un peu ton cas à te lire, alors je me suis dit qu'on pourrait ptete être pote Smile

utilisateurdebase
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 784
Date d'inscription : 30/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par tieutieu le Lun 4 Juil 2016 - 13:36

Bienvenue Clarika,

Ton pseudo m'a donné envie de ressortir un album qui doit être tout au fond d'un tiroir : « Ca s'peut pas ». Je l’écoutais en boucle à une époque.

En ce qui concerne ta question, j'avais conscience d'être entouré et pourtant seul avant le diagnostic donc pour moi ça a plutôt eu l'effet inverse. Une sorte de soulagement en légitimant mes états d’âme dans un premier temps et en me donnant des pistes de compréhension dans un second.
J’en suis là aujourd’hui (après 3 mois).

Ce que je note dans ta présentation c’est que tu es en train de réorienter des éléments de ta vie pour qu’ils correspondent d’avantage à tes aspirations :
- Au niveau pro, ton projet se met en marche.
- Sur l’aspect perso (amical), tu es sur la même démarche mais en phase de prise de conscience et de réflexion …et c’est difficile
J’ai tendance à dire BRAVO Very Happy

tieutieu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 265
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 39
Localisation : Loire-atlantique (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Yoda300 le Lun 4 Juil 2016 - 20:24

Bienvenue.

Clarilka a écrit:... et mon compagnon ...

Eh zut ... Sad

Yoda300
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 12/06/2016
Age : 43
Localisation : Lot-et-Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Lun 4 Juil 2016 - 20:44

Des pairs, ça se trouve. Surtout dans une grande ville, trouver des espaces intellectuellement stimulants dans un registre, sur un thème qui nous plaît, ça se fait. Je dirais qu'il faut plus viser un centre d'intérêt qu'un concentré présumé de cerveaux... Non, on n'a pas nécessairement besoin d'être entourés de hqi pour se sentir bien... et on peut être déçu par des hqi, surtout si on s'était imaginé que par définition, leur fréquentation serait intéressante...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Lun 4 Juil 2016 - 21:35

Merci pour votre accueil :-)

@utilisateurdebase : non, pas tellement immature, plutôt l'inverse même, en fait... quoique. Certains jours j'ai le sentiment d'être âgée d'une centaine d'année, d'autre d'être à peine née et de regarder le monde avec un oeil tout neuf !

@Yoda300 : désolée flower I love you tu cherches une âme soeur, ou était-ce du 2nd degré ...?

@tieutieu : merci beaucoup, oui, tout converge vers une sorte d'unification avec mes aspirations profondes. Le test est survenu après la reprise d'études (1 an 1/2 après) et a accentué la prise de conscience de l'état de mes amitiés, aiguisé et expliqué le décalage. Du coup, j'ai un peu un effet "loupe", je ne vois plus que ça ! J'imagine que c'est temporaire... cela m'a aussi permis de voir à quel point je me "musèle" pour entrer dans le moule, ne pas trop détonner. Je me coupe souvent les ailes niveau potentiel, très souvent... ne serait-ce qu'en "m'autosappant" (pardon pour ce néologisme !) par des pensées négatives et des critiques à mon encontre !

@Fusain : Je partage ton avis. J'ai aussi tendance à penser qu'il faut être bien avec soi même pour être bien avec les autres, quelques soient leurs qualités et leur façon d'être au monde. Ceci étant, ce qui me manque (et je m'en rends compte même en challengeant des enseignants, pourtant chercheurs et parfois directeurs de labo !) que ce qui me manque c'est la capacité des gens... à pouvoir supporter les contradictions, les contraires, embrasser différents points de vue (ou théories sur un sujet) en même temps (et les faire dialoguer, les relier), qui se complètent sans se sentir perdus ou devoir nécessaire mettre des "oeillères" et n'en choisir qu'un(e). Je ne sais pas si je suis claire... geek

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Aube le Lun 4 Juil 2016 - 22:19

Clarilka a écrit:Est-ce que d'autres ont aussi eu un sentiment de grande solitude après le diagnostic ?

Oh, bah... avant aussi -_-'

Clarilka a écrit:Qu'en est-il au niveau amical ? Vous parvenez à trouver des "pairs" de sensibilité, de fonctionnement, de partage ?

De temps en temps, oui ! Mais ça reste rare.

Aube
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 488
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Mer 6 Juil 2016 - 12:22

@Aube : "De temps en temps, oui ! Mais ça reste rare." > Zebra Crossing t'y aide t-il ?

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Buffle le Mer 6 Juil 2016 - 14:36

Clarilka a écrit:@Aube : "De temps en temps, oui ! Mais ça reste rare." > Zebra Crossing t'y aide t-il ?

Bonjour Smile

Pour mon cas (même si OK la question était pas pour moi Fouet ) 100 fois oui !

Buffle
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1007
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Mer 6 Juil 2016 - 17:19

Salut, je t'ai lu avec attention et ce que tu dis me touche/parle.

Bon courage, bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 9:34

Doggiee, merci, cela me touche cette empathie silencieuse.

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 10:20

C'est bêtement subjectif, c'est que je sais qu'on peut parler toute une vie avec sa famille sans rien se dire.

Et aussi ta phrase qui parle de grande solitude après le diagnostic; ce que j'en avais tiré c'est que je n'en savais pas plus finalement, et que j'ai tenté de m'exprimer, d'être moi, etc. mais cette tentative est restée lettre morte, comme si les mots n'avaient aucun impact, comme si rien ne pourrait jamais être dit, que le rapport humain évolue, ...

Peut-être que tu as trouvé des réponses grâce aux informations du test, je l'espère.

Ceux qui ne dialoguent pas ne sont pas idiots, je crois qu'hélas ils s'en foutent.

Pardon d'être négatif.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 10:31

Ne t'excuse pas, ce que tu écris me parle beaucoup !
Encore hier, j'ai répondu à mon devoir de prendre des nouvelles de ma mère : à chaque fois, je sens un dialogue un peu vide. Ce type de parole où tu as la sensation qu'on essaie de te faire croire qu'on acquièsce à ce que tu dis mais sans te comprendre vraiment, sans se représenter ce que tu es en tant que HP (non ce n'est pas que "cool, elle est super intelligente") et ressens ni vouloir chercher à le comprendre d'ailleurs. Du coup, cela me laisse toujours un goût un peu amer et une légère pointe de colère car, pour ma part, je passe mon temps à me sur-adapter aux fonctionnements des êtres câblés "normalement"... Du coup sentiment que c'est toujours dans le même sens, tout ça.. et de parler à un mur, que mes paroles sont sans écho. Comme si je parlais dans une pièce (ouatée, molle) qui absorbe ma parole mais ne la réfléchit pas.
L'image est un peu étrange, je m'en excuse !

Dans le compte-rendu, je n'ai pas eu réellement de nouvelles infos, juste une validation de ce que je ressentais et de mes capacités ("oui oui, vous êtes bien +++ sur telle dimension" etc). Je me suis dit ensuite "bon, et maintenant, on fait quoi ?"

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 12:00

La suite logique serait que tu tentes de rencontrer d'autre H ou THQI, non ? Comme ça, tu auras une plus grande idée de si tu as de meilleures affinités avec ceux qui ne sont pas câblés "normalement".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 12:12

Exactement... d'où mon inscription récente ici :-) Cela me pesait trop de ne pouvoir partager et de devoir toujours me freiner/mettre un masque... et toi ? Comment as-tu géré ? Tu as été testé quand ?

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 12:22

Il y a quelques années. J'ai une jambe dedans, une jambe dehors, si je peux dire Smile (score bon pour le verbal, à la ramasse dans les performances et la mémoire (je te dis ça de tête (Nan, attend, j'ai ça quelque part sur le forum :
hétérogène, 130 de QI, IVT (vitesse de traitement): 94, IMT (mémoire de travail): 119, IRP (raisonnement perceptif): 121, ICV (compréhension verbale): 135

Quelque temps plus tôt encore, j'avais fait un 118.

Je ne gère pas, je hante le forum, c'est tout Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 18:37

I see :-) Quelques temps plus tôt ? tu l'as passé deux fois ? ou WISC puis WAIS ?

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 19:41

Le Wais, l'avant dernier. Le même, genre 1 an avant. Du coup, j'avais mieux pigé le concept et j'ai mieux performé. C'était lors d'une éval pour le syndrome d'Asperger, sinon je ne l'aurai pas repassé.

Bon, bonne chance, si tu tentes des rencontres entre surdoués Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Jeu 7 Juil 2016 - 19:51

Et Aspie ça avait été positif ?

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 22:05

En théorie, oui.

Si un coup tu veux discuter par mp sur un sujet, tu peux me prendre à l'essai. Je suis toujours à la recherche d'interlocuteurs. Mon dada du moment, à part Dada, c'est vaguement de me poser des questions sur le constructivisme et le conditionnement, notions qui me font nager et couler, mais si tu as plus facile, teste, prend ou jette Smile

Bonne soirée Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Clarilka le Ven 8 Juil 2016 - 14:16

ça marche ;-) ce sera probablement à mon retour, je pars 18 jours gambader avec 14kg sur le dos en Norvège ^^! A très bientôt ! Very Happy Very Happy Very Happy

Clarilka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 01/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Invité le Ven 8 Juil 2016 - 14:27

Bon périple Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rompre la solitude après un diagnostic à l'âge adulte

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum